lundi 9 novembre 2020 - par PETINOS

La résilience des Arméniens devant le risque d’un nouveau génocide

Situation sur le terrain

Ce lundi 9 novembre, au 42e jour de la guerre d'Artsakh, la résistance farouche des Arméniens et à l’approche de l'hiver, mettent en échec les projets des azéro-turco-djihadistes. Le sultan d’Ankara et son sous-fifre de Bakou, Aliev, avaient pensé que lancer une guerre fin septembre, en plein crise de covid-19 aurait abouti en 4-5 jours à la conquête d'Artsakh. C’était compter sans l’instinct de survie des Arméniens.

Cependant, la coalition du mal a lancé une attaque meurtrière contre la ville de Chouchi en bombardant les populations civiles. La situation reste confuse autour de cette ville stratégique.

Un événement annexe au conflit aurait provoqué en temps normal l’apparition d’un léger sourire. Il s’agit de la communication azero-turque : Le quotidien conservateur turc, pro-erdogan Yeni Safak voulait nous faire croire qu'Aliev et son épouse étaient à Chouchi le 8 novembre. Pour ce faire, Yeni Safak a publié un tweet où on voit le couple autocrate de Bakou poser pour la photo ; la légende dit qu'ils posent dans la ville de Chouchi, qui « vient d'être libérée ». Le seul ennui, c'est que la ville de Chouchi ne s'est pas déplacée sur la côte (on voit la mer au fond, sur la photo) mais qu'elle se trouve toujours au cœur des montagnes d'Artsakh ! Évidemment, ils ont supprimé le tweet, mais il était déjà trop tard ! Certainement des têtes vont tomber car on ne plaisante pas avec le patriotisme chez le néo-sultan et aspirant calife, Erdogan...

Les déclarations n’ont jamais fait taire les canons

Publicité

Devant l'inaction de la « communauté internationale » qui se contente de condamnations stylistiques verbales, les bombardements des populations civiles de l'Artsakh par les azéro-turco-djihadistes se poursuivent et s'intensifient à l'approche de l'hiver, qui rendra les opérations militaires encore plus difficiles.

Mais, les agresseurs peuvent dormir sur leurs deux oreilles. Les condamnations ne sont que verbales. Par exemple, la Porte-parole du ministère français des Affaires étrangères a publié un communiqué[1] condamnant les bombardements des centres urbains : « La France exprime sa très forte préoccupation concernant l’offensive militaire en cours en direction de la ville de Chouchi dans le cadre du conflit en cours dans la région du Haut-Karabagh. La poursuite de bombardements contre des centres urbains est inacceptable au regard des risques de victimes civiles.  »

Et la communauté internationale, Europe en tête, restent sur de belles paroles devant les canons meurtriers… Cette dernière demandait aux belligérants[2] « à s'abstenir de toute action susceptible de faire davantage de victimes. À cet égard, nous prenons note avec la plus vive inquiétude des informations faisant état de la poursuite des activités militaires, y compris à l'encontre de cibles civiles, ainsi que de victimes civiles, et nous demandons instamment aux parties de faire en sorte que l'accord de cessez-le-feu soient pleinement respecté sur le terrain ». On croit rêver ! Quelle prise de position forte et contraignante !

Bien évidemment les déclarations sont belles, mais elles n’empêchent pas les agresseurs de s’acharner sur une population qui se trouve en danger de génocide. Car les azéro-turco-djihadistes – Erdogan et Aliev en gros - ne s’arrêteront pas. Les déclarations non suivies d’actes n’ont jamais arrêté personne… Enfin, ce qu’Erdogan et Aliev souhaitent, c’est de pouvoir brandir une victoire, même symbolique, pour justifier aux yeux des Turcs et des Azéris leur autoritarisme exacerbé et continuer à se maintenir au pouvoir.

