jeudi 3 janvier - par siatom

La Récupération En Marche

La récupération et le recyclage sont des gestes hautement éco-citoyens, c’est ce que pensent, à l’exception notable et paradoxale des écolos qui préfèrent les gilets verts, les nombreux politiques auxquels se joignent quelques ''pipoles'' qui fondent comme jadis la vérole sur le bas clergé sur « tous ces gars qui fument des clopes et qui roulent au diesel » selon la brillante analyse sociologique de l’infatué Benjamin Griveaux.

Ce mouvement avec ses nombreuses succursales tantôt dissidentes et concurrentes établies sur les carrefours giratoires de l’hexagone et sa pléthore de revendications parfois contradictoires est une auberge espagnole où chacun vient chercher ce qu’il y apporte.

Les petites entreprises politiciennes en difficulté situées aux extrémités de l’échiquier politique viennent y faire leur marché et dans cette course effrénée à l’échalote, variété GJ, Nicolas Dupont-Aignan a été le plus prompt à sortir des starting–blocks se voyant déjà en haut de l’affiche avec son mouvement ‘’Debout la France'.

Mais il n’est pas le seul à faire ses emplettes sur les ronds-points, Philippot qui a déposé la marque "Les gilets jaunes" à l’INPI espère lui aussi tirer les marrons du feu en étoffant son maigre bataillon de patriotes avec sa petite OPA sur l’appellation mal contrôlée.

De l’autre bord du spectre idéologique hexagonal, le cacochyme PCF souhaite se refaire une santé en mettant une touche de jaune dans un rouge qui a perdu depuis longtemps son éclat.

Chez la P M E France Insoumise, il y a deux boutiques désormais concurrentes, celle de Mélenchon qui prétend vouloir séparer le bon grain de l’ivraie et ne récupérer que les fâchés, laissant les fâcheux et les fachos au Rassemblement National de Marine qui, si l’on en croit les sondages, serait la grande gagnante de cette ‘’effervescence’’ populaire.

Il n’est pas certain que le tri sélectif opéré par le lider maximo de la FI qui a toujours revendiqué un tropisme pour les dictateurs de Castro à Chavez en passant par Ahmadinejad soit aussi rigoureux qu’il ne l’affirme, même si les velléités putschistes du Gilet Jaune Eric Drouet ont tout pour plaire à l’ancien trotskiste. 

C’est sans doute pour cette raison que JLM s’est fendu d’un billet au lyrisme délirant pour exprimer sa fascination quasi extatique pour le chauffeur routier dont il lit les écrits sur son groupe ‘’La France en Colère’’ mais il a manifestement loupé le partage d’une publication, supprimée depuis, contenant des propos sur l’immigration de masse et les racailles guère compatibles avec le logiciel idéologique de la FI.

L’autre crèmerie est dirigée par l’histrion François Ruffin inspirateur de Nuit-debout, plus œcuménique, et qui veut nous faire croire à la fable de l’union de la carpe et du lapin, des ‘’nuitdeboutistes’’ et des Gilets Jaunes ou pour faire simple, voire simpliste, des ploucs de la cambrousse et des bobos urbanisés décrits par Christophe Guilluy.

Sans doute a-t-il vu dans ces deux mouvements que tout oppose une certaine ressemblance chez une partie non négligeable d’entre eux avec une fâcheuse tendance à se comporter en apprentis dictateurs tout en déclarant leur vibrant amour pour la démocratie.

Tandis que les premiers exfiltraient manu militari au printemps 2016 de la Place de la République les inconscients souhaitant faire entendre des opinions divergentes, les seconds n’hésitent pas à bloquer les conducteurs n’arborant pas le fameux gilet, précieux sésame pour circuler librement à l’approche de certains ronds points.

Il est vrai qu’il est plus agréable et reposant de débattre dans un entre soi confortable avec des gens du même avis que vous.

Les macroniens ravalant leur morgue naturelle semblent désormais témoigner de la compassion pour la souffrance des GJ et les incitent à se structurer d’autant que les sondages laissent entendre qu’un tel mouvement les représentant aux élections européennes taillerait des croupières aux partis d'opposition qui, sans vergogne, sont prêts à se partager leurs dépouilles fumantes en cas de décès.

Et comme si ça ne suffisait pas, voici que surgit, le catogan au vent, chaussé de ses éternelles cuissardes, l’ancien griot des Bleus, le professeur Narcisse de Fort Boyard , gendarme de réserve, et désormais fédérateur autoproclamé des GJ, le troubadour perché Francis Lalanne qui aurait trouvé selon ses propres termes « une caution bancaire de 800.000 euros avec un imprimeur » suivi d'Alexandre Jardin prêt à étoffer la palette de couleurs de son mouvement citoyen ‘’Bleu, Blanc, Zèbre d’un jaune fluo du plus bel effet.

