samedi 31 octobre 2020 - par fatizo

Le confinement : beaucoup de similitudes avec la période de l’Occupation

Nous sommes en guerre, avait dit le Président Macron en début d'année, juste avant le premier confinement. Si la formule pouvait paraitre exagérée, on doit admettre que face au Covid-19, on retrouve bien souvent dans les comportements de nos dirigeants, mais aussi ceux de la population, les mêmes qu'on avait pu observer lors de la seconde guerre mondiale.

Tout d'abord les Français ont très facilement accepté la soumission sans broncher. Le virus est plus fort que vous, il va faire des dizaines, voire des centaines de milliers de morts, alors restez chez vous et ne bougez plus.

Un discours pétainiste qui fait croire à la population que pour vaincre le virus il faut accepter de ne plus vivre, de faire la queue pour manger (il ne manque que les tickets de rationnement), se faire contrôler sans cesse pour savoir si l'on a bien nos attestations. On a même vu récemment le retour du couvre-feu.

Et comment réagissent nos chers compatriotes ? Et bien on a vu aussi le retour de la bonne vieille délation. Une habitude qui a connu son heure de gloire pendant la période de la collaboration, et que l'on retrouve dans tous les modèles totalitaires.

Publicité

 Et l'exode bien sûr. Bien sûr de nos jours ce ne sont plus les chevaux et les charrettes qui sont sur les routes, mais des dizaines de milliers de voitures qui fuient les grandes villes.

Tout y est. Enfin presque. Et oui, il manque la résistance. Et le professeur Raoult vont dire certains ?

Celui qui parlait de grippette, d'absence de seconde vague, qui est l'arrogance personnifiée ?

Ce type a plus des allures de gourou de secte que de réincarnation du général de Gaulle ou de Jean Moulin. Soyons sérieux. Il n'y a rien de l'image du résistant chez cet hurluberlu.

Mais puisque le Président de la République s'est permis d'utiliser la métaphore guerrière, pourquoi ne pas se comporter comme en temps de guerre ?

Il faut se souvenir que lors de la dernière guerre la population n'était pas toujours en accord avec la résistance, puisque celle-ci, par ses actions, permettaient au nazis de se venger en massacrant la population pour l'exemple.

Mais on ne gagne pas une guerre sans agir, tout comme on ne vaincra pas ce virus en refusant de vivre. Et si les alliés n'étaient pas venus se faire tuer par milliers sur les plages de Normandie, aurions-nous gagné cette guerre ?

Publicité

Et ici on ne parle pas de morts qui avaient 84 ans de moyenne d'âge comme avec le covid-19, mais plutôt 20 ans. Et pourtant ils sont venus se faire tuer.

Quelle est cette nouvelle société, qui par peur de la mort, accepte de ne plus vivre en mettant 70 millions de personnes en prison ? Et pour quel résultat ?

Des ruines, des divorces, des dépressions, des chômeurs, des suicides... Car ne vous leurrez pas, ce n'est pas en se cloitrant chez soi, en empêchant une grande partie de la population de travailler, qu'on va s'en sortir.

D'ailleurs il n'y a pas besoin d'être très intelligent pour comprendre que ce virus est utilisé pour détruire les derniers survivants d'un modèle de société.

Ce virus est dernier maillon de la chaîne qui va permettre de détruire les petits commerces, les bars, les restaurants au bénéfice des grands centres commerciaux totalement déshumanisés.

Etre déshumanisés, c'est aussi ce qui risque de nous arriver si nous continuons d'accepter d'être enfermés plusieurs mois par an.

Nous resterons en vie, tout du moins en théorie, mais à la vérité nous ne serons plus que de vulgaires robots devenus des consommateurs de produits sans âme.



