samedi 25 avril 2009 - par R-sistons

L’axe Washington-Paris-Tel-Aviv : Machine de guerre contre la Russie et la Chine ?

Guerres par procuration : L’Europe sera instrumentalisée.

Sarkozy n’aime pas la France, mais le pouvoir et les Etats-Unis, son modèle jusqu’à la caricature (Bush). Il se sert d’elle comme tremplin pour ses ambitions personnelles, et en même temps il sert les intérêts de ses vrais maîtres qui, en coulisses, décident de l’avenir de l’humanité en fonction de leurs seuls intérêts.

Je savais que Sarkozy, une fois élu, ferait de la France la vassale des USA, je savais que la France perdrait son âme, ses valeurs, son originalité, son indépendance. Et qu’elle deviendrait une sorte de caniche des Etats-Unis, avec, au mieux, un strapontin dans l’OTAN. Je savais qu’un jour, elle serait malgré elle entraînée dans des aventures militaires qui ne sont pas les siennes, impériales, coloniales, hégémoniques, sanguinaires, et qui la discréditeraient auprès d’un monde encore admiratif de l’action de Dominique de Villepin à l’ONU. Souvenez-vous : L’intervention enflammée de D. de Villepin avait été applaudie, fait unique dans l’Histoire de l’ONU.

Je l’ai souvent dit : Sarkozy sera le fossoyeur de la France, et de ses intérêts traditionnels : A l’intérieur, en cassant ce qui restait de son modèle social, à l’extérieur, en cassant ce qui restait de son indépendance nationale de plus en plus malmenée (depuis la mort du Libanais Rachid Hariri, l’ami personnel de Chirac. Ce dernier a sacrifié la Syrie à un plat de lentilles, le prêt d’un appartement au coeur du Paris historique.

L’indépendance de la défense européenne, ce sont des mots qui resteront lettre morte. De la simple communication ! Car Sarkozy est un néo-conservateur américain, comme son alter ego choyé par les Français, Kouchner Dr Jekyll and Mr Hyde, faux humanitaire et vrai va-t-en guerre. Comme aussi, d’ailleurs, D. Strauss-Kahn, la réplique des deux précédents, l’homme du FMI, autre chéri des Français, faux socialiste et vrai sous-marin d’Israël pour, au sein de la Gauche, casser ce qu’il reste des idées socialistes, mais aussi le gaullisme, l’indépendance nationale, la politique pro-arabe gaullienne, bref, pour aligner la France sur les diktats de Washington et d’Israël.

En résumé, adieu le modèle social et l’indépendance nationale, alignement complet sur Washington et, à travers le CRIF et l’entourage de Sarkozy, sur Israël, mais ce n’est pas tout : Loin de travailler à la construction d’une Europe indépendante des Etats-Unis, en réalité Sarkozy veut raccrocher ce wagon à la locomotive de l’Empire, pour en faire un partenaire soumis et subalterne des aventures impériales hégémoniques et sanguinaires, aventures pour le contrôle des ressources et des zones stratégiques, au seul bénéfice de l’Occident, et avec des relents de choc de civilisations, je dis bien relents, car ce choc civilisationnel est secondaire par rapport aux intérêts financiers, prioritaires, conduisant à l’affrontement armé avec les pays Arabes, qui ont le malheur d’être détenteurs, précisément, des ressources les plus convoitées de la planète. C’est ainsi d’ailleurs que le cadre originel de l’OTAN, conçu comme machine de guerre, défensive disait-on, contre le rival russe, s’est bien évidemment avec la chute de l’URSS, mué en alliance de l’Occident pour la seule défense de ses intérêts géo-politiques et financiers. Et aujourd’hui, s’il n’est pas réellement défini, en tous cas honnêtement défini, l’objectif est bien et bien d’utiliser l’OTAN comme bras armé de l’Occident, à des fins impériales, et au risque de la confrontation avec les futurs rivaux.

Car avec Sarkozy, c’est la fin d’une longue tradition diplomatique française, spécifiquement gaullienne (et c’est pourquoi les remaniements sont actuellement très nombreux au sein du Corps diplomatique, fait du Prince encore et toujours, qui s’octroie le droit de tout changer, même les traditions les plus ancrées), c’est aussi, en réalité, la fin du rêve de Défense spécifiquement européenne, en d’autres termes, c’est non seulement la fin de l’indépendance nationale, mais aussi de l’indépendance de l’Europe, qui sera alignée sur Washington et sur Tel-Aviv (Israël a pénétré, de façon bien peu démocratique, toutes les instances européennes, les phagocytant, avant, un jour, de diriger l’Europe complètement vassalisée), et pire encore, qui sera instrumentalisée pour des aventures qui ne sont pas les siennes.

Car en réalité, allant plus loin que les articles habituellement consacrés à l’OTAN, je discerne de sombres visées, totalement, radicalement différentes de tout ce que l’on pouvait imaginer jusqu’alors.

En effet, sauf acte fou de la part d’Israël (possible dans la mesure où l’ancien Etat socialiste est désormais dirigé par des néoconservateurs fascisants, ultra-réactionnaires et même fanatiquement religieux), l’Iran ne sera plus la priorité en termes militaires. Ce qui se dessine, aujourd’hui, c’est bel et bien, avec Obama (dont je disais après son élection qu’il serait le visage souriant d’une politique identique, pour mieux la faire passer en douceur, la "diversité" est le nouveau "dada" des "démocraties" occidentales, soucieuses de détourner l’attention de la nécessaire remise en cause du Système capitaliste), un Obama encore plus dangereux que Bush, car conseillé par Brzejinski, ce qui se dessine, donc, c’est le remodelage complet de la politique de l’OTAN, sa réorientation radicale. Avec au final, un seul objectif : La grande confrontation avec les deux seuls vrais rivaux, russe et chinois, menaçant les Anglo-Saxons dans leur désir de perpétuer le siècle américain, malgré l’effondrement du Système libéral imposé à la planète et érigé en modèle suprême, bref d’établir une domination complète et définitive du monde, d’abord dans les mentalités, ensuite sur les plans géo-politique et stratégique.