Coordination nationale des Gilets jaunes, le Mouvement des Gilets jaunes citoyens, les Gilets jaunes libres… Pour un tel inventaire il faudrait un Prévert, chantait Brassens qui se méfiait des rassemblements et des cortèges divers.

Outre la mode vestimentaire qui par nature est changeante, cet éclatement en de nombreuses chapelles menace d’implosion les GJ qui doivent tenter de résoudre la quadrature du cercle, s’organiser pour ne pas se déliter, ou se structurer en parti (s) et rentrer dans le jeu politique classique dont ils prétendaient être sortis. 



62 réactions


  • JL JL 3 janvier 09:55

    Bonjour Siatom,

     

     ’’s’organiser pour ne pas se déliter, ou se structurer en parti (s) et rentrer dans le jeu politique classique dont ils prétendaient être sortis. ’’

     

    Est-ce que ce n’est pas irrémédiablement la même chose ?


    • siatom siatom 3 janvier 10:04

      Bonjour JL

      Est-ce que ce n’est pas irrémédiablement la même chose ?


      A terme, probablement


  • Robert GIL Robert GIL 3 janvier 10:24

    voici une petition a soutenir en vue des debats que Macron veut faire sur les institutions :

    https://www.change.org/p/bob-pour-ne-plus-avoir-un-président-par-défaut


    • siatom siatom 3 janvier 10:48

      @Robert GIL

      Enfin, une mesure qui peut paraitre anecdotique, mais qui reflète bien la coupure entre les classes dirigeantes et les classes populaires, serait que les élus délaissent le costume cravate et s’habillent enfin comme des français ordinaires.


      C’est celle que je préfère car je sais enfin que je suis un français ordinaire même si en de très rares occasions il m’est arrivé de revêtir un costume et de porter la cravate.
      Ai-je atteint alors ces moments là, le statut envié de français extraordinaire ?

      Pour le reste des mesures, j’ai décidé d’être aimable en cette nouvelle année 2019, je m’abstiendrai donc de faire des commentaires .


    • Fergus Fergus 3 janvier 12:00

      Bonjour, Robert Gil

      L’exemple type de la fausse bonne idée !

      Les opposants, et c’est de bonne guerre, ont déjà tendance  y compris les humoristes de l’UPR avec leur 0.92 %  à rapporter le score de 1er tour du vainqueur au nombre des inscrits pour nier sa légitimité. Là, c’est le score de 2e tour qui serait pris en compte, et même en le rapportant au nombre des exprimés, cela donnerait un président très mal élu qui serait de facto dans une situation particulièrement difficile en matière de gouvernance. Et cela d’autant plus que ce score par nature faible n’induirait quasiment pas de dynamique législative.

      Quant à la suggestion vestimentaire, je la trouve carrément ridicule ! Je préférerais que les contraintes vestimentaires soient levées à l’Assemblée nationale. 


  • Olivier Perriet Olivier Perriet 3 janvier 10:44

    Salut,

    on n’en est plus au stade de la récupération, car il ne reste plus que Mélenchon et Macron. Le reste est mort de sa belle mort, ou n’est pas encore né (Philippot, UPR, etc..).

    Ne croyez pas que je m’en réjouisse, mais c’est assez objectivement le cas :

    la droite la plus bête du monde n’en finit plus de se discréditer... toute seule depuis 2017.


    • siatom siatom 3 janvier 10:56

      @Olivier Perriet

      on n’en est plus au stade de la récupération, car il ne reste plus que Mélenchon et Macron. Le reste est mort de sa belle mort, ou n’est pas encore né (Philippot, UPR, etc..).

      Vous oubliez le RN qui a mon sens profite le mieux de cette contestation en la soutenant plus discrètement que le lider maximo qui ne sait vraiment plus où il habite et dont l’agitation frôle le pathétique, voire le psychiatrique.

      A noter que l’objet de la fascination de JLM .Eric Drouet a avoué publiquement être un électeur du RN alors FN.


    • Olivier Perriet Olivier Perriet 3 janvier 13:06

      @siatom

      je n’ai pas oublié le RN, c’est lui qui n’a plus rien à dire.

      La séquence des présidentielles n’était déjà pas glorieuse, mais depuis 1 an et demi ça ne s’est pas arrangé, puisque « le FN nouveau » et « les LR sous la direction Wauquiez » disent la même chose.

      On a l’impression que le gouvernement essaie tant bien que mal de remettre en selle le RN via les gilets jaunes, mais je pense qu’on a largement dépassé le point de non retour. On ne pourra pas faire de la respiration artificielle au FN/RN éternellement.

      Alors que Mélenchon, ce qu’il a fait (politiquement) depuis 5 ans est assez énorme : il a étouffé les mouvements d’extrême gauche et a marginalisé le PS.