57 réactions


  • Daniel PIGNARD Daniel PIGNARD 31 octobre 2020 16:24

    Lu sur medias-presse :

    « Après le maire de Migennes (89), c’est au tour du maire de Fresnay-sur-Sarthe (72) de prendre un arrêté “autorisant les commerces non-alimentaires à rester ouverts jusqu’à ce que la liberté de concurrence soit rétablie”. De nombreux autres mairies (déjà plus d’une vingtaine) sont en train de rédiger leurs arrêtés similaires.

    Une belle démonstration de résistance locale qui démontre l’intérêt de l’engagement sur le terrain municipal. »

    https://www.medias-presse.info/arrete-autorisant-les-commerces-non-alimentaires-a-rester-ouverts-jusqua-ce-que-la-liberte-de-concurrence-soit-retablie/126433/

     

    Et voici maintenant :

    Perpignan Louis Alliot, Villeneuve-Loubet, Montauban Brigitte Barèges, Les Herbiers Véronique Besse, Béziers Robert Ménard.

    https://www.lesalonbeige.fr/confinement-des-maires-se-rebellent/

     

    Manu, La sens-tu, qui te rentre dans le...


  • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 31 octobre 2020 16:53

    Les effets sont les mêmes que ceux d’une guerre parce que les buts sont les mêmes : mettre à genoux des nations entières et casser leur économie pour contraindre l’état qui les administre et les acteurs économiques privés à s’endetter auprès des banques privées. C’était le but des gens de l’ombre de la seconde guerre mondiale qui ont mis en œuvre le plan Marschall (que nous continuons à rembourser) pour le réaliser.

    Et les auteurs anonymes et cosmopolites de ce stratagème ne s’encombrent pas plus de scrupules concernant les dommages collatéraux qu’ils ne se sont émus du nombre de mots pendant la seconde guerre mondiale.

    Mais après tout, combien de Français se sont émus des effets catastrophiques sur la population d’Haïti quand leur pays a imposé à cette colonie une dette exorbitante pour acquérir son indépendance ? Ce petit pays ne s’en est jamais remis, mais les créanciers se sont fait du lard.


    • vesjem vesjem 2 novembre 2020 09:55

      @fatizo
      à propos du Pr Raoult :

      "Ce type a plus des allures de gourou de secte que de réincarnation du général de Gaulle ou de Jean Moulin. Soyons sérieux. Il n’y a rien de l’image du résistant chez cet hurluberlu."

      tu dois être drôlement dérangé pour écrire de telles âneries !


  • ZenZoe ZenZoe 31 octobre 2020 17:03

    Pardon, mais je ne vois aucune similitude entre la période de l’Occupation et une crise sanitaire causée par une pandémie mondiale.

    J’irai même plus loin : comparer la situation du confinement actuel (aussi anxiogène soit-il) aux heures les plus sombres de notre histoire est assez honteux. Vous n’êtes plus tout jeune, vos parents ne vous ont-ils donc pas parlé de cette période épouvantable ?

    S’il vous plaît, arrêtez avec ces comparaisons délirantes...


    • chantecler chantecler 31 octobre 2020 17:15

      @ZenZoe
      Comment, comment pendant l’occupation les gens n’ont jamais été aussi libre .
      Certes, il y avait des règles à respecter .
      Le couvre feu par exemple .
      Le marché noir était réservé à une élite.
      Et dûment encadré par la police , la milice etc etc ....
      Les citoyens aveint des tickets de rationnement très étudiés .
      Le juifs devaient rejoindre à la demande des camps spécialement adaptés pour eux .
      Spontanément sinon on pouvait les aider ....
      Mais on leur promettait un beau voyage .
      Vous appelez ça les heures les plus sombres de notre histoire ? Une période épouvantable ?
      Mais les gens étaient parfaitement heureux .
      Vous ne connaissez rien à la vie .