* Photo du tweet de Yeni Safak

 
Publicité

[1] www.diplomatie.gouv.fr (07 novembre 2020)



37 réactions


  • sylvain sylvain 9 novembre 2020 14:24

    Tout se goupille mal pour les arméniens dans cette histoire . Ils ont un président qui a vexé la russie, l’europe est accaparée pas le covid et les attentats en plus de sa molesse habituelle et les EU ne s’occupent plus de cette partie du monde .

    Mais visiblement ils se défendent vaillament malgrès une infériorité technique évidente . Je ne sais pas pourquoi l’europe ne les aide pas un peu, au moins en matériel, mais je pense qu’ils ont fais une grosse erreur en gardant les quelques km2 qu’ils devaient céder selon les accords de paix précédents et en en expulsant les azeris .

    Une petite victoire qui coute cher


  • generation désenchantée 9 novembre 2020 15:47

    Vu que Erdogan est en Libye , en Syrie , en Artsakh

    et qu’ils ont en Syrie perdu des chars qui ne sont pas facile a remplacer rapidement , que la Grèce va avoir des Rafales et que la logistique va être de plus en plus dur a soutenir sur tous les fronts avec en plus une dévaluation de la livre turque se dévalue avec une crise

    économique

    et pour bien faire avec son boycott des produits français il va peut être faire perdre leurs emplois a 150000 turcs de son pays

    Parce que les produits français vendu en Turquie sont fabriquer en Turquie 

    https://www.lemonde.fr/economie/article/2020/10/31/en-turquie-le-boycott-des-produits-francais-risque-de-fragiliser-l-economie-nationale_6058012_3234.html


  • Olivier Perriet Olivier Perriet 9 novembre 2020 16:07

    Pourquoi vous ne tartinez pas sur le lâchage des Arméniens par Poutine ?

    Je sais que s’en prendre à la France c’est tendance, mais à 8000 km de là, à part des condamnations verbales, on ne fera rien. D’ailleurs, vous voulez quoi ? Envoyer une frégate en mer Caspienne ? smiley

    Par la voix des roquets stipendiés, la guerre entre arméniens et azerbaïdjanais est transformée en un Vaudeville tragi-comique :

    « Il faut, à tout prix, sauver le Soldat Poutine » smiley


  • vraidrapo 9 novembre 2020 17:54

    C’est une guerre d’usure, prévisible dès le départ du côté arménien, tout au moins.

    Quiconque n’a pas idée de la souffrance d’une nation méritante pendant 10 siècles ( 10 siècles ), conclue par un Génocide qui a marqué les générations ne peut pas comprendre. On est loin du contexte de guerres franco-allemandes même si elles ont fait plus de morts, car cette réalité de génocide compense et au-delà.

    A la haine sauvage des turco-mongols et des tatar-azéris, les Arméniens ont autant de hargne talentueuse à opposer.

    La manne gazière procure à Aliyev armes sophistiquées et mercenaires à gogo (arabes, Afghans, Pakistanais...).

    Du côté arménien, on ne peut qu’espérer que le prolongement du conflit fasse tâche d’huile dans les minorités des 2 versants du Caucase... auquel cas CIA ou Poutine, sifflera la fin de la partie d’autant plus si Rohani franchit l’Araxe.

    Je me permets de rappeler à chacun que lors du conflit syrien, Poutine a attendu 18 longs mois avant d’intervenir avec son aviation pour soulager efficacement les Kurdes (alliés supposés du Yanki) et Bachar.

    Avant cette intervention, les ailes du Pentagone faisaient des parades au dessus de l’EI sans tirer une seule rocket  !

    Posture Yanki :

    alliance éphémère avec les kurdes,

    soutien des dirigeants de l’EI par la CIA et Israël

    Posture turque :

    écoulement du pétrole du nord-Irak contrôlé par EI,

    livraison d’armes à E.I.

    protection de l’EI ou des successeurs...

