samedi 13 avril - par Martin de Wallon

Injure raciale : Brigitte Bardot ciblée par une information judiciaire

La star mondiale et présidente de la fondation de défense des animaux qui porte son nom est ciblée par une information judiciaire pour injures raciales. Brigitte Bardot s’était exprimée le mardi 19 Mars dans une lettre ouverte relative à la maltraitance animale. Elle avait qualifié les réunionnais d' « autochtones qui ont gardé des gènes de sauvages ».

Multirécidiviste

L’ex actrice et figure féminine des années 1950 et 1960 se proclame « conservatrice, française de souche lointaine et fière de l'être » et n’a pas fini d’être trainée devant la justice pour ses sorties choquantes, dans son combat pour la protection animale.

Rappelons que c’est en 1962, après avoir vu des photos montrant les pires conditions dans lesquelles les animaux étaient abattus, que Brigitte Bardot s’était engagée pour la première fois pour cette défense. Elle milite depuis pour que soit instauré, le pistolet d'abattage indolore dans les abattoirs et décide de devenir pescétarienne. Elle se lance corps et âme dans de nombreuses revendications auprès des médias et des hommes politiques.

Repoussant son combat au-delà des frontières françaises, l’ancien sex symbol avait en 1976, aux cotés de Brian Davis de l'IFAW, déclenché une vaste campagne internationale pour dénoncer la chasse aux phoques dans la région arctique. Ses efforts avaient été récompensés lorsque le président français Valéry Giscard d'Estaing avait interdit l'importation de peaux de phoques en France.

Le 20 mars 1977, elle s’attaque sous une pression médiatique inouïe, à la chasse aux blanchons pour leur fourrure au Canada. Fidèle à elle-même, Brigitte Bardot n’avait pas manqué de traiter les chasseurs dès son arrivée de « Canadiens, assassins ».

Toujours dans sa logique, Brigitte Bardot ne manque pas de fustiger l'émergence de l'islam en France. Pendant l’Aïd al-Adha de 1997, elle fait un rapprochement entre l'égorgement rituel des moutons et les égorgements d'humains en Algérie. Dans le deuxième tome de ses Mémoires, Le Carré de Pluton (1999), une « Lettre ouverte à ma France perdue », elle critique durement le nombre d'immigrés musulmans en France et fustige leurs pratiques d'égorgement des moutons. Elle est alors poursuivie pour incitation à la haine raciale par des associations antiracistes (MRAP, LICRA, LDH) et condamnée à une amende de 20 000 francs. Elle finit par déclarer dans l'émission Le droit de savoir : « Ce que je réprouve profondément, c'est que soi-disant pour une religion, pour un culte, pour un rituel, on en arrive à faire souffrir des animaux dans de telles conditions. C'est ce qui est à la base de tous les procès de racismes que l'on me fait à cause du fait que je m'attaque à une religion ».

 « BB » est réputée pour ses propos à polémiques. Anti immigration et accusée d’être homophobe, elle a affirmé « ne pas comprendre la place de la femme dans les gouvernements » et être en faveur de la réouverture des maisons closes. En 2006, dans une lettre publique adressée à Nicolas Sarkozy, elle réitère sa position contre les musulmans, la maltraitance des animaux en rappelant qu’ « il existe une loi en France imposant l'étourdissement des animaux avant leur mise à mort ». A cet effet, le 3 juin 2008, le tribunal correctionnel de Paris la condamne à 15 000 euros d'amende pour injure raciale.

« Des gènes de sauvage »

Après 5 poursuites judiciaires, Brigitte Bardot ressort à nouveau son « instinct animal ». Dans sa lettre ouverte publiée ce 19 mars où elle dénonce particulièrement les "fêtes indiennes Tamoul avec décapitations de chèvres et boucs en offrande à leurs Dieux, et dont les abats jetés à la mer attirent les requins", la star de 84 ans profère des insultes racistes contre toute la population réunionnaise. Avec le prétexte de défendre sa chère cause, Brigitte Bardot avait atteint les limites en la traitant de « population dégénérée », souffrant de « réminiscences de cannibalisme des siècles passés » « encore imprégnée de coutumes ancestrales ». Pour elle, les réunionnais sont tout simplement des « autochtones ayant gardé des gènes de sauvages ».