    • ZXSpect ZXSpect 31 octobre 2020 18:27

      @ZenZoe
      .
      « Pardon, mais je ne vois aucune similitude entre la période de l’Occupation et une crise sanitaire causée par une pandémie mondiale. »
      « S’il vous plaît, arrêtez avec ces comparaisons délirantes... »

      .
      Vous avez raison, c’est une injure faite à ceux qui ont subi cette période, que d’en faire le parallèle avec les mesures sanitaires liées à la pandémie actuelle. smiley
      .
      Mais pour briller sur AgoraVox c’est ça ou le « complot mondial », le « reset », le « N.O.M. »... les « illuminati » semblent avoir perdu du terrain, ainsi que Nostradamus, mais ils sont bien remplacés. smiley


    • fatizo fatizo 31 octobre 2020 18:30

      @ZenZoe
      Bien sur on ne peut comparer les deux situations, mais ce sont les réflexes des politiques et de la population qui sont assez similaires.


    • Bendidon Bendidon 31 octobre 2020 19:47

      @ZenZoe
      Ah ben j’ai parlé avec une très vieille dame en avril dernier qui après avoir été controlée par la feldgendarmerie m’a dit qu’il y avait moins de controles sous l’occupation boche que maintenant smiley


    • mac 31 octobre 2020 20:37

      @ZenZoe
      Ce n’est pas parce qu’il n’y pas de guerre qu’on ne peut pas voir quelques similitudes.
      D’ailleurs la seconde guerre mondiale est la conséquence de la crise de 1929. Celle qui se pointe, amplifiée par cette crise du Covid (qui n ’est pas une pandémie pour tout le monde puisque certains pays sont très très peu affectés) risque d’être aussi grave. Vous ne pouvez pas prévoir, ni vous ni moi, comment elle se terminera...
      Venons-en aux similitudes : que vous le vouliez ou non, nous sommes comme assignés à résidence sans notre consentement et le gouvernement , sous couvert d’état d’urgence, prend seul la plupart des décisions, ce qui suffit pour moi à avoir le goût de la dictature.. Ce n’est pas les leçons de morales d’un gouvernement qui semble bien mal placé pour en donner, qui changeront les choses, pas plus que celle de ses supporters...


    • Zolko Zolko 2 novembre 2020 10:56

      @ZenZoe

      S’il vous plaît, arrêtez avec ces comparaisons délirantes...

       
      veuillez adresser votre plainte à Macron 1er, c’est lui qui dit, à répétition, que la France est en guerre. Et je suis d’accord avec vous, il faudrait qu’il arrête son délire

  • Jeekes Jeekes 31 octobre 2020 17:05

    ’’Et le professeur Raoult (...) qui est l’arrogance personnifiée ?

    Ce type a plus des allures de gourou de secte que de réincarnation du général de Gaulle ou de Jean Moulin. Soyons sérieux. Il n’y a rien de l’image du résistant chez cet hurluberlu.’’

     

    Tiens, j’la sens bien l’arrogance, là.

     

    Soyons sérieux, il n’y a rien d’intelligent dans ce genre de réflexion au ras du slip ! Quand Raoult s’est-il présenté comme la ’’réincarnation’’ de qui que ce soit ?

     

    Y’a un p’tit problème gastrique chez l’auteur, il devrait consulter...

     


  • BA 31 octobre 2020 17:17

    Samedi 31 octobre 2020 :


    L’Autriche se reconfine.


    Le gouvernement autrichien a annoncé samedi un nouveau confinement, avec la mise en place d’un couvre-feu et la fermeture des restaurants, hôtels, institutions culturelles et sportives, pour tenter d’endiguer la deuxième vague de la pandémie de Covid-19.


    « Un second confinement est mis en place à compter de mardi et ce jusqu’à fin novembre », a déclaré le chancelier conservateur Sebastian Kurz lors d’une conférence de presse à Vienne.


    https://www.lefigaro.fr/sciences/en-direct-covid-19-le-premier-week-end-du-nouveau-confinement-20201031


    • Jeekes Jeekes 31 octobre 2020 21:50

      @BA
       
      Ta gueule !
       


