mardi 4 janvier 2011 - par L’Hérétique

Le complot...

Yann et Steph, deux blogueurs de gauche, s'inquiètent : et si Nicolas Sarkozy était interchangeable ? Si son accession au pouvoir ne provenait pas de sa seule personnalité mais d'une pensée concertée pour occuper en permanence, droite ou gauche, les places qui assurent à une oligarchie de préserver ses avantages.

Je me défie des thèses complotistes. Mais, force est de constater qu'il y a parfois motif à inquiétude. Yann vient de lire le Président des riches. Et il a eu des sueurs froides. Je l'engage à lire Abus de pouvoir de François Bayrou : il va en avoir d'autres.

Des réseaux, il y en a en France, pays de corporations s'il y en a. Ces réseaux prennent la forme d'associations, de syndicats, d'organisations non-gouvernementales, de partis politiques, de think tank, cercles de réflexion et autres...

Cela ne me gêne pas : en bon disciple de Montesquieu, je reçois parfaitement la nécessité d'une forte présence des corps intermédiaires.

Je suis beaucoup plus réservé, en revanche, quand je constate qu'un de ces réseaux se donne pour objectifs de réunir les puissants de notre pays, d'où qu'ils viennent, et de discuter de sa gouvernance. Bayrou a écrit dans son Abus qu'il avait découvert que la politique française recelait de vastes paniers de crabes. Même s'il a dit préférer DSK à Sarkozy, il n'épargne pas pour autant ce dernier dans son livre. 

Je ne puis m'empêcher de subodorer que les sueurs froides de Yann naissent d'un horrible soupçon qui n'ose dire son nom...Mais ce n'est qu'une supposition, évidemment...

Je crois qu'il serait édifiant pour mes deux blogueurs de consulter la liste des individus qui fréquentent le Siècle *. J'ai la satisfaction de constater que François Bayrou n'y figure pas, ni aucun membre du MoDem, d'ailleurs. Évidemment, il ne faut pas non plus verser dans un délire paranoïaque. Parmi les membres du Siècle, il y a des hommes et des femmes très estimables, mais, comme le dit Bayrou, on ne pense plus rien quand l'on pense tous la même chose.

Il y a au moins deux domaines où j'ai souvent le sentiment que des forces invisibles sinon obscures agissent à notre insu : l'Europe et l'Éducation.

Je suis profondément européen. J'ai voté pour le TCE en 2005, parce qu'il augmentait considérablement les pouvoirs du Parlement européen. Je pense que seule la diversité et la pluralité de ce parlement peuvent être une garantie de transparence. Je me défie de ces commissaires auto-proclamés. Je me méfie de voir un Lamy, toujours prêt à sacrifier les intérêts de notre pays, avoir été successivement commissaire européen et directeur de l'OMC. Les directives qui nous viennent de l'Europe sont en réalité l'émanation des États. Les États ont trouvé un alibi très pratique pour faire passer toutes les directives que leurs peuples ne pourraient accepter en temps normal : ils accusent l'Europe. La réalité, c'est que ce sont les États, et donc les chefs d'État, qui sont comptables de toutes les lois que nous jugeons bonnes ou mauvaises, parmi les lois européennes. Et la seule force de pondération de ces États, c'est le Parlement.

L'Éducation me semble symptomatique à quasiment tous les égards de cette main-mise insidieuse sur notre culture, notre pensée et nos esprits : une évaluation PISA venue d'on ne sait où qui prétend imposer une organisation à nos collèges. Qui dit que PISA, c'est bien ? PISA, c'est le regard de l'OCDE sur le système éducatif. Je n'ai pas mauvaise opinion de l'OCDE, mais pourquoi ce seul regard serait-il à lui seul pertinent ?

Pourquoi dois-je constater que les voix de gauche qui proclament haut et fort leur foi en l'école publique, sont les premières à prôner et faire appliquer dans les faits une pédagogie et un système d'évaluation qui procède de ces choix ? Complot ? Manipulation ?

Pourquoi au nom de l'unification des systèmes universitaires devrions-nous appliquer partout en France la réforme LMD (Licence,Master,Doctorat) ? D'ailleurs, pourquoi avoir idiotement remplacé dans toutes les facs la dénomination francophone "Maîtrise" par son équivalent anglophone "master" ? Nous avons en France des formations de qualité en deux ans : IUT, BTS. Elles sont performantes, offrent de bons débouchés et sont reconnues par les entreprises. Pourquoi devrions-nous les uniformiser pour faire "plaisir" à l'on ne sait qui ?