Les néoconservateurs s’en prenaient à des Etats faibles, sans défense. Le trio Obama-Clinton-Brzejinski a d’autres projets en tête, ébauchés d’ailleurs sous la férule de Bush : L’anéantissement de la Russie et de la Chine, seuls Etats pouvant en définitive menacer, à terme, les folles ambitions de quelques cerveaux dérangés, appuyés sur deux jambes, d’une part celle de la Haute Finance, et d’autre part celle du Complexe militaire, toujours plus soucieux d’écouler sa marchandise quel que soit le coût humain et quitte à inventer des ennemis imaginaires et des mythes tout aussi imaginaires, comme celui du 11 septembre, de ben Laden, ou d’Al Quaïda.

 

L’Europe instrumentalisée, avec ses peuples, future chair à canons contre la Russie et contre la Chine


Et comment ces sinistres projets peuvent-ils être mis en oeuvre, sans trop de casse des intéressés eux-mêmes ? Vous avez deviné ? Mais par la bonne vieille Europe, bien sûr, renforcée par une myriade d’Etats foncièrement anti-russes et foncièrement pro-américains ! Certes, avec Israël passé maître en la matière, tout est fait pour diviser les peuples, les dresser les uns contre les autres (grâce en particulier aux ONG véreuses), provoquer des scissions - comme au Tibet, au Soudan-Darfour (qu’il faut impérativement arracher aux Chinois, à la recherche de sources d’approvisionnements et de plus en plus influents, d’où la mascarade El-Béchir, abondamment relayée par la presse aux ordres des prédateurs de l’humanité), ou encore à Tartous (base navale russe) ou dans le Turkestan chinois.

Mais en réalité, au-delà de ces projets machiavéliques de scissions ou de désintégrations locales voire régionales, il y a l’objectif suprême d’anéantir la Russie (après l’avoir encerclée et menacée) comme la Chine, quitte en menant des attaques-surprises, préventives, au sol, contre les forces de dissuasion nucléaires, et avec le désir final d’une part d’y installer des marionnettes aux ordres, d’autre part de contrôler les territoires - et les ressources ! Et en avant la domination totale et définitive du monde, et des populations réduites en nombre, parfaitement contrôlées, et complètement asservies !

Alerte ! L’Europe vassalisée doit servir de relais de l’Empire sur le continent, et les peuples doivent être enrôlés pour la grande bataille qui s’annonce ! Car l’oligarchie anglo-saxonne a bien l’intention de mener ses guerres lucratives par procuration...

Car en raccrochant le wagon européen à celui des Anglo-Saxons, ou, plus largement, des Usraéliens, les Sarkozy-Barrosso ont en tête d’offir les Etats membres, et leurs populations, à l’Empire, pour qu’il puisse, à travers lui, mettre en place la grande tragédie planétaire qui se trame dans les coulisses, si vous préférez, pour qu’il puisse réaliser ses desseins hégémoniques !

L’Europe est enrôlée en Afghanistan et au Pakistan bientôt - nouveau point chaud de la planète, pour le soustraire à l’influence croissante de la Chine - , elle sera bientôt sollicitée pour soutenir la Georgie et l’Ukraine, et enfin, on lui demandera d’être le supplétif des basses besognes de la Grande-Bretagne et de ses alliés américains et israéliens, en un mot : On l’entraînera dans une confrontation planétaire artificielle contre la Russie et la Chine, dont elle sortira exsangue, à nouveau, comme en 40 ! Conçue pour assurer la paix, l’Europe verra se retourner contre elle tous ses idéaux fondateurs, au seul bénéfice de l’Empire carnassier et assassin !

Avec Obama, souriant candidat de la diversité, c’est en réalité un retournement complet de la politique mondiale qui se dessine, et une aggravation de celle de Bush ! Et pendant que les peuples appelés à travailler ensemble - souvenez-vous, la vision gaullienne de l’Europe... jusqu’à l’Oural ! - s’égorgeront mutuellement, nucléaire aidant, les commanditaires se protégeront dans leurs bunkers norvégiens dorés et, une fois que tout sera fini, ils se partageront les Etats redessinés, les peuples soumis, les ressources volées !

Personnellement, je ne suis pas sûre, vu sa situation géographique, qu’Israël sortira indemne de la confrontation planétaire qu’il élabore dans l’ombre avec ses amis anglais, américains, et maintenant français, avec Sarkozy-Kouchner (et Morin à la courte vue). Et c’est là, dans les soubresauts de l’agonie, par esprit de vengeance, qu’il risque de faire usage, aux quatre coins de la planète, de la force ultime, nucléaire, que le monde a tolérée bien imprudemment.

Le scénario de l’Apocalypse ? Avec un Obama ante-Christ ? Eh bien, malheureusement, il est réaliste, et il se met en place devant nos yeux, point par point, avec le Pakistan, le Caucase, le réarmement défensif ou offensif, l’installation de bases aux quatre coins de la planète, au Kosovo, en Pologne, aux confins de la Russie, de la Chine (Corée du Sud... comme le Tibet est convoité, en ce moment, avec ses moines fantoches !), ou au Vénézuela, pour ne citer que ces exemples...

Il est impératif d’alerter les populations, notamment européennes, des dangers qui les guettent. L’Europe a une vocation, originale, reliée à la Russie et libérée du carcan américain, et la politique des Sarkozy-Folamour doit être dénoncée avant qu’il ne soit trop tard.

De Gaulle était un visionnaire, un grand Prophète : Ecoutons sa voix, plus que jamais d’actualité ! Ne l’enterrons pas, avec la politique de Sarkozy-Kouchner, alignée sur Washington ! Il appelait à une Europe jusqu’à l’Oural, tournons-nous vers la Russie et le peuple chinois, ce sera notre salut ! Le salut de la paix et de l’équilibre géo-stratégique de la planète...

Sinon ?

Rideau. L’humanité signe son propre arrêt de mort.

Population, aux actes ! Informez tous vos concitoyens, et refusez la tragédie planétaire qui se met en place, qui engloutira l’humanité avec ses apprentis-sorciers !

