jeudi 16 avril 2020 - par P.-A. Teslier

Jésus est-il Dieu ? Quid de Covid-19 ?

La première question peut paraître surprenante, surtout dans un Occident où Jésus est un peu partout considéré comme un Dieu, que l’on soit croyant ou pas. Voulant tirer cela au clair, j’ai posé la question à un membre de ma famille, affidé profond, voire bigot, d’une des nombreuses églises évangéliques installées un peu partout en France. Pas celle de Mulhouse, je vous rassure !

Mais, avant d’entrer dans le vif du sujet, j’ai demandé à cet expert en religiosité évangélique de ma famille, pourquoi l’on entendait souvent, ici ou là, et même dans les médias, les assertions suivantes : « Oh, mon Dieu ! », « Dieu soit loué ! », « Si Dieu le veut ! », « Dieu m’en garde ! », « Dieu merci ! », « Pour l’amour de Dieu ! », « Grand Dieu ! », « Dieu seul le sait ! », etc., etc. Et pourquoi l’on n’entend jamais : « Oh, mon Jésus ! », « Jésus soit loué ! », « Si Jésus le veut ! », « Jésus m’en garde ! », « Jésus merci ! », « Pour l’amour de Jésus ! », « Grand Jésus ! », « Jésus seul le sait ! » … ? Pourtant, en Occident, pour beaucoup de personnes, même non croyantes : Jésus et Dieu sont synonymes !

Désarçonné par ma question, car, apparemment il n’avait jamais fait un tel rapprochement, il me dit tout de go : « Tu oublies, volontairement ou non ­- comme je te connais bien -, que Jésus n’est que le fils de Dieu. Jamais, dans la Bible, et même dans les évangiles, il n’est dit que Jésus est Dieu. Jésus est le fils de Dieu… un point, et c’est tout ! D’ailleurs, Jésus lui-même n’a jamais dit autre chose ! »

Je l’avais effectivement oublié ! Pour moi qui ai lu et relu la Bible (et même le Coran, mais il n’est pas l’objet de ce papier), de nombreuses fois sur mon ordinateur, Jésus et Dieu, c’était la même chose. Il faut dire que les chrétiens et les médias occidentaux font, et ont tout fait depuis des siècles, pour qu’on persiste dans cette erreur ! J’ai donc entrepris des recherches dans les dictionnaires en ma possession (Encyclopédie Quillet, Encyclopédie Larousse et Robert notamment), et il n’est jamais indiqué que Jésus est le Dieu de la croyance religieuse chrétienne. Il serait, tout simplement, le fils d’un Dieu – c'est-à-dire un demi-dieu - sans jamais dire lequel, bien sûr ! Un peu comme l’était Alexandre le Grand, Achille, Amphiaraos, Aristée, et bien d’autres demi-dieux encore. Surprenant non !

Ainsi, à la question posée par le titre de ce papier, la réponse est : Non, Jésus n’est pas Dieu ! Il n’est que le fils d’un Dieu !

Publicité

Dommage ! car cela nous aurait bien arrangés, nous humains, en cette période de crise sanitaire où un virus, probablement venu d’un animal chinois (chauve-souris, pangolin… ?), qu’un vrai Tout-Puissant, de quelle que croyance religieuse qu’il soit, viennent terrasser le mal qui nous empoisonne.

Un vrai Dieu, un vrai être Tout-Puissant – il faudra définir lequel, car chaque croyance religieuse prétend que c’est le sien - faisant la pluie et le beau temps, c'est-à-dire le bien tout comme le mal - comme l’on fait la plupart des dieux créés par l‘espèce humaine, depuis quelque 2 ou 3 000 ans - serait le bienvenu.

Cela étant, si une chose fait actuellement le mal sur la planète, c’est bien Covid-19. Il répand la terreur et, à ce seul titre, pourrait bien être qualifié de Dieu démoniaque. Lui, contrairement aux dieux des croyances religieuses, n’est pas un concept directement sorti de l’imagination de quelques humains cupides, en mal de pouvoir, de domination, et surtout avides de business.

Covid-19 est-il le Dieu du mal - que toutes les croyances nomment Démon ?

Oui, sûrement ! Mais, ceteris paribus, pourquoi le Dieu Covid-19 ne serait-il pas aussi porteur de bienfaits ? Serait-il possible que ce Dieu démoniaque apporte au monde quelque chose de positif, voire même un nouvel ordre mondial plus équilibré, moins égoïste, moins injuste… ?

Covid-19, nous a permis de découvrir nombre de nos erreurs, d’ouvrir les yeux sur nos lacunes, nos faiblesses. S’il est actuellement une menace mortelle, il est, pour demain, une opportunité. Du moins, il devrait l’être, si nous sortons de cette pandémie un peu plus intelligents.

Publicité

En effet, grâce à Covid-19, nous Français, nous Européens, mais aussi, nous individus lambda du monde, venons de nous apercevoir :

  • que depuis des décennies, quasiment toutes les pandémies mondiales (grippe asiatique de 1957, grippe de Hong-Kong de 1968, le SRAS en 2002… et maintenant le Covid-19) venaient de Chine ;
  • que nos systèmes de santé devaient être considérés comme des secteurs économiques stratégiques… notamment dans l’Union européenne. Union européenne qui devra produire - faisant fi de ses divisions - tout le nécessaire utile à la santé de ses populations. Et cela, quitte à subventionner les industries dédiées à cela ;
  • que nos hôpitaux étaient, très souvent, mal structurés, mal équipés… et mal approvisionnés pour faire face à un afflux important de patients ;
  • que les personnels de première et de deuxième ligne, dans quelques secteurs qu’ils soient (santé, commerce, nettoyage, livraison… voire aussi le bénévolat), étaient généralement mal payés et mal considérés ;
  • In fine, que l’OMS ne devrait plus être dirigée par des géopoliticiens, faisant passer la géopolitique avant la santé mondiale… dont cette organisation a pourtant la charge.

Ce papier a, de manière non exhaustive, remis certaines choses à leur place.

Les dieux récemment créés - 2 000 ans à peine - par l’espèce humaine, ont simplement toujours démontré qu’ils n’étaient que pourvoyeurs de morts, de massacres insensés, de génocides, etc. Par exemple, pour l’Occident : peut-on citer un bienfait, un seul, apporté par la croyance ou la foi en Jésus ? Les chrétiens répondront : « Oui, le paradis après la mort ! » J’avoue que cela ne mange pas de pain, et comme l’on dit : les promesses n'engagent...

Quant à Covid-19, je reste optimiste, persuadé que, grâce à lui, nous sortirons plus forts une fois réglés les maux que ce Dieu démoniaque nous a apportés.

 

Crédit photo : wikipédia



142 réactions


  • rogal 16 avril 2020 11:08

    La théologie chrétienne est un régal.


  • Laconique Laconique 16 avril 2020 11:14

    Oh man ! You’re back !

    Tenez, un peu de lecture pour vous remettre à niveau : 

    https://www.vatican.va/archive/FRA0013/_INDEX.HTM


    • Gollum Gollum 16 avril 2020 12:18

      @Laconique

      Hi ! You again ? Read my own posts my dear... and try to answer..

      Thanks.. smiley


    • Laconique Laconique 16 avril 2020 13:12

      Ah, Gollum, vous êtes en forme, c’est bien.


      Bon ben si vous vous mettez vous-même au niveau de compétence théologique du brave P.-A. Teslier, on est pas sortis de l’auberge. Vous dites que vous n’en avez rien à cirer, et pour une fois vous n’avez pas tort, toutes ces querelles théologiques ont eu lieu en long, en large et en travers, on va pas rejouer le match ici. L’arianisme, on connaît tout cela...


      Vous balancez péremptoirement des certitudes, vous sélectionnez vos versets comme d’habitude (comme toutes les hérésies), et c’est si facile de vous réfuter : « Le Verbe était Dieu, et le Verbe s’est fait chair, et Il a habité parmi nous », « Qui m’a vu a vu le Père », « Moi et le Père nous sommes Un », etc. Jésus n’était pas un prophète. Ce n’est pas Mahomet, ou un maître de sagesse. La rage des Juifs au Sanhédrin s’explique parce qu’ils voyaient là un blasphème absolu, celui de se faire l’égal de Dieu. Mais tout cela est si puéril, j’ai l’impression de faire cours à un enfant de cinquième, vous et moi avons mieux à faire de notre temps.


      Franchement, si vous croyez qu’au Vatican où des vieillards ont passé toute leur vie, pendant des millénaires, à scruter les textes et le mystère de la foi, on ait pu s’arrêter sur des grossiers contre-sens, comme vous le prétendez, alors effectivement je n’ai rien à répondre à une telle candeur. Tout cela est si puéril, si puéril, le sens de la culture théologique de base est complètement éteint à notre époque il faut croire. Mais vous êtes content de vous, tant mieux...


