vendredi 11 octobre 2019 - par Martin de Wallon

Jean-Luc Mélenchon renvoyé devant le tribunal correctionnel pour diffamation publique envers un journaliste

Le leader de la France Insoumise devra retourner devant la justice. Ayant qualifié sur son blog, Paulo Paranagua, un ancien journaliste du journal Le Monde, d’« assassin repenti » en 2016, Jean Luc Mélenchon sera jugé pour diffamation publique.

Des rapports orageux avec les médias

Jean-Luc Mélenchon n’en a pas fini avec ses démêlés judiciaires et les multiples conflits qui l’opposent à la presse. Déjà en octobre 2010, le leader de la France Insoumise avait qualifié un journaliste interviewant Xavier Mathieu, délégué CGT Continental AG à Clairoix, de « salaud » et de « larbin ». Il déplorait le fait que l’on demande au syndicaliste de désavouer des faits de dégradation dans la sous-préfecture de Compiègne sans tenir compte de la violence sociale subie par les ouvriers licenciés.

En 2012, pendant la campagne présidentielle et après une série de boycotts de l’émission dans les meetings du candidat, c’est au tour des journalistes du Petit Journal d’être traités de « fachos », d’ « animateurs et pas des journalistes qui font dans la provocation ».

Deux ans plus tard, Jean-Luc Mélenchon demande aux militants du Front de gauche de surveiller les journalistes. Il suggère même que ceux-ci soient filmés, en particulier ceux de Libération et du Monde. Il déclarera en 2018 sur son blog : « la haine des médias et de ceux qui les animent est juste et saine ».

Publicité

Cette dernière sortie est vivement dénoncée par Reporters sans frontières, qui dans son classement annuel pour la liberté de la presse, parle de « dénigrement systématique de la profession par certains leaders politiques ».

En novembre 2016, Mélenchon, toujours sur son blog personnel et dans un billet titré « L’ère du peuple » fait des révélations sur Paulo Paranagua, ancien journaliste de la rubrique International du Monde : « Dans les années 1970/1980, il était en effet chef de la « fraction rouge » de la prétendue armée révolutionnaire du peuple en Argentine. Il s'agit d'un groupe de provocateurs qui se targuait d'avoir mené plus de trente actions d'exécutions dans la rue et divers enlèvements et séquestrations », écrivait-il.

Il poursuit en affirmant que le journaliste avait des relations avec les services secrets américains : « Comme l'intéressé a une activité publique intense dans les réseaux des putschistes et réactionnaires latinos et de leurs amis nord-américains, je m'y suis intéressé de près. D'assez près pour mieux comprendre les causes de la mort de toutes les personnes qui l'ont approché sur place et les raisons de son incroyable survie dans de tels événements. Cette « muse de la CIA » influence-t-elle Besse Desmoulières ? »

Ces affirmations sont jugées outrancières. Le journaliste retraité porte plainte, mais se heurte à une immunité parlementaire brandie, qui permet à l’accusé d’esquiver la confrontation pendant deux ans.

Le leader de la France Insoumise s’est finalement rendu en juillet 2019, chez la juge Carine Rosso, engageant sa mise en examen. Il s’est excusé d’avoir « abusé » de son immunité, prétextant un malentendu : « Je suis désolé de tout ça, c'est un malentendu. J'avais compris qu'il s'agissait d'une contrainte par corps (…) J'en suis désolé, car nous aurions pu tous gagner du temps. »

« C'est un adversaire politique »

Publicité

Jean-Luc Mélenchon sera finalement jugé devant le tribunal correctionnel à Paris pour diffamation publique à l'encontre de Paulo Paranagua, ex journaliste de Le monde, selon une ordonnance consultée mercredi 2 octobre par l'AFP.

L’homme de médias avait aussi attaqué M. Mélenchon pour l'absence à l'époque de mentions légales sur le site melenchon.fr, arguant que cela l'avait empêché d’engager la procédure au civil. Le 10 juillet 2019, le député avait été condamné à cet effet, au versement d’un euro symbolique de dommages et intérêts ainsi que 2000 euros au titre des frais de justice à Paulo Paranagua.

Cité dans le Point, l’élu a relativisé les faits : « M. Paranagua n'est pas un ennemi personnel, je ne le connais pas. C'est un adversaire politique ».