Eva R-sistons

http://r-sistons.over-blog.com (R-sistons à l’intolérable)
http://sos-crise.over-blog.com (R-sistons à la crise)
http://anti-fr2-cdsl-air-etc.over-blog.com

 



44 réactions


  • paul muadhib 25 avril 2009 14:28

    Bon papier selon ma propre vision, obama en ante christ , pourquoi pas , cela depend de la definition d ante christ, pour moi le christanisme organise en religion est un malheur de plus pour l humanite, et la je ne parle pas de l existence de dieu ou pas, c est un autre sujet, ce domaine ne peut etre la propriete d une organisation quelconque , mais est ou pas l experience concrete et directe avec la sujet .
    nul doute qu un grand malheur est possible, cela dit le grand tout peut decider d aneantir certaines parties du monde, le futur n est pas ecrit je crois , en tous les cas pas l immediat , on nous laisse une chance, c est mal partie avec la haine qui deferle , la haine mene au suicide alors !!


  • Adama Adama 25 avril 2009 17:52

    Je suppose que cet article est une parodie...

    En conclusion, ils sont méchants les juifs, les amerloques, et le sang mélé Sarkozy !


  • R-sistons R-sistons 25 avril 2009 18:12

    Muadhib, Obama est le visage souriant d’une politique identique ! Jolie manipulation pour mieux nous faire accepter ce qu’on n’acceptait pas avec Bush, non ?

    cordialement, eva


  • herve33 25 avril 2009 18:14

    Excellent article , et le discours d’ Ahmadinejad à l’ONU n’avait absolument rien de raciste ou d’antisémite , il ne faisait que relater une dure réalité Après la fin de la Seconde guerre mondiale, ils (sous-entendu les Occidentaux) ont eu recours à l’agression militaire pour priver de terres une nation entière sous prétexte de la souffrance des Juifs

    Ahmadinejad a été applaudi par la majorité des pays non occidentaux alors que l’Occident a quitté la table des négociations .

    L’alignement de la politique de la France et l’Europe sur celle des US et d’Israel , sera une catastrophe . L’europe et la France aurait pu avoir un leadership pour imposer une vision de paix .

    Obama n’est pas un antéchrist , il manque d’exprience et les lobbies US que sont Wall Street et le complexe militaro- industriel en profite pour imposer leur politique .


  • R-sistons R-sistons 25 avril 2009 18:17

    Adama, ne parle pas de Juifs, pour moi il n’y a pas d’étiquette, il y a des politiques (menées par des décideurs) qui sont insupportables, militaro-financières contraires aux intérêts des PEUPLES. Pas d’instrumentalisation de l’antisémitisme, stp, trop commode pour faire accepter n’importe quoi. Quant aux US, ce sont évidemment les bienfaiteurs de l’humanité. Les Irakiens en savent quelque chose.... eva


  • Daniel Roux Daniel R 25 avril 2009 19:16

    La super puissance américaine pouvait encore avoir de tels rêves de domination universelle en 1990 mais plus maintenant. Elle avait 10 ans pour renverser le Parit communiste en Chine, par la force, maintenant c’est trop tard pour cela et il semble qu’une autre voie, celle du commerce, soit envisagée. Aujourd’hui, le monde est multi polaire et la Chine, le premier créancier des américains.

    Il suffit de constater l’incapacité des américains à occuper militairement le terrain dans un pays à population majoritairement hostile, comme en Irak, pour être certain qu’elle ne cherchera pas à envahir la Russie ou la Chine. 

    D’autre part, les Russes sont à genoux et occupent une terre trop vaste pour la contrôler efficacement. En cas de tension aux frontières chinoises, ils auront besoin de l’appui des occidentaux. Nul besoin de les soumettre militairement, il suffit aux américains d’attendre tranquillement que le fruit soit mûr, c’est à dire ruiné, pour acheter tout ce qu’ils désireront acquérir.

    La Chine, quant à elle, est trop grosse pour être mangée, trop vaste pour être bombardée efficacement et sans danger, trop développée technologiquement pour être attaquée sans réponse vengeresse. Elle pourra éventuellement représenté un danger, un jour, mais elle a en face d’elle, un autre monstre démographique qui l’oblige à la prudence, l’Inde, de plus en plus courtisée par les occidentaux.

    La seule chose qui intéresse les américains actuellement, c’est le pétrole, source d’énergie bon marché mais dont le transport vers leur territoire peut être interrompu à tout instant. Ils ont envahi l’Irak pour voler son pétrole et s’installer dans la région. Ils visaient l’Iran pour les mêmes raisons. Taïwan contre l’Iran ? Qu’aurait décidé la Chine ?

    Les bases américaines encerclent la zone pétrolière de l’eurasie. Il s’agit d’une partie de go à l’échelle mondiale dans laquelle, les occidentaux ont encore l’avantage. C’est tout le sens de l’adhésion de la Turquie à l’EU et de l’invasion de l’Afghanistan. Aujourd’hui, ni la Chine, ni la Russie ne peuvent s’opposer militairement à la volonté hégémonique de l’Amérique et de ses alliés européens sur la zone pétrole du moyen orient, sauf à provoquer la fin du monde.

    Obama n’est pas Bush, les américains semblent avoir renoncer à de nouvelles conquêtes guerrières pour se lancer dans une autre guerre, la guerre économique, mais c’est une autre histoire.


    • Alexandre 26 avril 2009 22:22

      Où avez-vous vu que « les Russes sont à genoux » ? Dans Le Monde où sur Arte ?

      Votre analyse sur le péril jaune qui va envahir la Sibérie date des années 70 et des articles de l’Express directement inspirés des théories fumeuses de Kissinger.


    • Daniel Roux Daniel R 26 avril 2009 23:29

      Il y a une différence entre argumenter et polémiquer :

      Il y a 3 jours

      MOSCOU — L’économie russe s’est contractée de 9,5 pour cent au premier trimestre 2009, forçant le gouvernement à revoir ses prévisions sur l’année, a annoncé jeudi le ministère de l’Economie.

      Le produit intérieur brut (PIB) russe pourrait même baisser de 10% au second trimestre, a indiqué le ministre adjoint de l’Economie, Andreï Klepach.

      M. Klepach a expliqué que le gouvernement russe était contraint de revoir à la baisse ses prévisions de croissance annuelle à la baisse, après avoir initialement avancé un chiffre de -2,2 pour cent.

      Il a ainsi jugé « assez réalistes » les prévisions du Fonds monétaire international (FMI) selon lesquelles la Russie pourrait connaître un taux de croissance négatif de 6 pour cent en 2009.