    En résumé, il faut dénoncer un Arc : CIA, Allemagne, Erdogaz, Israël même si ça ne fait pas plaisir aux partisans de l’une ou l’autre entité...


  • REMY Ronald REMY Ronald 9 novembre 2020 23:48

    Article bien trop optimiste. Pourquoi ?

    Parce que

    1°) près de la moitié du territoire a déjà été perdu sans causer beaucoup de pertes aux turco-azéris.

    2°) Les pays européens sont dirigés par des médias, des partis politiques et des chancelleries mollusques, qui ne lèveront pas le petit doigt, comme cela a déjà été le cas à trois reprises pendant cinq longues années concernant les kurdes au nord de la Syrie.

    3°) poutine attendra que les indépendantistes arméniens soient au désespoir avant d’intervenir et apparaitre ainsi le saint sauveur (sauveur habile manipulateur dans ce Caucase qu’il arme et armera des deux côtés pour se rendre aussi indispensable qu’en Syrie).

    Voici un lien parmi d’autres pour suivre l’avancée des troupes soutenues par Erdogan.

    Attristant.

    Le remplacement de Trump par les successeurs d’Obama/Clinton va t-il changer quelque chose ?


  • DACH 10 novembre 2020 00:02

    La surprise attendue que nous envisagions il y a quelques jours s’est réalisée. Le texte de l’accord entre l’Arménie, la Russie et l’Azerbaïdjan. Nous n’avions aucune certitude que cela serait, mais....

    https://www.armenews.com/spip.php?page=article&id_article=71702

    La Turquie laissera-t-elle faire ? Nous avons des raisons d’en douter. Mais les arméniens du HK vont peut-être retrouver une vie normale ?


    • REMY Ronald REMY Ronald 10 novembre 2020 00:17

      @DACH
      4. Le contingent de maintien de la paix de la Fédération de Russie est déployé parallèlement au retrait des forces armées arméniennes ( ! ! ! )

      NB / Vous remarquerez que, face au déploiement des forces d’interposition russes, ce sont les forces indépendantistes arméniennes déconfites et en repli qui doivent à nouveau... se replier ! Splendide caricature de traité munichois imposé par la sainte Russie, où les forces turco-azéris soutenues par Erdogan obtiennent gain de cause (et de territoires) en toute impunité internationale, comme au Nord de la Syrie.


    • Olivier Perriet Olivier Perriet 10 novembre 2020 14:41

      @DACH

      Quelle surprise ? Poutine a lâché les Arméniens, les habitants du HK sont partis et ne reviendront pas. Pour l’Azerbaïdjan les 3/4 sont faits. Voilà le résultat du nouveau Pacte germano soviétique (Russo ottoman)


  • REMY Ronald REMY Ronald 10 novembre 2020 00:03

    • Philippe Huysmans, Complotologue Philippe Huysmans 10 novembre 2020 00:05

      @REMY Ronald

      L’Azerbaïdjan abat un hélicoptère russe en plein conflit avec l’Arménie (un. 9 novembre 2020)

      Eh bien on espère pour l’Azerbaïdjan qu’aucun Russe n’est mort, sinon ça risque de mal se passer pour les dirigeants.


    • REMY Ronald REMY Ronald 10 novembre 2020 01:05

      @Philippe Huysmans

      2 killed when Russian Mi-24 helicopter was shot down near Yeraskh village in Armenia with MANPADS, - Russian Ministry of Defense

    • vraidrapo 10 novembre 2020 10:38

      @Philippe Huysmans
      Qu’est-ce que la vie d’un bidasse devant la realpolitik ?


  • DACH 10 novembre 2020 00:08

    Les termes de l’accord de cesser le feu me semblent assez équilibrés pour le HK et l’AR. L’important est de voir s’ils vont revenir réellement à des activités économiques, notamment sur les infrastructures !!! Et les AZ et affidés voudront-ils s’arrêter là ou pourrir l’accord ? Le pronostic pense pour la 2ème solution, hélas.