Saisi par le Préfet de la Réunion, les nombreuses associations culturelles et autres parties civiles, le procureur de Saint-Denis a ouvert une information judiciaire pour injures publiques à caractère raciste. La ministre française des Outre-mer, Annick Girardin, a indiqué sur un tweet qu'elle entendait être solidaire au Préfet et poursuivre Brigitte Bardot à son tour.

« BB » a présenté de plates excuses : « C'est une révolte qui couve en moi depuis 24 ans qui, telle une irruption volcanique, a explosé et dont je subis les conséquences. Mais au moins, cela fera peut-être réagir ceux qui sont responsables et ne font rien pour améliorer les choses. », rapporte IPréunion.

Pour ces faits, la peine encourue est d'un an de prison et 45 000 euros d'amende.

En attendant, l’ancienne gloire est passée à un autre combat il y a quelques jours et se révolte contre les chasseurs tueurs de loups qui attaquent les brebis : « Foutez la paix aux loups, qui ont le droit de vivre », lance Brigitte Bardot sur 20 minutes.fr.



35 réactions


  • Jean De Songy 13 avril 16:56

     

    Chats où petits chiens scarifiés mis vivants comme vifs à de gros hameçons pour la pêche au gros. (là où Micron fait ses selfies sodomiques)

     

    Ça vaut les 10mn de souffrance d’une vache pendue par une patte et égorgée vif par l’idole du bobo. (80% des abattages au Boobaland)

     

    Tout le monde ne partage pas le relativisme culturel de gaucho le total soumis.


    • Paul Leleu 14 avril 01:55

      @Jean De Songy

      moi ça me fait quand même sourire de voir Bardot, qui a été vraiment un élément de la destruction de la famille traditonnelle française, de la pudeur publique, du respect du travail et du talent (au profit de ses seins), et toute cette décadence, venir ensuite nous faire des leçons de patriotisme !

      si cette pimbêche aujourd’hui défraichie avait été moins c... et collabo dans sa jeunesse, on n’en serait peut-être pas à ce point de décomposition...

      alors, elle serait bien inspirée de fermer sa grande bouche, et de commencer à apprendre l’humilité et la repentance...

      elle devrait aller se marier avec son copain d’acteur raté Alain Delon avec sa tête de giton du bois de boulogne... vraiment pas des gens que j’apprécie... toute l’incarnation du vide d’une époque, celle des « années américaines », quand cette racaille détruisait la France et insultait notre culture... et maintenant que c’est vieux et défraichit, ça donne dans le conservatisme.... pfeuh !

      De Gaulle à propos de Bardot : « je ne vois vraiment pas ce que les français lui trouvent »...


    • Jean De Songy 14 avril 08:11

      Le macho est passé de Delon, Belmondo au rappeur africain et au barbu.

       

      Une époque où le cinéma français avaient de (vraies) grandes vedettes internationales.

      Bardot, pas vraiment le féminisme lopettetisant gaucho, avec des partenaires genre Ventura. Et pas époque du boboisme contrition antiraciste sirupeuse genre « Qu’est ce qu’on a fait au bon dieu », plutôt « la bataille d’Alger et les présidents africains présentés comme des rois nègres.

       »Le mépris« est une critique de la viandisation des sentiments : »tu aimes mes fesses ? Mes seins ? Et mon cul ?"

       

      Comme je vous ai expliqué ds le commentaire de Hegel, la vraie négation n’est pas la réactionnaire. Et les grecs antiques avaient des athlètes nus, des jeux féminins aussi. Pas la pensée catho universaliste droitdelhommisme immigrationiste pédophilo pudibondi hypocrite.


    • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 14 avril 08:57

      @Jean De Songy

      Réduire Alberto Moravia à ça...


    • Bertrand Loubard 14 avril 09:03

      @Paul Leleu
      Je ne pense pas et ne dis pas que vous avez raison, mais je ne pense pas ni ne dis pas, non plus, que vous avez tort. Je pense et je dis que peut-être il eût mieux valu dire ce que vous pensiez en d’autres termes plus courtois et d’une manière plus civile qui m’eût paru plus agréable à lire ..... Votre message en eût gagné en conviction sincère et profonde. Le sujet présente, en effet un aspect assez intéressant pour une réflexion sur les limites entre la liberté de penser et celle de s’exprimer. Car « ce que l’on conçoit bien s’énonce clairement, et les mots pour le dire arrivent aisément.
      Bien à vous.