      La Russie a connu une forte croissance (en moyenne 7 pour cent par an) pendant les sept dernières années, portée notamment par la consommation et la hausse des prix du pétrole. Le déclin s’est amorcé à l’automne dernier du fait de la chute du prix des hydrocarbures et de la crise financière.

      Concernant « le péril jaune », c’est typiquement de la polémique dans la mesure où cela n’apparaît pas dans mon commentaire. J’ai clairement écrit « Dans le cas où... »

      La frontière entre la Chine très peuplée et la partie orientale russe peu peuplée est longue de 4300 km. Un accord est intervenu en 2008 sur le tracé après un siècle de tension mais des divergences subsistes. Il est normal que les Russes envisagent la possibilité d’une détérioration des relations (voir les réactions virulentes suite à un incident maritime récent)


    • Alexandre 27 avril 2009 07:26


       Les Russes sont des gens émotifs et excessifs.
       Ils vont remonter leur taux de croissance aussi vite qu’il a descendu (la bourse a dégringolé de 70% depuis août), comme après le krach de 98.

       Donc, n’ayez pas d’inquiétude pour leurs genoux.


  • Lisa SION 2 Lisa SION 2 25 avril 2009 19:22

    " car ce choc civilisationnel est secondaire par rapport aux intérêts financiers, prioritaires, conduisant à l’affrontement armé avec les pays Arabes, qui ont le malheur d’être détenteurs, précisément, des ressources les plus convoitées de la planète. "

    Excusez moi de désamorcer votre bombe à temps, mais l’ère du pétrole dominant est bientôt révolue. C’est grâce à cette substance que toutes les civilisations ont émergées et même, périclitées. Mais, cette dernière a permis l’immense développement au point d’extraire et d’assembler de nouvelles ressources intarissables et quasiment gratuites. toutes les technologies sont prêtes à l’emploi et nous n’avons plus qu’à nous regrouper en Centrale d’Achat Populaire Mondial.

    Pour créer une demande sans précédent au point de faire tomber les prix proches de zéro, si vous êtes seul à commander, l’installation vaut trois milliards, mais si nous sommes trois milliards à commander, elle vaut un...mais nous la payerons deux avec les frais.


  • bek 25 avril 2009 19:48

    Bon article également.

    L’élite française conduisait la france à sa fin, contre des postes d’emploi fantoches bien rémunérés.

    n’est ce pas Monsieur Val, Kouchner, DSK, BHL, Ascolvich ?...tous sionistes


  • Antoine Diederick 25 avril 2009 20:04

    a l’auteur,

    pas tout à fait d’accord sur certains aspects de votre article, par contre j’aime assez bien le ton direct et spontané...je sens bien la passion....  smiley

    C’est vrai, c’est de la panade ce qui se passe pour le moment, autrement dit « c’est caca ».
    Tout doucement, nous sommes en train de prendre conscience des déséquilibres en cours.

    Pour Sarkozi, aime-t-il la France...je vais paraphraser : « La France on l’aime, ou on la quitte »

    A mon avis, il y a une partie qui se met en place et nous n’avons pas encore toutes les pièces du puzzle en main, nous, les ceux et les celles , qui sont dans l’opinion et qui faisons l’opinion.

    Pourrait-on dire que nous sommes la civilisation etque nous manquons cruellement de moyens pour le faire savoir ? Et de le faire respecter.

    Nous sentons bien tous les affrontements possibles, Chine (Tibet) , monde musulman qui tarde à se rénover ,en défaut de lumières, Russie qui peine encore etc...

    Ouais, c’est compliqué, que va-t-il sortir de tout ceci alors que notre modèle occidental est en crise.... ?


  • patroc 25 avril 2009 20:04

    Quel article !.. Je pensais aussi (et l’ai écrit ici !) avant les élections qu’avec Sarko0, c’était l’ère du travailleur pauvre qui débutait avec au bout la guerre.. Je le pense de plus en plus : dictature et guerre, voilà ce qui nous pend au nez.. A présent, oser se confronter à la chine ou à la russie, c’est assez gonflé et j’espère que vous vous trompez car il ne va plus rester grand monde en france si çà arrive !.. Mais combattre les extrémistes (chez eux) a peu d’avantages, j’en conviens.. La corée du nord est à l’agonie économiquement et l’iran est trop faible et trop isolée pour prétendre être un bon adversaire.. Un conseil, l’hémisphère sud sera très fréquentable bientôt !.. Bon article en tout cas, vous vous engagez !.. Nous verrons si vous êtes visionnaire...


  • R-sistons R-sistons 25 avril 2009 20:55

    Patroc, visionnaire ? J’aime bien le mot prophétique, synonyme d’anticipation des événements. De Gaulle était prophétique. En toute objectivité, j’ai le grand tort, généralement, d’avoir raison trop tôt.... Hélas pour cette « vision », qui n’est qu’une analyse d’instinct... Bonne soirée à tous, merci de votre visite eva


    • Atlantis Atlantis 26 avril 2009 17:55

      hmm, mon intuition me dit pour ma part que vous faites fausse route. A part son stock d’ogives nucléaire les US ne valent plus rien, pas un copeck. Et on ne fait une guerre qu’avec des ogives. L’europe ne marchera jamais unie, et encore moins sous la direction d’un état extérieur. Et on ne parlera même pas des peuples européens actuellement sous pression et qui vont faire éclater la cocote. En cas de guerre avec la chine celle-ci a encore tous les moyens de production chez elle, ce qui n’est pas le cas de l’occident : sur la durée c’est forcément elle qui gagnera. Et il y a encore bien des arguments mentionnables.
      Bref il y a tellement de grains de sable que mon intuition me dit que votre mécanisme ne peut pas tourner.
      Aucun état/empire mondial ne pourra survivre longtemps à son poids sans accès à l’énergie pas cher (et illimitée ?), les puissants le savent aussi. La mondialisation a commencé son déclin en même temps que la production de pétrôle.


  • R-sistons R-sistons 25 avril 2009 20:57

    Oui Diederick, bien vu, je suis directe, spontanée, passionnée. Très slave ! Cordialement, eva NB une grave crise débouche souvent sur une guerre mondiale. Que sommes-nous face aux quelques décideurs mondiaux ??