    • Gollum Gollum 16 avril 2020 13:38

      @Laconique

      Vous ne réfutez rien du tout. Vous sélectionnez (vous aussi) des versets qui disent l’exact contraire de ceux que j’ai sélectionné..

      Le fils et le père sont Un, unis à un point tel que seul le Père est bon ? 

      C’est pas un peu risible quelque part et légèrement contradictoire ?

      Il y a une telle communion entre le Père et le Fils que ce dernier ne connait pas la date des derniers temps ? smiley Même Nostradamus fait mieux...

      Allons, soyons quelque peu sérieux.. Ces contradictions montrent bien qu’on a affaire à un véritable patchwork mythologique fait de bric et de broc...

      Et la contradiction les rédacteurs ne s’en sont même pas aperçus..

      Il y a d’ailleurs le même genre de contradiction dans l’AT avec un Yahvé que l’on ne peut voir sans mourir et ailleurs le même Yahvé qui discute et mange en face à face avec Abraham...

      Franchement, si vous croyez qu’au Vatican où des vieillards ont passé toute leur vie, pendant des millénaires, à scruter les textes

      Quand on voit le bilan.. smiley


    • Laconique Laconique 16 avril 2020 15:56

      @Gollum

      C’est toujours la même chose avec vous, vous voulez soumettre Dieu à la logique, à la morale. Vous y revenez toujours, à vos catégories mentales de causalité, de non-contradiction, etc., qui sont pour vous le nec plus ultra. Dans ce cas restez-en à Spinoza et Aristote, à de belles théories impeccables dans les pages des livres, sans aucune application dans la réalité.


      Les auteurs bibliques appartenaient à différentes époques, à différents milieux, ils ne récitaient pas une leçon (c’est la différence avec le Coran), ils traitaient de leur vécu, de la mémoire collective. Il n’y a qu’à voir les Psaumes. Ce sont des auteurs humains inspirés. Et c’est le travail du lecteur, de l’exégète, de rendre la Parole vivante, qui reste morte si on s’en tient à la lettre (ce que vous faites toujours).


    • Gollum Gollum 16 avril 2020 18:08

      @Laconique

       smiley Et voilà, bingo..

      Suffit de vous mettre le nez dans le caca et là c’est la débandade..

      Dieu n’est pas logique il a le droit d’être Un et en même temps de ne pas faire suivre l’information à son alter ego qui est pourtant Un...

      CQFD il suffisait d’y penser..

      Mais au fond on a là le goût du miracle propre aux biblistes et qui leur fait admettre comme véridique le déluge de Noé (que Jésus revendique comme vrai au passage, ce simple détail moi me ferait fuir, mais passons), et croire qu’un petit bout d’hostie est un véritable morceau de viande qui n’a que des effets spirituels selon eux, enfant jamais rien d’observable et de concret, mais là aussi passons...

      Non, vous êtes des malades, point barre. Je n’en démordrai pas. 

      Je suis tout à fait capable de comprendre la pensée symbolique d’ailleurs contrairement à vos propos tendancieux..

      Mais quand je fais une lecture ésotérique, symbolique des textes tous les chrétiens me jettent la pierre.. Et pourquoi ? Parce qu’ils veulent un Jésus réel faisant des miracles etc.. Bref, la totale.

      sans aucune application dans la réalité.

      Parce que l’eau bénite, l’hostie consacrée (pour les sacrés cons, désolé fallait que je la fasse), les génuflexions, et tout le tsoin-tsoin ça a des applications dans la réalité ? smiley 

      Vous êtes sérieux là ? smiley


    • Gollum Gollum 16 avril 2020 18:09

      enfant : lire enfin


    • Daniel PIGNARD Daniel PIGNARD 17 avril 2020 18:47

      @Gollum

      « Même Nostradamus fait mieux... »

       

      Le Fils ne connaît ni le jour ni l’heure. Prière de nous citer Nostradamus à ce sujet pour voir s’il fait mieux.


    • Daniel PIGNARD Daniel PIGNARD 18 avril 2020 12:01

      @Gollum

      « Et la contradiction les rédacteurs ne s’en sont même pas aperçus.. »

       

      Ils ne se sont pas aperçu de la contradiction parce que contradiction il n’y a pas.

       

      Quand Jésus dit que seul le Père est bon, comme il obéit à son Père en toute chose, et qu’il fait ce qu’il voit faire au Père en ne faisant rien de lui-même, c’est comme un Fils qui obéit à son Père et qui fait ce qu’il lui dicte. Si le Père lui commande de guérir tel ou tel, ce n’est pas lui qui est bon mais c’est celui qui le commande donc le Père.

      Quand le Père lui demande de se sacrifier pour racheter les hommes qui croiront en lui, ce n’est pas le Fils qui l’a décidé mais le Père et c’est donc le Père qui est bon, le Fils a même demandé au Père s’il pouvait éviter cette coupe.

       

      Quand Jésus dit dans Marc 13 :29-33 et Mt 24 :33-36 que : « Pour ce qui est du jour et de l’heure, personne ne le sait, ni les anges des cieux, ni le Fils, mais le Père seul. » Il parle de l’avènement du Fils de l’homme prévu dans Daniel 7 :13-14, cet avènement n’est pas l’avènement de Jésus-Christ qui lui n’arrivera que plus tard sur le Mont des oliviers, quand le monde sera pacifié comme prévu dans Malachie 4 :5-6 : « Voici, je vous enverrai Elie, le prophète, avant que le jour de l’Eternel arrive, ce jour grand et redoutable. Il ramènera le cœur des pères à leurs enfants, et le cœur des enfants à leurs pères, de peur que ne vienne frapper le pays d’interdit. »

      Jésus donc dit que c’est le Fils de l’homme qui doit venir, l’Elie envoyé et que ce même fils de l’homme ne connait ni le jour ni l’heure de sa propre arrivée. Il peut cependant connaître l’année et le mois puisque dans Daniel 7 :25-26, il est dit que le jugement de la petite corne à la bouche arrogante sera après un temps, des temps et la moitié d’un temps, (un temps étant une année dans ce cas)

       

      Conclusion : vous lisez la bible pour la critiquer et non pour avancer dans la connaissance et vous vous plantez forcément.


    • P.-A. Teslier P.-A. Teslier 19 avril 2020 10:50

      @Daniel PIGNARD

      Et le père, est le responsable de tous les massacres cités dans l’Ancien Testament. Du sang et bcp de sang !


    • Daniel PIGNARD Daniel PIGNARD 19 avril 2020 12:00

      @P.-A. Teslier

      Là sont données les raisons qui ont fait que Dieu a chassé ces nations de Canaan :

      « Lorsque tu seras entré dans le pays que l’Eternel, ton Dieu, te donne, tu n’apprendras point à imiter les abominations de ces nations-là. Qu’on ne trouve chez toi personne qui fasse passer son fils ou sa fille par le feu, personne qui exerce le métier de devin, d’astrologue, d’augure, de magicien, d’enchanteur, personne qui consulte ceux qui évoquent les esprits ou disent la bonne aventure, personne qui interroge les morts. Car quiconque fait ces choses est en abomination à l’Eternel ; et c’est à cause de ces abominations que l’Eternel, ton Dieu, va chasser ces nations devant toi. » (Deu 18 :9-12)

      Ces mêmes raisons ont fait que les nations amérindiennes ont elles aussi été chassées.

      Quant au déluge, les raisons en sont exprimées ici :

      https://www.biblegateway.com/passage/?search=Gen+6%3A5-22&version=LSG


    • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 19 avril 2020 12:09

      @Daniel PIGNARD. Tu ne tueras point. Tu tendras l’autre joue,...Faudrait savoir ;....


    • P.-A. Teslier P.-A. Teslier 19 avril 2020 12:13

      @Daniel PIGNARD

      * Genèse 6-7 : « J’exterminerai de la face de la terre l’homme, etc.  ».

      • Genèse 22-2 : « Prends ton fils, ton unique, celui que tu aimes… et offre-le en holocauste… »

      Exode 1-22  : « Vous jetterez dans le fleuve tout garçon qui naîtra… »* Lévitique 26-29 : « Vous mangerez la chair de vos fils, et vous mangerez la chair de vos filles. »* Lévitique 24-16 : « Celui qui blasphémera le nom de l’Éternel sera puni de mort : toute l’assemblée le lapidera. Qu’il soit étranger ou indigène, il mourra… »* Nombre 21-6 : « Alors l’Éternel envoya contre le peuple des serpents brûlants ; ils mordirent le peuple, et il mourut beaucoup de gens en Israël. »* Nombre 25-4, 8 et 9 : « L’Éternel dit à Moïse : Assemble tous les chefs du peuple, et fais pendre les coupables… » « ... Phinées... se leva du milieu de l’assemblée, et prit une lance…  » « Il suivit l’homme d’Israël dans sa tente, et il les perça tous les deux, l’homme d’Israël, puis la femme, par le bas-ventre. Et la plaie s’arrêta parmi les enfants d’Israël. » « Il y en eut vingt-quatre mille qui moururent de la plaie. »

      * Deutéronome 21-18 à 21 : « Si un homme a un fils indocile et rebelle, n’écoutant ni la voix de son père ni la voix de sa mère, etc., etc. Et tous les hommes de sa ville le lapideront, et il mourra... »

      * Deutéronome 28-21, 26, 30 : « L’Éternel attachera à toi la peste, etc., etc. Ton cadavre sera la pâture de tous les oiseaux du ciel et des bêtes de la terre ; et il n’y aura personne pour les troubler. Tu auras une fiancée, et un autre homme couchera avec elle »

      * Isaïe 65-12 : « Je vous destine au glaive, Et vous fléchirez tous le genou pour être égorgés. »

      ces versets parlent contre vous !


    • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 19 avril 2020 12:15

      tr@Daniel PIGNARD. La bible a été écrite par des névrosés obsessionnels dont la caractéristique principale est l’ambivalence, la haine de la femme et de sa composante hystérique (devin, prophètes, astrologues). Mais il ne s’agit que le fruit de l’inconscient d’une caste qui voulait imposer sa domination. Cela ne signifie pas qu’elle ne soit intéressante à lire. Mais au troisième degré....


    • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 19 avril 2020 12:29

      Il est interdit de pratiquer l’astrologie et la divination, mais la bible est emplie de prophètes et autre devins... Plus l’étoile qui guide les Rois mages. A force de tout prendre au premier degré, je me demande si votre névrose obsessionnelle ne tourne pas à la parano,...


    • Gollum Gollum 19 avril 2020 13:31

      @Daniel PIGNARD

      Quand le Père lui demande de se sacrifier pour racheter les hommes qui croiront en lui, ce n’est pas le Fils qui l’a décidé mais le Père et c’est donc le Père qui est bon, le Fils a même demandé au Père s’il pouvait éviter cette coupe.

      Le père bon demande au fils de se sacrifier pour racheter les hommes. Et de préférence dans des souffrances atroces, bonté oblige...

      Car le père a besoin d’un sacrifice pour pardonner aux hommes il n’est pas capable, bien que bon, de pardonner spontanément.. 

      smiley

      vous lisez la bible pour la critiquer et non pour avancer dans la connaissance et vous vous plantez forcément.

      Non, c’est parce que j’avance dans la connaissance que je critique la Bible. Moi il y a un bon moment que j’ai compris. Vous non.

      Vous êtes un fanatique.

      Potentiellement dangereux même. Heureusement vous n’avez pas de pouvoir hormis dans le cercle restreint familial.. Je les plains d’ailleurs. J’espère que vous êtes seul. Et que vous n’avez ni femme, ni enfant.


    • Pierre Régnier Pierre Régnier 19 avril 2020 14:02

      @ Daniel Pignard

      Vous lisez la bible pour conforter votre négationnisme sur les sources réelles de la violence religieuse. Et vous êtes obligé de vous mentir à vous-même puisque vous lisez dans la bible, en de très nombreux endroits, très exactement le contraire de ce que vous y cherchez, ce que prouve très bien ici P.-A. Teslier.

      Comme tous les croyants dogmatiques vous croyez alors vous en sortir en mentant aux autres. Vous « rapportez », par exemple, les raisons qui ont fait que Dieu a chassé ces nations de Canaan. Nouveau mensonge : d’après la bible Dieu a commandé le massacre des habitants de Canaan, en veillant à ce qu’il ne reste aucun survivant, comme je le prouve ici :

      https://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/l-eglise-catholique-le-confirme-c-218245

      Si vous voulez vous conforter – avec raison selon moi – dans les biens réelles valeurs chrétiennes pacifiantes voulues par Jésus, cessez de mentir et exigez de votre communauté de croyants qu’elle cesse elle aussi de mentir


    • Daniel PIGNARD Daniel PIGNARD 19 avril 2020 16:38

      @P.-A. Teslier

      Mis à part exode 1 :22 où c’est Pharaon qui parle, le reste fait partie de la justice de Dieu. Vous ne reconnaissez pas qu’il est de bonne justice que le coupable soit châtié, donc vous ne reconnaissez pas la justice universelle qui dit : Il vous sera fait comme vous avez fait et vous serez jugé du jugement dont vous vous serez servi.

       

      Alors dites-nous voir ce qu’il faut faire aux coupables de meurtres ? Les laisser faire tranquillement ?

      S’ils ne méritent pas de châtiments d’après vous, alors ceux qui appliquent la justice en méritent encore bien moins et donc ne méritent pas vos blâmes de violence.


    • Daniel PIGNARD Daniel PIGNARD 19 avril 2020 17:20

      @Gollum

      « Car le père a besoin d’un sacrifice pour pardonner aux hommes il n’est pas capable, bien que bon, de pardonner spontanément.. »

       

      Bien sûr qu’il est capable de pardonner spontanément puisqu’il ne demande pas de sacrifice aux coupables et il sacrifie à la place son Fils, c’est-à-dire Dieu fait homme, puis le ressuscite le 3è jour, tout cela pour que soit appliquée la justice divine devant la création et devant les puissances des ténèbres,

      mais il y met deux conditions pour vous faire agréer cette proposition :

      1)Repentez-vous, c’est-à-dire reconnaissez votre culpabilité, et ceci est obligatoire sinon, si vous n’êtes pas coupable, vous n’avez pas besoin de pardon.

      2)Croyez à la bonne nouvelle, c’est-à-dire dans la toute puissance du pardon qui vous est offert par le sacrifice de Christ et sa résurrection pour vous gagner la vie éternelle au lieu de la perdition éternelle.

       

      Tout pardon a besoin de sacrifice car si vous pardonnez à un coupable qui vous le demande, vous faites le sacrifice de votre préjudice subi, mais vous sortez peut-être une âme de la perdition. Cela ne vaut-il pas ce sacrifice ?


    • P.-A. Teslier P.-A. Teslier 19 avril 2020 18:23

      @Daniel PIGNARD
      Les enfants désobéissants lapidés, les femmes éventrées, les cavaliers mangés par d’autres hommes, des milliers de sexes coupés, etc, etc. Des mœurs dignes d’un SAUVAGE. 

      Dites-moi, un bienfait, un seul, que l’on doit à votre dieu ???


    • P.-A. Teslier P.-A. Teslier 19 avril 2020 18:29

      @Daniel PIGNARD

       C’est ça votre dieu ! 

      Verset 1 : « Si quelqu’un vient à moi, et s’il ne hait pas son père, sa mère, sa femme, ses enfants, ses frères, et ses sœurs, et même à sa propre vie, il ne peut être mon disciple. »

      Verset 2 : « Celui qui aime son père ou sa mère plus que moi n’est pas digne de moi, et celui qui aime son fils ou sa fille plus que moi n’est pas digne de moi. » 

      Versets 3 et 4 : « … il les perça tous les deux, l’homme…, puis la femme, par le bas-ventre… » « Il y en eut vingt-quatre mille qui moururent de la plaie. »

      Versets 7 et 8 : « … Voici notre fils qui est indocile et rebelle, qui n’écoute pas notre voix, et qui se livre à des excès et à l’ivrognerie. » « Et tous les hommes de sa ville le lapideront, et il mourra… »

      Verset 9 : « J’exterminerai de la face de la terre l’homme que j’ai créé… »

      Verset 10 : « … tu mangeras les dépouilles de tes ennemis »

      Verset 11 : « … tu mangeras… la chair de tes fils et de tes filles… »

      Verset 12 : « … je ne suis pas venu apporter la paix, mais l’épée. »

      Verset 13 : « … J’augmenterai la souffrance de tes grossesses, tu enfanteras avec douleur. »

      Verset 14 : « Prends ton fils… celui que tu aimes,… offre-le en holocauste… »

      Verset 15 : « … Vous jetterez dans le fleuve tout garçon qui naîtra, et vous laisserez vivre toutes les filles. »

      Verset 16 : « …Vous mangerez la chair de vos fils et de vos filles… et le pays de vos ennemis vous dévorera. »

      Verset 17 : « … vous fléchirez le genou pour être égorgés. »


    • Daniel PIGNARD Daniel PIGNARD 19 avril 2020 20:29

      @P.-A. Teslier
      Vous n’êtes donc pas digne lui.


    • Daniel PIGNARD Daniel PIGNARD 19 avril 2020 23:03

      @Daniel PIGNARD
      digne de lui.


    • Pierre Régnier Pierre Régnier 20 avril 2020 09:23

      @P.-A. Teslier

      Il est vraiment très dommage que, comme beaucoup d’autres ennemis du christianisme vous entreteniez ici la confusion et la négation systématique de ses bienfaits.