    • siatom siatom 3 janvier 13:17

      @Olivier Perriet

      Sans doute n’a t-elle pas grand chose à dire mais elle n’en a pas besoin. Quant à la marginalisation du PS, j’en accorderai plutôt la paternité à Hollande.

      Pour Mélenchon je laisse aux psychiatres le soin de poser un diagnostic.


    • Olivier Perriet Olivier Perriet 3 janvier 16:31

      @siatom

      Que l’écroulement du PS soit causé par Hollande, certes, mais à la fin c’est JLM qui ramasse la mise.


    • siatom siatom 3 janvier 16:35

      @Olivier Perriet

      Si votre prédiction est bonne alors l’hexagone sera comparable à un asile d’aliénés.


    • capobianco 4 janvier 08:14

      @siatom
      «  alors l’hexagone sera comparable à un asile d’aliénés »

      Venant d’un « adorateur » du ass ... Trop drôle !!!!


    • siatom siatom 4 janvier 09:12

      @capobianco

      Venant d’un « adorateur » du ass .

      Vous avez reproché à un commentateur une erreur de personne à propos du leader syndical des contis happé par le show-biz confondu avec, si je ne m’abuse Edouard Martin coopté par le PS et vous tombez dans le même travers en me prêtant une adoration .pour un certain ass qui doit être selon toute vraisemblance Asselineau.

      Pourriez me citer un de mes articles dans lequel j’aurais manifesté mon adoration pour ce personnage.En 261 publications je n’ai jamais fait allusion à ce personnage qui a de nombreux adeptes sur Avox pas plus qu’à son parti.

      Votre saillie qui se voulait drôle selon vos propres mots tombe à plat et vous vous retrouvez dans la position inconfortable de l’arroseur arrosé.


    • capobianco 4 janvier 18:36

      @siatom
      Ah, je me suis sans doute trompé si vous le dites, désolé. Arroseur arrosé, cela arrive parfois et n’a rien de dramatique pour peu que l’on reconnaisse son erreur.


    • siatom siatom 4 janvier 20:20

      @capobianco
       
      Une faute avouée est à moitié pardonnée, pour obtenir l’absolution complète il aurait fallu ne pas utiliser l’expression ’’sans doute’’ qui atténue quelque peu la sincérité de la contrition.

      Mais en ce début d’année, j’ai pris comme tout un chacun de bonnes résolutions et ai décidé de faire preuve de mansuétude à l’égard de mes contradicteurs.

      En espérant bien entendu tirer quelques privilèges de ma soudaine bienveillance à l’endroit de mes contemporains le jour du jugement dernier.


    • capobianco 5 janvier 08:04

      @siatom
      «  ai décidé de faire preuve de mansuétude à l’égard de mes contradicteurs. » Pas seulement à vos contradicteurs, il me semble que vos propres erreurs ne provoquent aucune réaction de votre part « à votre égard » : «  Une bonne sinécure lucrative pour le pseudo rebelle, » ........ Vous savez plus haut à propos des « contis » ! 
      Alors n’en rajouter pas ... bonne année 19.


    • siatom siatom 5 janvier 09:05

      @capobianco

      Décidément vous êtes incorrigible, et je ne regrette pas de ne ne pas vous avoir absous totalement, je faisais simplement référence à une méthode vieille comme le monde qui consiste à acheter la paix sociale par la distribution de prébendes, ou d’octroyer des avantages catégoriels et statutaires aux mutins de panurge selon l’expression de Philippe Muray.

      Je n’avais qu’un vague souvenir de l’affaire des contis et de ces protagonistes.dont ce Xavier Mathieu qui fait désormais carrière dans le show biz, comme quoi la ’’rebellitude’’ peut offrir des débouchés.


  • Fergus Fergus 3 janvier 11:49

    Bonjour, Siatom

    Excellent et très lucide billet sur le capharnaüm politique actuel.

    Et bien malin celui ou celle qui est capable aujourd’hui de dire qui sera à même de remettre de l’ordre dans cette étonnante pétaudière ! 


    • siatom siatom 3 janvier 12:08

      Bonjour,Fergus

      Merci pour ce commentaire que je n’hésite pas à qualifier d’excellent et de très lucide.


    • oncle archibald 3 janvier 12:11

      @Fergus :

      Ceux qui remettront de l’ordre dans cette étonnante pétaudière ce seront les Français eux même au moyen d’un bulletin de vote à glisser dans une urne.

      Si une majorité de Français reste attachée à la démocratie ce que je crois à peu près certain, c’est à ce moment là, et seulement à ce moment là, qu’on saura ce que veut « le peuple ».


    • siatom siatom 3 janvier 12:17

      @oncle archibald

      Si une majorité de Français reste attachée à la démocratie ce que je crois à peu près certain, c’est à ce moment là, et seulement à ce moment là, qu’on saura ce que veut « le peuple ».

