mardi 23 avril - par siatom

L’UNEF ? on s’en balek *

 

Il n’y a pas si longtemps, avant que le siège de Solférino ne soit devenu trop grand pour le cacochyme PS, il fallait pour devenir un apparatchik solférinien être placé en couveuse à la FIDL pour ensuite rejoindre la pouponnière Unef, vivier inépuisable d’alevins senestres dont les plus agités d’entre eux pouvaient décrocher une place enviable dans le marigot socialiste.

Mais hélas, sous l’action conjuguée du réchauffement climatique et du pitoyable quinquennat d’un président si normal qu’il en devint rapidement quelconque, le marais s’est asséché et la possibilité d’y frayer gaiement pour repeupler la socialie s’est éteinte en même temps.

L’un des derniers à avoir profité de ce pernicieux système de cooptation fut Jean Baptiste Prévost qui prit les commandes de l’Unef en décembre 2007 pour la quitter en avril 2011. En 2018 de nombreux articles de presse* évoqueront la présidence libidineuse de ce socialiste lubrique probablement de stricte obédience strauskanienne, qui si l’on en croit une enquête publiée dans Libération en février de cette même année transforma l’organisation étudiante en terrain de chasse sexuel subventionné par les contribuables.

Cela n’empêcha pas ce brillant personnage, sans doute lassé par une consommation excessive de jeunes oies blanches, de se délecter des fromages de la république puisqu’il siégea trois ans au Conseil économique, social et environnemental (CESE) avant d’atterrir dans des cabinets ministériels dont celui de Najat Vallaud Belkacem en 2014 où son expérience d’homme de terrain l’amena tout naturellement à occuper le poste de conseiller chargé du social et de la vie étudiante.

Il reste bien la France Insoumise où certains trouvent refuge comme William Martinet, ex-étudiant attardé et président de l’Unef de 2013 à 2016 devenu coresponsable du pôle auto-organisation et candidat aux européennes mais celle-ci n’a pas, contrairement au PS du temps de sa splendeur, la capacité d’offrir aux anciens leaders d’alléchantes perspectives de carrière politique ou de sympathiques emplois fictifs à la LMDE ou jadis à son ancêtre la MNEF.

Le crépuscule de ce syndicat étudiant a accompagné tout naturellement l’inexorable décrépitude du PS et cette trop longue consanguinité a eu des effets dévastateurs sur la descendance. Jadis chantre de la laïcité et du féminisme et de l’universalisme républicain et de l’antiracisme l’Unef, de plus en plus groupusculaire verse désormais dans le communautarisme et le racialisme indigéniste en prônant un racisme anti blanc décomplexé.

L’embrasement de Notre Dame a permis à certains de ses cadres de déverser leur haine, dont la récidiviste Hafsa Askar, vice-présidente de l’UNEF à Lille, qui estimait fin 2017 « qu'on devrait gazer tous les blancs, cette sous-race » et qui en a remis une couche en twittant : « Je m’en fiche de notre Dame de Paris car je m’en fiche de l’histoire de France » et « les gens ils vont pleurer pour des bouts de bois. Wallah vs aimez trop l’identité française alors qu’on s’en balek objectivement c’est votre délire de petits blancs »

Si l’on en juge par la photo qui accompagne son compte twitter, non seulement cette charmante étudiante semble souffrir de troubles d’identité et d'une curieuse mésestime de soi car elle apparait manifestement de type leucoderme mais aussi sans doute de dysphorie de genre car il semble hautement improbable qu’elle puisse, même en y mettant beaucoup de conviction, s’en battre les roubignoles.

Malgré tout le respect que peut inspirer cette vieille et vénérable dame plus que centenaire qu’est l’Unef, il m’est difficile, en la voyant se consumer inexorablement, d’exprimer autrement le sentiment que j’éprouve qu'en usant de cette expression poétique "Ca m'en touche une sans faire bouger l'autre"

 

* en Français « on s'en bat les c....... »

*https://www.liberation.fr/france/2018/02/19/abus-sexuels-les-temoignages-qui-accablent-l-unef_1630845

*https://www.lesinrocks.com/2017/11/29/actualite/actualite/lunef-derriere-le-syndicat-etudiant-une-machine-de-predation-sexuelle/

* https://www.lemonde.fr/societe/article/2017/11/17/harcelement-sexuel-les-langues-se-delient-a-l-unef_5216167_3224.html