Les commissaires et fonctionnaires européens bêlent en choeur à la reconnaissance de la diversité en Europe, et dans le même temps, par le biais de l'Éducation, ils écrasent les cultures nationales, avec la complicité de nos têtes pensantes, de nos chefs d'état, de nos leaders politiques, des think tanks, du Siècle, quoi... ! Interpellés, nos parlementaires ne peuvent pas faire grand chose, parce qu'ils manquent de pouvoirs. Et même ainsi, les lobbies qui ont compris que Bruxelles était une place-forte, en font l'assaut, au point que le lobbying fait l'objet de professions lucratives. Bien sûr, je préfère le Parlement aux Commissions, mais il demeure largement faillible, il suffit de considérer certains de ses votes.

On dit parfois que Bayrou est seul. Moi, je l'ai choisi pour ça. Parce que ce n'est pas un homme de réseaux, et qu'il ne leur doit rien. Absolument rien. Il n'aura pas de comptes à rendre aux oligarques de tout poil, lui. Cela se perçoit dans son projet éducatif, différent de longue date de la doxa ambiante. Voilà pourquoi j'ai fait un bond quand j'ai pris connaissance de celui du MoDem, et que j'ai vu le MoDem se rapprocher de ceux, à gauche et chez les Verts, qui concourraient à la destruction de ce en quoi j'avais toujours cru. Je crois, toutefois, enfin je l'espère, que le MoDem en est désormais conscient, et qu'une inflexion certaine, tendant vers les propositions de François Bayrou, se produira.

Yann est un lecteur de Michel Pinçon. Je ne le connais que par un entretien avec le Journal du Net que j'avais trouvé très bon. Je vais acheter le Président des Riches, tiens, moi qui cherchais quelque chose à lire. A la différence de Yann (ou de Bayrou), toutefois, je pense qu'il y a dans les forces qui sont à l'oeuvre autre chose que les seules forces de l'argent. Il y a une sorte de globalisation folle à l'oeuvre, par-delà les idéologies, car elle s'abreuve à tous les râteliers, que je juge inquiétante. Cette globalisation n'est pas le fait des libéraux, comme on peut l'entendre partout. Elle emprunte au libéralisme certains de ses traits, mais d'autres au socialisme, et encore d'autres à l'alter-mondialisme et à l'écologie. Toute défense de son pré-carré est renvoyée à un nationalisme étriqué ou un corporatisme d'un autre âge, à de l'égoïsme par le concert des élites à l'abri et bien-pensantes. Et pourtant, elle est légitime, cette inquiétude.

Barthès a beau eu se moquer de Bayrou et de son Shadow Cabinet, il n'en reste pas moins que je perçois le projet du MoDem, appelant sociaux-démocrates, libéraux, écologistes, et même gaullistes à faire front commun, comme un contre-projet face à cette globalisation, face aux oligarchies, quand bien-même ce contre-projet aurait du plomb dans l'aile. Si jamais un jour je devais en douter, je quitterais instantanément le MoDem.

L'inquiétude de Yann me paraît suffisamment légitime pour avoir vocation à se répandre au sein de notre blogosphère. Je ne vais donc pas manquer de transmettre le fil d'Ariane à quelques blogueurs.

Hervé auquel sa longue expérience politique confère du poids quand il s'exprime, est invité à donner son avis. Fred également, avec sa démocratie sans frontières. Il me semble qu'un sujet d'une telle envergure pourrait intéresser Toréador. Impossible de ne pas demander son avis à mon affreux libéral de service. Alexandre et Malaberg pourraient écrire un billet à deux voix contradictoires sur ce thème. C'est certainement audacieux de la taguer, mais je pense qu'un esprit libre comme celui du député souverainiste Nicolas Dupont-Aignan a certainement réfléchi de longue date à la question (ah, s'il n'était pas souverainiste, celui-là, il pourrait vraiment avoir ma voix au même titre que Bayrou).

Il y a un autre blogue que je viens de découvrir et que je voudrais taguer, mais il faut pouvoir expliquer le sujet en anglais et l'adapter à la situation britannique, en espérant qu'il me réponde : mon homologue hérétique britannique, Heresy Corner.

Dear british and heretic friend blogger,

Two french left bloggers are very anxious : they suspect a possible rotationibility between left and right parties in France. They suspect they all only represent the rich ! In England, you have experienced dfficult times : there were no differences between Blairism and views of Tories. Nick Clegg has betrayed. He has sold out liberal-democrat program. You still there hope ?