      C’est particulièrement regrettable parce que Daniel Pignard, enfermé, lui, dans son dogmatisme indirectement criminogène, montre à quel point sa communauté de croyants, et bien d’autres, ont à ré-analyser, systématiquement et honnêtement, les fondements de leurs certitudes.

      La pacification du monde restera impossible tant que vos deux entêtements, tellement représentatifs des deux croyances dominantes sur la conception « de Dieu », ne seront pas détruits.


    • Gollum Gollum 20 avril 2020 10:28

      @Pierre Régnier

      Admettons vos bienfaits supposés du christianisme. Ce qui n’est pas faux d’ailleurs, jamais aucune doctrine n’est à 100% toxique..

      Mais les fondements théologiques du christianisme sont tellement foireux (péché originel, théologie bancale et j’en passe) qu’il vaut mieux reconstruire à partir de zéro..

      Vous, vous voulez que le Vatican reconnaisse Yahvé comme criminogène, si je vous ai bien compris. Mais s’il fait cela, c’est le judaïsme qui s’effondre, et si le judaïsme s’effondre, le christianisme s’effondre dans la foulée et l’islam idem..

      C’est tout bonnement pas tenable.

      Quand un arbre menace de s’écrouler il ne faut pas le retenir mais le pousser. Nieztsche.

      Et si le besoin de transcendance de l’homme est un besoin vital un autre prophète naitra, plus adapté au moment historique.. notamment quant à ses besoins de rationalité issues de la science moderne.

      Moi aussi je déplore l’horizontalité des sociétés modernes mais ce n’est pas avec des vieilles outres que l’on recueille le vin nouveau.


    • Pierre Régnier Pierre Régnier 21 avril 2020 12:22

      @Gollum

      Vous croyez que ce que je veux c’est que le Vatican reconnaisse Yahvé comme criminogène. Non.
      Ce que je veux c’est qu’on réfléchisse sur la criminalité, directe ou indirecte, de toutes les théologies qui attribuent à Dieu des appels à massacrer des êtres humains.
      Je veux que la réflexion, des athées comme des croyants, parte de ces faits : des adeptes de la plus récente des trois principales religions se situantt dans la lignée abrahamique massacrent aujourd’hui parce qu’ils croient que ces appels viennent effectivement de Dieu.
      Mais je veux bien sûr aussi que le Vatican désacralise et rejette enfin fermement son propre enseignement et sa justification des prétendus appels de Dieu à massacrer.
      Je veux une reconversion honnête de toutes les religions, c’est-à-dire aussi un ferme rejet des prétendues « bonnes interprétations » du contenu criminogène de leur théologie.


    • Gollum Gollum 21 avril 2020 18:20

      @Pierre Régnier

      Le Vatican ne rejettera rien du tout, ce serait se tirer une balle dans le pied.. 

      C’est bien pourquoi ils ont fabriqué cette énormité consistant à voir les massacres de Canaan comme une image de Jésus combattant le mal.. Mieux vaut des absurdités, de toute façon gobées par les fidèles  on peut leur faire confiance là-dessus  que de saborder la boutique.


  • Sozenz 16 avril 2020 11:40

    monsieur de la fixette le retour ....

    vous avez un sacré problème mec ....

    faute d aller voir un prêtre puisque que vous n’êtes pas fervent . allez consulter un psy ..

    je ne sais pas si c est l’âge ou un problème d allumage . mais vous en tenez une sacrée couche ( ah non pas sacrée ) on va dire des strates épaisses ...ça a du mal à passer jusqu’ au cerveau

    allez bon moulinage !


  • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 16 avril 2020 11:42

    vous n’avez jamais entendu parler de la « sainte trinité » (le père, le fils et le sain-esprit) ?

    votre famille évangéliste non plus apparemment

    pourtant, dans le christianisme, « dieu » c’est ça : Jésus est le fil de celui qu’on appelle « père » et tous les deux ne sont qu’un-tiers de dieu

    c’est le sens du signe de croix, si je ne m’abuse, comme le docteur.


    • Sozenz 16 avril 2020 11:45

      @Séraphin Lampion

      laissez le mouliner et rigolez .
       meme jesus se foutait de la gueule des mecs qui restaient bornés ;
      être borné c est un choix de vie . ! c est leur projet : le bocal !


    • P.-A. Teslier P.-A. Teslier 16 avril 2020 15:11

      Voulez-vous parler du concept hindou de trinité (lien) ?


    • Eric F Eric F 16 avril 2020 23:47

      @P.-A. Teslier
      « concept hindou de trinité »

      A propos de « trinité », le fait qu’un même concept se retrouve dans plusieurs religions ne devrait pas étonner, en effet il s’agit de s’efforcer d’exprimer des mystères -qu’ils soient vrais ou supposés qui dépassent l’entendement humain, avec des notions d’infini, d’éternel, d’omnipotent. Le symbole de trois personnes en une expriment une non-limitation dans le temps, dans l’espace, dans les capacités de pensée et d’action.

      Il y a différents courants dans le christianisme, dont la conception de Jésus en tant que fils de Dieu et Dieu lui-même diffèrent.


    • mmbbb 17 avril 2020 09:25

      @P.-A. Teslier Vous devriez écrire un article sur la mythologie Votre Dieu à vous que vous vénérez en accomplissant de longues marches , Jupiter semble avoir été impuissant . IL peut gesticuler , parler , faire de la com , le Virus made in China a ete le plus fort 


  • Gollum Gollum 16 avril 2020 11:43

    Jésus et Dieu, c’était la même chose. Il faut dire que les chrétiens et les médias occidentaux font, et ont tout fait depuis des siècles, pour qu’on persiste dans cette erreur !

    C’est pas faux. Il est d’ailleurs assez hallucinant de voir que le Fils a été déclaré l’égal du Père alors que dans les Évangiles c’est bien l’image inverse qui se dégage..

    D’ailleurs le Christ le dit lui-même. De mémoire :

    Pourquoi dis tu que je suis bon ? Seul le Père est bon...

    Ailleurs : Mais quant à ce jour (*celui du jugement) seul le Père le sait mais pas le Fils..

    Etc, etc...

    C’était tellement évident qu’il y eut nombre de crépages de chignons entre ecclésiastiques à ce sujet. 

    Finalement c’est le dogme actuel qui l’a emporté mais pour de mauvaises raisons, probablement politiques.

    Faire de Jésus un Dieu ou l’égal du Père le rendait infaillible quelque part et donc l’Église en devenait aussi infaillible dans une certaine mesure où l’on prétendait qu’elle avait été fondée par Jésus lui-même. C’était habile.

    Il s’agit de toute évidence d’une grosse arnaque, arnaque qui perdure jusqu’à aujourd’hui car jamais aucun chrétien ne remet en cause quoi que ce soit, lobotomie mentale oblige...

    On en a des exemples sur ce site qui ont déjà rappliqué pour certains, les autres ne vont pas tarder à débarquer.. pour défendre comme des chiens enragés leur foi.


    • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 16 avril 2020 11:55

      @Gollum

      Dans le christianisme, la Trinité est le Dieu unique en trois personnes : le Père, le Fils et le Saint-Esprit, égaux, participant d’une même essence divine et pourtant fondamentalement distincts. Le terme Trinitas (= tri + unitas)a été forgé en latin par Tertullien (155-220). lien

      moi, perso, j’en ai rien à cirer, mais faut quand même rester dans le dogme quand on l’a choisi comme référence à toute chose !


    • Gollum Gollum 16 avril 2020 12:09

      @Séraphin Lampion

      Mais ça c’est le dogme. Il ne repose pas sur des révélations évangéliques. Nulle part il est dit qu’il y a égalité.

      Il y a juste la formule : Allez baptiser les nations au nom du Père du Fils et du St Esprit...

      On ne peut rien en déduire quant à l’égalité.

      Or la citation christique disant : Seul le Père est bon est suffisamment explicite d’une hiérarchie.

      Le Christ place bien le Père au-dessus de lui. Très largement.

      Sinon je n’en ai rien à cirer aussi. Quant au dogme c’est juste une tendance qui l’a emporté sur une autre au cours de l’Histoire.. Rien de plus. 

      Le célèbre Cyrille d’Alexandrie, meurtrier d’Hypatie, fut d’ailleurs à la manœuvre et un des principaux artisans de cette trahison exégétique..

      Bien évidemment l’Église de Rome ne reviendra jamais en arrière ce serait se désavouer elle-même, on sait pertinemment qu’elle est incapable de ça..
       
      Déjà qu’elle a, du bout des lèvres, forcée et contrainte, acceptée Darwin.. Faut pas trop lui en demander à la bougresse.. smiley

      Mais bon, la vérité finira bien par émerger petit à petit... smiley


    • rogal 16 avril 2020 13:04

      @Séraphin Lampion

      Je crois en un seul Seigneur, Jésus-Christ
      le Fils unique de Dieu,
      né du Père avant tous les siècles
      Il est Dieu, né de Dieu,
      Lumière, né de la Lumière,
      vrai Dieu, né du vrai Dieu,
      engendré, non pas créé,
      de même nature que le Père,
      et par Lui tout a été fait.

