lundi 20 mars - par rosemar

Johnny B. Goode s’en est allé...

Considéré comme le père du rock'n'roll, Chuck Berry était un immense guitariste, l'auteur de chansons telles que Johnny B.Goode, une mélodie considérée comme un des morceaux fondateurs de la musique rock.

Cette chanson a été écrite en 1957.

Johnny B. Goode, c'est un peu l'histoire de Chuck Berry lui même, puisque la chanson évoque un simple "garçon de la campagne" destiné à devenir un guitariste mondialement connu...

Ce garçon naît dans un lieu retiré, obscur : "Deep down in Lousiana
Loin à l'intérieur de la Louisiane
Close to New Orleans
Près de la Nouvelle Orléans"...

Sa maison est modeste, bien cachée au fond des bois : "Way' back up in the woods
Sur le chemin dans les bois
Among the evergreens
Parmi les arbres verts
There stood an old cabin
Se trouve une vieille cabane.."

Mais son nom, Johnny B Goode, le prédestine, sans doute, à une vie faite de célébrité...

Peu doué pour les études, puisqu'il "n'a jamais jamais appris A lire ou écrire très bien..., il est déjà un virtuose de la guitare...

"But he could play the guitar
Mais il peut jouer de la guitare
Just like a ringing bell
Juste comme une cloche carillonnant"...

Le refrain est un hymne d'encouragement pour ce jeune garçon : on a tous envie d'écouter sa musique entraînante :

"Go ! Go ! Go, Johnny, go !
Vas-y ! Aller vas-y, Johnny, vas-y !"

Les exclamations, la répétition du verbe de mouvement "go" ponctuent et soulignent ces encouragements...

On voit, alors, ce modeste garçon qui transporte sa guitare "dans un sac de jute", "s'asseoir sous un arbre", aller écouter un autre guitariste, "un vieux mécanicien" qui gratte son instrument...

On perçoit une envie de s'imprégner de musique, une volonté d'apprendre par l'écoute d' un autre musicien plein d'expérience.

L'admiration du public qui passe par là, qui s'arrête pour l'écouter, les exclamations "oh oui" soulignent la qualité du jeu de ce musicien... un exemple pour le petit campagnard qui observe la scène.

Le dernier couplet nous fait entendre le discours de la mère : pleine d'espoir, elle évoque un avenir rayonnant pour le jeune garçon...

"Some day you'll be a man
Un jour tu seras un homme
And you will be the leader
Et tu seras le chef
Of a big old band
D'un bon vieux groupe.."

L'emploi du futur marque une certitude... Le succès sera, alors, au rendez-vous, comme le suggère la phrase suivante : "Many people coming
Beaucoup de monde viendra
From miles around
Depuis des milles à la ronde
To hear you play your music
Pour t'écouter jouer ta musique..."

"Peut-être qu'un jour, ton nom sera dans la lumière ! Johnny B Goode, ce soir !" diront les gens, pleins d'enthousiasme à l'idée d'écouter ce musicien.

Cette chanson nous fait passer, ainsi, de l'ombre des bois de la Louisiane à la lumière des projecteurs...
 

La guitare de Chuck Berry nous emporte dans un tourbillon et un rythme endiablé : c'est la gaieté, la jeunesse qui prédominent dans la mélodie.

Considérée comme un classique du rock, cette chanson a été reprise maintes fois.

 

Le blog :

http://rosemar.over-blog.com/2017/03/johnny-b-goode-s-en-est-alle.html

 

Les paroles :

https://www.lacoccinelle.net/248726.html

 

 

Vidéos :

 

 

 



44 réactions


  • Abou Antoun Abou Antoun 20 mars 10:54

    C’est une bonne évocation mais vous ne soulignez pas le jeu de mots :
    Johnny B. Goode, Johnny be good !
    Eddy Mitchell, alias Schmoll, n’a aucune hésitation dans sa version « Eddy sois bon ! »


  • ZenZoe ZenZoe 20 mars 15:27

    Mais son nom, Johnny B Goode, le prédestine, sans doute, à une vie faite de célébrité...

     ????


  • ZenZoe ZenZoe 20 mars 15:39

    Mon dieu mon dieu mon dieu que cet article est scolaire ! Une explication de texte pour lycéens, L’auteure se rend-elle compte qu’elle s’adresse à des adultes parfaitement capables de comprendre des paroles de chansons sans aide extérieure ? Peut-être pas.
    Au lecteur, allez plutôt voir l’article de Fatizo, on en a plus pour notre argent.