43 réactions


  • siatom siatom 23 avril 09:40

     « qu’on devrait gazer tous les blancs, cette sous-race »

    Désolé pour cette déclaration de cette brillante étudiante qui apparait malencontreusement en caractères gras sans doute du à un manque de vigilance au moment de l’envoi à Avox comme si elle avait suscité de ma part une violente colère alors que je m’en balek


    • V_Parlier V_Parlier 23 avril 23:21

      @siatom
      En tout cas l’article est très bien tourné et fort à propos !
      J’aurais ajouté un complément quant au profil paradoxal de la « brillante » étudiante : Si on constate que ses déclarations correspondent à celles de la frange la plus inassimilable de ses corelgionnaires, on peut être surpris par son apparence qui sera sûrement jugée très peu Halal par ces derniers. Elle aura du soucis à se faire le jour où les petits blancs seront gazés...


    • siatom siatom 24 avril 08:35

      @V_Parlier

      Merci pour ce sympathique commentaire. Pour ce qui pourrait advenir de cette sympathique personne dans le futur ce devrait être le cadet de nos soucis. À part ça, le site Agoravox est inaccessible sur PC actuellement et mes gros doigts malhabiles ne me facilitent pas la tâche pour vous répondre sur mon portable.


  • Florian Mazé Florian Mazé 23 avril 11:06

    Qu’en termes élégants, ces choses-là sont dites ! Je plussoie, cher confrère ! 


  • Blanche Colombe Chantecler 23 avril 11:38

    Ces roubignoles auxquelles vous paraissez soucieux d’assurer une quiétude méritée après une carrière sans doute bien remplie, peut-être agitée mais manifestement intactes malgré des confrontations menaçants avec des broyeurs, concasseurs et autres engins de chantiers assez répandus dans la vie professionnelles, ces roubignoles donc, auxquelles vous tenez, n’ont aucun souci à se faire avec l’UNEF, pas plus qu’avec les autres organisations estudiantines, syndicales ou même humanitaires qui souffrent des mêmes caractéristiques de pépinières de ténias, morpions, tiques et autres parasites qui sucent la moelle de leurs hôtes : toutes ces institutions sont en train de s’étioler, épuisées pas des prélèvement excessifs de sève.


    • siatom siatom 23 avril 12:15

      @Chantecler

      Les génitoires dont il est question dans ce billet sont totalement virtuelles,fantasmées par cette sympathique étudiante.et donc à l’abri des nombreuses et effrayantes vicissitudes que vous évoquez dans votre post.
       A vous lire, on envierait le sort des castrats.


  • Vredes Vredes 23 avril 13:38

    Le communisme tout comme le socialisme est généreux...avec l’argent des autres smiley


    • siatom siatom 23 avril 15:00

      @Vredes
       
      Le communisme tout comme le socialisme est généreux...avec l’argent des autres 

      C’est normal et c’est malin puisque les autres paient.


    • Dom66 Dom66 23 avril 18:00

      @siatom, et @Vredes

      Article édifiant, Par contre pour vous mes chers messieurs, je tiens à vous faire remarquer que la France est coulé économiquement par la droite qui à été au pouvoir pendant..........devinez combien d’année, et par les socialistes, de droite également.

      Je n’ai pas encore vu les communistes au pouvoir en France. et vous ??


    • siatom siatom 23 avril 19:01

      @Dom66

      Je n’ai pas encore vu les communistes au pouvoir en France. et vous ??

      Pour ma part, je suis très impatient de les voir au pouvoir, j’en salive d’avance.

      Mais ôtez moi d’un doute, vous n’étiez pas né en 1981 quand les communistes étaient aux manettes dans le fameux programme commun avec leurs amis socialistes ( de droite ? ) et les radicaux.dits de gauche. Ils y sont restés jusqu’en 1984.

      Faut-il vous rappeler qu’ils soutenaient en 1965 et 1974 la candidature de Mitterrand socialiste, de droite également pour reprendre votre expression.