    • serge.wasterlain 1er novembre 2020 06:22

      @BA

      1. Votre lien n’est pas pertinent.
      2. Comparons ce qui est comparable, en Autriche, il s’agit bien d’un couvre-feu, mais les gens ne sont pas assignés à résidence. si vous ne sentez pas la différence, je vous plains !                                          J’ai mis le lien ci-après des autorités autrichiennes avec les mesures en vigueur actualisées au 31 octobre : https://www.bmeia.gv.at/fr/ambassade-dautriche-bruxelles/

    • Daniel PIGNARD Daniel PIGNARD 1er novembre 2020 09:06

      @BA

      Philippe de Villiers le 31/10/20

      @PhdeVilliers

      « Bravo à tous les maires qui ouvrent les commerces indépendants et à tous les commerçants de la France éternelle qui résistent à la « start-up nation » d’Amazon et du mondialisme »


    • Adèle Coupechoux 1er novembre 2020 17:49

      @BA

      Les autruches aussi se reconfinent...


    • vesjem vesjem 2 novembre 2020 09:59

      @BA
      tous, et seuls les pays de l’otan se reconfinent


  • troletbuse troletbuse 31 octobre 2020 18:49

    Tout à fait. J’y pensais ce matin.

    Trouillard, froussard, couard, lâche, mouille-cul, voilà ce qu’est devenu le Français.

    Pendant l(occupation,il n’y a eu qu’une poignée de résistants qui ont la plupart du temps payer de leur vie leur résistance à l’envahisseur.

    A Barcelone ;,on manifeste

    https://www.midilibre.fr/2020/10/31/coronavirus-affrontements-a-barcelone-suite-aux-restrictions-de-circulation-9174525.php

    Ce sont les alliés et les déserteurs français, condamnés à mort par le régime d’alors, qui sont venus nous libérer sinon, nous serions esclaves pour le grand Reich.

    Les Etats-Unis reviendront-lls une deuxième fois ?


  • Bendidon Bendidon 31 octobre 2020 19:49

    Bien vu cet article et bien tourné BRAVO

    Et j’ai bien peur que ça devienne encore pire que les heures les plus sombres de notre histoire


  • BA 31 octobre 2020 23:42

    Samedi 31 octobre 2020 :


    Covid-19 : l’Angleterre, submergée par le virus, se reconfine un mois.


    L’Autriche et l’Angleterre ont annoncé samedi un nouveau confinement pour un mois, tandis que d’autres pays européens prennent des mesures de plus en plus strictes pour tenter de contenir la nouvelle flambée de Covid-19. Confinements partiels en Grèce et au Portugal.


    Les pays européens continuent de durcir les restrictions pour combattre la deuxième vague de Covid-19. Au Royaume-Uni, confronté à une résurgence menaçant de submerger ses hôpitaux, le Premier ministre britannique Boris Johnson a également annoncé un reconfinement en Angleterre à partir de jeudi et jusqu’au 2 décembre.


    "Le virus se répand encore plus rapidement que dans le scénario du pire établi par nos conseillers scientifiques", a-t-il souligné. Ecoles et universités resteront ouvertes, mais les déplacements sont restreints sévèrement, les habitants appelés à télétravailler, et seuls les pubs et restaurants proposant de la nourriture à emporter ou des livraisons pourront rester ouverts.


    La pandémie a fait au moins 46 555 morts au Royaume-Uni, pays le plus endeuillé en Europe, qui enregistre plus de 50 000 nouveaux cas par jour et a dépassé samedi le million de cas. Ces annonces ne concernent que l’Angleterre. Le Pays de Galles était déjà confiné, et l’Irlande du Nord en confinement partiel. Suivez notre direct.