  • DACH 10 novembre 2020 00:12

    Pour aider à la compréhension du climat...=

    https://www.armenews.com/spip.php?page=article&id_article=71699

    =


    • REMY Ronald REMY Ronald 10 novembre 2020 00:21

      @DACH

      Lisez bien le point n°4. Le contingent de maintien de la paix de la Fédération de Russie est déployé parallèlement au retrait des forces armées arméniennes ( ! ! ! )

      Face au déploiement des forces d’interposition russes, ce sont les forces indépendantistes arméniennes déconfites et en repli qui doivent à nouveau... se replier ! 

      J’insiste : dans cette caricature de traité munichois imposé par la « sainte » Russie, les forces turco-azéris soutenues par Erdogan obtiennent gain de cause (et de territoires) en toute impunité internationale, comme au Nord de la Syrie.


    • DACH 10 novembre 2020 00:38

      @REMY Ronald=Bonsoir. L’AK reste l’AK, et ce retrait remplacé par les troupes russes soulage cette république arménienne. Car si les TU-AZ touchent aux russes, il y aura une réaction autrement plus dissuasive que celle de la petite armée de AK soutenue par l’Arménie. Donc au contraire ce point N°4 est positif, car il protège davantage.


  • DACH 10 novembre 2020 00:42

    La déclaration de Poutine confirme =

    Le cessez-le-feu complet commence le 10 novembre

    L’Azerbaïdjan et l’Arménie s’arrêtent aux positions occupées

    L’Arménie et l’Azerbaïdjan doivent échanger des prisonniers de guerre

    Des soldats de la paix russes seront déployés au Karabakh

    Tous les centres de transport du Karabakh sont débloqués

    J’espère que les accords créeront les conditions d’un règlement à long terme

    par Stéphane le mardi 10 novembre 2020
    © armenews.com 2020= Mais bien entendu, reste à ce que les actes suivent.

    • REMY Ronald REMY Ronald 10 novembre 2020 01:22

      @DACH
      Vous tentez de présenter une abdication en raz campagne comme un accord équilibré !
      .
      Dans ce cas, je suis curieux de savoir ce que serait un accord « déséquilibré »...
      .
      Vous semblez vouloir « glorieusement » coller à la ligne munichoise de notre ministre des affaires étrangères Jean-Yves Le DRIAN qui s’était également fait remarquer dans la défense des kurdes face à Erdogan.


    • titi 10 novembre 2020 03:04

      @REMY Ronald

      L’Arménie a fait ce qu’elle a pu, privée de tout soutien.

      Le monde est coupé en deux parties :
      L’occident qui pense que la force d’une civilisation se mesure aux km de piste cyclable et à l’éducation non genrée.
      Le reste du monde qui pense que la force d’une civilisation se mesure au nombre de char T72 disponibles pour envahir ses voisins.

      L’avenir nous dira qui avait raison.


    • REMY Ronald REMY Ronald 10 novembre 2020 03:26

      @titi
      Il y a quelques mois, j’ai eu la chance d’une conversation sérieuse avec un haut gradé. Au cours de cet agréable échange fort instructif, j’avais posé une question sur le nombre de semaines ou de jours de munitions, sur le nombre de missiles anti-chars et anti aérien en stock en France en cas de guerre. « Notre stock de munitions est surement supérieur à notre stock de masques », avais-je rajouté à la fin de ma question. Il avait levé les yeux au ciel puis rabattu son menton vers sa poitrine, en soupirant, avec un air attristé. En absence de réponse, je me suis juré d’enquêter après cette crise Covid.