    • capobianco 23 avril 19:53

      @siatom
      «  Mais ôtez moi d’un doute, vous n’étiez pas né en 1981 quand les communistes étaient aux manettes dans le fameux programme commun avec leurs amis socialistes ( de droite ? ) et les radicaux.dits de gauche. Ils y sont restés jusqu’en 1984. »
      A oui, trois années qui font la différence ! Vous n’étiez pas né probablement pour n’avoir pas su qu’à la trahison (certes habituelle au ps) Mais ôtez moi d’un doute, vous n’étiez pas né en 1981 quand les communistes étaient aux manettes dans le fameux programme commun avec leurs amis socialistes ( de droite ? ) et les radicaux.dits de gauche. Ils y sont restés jusqu’en 1984 (3 petites années).

      le pc ne soutenait plus le gvt de mitterrand. Faut-il vous rappele que le pc soutenait mitterrant qui s’affichait ouvertement pour l’unite à gauche et pour un programme qui comportait entre autre le nationalisation des banques, de grandes entreprise monopoliste, qui voulait l’extension des droits syndicaux, l’augmentation des bas salaires etc... Mitterand ou un autre quelle importance, l’essentiel était la politique proposée et à laquelle une majorité de français ont cru. La vérité c’est que cette nouvelle déception a fait très mal à la gauche... 
      Je vous rassure je ne suis pas au pc.


    • siatom siatom 23 avril 20:05

      @capobianco

      Je vous rassure je ne suis pas au pc.


      Ce n’est pas la peine, je n’étais pas inquiet.



    • Dom66 Dom66 23 avril 20:38

      Charles Fiterman

      pendant son exercice que sera votée la LOTI qui régit toujours l’organisation des transports en France aujourd’hui. C’est grâce à cette loi que seront sauvés les Chemins de fer de la Corse qui seront repris par la SNCF.

      Il s’oppose à Pierre Mauroy lors de la grève des camionneurs de février 1984, refusant de suivre le Premier ministre qui veut envoyer l’armée pour la briser.

      Il reste 37 mois à ce poste, jusqu’à ce que le comité central du PCF décide, le 17 juillet 1984, que les communistes ne participeront pas au gouvernement de Laurent Fabius. Avec les trois autres ministres communistes, il quitte alors le gouvernement.

      Pour moi qui était dans une compagnie aérienne c’est grâce à lui qu’ UTA n’ait pas parti en Chine pour faire réviser ses avions et les emplois sont restés en France

      Anicet le Pors, Jack ralite, Marcel Rigout

      Cherchez et vous trouverez le boulot qu’ils ont fait.

       Par contre nous nous sommes aperçu que le PS a fait une politique de droite.

      Expression reprise « UMPS » 


  • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 23 avril 13:42

    Même Dray le maître des montres s’est ému de ces cui-cui ...


  • ZenZoe ZenZoe 23 avril 14:42

    Cette pauvre cloche de Hafsa Askar. Seulement 27 ans et déjà complètement barrée. Je ne donne pas cher de sa vie, elle va se faire bouffer par sa propre haine d’elle-même et ses contradictions.

    Et j’en glousse d’aise déjà. Bien fait pour elle, et bon débarras !


  • Gloubi 23 avril 14:53

    Pourquoi nos impôts continuent d’entretenir ce repaire de racistes ennemis de la France ?


    • siatom siatom 23 avril 15:00

      @Gloubi

      Pourquoi nos impôts continuent d’entretenir ce repaire de racistes ennemis de la France ?


      C’est une excellente question à laquelle j’esquisse une réponse : peut être parce qu’il ne faut pas stigmatiser 


  • L'Astronome L’Astronome 23 avril 19:32

     

    Elle est marocaine, donc sémite — et donc blanche (les sémites sont de race blanche). Elle se condamne elle-même ?

     


    • siatom siatom 23 avril 20:01

      @L’Astronome

      Elle est marocaine, donc sémite — et donc blanche (les sémites sont de race blanche).

      Argument imparable mais qui ne semble pas la convaincre, elle ne s’aime pas, mais nous non plus on ne l’aime pas.Donc match nul


    • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 23 avril 20:24

      @siatom

      L’ est pas marocaine, l’est intersectionel(le) indigeniste racise(e) non genre(e) . C’est simple non ?


    • siatom siatom 23 avril 20:37

      @Aita Pea Pea

      l’est intersectionel(le) indigeniste racise(e) non genre(e) . C’est simple non ?

      C’est trop lourd à porter pour elle, surtout l’intersectionnalité ce concept pesant qui mélange la géométrie et la sociologie. Et on s’étonne après qu’elle nous soit antipathique !


    • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 23 avril 20:43

      @siatom

      S’il n’y avait que pour elle que c’est dur à porter...cinq ans de néo sociologie...vingt ans sur un divan.


    • siatom siatom 23 avril 21:02

      @Aita Pea Pea

      vingt ans sur un divan.