Il a précisé qu'il « polémiquait » sur son blog avec des journalistes du Monde, Paulo Paranagua n'étant pas le sujet principal de son « intervention ».

De son côté contacté par Le Point, l’avocat de Paulo Paranagua s’est dit satisfait : « Je me réjouis de pouvoir bientôt exposer au tribunal le caractère outrancier d'accusations infondées à l'encontre d'un journaliste dont le seul tort aura été de publier dans Le Monde des articles exposant les dérives autoritaires de Fidel Castro et Hugo Chavez, dont Jean-Luc Mélenchon demeure l'indéfectible thuriféraire ».



35 réactions


    • JulietFox 12 octobre 2019 10:45

      @covadonga*722
      Ca vole ’hachement haut sur Agoravox.
      Que Mélenchon ait « trépigné » un pisse copie (du Quotidien peut-être) me réjouit.
      J’attends que ce * interviewe de la même façon les agriculteurs de la FNSEA, et leur demande, s’ils regrettent les dégradations commises, par leur affidés.


  • Aimable 11 octobre 2019 20:21

    Mr Mélenchon est un grand lettré , la preuve , il pratique l’insulte avec un vocabulaire très étendu .


  • Le421 Le421 12 octobre 2019 08:26

    Ça se défoule sec la fachosphère dès qu’on parle de Mélenchon...

    Visiblement, LFI dérange.

    C’est cool.

    Au fait, on est où chez LFI des emplois fictifs, des détournements de fonds publics, des abus de biens sociaux, des fraudes fiscales, des irrégularités de campagne*, etc, etc.

    Toujours rien ?

    Parce que sinon, j’ai une liste de ceux qui font les cons avec l’argent public.

    Et pas de simples paroles, hein, du « un peu plus lourd »...  smiley

    *Parce que même Macron a des « irrégularités » constatées dans sa campagne de 2017... Je sais, vous vous en foutez, l’important, c’est Mélenchon !! Beeeerk Caca !!


    • eric 12 octobre 2019 13:42

      @Le421

      Melenchon a fait élire Hollande, et, au minimum, ne s’est pas opposé à l’élection de Macron. Au bon vieux temps, on apellait cela les suppletifs. Encore ceux ci furent ils eux parfois, héroiques....


    • capobianco 12 octobre 2019 18:38

      @covadonga*722
      Vos diar..., expressions sont vraiment interressantes et quelle classe !!! 421 a vraiment due vous enfoncer profond pour afficher tant de vulgarités à son égard. Aïe, ça va être mon tour......


    • capobianco 12 octobre 2019 19:07

      @Cadoudal
      «  Ton papa aussi travaillait pour Vichy ? »
      Et vous osez pourrir JLM ? Vous êtes au même niveau que cavadonga, la bassesse au plus haut niveau. Je ne vous dirais pas où était mon père à cette période, vous êtes répugant. 


    • capobianco 12 octobre 2019 19:10

      @capobianco
      « Répugnant », cadoual, répugnant...
      je ne m’abaisserai pas à votre niveau.


    • capobianco 12 octobre 2019 19:53

      @Cadoudal
      «  Sors ton violon, je commence à pleurer. »
      Pleurer, pas votre genre, vous c’est l’insulte et bien crasse, à votre niveau quoi !
      Vos commentaires sur vichy montrent que vous êtes bien passionné et admiratif des exploits de vos idôles faschistes...
      Bonne soirée.


    • capobianco 13 octobre 2019 08:17

      @covadonga*722
      «  alors on regrette l’époque ou vous ramassiez les enveloppes chez les putes »
      Ho, j’ai oublié de passer chez vous.....
      «   vous la crapule socialiste partit couler des jours heureux en Corse »
      Désolé, je n’ai jamais été de droite, par contre la Corse oui mais pas pour vous, avec votre vulgarité naturelle vous feriez juste un bel épouventail.
      «  tes multiples pseudos »
      Ha bon ? Seriez pas un peu c.. ?..Si !
      «   sous merde,  étron » On voit bien là votre spécialité et vos goûts raffinés pour la chose. Surtout ne changez rien cela vous va comme un gant.


    • popov 13 octobre 2019 16:31

      @Le421

      LFI un parti de gauche ? Avec un franc-mac à sa tête ?