    Reconfinement en Autriche. Le gouvernement autrichien a annoncé un nouveau confinement, avec la mise en place d’un couvre-feu et la fermeture des restaurants, hôtels, institutions culturelles et sportives. "Un second confinement est mis en place à compter de mardi et ce jusqu’à fin novembre", a déclaré le chancelier conservateur Sebastian Kurz lors d’une conférence de presse à Vienne. Il sera interdit de sortir entre 20 heures et 6 heures du matin, a-t-il précisé. Les écoles et les crèches resteront en revanche ouvertes, de même que les magasins et coiffeurs. L’Autriche, qui avait été relativement épargnée par la première vague, a vu exploser le nombre d’infections ces dernières semaines.

    Confinements partiels en Grèce et au Portugal. Le Premier ministre grec Kyriakos Mitsotakis a annoncé, samedi, un confinement partiel à partir de mardi, avec un couvre-feu nocturne et la fermeture des bars et restaurants à Athènes et dans d’autres villes du pays.

    De son côté, le Portugal sera soumis à partir de mercredi à un nouveau confinement partiel, qui concernera environ 70% de sa population et sera moins strict qu’au printemps. Les commerces devront fermer au plus tard à 22 heures et les entreprises devront instituer des horaires de travail décalés.


    https://www.francetvinfo.fr/sante/maladie/coronavirus/confinement/direct-covid-19-la-polynesie-ne-se-reconfine-pas-malgre-une-contamination-massive_4163043.html


    • Daniel PIGNARD Daniel PIGNARD 1er novembre 2020 09:23

      @BA

      Philippe de Villiers le 31/10/20

      @PhdeVilliers 

      « Bravo à tous les maires qui ouvrent les commerces indépendants et à tous les commerçants de la France éternelle qui résistent à la "start-up nation" d’Amazon et du mondialisme »


    • xana 1er novembre 2020 12:38

      @Lord Haw Haw
      Une voix anglaise pour soutenir l’ennemi nazi.
      Exactement ce que fait BA ici.

      Oui, le parallèle avec l’Occupation a du sens. Les propagandistes sont les mêmes.

      Rappelle-toi ce qui lui est arrivé à la Libération, ca peut t’arriver aussi...


    • xbrossard 1er novembre 2020 23:08

      @BA

      A part copier-coller des informations sur l’étranger, vous servez à quoi ? votre vie est à ce point misérable pour qu’il ne vous restes plus que ça à faire ?
      Vous savez que ce n’est pas parce que tout le monde le fait que ç’est ce qu’il faut faire ? Le principe des crises financières par exemple, c’est que la crise survient quand une majorité des acteurs du marché font tous la même connerie, par exemple tous acheter ou vendre.
      Rappelez vous aussi que toutes les grandes avancées se sont en opposition à la majorité.
      Allez, prenez votre petit cachet et aller vous reposer, vous en avez besoin


  • Old Dan Old Dan 1er novembre 2020 05:34

    ... similitudes avec l’Occupation ?

    ... faut p’têt pas confondre les pinardiers en révolte avec les résistants du maquis, ni un coton-tige ds l’nez avec une bombe sur la gueule...

    .

    [... ni une infirmière qui soigne avec une voisine qui cafte ou qui couche ! (Héhé) ]


  • serge.wasterlain 1er novembre 2020 06:11

    « ...Et si les alliés n’étaient pas venus se faire tuer par milliers sur les plages de Normandie, aurions-nous gagné cette guerre ?... »

    Et bien mon bon monsieur nous aurions connu le système stalinien et nous aurions tous le russe comme seconde langue !


  • zygzornifle zygzornifle 1er novembre 2020 06:42
    Ce second confinement est nul, il y a un choix a faire entre l’économie et la vie des citoyens et la c’est l’économie qui prime, dommage pour l’hôpital qui va être débordé ....

  • Francis Francis 1er novembre 2020 08:45

    ’’ne vous leurrez pas, ce n’est pas en se cloitrant chez soi, en empêchant une grande partie de la population de travailler, qu’on va s’en sortir.’’

     -> Certes, ce n’est pas en se confinant qu’on va en sortir.