    • Paul Leleu 14 avril 23:33

      @Positronique

      je crois plutôt que c’est Delon et Bardot qui sont « des vieilles loques porteurs d’une idéologie morte au 20ème siècle »... il suffit de voir l’état de décomposition de l’Europe de l’Ouest, et la France qui sombre dans le chaos et l’anéantissement démographique, politique, culturel, écologique, esthétique et civilisationnel...

      que crois que je dis juste quelque chose d’objectif... il suffit d’ouvrir les yeux autour de soi pour le voir...

      et je me permets parfaitement de dire ce que je pense des brêles qui « travaillent » dans le cinéma... concernant Delon et Bardot, on se demande si ils ont pas obtenus leurs emplois chez les Harvey Weinstein de l’époque... pour aller poser leur (in)suffisance à l’écran, et pourrir l’art et la patrie... ça s’appelle la controverse artistique, et je suis pas obligé de me prosterner devant vos totems et vos tabous...

      quant à ce que je fais pour la culture française... de grandes choses... bien plus grandes que cette zig défraichie...


  • Allexandre 13 avril 20:52

    BB respirait déjà la stupidité à 20 ans !! Rien n’a changé 60 ans après, preuve que la sagesse ne grandit pas avec l’âge. Au contraire elle croît plus vite que le mur du son pour certains. BB en est un triste exemple !!


    • Paul Leleu 14 avril 01:58

      @Allexandre

      tout à fait d’accord... elle est typique de cette génération qui a tout détruit, et qui donne dans ses vieux jours des leçons de conservatisme !

      elle ferait mieux de dégager... de toutes façons, c’est pas avec une ancienne starlette défraichie qu’on va rebâtir quelque chose


    • L'apostilleur L’apostilleur 14 avril 08:44

      @Allexandre

      « Les bourgeois c’est comme les cochons, plus ça devient vieux, plus ça devient c... »

      Et pas que les bourgeois.

      On peut s’étonner de sa franchise simpliste qui trahit des convictions ancrées et mal formulées (populistes ?)

      Les interdire est sûrement utile, le café du commerce ne sera pas affecté pour autant.

      « ..BB respirait déjà la stupidité à 20 ans !! » Cette remarque méprisante n’était pas nécessaire me semble-t-il.


  • eau-du-robinet eau-du-robinet 14 avril 06:03

    Bonjour,

    .

    Des mots cruels sont elles plus mortifères et plus néfastes que les actes cruelles ?

    .

    Franchement cette accusation à deux balles c’est du n’importe quoi car il faut prendre en compte le contexte dans lequel cette phrase à été exprimé !

    .

    Nous sommes arrivé à un point extrême ou on n’a plus le droit de contester quoi que ce soit.

    .

    Stop à la censure de la parole et la dictature des néoconservateurs !

    .

    J’espère qu’elle gagnera cet n’ème process inquisitoire si procès à lieu !


    • Samson Samson 14 avril 14:18

      @eau-du-robinet
      « Des mots cruels sont elles plus mortifères et plus néfastes que les actes cruelles ? »
      Excellente question !
      A mon sens, la cruauté des mots appelle celle des actes !
      Et si la cruauté des mots ne fait que répondre à celle des actes, elle maintient le débat sur le même plan et n’aboutit qu’à surenchère.
      Si l’on veut obtenir de ceux qui la maltraitent le respect de la dignité animale, il faudra bien se résoudre à commencer par les respecter eux-même, sans quoi aucun espoir de dialogue ne me paraît possible !

      Qu’une cause soit « bonne » ne suffit fort heureusement pas à justifier les outrances auxquelles elle peut donner lieu !


  • eau-du-robinet eau-du-robinet 14 avril 06:14

    Je me pose une question :

    L’auteur de cet article est t-il chasseur et souhaité t-il régler par cet article ses comptes avec Brigitte ?


    • Croa Croa 14 avril 16:56

      À eau-du-robinet,
      C’est sûrement un frustré de jeunesse. Les jolies filles c’était pas pour lui je pense. Il y a des cons qui gardent une éternelle rancœur aux modèles d’une époque même en vieillissant smiley 


    • Martin de Wallon Martin de Wallon 3 mai 17:43

      @Croa L’auteur de l’article se marre !