      Je présume que c’est plus reposant que les cinq ans précédents


  • generation désenchantée 23 avril 20:51

    Comment elle a fait pour ne pas être virée de l’ UNEF ou poursuivie par la justice pour son twit raciste , appelant au génocide , n’importe qui ferait un tel commentaire de ce genre serait poursuivit par la justice ou je fait erreur ?

    "Hafsa Askar, vice-présidente de l’UNEF à Lille, qui estimait fin 2017 « qu’on devrait gazer tous les blancs, cette sous-race » et qui en a remis une couche en twittant : « Je m’en fiche de notre Dame de Paris car je m’en fiche de l’histoire de France » et « les gens ils vont pleurer pour des bouts de bois. Wallah vs aimez trop l’identité française alors qu’on s’en balek objectivement c’est votre délire de petits blancs »« 

    Sinon ils sont subventionner de combien par an , dans ce syndicat , ?

    Parce que entre les »camps décoloniaux« entre »racisés" et tous le reste cela commence a faire beaucoup pour un seul syndicat

    https://www.marianne.net/societe/interdit-aux-blancs-le-camp-d-ete-decolonial-remet-ca

    http://www.lefigaro.fr/vox/societe/golnadel-quand-l-incendie-de-notre-dame-revele-la-betise-de-l-unef-20190423

    https://www.20minutes.fr/societe/2276127-20180523-maryam-pougetoux-responsable-voilee-unef


    • siatom siatom 23 avril 21:00

      @generation désenchantée

      Comment elle a fait pour ne pas être virée de l’ UNEF

      Peut être est-elle tout simplement dans la ligne du syndicat et les liens que vous donnez sont suffisamment éloquents pour en attester.


    • Dom66 Dom66 24 avril 00:41

      @generation désenchantée

      En tant que sous race que je suis j’expulserais cette sous merde, mais voila. encore deux poids deux mesures si j’insulte sa race à elle, je risque des emmerdes

       Nous sommes trop con pour tolérer des propos comme les propos de cette Hafsa Askar.

      En plus il me semble qu’elle a un Blog chez Mediapart ??


    • damocles damocles 24 avril 09:32

      @generation désenchantée
      Il me semble que ces propos tombent sous le coup de la loi ,non ?

      Propos racistes , incitation aux meurtre , apologie de genocide ...
      Personne n’a porté plainte ?

      Si ces propos ,en changeant de couleur , avaient été tenus par un groupuscule quelconque on aurait eu un déluge de reactions de protestation,des plaintes en pagaille ,des dissolutions d’associations ...ect..

      A moins que  cette « responsable syndicale » soit dans le vrai et que nous ne soyons, finalement, qu’ une « sous-race »


  • UnLorrain 24 avril 09:00

    J’aimerais lire plus souvent ce genre de Feuille sur agoravox. Excellent. Je retiens « alevins sénestres » génial ! Merci a l’auteur.


    • siatom siatom 24 avril 09:15

      @UnLorrain

      C’est réciproque, j’aimerais lire plus souvent ce genre de commentaires. Merci à vous également.


  • L'apostilleur L’apostilleur 24 avril 09:05

    Les frondeurs avaient bien creusé le sillon de la disparition des socialistes entraînant les meilleurs dans l’oubli. L’UNEF termine le labour. Chevènement se sent-il une quelconque affinité avec ces gens là.

    Ce n’est pas parce que le PS peine à recruter qu’il faut laisser n’importe qui le polluer. Il faut nettoyer aussi les caniveaux qui risqueraient de l’alimenter.


  • Raymond75 24 avril 09:19

    Cette jeune personne au visage bien peint représente le courant ’essentialiste’ très en mode actuellement chez celles et ceux qui sont en recherche d’engagements. Elle a 27 ans, ce ne sont donc pas des propos irresponsables d’une ado exaltée.

    Notre société est minée par ces personnages, racistes, haineux, méprisants, toutes tendances confondues de l’antisémitisme virulent (Soral) aux ’indigènes de la république’ (de quelle république ? ).

    La ’gauche’ sociétaliste, en recherche de nouveaux pauvres à éduquer et à défendre, a trouvé les populations issues de l’immigration africaine (et elle seule). Les population d’origine asiatique sont parfaitement intégrées, tout comme le furent dans le passé les Polonais, Italiens, Espagnols et autres Portugais. Pas intéressants !

