mardi 5 mars - par Massoumeh raouf

IRAN : La population veut des changements rapides

L’Iran est ébranlé depuis 1 an et demi par des protestations contre les difficultés économiques et le manque de libertés civiles. Le régime du Guide suprême iranien est à un tournant.

JPEG

L’ayatollah Ali Khamenei reste totalement sourd et impuissant face aux crises tant en internes qu'à l’international. Pour face à ces difficultés la dictature religieuse iranienne a choisi d’intensifier ses opérations de répression dans le seul but de supprimer toute opposition.

 

Une politique basée sur le chantage, la violence et la terreur. Politique invariable depuis des années, révélatrice du désarroi des politiciens iraniens. A l'intérieur du pays tout d’abord, l’ayatollah a réprimé les révoltes populaires avec des arrestations massives. Le dernier rapport d’Amnesty International est éloquent, il fait état de plus de 7.000 dissidents emprisonnés pour l'année 2018. A l’international, on ne compte plus les attentats déjoués par les autorités européennes et américaines...

 

Cependant, on constate que cette répression massive n’a eu aucun effet depuis le début. Même après des années de massacres, d'exécutions et de campagnes de désinformation contre l'opposition organisée, le régime n'a jamais réussi à éliminer l'opposition. Les protetations se poursuivent donc grâce aux réseaux actifs et influents du NCRI. Une organisation qui oeuvre aussi bien à l'étranger comme porte voix du peuple iranien mais aussi et surtout à l'intérieur de l'Iran en rendant possible les derniers soulèvements.

 

Depuis les premiers jours du soulèvement, les hautes autorités du régime incriminent une organisation de résistants : le NCRI. Pourtant, ils ont affirmés pendant des années que celle-ci n’avait aucune influence en Iran. Aujourd'hui ces même responsables politiques et militaires mettent en lumière le rôle et l’influence grandissante du NCRI dans les soulèvements, tout en mettant en garde contre les effets négatifs, selon eux, de son expansion. Les autorités iraniennes prétendent que le NCRI utilise le problème de la cherté de la vie et les difficultés économiques pour diriger des manifestations contre le régime. Un stratagème destinée de nouveau à manipuler l'opinion, mais le peuple n’est plus dupe cette fois ci.

 

Avec le CNRI, l’Iran a la chance d’avoir une alternative à la dictature religieuse en place. C’est l’un des principaux groupe politiques contre le régime des Ayatollahs depuis la chute du Shah. Ils se battent depuis des années contre le terrorisme des mollahs, contre les violations des droits humains et son programme nucléaire.

 

Dirigé par Maryam Radjavi, depuis 1993, le CNRI est composé de cinq organisations d'opposition iranienne dont l'Organisation des moudjahiddines du peuple iranien, qui en compose la majorité des membres, et de quelques personnalités indépendantes. Il comporte aussi des représentants de diverses minorités religieuses et ethniques d'Iran, comme les Kurdes, les Baloutches, les Arabes, les Perses, les Turcs, les Turkmènes, les Arméniens, les musulmans, les chrétiens, les juifs et les zoroastriens, ainsi que les athées et les adeptes de diverses obédiences et écoles de pensée. Le CNRI s’est doté d'un parlement en exil composé de 550 membres dont 52 % sont des femmes. 

 

Au vue de la crainte suscitée par le NCRI, il apparaît clairement que Madame Maryam Radjavi et le CNRI constituent une alternative réaliste à la chute des Mollahs.



24 réactions


  • Massada Massada 5 mars 14:14

    Iran : la débâcle continue
      
    La République Islamique a dépensé des milliards d’euros pour financer ses satellites au Moyen-Orient – Hezbollah, Hamas et Houthis – et son installation directe sur le territoire syrien. Elle n’a strictement rien obtenu en échange : ni contrôle du Yémen, ni la moindre attaque réussie contre Israël.
     
    Et elle a perdu des centaines d’hommes, des armes pour des centaines de millions d’euros de valeur, dans les frappes d’Israël et de ses alliés divers et variés.
     

    De plus, le fait d’expulser les Iraniens ainsi que tous les combattants étrangers de Syrie fait maintenant partie des objectifs clairs de la Russie.


    • Cyrus (TRoll de DRame) Cyrus 5 mars 16:43

      @Massada

      En attendant , c’ est la France que l’ auteur a choisit pour venir parler de ses souffrance et non pas Israël .

      Israël , et les USA , sont ceux la même qui en déstabilisant le moyen orient on créer cet état de fait . Vont t’ il également passer a la CPI ?