  • L'Astronome L’Astronome 14 avril 07:12

     

    Y’en a un peu marre de tous ces procès en racisme, alors que nos amis d’outre-Méditerranée ou venus d’ailleurs ne se gênent pas pour nous insulter, saccager nos églises, etc. (j’en passe et des pires).

     


    • Allexandre 14 avril 15:11

      @L’Astronome
      Y’en a surtout un peu marre de tous ces racistes névrotiques qui seraient incapables de tenir un discours cohérent et argumenté sur les raisons de leur racisme !! Ils feraient bien d’aller voir un psychiatre et de s’allonger sur un divan pour régler leurs problèmes avec eux-mêmes, au lieu de les rejeter sur d’autres !!!


    • L'Astronome L’Astronome 14 avril 17:22

       
      @Allexandre : « Ils feraient bien d’aller voir un psychiatre  »
       
      Vous parlez de vous, je suppose, et de vos réactions épidermiques. Avez-vous jamais été agressé physiquement par un de nos « amis » ? Je vois que non.
       


  • Giordano Bruno 14 avril 08:18

    Nous allons tous y passer un par un. Mieux vaut être solidaires tout de suite face à la nouvelle inquisition, qu’attendre docilement notre tour.


  • zygzornifle zygzornifle 14 avril 08:56

    Beau pays qu’est devenu la France ou on se fait condamner pour insulte raciale mais on peut faire crever les yeux et arracher les mains en manifestants en toute impunité pour le pouvoir et ses flics pleins de haine , pays ou on expulse des familles les jetant a la rue , pays on on vit 15 jours avec son SMIC , pays de merde croupissant dans une Europe de merde nourrie par des mensonges a répétition ....


  • Pierre Régnier Pierre Régnier 14 avril 09:08

    Il y a du racisme chez Brigitte, comme chez ce crétin qui, tout récemment, imitait des cris de singe dans un stade, et qui méritait tout simplement d’en être viré.

    Mais la multiplication des procès pour des expressions racistes sans réel danger er alors que nos gouvernants favorisent ouvertement la soumission de la France à l’islam criminogène est-elle nécessaire ? Je les crois au contraire contre-productifs.


  • Aimable 14 avril 09:15

    Si dire , que des rites religieux sanguinaires d’un autre âge perpétrés encore aujourd’hui sur des animaux sont criminels et que de par les gens incriminés dans ces rites fait de vous un raciste , alors oui je suis raciste .


    • macchia 14 avril 11:36

      @Aimable
      Surtout dans un pays en principe laïque


    • OMAR 14 avril 13:56

      Omar9
      .
      @Aimable : « ... alors oui je suis raciste ».
      .
      Est-ce vous aussi raciste envers ces « chasseurs » qui élèvent des proies, juste pour jouir le jour de leur lâcher, pour les abattre ensuite ?
      https://www.aspas-nature.org/campagnes/petitions/stop-elevage-chasse/
      .
      Ou ces « pécheurs » qui déciment les populations marines ?
      https://www.msc.org/fr/nos-actions/les-oceans-en-danger/surpeche-peche-illegale-et-destructrice


    • Aimable 14 avril 14:26

      @OMAR
      Je suis d’accord avec vous en ce qui concerne le fait d’élever des animaux , pour ensuite les tuer dans ce qu’ils appellent un sport .
      on peut chasser pour se nourrir mais pas tuer pour le plaisir qui est un acte innommable !


    • Croa Croa 14 avril 17:06

      À OMAR,
      Envers tes « chasseurs » et tes « pécheurs » NON bien sûr ! Manque de chance il n’y a pas d’insultes assez méchantes pour ces gens.
      BB a raison d’utiliser les mots qui font le plus mal. Malgré tout ce n’est rien par rapport à ce que sont ces gens, des salauds tout simplement.


    • OMAR 14 avril 18:29

      Omar9
      .
      @Positro...kon.
      .
      Les pratiques religieuses musulmanes sont identiques aux pratiques juives que toi et BB esquivez (hé, hé...la trouille du lobby qui n’existe pas..).
      .
      Pour ma part, j’ai toujours été pour l’endormissement de l’animal, avant son rituel abattage, et malgré. sa sélectivité, BB n’est pas dans le faux.
      .
      Par contre, raconte-nous : le porc, toi tu ne le tues pas, tu le bouffes cru ?