      (extrait du Symbole de Nicée-Constantinople)


    • P.-A. Teslier P.-A. Teslier 16 avril 2020 15:13

      @Séraphin Lampion
       Tertullien : Non ! C’est un concept hindou (lien)


    • Gollum Gollum 16 avril 2020 15:38

      @P.-A. Teslier

      Vous aviez écrit dans ce texte : 

      La Trinité chrétienne, contrairement à la Trinité hindoue, dont elle n’a pu que s’inspirer (le plagiat existe depuis la nuit des temps), n’est pas structurée autour de 3 dieux distincts : Brahma le Dieu créateur, Vishnou le Dieu protecteur et Shiva le Dieu destructeur, mais d’un Dieu unique formé de 3 personnes consubstantiellement égales : le Père, le Fils et le Saint-Esprit. Tous les 3 sont des dieux, réunis en un seul !

      D’une part il n’y a pas forcément de plagiat, l’idée peut très bien avoir germé spontanément ou venir du monde païen..

      D’autre part les 3 dieux indiens ne sont pas distincts. Ils ne sont pas indépendants. Et d’autre part au-dessus de ces 3 dieux il y a le dieu suprême : le Brahman inconditionné.

      Que le christianisme ne connait pas réellement. Ou alors il confond Brahma avec le Brahman..

      On voit d’ailleurs que le Père (chrétien) correspond à Brahma, le Fils à Vishnou et l’Esprit à Shiva..

      Il existe d’ailleurs dans l’Hindouisme les avataras de Vishnou. Ce sont des incarnations du dieu. Jésus serait considéré dans l’Hindouisme comme un avatara de Vishnou.

      Un Libéré Vivant dans l’Hindouisme correspond intégralement au concept de Christ. Ils ne sont rien d’autre que le Brahman, n’ayant plus de moi, plus d’ego...

      La grande différence est que les libérés vivants sont innombrables dans l’Hindouisme c’est comme si on avait une multitude de Jésus.. 

      Les conceptions indiennes sont compatibles avec la pluralité des mondes habités. Le monde mental chrétien non. Jésus fils unique de Dieu est incompatible avec la pluralité des mondes.. Il est facile de comprendre pourquoi je l’ai déjà expliqué ailleurs..

      Cela invalide le christianisme sous sa forma actuelle cela va de soi.

      Notons que des types qui ont dit être Dieu ont existé dans la religion musulmane. Pour rappel Hallaj, lapidé d’ailleurs..


    • P.-A. Teslier P.-A. Teslier 16 avril 2020 15:58

      @Gollum

      Si ce n’était que ce seul « copié-collé » ou plagiat. Mais, la quasi-totalité des concepts chrétiens vient des Egyptiens (le paradis ou l’enfer, la pesée de l’âme, la vierge et l’enfant, etc.) et tous les commandements juifs (via la Thora, rebaptisée Ancien testament). 
      Quel concept chrétien est vraiment issu de la pensée chrétienne ???


    • Pierre Régnier Pierre Régnier 16 avril 2020 16:16

      @Gollum

      Vous l’aurez sans doute remarqué, je suis plus près de la pensée de Laconique que de la vôtre.

      Mais je crains que vous ayez raison quand vous dites :

      Bien évidemment l’Église de Rome ne reviendra jamais en arrière ce serait se désavouer elle-même, on sait pertinemment qu’elle est incapable de ça.


    • P.-A. Teslier P.-A. Teslier 16 avril 2020 16:28

      @Tall

      la non-violence chrétienne ?!? Combien de millions de morts causés par la chrétienté ? le Déluge, les croisades, l’inquisition, le massacre des natifs-américains, les nazis (l’Allemande était à 98% chrétienne), etc, etc.


    • Gollum Gollum 16 avril 2020 17:49

      @Cadoudal

      Quelle bonté d’âme ! Quelle mansuétude ! C’est extraordinaire vraiment.. une véritable avancée de civilisation...

      Bon pour les 40 cramés vifs ça a été un peu dur à vivre mais on fait pas d’omelette sans casser des œufs pas vrai ? smiley

      Et bon ça leur donne un avant-goût de l’enfer, faut bien qu’ils s’entrainent un peu sinon les pauvres risqueraient d’être surpris... smiley


    • Gollum Gollum 16 avril 2020 17:53

      @P.-A. Teslier

      Sincèrement la religion égyptienne me semble plus douce..

      Je ne suis pas sûr qu’il y ait un enfer éternel chez eux, c’est spécifiquement chrétien.

      Sans doute un effet collatéral de la charité évangélique.

      Mais vous avez raison pour la Vierge Marie c’est juste Isis recyclée. Jésus c’est Osiris le dieu démembré, Seth le dieu infernal est remplacé par le peuple juif, etc...


    • P.-A. Teslier P.-A. Teslier 16 avril 2020 18:22

      @Gollum
      Egypte ancienne : la pesée de l’âme ouvrait le paradis (champ de roseaux) ou l’enfer (l’âme était alors dévoré par Amémet), etc. Tout cela est noté dans le Livre des morts, dont le plus grand est conservé au British Museum.


    • Gollum Gollum 16 avril 2020 18:24

      @Cadoudal

      On s’en fout du nombre de victimes. C’est le principe qui compte. Essayer de minimiser comme vous le faites est tout simplement répugnant il n’y a pas d’autres mots..

      D’autre part il n’y a pas eu que l’Inquisition il y a eu toutes les persécutions contre les païens dès que les chrétiens ont pris le pouvoir, certains ont même été crucifiés ! Et à l’époque ça y allait à la louche car l’Église n’étant pas encore bien installée il fallait frapper fort..

      Alors qu’à l’époque de l’Inquisition il fallait être sacrément burné pour oser bouger le petit doigt.. Elle est peut-être là l’explication de votre nombre de victimes minimisé.

      Sans compter la mainmise sur la liberté de penser. Dans l’Antiquité on pouvait penser ce qu’on voulait. La philosophie était libre en Grèce. Comme l’Art.

      Il n’y a pas que des délinquants qui sont passés au bûcher. Même quelqu’un de très vertueux mais pas dans les clous pouvaient y passer.. Par exemple Marguerite Porete..

      Bref, le christianisme fut une véritable régression. Et je ne suis pas le seul à le dire. Plein de gens l’ont dit avant moi (je suis prêt à parier que vous allez me sortir les franc-maçons je vous vois venir d’avance)

      Quant à essayer de jouer au malin en essayant de me faire passer pour un lecteur de Marie-Claire ça vous dévalue plus vous que moi.

      40 en 15 ans.. Rien que le bucher de Montségur ce furent plus de 200 personnes qui y sont passés d’un coup. Et ça n’a pas pris 15 ans..


    • P.-A. Teslier P.-A. Teslier 16 avril 2020 18:26

      @Tall

      Médecins sans frontière, les restau du cœur, le secours catholique, Emmaüs, Les Petits frères des pauvres, etc. BREF : que renaisse et vive l’Inquisition !


    • Gollum Gollum 16 avril 2020 18:40

      @P.-A. Teslier

      Je ne suis pas spécialiste de la religion égyptienne. Tout ce que j’ai trouvé sur internet sur Amémet me dit qu’elle dévorait le cœur de celui non apte à renaitre. C’est tout.

      Le défunt continuait-il à vivre en enfer ou pas ? Cela n’est pas précisé ni sur wiki ni sur pleins d’autre sites..

      Faudrait que je lise le livre des morts pour me faire une idée.


    • Gollum Gollum 16 avril 2020 18:46

      @Cadoudal

      Mais ducon (puisque tu fais dans l’insulte je peux y aller aussi ; ton comportement d’insulteur est typiquement chrétien soit dit en passant) je n’ai jamais évoqué le nombre de victimes tu confond avec quelqu’un d’autre !


    • P.-A. Teslier P.-A. Teslier 16 avril 2020 21:01

      @Gollum
      Bonne lecture. Bon soir !


    • mmbbb 19 avril 2020 10:20

      @P.-A. Teslier Vous êtes scientifique ? les Nazis , la doctrine nazie s est plutôt développée sur un néo paganisme dont la symbolique a ete empruntée soit a des civilisations ancienne soit a une doctrine née en france par le Comte de Gobineau ayant theorise sur l lnégalité des races humaines , ou soit par la philosophie notamment Heidegger .
      Quant aux guerres religions ou pas l homme se fout sur la gueule .
      Heureusement que vous êtes un scientifique ; Il est vrai que la science a notamment servi aux nazis 


    • P.-A. Teslier P.-A. Teslier 19 avril 2020 10:47

      @mmbbb

      Combien d’Allemands étaient chrétiens dans les années  ? Il faut regarder les chiffres. C’était le même % qu’en France et ailleurs en Europe occidentale. Càd entre 90 et 98%. CQFD


  • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 16 avril 2020 11:46

    «  Les crises, les bouleversements et la maladie ne surgissent pas par hasard. Ils nous servent d’indicateurs pour rectifier une trajectoire, explorer de nouvelles orientations, expérimenter un autre chemin de vie  ».- Carl Gustav Jung, psychanalyste. Saturne (la planète supposée apporter la mort, la castration) est également celle qui bien intégrée peut transformer le vil plomb en or. Alors, ou, je pense que ce Covid 19 est un énorme bienfait... Quand à Jesus il devient quand il ressuscite et devient : JESUS-CHRIST.


  • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 16 avril 2020 11:48

    Relu : Alors, oui, je pense que ce Covid 19 est un énorme bienfait... Quant à Jesus, il devient DIEU quand il ressuscite et renaît en : JESUS-CHRIST.


  • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 16 avril 2020 11:55

    Dans le chamanisme, la chauve-souris (anagramme de souche à virus) est un symbole de mort et de renaissance comme Osiris et le christ. Extrait :

    "La légende de la Chauve-souris baigne dans le mystère des rituels des tribus méso-américaines. En Amérique centrale, la Chauve-souris est le symbole de la renaissance ; elle rappelle la croyance bouddhiste de la réincarnation. Depuis des siècles, les Aztèques, les Toltèques, les Tolucas et les Mayas révèrent la médecine de la Chauve-souris.

    La Chauve-souris rappelle aussi l’idée de la mort du chaman, cette mort rituelle imprégnée de secrets et empreinte des rites élaborés de l’initiation. La mort du chaman, c’est cette mort symbolique aux anciens modes de vie et à l’identité personnelle. Le parcours initiatique qui aboutit au droit de guérir et octroie le titre de chaman passe nécessairement par la mort rituelle. La plupart de ces rituels agissent brutalement sur le corps, le cerveau et l’esprit. À la lumière des standards actuels, il est bien difficile de découvrir une personne prête à supporter de tels abus tout en étant capable d’en sortir avec un équilibre intact.

    Ces anciens rites d’initiation avaient pour but principal de chambarder les notions antérieures que l’aspirant-chaman se faisait sur le « moi ». Cela exigeait des tests brutaux tant sur le plan de sa force physique que de son habileté psychique ; toutes les émotions du sujet étaient aussi poussées à l’extrême. On raillait l’aspirant ; on lui crachait dessus afin de l’habituer à faire face aux contraintes avec humilité et courage. L’étape finale de l’initiation consistait à enterrer l’initié durant une nuit afin qu’il renaisse, le lendemain matin, sans son ego antérieur.

    Ce rituel est très semblable à la nuit de frayeur que pratiquent les Autochtones de l’île à la Tortue. Dans ce rituel, on envoie l’aspirant chaman dans un lieu particulier où il doit creuser sa tombe pour y passer la nuit, tout seul au sein de la Terre-Mère avec, pour unique protection, une simple couverture sur le trou de la tombe. La noirceur, le bruit des animaux qui rôdent ont vite fait de confronter l’initié à ses peurs.

    https://www.luminessens.org/post/2016/06/21/la-chauvesouris


  • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 16 avril 2020 11:56

    Et l’anagramme de virus est : survis...


  • Pierre Régnier Pierre Régnier 16 avril 2020 12:03

    Moi qui ai lu une fois la Bible (et encore, en sautant quelques passages)

    J’ai une admiration sans bornes pour cet auteur qui a lu et relu la Bible (et même le Coran, mais il n’est pas l’objet de ce papier), de nombreuses fois sur son ordinateur


  • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 16 avril 2020 12:05

    Une personne en bonne santé mentale et physique va rarement voir le médecin. Un Etat capitaliste a besoin de malades pour survivre. Vous pensez, des gens heureux, misère,...


  • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 16 avril 2020 12:48

    Dieu est langage (Thot hermès-mercure associé à la maison trois, celle de la communication). Dieu est le fruit de l’inconscient collectif et son image varie selon les époques et les enjeux politiques. Lire la bible dans la langue d’origine et nous serons au plus près de sa source. La Bible hébraïque est dite en hébreu « TaNaKh », acronyme formé à partir des titres de ses trois parties constitutives : la Torah (la Loi), les Nevi’im (les Prophètes) et les Ketouvim (les autres écrits). Elle est traduite en grec ancien à Alexandrie. Cette version — la Septante — est utilisée au tournant du ve siècle par Jérôme de Stridon pour compléter sa traduction latine de la Bible — la Vulgate — à partir de l’hébreu puis, au ixe siècle, par les « apôtres des Slaves » Cyrille et Méthode pour traduire la Bible en vieux-slave. D’autres textes sur la fondation du monde plus anciens sont en copte ou araméen. 


  • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 16 avril 2020 12:54

    Si les virus viennent de Chine, c’est que la Chine est à l’origine de la création du monde. Lire le huitième jour de PTAH.


  • Jonas Jonas 16 avril 2020 13:14

    « Tu oublies, volontairement ou non ­- comme je te connais bien -, que Jésus n’est que le fils de Dieu. Jamais, dans la Bible, et même dans les évangiles, il n’est dit que Jésus est Dieu. Jésus est le fils de Dieu… un point, et c’est tout ! D’ailleurs, Jésus lui-même n’a jamais dit autre chose ! ... Non, Jésus n’est pas Dieu ! Il n’est que le fils d’un Dieu ! »


    N’essayez pas de comprendre les mystères de la Sainte Trinité :
     »Jésus leur dit : En vérité, en vérité, je vous le dis, avant qu’Abraham fût, je suis.« 

    Jean 8:58

     »Moi et le Père nous sommes un."
    Jean 10:30


    • zak5 zak5 16 avril 2020 17:05

      @Jonas

      Moi et le Père nous sommes un

      1+1= 0


    • cathy cathy 16 avril 2020 20:31

      @Jonas
      Il y a également dans 1 Timothée 3:16
      Ce mystère de piété est grand : Dieu a été manifesté en chair, justifié par l’Esprit, vu des anges, prêché parmi les gentils, cru dans le monde, élevé dans la gloire.


    • Jonas Jonas 16 avril 2020 21:23

      @cathy « Ce mystère de piété est grand : Dieu a été manifesté en chair, justifié par l’Esprit, vu des anges, prêché parmi les gentils, cru dans le monde, élevé dans la gloire. »

      Il est grand le mystère de la Foi.


  • docdory docdory 16 avril 2020 13:53

    La réponse à cette question est impossible, et je dirais même que cette question n’a aucun sens, et ce pour deux raisons :

    1°) Jésus Christ est un personnage mythologique dont il n’existe aucune preuve historique sérieuse de l’existence passée, de même qu’il n’ y a pas de preuves scientifiquement sérieuse de l’existence passée d’Ulysse, d’Abraham, de Moïse, ou de Gilgamesh, entre autres.

    2°) Se poser la question « Jésus est-il Dieu » revient à se poser la question « Jésus Christ est il un élément de l’ensemble des Dieux » .

    Rappelons que pour les athées, l’ensemble des Dieux comporte zéro éléments ( il s’agit donc de l’ensemble vide ),

    pour les agnostiques, l’ensemble des Dieux comprend un nombre indéterminé et indéterminable d’éléments, qui est un nombre entier positif, compris entre zéro et l’infini inclus ( il ne saurait y avoir pour les agnostiques un nombre négatif de Dieux. Cela dit, l’hypothèse théologique inédite d’un nombre négatif de Dieux ne manque pas d’audace ! ).

    Pour les monothéistes, le nombre d’éléments de l’ensemble des dieux est égal à un. Mais même cette notion simple n’est pas claire. Si l’on considère les quatre religions monothéistes ( le culte d’Aton, qui fut le premier monothéisme, le judaïsme, le christianisme ou l’islam ), rien n’indique que le dieu de l’une quelconque de ces religions soit le même que celui des trois autres ! Manifestement, le dieu de l’islam n’a strictement rien à voir avec celui du christianisme...

    Pour les polythéistes, l’ensemble des dieux est composé au minimum de deux éléments, et d’un maximum variable ( le minimum et le maximum sont déterminés par les dogmes respectifs de chacune des religions polythéistes.)

    Or, pour savoir si Jesus Christ appartient à l’ensemble des dieux, encore faut il déterminer les propriétés qui font que quelqu’un fasse partie de l’ensemble des dieux. Or , s’il est en général très facile de déterminer si un animal x fait partie de l’ensemble des mammifères, ou de celui des oiseaux ou de celui des cnidaires, car les caractéristiques générales des éléments de chacun de ces ensembles sont parfaitement définies, tel n’est pas le cas des éléments de l’ensemble des dieux, dont on ignore tout. 

    Nul n’a jamais vu ni perçu de quelque façon que ce soit un ou des Dieu(x), et il y a autant d’avis sur ce que sont Dieu ou les Dieux qu’il y a de théologiens, et même de croyants !