*Je me fie à la liste mise à jour par la République des Lettres. Wikipedia n'incluait pas Bayrou il y a encore trois mois. Il y figure depuis peu, mais l'article cite comme source unique la délirante et fascisante Radio-Courtoisie : bref, certainement pas une référence. 

MAJ importante : François Bayrou vient de répondre à un mail de ma part sur le Siècle :

Je ne fais pas partie du Siècle et n'ai pas l'intention d'en faire partie. Amitiés chaleureuses et voeux. FB

Voilà qui est clair et clôt la question.



16 réactions


  • yoananda 4 janvier 2011 13:05

    Etre pour l’Europe ne veut rien dire. On est pour une certaine idée de l’Europe. L’europe technocratique et affairiste actuelle est une horreur kafkaïenne.
    Une autre Europe est possible, mais il faut d’abord déconstruire celle qui existe actuellement, à commencer par l’Euro qui n’a finalement apporté que du malheur.

    Quand au président, oui, peu importe qui viendra après, il a fait beaucoup de mal a la république et il faut la aussi déconstruire ce qu’il a fait :

    • nommer ses amis aux postes clés
    • éliminer les contres pouvoirs : juges d’instructions, journalistes
    • concentrer les pouvoirs : devenir directeur des RG
    En bref, déconstruire l’état au profit des intérêts privés (programme libéral de l’Europe).
    Ce n’est pas le président du peuple, mais le président choisi par l’Europe.

    Le modem est trop mou pour faire face aux temps difficiles qui s’annoncent. Il faudra à la fois tenir tête au peuples qui ont perdu confiance dans les politiques et qui ont peur (a juste titre) pour leur avenir, et tenir tête aux marchés et multinationales. L’état est en quelques sorte en plein milieu d’une guerre des intérêts corporatistes contre les peuples. Pour le moment l’état a capitulé, mais il n’est pas encore tout à fait mort. Il faudra un leader avec un autre charisme et une autre carrure que Mr Bayrou pour relever la tête de la France !


  • Giordano Bruno 4 janvier 2011 13:24

    Bayrou a fait partie de la Commission Trilatérale. Par rapport à la Commission trilatérale, le Siècle est un groupe insignifiant.


    • mobilisen mobilisen 4 janvier 2011 15:37

      Le Siècle, un groupe « insignifiant » ?
      Voir l’article cité : http://www.republique-des-lettres.fr/10268-le-siecle.php
      La République des Lettres,
      On y apprend que ce club « ultra-select »
      réunit quelque 550 membres permanents triés sur le volet au sein de la fine fleur des castes politique, économique et médiatique du pays. S’y ajoutent environ 200 invités renouvelés chaque année, pour la plupart de jeunes loups ambitieux distingués par la bonne société. On y retrouve de hauts fonctionnaires, presque tous les patrons des grandes entreprises, des politiciens de droite et de gauche, des banquiers, des magistrats, la plupart des grands dirigeants de la presse, des médias et de la communication, des journalistes « qui font l’opinion », des économistes, quelques universitaires et quelques syndicalistes. D’une façon générale, pour appartenir au Siècle, peu importe les opinions politiques ou les croyances religieuses mais il convient avant tout d’être honorable en tous points, de respecter les valeurs démocratiques et républicaines, de gagner en puissance au sein de la société, d’être branché sur les réseaux d’influence, d’avoir reçu une bonne éducation mondaine, et bien entendu d’avoir envie de se retrouver entre élites et « gens de qualité ». On ne peut pas vraiment y être admis si l’on a pas compris le jeu des relations sociales et le rôle majeur du carnet d’adresses. Le Siècle se donne pour but d’abattre les cloisons entre la société politique et la société civile. L’objectif est de créer un cercle de rencontres entre hommes politiques et responsables représentatifs de la société civile (hommes d’affaires, intellectuels, journalistes, etc). Selon les statuts, déposés en date du 07 mars 1945, l’objet social de l’association est de "créer un pont entre des mondes qui s’ignorent trop en France« et de »renforcer les chances de succès des jeunes en les faisant se connaître et s’épauler« .
      Parmi eux : Sarkozy, Strauss-Kahn, Aubry, Bebear, etc. Son président a été jusqu’en 2010 Denis Kessler, ancien vice-président du Medef, considéré comme le liquidateur du modèle social français hérité du CNR comme il le proclame dans la revue Challenge d’octobre 2007 :
       »« Adieu 1945, raccrochons notre pays au monde !
      Le modèle social français est le pur produit du Conseil national de la Résistance. (…) Il est grand temps de le réformer, et le gouvernement s’y emploie.
      « Les annonces successives des différentes réformes par le gouvernement peuvent donner une impression de patchwork, tant elles paraissent variées, d’importance inégale, et de portées diverses : statut de la fonction publique, régimes spéciaux de retraite, refonte de la Sécurité sociale, paritarisme... A y regarder de plus près, on constate qu’il y a une profonde unité à ce programme ambitieux. La liste des réformes ? C’est simple, prenez tout ce qui a été mis en place entre 1944 et 1952, sans exception. Elle est là. Il s’agit aujourd’hui de sortir de 1945, et de défaire méthodiquement le programme du Conseil national de la Résistance !. (...) Cette « architecture » singulière a tenu tant bien que mal pendant plus d’un demi-siècle. Elle a même été renforcée en 1981, à contresens de l’histoire, par le programme commun. Pourtant, elle est à l’évidence complètement dépassée, inefficace, datée. Elle ne permet plus à notre pays de s’adapter aux nouvelles exigences économiques, sociales, internationales. (...) Il aura fallu attendre la chute du mur de Berlin, la quasi-disparition du parti communiste, la relégation de la CGT dans quelques places fortes, l’essoufflement asthmatique du Parti socialiste comme conditions nécessaires pour que l’on puisse envisager l’aggiornamento qui s’annonce. » .