     

    « Le roi ne lâche que quand le peuple arrache » Victor Hugo, Notre Dame de Paris

     

    Les masses ont de tous temps été affectées d’un biais cognitif rédhibitoire, et ce n’est pas La Boétie qui dira le contraire : ce biais cognitif est la croyance en un monde juste.

     

    « La théorie de Lerner est que la croyance en un monde juste est d’une importance cruciale pour le maintien du bien-être d’un individu. Étant cependant confronté tous les jours à un monde apparemment injuste, à des gens souffrant sans raison apparente, l’individu utilise des stratégies pour éliminer cette menace envers sa croyance en un monde juste. Ces stratégies peuvent être rationnelles ou irrationnelles. Parmi les stratégies rationnelles, il y a l’acceptation de la réalité de l’injustice, la prévention de l’injustice ou sa correction, l’acceptation de ses propres limites ; parmi les stratégies irrationnelles, il y a le déni, l’isolement, la réinterprétation des événements.

    (...)

    La théorie de la croyance en un monde juste a également été appliquée aux cas de maladies. Les observateurs jugent similairement les malades responsables de leurs maladies. Une expérience a montré que les personnes souffrant de diverses maladies sont davantage dénigrées selon des critères esthétiques que les personnes saines. Les personnes souffrant d’indigestion, de pneumonie ou d’un cancer de l’estomac étaient dénigrées ; les personnes souffrant de maladies plus graves l’étaient plus encore. »

     

    C’est pourquoi les tyrans, ceux-là même « à qui on ne confierait pas une baraque à frites » arrivent si facilement à nous culpabiliser et nous faire accepter cet emprisonnement inique et monstrueux. Ceux qui aujourd’hui mènent le bal n’ont pas été élus, et ne sont pas révocables. Mais nous croyons toujours que ce sont des amis qui nous veulent du bien.


  • Le421 Le421 1er novembre 2020 08:46

    Enfin, il ne nous manque plus que des « Ramirez » !!

    Ça va venir, ne vous cassez pas la tête...

    https://www.youtube.com/watch?v=Wkni0zRYh0o


  • zygzornifle zygzornifle 1er novembre 2020 09:52

    D’ailleurs je ne comprend pas pourquoi les flics ont le droit de se balader pour mettre des prunes toute la journée et a plusieurs alors que nous c’est 1h dans un rayon d’1 Km, pour les flics ça devrait être pareil .... 


  • pierrot pierrot 1er novembre 2020 11:02

    La comparaison est absurde.

    Peut être que vos parents, voire grands parents ne vous ont pas parlé de l’occupation des rafles (pas seulement des Juifs, mais des démocrates, résistants, promeneurs...) de la faim (actuellement le confinement fait grossir les personnes), des bombardements (mes 2 grand pères en sont morts aucun dans ce confinement...)

    etc.

    Article abject.


  • babelouest babelouest 1er novembre 2020 11:12

    Mais oui, nous sommes en guerre : quelques quidams « inspirés » de nationalité indéterminable, issus souvent de « grandes écoles » (communales ?) ont déclaré la guerre à la population française tout entière, et pour ce faire ont lâché aux chausses de cette population des personnels assermentés et armés. Le but : faire perdre à tous les réflexes de solidarité, obliger à courber la tête, masquée ou pas.


    • cettegrenouilleci 1er novembre 2020 12:50

      @babelouest

      Un résumé tout à fait adéquat de la situation.

      Merci pour les commentaires que vous publiez, que je lis toujours avec     beaucoup d’intérêt.

      Bonne journée


    • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 1er novembre 2020 16:25

      @babelouest parfait portrait du pervers narcissique. En plus, il avance masqué. Et surtout n’essayez pas de le combattre, il s’en délecte,...se sachant majoritaire. C’est le KALI YUGA. 

      Le Kali Yuga s’achèvera 432 000 ans (début en  1302) plus tard, quand Kalki, une nouvelle descente (avatâr) de Vishnou ramènera l’Ordre (dharma) et le bonheur sur Terre pour recommencer un nouveau cycle des yuga.

