jeudi 6 juillet - par Libertad14

Inquiétant avenir !!

Sa majesté Macron, sans perdre de temps, veut montrer sa détermination à mettre en place la politique dictée par le Capital. Il convoque le Congrès (Assemblée Nationale + le Sénat) et de ce fait court-circuite la constitution et le rôle du gouvernement. En agissant ainsi, il dicte au gouvernement les choix et les priorités, ne laissant au premier ministre et à son gouvernement que la responsabilité d’exécutants.

Dans le discours de Macon rien de percutant sinon qu’une succession de mots appelant le peuple à lui faire confiance comme la réforme du code du travail qui vise à mettre en place plus d’austérité pour les travailleurs , et plus de libertés au patronat. De quelle France parle-t-il ??

 Dans son discours d’orientation de politique générale, on sent bien l’ombre qui plane sur l’orientation du Gouvernement qui mot pour mot mettra en application ce que le patronat souhaite depuis l’avènement de la République.

 Habitués à subir les méfaits d’un système politico-bourgeois républicain, le peuple une nouvelle fois va subir les assauts d’une caste dirigeante, qui, au nom d’un libéralisme à tout va, donnera au grand patronat, aux banques et gros actionnaires encore plus de moyens. 

 Par une manipulation habile, la politique macroniste tente de faire croire que les faibles mesures accordées aux plus défavorisés sont de caractère révolutionnaire alors que les cadeaux fait aux grands financiers sont somptueux : Si l’impôt CSG  augmente, l’impôt ISF  (Impôt Sur les Grandes Fortune) sera laissé pour compte ?

 De même conformément à ce que souhaite le patronat sur le CICE la politique sera maintenue par conséquence : aide aux entreprises pour la compétitivité et baisse de l’impôt sur les entreprises. Autrement dit on va continuer, avec les fonds de l’Etat, à financer la robotisation, la rationalisation, qui aura pour conséquence la suppression des emplois et le blocage des salaires. Donc augmentation du chômage et appauvrissement du pouvoir d’achat.

 Afin de rembourser ou limiter la dette, Macron et son gouvernement envisage de geler le pouvoir d’achat des fonctionnaires, de supprimer des emplois dans la fonction publique, de taxer davantage les retraités.

 En quoi la politique macroniste est-elle révolutionnaire ?? Comme Hollande et ses prédécesseurs il fera encore payer les contribuables, aggravera les conditions de vie et laissera le Capital prospérer. Mais au passage, les patrons du privé auront acquis le droit de disposer des salariés à leur guise tant au niveau des libertés que sur la défense des droits des travailleurs dans les entreprises

Elu avec une minorité de français, mais suffisamment pour s’accaparer les droits, lui et son Gouvernement sont en mesure de tout décider et tant pis pour le débat démocratique. L’utilisation des ordonnances parachèvera le pouvoir absolu d’une présidence monarchique assujettie à une Europe financière.

 

05/07/2017



18 réactions


  • karibo karibo 6 juillet 18:01

    Bonsoir .

    Merci pour ce moment, encore trop rare devant tous ces mougeons, qui n’ auront que ce qu’ ils méritent , ils vont pourvoir continuer à « jouir » le barrage au FN est terminé, mission accomplie, on peut retourner à la sodomie pour tous tant rêvée, enfin concrétisée .
    Et de rajouter mais qu’ est ce qu’ ils sont kons !, qu ’ en face ils auraient tors de s’ en priver, on ne peut que leur donner raison !

  • amiaplacidus amiaplacidus 6 juillet 18:08

    @l’auteur,

    Vous dites « Sa majesté Macron », je vous prends en plein délit de blasphème, on doit dire « Sa Divinité Macron ».

    Il n’est pas Jupiter pour rien. Nom de Zeus !


    • baldis30 7 juillet 08:54

      @amiaplacidus
      bonjour,

      ne soyez pas trop dur ... la confusion est excusable ! et pour cela regardez ( et admirez) le splendide dessin de Nagy sur le sujet Roi-Soleil dans la galerie des glaces ....

      Qui est le plus grand le Roi-Soleil ou Jupiter ... ?


    • Ouallonsnous ? 7 juillet 22:25

      @amiaplacidus

      ."Il convoque le Congrès (Assemblée Nationale + le Sénat) et de ce fait court-circuite la constitution et le rôle du gouvernement. "

      Majesté où divinité, il n’a aucune légitimité, ses actes non plus !

      Prenons nos dispositions pour le remettre à sa place, employé de banque chez Rotschild


  • pallas 6 juillet 18:22
    Libertad14

    Il faut relativiser tout de même un peut.

    Macron se prend un dieu mythologique, mais il n’est pas pire et n’y meilleurs que la Bourgeoisie qui gouverne La France depuis des lustres.