  • Julot_Fr 12 octobre 2019 09:54

    Acharnement judiciaire contre quiconque deplait a nos amis sionistes


  • zygzornifle zygzornifle 12 octobre 2019 09:55

    Rien sur ses relations privilégiées avec les homards ? 

    Rien sur son coffre fort disparu malgré les scellés ?

    Ha je me suis trompé de gus . 


    • François Vesin François Vesin 12 octobre 2019 13:27

      @zygzornifle
      Ha je me suis trompé de gus .

      Et moi aussi, qui croyais qu’on l’avait arrêté
      ce matin à Glasgow à sa descente d’avion !!!

      Dupont & Dupont....quelle intrigue  !


    • Legestr glaz Legestr glaz 12 octobre 2019 19:15

      @capobianco

      Le « bon » résultat c’est d’être élu, tout le reste, se sont des défaites.

      Lorsque l’on est battu, même avec un bon score, on est battu. 1% ou 10% ne changent rien à l’affaire. Si on est battu, on est battu ! Sur un ring, après un combat honorable, lorsque la décision des arbitres vous donne pour battu, c’est l’adversaire qui part avec la ceinture. Le perdant n’a rien, même s’il a fait une très bonne prestation. Il aurait été mis KO au premier round, le combat aurait eu la même conclusion (sauf pour les spectateurs, évidemment, qui auront assisté au spectacle des 12 reprises). 


    • capobianco 12 octobre 2019 19:34

      @Legestr glaz
      «  Le « bon » résultat c’est d’être élu, tout le reste, se sont des défaites. »
      On peut voir les choses de cette façon mais là n’est pas le sujet, je répondais sur l’affirmation qui rendait JLM responsable de « l’affaiblissement de la gauche », ce n’est donc pas ce que vous commentez. Bien sûr la gauche a perdu et on peut en discuter mais il est vrais que la gauche FI et PC a fait un score plutôt remarquable. J’espère que même ceux qui n’aime pas JLM auront l’honneteté de l’admettre...
      Après, si le ps.... mais avec des si.


    • Legestr glaz Legestr glaz 13 octobre 2019 16:34

      @capobianco

      Dans le cadre de l’UE, dans le cadre de cette « supranationalité », rien à espérer, rien du tout, absolument rien ! C’est l’UE qui gouverne la France à travers les traités !


    • capobianco 14 octobre 2019 15:59

      @Legestr glaz
      «  rien à espérer, rien du tout, absolument rien ! »
      Reste que le suicide ?


    • Legestr glaz Legestr glaz 14 octobre 2019 17:52

      @capobianco
      Macron a passé le premier tour des élections présidentielles en obtenant 8,6 millions de voix sur un électorat de 47,5 millions de personnes. Près de 40 millions d’électeurs vont-ils se « suicider » à la suite de son élection au 2ème tour ? Et même rapportée au second tour, cette élection de Macron lui a fait obtenir 20 millions de voix. Il y restait encore 27 millions de personnes contre lui. 

      Véritablement, ce qui manque aux électeurs c’est la pédagogie sur la supranationalité européenne dont personne, ou presque, ne parle jamais. On fait « comme si » elle n’existait pas ! Et pourtant, elle existe belle et bien et impose une disciple économique, et ce qui va avec, à la France, contrainte et forcée. Tant que les électeurs n’auront pas conscience de cette supercherie, il ne se passera rien pour le pouvoir d’achat des français. Au contraire, il va continuer à se dégrader.


  • JulietFox 12 octobre 2019 10:55

    Deux ans après sa fille Marine Le Pen, l’ancien président du FN Jean-Marie Le Pen a été mis en examen vendredi à Paris dans l’affaire des emplois présumés fictifs du parti d’extrême droite au Parlement européen. (Challenges, journal de gauche)(- :


    • capobianco 12 octobre 2019 18:55

      @covadonga*722
      «  Mais définitivement Macron ne peut rêver meilleur écran de fumée que les outrances de Mélenchon et consorts » 
      Et çà vous fend le coeur bien sûr ! Les « outrances » du fn et de son compère lrem ? Chuttt !!!!