      Les hindous croient que la civilisation humaine dégénère spirituellement au cours du Kali Yuga, qui est dénommé « l’âge noir », car durant cette période les gens sont aussi éloignés que possible des Dieux. L’hindouisme souvent représente symboliquement la morale (dharma) comme un taureau. En Satya Yuga (Kriti yuga), la première étape du développement, le taureau a quatre pattes, mais la morale dans chaque âge est réduite d’un quart. À l’âge de Kali, la morale est réduite à seulement un quart de celle de l’âge d’or, de sorte que le buffle du Dharma n’a qu’une patte.

      Le Kali Yuga tire son nom du démon Kali (कलि), qui ne doit pas être confondu avec la déesse Kâlî (काली). En effet, alors que le Krita Yuga est censé être l’âge d’or, le Kali Yuga est celui où les êtres souffrent le plus, et où ils sont les plus nombreux à souffrir, et ce faisant, où il est plus facile d’atteindre la Délivrance (Moksha) des réincarnations.



      Alors, que faire ??? En rire, car un jour sans rire est un jour perdu...


  • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 1er novembre 2020 16:07

    En quarante on se battait pour un idéal : la liberté et un Léviathan qui s’appelait le nazisme. Maintenant, on se bat pour survivre ou vivre. C’est bien là le problème : perte du sens et des valeurs communes. Comme si l’ennemi en fin de compte, c’était nous-même,....Aime ton ennemi comme toi-même. C’est un autre paradigme..LE HORLA...ou les maux passants.


  • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 1er novembre 2020 16:16

    En quarante, il y avait une certaine dignité à ce battre pour des valeurs auxquelles on croyait (pas tout le monde,..). Ici, le néant : se battre pour poursuivre sur le même chemin mortifère. Se battre contre un système qui est déjà mort. Nulle croix gammée sur ce Covid. En plus il a l’air sympa auréolé de toutes ses couronnes. Joe Biden ou Trump, ça sent le sapin dans les deux cas. 


  • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 1er novembre 2020 16:28

    Mais je ne veux pas vous laisser sur une note triste. Sachez que le pervers-narcissique est son propre ennemi et qu’il n’aime personne. Ne lui faites SURTOUT pas le cadeau de votre haine. Restez dans l’AMOUR : ils détestent...


  • Adèle Coupechoux 1er novembre 2020 18:11

    En effet, ils nous ont déclaré la guerre. Mais nous ne sommes pas encore sous l’occupation. Je comparerais plutôt la période que nous vivons avec la montée du nazisme et sa mise en place dans les années 1931-1932. par le patronat, la droite et l’armée.

    Comme aujourd’hui avec ce gouvernement ultralibérale, un patronat de laboratoires pharmaceutiques, alimentaires et financiers, et les forces armées.

    Les magasins juifs ne sont pas pillés comme à l’époque mais ce sont carrément tous les petits commerces qui sont fermés et mis en faillite. Surtout, ceux qui permettent de conserver le tissus social.

    Les lois anti liberté sont promulguées dans un état d’urgence décrété brutalement.

    Les facultés ferment, les écoles l’ont été et il n’est pas sûr qu’elles restent ouvertes.

    N’oublions pas que l’horreur a été mondiale...comme aujourd’hui. Avec une propagande de la terreur entretenue par les media comme à l’époque.


  • I.A. 1er novembre 2020 19:08

    Votre constat est terriblement vrai, difficile de ne pas voir des similitudes avec la 2ème guerre mondiale et l’occupation.

    Vous égratignez quand même ce pauvre Raoult très exactement de la même manière que les politiques et les médecins, qui nous ont bel et bien plongé dans ce désastre.

    Moi non plus, je n’apprécie pas son look, et moi aussi, je lui trouve des allures de gourou  mais l’habit ne fait pas le moine, et nous avons à faire ici à un personnage n’a suivi la mode qu’à un moment donné de sa vie (le mauvais moment, je vous l’accorde), et qui n’a pas su revenir à une dégaine plus... simple, dirons-nous. Peut-être parce qu’il a eu bien d’autres choses à entreprendre par la suite.