    • CYRUS LA MANDALE OU RIEN 10 novembre 2020 03:52

      @REMY Ronald

      Bonsoir , 

      reponse tres courte , meme pour ce vieux famas , 

       La production de munitions légères par l’industrie française de l’armement s’est arrêté en 1999 à la suite de la fermeture de l’établissement du Mans de GIAT Industries, les forces armées françaises importent depuis celles-ci20.

      cf https://fr.wikipedia.org/wiki/FAMAS#Munitions_et_%C3%A9quipement

      on est dependant des livraison etrangere de cartouche .
      http://questions.assemblee-nationale.fr/q14/14-29329QE.htm

    • REMY Ronald REMY Ronald 10 novembre 2020 04:27

      @titi
      Merci pour l’info.
      NB/ Le FAMAS est détesté par beaucoup pour diverses raisons, dont sa portée limitée.
      .
      Mais en fait la conversation portait plutôt sur le nombre de missiles sol-air, air-air, air-sol et sol-sol nécessaire pour la destruction tactique au sol (par exemple, au hasard, 2.000 chars type Léopard et M60 Patton et 9.000 blindés, artillerie chenillée ou non, etc.) ou dans l’air (dont par exemple au hasard 200 F16), ainsi que les cibles stratégiques (centres de communication et radars,

      ports, aéroports, centrales électriques et thermiques, centres de commandement militaires et politiques, etc.).
      .
      Bref, un stock de munitions à multiplier ensuite par trois ou par dix en raison des contre-mesures électroniques pouvant apparaitre au dernier moment via une puissance extérieure...
      .
      Quel est le stock théoriquement nécessaire puis théoriquement mobilisable via les fournisseurs et via les éventuels accords inter-étatiques de « location » (avant utilisation) et « rachat » (après utilisation).
      .
      Avec ce type de guerres modernes, en combien de jours intervient un cessez-le-feu de facto, faute de munitions véritablement disponibles, etc.


    • CYRUS LA MANDALE OU RIEN 10 novembre 2020 04:54

      @REMY Ronald

      certe je n’ ais jamais touché un hk , pas plus qu’ un sig sauer ...
      Mais le famas , et le pamas , ainsi que le FR-F1 m’ ont permis de faire quelque bon carton pendant le service ...

      Toute nos ZMS , y compris la hawk que je gardait depende aussi de leur capacité a etre défendu par l’ infanterie . 

      Je n’ ais aucune info ni sur la 12.7 ni sur de plus gros projectile smiley.
      je suppose simplement que si nous somme en dépendance stratégique , sur de petite munition , la situation doit être assez tendu sur des chose plus compliquer a fabriquer ...

      Je ne sait pas ce que vous pourrez nous ecrire dans votre article sans brisé le secret de la confidence ni les secret militaire , mais je le lirais avec plaisir histoire d’ estimer quel sont nos chance face a la turquie ...

      Bonne matinée ...

      CYRUS ( les attestation en quart de page )


    • REMY Ronald REMY Ronald 10 novembre 2020 05:47

      @LA MANDALE OU RIEN
      Je crains que le secret militaire serve d’habile prétexte pour camoufler d’autres mauvaises gestions et restrictions budgétaire du style masques. Car les indispensables armes anti-chars censées pulluler dans une guerre moderne ne servent pas à grand chose sans munitions... Idem pour le nombre de drones armés et de missiles de croisière.
      Le bruit court que l’armée allemande a également été très délaissée en matière budgétaire et ne serait donc pas mieux lotie, au point qu’elle aurait du mal à assumer parfois les exercices de l’OTAN, y compris au niveau de son aviation (transports d’assaut souvent en panne, notamment).
      A+
      Cordialement.


    • vraidrapo 10 novembre 2020 10:36

      @REMY Ronald
      Qu’importent les malheurs du monde du moment que les juifs peuvent se « lamenter » à leur guise !
       smiley


    • vraidrapo 10 novembre 2020 10:46

      @titi

      Pour les 20 ans qui viennent, je peux te résumer l’avenir :

      c’est l’Arc CIA— RFA— Erdogaz— TelAviv contre CHINE

      Car tu verras qu’ Erdogaz va accéder au G7+1+1,

      pendant que la « France éternelle » continuera de se débattre mesquinement avec ses « lanceurs de couteaux » et de pétards de banlieues...