      M’est avis que la démocratie vire à l’ochlocratie ces temps ci.


    • Fergus Fergus 3 janvier 12:25

      @ siatom

      « Ochlocratie » est en effet le mot qui convient, la parole étant plus prise par la foule que par le peuple. Une parole qui exprime plus souvent des arguments dictés par la passion que par la raison.

      Je n’en trouve pas moins que la démarche des Gilets jaunes est utile en cela qu’elle remet en cause la doxa politique dominante et qu’elle oblige à aller vers des réformes structurelles de nature  je l’espère  à instaurer des procédures, sinon de contre-pouvoir, du moins de contrôle de l’action des élus.


    • Fergus Fergus 3 janvier 12:32

      Bonjour, oncle archibald

      « Ceux qui remettront de l’ordre dans cette étonnante pétaudière ce seront les Français eux même au moyen d’un bulletin de vote à glisser dans une urne »

      Ce n’est pas certain, eu égard à la faiblesse de la majorité et à la grande dispersion des voix d’opposition. Et ce n’est pas, à mon avis, le scrutin européen de mai qui permettra d’y voir plus clair.

      « Si une majorité de Français reste attachée à la démocratie ce que je crois à peu près certain »

      Je partage votre avis sur ce point.


    • siatom siatom 3 janvier 12:46

      @Fergus

      Sur tous ces mouvement, sans doute en raison d’un instinct grégaire peu développé, j’ai les mêmes réticences que Brassens exprimée dans sa chanson ’’ Le Pluriel’’.


    • oncle archibald 3 janvier 13:05

      @siatom :

      Merci de m’avoir permis d’ajouter un mot à mon vocabulaire, après vérification du sens évidemment, pour savoir si oui ou non vous l’aviez vous même employé à bon escient.

      Et je n’ai aucun doute ! Bravo !

      Pour ceux qui voudraient eux aussi en savoir plus :

      http://www.toupie.org/Dictionnaire/Ochlocratie.htm


    • Olivier Perriet Olivier Perriet 3 janvier 13:07

      @Fergus
      Et bien malin celui ou celle qui est capable aujourd’hui de dire qui sera à même de remettre de l’ordre dans cette étonnante pétaudière ! 

      Votre ami Jean-Luc a de très bonnes chances d’en profiter.

      Ce n’est pas ce qui me réjouit, mais c’est comme ça.


    • siatom siatom 3 janvier 13:12

      @oncle archibald

      Il n’y a vraiment pas de quoi, ce fut un plaisir.


    • vesjem vesjem 3 janvier 15:48

      @siatom
      ne surtout pas oublier ni minimiser le quatrième pouvoir qui, même si ridiculisé et discrédité pour sa propagande anti GJ, garde encore de nombreux intoxiqués à méduser sous son emprise ; il lui suffit simplement de toujours convaincre plus de 50% des « votes pour » au deuxième tour pour remporter le mise
      vois la « fabrication » de manu en moins de 6 mois lors des dernières présidentielles !
      l’anti-démocratie a encore de la marge et de beaux jours devant elle


    • aimable 3 janvier 16:08

      @oncle archibald
      le bulletin de vote , quand on vote contre et pas pour , ne vaut pas grand chose, en plus maintenant une grande partis des électeurs savent qu’il n’est pas forcément opportun de voter pour le 1er de la classe , le plus grave aujourd’hui c’est que le magasin est vide et le réassort n’est pas en vue .


    • siatom siatom 3 janvier 16:32

      @vesjem

      l’anti-démocratie a encore de la marge et de beaux jours devant elle

      Quid alors de l’ochlocratie ?


    • vesjem vesjem 3 janvier 18:45

      @siatom
      la bonne formule d’une nouvelle constitution est encore à trouver car il semble que la « démocratie », écrite il y a 60 ans par un homme respecté, n’en soit plus une aujourd’hui
      as-tu quelque idée à soumettre ?
      pour ma part, je ne cesse de répéter que les votes aux assemblées européennes, nationales ou régionales doivent toujours être à bulletin secret, pour préserver la liberté de conscience et l’anonymat du vote d’un politique au regard de son parti, et éviter la « surveillance » des votants par les lobbies de toutes sortes


    • siatom siatom 3 janvier 19:15

      @vesjem

      Pour dire vrai, la constitution actuelle me parait avoir fait ses preuves si l’on songe à l’instabilité de la IV ème république.

       Ce n’est pas tant, me semble t-il ce qui pose problème mais l’idée de la démocratie qui traverse la société française politique et gilets jaunes compris.

      Certains projets de réécriture de la constitution que je lis ici où là ne m’emballent pas.


