lundi 18 décembre 2017 - par siatom

L’éclipse Solère sera-t-elle totale ?

Thierry Solère, n’est pas seulement ce personnage tout en rondeurs à l’air débonnaire que l’on n’hésiterait pas à prendre en stop mais qui serait capable de vous dépouiller en arborant son éternel sourire bonasse, c’est aussi ce prodige du transformisme, ce maître de la métamorphose qui pourrait en remontrer en vitesse d’exécution à Arturo Brachetti dans le retournement de vestes, toujours du bon côté.

C’est de surcroît un champion toutes catégories en fourberies et trahisons, un domaine où la concurrence est rude en politique mais où sa virtuosité fait à ce point merveille qu’elle en fait passer Bayrou pour un parangon de rectitude.

Tour à tour, UMP, puis les Républicains, et un court séjour chez les Constructifs dont il fut à l’origine de la création et enfin tout naturellement il a rejoint les marcheurs en courant, cela peut paraître paradoxal mais faut toujours qu’il triche.

Après s’être accroché à son poste de questeur comme une bernique à son rocher, en contradiction avec la tradition de l’Assemblée Nationale, notre corbeau de la fable sous la pression du renard dirigeant l’assemblée a du ouvrir le bec et laisser tomber l’un des fromages les plus convoités que la république aime à offrir à serviteurs les plus méritants.

Touché, mais pas encore coulé, il a tenu à justifier sa résistance acharnée à conserver la questure en déclarant « Juridiquement, j’ai raison. Mais je vois bien qu’il y a une impatience à la mise en œuvre de cette pluralité. »

Mais le ciel se couvre de nuages et la lumière Solère s’obscurcit depuis les dernières révélations du Canard Enchaîné qui font état d’informations qu’aurait reçu l’élu de Boulogne-Billancourt émanant de Jean Jacques Urvoas, à l’époque Garde des Sceaux concernant l’enquête pour fraude fiscale le concernant.

Tandis que le sieur Urvoas pourrait, selon ce qui est rapporté dans les médias être passible de la Cour de Justice de la République, le cas de Thierry Solère devrait être étudié par le comité d’éthique en toc de la République en marche.

Déjà exclu des républicains, il pourrait bien se faire virer des marcheurs, mais nul doute que cet opportuniste qui a fait sienne la devise d’Edgar Faure « ce n’est pas la girouette qui tourne, c’est le vent » et qui change d’avis comme Brachetti de chemise ne nous en voudra pas de lui avoir taillé un costume qui devrait lui permettre de se présenter à son avantage dans une autre chapelle politique.

 



25 réactions


  • lautrecote 18 décembre 2017 11:25

    C’est pas Thierry Solaire, son nom ?


    • siatom siatom 18 décembre 2017 11:31

      @lautrecote

       Orthographiez le comme vous voulez, la vôtre ajoute à sa luminosité. Et en cette période ce n’est pas du luxe.


    • jmdest62 jmdest62 18 décembre 2017 16:25

      @siatom
      Salut
      Vous décrivez , à raison , ce personnage comme un opportuniste compulsif........vous auriez pu ajouter que c’est aussi un GROS FAINEANT qui fait partie des 150 députés les moins actifs sur tous les critères : activités , présence en commission , interventions en commission et dans l’hémicycle.
      @+


    • siatom siatom 18 décembre 2017 19:42

      @jmdest62

      .vous auriez pu ajouter que c’est aussi un GROS FAINEANT qui fait partie des 150 députés les moins actifs sur tous les critères : activités , présence en commission , interventions en commission et dans l’hémicycle.

      Décidément c’est un vrai talent pur que les marcheurs auraient bien tort de se priver.


  • Séraphin Lampion Jeussey de Sourcesûre 18 décembre 2017 11:32

    Si la constance solère n’est plus de mise et qu’« à la prochaine révolution il retourne son pantalon », il y de fortes chances pour que les canicules en profitent pour s’emballer !


    • siatom siatom 18 décembre 2017 11:45

      @Jeussey de Sourcesûre

      Je ne sais pas si vous avez quelques chose en vous de Tennessee mais certainement de Dutronc ou plus exactement de Jacques Lanzmann..

      J’espère que vous n’avez pas mis de cactus dans ce commentaire.


  • Fergus Fergus 18 décembre 2017 11:44

    Bonjour, siatom

    Virer Solère de LREM pour garder Ferrand à la tête du parti, il y aurait comme un hiatus éthique, non ?

    Dès lors, soit LREM garde les deux et ternit un peu plus son image de parti moraliste à géométrie variable, soit LREM se débarrasse de ces deux gugusses et l’on pourra peut-être commencer à croire à leur volonté réelle de moraliser en profondeur la vie politique.


    • siatom siatom 18 décembre 2017 11:48


      Bonjour Fergus

      Virer Solère de LREM pour garder Ferrand à la tête du parti, il y aurait comme un hiatus éthique, non ?
       Sans doute mais j’ai bien précisé qu’il s’agissait d’un comité d’éthique en toc , qui plus est à géométrie variable.