    • Massada Massada 6 mars 08:13

      @Cyrus
       
      La journaliste iranienne Neda Amin qui a atterri jeudi matin en Israël a remercié le gouvernement israélien pour lui avoir accordé l’asile.
      La jeune femme de 32 ans a fait l’objet de condamnations et de menaces dans son pays d’origine.
      Neda Amin, qui a régulièrement dénoncé les violations des droits de l’homme du régime iranien craignait d’être arrêtée et torturée.
       
      « Je suis très heureuse. Israël est mon pays », a-t-elle déclaré, ajoutant qu’elle se sentait maintenant en sécurité, car personne n’allait dorénavant l’agresser ou l’arrêter.
       
      La journaliste a expliqué s’être aussi adressée à d’autres pays pour obtenir de l’aide, mais que tous lui avaient demandé d’attendre.« Le seul pays qui a vraiment agi rapidement était Israël », a-t-elle affirmé. « Par opposition à tout ce qui se dit à propos d’Israël, en particulier en Iran qui viole les droits de l’homme, j’ai vu qu’Israël prenait des mesures pour préserver les droits de l’homme, et sauver la vie d’un être humain ».


    • Oceane 6 mars 12:12

      @Massada

      Neda Amin sauve ses fesses, tant mieux pour elle. Concernant la défense des « droits de l’homme » par la colonie européenne chez les Arabes, elle est à mourir de rire. Car coloniser c’est la négation des droits des colonisés.


    • Christian Labrune Christian Labrune 6 mars 12:38

      Car coloniser c’est la négation des droits des colonisés.

      ====================================
      @Oceane

      Et les exemples ne manquent pas ! Je pense à l’Egypte colonisée par les arabo-musulmans du Calife Omar dès le VIe siècle, à peu près en même temps que la Palestine romaine. Qu’en est-il désormais des droits des Coptes ? Ils auront réussi à rester majoritaires jusqu’au XIVe siècle, mais Ils ne représentent plus désormais que 10% de la population, et le régime de Morsi qui avait déjà incendié plusieurs dizaines de leurs églises, et quelque peu massacré, s’était proposé de réduire les Coptes à ce choix : quitter le pays ou descendre le plus rapidement possible à six pieds sous terre. Dans ce cas précis, ce ne sont pas seulement les droits qui sont niés, c’est la possibilité même de la vie.
      De toute façon, ce processus d’élimination des minorités est à peu près commun à l’ensemble d’un monde coranique aussi génocidaire qu’avait pu l’être l’Allemagne nazie. Qui ne se souvient du cas des Yézidis massacrés ou réduits en esclavage au début du Califat de Raqqa ? Et le génocide des Arméniens de 1915 aura été l’archétype de tous ceux qui ont suivi. Les ambitions actuelles du régime des mollahs ne font pas exception à cette logique exterminatrice de l’islam, qu’il soit sunnite ou chiite.


    • Massada Massada 6 mars 12:55

      @Oceane
       
      Vous savez mon épouse est née dans un pays colonisé par la France, la Cote d’Ivoire.
      Nous savons très bien ce qu’est la colonisation, mais franchement cela n’a aucun rapport avec Israel.
       
      Enfin peut-etre puisque nous avons été envahi par les musulmans qui ont colonisé cette terre et réduit les juifs et les chrétiens qui y habitaient depuis des siècles en dhimmis cad en sous-hommes.
       
      Avec le retour des juifs sur leurs terres après des années d’exil nous nous délivrons de cette colonisation musulmanes.
      Évidement les colons arabes ne sont pas très content, mais ils ont suffisamment de pays arabes pour y trouver leur bonheur sans devoir accaparer le notre.


    • Christian Labrune Christian Labrune 6 mars 14:36

      ERRATUM
      « l’Egypte colonisée par les arabo-musulmans du Calife Omar DES LE VIIe SIECLE », et non pas le VIème !!!


    • Cyrus (TRoll de DRame) Cyrus 6 mars 14:36

      @Massada

      Tant mieux pour cette femme , 
      Il y a pourtant une très nette différence entre l’ accueil sélectif et politisé d’ israel ,
      et l’ accueil universel pratiqué en France j’ usqu alors. 

      Khomeini s’ est révélé etre une « poire pourrie » mais nous ne pouvions l’ expulsé pour des raison politique sans trahir l’ accueil que nous avions offert .

      Imaginons un instant que « neda » ouvre une mosquée salafiste (ou un parti comuniste) en israel , elle reprendra immédiatement l’ avion . 

      Autre difference , israel est un pays en guerre contre l’ iran , 
      Alors que la france n’ est en guerre avec personne .