    • Atlantis Atlantis 26 avril 2009 18:13

      Que sommes-nous face aux quelques décideurs mondiaux ??

      L’histoire l’a toujours montré : les changements sont issus d’un petit nombre de gens déterminés.
      alias « Si vous pensez que vous êtes trop petit pour changer quoique ce soit, essayez donc de dormir avec un moustique dans votre chambre. » Betty Reese

      Votre action finalement sert à renforcer sarko, je me trompe ?


  • R-sistons R-sistons 25 avril 2009 21:00

    Ben, bonne idée d’article, en effet. Pour l’instant, je vais prochainement cibler la Turquie et l’Afrique... si tu as des idées pour l’article que tu me conseilles, vas-y, vous êtes tous bien informés, ici - merci, et bien à toi, eva

    evaresis@yahoo.fr


  • R-sistons R-sistons 25 avril 2009 21:06

    Pour information, voici la liste de mes derniers articles,

    Souriez, les Médias vous roulent ! Liberman pire qu’Ahmadinejad

    (..)

    Durban:La grande fracture Nord-Sud. Est-il permis de critiquer Israel ?


    DURBAN, la grande fracture Nord-Sud, l’émancipation des peuples... à lire pour prolonger ce qui a été écrit ici

    bonne soirée eva


  • Antoine Diederick 25 avril 2009 21:08

    a l’auteur, je ne crois pas que l’administration us veut l’anéantissement de la Russie...

    Le problème cela va être la Chine..suivez attentivement certaines déclarations us....

    D’autre part, les usa ne pourront pas être sur tout les fronts...c’est impossible, d’autant que la Russie risque aussi d’avoir des difficultés territoriales avec le Chine...

    En attendant, il y a le Pakistan et l’Iran....et bien évidemment le terrorisme islamiste qui croit en ses chimères....c’est une petit peu bcp....

    Je crois au rapprochement de la Russie et de l’Europe et je le souhaite....c’est très important et ce serait renouer avec une ancienne tradition ....


  • R-sistons R-sistons 25 avril 2009 21:08

    Bek, il y a les néo-sionistes par conviction,
    et il y a ceux qui s’aplatissent devant le Pouvoir. Je les plains d’être des carpettes... Eva


  • R-sistons R-sistons 25 avril 2009 21:10

    Antoine, moi aussi je souhaite le rapprochement avec la Russie, j’ai fait plusieurs articles là-dessus sur mon blog http://r-sistons.over-blog.com
    bonne soirée, eva


  • R-sistons R-sistons 25 avril 2009 21:14

    Lisa, si l’ère du pétrole est terminée, on trouvera autre chose pour faire travailler les marchands de mort. Petit ex, le gaz offshore de Gaza. Ca vaut bien l’extermination d’un peuple, non ? Cordialement, eva


  • Antoine Diederick 25 avril 2009 21:15

    Eva, vous avez raison de parler du général de Gaulle, car il avait vu très juste....

    En revanche, ceux qui s’en réclament aujourd’hui sont des « wagons lanternes »....

    Qui vivra verra.

    Bon we.


  • R-sistons R-sistons 25 avril 2009 21:16

    Daniel, tout à fait d’accord, mais Chine et Russie peuvent se défendre. Oui, Inde, Turquie, etc , courtisés. Egypte, Jordanie... aussi

    Tu es bien optimiste pour Obama !

    Bien à toi, eva


  • R-sistons R-sistons 25 avril 2009 21:19

    De Gaulle, cher Antoine, voyait toujours juste...je m’en réclame (gaullienne de gauche)

    j’espère être plus une locomotive qu’un wagon !

    au fait, la photo n’est pas un quelconque logo, c’est ma pomme, voici peu. La rose, c’est mon influence espagnole... Olé !

    bises à tous eva

     

     


  • Antoine Diederick 25 avril 2009 21:22

    Par contre, il serait bien que nous souvenions de la Shoah avant une prochaine et la prochaine ne sera pas juive, cela peut - être partout dans le monde.

    Même si certains milieux l’instrumentalisent pour des visées particulières et pa honnêtes.

    Car finalement, ce serait dommage que cette terrible histoire européenne ne puisse pas servir d’éclairage aux générations futures.


    • R-sistons R-sistons 25 avril 2009 21:29

      Oui Antoine, mais rassure-toi, on ne recommencera pas une Shoah, les événements ne se reproduisent pas, c’est surtout destiné à être instrumentalisé
      - sinon pourquoi en parler sans cesse ?
      - ne parler que de la Shoah des Juifs ? (Tsiganes y ont laisé la moitié des leurs, Juifs un tiers)
      - ne jamais parler des autres génocides, amérindien, arménien etc

      je crains maintenant une Shoah planétaire des Musulmans...

      toutes les Shoas sont à dénoncer, pas seulement celle à l’encontre des Juifs

      Amicalement eva


  • Antoine Diederick 25 avril 2009 22:19

    Avec ce qui vient de se passer avec Durban et suite, il faut comprendre que des régimes non démocratiques avec lesquels nous avons encore le cynisme de traiter par pragmatisme et suite aux erreurs de Bush, nous avons oublié qu’il fallait penser liberté et pas seulement pour quelques uns.

    Il va falloir choisir, ou bien nous remisons nos valeurs pour continuer à accepter que d’autres peuples subissent des oppressions alors que nous fermerons les yeux lorsque nous ferons du commerce avec ces régimes, ou bien nous baisserons les bras et cela sera pire.

    Or les pays libres ne sont pas légion sur terre.....même si tout n’est pas parfait chez nous, nous pouvons parler, dire, dénoncer....

    Les reste du monde n’aime pas les juifs, il commence à ne pas trop nous aimer non plus, car la liberté est la dynamique de l’adaptation.

    Il va peut-être falloir, que les nations démocratiques mettent leurs efforts en commun, ce qui n’est pas évident mais peut-être pas comme l’imagine le président Sarkozy ni le reste des européens.


  • Kalki Kalki 25 avril 2009 22:20

    Bon article, esperons qu’il ne soit pas trop prophétique, avoir raison coute chere parfois.

    Il y a quand meme un relent de relecture en contrefond d’apocalypse de « saint jean », non ?

    cela pourrait etre diffèrent ou meme pire.