    Mais l’incapacité des populations africaines à s’intégrer, leur repli identitaire, religieux et communautariste, voilà une population à défendre ... Jamais on ne voit ces gens participer à un évènement public, quelle qu’en soit sa nature, jamais ils n’expriment la moindre solidarité avec les victimes de ces sordides attentats, à Paris, Nice ou au Sri Lanka, jamais on ne les entend critiquer la monstruosité barbare de l’état islamique, jamais on ne les voit exprimer un quelconque attachement à la France, pays où ils se sont installés depuis plus de trois générations et dont ils n’ont pas la moindre intention de partir.

    Et maintenant, des messages de haine en public (qui existaient depuis longtemps sur les site islamiques).

    Ce qu’ils cherchent, ce sont les conditions d’une guerre civile pour établir un communautarisme dur et étanche. Et on les laisse faire ...

    Quand un peuple ne sait plus défendre ses valeurs, ce peuple est en déliquescence et n’aura plus d’avenir en tant que tel.

    « Il faut gazer tous les blancs, cette sous race » a t’elle dit ; doit on se considérer dès maintenant en situation de légitime défense ?


  • Olivier Perriet Olivier Perriet 24 avril 13:04

    Tout est normal. Le PS est mort, et l’UNEFva sur le même chemin.

    Donc il faut bien se raccrocher à une clientèle de substitution. Pourquoi dès lors ne pas faire dans le communautarisme le plus racoleur ?

    Tout cela n’est pas sans rappeler la trajectoire d’un certain Benoît Hamon.

    Ou celle de Jean-Luc Mélenchon, mais en inverse, puisque c’est lui qui a le plus de chance de succéder au partis socialiste.

    Si toutefois il arrive à se défaire de ses Indigènes et autres excités de l’immigration folle. Et si toutefois il en a réellement envie, pas comme une certaine Marine Le Pen.


  • Yohan Yohan 25 avril 17:05

    Une p’tite déchéance de nationalité, c’est tout ce qu’elle mérite cette connasse


  • bobito77 26 avril 13:30

    Au-delà de la polémique suscitée par les tweets d’Hafsa Askar qui de mon point de vue semblent être une n-ième provocation réfléchie mais dont les répercutions la dépasse, j’aimerais quand même attirer votre attention sur la forme de l’article.

    Pour ma part, j’ai trouvé celui-ci particulièrement soigné et la qualité de rédaction, ne serait-ce que par son vocabulaire, ses formes de style et ses analogies, démontrent il me semble, une grande intelligence de l’auteur qui conjugue multiples compétences. J’aimerais lire dans les quotidiens nationaux des articles aussi bien écrits.

    C’était simplement un petit message de félicitations..."Ouech mec GG, t’as assuré de ouf, wallah j’kiffe ton article (en parlant le Hafsa).

    Je vous suivrai à l’avenir et espère être votre éternel abonné si la qualité demeure.


    • siatom siatom 26 avril 14:06

      @bobito77

      Je vous suivrai à l’avenir et espère être votre éternel abonné si la qualité demeure.


      Voilà un commentaire qui malgré une arrivée tardive fait plaisir à lire mais votre conclusion me met un peu la pression. En tout cas, merci à vous.


  • ETTORE ETTORE 28 avril 16:01
    Dom66 24 avril 00:41

    @generation désenchantée

    En tant que sous race que je suis j’expulserais cette sous merde, mais voila. encore deux poids deux mesures si j’insulte sa race à elle, je risque des emmerdes

    __
    Il ne s’agit pas d’être aussi noyé qu’elle dans « sa race ».
    Mais de la prendre individuellement. La connerie humaine, n’est pas une histoire de « race » elle est la résultante d’une intelligence très personnelle.
    Cette personne se permet de critique NOTRE race, et pourtant s’accommode très bien de ce que NOTRE RACE lui verse comme subsides, pour que la sienne « en souffrance » puisse éclore.
    Si on ne peux pas appeler cela PARASITAGE, je pense qu’on peut renoncer à notre parler « bio ».


  • zygzornifle zygzornifle 29 avril 08:33

    Comme Macron qui s’en balek ....


  • zygzornifle zygzornifle 29 avril 08:35

    L’embrasement de Notre Dame a permis à certains de ses cadres de déverser leur haine

    ils auraient du le faire avant sur la charpente en flamme a tout coup elle se serait éteinte avant que les pompiers arrivent .....


Réagir