    • vraidrapo 10 novembre 2020 10:58

      @REMY Ronald

      Je suppose que les experts militaires de tous les pays ont tirés des leçons du conflit qui vient de s’achever.
      Les armes individuelles sont bien dérisoires devant le déluge venu du ciel.
      Ce qu’il convient de moduler, aussitôt, par l’existence d’une contre mesure électromagnétique inventée par les techniciens russes, elle annihile tout contrôle des drones depuis leur base... (3 cylindres accolés à un axe braqué par un militaire en direction du drone)
      Sachant cela, on peut se demander si Poutine n’avait pas pris parti pour les Azéris en privant les Arméniens de ce matériel : on sait que 6 ou 9 drones de fabrication turque sont tombés sans coup férir, à proximité de la base russe de Gyumri sur le territoire arménien...


    • CYRUS LA MANDALE OU RIEN 10 novembre 2020 17:17

      @REMY Ronald

      Oui c’ est tres vrai .Notre armée est en piteux etat :

      -nous degarnissons notre armée aérienne de nos rafale si cherement payer par le peuple au profits d’ autre nation , les remplacent etant supposé arrivé vers 2022 enfin s’ il n’ y as pas de retard du au covid , et cela en pleine crise avec la turquie expansionsite et islamiste ...
      -nos frontière sont totallement demilitarisé 
      -notre armée compte autant de généraux grabataire que de soldat d’ active 
      -notre defense nucleaire , est reclamé par l’ europe et nos ennemis de la derniere guerre .
      -nos sous marin fort peut nombreux , brûle a quai faute d’ entretient 
      -notre unique porteavion est quai a cause du covid ...

      la seule chose qui reste en accroissement est le budget militaire payé par nos impots , tout le reste bande un peut mou smiley


    • DACH 11 novembre 2020 12:03

      @REMY Ronald=Bj. Donc je me suis fait mal comprendre de vous. Eviter une défaite plus lourde permet de préparer l’étape suivante. Naturellement cet accord n’est pas satisfaisant en regard de l’identité arménienne. Bien sûr il y a des munichois dans ceux qui soutiennent l’Arménie ou qui le prétendent... . Posez-vous la question quelle est l’étape suivante ? La réponse que j’en ai personnellement, et partagée dans le groupe des correspondants de la région n’est pas assurée. Mais il y a des raisons de penser que Poutine n’est pas dupe, même s’il rêve de détacher la Turquie de la NATO et est prêt à des sacrifices pour cela. I est dans l’obligation stratégique de de rendre indestructible l’ensemble des Arméniens.Et cela va heurter de front les ambitions génocidaires par conséquences et impériales par objectifs du mamamouchi Erdogan. Veuillez ne pas me prêter des opinions ou des intentions qui dépassent le champ de mes analyses.


    • REMY Ronald REMY Ronald 12 novembre 2020 00:21

      @REMY Ronald
      Voici une carte plus précise découlant de l’abdication arménienne en raz campagne :
      https://www.agoravox.fr/IMG/jpg/Carte_post_conflict.jpg
      .
      Elle est très claire.
      Sur ORDRE impératif de la Russie, la TOTALITÉ des terres (encore occupées ou non par les indépendantistes arméniens) sont rétrocédées à l’Azerbaïdjan. TOUTES les terres sans exception.
      .
      C’est ce que vous appelez un « accord équilibré »...
      Sans vouloir vous manquer de respect, vous êtes un troll salarié par les services de Poutine ou bien vous faites partie de ces nombreux « idiots utiles » qui grouillent sur les réseaux sociaux et qui font ce boulot de propagandiste bénévolement ?
      .
      Je répète ma question : Quel aurait pu être, selon votre précieux raisonnement logique, un accord... déséquilibré ?


