mardi 28 mai - par Patchwork Mental

Journal d’un BAC+5 SDF #26

Vendredi 24 mai 2024

Arrivé à ma tente vers minuit, heureusement que j’ai le réflexe de vérifier les bâches avant d’entrer : deux gigantesques limaces s’étaient installées sur la porte. Or cette porte s’ouvre vers l’intérieur, si bien que si je les laissais là, elles tomberaient directement dans ma tente…

Avec mon ordinateur et la lampe de poche dans la main gauche, j’ai cherché un petit bout de bois de la main droite pour les décoller sans « craspecquer » mes doigts (aucun moyen de les laver sans retourner aux bâtiments et je ne souhaite pas étaler de la bave de limace dans mon sac de couchage), et sans qu’elles ne tombent sur mes godasses ou simplement devant l’entrée où elles finiraient écrabouillées.

Extirpé de mon lit par des gueuleries allemandes. Ca donne une motivation extraordinaire pour se lever… Vous n’imaginez pas.

Il y a plein de nouveaux arrivants.

 

Je crève de faim, j’ai l’impression qu’il est déjà midi passé. Mon Tél ne se rallume plus donc je ne sais même pas quelle heure il est.

Je me lève tant bien que mal et tombe sur une réunion de travail d’une employée du camping avec une apprentie en communication. Elles planifient une remise à jour du site, surtout avec de plus belles photos et un campagne pub pour la prochaine saison. Je ne pense pas que c’est secret défense. Sinon envoyez moi dans une salle de prison, bien confortable comparée à un camping.

 

Bidiou il n’est même pas 10h en fait, et mon estomac crie famine comme s’il n’avait rien ingéré depuis deux jours. Oui, j’ai déjà fait l’expérience, et même plus. Je ne souhaite à personne de mourir de faim. Je le sens bouillonner et ses sucs gastriques s’attaquer aux parois stomacales.

 

Un homme peut-être bien un peu handicapé (grosse bosse sur le dos) vient d’arriver. Il rallume les lumières que les deux femmes viennent d’éteindre en partant. Il découvre la salle Wifi, cherche désespérément des prises électrique avant de sortir son ordinateur et s’installer. Après s’être connecté au Wifi il a l’air de regarder une courte vidéo de foule, en tout cas c’est ce qu’il en ressort des sons qui me parviennent.

 

Dix messages m’attendent dans ma boîte mail. Devinez quoi ? J’ai droit à une pub pour un nouveau téléphone… Mais c’est terrifiant comment peuvent-ils être au courant ? Je n’en ai parlé à personne, seulement écrit dans mon journal qui n’est même pas encore publié !

Notez bien que c’est la première fois que j’ai une telle pub, et jamais je n’ai fait la moindre rechercherpour un Tél.

A part ça que des spams et des messages d’abonnements automatiques.

 

J’ai déjà écrit quasiment une page de commentaires. O_o

 

Bon, les paris sont ouverts, vais-je l’avoir ce foutu logement aujourd’hui ou pas ?

 

Je tente de rebrancher mon Tél, il a l’air de se recharger normalement, c’est déjà ça. Mais ça n’explique pas la coupure du réseau ni le vidage totale de sa batterie en à peine 9h alors qu’il était en veille (et sans réseau).

Il fonctionne à nouveau. France Travail m’a contacté pour me notifier le rejet de mon assurance chômage, alors que je n’ai jamais fait la moindre demande de chômage… J’imagine qu’ils font tout d’un coup maintenant ?

 

Le vent commence à souffler bien fort. Le parasol géant tourne un peu, et comme il n’est pas circulaire, l’un de ses coins heurte le mur de la salle Wifi. Ca grogne sévèrement là haut.

13h27 Ca y est, il repleut, pour changer ! Pfiouuu et ce n’est pas un petit crachin. Je coupe la multi-prise au cas où.

 

Maintenant que j’y pense, je n’ai pas vu la télé être allumée ne serait-ce qu’une seule fois depuis que je suis là. Il y a encore de l’espoir. Ou bien elle est cassée…

Bon, il est 18h largement dépassée et… je n’ai toujours pas reçu la réponse tant attendue pour l’appartement.

Toute une bande de jeunes sont venus manger dehors et jouent maintenant à divers jeux de raquettes.

L’autre est de retour avec son câble qui passe par la fenêtre pour chauffer sa voiture…

De toute façon il est l’heure d’uploader ce journal et d’essayer de dormir quelques heures.

Faites de beaux rêves.



9 réactions


  • Gégène Gégène 28 mai 11:09

    « deux gigantesques limaces s’étaient installées sur la porte »

    une excellente médication pour les bronches  smiley


    • Seth 28 mai 12:14

      @Gégène

      On trouve en pharmacie un excellent sirop : l’hélicidine à base d’escargot. Très efficace, en cas de besoin c’est mon recours.


  • pasglop 28 mai 11:51

    Comment c’est possible qu’il pleuve tout le temps chez vous ?

    Vous habitez à côté de chez Hollande ?


    • armand 28 mai 11:57

      @pasglop
      bin ici il pleut quasiment tous les jours( et nuits) depuis début octobre (2023)


    • Seth 28 mai 14:43

      @armand

      Vivi, et tout naturellement on a nous aussi des problèmes avec l’humidité de nos calbuts... smiley


  • C’est vrai qu’avec cette pluie, les limaces ça devient collant à la fin .

     Mon pauvre Pat t’as pas fini d’en baver  smiley


  • Léon 29 mai 08:13

    Et il était où jeudi soir pour arriver à minuit dans sa tente. ? Il était parti se coucher à 21.40...

    on traîne dans la nuit ?, on nous cache des choses ?


  • cevennevive cevennevive 29 mai 08:56

    Bonjour Pat,

    J’ai entendu ce matin sur France Bleu Gard Lozère, que la Lozère avait, non seulement le plein emploi, mais qu’il y manquait énormément de demandeurs d’emploi, et que beaucoup de postes indispensables n’étaient pas pourvus.

    Ne pourriez-vous pas venir y planter votre tente ?


Réagir