    Je vais faire un comparatif pour un pays que les Français adulent de manière totalement incohérent, c’est Le Japon.

    La bas, il n’y a pas de contestation, tout le monde surveille tout le monde, un monde d’abrutissement généralisé et la moindre critique du systeme vous met au ban de la société.

    Les pauvres, ainsi que les vieux, et le monde paysan, mis à l’écart.

    Dans les écoles, le ton est donné depuis la naissance, tout dans le conformisme absurde, ce qui entraine un suicide des jeunes gamins tellement important que le gouvernement s’en inquiète.

    Il y a un quelque chose de « 1984 » de Georges Orwell dans se systeme.

    Je met au défis aux gens de trouver un site de type Agoravox dans ce pays (je suis presque certain que ça n’existe pas, j’espère me tromper...)

    A contrario en France, nous somme un peuple de nature colérique, des bagarreurs, des veaux nerveux, très idiot sur beaucoup de points.

    Notre ultra individualisme est un garde fou de ce genre de société totalitaire existant en Asie.

    Salut


    • Extra Omnes Extra Omnes 7 juillet 06:39

      @pallas
      si il est pire... vous avez les yeux chassieux ou quoi ? Il vous faudra combien de temps pour réaliser ?


  • Emma Joritaire 6 juillet 19:26

    Le mot d’ordre, c’était « Tout sauf Marine Le Pen ! », vous n’avez pas eu Marine Le Pen, alors arrêtez de chialer.

    Et préparez-vous à remettre ça, parce qu’il faut déjà préparer le terrain pour 2022. Re-« Tout sauf Marine Le Pen ! »

    Bande de gugusses smiley


  • Gavroche 6 juillet 21:47

    Pourquoi Macron a t-il annoncé un tas de mesures qu’il savait ne pas pouvoir prendre car en tant que ministre des finances il connaissait mieux que personne la situation du pays et les milliards de dépenses non financées.


    Il savait donc qu’une fois élu , il serait obligé de faire machine arrière, se déjuger et sans doute se saborder politiquement pour longtemps.

    Certes il a plein de députés à sa botte mais quid du peuple, de l’opinion publique ? Qui se dirait macroniste aujourd’hui ? Combien d’agoravoxiens ?

    Étonnant un tel suicide prémédité de la part d’une pointure pareille.

    • HELIOS HELIOS 7 juillet 10:43

      @Gavroche

      la « pointure » s’en fout, elle a 5 ans pour préparer ses arrières . Elle va continuer d’avoir dans son sillage tous les requins... non, pardon, tous les maquereaux, c’est comme cela que s’appellent les poissons qui bouffent les excrements des bancs de sardines qu’ils suivent... et ces maquereaux ne le laisseront que s’ils trouvent un meilleur chef.

      On est mal barré, continuez le « tout sauf Marine » !

  • Lugsama Lugsama 7 juillet 02:25

    Macron na respecté la constitution. Point.


  • bob14 bob14 7 juillet 08:00

    L’horloger de l’élyséen règle les montres sur la planète Jupiter...alors que les montres de la planète terre sont à l’heure des Shadocks !


  • lloreen 7 juillet 10:56

    "Habitués à subir les méfaits d’un système politico-bourgeois républicain, le peuple une nouvelle fois va subir les assauts d’une caste dirigeante, qui, au nom d’un libéralisme à tout va, donnera au grand patronat, aux banques et gros actionnaires encore plus de moyens. « 

    Vous avez l’air bien sûr de vous...
    Le peuple s’est rassemblé en constituante en Allemagne, mot inventé par la corporation de Washington DC (district of Columbia) puisqu’ avant l’invasion programmée par le cartel de la haute finance internationale (City de Londres), il était question d’états fédéraux autonomes.
    L’information est donnée ici
    http://novorossia.today/bundesstaat-deutschland-gegrundet/

    Il faut savoir qu’à compter du 5 juillet 2017 cette constituante organisera une seconde campagne vote après avoir récolté plus de 7.000.000 de suffrages dans le but de se doter enfin d’une constitution, comme le prévoit d’ailleurs la loi fondamentale, reliquat du statut d’occupation prévu dans le traité de la Haye.Pour ceux qui l’ignoreraient, la RFA (entité administrative sous contrôle américain) est encore sous statut d’occcupation depuis 1945 et dans la mesure où aucun traité de paix n’a été signé, la corporation de Washington DC (alias les Etats-Unis)sont encore toujours en guerre contre le monde entier, ce qui se vérifie au quotidien...