  • UnLorrain 14 avril 10:07

    ....Il aurait pu la laisser mourir aussi. Mais il l’avait égorgée, un matin, parce qu’il faut que tout ce qui ne rapporte plus rien, lait, semences ou travail, disparaisse et meure. Et il revoyait l’oeil de la chèvre, son oeil tendrement étonné, son doux oeil plein d’un affectueux et mourant reproche, quand, la maintenant abattue entre ses cuisses serrées, il farfouillait la gorge sanglante de son couteau. En se réveillant, l’esprit encore occupé de son rêve, le père François murmura :

    - C’est juste... Un homme est un homme, comme une chèvre est une chèvre... Je n’ai rien à dire... C’est juste !...

    Tendrement égorgée la chèvre du paysan devenu lui aussi bouche inutile ? Délicatement ?? Ce qui est très probable c’est qu’une fois l’horrible jaillissement sanglant de carotide, jugulaire sectionnees,le cerveau siégeant a la douleur s’endort, pour toujours.


    • UnLorrain 14 avril 10:21

      @UnLorrain

      Petit complément.

      Plus prochement....Boutet Gérard, en 1980,discute avec celles et ceux appelés Gagne-misère,le « tueux de cochons » raconte,il n’a qu’un seul outil en poche,son canif. Le tueux se rend à telle ou telle ferme où le paysan doit lui laisser a disposition une masse pour estourbir le vigoureux cochon,une fois assommé l’ouverture pouvait se faire...délicatement qui sait..


    • Aimable 14 avril 10:41

      @UnLorrain
      Chez moi le merlin , dont l’usage était systématique pour tout abattage , a toujours fait office de masse .


    • UnLorrain 14 avril 22:24

      @Aimable

      Oui,le côté plat du merlin,en guise de masse.


  • Pierre 14 avril 20:04

    Il en a toujours été ainsi, des vérités ne sont pas bonnes à dire...


  • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 14 avril 22:15

    Je partage tout a fait l’indignation de Bardot pour la façon dont sont traités les animaux. Elle le dit avec ses mots, les avocats avec les leurs, mais je suis persuadé que ceux qui lui font des procès n’ont pas que des motifs élevés. J’ai pour ces gens un grand mépris et une grande sympathie pour elle...

    PJCA


  • Loatse Loatse 15 avril 10:34

     Qu’est ce qu’on trouve à faire là bas, en FRANCE rappelons le, pour mettre fin une fois pour toutes à cette barbarie ? ? RIEN ! le problème relayé par tous les médias, LE SCANDALE relayé par tous les médias : C’est le pétage de plombs d’une femme admirable qui a consacré sa vie à sauver les animaux et demande en vain à qu’à ce qu’on applique les lois de protections en vigueur,

    c’est ELLE qui risque la prison alors que les « sans coeur » font des peines avec sursis quand ils sont pris sur le fait... 

    pauvre monde qui ne sait plus ou ne veut pas savoir ou sont ses priorités ! 

    en lien, un ch’tiot pèpère exfiltré... Regardez sa petite bouille d’amour à cette petite bête qui a échappé à la torture.. grâce aux associations sur l’ile qui font venir chez nous par avion ceux qu’ils sauvent, au risque de se faire brutaliser...

    https://wamiz.com/chiens/actu/chien-destine-appater-requins-ile-reunion-desormais-ete-adopte-14013.html


    • Croa Croa 15 avril 14:50

      À Loatse,
      Sauf qu’elle n’a pas pété les pb ! Ces salauds méritent les pires mépris, ce qui de plus n’est pas grand chose en vérité.


  • xiyih@bit-degree.com 15 avril 18:42

    c’est sur que le Bataclan a cote des monstruosité de Brigitte c est du pipi de chat, vive l islam que nous promet et aide grandement ce gouvernement et son administration, il faudra penser fortement a les remplacer.

    Au vue de l empressement des forces de l ordre a arrêter le massacre du bataclan (plus de cartouches du cote des terroristes) et la distribution concomitante de médailles en chocolat par l idiot de service on est en droit de s interroger en effet


Réagir