    Le pire vous savez : c’est qu’il ne se passe rien du tout.

    Sommes nous d’accord ?


  • Thierry LEITZ 25 avril 2009 23:10

    Chère Eva,

    J’apprécie vos articles dans lesquels vous déplorez le penchant guerrier des dirigeants et des lobbies militaires.

    Aveuglement tragique ou simple appât du gain ? Psychose dominatrice ? On ne saurait dire des trois ce qui est pire...

    Les Etats-Unis, ou plutôt les néoconservateurs mystico-sionistes se figurent avoir gagné la Guerre Froide, hélas un peu par forfait de l’adversaire. Après le pillage arrosé du vodkaïnomane Boris dans les années 90, la Russie relève la tête s’appuyant sur le nationalisme et l’énergie dont son sous-sol est largement pourvu. Un adversaire à la taille de l’hyperpuissance ? Peut-être pas... Mais avec la Chine, oui sans doute. L’OCS (Organisation de la Coopération de Shangaï) pourra être présentée aux opinions comme l’alliance des « rouges » contre la démocratie (forcément) capitaliste.

    Guerre de leadership sur des territoires pétrolifères ? Sur des marchés porteurs ? Certes.

    Guerre ouverte « classique » ? Plus difficile à imaginer, les horreurs de la 2è GM sont encore dans les esprits, les stocks d’ADM là, pour le coup, sont réels, et la paix, on y a pris goût en Europe...

    Alors, y aura-t-il assez de crétins désoeuvrés et désespérés pour chercher cette adrénaline du risque, du courage viril, de l’héroïsme de façade ? C’est l’inconnue.

    Peut-être qu’un vrai chaos financier faisant suite à une hyper-inflation elle même résultant de dettes publiques monstrueuses pourra engendrer une « masse critique » de crétins... Quand on a plus rien à perdre on y va, la fleur au fusil...

    A suivre en tout cas.

    Mais sans moi. Hors de question.


  • baska 25 avril 2009 23:47

    Je ne pense pas que cet axe du mal va s’attaquer aux ogres russes et chinois, sinon ça sera l’apocalypse. Par contre bombarber des pays bien plus faibles comme l’Afghanistan ou le Pakistan, ils le font sans sourciller.
    Mais je crois sincèrement que, à force de s’attaquer aux non-alignés, nous assisterons dans très peu temps à l’effondrement de l’empire amerloque et de ses alliés. Et là croyez-moi, le monde sera en paix.
    Merci Eva pour ton article et félicitations pour tes blogs, une mine d’infos que je consulte régulièrement.


  • R-sistons R-sistons 26 avril 2009 00:56

    Antoine, quelle démocratie ? Regarde sur mon R-sistons à la désinformation mes 2 derniers posts. Quelle démocratie quand on ostracise un Dieudonné quand il fait des sketches sur les Juifs (oubliant quand il en fait aussi contre les islamistes...) ? Quelle démocratie quand on otsracise une Cotillard ou un Bigeard parce qu’ils ne sont pas dupes de la mascarade du 11.9 ? Oui, on n’aborde pas cette question en France, là on est confronté à la censure ! Et quelle démocratie quand on est obligé de lire la presse étrangère pour avoir des critiques de Sarkozy ?

    Quant aux Juifs, je leur dis toujours (forums) : Vous vous plaignez de ne pas être aimés, mais que faites-vous pour l’être ? Quand je discute avec vous, vous justifiez Gaza (l’intolérable, donc), ou vous rêvez de détruire l’Iran (etc) !
    Si votre politique était JUSTE, tout serait différent ! Mais vous ne voulez pas la paix ! Et votre élitisme est insupportable !

    En réalité, moi qui porte en moi le titre de ce film, depuis toute petite : « Si tous les gars du monde... » (se donnaient la main, au lieu de se tirer dessus !), je suis attristée par ce fossé qui se creuse entre les Juifs et le reste de l’humanité : Après tout, ce sont EUX qui ont élu les dirigeants qu’ils ont (comme on est loin des kibboutz, du rêve d’une société socialiste !), d’extrême droite en tous cas bellicistes, brutaux, haineux, racistes, va-t-en- guerre, etc, et ces dirigeants rêvent de trucider une partie de l’humanité ! Et elle devrait dire merci ???? Et ce n’est pas en nous imposant tous les jours la Shoah que ça va changer les choses, au contraire, on est saturé ! Si une grande partie des Juifs était comme Théo klein, Roni Brauman, Stéphane Hessel ou d’autres, comme on les aimerait ! Mais non, ils vont crier « Des bombes sur Gaza », ils vont faire des pantomines anti-démocratiques en pleine conférence contre le racisme, ou l’apologie de l’attaque de l’Iran qui ne menace personne (voir par ex Perez, Wiesel, Prix Nobel - ! - ou l’animatrice de l’émission littéraire de FR2, l’étagère...), ou encore ils squattent les Médias pour empêcher la liberté de pensée et d’expression (cela va jusqu’au terrorisme intellectuel et à l’exclusion de Justes comme Bruno Guigne, ou Pascal Boniface et tant d’autres...), comment ne pas s’opposer à tout cela ? C’est triste, mais c’est la réalité !

    Et là, je vais poster un papier sur Ménargues !

    C’est intolérable !

    Ils sont l’artisan de leur propre malheur, quel dommage pour TOUS !

    Eva


  • R-sistons R-sistons 26 avril 2009 01:14

    Merci cher Thierry pour cet amical commentaire, et aux autres également

    Ce que veulent les peuples et ce que décident les dirigeants, ce sont deux choses ! Nous dépendons non d’individus normaux, mais de « super » puissants ayant des cerveaux dérangés, prêts à tout pour satisfaire leur soif de puissance, de pouvoir, d’argent ! Oser parler d’exterminer 60 à 80 % de l’humanité, mais c’est monstrueux ! Chaque vie humaine est précieuse, d’autres diraient : sacrée ! Et même un Attali parlant d’euthanasier, dans le futur, les retraités, car ils sont coûteux, qu’est-ce que ça veut dire ?

    Que nous ne pouvons plus nous situer dans le rationnel.

    Alors, « irrationnellement », ils peuvent décider de nous envoyer à la boucherie en se protégeant en Norvège...