    • capobianco 13 octobre 2019 08:43

      @covadonga*722
      «  bonsoir capobianco , sampiero , soleil etc ...... »
      Que vous dire ? Soleil... connais pas. J’ai eu des discutions avec sampiero dont je ne partageais pas les positions, on ne le lit plus depuis un moment, peut-être écoeuré de la bêtise et de la vulgarité envahissante sur avox et dont vous êts un bel exemple.
      Pour vos enveloppes je vous ai répondu plus avant.


  • Captain Marlo Fifi Brind_acier 12 octobre 2019 12:13

    Macron instrumentalise une partie de la Justice contre ses adversaires politiques. Ceux qui se réjouissent bêtement des ennuis qui arrivent aux autres feraient mieux de réfléchir.

    Le FN en particulier, que Macron n’accable pas, car il a besoin de lui en 2022, pour qu’il serve, comme d’habitude, d’épouvantail à moineaux.

    Il faut donc que le FN reste autour de 20% dans les sondages. S’il se mettait à monter, des missiles de toutes les couleurs commenceraient à pleuvoir sur le FN....

    Mais ceci s’adresse aussi à la France Insoumise, qui trouve parfaitement normal la censure de l’ UPR par les médias, et qui s’est réjoui de l’éviction de Fillon, alors qu’on s’aperçoit maintenant que nombre de Mamamouchis d’en Marche ont des casseroles au moins aussi importantes que Fillon, sinon pires.

    Goulard par exemple, ou bien les nombreux Ministres qui ont eu un redressement fiscal, ou le dernier en date, Thierry Solère, mis en examen pour fraude fiscale, détournement de fonds publics, trafic d’influence et financement illicite de campagnes électorales.


  • ETTORE ETTORE 12 octobre 2019 17:57

    Je le trouve de plus en plus ridé.....

    ¨Peut être le fait de vivre avec un jeunette......, ?

    L’Autre...a compris, il fait le contraire

    Après....Pour ce que ça change à notre quotidien....l’un comme l’autre...sont comme.une courte échelle branlante...personne ne mettras (plus) son pied dedans.


  • pascal58 12 octobre 2019 18:07

    En novembre 2016, Mélenchon, toujours sur son blog personnel et dans un billet titré « L’ère du peuple » fait des révélations sur Paulo Paranagua, ancien journaliste de la rubrique International du Monde :

    C’est faux !

    Les révélations ont été faite bien avant, en 2012. Le Monde a l’époque voulait portait plainte. Mais ne la jamais fait..

    Le Monde veut me poursuivre en justice ! 06/10/2012

    Le journal « Le Monde », sous la signature de Gilles Paris, me réserve un encadré sous le titre « Jean-Luc Mélenchon, le « Monde » et le Vénézuela ». Je choisis de le reproduire in extenso pour vous en rendre juge. « Co-président du Front de gauche, Jean-Luc Mélenchon exècre la couverture que Le Monde consacre au Vénézuela du président Hugo Chavez et le fait savoir bruyamment. C’est son droit le plus strict. Pour M. Mélenchon, toute critique de l’expérience « bolivarienne », qu’il dépeint lui-même avec un sens assez limité de la nuance, ne peut relever que de l’ignorance, ou de la volonté de nuire...