    • rosemar rosemar 20 mars 16:44

      @ZenZoe

      Mais passez donc votre chemin ZinZoe... Il y a deux autres articles sur le sujet : vous avez l’embarras du choix.
      Souvent, on n’écoute pas suffisamment les paroles d’une chanson, on ne les connaît pas.
      Mais apparemment vous connaissez cette chanson et son thème, parfaitement, bien sûr !!
      Et puis, les articles biographiques ont été nombreux sur le sujet.


    • ZenZoe ZenZoe 20 mars 16:56

      @rosemar
      Mais passez donc votre chemin ZinZoe :
      1) c’est Zenzoe 2) je vais où je veux me semble-t-il.

      Souvent, on n’écoute pas suffisamment les paroles d’une chanson :
      Quelle arrogance, heureusement que vous êtes là pour dégrossir les incultes et rappeler à l’ordre les distraits.

      Mais apparemment vous connaissez cette chanson et son thème, parfaitement, bien sûr !!
      Que je la connaisse ou pas, jamais je n’aurais proposé une « analyse » aussi faiblarde. Ne vous en déplaise, Chuck Berry méritait mieux que ça.


    • rosemar rosemar 20 mars 17:04

      @ZenZoe


      Vous en êtes à ne proposer AUCUN ARTICLE, zéro article : alors arrêtez de la ramener avec tant d’arrogance...
      Cela devient une habitude pour certains sur ce site...

    • Bernie 2 Bernie 2 20 mars 17:12

      @rosemar

      Des fois il vaut mieux ne rien dire et passer pour un con, que d’écrire (l’ouvrir dans la vraie citation) et ne laisser aucun doute à ce sujet.

      Cordialement,


    • @Bernie 2

      No tricks ?


    • Robert Lavigue Robert Lavigue 20 mars 17:22

      @rosemar

      Cela devient une habitude pour certains sur ce site...

      Et alors ? Tout le monde n’a pas vocation à se ridiculiser avec des rédactions d’un niveau à peine acceptable au collège...


    • rosemar rosemar 20 mars 17:25

      @Bernie


      Gros JALOUX !

    • ZenZoe ZenZoe 20 mars 17:25

      @rosemar
      Vous en êtes à ne proposer AUCUN ARTICLE, zéro article : alors arrêtez de la ramener avec tant d’arrogance...

      Je ne vois pas le rapport entre le fait de ne pas proposer d’article et faire preuve d’arrogance.
      Je ne vois pas non plus pourquoi le fait de ne pas proposer d’article m’empêcherait de commenter les vôtres. Et personne ne m’empêchera de répéter que votre texte sur Johhny B. Goode est affligeant.


    • rosemar rosemar 20 mars 17:26

      @Bernie 2


      Gros JALOUX !

    • rosemar rosemar 20 mars 17:27

      @ZenZoe


      Grosse JALOUSE !

    • rosemar rosemar 20 mars 17:29

      @rosemar

      Cela s’adresse à Lavigue...

    • ZenZoe ZenZoe 20 mars 17:34

      @Rosemar
      D’accord, d’accord, on est tous jaloux de votre briliance littéraire. Mais quand allez-vous nous la montrer ?


    • ZenZoe ZenZoe 20 mars 17:39

      @ZenZoe
      brillance (rosemar aura rectifié smiley )


  • Bernie 2 Bernie 2 20 mars 17:30

    Ahhh, si je pouvais avoir votre don... ou pas.


    • rosemar rosemar 20 mars 17:44

      @Bernie 2

      ça se travaille...

    • Robert Lavigue Robert Lavigue 20 mars 17:53

      @rosemar

      ça se travaille...

      ou pas !

      Chuck Berry - Beer Drinking Woman

      https://www.youtube.com/watch?v=tJbk6xxwwOQ


    • Bernie 2 Bernie 2 20 mars 18:25

      @rosemar

      Mince, moi qui croyais que vous aviez un don pour faire des textes inintéressants quelque soit le sujet. Vous me dîtes que c’est travaillé en plus !

      J’ai une piste concernant votre questionnement sur la consommation de cannabis de vos élèves. Je pense que je m’en mettrait mini deux dans la tête pour supporter vos cours qui doivent être du même intérêt. En plus, même pas possible de dire que c’est nul. On a au moins cette chance ici.


    • rosemar rosemar 20 mars 18:38

      @Bernie 2

      Pôvre Bernie ! Même pas capable de pondre un commentaire intéressant sur une chanson !

      C’est vraiment pitoyable !

    • Malatif Malatif 20 mars 22:17

      @rosemar
      On sait que chez vous l’étude ajoute à la nature.