      Enfin , israel vante sans cesse le shah malgré sa dictature et la torture des opposant , la ou nous espérons voir l’ iran évolué vers une democratie et non pas un retour d’ une dictature du prochain shah .

      Tu fait sans cesse de l’ anti-france ici , alors que tu ne tolérerais jamais la moindre critique envers Israel.  

       


    • Massada Massada 6 mars 15:43

      @Cyrus
       
      Les français sont anti-sionistes, je suis donc anti-France.
      Mais je n’ai rien contre les français, il y a des gens bien parmi eux !
       
      C’est juste que je ne reconnais pas la légitimité de la France qui est un état colonial (Guadeloupe, Réunion, Bretagne, Flandre, Corse, Alsace, Lorraine, etc)


    • Massada Massada 6 mars 16:01

      @Cyrus

      Même l’onu réclame une enquête sur l’usage disproportionné de la force contre les GJ


    • Cyrus (TRoll de DRame) Cyrus 6 mars 18:04

      @Massada
      En préambule , Passe la bise a ta famille , ce n’ est pas a titre personnelle que je récuse ta propagande mais au contraire parceque un veritable amis te dit les chose que ca plaise ou pas ...
      1/Les français sont anti-sionistes, je suis donc anti-France.
      La france est a la foi sioniste car elle veut laisser les juif qui le souhaite s’ installer au moyen orient de manière pacifique . Mais elle est aussi contre le le sionisme guerrier qui ruine le moyen orient .La France n’ as pas vocation a se soummetre ni a dominer , elle as par contre comme toute nation souveraine le droit d’ exprimer ce qu’ elle pense sans non plus faire d’ ingerence dans la souveraineté d’ ISRAEL ...ou de L IRAN.Etre anti france , sur un media francophone , est déjà une déclaration de guerre anti-francais ce qui n’ est en rien mieux que l’ anti-semitisme ou l’ antisionisme guerrier
      2/C’est juste que je ne reconnais pas la légitimité de la France qui est un état colonial (Guadeloupe, Réunion, Bretagne, Flandre, Corse, Alsace, Lorraine, etc)
      Dans ce cas , il ne te reste plus qu’ as vomir les USA qui nous ont piquer la louisiane , destabilisé le maghreb francais , ainsi que l’ indochine .... Ces meme USA qui colonisent Porto-Rico , et destabilise l’ amerique du sud (colombie , venezuela ).Il faut aussi detester les canadien , les australien , etc .
      Sans oublier l’ allemagne et l’ angleterre qui sont la maison mere du sionisme ET DONC de l’ antisionisme .Avec ce raisonement , on est bon pour une 3em GM , et donc nous francais aurions interet a pratiquer une frappe nucleaire preventive sur ISRAEL . Tu voit ce genre d’ ingerence peut vite devenir tres dangereux pour tout le monde ( y compris nous meme bien sur .
      3/Même l’onu réclame une enquête sur l’usage disproportionné de la force contre les GJ
      Je suis pro-GJ , meme si je ne fait pas d’ angelisme sur un mouvement avorté l’ onu peut avoir un avis mais je lui deconsielle de faire de l’ ingerence en france.


    • Cyrus (TRoll de DRame) Cyrus 6 mars 18:19

      @Cyrus
      @massada
      @tous

      Note aux « moinseur » compulsif , vous seriez sympa et un peut plus intelligent si vous repondiez au commentaire que vous desaprouver dans l’ interet d’ un dialogue constructif .... Sinon vous aussi faite de l’ antifrance .

      A bon entendeur , salut


    • Christian Labrune Christian Labrune 6 mars 23:53

      C’est juste que je ne reconnais pas la légitimité de la France qui est un état colonial (Guadeloupe, Réunion, Bretagne, Flandre, Corse, Alsace, Lorraine, etc)

      =====================================
      @Massada

      Tout ça, c’est de l’histoire ancienne, mais il y a pire. Je veux parler de l’occupation des territoire palestiniens de la banlieue par l’administration coloniale française. Les implantations de Céfrans sont encore nombreuses, dans le département 93, et tout à fait illégitimes.

      Beaucoup de mes concitoyens s’étonnent qu’on ait pu avoir autant d’attentats depuis dix ans, mais cela n’a rien de bien surprenant. Aussi longtemps que ne seront pas reconnus les droits des habitants du 93 sur leurs terres ancestrales, ils massacreront partout autant qu’ils le pourront en criant « Allah akbar ! ». Si je dis, pensant à Jérusalem, que les mêmes causes, partout, produisent les mêmes effets, chacun me comprendra sans qu’il soit nécessaire de développer.