    ..Quant à moi, je répète ce que j’ai dit sans qu’on puisse me contredire : Paulo Paranagua a été membre d’une organisation dont les méthodes de combat incluaient le meurtre d’agent de police et de gardien de banque. Est-ce faux ? Si c’est faux pourquoi Gilles Paris ne le dit-il pas ? Il ne le dit pas parce que c’est vrai et qu’il le sait. Monsieur Paulo Paranagua a été emprisonné pour cela au régime de droit commun. Est-ce faux ? Si c’est faux pourquoi Gilles Paris ne le dit-il pas ? Cette seule situation, sans que j’ai besoin d’en ajouter davantage dans les détails dont je dispose, suffit à pouvoir caractériser, dans l’esprit de polémique qu’il a lui-même créé, de « terroriste repenti ». Car c’est une chose d’être un guérillero qui affronte des militaires et la police politique et une autre de s’engager dans des actions du type de celles qu’a mené le groupe dont a été membre monsieur Paulo Paranagua. Tout cela ne serait jamais venu sous ma plume tant de fois, et sans que le journal « Le Monde  » ne réponde jamais, si monsieur Paranagua avait eu la pudeur d’éviter de faire la leçon à tous ses anciens camarades de l’époque en plus de ses autres méthodes bien connues en Amérique du sud sur l’art du journalisme tel qu’il le comprend. Car des hommes et des femmes que les circonstances ont conduit dans les impasses du terrorisme de l’ultra gauche en Amérique latine il y en a eu beaucoup. J’en ai connu et j’en connais encore quelques-uns. Je sais parfaitement faire la différence entre eux quand il y en a. Par exemple, je fais une différence fondamentale entre les nobles cœurs qui ont tiré au bazooka sur le convoi de Pinochet, ce que j’approuve, et ces personnes qui ont tirés sur des gardiens de banque ou des policiers dans la rue. Hier comme aujourd’hui je n’ai pas cessé un seul jour d’être politiquement et philosophiquement en opposition radicale à ce type de méthodes. La règle est à présent de considérer que la page est tournée même si elle ne tournera en fait jamais pour certains, soit qu’ils soient psychologiquement détruit par le remord de leurs actes, soit qu’ils en soient morts, soit que d’autres en aient été les victimes. Cette règle a son prix : personne ne fait la leçon aux autres, surtout pas ceux qui ont eu tort et dont les actes ont couté si cher à tout le monde !


  • pascal58 12 octobre 2019 18:19

    D’ailleurs je me demande pourquoi Paulo A. Paranagua

    , n’a pas porté plainte contre que Maurice lemoine qui dit a peut prè la meme chose..

    .

    Venezuela : Quand « Le Monde » fait siennes les manipulations du commandant Saúl

    Le journaliste Maurice Lemoine s’adresse au médiateur du Monde pour une mise au point sur le traitement partial proposé par le « quotidien de référence » à ses lecteurs au sujet de la situation politique et économique au Venezuela....

    ..Néanmoins, cette dernière démarche amène une réflexion. Puisqu’il se plaît à figer, selon son bon vouloir, tel ou tel dans son passé lointain, pourquoi votre collaborateur ne s’appliquerait-t-il pas cette règle à lui-même ? Ainsi, au nom de Paulo A. Paranagua, journaliste, pourrait-il substituer la mention comandante Saúl, pseudonyme qu’il utilisait au sein de l’organisation armée Parti révolutionnaire des travailleurs - Fraction rouge (PRT-FR) lorsque, le 21 mai 1975, en Argentine, il fut arrêté, après une série d’actions que, par pudeur et omettant de les détailler, nous qualifierons de particulièrement musclées [1]. Très chanceux – et il y a lieu de s’en féliciter sans aucune arrière-pensée –, Paranagua, en pleine dictature, bénéficia d’un non-lieu et sortit de prison en 1977. Comme Chávez – « le lieutenant-colonel » – et Cabello – « le capitaine » – , qu’il semble tant mépriser, l’ont fait en 1994, dans d’autres circonstances, à leur tour amnistiés....

    http://www.medelu.org/Venezuela-Quand-Le-Monde-fait


  • leondelyon 12 octobre 2019 20:27

    Déjà en 2008, et ce n’était pas du Mélenchon dans le texte :

    https://amlatineterecuerdo.blogspot.com/2008/08/mais-il-va-fermer-sa-gueule-le-paolo.html

    (extrait) Les ex-mao jusqu’au boutiste, fils à papa des 70s qui poussaient à peu de frais les masses laborieuses et paysannes du campo au radicalisme débile et brouillon, à la prise de risque la plus stérile, aveugle et volatile, ces parangons oppressifs et moraux, ces anciens guérilleros intransigeants (car ce Paranagua l’a été, guérillero en Amérique latine ! Oui Monsieur !), qui expient leurs propres fautes, LEURS comportements violents et erratiques, et LEURS graves abus commis il y a quelques décennies, sur le dos de processus d’émancipation actuels, de gauche, mais civils, qui n’ont RIEN à voir avec leurs propres écueils. Ces gens-là n’ont jamais fait de mea culpa sur leur culte Stal ou Mao...Ils préfèrent tirer à tout va sur la gauche, désormais. Pareil en littérature ou « Essayisme » : des « itinéraires Vargas Llosa » en France, Sollers, Bruckner, Glucksman, il y en a un paquet...