    Ils ne raisonnent pas comme nous !

    Et puis la guerre est la porte de sortie des crises, on reconstruit après (c’est juteux), sans parler d’envoyer les floués se faire tuer au lieu de les laisser monter des barricades !

    Alors, je crains d’être dans le vrai.

    Hélas, j’ai le tort d’avoir raison trop tôt

    - après le 9.11, je parlais des fanatismes des TROIS religions monothéistes, et pas comme tous, des seuls islamistes (en plus, donc, les néo-évangéliques que je connaissais, et les néo-sionistes que je découvrais) ; j’ai commencé à préparer un livre là-dessus, les intégrismes à l’origine de tant de problèmes de l’humanité, trop perfectionniste, Caroline Fourest l’a sorti 2 ans plus tard, dans un autre sens (bien orienté, partisan, à sens unique)

    - Obama, je sentais qu’il serait la face souriante de la même politique

    etc etc trop d’exemples ! Je suis intuitive, et je vais au-delà des apparences. L’Europe ne fait plus illusion, pour moi, j’ai compris les menaces que le néo-sionisme représente, et le NOM, etc etc le Tibet, pareil, voyez aussi mon article sur la Moldavie : je suis à contre-courant. Comme M Collon. Hélas, les faits nous donnent souvent raison...

    Et position difficile, peu comprise, et lourde de dangers dans ce que devient cette société ; il faut beaucoup de courage, ou d’amour de la vie, de la justice, de la vérité, des autres, finalement !

    bien à toi, eva


  • MR MERLIN Perpleks 26 avril 2009 01:27

    La russie est exsangue, les européens et les états-unis en pleine déconstruction,
    les chinois en pleine construction, conclusion : Ils finiront par gagner.
    Obama peut juste retarder l’échéance.
    Bonne nuit Eva


  • R-sistons R-sistons 26 avril 2009 01:36

    Merci Baska pour tes encouragements, je me donne beaucoup de mal pour écrire, cela me prend plus de 15 heures par jour, et cela empiète sur tout, même sur le sommeil... Alors, un gentil mot comme ça, ça fait du bien, un très chaleureux merci...

    je crois qu’ils sont assez fous pour tout concevoir, hélas. Et j’ai aussi peur d’ Israël, je crains que s’ils finissent par recevoir des bombes, qu’ils envoient les leurs, d’une puissance inouïe, aux 4 coins de la planète, pour se venger. Je dois dire que l’étude du psychisme d’une personne de ma famille lointaine, me fait, par analogie, redouter le pire. Je sens ce peuple, hélas, tourné sur le passé, tournant autour de lui, ressassant sans fin ses aigreurs, replié sur lui, de plus en plus crispé et haineux, et vindicatif, (cf forums auxquels j’ai participé), rancunier, rempli du désir de vengeance, même sur des innocents... et si habitué à tuer (voir sur mon blog R-sistons, présentation - mes invités - cet admirable cri d’une mère juive qui refuse d’enfanter de futurs tueurs ! Que peut-il sortir de bon d’une société aussi militariste, habituée à tuer ??? Ca entre en conflit avec
    ma propre personnalité, petite on m’avait baptisée « la force vitale de Bergson ». J’ai des forces de vIe en moi, alors les forces de mort me font horreur, je les dénonce ! Et puis je suis miséricordieuse, je supporte mal l’esprit de vengeance ! Et puis, je suis une extravertie : alors ceux qui ressassent le passé, je déteste, ils sont dangereux... etc etc

    Je découvre avec tristesse et dégoût que le peuple juif, le plus souvent, a un fonctionnement très dangereux : élitisme, orgueil, rancune, ressasser le passé, (ne pas le dépasser), manque d’ouverture aux autres, esprit militariste, passion de l’argent, etc, tout ce que je déteste, en fait, et c’est dommage, car ça dresse des murs entre eux et les autres...

    je suis très pessimiste quant à l’avenir de l’humanité, de + en + confié à quelques individus n’ayant pas en vue le Bien commun, mais des intérêts si pathologiquement égoïstes... On peut s’attendre au pire ;..

    Seul un réflexe ultime de survie, de sagesse.... je fais plus confiance en la sagesse des Chinois, qu’aux cow-boys US

    ou alors, une résistance mondialisée des peuples, qui ont pour eux le nombre... Déjà, les femmes doivent en temps de guerre refuser de remplacer les hommes. Il paraît qu’une guerre s’arrête très vite, dans ces conditions...

    mais le pire, ce sont les médias assassins qui lavent les cerveaux de tous. Pour quelques personnes comme nous, lecteurs ou rédacteurs, combien de « lessivés » ? encore hier, je discutais avec un ouvrier qui me parlait du « racisme » du pt Iranien... comme on le lui a dit à la TV ! (certes il doit l’être, mais non sans raison ; mais son discours était super !)

    Notre seule arme, c’est l’info. informons sans cesse ceux que nous rencontrons, pour qu’ils ne soient pas dupes des libéraux faiseurs de guerre !

    très amicalement, eva


  • R-sistons R-sistons 26 avril 2009 01:43

    Merci Perpleks, toi aussi, bonne nuit

    oui, les Chinois sont les grands « vainqueurs », prévoyants, sages, travailleurs, les bougres ! Et patients, ils amassent au lieu de dépenser pour des futilités, et ils sont les banquiers du monde.... maintenant !

    Oui, ils vont gagner, souhaitons que les Russes s’entendent bien avec eux, quelle force cela fera, quel CONTRE-POIDS à la folie de l’Occident poursuivant la chimère de l’argent par la compétition entre autres !!!

    Bon dimanche à tous, et merci de vos visites et de votre amitié Eva


    • amipb amipb 26 avril 2009 20:36

      Effectivement, quel contre-poids intéressant ! Une dictature pratiquant un capitalisme communiste le plus désintéressé du monde, qui respecte son peuple, comme au Sichuan, et surtout ne s’amuse jamais à réécrire l’histoire en sa faveur. On attend que ça, nous pauvres petits occidentaux pour qui la démocratie n’est toujours pas un vain mot, et ce malgré des Sarkozy, Tony Blair et autres Bush presque en tous points semblables à notre boucher Hu Jintao.
      La folie ne vient pas de l’Occident, elle vient de l’homme, avide de pouvoir. La Chine, ce n’est pas 1 milliard de personnes faisant des économies et du Taï Chi le matin, mais un pays composé de multipes ethnies, il faudra arrêter un jour d’idéaliser le chinois afin de mieux le connaître...