    • Legestr glaz Legestr glaz 3 janvier 19:32

      @siatom

      Sauf que, siatom, la Constitution qui, selon vous, a fait ses preuves, a, depuis sa promulgation en 1958, été modifiée à 23 reprises ! Une bagatelle ! 

      - Une seule fois, en octobre 1962, en utilisant l’article 11 et la voie référendaire, instituant l’élection du président de la République au suffrage universel en remplacement du collège des grands électeurs.

      - Vingt deux fois en utilisant l’article 89. Au cours de ces 22 reprises, une seule fois le peuple a été sollicité par référendum, à savoir en septembre – octobre 2000, sur le sujet de la durée du mandat du président de la République, réduit de 7 à 5 années, objet de la loi constitutionnelle n°2000-964 du 2 octobre 2000. Toutes les autres fois, à savoir à 21 reprises, c’est le congrès qui s’est prononcé.

      Le peuple a, systématiquement, été écarté des décisions de première importance que le concernait.

      Autant dire que la Constitution adoptée par les Français en 1958 n’est qu’une très lointaine cousine de celle d’aujourd’hui. La « supranationalité » européenne est passée par là, mais très discrètement pour ne pas affoler la populace. Tout ce fait en douceur pour que le Peuple continue à dormir sans comprendre que « sa » Constitution ne le protège plus d’aucune façon et que son « esprit » s’en est allé définitivement. 


    • siatom siatom 3 janvier 19:52

      @Legestr glaz

      Libre à vous de la contester et de participer à sa réécriture,En démocratie représentative qui est actuellement l a norme dans de nombreux pays il est donc normal que ce soit le congrès qui ait eu à se prononcer sur les modifications apportées.

      Que vous pensiez que ce système doit être changé et remplacé par une démocratie directe, c’est votre point de vue que je respecte mais que je ne partage pas.


    • vesjem vesjem 3 janvier 21:39

      @siatom
      Oui, mais tu pars du principe que la 4ème n’engendrait que magouilles de partis et rendait ainsi le pouvoir précaire et donc la gouvernance instable ;
      Une majorité de pays dits démocratiques ont depuis longtemps une représentativité plus digne, et présentent pourtant une réelle stabilité ;
      Nous payons aujourd’hui cette différence par rapport aux autres pays, et les conséquences pour notre pays devenu informé (internet et réseaux sociaux) et adulte, vont être à la mesure de cette anomalie
      La confiance en nos médias et en nos politiques en parfaite collusion réciproque, n’est pas prête de se relever de cette révolte


    • Fergus Fergus 3 janvier 22:41

      Bonsoir, Olivier Perriet

      J’ai beaucoup plus d’affinités pour les idées socio-économiques de la France Insoumise que pour la personnalité de son leader, et ce ne sont pas ses dernières déclarations enflammées pour Drouet qui vont me rapprocher de lui.


    • Legestr glaz Legestr glaz 4 janvier 09:30

      @siatom

      La procédure du Congrès qui a transféré des pans entiers de souveraineté vers l’Union européenne, au nez et à la barbe du peuple, qui est resté dans l’ignorance. 

      Dans un pays de 65 millions d’habitants, la « démocratie directe », que vous nommez, ne peut pas exister. Il faut des représentants au Peuple ce qui peut s’appeler « démocratie semi-directe ». Ces représentants qui devraient rester par le « référendum » d’initiative populaire sous le contrôle du Peuple, lequel demeure le « souverain », comme mentionné dans la Constitution. 


    • siatom siatom 4 janvier 10:38

      @Legestr glaz

      sous le contrôle du Peuple

      J’avoue avoir du mal avec la notion de peuple qui me semble subjective,c’est quoi le peuple, un ensemble homogène,unanime composé d’individus indifférenciés qui ont tous les mêmes aspirations où au contraire une entité atomisée en individus avec des intérêts différents ?

      J’ai beau chercher ,je ne vois pas ce qui me lie a Eric Drouet, pour prendre un exemple au hasard, avec son goût pour la customisation des voitures et son acharnement à agresser la langue française dans ses écrits sur le blog de ’’La France en Colère’’ 

      Si le peuple que je ne parviens pas à diviniser, est souverain, chaque individu détient une parcelle de souveraineté mais au bout du compte la majorité triomphera et écrasera la minorité, qui aura alors eu tort..


    • Legestr glaz Legestr glaz 6 janvier 09:59

      @siatom

      Le Peuple ?? Voilà comment fonctionne une démocratie semi-directe. Les personnes ayant placé des notes sur mon précédent commentaire pourront ainsi avoir d’autres informations. 1°) Initiative populaire 2°) référendum facultatif.