      Il est probable que l’un soit considéré plus utile que l’autre.


    • jmdest62 jmdest62 18 décembre 2017 16:32

      @Fergus
      Salut
      Ferrand est , pour notre président vénéré , un compagnon de marche de la première heure ...ça crée des liens  smiley
      @+


    • Fergus Fergus 18 décembre 2017 17:14

      Bonjour, jmdest62

      Effectivement, des liens autrement plus forts que de triviales considérations morales.


    • HELIOS HELIOS 19 décembre 2017 23:51

      @Fergus

      personne ne virera personne, ils sont tous consanguins, la preuve C’est Urvoas (PS) qui a prévenu ce Solère (UMP-LR) !

  • In Bruges In Bruges 18 décembre 2017 16:38

    @siatom

    J’ajoute deux questions :
    -Solère est-il le missile sol-air de la politique ?
    - Les traces de rayures laissées par ses dents sur le parquet et les lambris du pouvoir sont-ils solubles dans la cire d’abeille ?


    • siatom siatom 18 décembre 2017 19:25

      @In Bruges

      Je vais sans doute vous décevoir mais je ne ne suis guère en mesure de répondre à ces questions fondamentales.

      J’en suis bien entendu désolé mais je n’ai aucune compétence en balistique ni en encaustique.


  • Esprit Critique 18 décembre 2017 17:43

    Il fut aussi dans les premiers a Lâcher Fillon, il transpire la mauvaise foi et la duplicité, son seul vrai talent : la langue de bois tendance verbiage mensonger ou négationniste. Il est une caricature du politicard. En gardant l’escroc avec préméditation Ferrand, on ne voit pas pourquoi iles marcheurs dans la m.... l’ecliperait


    • siatom siatom 18 décembre 2017 19:30

      @Esprit Critique

      Il fut aussi dans les premiers a Lâcher Fillon

      Il a de véritables dons pour la trahison et il serait dommage qu’il ne les exploite pas à fond.


  • Franchounet 18 décembre 2017 19:18

    Excellent article dans le fond et la forme.

    Et ce titre, bravo !

  • siatom siatom 19 décembre 2017 10:43


    Des ciseaux sont passés par là ce matin. Actionnés par qui ? Ce fil vient d’être amputé de 4 commentaires.

    C’est curieux car aucun d’entre eux hormis sans doute l’un d’en d’entre eux au caractère répétitif ne méritaient cette sanction.


    • cevennevive cevennevive 19 décembre 2017 10:56

      @siatom, re bonjour,


      Je croyais que c’était vous qui aviez « sucré » mon petit commentaire ironique sur l’un d’entre nous...
      Pardon de vous avoir soupçonné.

      Bien à vous.

    • siatom siatom 19 décembre 2017 11:07

      @cevennevive

      Non je ne sucre pas, ni les fraises encore, ni les commentaires et je trouve assez curieux et pour tout dire désagréable de laisser à des commentateurs atrabilaires la possibilité de faire disparaître des commentaires au prétexte qu’ils ne leur plaisent pas.

      D’ailleurs pour être franc, je pensais naïvement que cette possibilité n’était offerte qu’à l’auteur.

      Pour ma part, j’estime que seul un ’’post’’ injurieux peut justifier cette sanction.


    • cevennevive cevennevive 19 décembre 2017 11:30

      @siatom,


      Oui, je suis de votre avis. Faire disparaître un commentaire autre qu’injurieux est anormal. Si nous écrivons des articles et des commentaires, c’est pour nous parler, pour nous donner la réplique et pour nous mieux connaître.

      Les petits travers de chacun sont plutôt instructifs, non ? Et il nous appartient de faire remarquer à un commentateur un peu excité que là, il a exagéré. C’est plus instructif et parfois même amical. Je « gronde » parfois Foufouille pour ses dérapages, et je « redresse » bob 14 pour ses remarques bébêtes.





    • cita 19 décembre 2017 11:36

      @cevennevive

      Je « gronde » parfois Foufouille pour ses dérapages, et je « redresse » bob 14 pour ses remarques bébêtes.

      A vous lire je constate que vous sanctionnez plus lourdement bob14 que foufouille, j’aurais tendance à vous donner raison.


    • cevennevive cevennevive 19 décembre 2017 11:41

      @cita, bonjour,


      Oui ! C’est bien normal, notre foufouille national nous manquerait, surtout sur les articles de doctorix ou d’Olivier...

      Bien à vous.

    • siatom siatom 19 décembre 2017 11:50

      @cevennevive

      Totalement synchro avec le commentaire de cita.


    • siatom siatom 19 décembre 2017 12:03

      @siatom

       Rectification de cette phrase suite à un clic trop hâtif :

      C’est curieux car aucun, hormis sans doute l’un d’entre eux au caractère répétitif, ne méritaient cette sanction.


Réagir