    • Giordano Bruno 4 janvier 2011 22:01

      Le siècle est un groupe important ... en France. La Commission trilatérale, quant à elle, joue au niveau international. C’est en cela qu’elle a plus d’impact que le Siècle. Cela dit, nous sommes d’accord qu’il est loin d’être un petit club insignifiant.


    • non666 non666 5 janvier 2011 11:03

      @mobilisen
      « honorable en tout point »....sur les critères du Siècle, s’entend.
      Le Siecle est la franc maçonnerie ultime, le dernier groupe-test de validation des decisions prises au sommet pour la « region » France.

      Ses membres sont les décideurs qui mettront en place les « bonnes » decisions et freineront les « mauvaises » , dans leur zone d’influence.

      Ses membres sont aussi ceux qui vendront les concepts de la mondialisation liberale, sous de vrais ou de faux habits a leurs aficionados. On parle la des médias, des journalistes vedettes et des patrons de groupe média/propagande
      Christine Ockrent en etait, par exemple et vendait au « peuple de gauche » la version camouflée (peinte en rose) des décisions de la trilatérale et de Bilderberg

      @Giordano bruno
      Oui, Bayroiu est membre de la trilatérale.
      Ce qui le fait se revolter aujourd’hui, ce n’est pas tant les mécanismes qu’il a validé et auquel il a adherer il a bien longtemps, mais uniquement le fait qu’il n’a pas été choisi pour mener le combat par les vrais patrons...
      Sa destruction dans les médias, sa ringardisation vient uniquement du fait qu’il s’accroche et que pour l’instant , « ils » ne lachent sur lui que les clowns, les racailles du rire.
      S’il insiste, ils lacheront via le canard quelques vérités plus crue....


    • mobilisen mobilisen 5 janvier 2011 12:37

      Sauf erreur de ma part, Bayrou a fait partie de la Commission Trilatérale jusqu’en 2005...
      Pour ceux - qui comme moi - ignoraient l’existence de cette Commission Trilatérale, un bref rappel de l’article de Wikipedia (à compléter sur le site) :
      La Commission Trilatérale (parfois abrégée en Trilatérale) est une organisation privée qui fut créée en 1973 à l’initiative des principaux dirigeants du groupe Bilderberg et du Council on Foreign Relations, parmi lesquels David Rockefeller, Henry Kissinger et Zbigniew Brzezinski. Regroupant 300 à 400 personnalités parmi les plus distinguées et influentes – hommes d’affaires, politiciens, décideurs, « intellectuels » – de l’Europe occidentale, de l’Amérique du Nord et de l’Asie Pacifique (États dont la plupart sont également membres de l’OCDE), son but est de promouvoir et construire une coopération politique et économique entre ces trois zones clés du monde, pôles de la Triade. À l’instar du groupe Bilderberg, il s’agit d’un groupe partisan de la doctrine mondialiste, auquel certains attribuent, au moins en partie, l’orchestration de la mondialisation économique.