      Cette situation n’a que trop duré, et la seule solution pour la France serait de se retirer de ces territoires, tout comme de Paris-Est, et de restituer enfin au culte musulman la mosquée du Calife Suger à Saint-Denis, improprement appelée « Basilique des rois de France » pour masquer une odieuse annexion.


    • Cyrus (TRoll de DRame) Cyrus 6 mars 23:56

      @Christian Labrune

      Vas dormir , tu surchauffe , tu va nous pondre un corium ...

      Signé Vil brequin


    • Oceane 7 mars 14:43

      @Christian Labrune

      Et avant les Arabo-musulmans en Égypte ? A te croire, les Européens étaient jusque-là cantonnés chez eux, mais je m’étonne qu’il y ait pu avoir une « Palestine-romaine », donc colonisée par les Romains ?

      « Et le génocide des Arméniens de 1915 aura été l’archétype de tous ceux qui ont suivi. »Sûr ? Et moi qui croyais que celui des Héhéros en était le précurseur !

      Pourquoi toujours mêler les Arabes au nazisme en Europe alors que non seulement ils servaient de cobayes aux Européens bien avant que Hitler ne décide de l’appliquer en Europe et en plus ces cretins n’avaient rien trouvé de mieux à faire qu’à aider à combattre ce que l’Europe leur faisait déjà subir depuis longtemps ?

      Les Yezidis massacrés et mis en esclavage ?

      Toujours à voir les effets sans jamais rien dire des causes ? Mais qui a permis l’avènement de ce fameux califat ? N’est-ce pas les Architectes du « Grand Moyen-Orient » ?

      N’est-ce pas la même chose en Libye où les marchés aux esclaves avaient recommencé à fleurir et tout ceci avec un président noir dans le pays « le plus puissant du monde » ?

      Il faudrait d’abord chercher à retirer la poutre de la logique génocidaire euro-chrétienne de ton oeil avant de chercher à retirer la paille de la logique génocidaire de l’oeil de l’islam, tu ne crois pas ?


    • Oceane 7 mars 14:59

      @Massada

      Je cherche toujours à comprendre comment une Ukrainienne - Golda Meir - devient moyen-orientale. Pourquoi des Européens continuent de quitter leur continent pour s’installer dans l’implant européen le plus dangereux au monde sachant très bien qu’ils mettent leur vie en danger, de même l’avenir de leurs descendants ?

      A « Musulmans/Chrétiens/Juifs » Je préfère « Africains/Européens/Arabes-Orientaux /Asiatiques/Amérindiens »

      Parler de « juifs » ne pas dire explicitement « Européens » est une subtile manipulation.


  • Christian Labrune Christian Labrune 5 mars 16:42

    à l’auteur,

    Votre article est tout à fait intéressant, bien qu’il n’apprenne pas grand chose à ceux qui s’intéressent à la situation au Moyen-Orient et qu’il n’ait aucune chance de convaincre les lecteurs de ce forum, pour beaucoup entièrement crétinisés par la politique collaborationniste des états européens. Pour eux, le régime des mollahs restera probablement, jusqu’à sa disparition, un modèle de démocratie salement menacé par deux affreuses dictatures totalitaires : le grand Satan et le petit. Ah, les cons !

    Le régime islamo-nazi iranien, avec son Hezbollah, la plus criminelle de toutes les mafias, et ses pays satellites gouvernés par des Pétain locaux, ne pourra plus se prolonger bien longtemps, et c’est heureux. La reconstruction ne sera guère facile : les moujahiiddines du peuple sont probablement un peu moins obscurantistes que les mollahs, mais si ces doctrinaires animés eux aussi par une idéologie fossilisée parvenaient à tirer les marrons du feu, les Iraniens ne seraient pas au bout de leur peine.

    A la dernière manif du CNRI à Denfert-Rochereau, tous les courants de l’opposition affichaient une espèce d’harmonie. Mais comment pourrait-il en être autrement quand l’urgence est d’abattre la plus abjecte des tyrannies ?

    Ce qui serait intéressant, c’est que dans un prochain article, vous nous informiez quelque peu sur les différents courants qui composent le CNRI, leurs convergences et leurs différences. Cela nous permettrait de mieux comprendre ce qui va se passer après la disparition de ces deux abominables tyrans sur les portraits desquels, à chaque manif, on se contente pour l’instant de s’essuyer les pieds non sans bonheur ! 


    • Mazdak Teherani Mazdak Teherani 5 mars 19:40

      @Christian Labrune
      Vous avez raison de vous inquiéter du régime en Iran qui n’a apporté que misère et désolation pour son peuple et pour la région. Après 4 ans de pouvoir islamiste il est temps qu’il dégage. C’est le peuple iranien qui va bientôt s’en charger avec sa résistance incarné par le CNRI et l’OMPI.