    Quant au peuple français il dispose d’un outil juridique reconnu par le droit international sous la forme d’un conseil national de transition, crée le 18 juin 2015 par un collectif et qui est le seul organe LEGITIME du peuple français dont le territoire est géré par des imposteurs illégitimes puisque depuis le coup d’état du 5 décembre 2016 la France n’a plus de constitution (fin de la séparation des pouvoirs).
    https://www.youtube.com/watch?v=WIZJRcyYMx4
    https://www.conseilnational.fr/

    Or, sans constitution, aucune élection ne peut avoir lieu.
    Par conséquent, monsieur Macron qui n’est que le PDG de la corporation »république française présidence", une entreprise enregistrée auprès de la SEC américaine (security & exchange commission) n’ a absolument aucune légitimité pour gouverner la France.
    Sans compter le fait que les élections ont frauduleusement fait croire à sa victoire. 


  • lloreen 7 juillet 11:26

    L’avenir est inquiétant pour la caste de prédateurs qui commencent à voir leur empire du mal craqueler...certainement pas pour ceux qui comprennent où va le monde depuis bien longtemps.
    https://francais.rt.com/international/40626-allemagne-demantelement-vaste-plateforme-pedopornographie?utm_source=browser&utm_medium=aplication_chrome&utm_campaign=chrome

    Il existe quantité d’initiatives et d’opportunités pour retirer toute énergie à un système de prédation.
    Un monde sans argent.
    http://stopmensonges.com/?s=ubuntu

    Des communes autonomes.
    https://www.consoglobe.com/espagne-marinaleda-autogestion-cg

    De la nourriture gratuite à profusion.
    http://lesincroyablescomestibles.fr/

    L’énergie illimitée.
    http://archives-lepost.huffingtonpost.fr/article/2010/02/07/1928835_l-energie-libre-illimitee-et-non-polluante-disponible-pour-tous.html

    Tout existe et jusqu’à présent tout cela a été occulté et réservé à une minorité prédatrice Après tout, il n’y a rien d’étonnant à l’énergie illimitée puisque c’est une condition vitale, la preuve en est l’air que l’on respire.
    La preuve de l’existence de programmes spatiaux secrets est révélée par des employés y ayant pris part d’une façon ou d’une autre.
    http://www.choix-realite.org/4456/les-deux-eisenhower-laura-magdalene-et-dwight-david

    Si vous n’êtes pas convaincus, il faut lire entre les lignes et écouter les discours des « élites »...
     https://www.droit-technologie.org/actualites/le-luxembourg-invente-le-droit-minier-extraterrestre-et-ce-nest-pas-une-blague/
    https://www.youtube.com/watch?v=tR6rPdlr0Z0

    L’avenir est radieux si on reconnaît son propre pouvoir de création.
    Par contre il peut être très noir pour ceux qui aiment vivre en esclavage.


  • eric 7 juillet 11:43

    J’imagine que ce n’est pas votre faute. Des profs mediocres et ideologues ont du vous endoctriner. Vous utilisez des mots tirroirs qui n’ont aucun sens reel. Cela vous conduit a des raisonnements errones. Le « capital » ne decide de rien du tout. Au mieux ses detenteurs. Dans un pays ou 57% du PIB est gere par l’Etat, il est clair qu’ils n’ont pas le pouvoir. Rien qu’en ce qui concerne la redistribution, l’Etat en France, aurait, d’apres l’OCDE, un cout de un euro pour un euro redistribue. Vos devriez comprendre que si des « capitalistes » decidaient, il donneraient par exemple 1,5 euros et se garderaient le reste. La part du PIB qu’ils,distribuent, les salaires, ne leur coute en effet pas un euro par euro. D’autre part, soit en direct, soit a travers des fonds de pension, des assurrances vie, des assurrances tout court, des sicav etc.... le « capital » appartient de facon ecrasante, au final, a des particuliers de base et pour le rete a des institutionnels publics ou para publics. Au pire et pour vous suivre, on pourrait mettre en cause les modalites de gestion de ce capital plus que ses modalites de detention.

    Perso. Il me semble que des mouvements politiques, essentiellemt peuples de gens qui vivent d’argent public, tentent de detourner l’attention des masses des vrais questions, pour qu’elles ne se penchent pas trop sur ce qu’ils font de notre argent commun. Ainsi, si on regarde les sites du NPA, on voit qu’en gros, il s’agit de postiers defendant leurs statuts. Ils ont tendance a expliquer qu’un Dassault ou une Bettencourt, sont responsables des malheur du Monde, la ou en realite, la « banque citoyenne postale »est un intervenant preponderant sur les marches.

    Et cela change tout dans les propositions de reformes possibles.