  • mobilisen mobilisen 4 janvier 2011 14:25

    Un Sarkozy interchangeable, voilà une idée « terrifiante » mais à lire la liste des membres du Siècle, cela ne semble pas farfelu, on comprend le véritable enjeu que dénonce le livre « Le président des riches ».
    À méditer la citation de Warren Buffet, financier et cependant philanthrope :

    Classe  : « La guerre des classes existe, c’est un fait, mais c’est la mienne, celle des riches, qui mène cette guerre et nous sommes en train de la remporter »


  • LE CHAT LE CHAT 4 janvier 2011 15:14

    Sarkozy est interchangeable , la pièce de rechange s’apelle DSK !


  • ddacoudre ddacoudre 4 janvier 2011 16:02

    bonjour l’hérétique
    j’ai bien aimé ton article, mais je ne trouve pas plus d’idées nouvelles en Bayrou qu’ailleurs, il y a longtemps que j’ai placé la barre plus loin.

    cordialement.


  • Abou Antoun Abou Antoun 4 janvier 2011 18:58

    Le seul problème de Bayrou : il est sur la touche actuellement. Il parcourt donc l’échiquier politique français d’un bout à l’autre pour voir où se caser. Il n’a rien dénoncé quand il était ministre, il a cependant écrit des livres (où a-t-il trouvé le temps) qui lui ont rapporté des sommes rondelettes.
    Sarkozy interchangeable ? Oui vous pouvez mettre à la place DSK, Bayrou, Royal et j’en passe parmi nos ’communicants’ . Vous ne verrez aucune différence, soyez en sûr.


  • daniel paulmohaddhib 5 janvier 2011 09:52

    Il est curieux de constater que la violence ordinaire existe depuis des milliers d’annees...
    virons tous les historiens et profs d’histoire c’est inutile....
    demandons aux 20 % des elites ce qu’ils veulent ,et laissons les faire..
    ca ne serait pas pire...ca eviterait les ulceres..
    apres tout d’avoir une mentalite d’esclave c’est pas si mal....

    non je rigole....
    on me dit la tele rend con.....mais pas du tout, le gars il est con...deja avant...
    il a peur de tout....la tele le rassure, il est demandeur d’etre con, ne pas penser mais hair est un remede contre la trouille de mourir, car au fond chaque humain ne fait que fuir la verite toute la vie, et 1 seconde avant de mourir il va se dire ,mais un peu tard, : c’est vrai qu j’etais un gros con !!!
    ca c’est de la philo peu orthodoxe....mais ca devrait parler je pense....

    refuser la mort c’est n’etre jamais vivant....
    le reste , haine, violence , n’est que declinaison de tout cela....


    • daniel paulmohaddhib 5 janvier 2011 11:17

      excellent post mr paul...( je me parle a moi même..ca fait ouf,et la on peut dire ce que l’on veut !)
      pas con le mec !!!!
      et donc ce que je veux dire ici,c’est que la violence humaine , et bien elle nait dans l’intervalle cree entre la verite de ce que nous sommes et de ce qui est sans opinion donc, et le monde ideal a atteindre cree par la partie de notre cerveau utilisee qui est la partie animale de survie, un ordi en mode automatique...la partie technique et sciences...qui ne sont que des moyens transformes en finalite par ignorance.
      Ainsi le prof , parent ou autre qui dit a un eleve/enfant d’atteindre ses reves ,est en realite en train de lui nuire totalement...l’enfant est alors enferme dans le cycle de violence car il va utiliser uniquement la partie du cerveau qui devrait servir a « inventer » des techniques ce qui est utile voir indispensable a la survie..., il va donc utiliser cette partie technique du cerveau pour imaginer ce que devrait etre la vie selon Saint Ego.
      Or cet ego fuit le reel..on quitte la vraie vie..qui est ce qu’elle est avec un debut et fin...ca on le jette pour lui substituer un monde qui n’existe pas et n’existera JAMAIS...ca fait des milliers d’ annees que l’humain est coince dans ce cul de sac...a essayer de vivre ce qui n’a pas de realite..ca s’appelle une illusion et la violence nait a ce moment precis dans le fait d’essayer de supprimer le reel pour l’illusion...ca ne marche JAMAIS.....
      ca va aboutir au suicide collectif , ce qui est je pense un programme additif de Mère Nature pour arreter l’experience humaine si on ne se prends pas en charge en s’ouvrant a la bonte de la vie...par la connaissance de soi , dont la premiere etape consiste a se regarder ne plus fuir , rester avec cette souffrance auto-infligee..et voir ce qui se passe....
      il est temps de changer totalement de direction...tant qu’on ne l’aura pas fait le malheur sera toujours a notre porte....car il est un symptome , et un catalyseur pour l’eveil de l’intelligence...il est la pour que l’on se bouge le cul.....mais voila on a admit de souffrir.....oui ca non plus vous ne savez pas ,mais on n’est pas intelligent du tout, on a des capacites techniques...ce n’est pas pareil du tout...