    Toujours est-il que si Didier Raoult avait géré cette grippe, nous n’en serions certainement pas là aujourd’hui ! Notre pays aurait sans doute été comme la Suède aujourd’hui, et ça aurait eu de la gueule, putain !


  • troletbuse troletbuse 1er novembre 2020 23:05

    Une preuve de plus que les pourritures au pouvoir veulent la mort du petit commerce, c’est la dernière directive de CasKouilles. Il préfère interdire le rayon librairie des super et hypermarchés qu’autoriser les librairies à ouvrir.

    Dans les grandes surfaces, vous ne voyez que quelques personnes au rayon livres et environ 3 à 500 personnes dans les rayons alimentation, habillement. Ils se font en ce moment des kouilles en or et ce n’est pas les livres qui vont leur créer du déficit.

    On voit que 100 personnes en librairie sont plus dangereuses que 500 personnes en super-marché.

    En plus,pour trouver un livre d’un auteur mal-pensant, ce n’est pas là que vous le trouverez car censuré du rayon

    Pour les livres d’école, rien dans ces super-marches à part des romans où les livres des anciens chefs d’état écrits par des nègres pas noirs, enfin des livres qui ne mangent pas de pain smiley


  • BA 1er novembre 2020 23:11

    Dimanche 1er novembre 2020 :


    Avec les chiffres de Santé Publique France, le point sur le coronavirus avec les quatre courbes mises à jour :


    https://raw.githubusercontent.com/rozierguillaume/covid-19/master/images/charts/france/dashboard_jour.jpeg


    Source :


    https://covidtracker.fr/covidtracker-france/


    • vesjem vesjem 2 novembre 2020 10:30

      @BA
      tout est faux


    • Xenozoid Xenozoid 3 novembre 2020 22:50

      @BA

      je vais faire comme BA

      Nous devons nous dégager de l’idée que nos institutions, nos traditions, les barrières qui nous protègent contre les pouvoirs absolus et autoritaires, ne peuvent pas être décomposées. Ils sont démantelées une brique à la fois. La séparation des pouvoirs a déjà été anéantie. C’est un fascisme chuchoté, pas encore en marche dans votre rue et qui cogne à votre porte au milieu de la nuit. Mais il est lá, et il jette des racines profondes. Nous devons écouter au-delà du fascisme chuchoté d’aujourd’hui et entrevoir le fascisme triomphant de demain. Nous devons aller au-delà des mensonges et des mythes, au-delà des dogmes, par lequel nous dormons."


  • zygzornifle zygzornifle 2 novembre 2020 08:51

    Ce second confinement n’est qu’un échauffement pour Macron, la suite risque d’être plus musclée....


  • xana 2 novembre 2020 21:27

    C’est vrai. Plus ça va, et plus la situation ressemble à celle de l’occupation.

    La privation de liberté publique est encore une nouveauté, et l’Etat essaie de voir jusqu’où on peut aller sans révolte généralisée. Vu l’abrutissement général et la panique, ils ont encore de la marge.

    Et les gogos espèrent qu’on leur rendra un jour leur liberté enfuie !

    Et puis on a vu refleurir les dénonciations. Signe très sûr d’une dictature qui ne se cache même plus.

    Chaque jour je me réjouis de m’être expatrié. Et de vivre dans un pays sans prétention, où on reste libre au moins à la campagne. Avec des kilomètres de forêt pour aller aux champignons alors que vous allez vous payer un nouvel essai de confinement. Il paraît qu’en France on vous flique avec des drones ? Ici ils peuvent essayer dans nos forêts...


  • xana 2 novembre 2020 21:34

    Oui, mais ce sauveur aimerait bien que d’autres aillent au casse-pipe pour lui... et espère pouvoir le critiquer ensuite.


Réagir