    Donc, tant que le concept de « Dieu(x) » ne sera pas défini de façon précise et tangible, cette question n’aura strictement aucun sens !


    • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 16 avril 2020 15:51

      @docdory L’existence de dieu ne peut être prouvée matériellement puisqu’elle émane de l’inconscient et que l’inconscient s’exprime par le langage. Par contre, nous avons les statistiques,...pour le langage et l’astrologie.


    • Eric F Eric F 17 avril 2020 00:05

      @docdory
      votre raisonnement parait logiquement fondé, si ce n’est que vous postulez que la question se pose dans l’ensemble des entiers naturels (N). Mais on peut postuler que le concept de Dieu est un peu plus sophistiqué que ça, et considérer que la « trinité » correspondrait à une matrice à trois dimensions.


  • Mervis Nocteau Mervis Nocteau 16 avril 2020 14:06

    Le chrétien (comme le monothéiste en général) ne se réclame d’un dieu universellement bon, que pour pouvoir vous faire des reproches et, de fil en aiguille, vous coloniser, convertir et exterminer. C’est la base du prosélytisme. "Nous sommes les gentils universels, donc (lol) tout ce qui s’oppose à nous est méchant particulariste." Cette rhétorique est toujours de morale humanitaire, laïcisée, « justifiant » toutes les guerres « préventives » et pas que « préventives », où donc (en effet) elle est sordide : à extirper de toutes les âmes au plus vite.


  • Samson Samson 16 avril 2020 14:10

    « Jamais, dans la Bible, et même dans les évangiles, il n’est dit que Jésus est Dieu. Jésus est le fils de Dieu… un point, et c’est tout ! D’ailleurs, Jésus lui-même n’a jamais dit autre chose ! »
    En matière de théologie, faites confiance aux Évangélistes pour raser les pâquerettes ! L’avantage pour l’auteur est que çà les met à son niveau.
    Jamais entendu parler du mystère chrétien de la Sainte Trinité : Père, Fils et Esprit. Il est pourtant explicitement répété durant chaque office par la récitation du Credo : la version de Nicée-Constantinople est particulièrement explicite. Mais bon, quand on se prend pour un intellectuel, ...

     »... Serait-il possible que ce Dieu démoniaque apporte au monde quelque chose de positif, voire même un nouvel ordre mondial plus équilibré, moins égoïste, moins injuste… ?« 
    C’est bien méconnaître les fondements de la nature humaine ! Au moins, En Marche vers nulle part, le massacre sous sédatifs vétérinaires en cours dans les Ehpad va permettre de réduire d’autant le pognon de dingues alloué tant aux caisses de retraites qu’à la prise en charge médicale de leurs bénéficiaires. Elle est pas belle, la vie en Macronie ???

     »... Les dieux récemment créés - 2 000 ans à peine - par l’espèce humaine, ont simplement toujours démontré qu’ils n’étaient que pourvoyeurs de morts, de massacres insensés, de génocides, etc.« 
    Comme si tous les prétextes étant bons à l’humanité pour justifier le massacre périodique de ses voisins, frères ou cousins les »dieux" en avaient le seul monopole.


  • njama njama 16 avril 2020 14:39

    Jésus est le Second Fils de Dieu, le Premier c’était Adam...

    mais il n’est pas devenu Fils de Dieu tout de suite... la récente Révélation d’Arès explique très bien ça, ce qui devrait mettre les chrétiens d’accord entre eux.

    Les Évangiles palestiniens nous rapportent une quarantaine de fois que ce Nazaréen disait qu’il état Fils de l’Homme... et comment donc un Fils de l’Homme pourrait être (un) Dieu ?

    La divinité de Jésus dès sa naissance n’a aucun sens, où alors les dés ont été pipés par Dieu Lui-Même (?) et quels mérites attribués à ses œuvres si on en fait un superman ? et sa mort sur la croix comme sa résurrection ne seraient qu’un faux-semblant, puisqu’un Dieu est Immortel par Essence.

    Ce sont les théologiens qui ont tout embrouillé avec leurs interminables amphigouris sans queue ni tête, leurs circonvolutions cérébrales et leurs moulins à prière. La Trinité est une invention des évêques au IX° siècle laquelle posture théologique ne faisait pas l’unanimité à l’époque, ni encore aujourd’hui.


    • njama njama 16 avril 2020 17:51

      La Révélation d’Arès est une mise à jour logiCiel pour le christianisme, de manière plus large pour la spiritualité en Occident... en ligne ici, gratos... si ça peut vous inspirer sinon passer votre chemin et chercher votre voie ailleurs.

      Év. 2/ 11-13) "Je suis Celui Qui a parlé par Jésus, Mon Second Fils, celui qui, après Élie, déjà glorifié, a renoncé au vœu d’Adam de dominer la terre et les nations pour le prix d’un tombeau glacé où M’attendre,
      et qui fut plus glorifié encore. Celui que J’ai oint Moi-même. Celui dont J’ai effacé la tare à cause de ses exploits pour mettre ses pas dans Mes Pas, pour aimer Mon Peuple, en effaçant des registres de César son nom et le nom de sa mère des registres du temple, pour qu’il n’ait plus de génération, pour que sa mère restât une jeune fille, qu’aucune inscription de fiançailles ne demeurât,
      pour l’enlever à tout ascendant et le faire entrer dans Ma Maison Royale, en faire un Dieu en le fondant en Moi sans retour"

      (Év. 32/ 3-5) "Un espace plus long qu’un rayon de soleil va de Jésus au Christ ; la distance infinie qui sépare la terre du Ciel il l’a parcourue, parce qu’il a mis ses pas dans Mes Pas, il ne s’En est jamais écarté, il s’est embrasé de Mon Amour pour l’homme, son frère, et comme une fumée pure il s’est élevé vers Moi ; il a accompli en un an, le temps d’un battement d’ailes, ce que le monde pour son salut accomplit dans les siècles des siècles.
      Je l’ai fondu en Moi ; J’en ai fait un Dieu ; il est devenu Moi. Quelle intelligence d’homme, faible lumignon, peut comprendre cela ?"


    • Eric F Eric F 17 avril 2020 00:24

      @njama
      « Jésus est le Second Fils de Dieu, le Premier c’était Adam.. »
      Non, selon la bible, Adam n’est pas fils, il a été « créé » , Jésus a été « engendré »
      L’expression « le fils de l’homme » est effectivement utilisée dans l’évangile par Jésus pour se désigner lui-même, Jésus est considéré par les chrétiens comme fils de Dieu venu s’incarner en tant qu’humain.
      C’est l’humain qui est mort sur la croix, le divin a subsisté.
      La notion de trinité est bien plus ancienne que le 9ème siècle, elle a été formalisée au 4ème siècle, sur des notions présentes dans le Nouveau Testament


    • Jonas Jonas 17 avril 2020 00:57

      @njama " La Trinité est une invention des évêques au IX° siècle laquelle posture théologique ne faisait pas l’unanimité à l’époque, ni encore aujourd’hui.« 

      La Sainte Trinité est contenue dans les Évangiles, et même dans l’Ancien Testament.
      Tertullien, au IIème siècle, écrivait déjà sur la Trinité.
      Elle n’est donc pas une »invention des évêques au IX° siècle".


    • njama njama 17 avril 2020 14:32

      @Jonas
      (Ev. d’Arès 32/01) « Mouhamad, Mon Messager venu avant toi a enseigné que Jésus n’est pas Dieu, que ceux qui croient cela sont impies. »

      (32/05) « Je l’ai fondu en Moi ; J’en ai fait un Dieu ; il est devenu Moi. Quelle intelligence d’homme, faible lumignon, peut comprendre cela ? »

      Jésus n’est donc pas né Fils de Dieu... sa divinité est eschatologique post-mortem, ou dans un registre de conscience méta-physique qui n’est pas celui matérialiste des terriens.

      Mais si ça vous chante de croire en la Trinité je n’y vois pas de problème, la vraie et seule question est en quoi le fait d’avoir cette croyance (acte de foi, crédo), a-t-il amélioré le monde ?
      bilan de vingt siècles de christianisme ?


    • njama njama 17 avril 2020 14:52

      @Eric F
      Non, selon la bible, Adam n’est pas fils, il a été « créé » , Jésus a été « engendré »


      La Révélation d’Arès répond à cette question, l’homme existait avant Adam qui est un ajout « qualitatif » de conscience... 
      Dans le domaine de la foi, seul Dieu peut modifier la création sans en changer l’équilibre, l’harmonie.
      Cela coïncide assez bien avec la théorie de l’évolution, et résout l’histoire du chaînon manquant entre le primate et l’homme ...
      Le LIVRE (VII/ 01 - 07)
      « L’homme) est long(temps avant Adame).
      L’homme couche sur l’ombre ;
      les mondes tournent dans Ma Main ;
      la Voix n’est pas le bruit ; l’oreille est un jardin sans le bruit.
      Ma Voix entre dans l’homme ; Ma Parole est dans la parole d’homme ; il tète la force dans Ma Force.
      Adame sort de Ma Bouche avec la lime (af)filée. »


    • P.-A. Teslier P.-A. Teslier 17 avril 2020 15:05

      @njama

      A VOIR Ce soir sur RMC découverte : Jésus a-t-il existé ? Comment est-il mort ?