    • REMY Ronald REMY Ronald 12 novembre 2020 00:29

      @REMY Ronald
      Au fait, en France et dans les pays francophone, on dit OTAN et non NATO : autre preuve (linguistique cette fois-ci) que vous semblez en service commandé pour manipuler les réseaux sociaux au service de la Russie.


  • roman_garev 10 novembre 2020 11:19

    Le thème de la guerre de Karabach est clos par la Russie seule. Avant même que « les grands » comme Trump, Macron ou Erdogan s’en rendent compte. Il ne leur reste que baver s’ils le veulent.


    • Olivier Perriet Olivier Perriet 10 novembre 2020 14:45

      @roman_garev

      Vous êtes ridicule, la guerre a été autorisée depuis le début par Poutine et Erdogan. Vous croyez nous faire croire quoi ? Qu’il en a été surpris ? Ces massacres sont son œuvre, et les autres n’y sont pour rien


    • Olivier Perriet Olivier Perriet 10 novembre 2020 14:47

      @roman_garev

      C’est juste « un thème » pour les poutiniens. Pour les habitants ce sont des morts.


  • SPQR Sono Pazzi Questi Romani SPQR Sono Pazzi Questi Romani 11 novembre 2020 07:16

    Les azerbaïjanais armé et aidé par les Turc, les Israèliens et les terroristes de Daech ( américains) ont étonnamment réussi ...... ???????? Curieux n’est ce pas ?

    La communauté internationale n’a pas bougé le petit doigt .

    ça ressemble a un prélude à la troisième guerre mondiale !


  • REMY Ronald REMY Ronald 11 novembre 2020 12:06

    Comme je le disais précédemment, les cesser-le-feu organisés par l’axe Erdogan-Poutine n’ont qu’un seul objectif : induire en erreur leurs adversaires, les « idiots utiles » ainsi que les mollusques de tous bords et de tous médias. Exactement comme au Donbass ukrainien

    , les « cesser-le-feu » successifs et violés successivement ne sont qu’un habile maquillage pour tromper l’opinion publique.

    .

    Maintenant que « l’accord type Ribbentrop-Molotov » (partage du territoire indépendantiste arménien en deux)

    a été atteint au bout d’un mois d’assauts impunis des tanks et drones turco-azéris (sans que l’Occident ne lève à nouveau le petit doigt, comme à trois reprises pendant 5 ans au Nord de la Syrie), le pompier incendiaire manipulateur russe intervient enfin, « tranquillement » (en 48h), avec ses propres chars et ses propres bases (16 exactement) maintenant implantées un peu partout.

    .

    Le tout sous l’auréole du titre « d’unique défenseur des minorités face à l’expansionnisme islamo-nazie », puisque qu’aucun pays européen ou de l’OTAN n’a bougé.

    .

    Voir la carte du partage officiel de la nouvelle proie entre Poutine et Erdogan.

    .

    Dans les heures qui ont suivi le pacte Azéro-turco-russe, arrestations immédiates des protestataires arméniens contre ce splendide complot munichois.

    Par qui ?

    Par les forces gouvernementales collabo-pétainiste-poutinistes dont la raison de la passivité militaire face aux forces turco-azéries est maintenant évidente : préméditation de A à Z du couple infernal Erdogan-Poutine et mise en coupe réglée de la région cible maintenant partagée.


  • REMY Ronald REMY Ronald 12 novembre 2020 00:51

    Clin d’oeil à @ D A C H :

    En France et dans les pays francophones, on dit OTAN (et non NATO). Information à relayer aux autres trolls (salariés ou non) au service de Poutine.

    Heureusement, un jour, les conditions permettront une Europe protectrice des Nations, à géométrie variable, à la carte, de Bilbao à Vladivostok, sans toutes ses peurs, craintes et angoisses d’invasion.


Réagir