  • francesca2 francesca2 20 mars 17:32

     smiley mdr


    C’est comme ça que je vous aime bien Rosemar ! Vous êtes rock’n roll ce soir smiley

    • rosemar rosemar 20 mars 17:33

      @francesca2

      Merci : le sujet s’y prête....

    • francesca2 francesca2 20 mars 17:35

      @rosemar


      Exactement ! Bravo, fille ! 

    • rosemar rosemar 20 mars 17:43

      @francesca2

      Des aigris et des jaloux : comment pourraient-ils aimer le rock ?

    • Robert Lavigue Robert Lavigue 20 mars 17:57

      @rosemar

      Des aigris et des jaloux : comment pourraient-ils aimer le rock ?

      Comment peut-on prétendre aimer le rock quand on fréquente une salle de profs ?

      CHUCK BERRY - MEAN OLD WORLD (The Blues)

      https://www.youtube.com/watch?v=M82CS1aRKOo


    • ZenZoe ZenZoe 20 mars 18:23

      @rosemar

      Des aigris et des jaloux : comment pourraient-ils aimer le rock ?

      Alors là, les bras m’en tombent, pas de rock pour les aigris et les jaloux donc ?
      Je ne peux pas parler pour les autres, mais en tout cas, en ce qui me concerne, votre renversante citation ci-dessus m’a comblée d’aise et bien fait rire. A elle seule, elle vaut tous vos articles. D’ailleurs, faites-nous plaisir, remplacez vos textes par des citations de votre cru, vous aurez les félicitations des lecteurs les plus exigeants, aigris ou pas d’ailleurs.


    • rosemar rosemar 20 mars 18:43

      @ZenZoe


      Vous êtes vexée ! J’en suis ravie... 

      Vous faites donc bien partie des aigris et des jaloux...

    • ZenZoe ZenZoe 20 mars 19:03

      @rosemar
      Ah non, rosemar, je ne suis pas vexée, ne prenez pas vos désirs pour des réalités.
      Quant à être aigrie et jalouse, hum, certainement pas autant que vous, je me trompe ?


    • rosemar rosemar 20 mars 19:07

      @ZenZoe

      Ce n’est pas moi qui vais déverser mon aigreur sur des articles que je n’aime pas... 

      Vive le rock ! Il mérite qu’on s’amuse ! 

    • ZenZoe ZenZoe 20 mars 19:32

      @rosemar
      Mais c’est vous qui déversez votre aigreur, c’est vous qui avez utilisé ce mot en premier. C’est vous qui traitez les commentateurs de jaloux et d’aigris.
      « Gros jaloux », répétez-vous même comme une gamine de maternelle à trois ou quatre personnes en lieu et place d’argument.
      Il y a un proverbe anglais qui dit : « si vous n’aimez pas la chaleur, sortez de la cuisine ». Rosemar, si vous n’aimez pas qu’on critique vos articles, n’en écrivez pas - ou écrivez-en de meilleurs.


    • rosemar rosemar 20 mars 20:02

      @rosemar

      Allez déverser votre bile ailleurs ! 

    • Bernie 2 Bernie 2 20 mars 21:17

      @rosemar

      Vous parlez toute seule maintenant ?

      Pour une fois, je suis d’accord. Votre blog vous va si bien. 3 pelés qui encensent vos niaiseries à coup de bonne soirée, c’est pile ce qu’il vous faut.

      PS : si vous pouvez emmener le mielleux gavroche avec vous, on n’en sera que plus ravi. Merci d’avance.


    • rosemar rosemar 20 mars 21:18

      @ZenZoe

      Soyez intelligente et cohérente : allez commenter les articles que vous appréciez, il y en a deux autres sur le sujet...
      Vous êtes là pour déverser votre haine... c’est tout...


    • Bernie 2 Bernie 2 20 mars 21:38

      @rosemar

      Mais que faites vous encore sur agoravox à 21h18. Vous ne suivez pas le débat ?

      Filez vite sur tf1, nous attendons fébrilement votre nanalyse pour demain. Qui sifflote les consonnes, qui nasille les a. Je me repose sur vous....


    • Malatif Malatif 20 mars 22:03

      @Bernie 2
      Il gavroche ?
      Dove.... ?
      je l’ai vu l’autre jour sur le blog désert de No Brain


  • A toutes fins/faims utiles :

    Mon gazouilli : 42/36

    Hum hum ^^


  • covadonga*722 covadonga*722 20 mars 20:09

    La nécrophilie (également nommée thanatophilie ou nécrolagnie) est une attirance sexuelle pour les cadavres


Réagir