      l’intelligence doit se dire : cette souffrance ,ca ne va pas je vais comprendre et voir et l’eliminer....alors en s’emparant du sujet cela va ouvrir l’autre partie du cerveau....comment je le sais ? je me bouge les neurones et le cul , je refuse toute autorite...et je regarde...ne fuit plus du tout..la est le saint grall....arretons de fuir dans nos projections mentales..
      vous ne pensez quand meme pas que un univers sans debut et sans fin , a pour but ultime de creer un humain pour le faire souffrir....si vous pensez cela, vous avez un tres gros probleme je pense !!!
      et puis Mere Nature parle....comme a n’importe qui sait ecouter , mais vous savez, aucun humain n’a jamais rien decouvert....c’est la Mere Nature qui revele ce qu’elle veut..au hasard ou pas....
      voila c’etait la minute d’intelligence necessaire pour sortir ce monde de la demence....
      et bienvenu a tous , pseudo elites de mon c.l comprise...car la fin de la souffrance psychologique vaut bien une vie...est la vie....

      mais pas de chefs de gourous , l’eveil doit etre collectif.......et plus un humain est dote d’eveil ,plus son travail pour les autres sera totalement desinteresee..la est le chemin,si on n’y va pas la suite est garantie par le boucher local !!
      humour noir de boudin !
      la vie est faite pour etre vecue....on ne vit pas du tout, on fuit..mais ca non plus vous ne savez pas que la peur est le resultat de la fuite....
      au dela de l’eveil se trouve la fin du profit , de la competition , de la guerre , mais aussi la capacite a saisir l’origine d’un probleme qui se cree et le resoudre de suite....pour cela ce stress que vous fuyez tout le temps est en fait la pour aider..il dit :attention mauvaise route...en fuyant ce stress, cette deprime,cette peur ,cette souffrance psychologique on s’eloigne de la verite , de la comprehension , de la vie....
      for god sake ! wake up !


  • BOBW BOBW 5 janvier 2011 11:41

    Ce qui est remarquable c’est cette collusion pour occulter le mouvement actuel qui prend de l’ampleur avec effet de boule de neige et qui commence à apeurer la droite- son amie extrême-les libéraux et euro-socialistes-certains radicaux et centristes(de droite) à savoir :
     Le Parti de la Gauche  Mélanchon-franc parler qui suscite de l’espoir qui pourrait séduire l’électorat et récolter les voix :
     -des ex gaullistes de gauche.
     - des ex sympathisants du PC qui ont viré au populisme -Marine royale ,r minuscule.
     - des actuels sympathisants du PC.
     - de nombreux militants sympathisants socialistes de tendance anti libérale.
     - les fortement déçus de cette europe dominée par les financiers.
     - tous les salariés,chômeurs, retraités,étudiants qui ont manifesté contre la ré
    forme inique des retraites.
     -de nombreux électeurs du NPA, de L.Ouv, des Verts
     - des ex abstentionnistes hésitants.
     -des ex votes blancs.
     - de nombreux citoyens écoeurés par les affaires maffieuses qui salissent l’Équipe au pouvoir.
     -...................

    Bel espoir qui nous éviterait la farce comédie Bonnet Blanc et Blanc Bonnet !
     


  • robin 5 janvier 2011 11:49

    L’hérétique qui s’aperçoit que les conspirationistes ne disent pas que des conneries....c’est trop mignon...mais un peu tard


  • Michèle DRAYE 7 janvier 2011 16:58

    Un ex-cadre de l’AIPAC confirme l’accès du lobby aux secrets US

    Extrait de l’article du 4 janvier :

    Au passage, la saisie des ordinateurs de l’AIPAC a permis de découvrir que l’AIPAC, qui se définit comme « le lobby pro-Israélien en Amérique », avait financé la carrière du politicien français Nicolas Sarkozy. A l’époque, l’ambassadeur d’Israël à Paris s’était précipité à l’Elysée pour assurer le président Jacques Chirac que son pays n’était aucunement impliqué dans cette ingérence, laquelle était exclusivement imputable au zèle de quelques amis états-uniens.

    http://www.voltairenet.org/article167987.html


Réagir