    • Christian Labrune Christian Labrune 5 mars 23:31

      @Mazdak Teherani

      J’ai lu avec beaucoup d’intérêt, et archivé, l’article que vous proposez. J’ai une certaine difficulté à me faire une idée précise de ce que peut-être l’OMPI. Certains disent que cette organisation n’a plus beaucoup d’existence en Iran, et peu de capacités de mobilisation. On y serait même relativement hostile, même dans la population qui exècre les mollahs. Il y a une assez grande distance entre la vision un peu idéalisée que propose votre article, laquelle procède de cette « illusion lyrique » caractéristique, selon Malraux, de tous les mouvements révolutionnaires en situation de réussir quelque chose, et pas mal d’analyses beaucoup plus critiques, de gens qui seraient pourtant aussi désireux que moi de voir tomber au plus vite le régime des mollahs.
      Ce qui m’inquiète un peu c’est, malgré l’objectif clairement déclaré et répété de créer un état laïque, cette référence des fondateurs à l’islam et à son djihad (moudjahiddine !), et cela se prolonge d’une manière assez incongrue et même comique avec l’éternel fichu islamique sur la tête de Maryam Radjavi ! Je crains que ces gens-là, dont on ne peut évidemment pas nier la détermination, s’ils s’emparent du pouvoir, ne finissent pas se conduire, auréolés par l’héroïsme de leur résistance, comme le FLN en Algérie, jusqu’à la momification.
      Cela dit, l’Iran n’a pas plus le choix que la France dans les années 40, qui a bien dû composer, face au nazismei, avec la résistance d’un PCF sectaire et totalitaire qu’on ne pouvait évidemment pas souhaiter à la tête d’un gouvernement.
      L’éternel problème, c’est toujours de se débarrasser au bon moment, et aussi pacifiquement qu’il est possible, des fanatiques. J’espère qu’un peuple iranien jeune et dégoûté des religions par quarante années d’abjection islamique finira par y parvenir.


  • Cyrus (TRoll de DRame) Cyrus 5 mars 16:50

    Un petit mot a l’ auteur , pour compatir a vos souffrances .

    La France vous as accueillit comme elle le devais , humainement .

    Mais certainement pas pour récidiver l’ erreur qu’ elle as commise en accueillant Khomeini et en créant des souffrance en Iran , est t’ il vraiment nécessaire de l’ utiliser comme une base arrière pour a nouveau porter la guerre en IRAN .

    Ne vaudrait t’ il pas mieux vous sentir française et vous préoccupez de votre pays d’ adoption ?

    Bonne soirée


    • baldis30 6 mars 09:26

      @Cyrus

      bonjour,
      « certainement pas pour récidiver l’ erreur qu’ elle a commise »
       De toute façon en France dès qu’il y a une connerie internationale à faire on trouve toujours un irresponsable politicien au pouvoir pour la faire... (1)
      quel que soit le domaine, quelle que soit la couleur au pouvoir ... alors celle de l’accueil de Khomeiny n’échappe pas à la règle ... ( idem Duvalier, Bongo, .. )
       d’où la célèbre phrase de Clémenceau sur les politiciens :
       « La moitié n’est capable de rien, l’autre moitié est capable de tout  »


    • Cyrus (TRoll de DRame) Cyrus 6 mars 14:46

      @baldis30

      Pas seulement en France ... D’ autre pays en font tout les jours volontairement .
      Le droit d’ asile , est galvaudé , il ne répond qu’ as la lettre de la loi et non plus a son esprit (montesquieu ?).

      Bonne mise en perspective que de rappeler duvalier ou bongo ... et bien d’ autre .
      Clemenceau l’ avais compris , les français ne sont pas raisonable , il passe toujours d’ un extrême a l’ autre .

      Hors sujet : Tres impressionnant ton cursus professoral « aux mines » 


  • aimable 5 mars 17:35

    Dans ces pays quelques soient les régimes pourris en place , ils ont été assis par ou avec la complicité de la religion et de ses croyants , si votre CNRI n’est pas dans cette lignée , il n’a aucune chance d’arriver au pouvoir ou s’il y arrive , d’y rester ou alors lui aussi en utilisant la terreur comme Sadam Hussein la fait en son temps .


    • Oceane 6 mars 12:17

      @aimable

      C’est bien à cause de sa « terreur » que Saddam Hussein à fini pendu, que son pays est devenu le sanctuaire de Daesh et qu’il est complètement détruit. Bravo !


Réagir