    • njama njama 17 avril 2020 15:18

      @P.-A. Teslier
      Et si vous voulez vous connecter c’est ici Révélation d’Arès en ligne, attention ça décoiffe mais l’homme a besoin qu’on lui botte le cul de temps en temps pour le remettre d’aplomb !
      Au fond c’est le leitmotiv des récits prophétiques... 


    • njama njama 17 avril 2020 15:19

      dsl erreur de lien Révélation d’Arès
      http://michelpotay.info/RevelationdAres2009-menu.html


    • Jonas Jonas 17 avril 2020 19:30

      @njama « bilan de vingt siècles de christianisme ? »

      L’Église Catholique romaine a été le ciment de la civilisation européenne, et est à l’origine de ses valeurs morales et spirituelles, les catholiques avaient la charge des hôpitaux, des malades, des pauvres, de l’éducation des enfants et de leur instruction (jusqu’en 1905).

      Les papes ont plusieurs siècles d’avance sur toutes les autres civilisations, l’Église romaine a par exemple interdit l’esclavage sur le sol européen dès le VIIème siècle, sous peine d’excommunication.
      L’état français a été construit intégralement pendant plusieurs siècles par des rois et reines très chrétiens catholiques (Clovis, Charles Martel, Pépin le Bref, Charlemagne, Aliénor d’Aquitaine, Philippe Auguste, Blanche de Castille, Saint Louis, Philippe le Bel, Charles VII, Louis XI, Louis XIII, Louis XIV, Louis XV, Louis XVI...), en rassemblant patiemment et méticuleusement les provinces, les régions et en luttant contre les hérésies destructrices de l’unité de la nation (catharisme, protestantisme, invasions islamiques, etc...).
      Il n’y a pas en France un village sans son Église au centre de la commune.
      Toutes les institutions françaises, hôpitaux, associations caritatives, écoles, tribunaux, parlement, cour des comptes, poste, ponts et chaussées, banques, cathédrales,... que vous connaissez aujourd’hui ont été pensés, structurés et édifiés sous la France catholique.
      Les universités qui se construisent sur toute l’Europe occidentale, sont à la charge de théologiens, prêtres, chanoines, abbés, soeurs, ordres catholiques bénédictins, cisterciens, franciscains, dominicains,... dans la hiérarchie du Pape de Rome.
      C’est l’unité catholique de l’Europe qui permet par exemple à un Nicolas Copernic d’étudier dans l’université de Cracovie dans le royaume de Pologne, puis dans celles de Bologne, Rome, Padoue, Ferrare en Italie.
      Pourquoi croyez-vous qu’il y ait une croix catholique au sommet de l’université de la Sorbonne, et sur le dôme du Panthéon ?
      Pourquoi le plus vieil hôpital de Paris s’appelle Hôtel-Dieu ?

      La gastronomie raffinée que vous dégustez (vins d’abbayes, bières, liqueurs, miel, jambons, fromages...), ont été dans la grande majorité des cas bonifiés par des moines.

      La littérature chrétienne, le « Paradis perdu » de Milton, « Polyeucte » de Corneille, « Esther », « Athala » de Racine, Bossuet, etc... la musique sacrée de Palestrina, Hildegarde Von Bingen, Bach, Mozart, Vivaldi, Gounod, Schubert, etc... entre autres forment les piliers de la culture européenne.

      Le calendrier de tous les pays européens est basé sur la naissance du Christ.
      Chaque jour, on fête un saint de l’Église catholique.
      Le dimanche est jour de repos pour tous, jour du Seigneur.
      Toutes les Églises font sonner leur cloches chaque heure qui passe.
      Les fêtes traditionnelles sont de tradition chrétienne (Noël, Pâques, Ascension, Assomption, Épiphanie, Toussaint, Carême, Pentecôte,...).
      Noël est fêtée depuis 15 siècles.
      Avant que le terrorisme islamique n’interdise toute représentation du Christ sur la voie publique, des crèches géantes étaient organisées à Noël, et ça ne gênait personne.

      S’il n’y avait pas d’Église catholique, il n’y aurait jamais eu de France, « fille aînée de l’Église ».

      La république et sa religion maçonnique n’ont fait que piller et dilapider cet héritage millénaire à partir de 1789.


    • njama njama 17 avril 2020 23:33

      @Jonas
      Le ciment de la connerie on connaît aussi, c’est sûrement la chose le mieux partagée dans le monde.

      Allez donc frotter votre couenne sur le texte de la Révélation d’Arès qui vous connecte on line « avec le Verbe » (gratis pro Deo) et on en reparlera dans quelques mois... le temps de laisser passer vos émotions, et de remettre de l’ordre dans vos humeurs et dans ce qui fait chez vous office de foi.


    • Jonas Jonas 18 avril 2020 00:15

      @njama « Allez donc frotter votre couenne sur le texte de la Révélation d’Arès qui vous connecte on line « avec le Verbe » »

      La révélation d’Arès, secte de charlatans, ne connecte rien du tout, si ce n’est des imbéciles entre eux.


  • Daniel PIGNARD Daniel PIGNARD 16 avril 2020 14:48

    Notre prof d’anglais qui était un Anglais disait « Doux Jésus ».


  • sylviadandrieux 16 avril 2020 14:52

    Jésus, fils de Dieu !

    Y a t-il seulement une preuve.

    A t-on reproduit en laboratoire une telle expérience ? 

    Je trouve extraordinaire tous ces récits bibliques discutés depuis des siècles par tant de savants de tout poil, pour un fait totalement impossible à vérifier. 

    A t-on besoin de prier un dieu qui reste sourd et aveugle aux malheurs humains ?

    Il reste le diable, l’autre face de dieu. 


    • Ausir 16 avril 2020 16:20

      @sylviadandrieux
      A t-on besoin de prier un dieu qui reste sourd et aveugle aux malheurs humains ?

      Comment savez vous qu’il est sourd ?


    • njama njama 16 avril 2020 16:22

      @sylviadandrieux
      L’humain n’est pas reproductible en laboratoire, parce qu’il est unique (la médecine ne sera jamais une science). Nous ne sommes pas des souris de laboratoire au patrimoine génétique cousin, nous ne vivons pas sous les mêmes latitudes, longitudes, ni sous influence culturelle identique... des plantes pousseront ici qu’elles ne pousseront pas là, donc ce qui est vrai ici ne l’est peut-être pas là...
      Pour la question « A t-on besoin de prier un dieu qui reste sourd et aveugle aux malheurs humains ?  »
      non bien sûr, c’est l’évidence, la religion n’a pas le monopole de la foi, croyants et athées peuvent être humanistes, communistes, nous pouvons créer nos propres croyances... la religion n’est pas indispensable, l’homme ayant été fait libre de son destin.
      Vu de ma p’tite lanterne, la religion s’anesthésie d’elle-même dans ses rites, ses prières, ritournelles, croyances, crédos, gri-gris ses fumées d’encens, ses néoménies ... au lieu d’aller au charbon avec ses ouailles pour mettre plus d’équité, de justice dans ce monde, bref elle pose la foi comme acte du salut plutôt que l’action qui peut demander de mouiller sa chemise, bien qu’elle s’en revendique, ne plus pêcher, mentir, voler...


  • artheslichepèdetologue arthes 16 avril 2020 15:25

    Toutafait  : Il reste le diable, l’autre face de dieu. 


    Et l’homo /Faust

    Et les poux de Maldoror.


    ça fait du boulot !!!


    • dimitrius 16 avril 2020 15:46

      @arthes
      Et aussi la conne de sylvie , mais elle n’est plus au boulot du fait de son grand âge , maintenant c’est sucette.


    • artheslichepèdetologue arthes 16 avril 2020 15:57

      @dimitrius

      Wow....Tu me fais la tête car j’ai dit que tu étais un con  ?

      Bah oui, le poux, puis c’est toi qui est en carafe, mais être à la retraite n’est pas une tare, tu pourrais lire...Ah oui, les livres, tu t’en sers comme pq, bien sur.


    • dimitrius 16 avril 2020 16:02

      @arthes
      mais je suis con , çà j’en suis sur , et les bouquins me fatiguent , à lire les conneries des autres je préfère me faire des films rigolos dans ma tête et ici et la vie réelle , il y a matière à se fendre la gueule.


    • artheslichepèdetologue arthes 16 avril 2020 16:10

      @dimitrius

      Ouais, je vois, tu te fais ton trip, tes films, sauf que c’est toujours les mêmes.


Réagir