    ===========================================

    Oui, Mélenchon a une grande G... mais on ne prête qu’aux riches, ; or dans le domaine politique et son histoire je pense qu’il ne craint pas grand monde sur le plan de la richesse des sources. Une seule chose m’inquiète, sa fuite en avant merdiatique qui risque de devenir franchement contre-productive, la « révolution populaire » ne me paraissant pas actée de sitôt. On continuera donc à le faire passer pour « l’ignoble » de service, au détriment de la gauche radicale qu’il a initiée et incarnée.


    La différence entre une dictature et une démocratie occidentale est que la D.O. fournit la vaseline, notamment par médias interposés.


    • leondelyon 12 octobre 2019 20:38

      @leondelyon On continuera donc à le faire passer pour « l’ignoble » de service, au détriment de la gauche radicale qu’il a initiée et incarnée.

      MAIS n’EST-CE PAS LE BUT RECHERCHE ?


    • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 12 octobre 2019 20:50

      @leondelyon

      En tant que blond artésien je l’emmerde.


  • leondelyon 12 octobre 2019 20:49

    ON AIMERAIT COMPRENDRE (L’EXPRESS du 2-10-2019)

    https://www.lexpress.fr/actualite/politique/jean-luc-melenchon-renvoye-devant-le-tribunal-correctionnel-pour-diffamation-publique_2100945.html

    Le chef de file de La France insoumise sera jugé à Paris pour diffamation publique à l’encontre de Paulo Paranagua, un ancien journaliste du « Monde ».

    Le 10 juillet 2019, le député a été condamné dans le cadre de cette procédure à verser un euro symbolique de dommages et intérêts ainsi que 2000 euros, au titre des frais de justice, à Paulo Paranagua. 


    ET MAINTENANT, WHAT ELSE ??? Est-ce vraiment un scoop ou une opération supplémentaire de discrédit médiatique ???



  • TARTOQUETSCHES TARTOQUETSCHES 12 octobre 2019 21:20

    Mélenchon a raison sur le fond, les journalistes sont majoritairement des putes, et Panaragua est bien un salopard.

    Sur la forme, il se tire souvent des balles dans les pieds, mais est-ce bien important, a par pour les journalopes.

    Sa seule erreur, mais erreur fatale, est de ne pas avoir viré Autain et toute la clique communautariste à l’automne dernier. Il a ruiné son mouvement en les laissant prendre les rênes.


  • ddacoudre ddacoudre 12 octobre 2019 21:44

    bonjour

    voila un événement, si ce journaliste s’estime offensé il a raison de saisir la justice et demander réparation.

    maintenant si tu ignores qu’il y a un combat politique entre la gauche Socialiste que représente Mélenchon et certains éditorialistes de journaux faut se tenir informé, surtout pour comprendre pourquoi tous les hommes politiques sont descendus, mais là je t’en demande peut être trop.

    https://ddacoudrev2.blogspot.com/2019/10/interdit-aux-plus-de-18-ans.html

    cordialement.


    • leondelyon 12 octobre 2019 22:21

      @covadonga*722

      Cet apparatchik finit sa carrière nantis de 3 retraites et millionnaires .

      C’est trop, c’est trop, n’en jette plus, kamaradd ! Trop de références nuit aux références ; prends ton cachet et vas dormir


    • ddacoudre ddacoudre 15 octobre 2019 07:54

      @covadonga*722
      bonjour

      je ne vais pas te dire qu’il est un saint n’y qu’il n’a pas participé au gouvernement, j’étais à l’intérieur et j’ai quitté le PS quand j’ai compris qu’il ne redeviendrait plus Socialiste soit en 1995 après avoir essayer de faire admettre en 1993 qu’il devait changer de nom car il trompait les français sur sa qualité de socialiste. mais le fait que lui soit aussi partit en 2008 marque une rupture avec une évolution du PS qu’il a aussi tenté d’influencer.
      alors pour fixer des choix c’est le programme qu’il faut lire et non seulement l’histoire de son militantisme. 
      En ce qui concerne le peuple je partage ton point de vue, ceux qui en appellent au peuple par fois ça craint plus qu’autre chose. je préfère de loin en appeler à la révolution citoyenne qu’a l’ère du peuple.
      cordialement.


Réagir