    Si le « capital »est mal gere, cherche trop de profit, alors, il faut reformer la poste, la caisse des depots et le ministere des finance, avant meme de penser a taxer Madame Bettencourt. En tous cas si on veut un resultat. L’ecrasante majorite de notre argent est geree par l’Etat. Viennent ensuite les salaires et transferts, enfin, marginalement, la remuneration du capital. Les gens qui nous designent madame Bettencourt du doigt ont a l’evidenc3 quelque chose a cacher. Ne viusmlaissez plus avoir. Comptez par vous meme, et regardez ou est l’argent et ou il va. Ce n’est pas parce que lesmdividendes des boites les plus performantes augmentent fortement, ce qui est logique et sain, que le pourcentage global,de la remuneration du capital depasse globalement les quelques pour cent.


  • Djam Djam 7 juillet 12:08

    Regardez juste autour de vous, dans la vie quotidienne, la vie de surface... la majorité des français d’aujourd’hui est totalement anomique. Tentez de discuter avec une quelconque personne du quotidien (dans un supermarché, dans la rue, sur un quai de métro, dans une laverie, à la poste...) et tentez d’échanger sur des sujets comme ceux qui sont proposés sur AV ou sur tout autre site du même genre, et vous aurez la réponse simple à la question : pourquoi les gens ne bougent-ils pas alors que tout va de mal en pis ??« 

    Réponse : la fabrique d’une masse totalement déculturée, dont la plupart est totalement absorbée par un petit écran de portable, qui joue au lieu de lire pour s’instruire, qui pense »printemps« et »fêtes« , qui attend chaque vendredi pour filer quelque part en province, qui rentre chez elle chaque soir épuisée d’une journée d’abrutissement pour juste payer des factures de plus en plus lourdes, qui surprotège sa progéniture devenue seul enjeu d’un vie de soumission... et vous comprenez pourquoi cette masse ne se soulèvera jamais plus. Cette masse fera comme lors des dernières grandes guerres criminelles, elle n’aura rien vu, rien dit, rien compris. Elle suivra jusqu’au bout ses propres exploiteurs en beuglant qu’elle ne pouvait faire autrement. Car cette masse a été émasculée, elle a peur pour elle, pour ses rejetons, pour ses 3 € d’épargne, pour sa petite voiture et ses petites vacances.

    Quant à la génération des 20/25 ans, elle rêve majoritairement d’être comme le petit Macron, elle pense qu’aller étudier au »states« c’est toujours le nec plus ultra, elle croit fermement que les halls de gares, d’aéroports et les grandes autoroutes sont des endroits géniaux car cela »fluidifie« la thrombose qui, malheureusement, finira forcément par se produire.

    C’est pourquoi rien ne bougera et le gang de Macron parviendra à ses fins les doigts dans le nez et le sourire »printemps« affiché par tous les médias à leur service. L’élection de Macron 1er a été la »révolution colorée" française pour à présent lancer le nouveau projet du gang mondialiste : imposer la nouvelle formule européenniste : le fédéralisme.


  • zygzornifle zygzornifle 7 juillet 16:21

    vous l’avez voulu, vous l’avez élu, vous l’avez eut bien fait j’espère qu’il vous remplira jusqu’aux molaires .....


  • lloreen 7 juillet 16:38

    « pourquoi les gens ne bougent-ils pas alors que tout va de mal en pis ??« 

    C’est un faux problème parce que »les gens« ça n’existe pas plus que »la France« ou »les Etats-Unis« , »la gauche« , »la droite« , le PS » ou « le FN ». Il n’y a que des individus conditionnés à agir dans un sens ou dans un autre et comme le dit la propre fille de feu Brzejinski, c’est « leur job (médias) de dire aux gens ce qu’ils doivent penser ».
    https://www.youtube.com/watch?v=yvywYxsiK1U

    Les individus ont de tous temps été conditionnés à réagir en fonction de ce qui est décidé en coulisses et ceux qui ont réellement le pouvoir sont ceux qui ont le contrôle du système financier, à savoir les actionnaires de la FED (1913) et ceux qui dirigent la City de Londres et la BRI, deux états souverains c’est à dire plus ou moins les mêmes familles depuis des siècles.

    Les individus ont toujours été orientés à faire ce qui était bon pour l’intérêt des quelques-uns qui président aux destinées de la planète par l’intermédiaire des leviers de contrôle comme les religions, la politique surtout afin de pouvoir mieux diviser les individus par nations, groupes de pensées, religions, partis et pour éviter qu’ils puissent penser à agir collectivement contre leur statut peu enviable d’esclaves modernes, nettement moins apparent que ne l’était celui des esclaves sous l’empire colonial. L’empire existe toujours, il croît mais il est tellement moins apparent et plus lointain qu’il peut sembler que tout cela est de l’histoire ancienne.

    Il faut chercher l’information soi-même, la recouper , faire la part des choses et suivre son intuition et sa boussole intérieure pour trouver son chemin et le suivre sans embûches majeures.
    La démocratie n’’ayant jamais existé, tout reste à créer.C’ est aussi ce qui fait l’intérêt de la vie.


Réagir