      Deux points de la Constitution suisse qui permettent au « Peuple » de s’exprimer. Déplacez vous sur les différents sujets, pour mesurer ce qui sépare les Français des Suisses en matière de souveraineté. Je vois que vous, siatom, n’avez jamais creusé le sujet de la démocratie semi-directe, si j’en juge par votre commentaire. Nul n’est parfait !

      https://www.ch.ch/fr/democratie/droits-politiques/initiative-populaire/quest-ce-quune-initiative-populaire-federale/

      https://www.ch.ch/fr/democratie/droits-politiques/referendum/


    • siatom siatom 6 janvier 11:15

      @Legestr glaz

      Merci de m’indiquer les itinéraires à suivre mais je dispose d’un GPS personnel qui m’a permis il y a bien longtemps de m’intéresser à ce qui se passait en Suisse où de mémoire il y a trois niveaux de référendums Fédéral,Cantonal et Municipal .

      Si je n’ai pas d’à priori contre, l’exemple suisse, montre qu’il est nécessaire de les encadrer car cette frénésie de votations sur des sujets parfois à la limite du farfelu les fatiguent parfois eux mêmes et les mobilisent de moins en moins.

      Enfin je m’excuse pour cette lapalissade, mais les suisses ne sont pas des français, je crois me souvenir qu’ils ont répondu non à l’instauration de deux semaines de vacances supplémentaires contre les quatre semaines actuelles, et qu’ils avaient rejeté massivement l’idée d’un revenu universel et l’augmentation du smic en 2014.

      Tel qu’il est, le système suisse ne me semble pas transposable dans l’hexagone.

      .


    • Legestr glaz Legestr glaz 6 janvier 11:37

      @siatom

      Si le nombre de signatures sur un sujet est recueilli, pourquoi vouloir traiter celui ci de « farfelu » ? Par ailleurs, si le sujet est si farfelu, la majorité des électeurs le repousse. 

      Et si les Suisses ne sont pas des Français, en matière de « votation », ce qui leur manque c’est simplement la pédagogie liée à ce mode d’expression. Je ne pense pas que les Français soient plus déficients mentalement que les Suisses. Et vous ? 

      Le problème avec l’initiative et le référendum, c’est que la majorité des Français ignore totalement ce que cela veut dire. La déclinaison de ceux ci à leur 3 niveaux est simplement une expression véritable de la démocratie. 

      Contrairement à vous, je pense que le modèle suisse est très très facilement transposable en France. C’est considérer les Français comme des demeurés que de leur nier la possibilité de « comprendre » ce qu’ils font. Evidemment, tout ceci passe à travers de très larges campagnes de communication durant lesquelles chaque « obédience » peut s’exprimer. Et si le Peuple se « trompe » et que sa décision va à l’encontre de l’intérêt général, alors il peut tout à fait repenser son vote lors d’une nouvelle votation. 
      Imaginer que les Français voteraient massivement pour, par exemple, un SMIC à 3000 euros, c’est, effectivement les considérer pour de parfaits imbéciles. C’est aussi poser définitivement le fait que sans une oligarchie au pouvoir, le « Peuple » n’a aucun avenir parce qu’il est trop stupide. Et pourquoi pas une ploutocratie ? C’est ce vers quoi nous tendons, n’est-ce pas ? 


    • siatom siatom 6 janvier 12:00

      @Legestr glaz

      Et pourquoi pas une ploutocratie ? C’est ce vers quoi nous tendons, n’est-ce pas ? 

      Ce que je vois se dessiner, c’est plutôt une ochlocratie. Or, je ne souhaite ni l’une ni l’autre pour mon pays mais je ne suis pas sur que mon avis ait une quelconque importance.


    • Legestr glaz Legestr glaz 6 janvier 20:52

      @siatom
      J’ai vu ce concept d’ochlocratie fleurir ici ou là dans les commentaires.

      Je pense que ce terme est simplement utilisé pour décrier le mouvement des gilets jaunes et le besoin de « démocratie véritable » qui n’a plus cours en France. Parce que, en effet, les « élus » sont « les représentants du peuple ». En quoi, la majorité actuelle à l’assemblée nationale tient-elle compte de l’intérêt général, de l’intérêt commun, de l’intérêt collectif ? Ceci n’est jamais pris en considération ! Brader l’exploitation des autoroutes à la société privée « Vinci » est donc une mesure « favorable » au Peuple et à la collectivité ? 

      Une définition qui en dit long sur l’ochlocratie et l’épouvantail qu’elle représente !

      http://www.toupie.org/Dictionnaire/Ochlocratie.htm


    • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 6 janvier 21:28

      @Legestr glaz

      Les termes s’usent ...de démagogie nous sommes passés en populisme depuis le début des 70’ . Il faut une nouvelle formulation pour exprimer son mépris sans en avoir l’air.


    • siatom siatom 6 janvier 23:07

      @Legestr glaz

      C’est une curieuse manie que de vouloir m’indiquer les itinéraires à suivre comme si je ne comprenais pas le sens des termes que j’emploie.