  • R-sistons R-sistons 26 avril 2009 01:46

    Bonjour Kalki

    L’Apocalypse est le texte de la Bible que je déteste
    - hermétique, et j’aime la clarté
    - pessimiste, et envers et contre tout je suis optimiste

    Que rien ne se produise serait mieux qu’une guerre ! La guerre, c’est pire que tout ; La barbarie à l’état pur, sauf des gestes de solidarité et de résistance

    amicalement eva


    • Kalki Kalki 27 avril 2009 10:48

      Ne soyez pas aussi obtus, en mettant tout dans le même panier, la violence, la guerre l’autodéfense, l’action pour se défendre contre « quelque chose », cela ressemble vraiment a du catholicisme, christianisme ( et cette culture qui imprègne la culture et la vision d’agir des européens).

      Tout peut arriver dans la vie , est surtout RIEN DU TOUT.

      Les journalistes,( et peut être une partie des journalistes citoyens) sont des voyeur, rien de plus rien de moins.

      La plupart des « journalistes » laisserons faire tout et n’importe quoi, et ils relayeront l’information.

      Le culte de l’inaction.Les choses arrivent d’elle même, tombent du ciel, par dieu lui même. Avec les médias on nous apprend que les choses arrivent sans nous, devient ont des sortes de journalistes, de moines , des passifs dans la société ?

      Ce que je veux dire c’est que par exemple (pour l’exemple) : que fait un journaliste pendant une guerre : rien, rien que son métier, lui n’agirais pas, il est au chaud. (des vautours sur l’événement et les morts)

      Ne critiquez pas ceux qui agissent, ou veulent agir.
      Pour vous c’est une « guerre » , et bien oui c’est une « guerre »
      Agir c’est d’abord se faire violence, mais n’y aurait il pas des raisons d’agir, au lieu de discutter ou faire du « journalisme » ?

      Et vous savez il y a même des « pyromanes » (des hyennes prêt a bouffer n’importe qui) chez les journalistes qui sont prêt à forcer pour que certain événement se produisent, en tout cas aussi, mettre en scéne, raconter de l’histoire, c’est très commun aux journaliste.

      Vous savez il y a peut etre des guerres qui ne sont plus faites avec des armes en fer.

      Ils ont remplacés les guerres, par la guerre économique, et la recherche d’alliance économique entre pays pour pouvoir combattre les autres.

      Ces guerres là encore une fois à l’échelle d’état, sont foncièrement nocive, horribles, mais les états le font de grès ou de force.

      A l’échelle humaine on retrouve la meme horreur.

      En 10 ans combien de mort et de souffrance peut faire une guerre économique ( ou une politique économique imposé à un pays ) ?

      Dans les pays d’afrique , les politiques économiques imposé par l’ « ONU » ont fait des millions de mort, et cela ne cherché par à faires des pays des pays « stables » et indépendant (pour la nourriture pour l’économie). Cela n’a cherché qu’a faire produire les produits que l’occident avait besoin : DANS LA CONTINUITE de la vision des colonies.

      La guerre est aussi dans les têtes : Pourquoi pensez vous qu’agir, se rebeller, faire quelque chose de concret est « SALES » et MAUVAIS ? Ca ne m’étonnerais pas que c’est à cause principalement des idées , les « informations » transmises par la « sociétés » les médias ( et l’entourages, les parents , qui eux meme ont recus ces messages), pour la majorité de la population c’est comme ca que ca se passe.

      La guerre est idéologique.

      Nous sommes des rouages formattés, de la glèse faconnè ( pas nécesserement directement, au premier degrè, mais aussi avec des outils subtil)

      C’est ca l’humanité ?

      Vous êtes contre la « guerre », ou en fait contre les morts de ceux qui n’ont rien à se laisser mourrir a la guerre.

      Personne n’a jamais obligé personne en permanence, (meme dans une guerre)

      Personne ne fut obligé d’aller se présenter pour faire la guerre,
      Personne ne fut obligé d’aller servir,
      Personne ne fut obligé en permanence d’aller tuer les autres (pour des raisons qu’ils ne comprendront jamais)

      Il pouvait toujours, TOUJOURS, aller voir ailleur.

      Comprenez, L’injonction, vient d’eux même !
      « Ceux qui ont fait la guerre, ont fait la guerre »( et l’ont laissé faire)

      Ca c’est de l’idéologie,
      Qu’est ce qui n’est pas de l’idéologie ?
      Toute personne qui n’est pas capable de penser par sois meme, ou qui retombe sur des lieux commun (qui ne lui appartiennent pas, dont par exemple l’action pour une revendication, la « violence » est totalement à proscrire)

      Vous ne trouvez pas que c’est plus simple a diriger un peuple qui n’aura plus jamais la force de dire NON (avec les bons outils).


  • yann27076 26 avril 2009 20:02

    Le nazislamisme en marche au pakistan et ailleurs, les tarés qui fond exploser des trains ou eux même, en europe , Irak, et ailleurs, je sens à quel point votre compassion va vers ces gens là avec un ahmadinejad en tête de liste. un limité du cervelet qui brandit ces menaces destructrices , qui s’arme massivement ne laissant son peuple dans la misère, oui quelqu’un de bien !


  • amipb amipb 26 avril 2009 20:27

    J’ai suivi votre article avec assuiduité jusqu’à cette énorme bêtise : « comme le Tibet est convoité, en ce moment, avec ses moines fantoches ! ». Êtes-vous allée là-bas ? Avez-vous parlé à des tibétains ? Connaissez-vous leur respect profond pour ces « moines fantoches » ? Cette phrase décrédibilise l’ensemble de votre exposé et montre que vous ne faites qu’« aller à contre-courant », comme si c’était toujours dans ce « contre-courant » que la vérité ce cache, et comme s’il n’y avait qu’un « contre-courant ». Ce n’est pas parce que tout le monde aimerait gouverner cette région qu’il faut cracher sur son peuple.


Réagir