      Je ne suis pas loin s’en faut,un fan du pouvoir actuel, il suffit pour s’’en convaincre de lire deux de mes récents billets, celui du 6/10/2018’’ Le Macronisme, un produit à l’obsolescence programmée’’, et celui du 16/11 : ’’’Et si Castaner mettait les voiles’’mais cela ne me conduit pas à sacraliser les Gilets Jaunes sous prétexte qu’ils seraient le peuple sauf à considérer que ceux qui ne partagent pas leurs idées s’excluent d’eux mêmes de cette entité divinisée.

      Je ne voudrais pas être mal élevé mais si j’ai apprécié de débattre avec vous je crois que je vais arrêter là définitivement notre conversation épistolaire.


    • Legestr glaz Legestr glaz 7 janvier 08:25

      @siatom

      Ne vous méprenez pas. Notre discussion n’est pas un « entre soi ». Lorsque je m’exprime, je m’adresse à tous les lecteurs qui seront tentés de découvrir ce que j’écris. C’est peut être une erreur, mais je ne sais pas faire autrement. D’ailleurs, d’aucuns me reprochent de loin en loin d’utiliser un ton « professoral ». Ce n’est pas du tout dans mes intentions. J’essaie, autant que faire se peut, de coller aux faits. Je ne connais jamais à l’avance le niveau de connaissance de mes interlocuteurs. Aussi, il se pourrait que j’enfonce des portes ouvertes pour certains d’entre eux. Je comprends que cela puisse vous agacer si vous êtes dans ce cas. 
      En tous les cas, en ce qui concerne l’initiative populaire et le référendum dit « facultatif » en Suisse, le processus qui concerne ces deux actions citoyennes est très très mal connu en France. Vous me parliez des sujets « farfelus » évoqués lors de ces votations. J’ose encore vous écrire que ces sujets ont été « listés » depuis maintenant 100 ans et répartis entre objet « accepté » et objet « rejeté », consultable en lien. 
      Définitivement, le Peuple n’est pas si imbécile que ce que l’on voudrait bien faire croire. 
      Quant à vos articles, j’apprécie toujours la « patte » du créateur épistolier que vous êtes, ce qui ne veut pas dire que j’adhère à tout, et tout le temps, à ce que vous mettez en exergue. 

      https://www.bk.admin.ch/ch/f/pore/va/vab_2_2_4_1.html?lang=fr


    • JL JL 7 janvier 09:35

      @siatom
       
       le lien auquel vous renvoyez oppose l’ochlocratie à la politique.
       
      C’est incorrect et idiot : l’ochlocratie est opposée à cette autre extrême qu’est l’oligarchie.
       
      Les citations que donne « toupie.org » sont impertinentes : aujourd’hui avec l’internet vu que les peuples sont instruits ; il serait temps que les nostalgiques de l’Ancien Régime en fassent leur deuil.


    • siatom siatom 7 janvier 10:19

      @JL

       le lien auquel vous renvoyez oppose l’ochlocratie à la politique.

      Vous devez vous tromper de protagoniste, je ne me souviens pas d’avoir mentionné au cours de ce fil un lien quelconque concernant le sens du mot ochlocratie, c’est au contraire un contradicteur qui a mentionné le site que vous évoquez.

      Je me contente de sa définition étymologique : okhlos : foule kratos : pouvoir. et il me semble que le sens que lui donnait les grecs était péjoratif par rapport à démocratie.

      Les citations que donne « toupie.org » sont impertinentes 

      Je me demande si vous n’avez pas voulu écrire non pertinentes, me trompé-je ?


    • JL JL 7 janvier 12:19

      @siatom
       
       au temps pour moi, deux fois.


    • siatom siatom 7 janvier 13:57

      @JL

       au temps pour moi

      Vous vous rattrapez superbement en orthographiant l’expression selon la prescription de l’Académie Française.


  • zygzornifle zygzornifle 3 janvier 14:49

    A « En Marche » au moins on ne cherche pas a récupérer le mouvement , on a simplement commandé quelques centaines de milliers de paires de menottes , faut être prévoyant ....


    • vesjem vesjem 3 janvier 15:50

      @zygzornifle
      et 1500 flash ball, au diable l’avarice des pauvres payeurs


    • oncle archibald 3 janvier 18:53

      @vesjem : « au diable l’avarice des pauvres payeurs »

      C’est vrai, j’y pensais en regardant les installations de péage cramées à reconstruire, les radars saccagés à remplacer ...

      Les pauvres mecs qui ont détruit tout ça pensent qu’ils ne paieront pas la remise en état parce qu’ils ne sont pas imposables sur le revenu.

      C’est totalement faux, l’ISRPP ne représente que 25,2% de l’argent collecté par l’état, contre 53,9% pour la TVA que chacun paie dès lors qu’il achète une baguette de pain !


    • vesjem vesjem 5 janvier 23:24

      @oncle archibald
      tout çà contribue à l’augmentation de notre PIB
      note que l’une des revendications des GJ (si toutefois tu n’en fais pas partie) c’est précisément la suppression des radars et la remise du 90km/h


  • Pryderi Kervalan Pryderi Kervalan 3 janvier 14:51

    Je crois qu’au point où nous en sommes beaucoup de gens sont prêt à marcher derrière n importe quel type qui dynamitera réellement le système. Je pense que c est très bien. Les Français ont retrouvé un peu de virilité. L’héroïsme est de retour avec le tragique. Réjouissons nous mieux vaut cela que de mourir d’un cancer de la prostate au fond de son lit sans n’avoir jamais rien vécu de plus marquant que la manif de Nous sommes Charlie


    • oncle archibald 3 janvier 16:23

      @Pryderi Kervalan :

      « sans n’avoir jamais rien vécu de plus marquant que la manif de Nous sommes Charlie »

      Quoique ! Défiler pour la liberté d’expression derrière le Président de la République lui même bras dessus bras dessous avec un émir d’Arabie Saoudite ça doit être marquant, voire stupéfiant . Ça ne doit pas s’oublier comme ça !


  • Pryderi Kervalan Pryderi Kervalan 3 janvier 14:53

    Mais que JLM ce pied-noir installé en maçonnerie depuis des lustres, ces vieille pourvoyeuse de clandos soit capable de dynamiter réellement le système… Personne n y croit franchement. 


    • Olivier Perriet Olivier Perriet 3 janvier 16:35

      @Pryderi Kervalan

      Vous dites ça parce que vous parlez de loin smiley

      Sérieusement, Marine Le Pen s’est soigneusement discréditée toute seule en 2017, et les autres cadres du FN/RN veulent tout sauf exercer des responsabilités.

      Alors, vous pensez à quoi ? à part un deux ex machina, je ne vois pas


  • Birdy Birdy 3 janvier 16:00

    Et vous ? Vous n’essayez pas récupérer les GJ pour servir votre soupe peut être ? C’est quoi le but de votre article ? De dire que tout le monde, de gauche à droite a une opinion sur ce qui devrait être fait ou ne pas être fait ? Super intéressant.
    Ben oui chacun dans cette foule immense de gens en colère à une opinion. Et comme la foule est immense, les opinions sont diverses et contradictoires. Bon....... génial. Mais vous ce n’est pas pareil, on ne vous la fait pas à vous, vous n’êtes pour aucun politique, vous êtes un lucide, personne n’aura grâce à vos yeux. Pas la moindre empathie, pas la moindre bienveillance pour quiconque : tous pourris, tous cons, tous récupérateurs.
    Et sinon, concrètement, vous proposez quoi ? Vous agiriez comment à la place de tout ces cons ?


    • siatom siatom 3 janvier 16:29

      @Birdy

      Et sinon, concrètement, vous proposez quoi ? Vous agiriez comment à la place de tout ces cons ?

      Arrivé à la fin de votre commentaire, j’ai du mal à déterminer de quels cons vous parlez mais c’est pas bien grave puisque la soupe n’est pas à votre goût.

      Pour ce qui est de récupérer les GJ , même si je le voulais , je ne pourrais pas, c’est trop exigu chez moi.

      A part ça, je suis allé lire le tract que vous avez publié sur Avox en janvier 2017, le titre est très accrocheur, avec un côté messianique qui fait penser aux églises évangéliques . J’espère qu’il a rencontré un franc succès.


    • Birdy Birdy 4 janvier 11:47

      @siatom
      Ben voilà. Votre mépris pour la tentative politique dont j’ai fait parti en 2017 résume parfaitement ce que je pense de votre article.
      A vos yeux, nous sommes tous des cons. Quelque soit l’initiative, quelque soit sa couleur politique, vous ne chercherez qu’à cracher sans essayer de construire quoi que ce soit.
      Je vais tout de même répondre à votre conclusion, aussi cynique fut elle : oui nous avons rencontré un certain succès avec MaVoix. Nous avons fait des scores plutôt honorables là où nous nous sommes présenté. Au dessus de tous les autres « petits partis ». Mais évidement, rien de plus concret que cela.
      La prochaine fois, nous nous inviterons dans votre salon pour que vous puissiez nous présenter vos solutions... nous sommes moins nombreux que les GJ ça devrait tenir.


    • siatom siatom 4 janvier 12:09

      @Birdy

      A vos yeux, nous sommes tous des cons

      Là, vous vous faites du mal , en outre vous me prêtez de mauvaises pensées que je n’ai pas. aussi je m’empresse de vous les rendre .


Réagir