vendredi 29 avril 2016 - par le moine du côté obscur

Le diable

Un personnage fascinant qui sert à beaucoup de bouc émissaire tant ces personnes refusent de voir la vérité en face à savoir qu’elles sont des personnes faibles face au « mal ». Facile de rejeter la faute sur « le diable » comme le fait justement le personnage de Kevin Lomax dans « l’associé du diable » rejetant la faute de ses actions sur son « père » le « diable » (1). Bien qu’en tant que croyant je crois en l’existence du diable, je me dis que les humains font des choix et doivent en assumer les conséquences. Mais dans les faits nous savons que c’est trop rarement le cas et cette lâcheté se « paie cher ». Et rien n’est « facile » car c’est quand on commence à le penser que la catastrophe arrive !

Un de mes professeurs de management marocain nous expliquait qu’il y avait pas mal de mariages consanguins au Maroc et il en résultait certaines maladies spécifiques à ce type de comportement. Il nous a dit qu’il a essayé d’expliquer à un de ses compatriotes que son fils avait des déficiences mentales à cause des mariages consanguins. Mais ce dernier lui a dit que ce n’était pas sa faute mais que c’était le petit qui était déréglé mentalement. Difficile de demander à ce genre de personnes de se remettre en question ! Les préjugés… On a vu les dirigeants étasuniens qualifier Saddam ou Ben Laden de démons et d’être responsables de certains malheurs des étasuniens comme le drame du 11 septembre 2001. Les étasuniens qui se voyaient trop beaux et irréprochables ont bu cette « habile » propagande et ont donné un chèque en blanc à leurs dirigeants pour faire des guerres punitives en leur nom. Tous les étasuniens évidemment ne sont pas tombés dans le panneau, mais beaucoup le sont (tombés). Et mon problème est là avec certains humains qui se prennent pour la quintessence de la « pureté » et qui en arrivent à cautionner les pires abominations. Et quand on parle de nombreuses pertes civiles durant les « guerres saintes » de l’empire étasunien, certains parlent de « dommages collatéraux » avec un mépris nauséeux comme s’ils s’agissaient de la mort de « cafards » ! Et si on disait que les victimes du 11 septembre 2001 étaient des « dommages collatéraux » comment réagiraient-ils ? Quand est-ce que certains vont se demander pourquoi d’autres ont du ressentiment envers eux ? Après je ne nie pas qu’il y a des personnes purement diaboliques mais en général je pense qu’il n’y a pas de fumée sans feu et que les gens violents ont souvent été victimes de violences elles aussi. Pourquoi est la vraie source de pouvoir disent certains !

Oui pourquoi l’humain est ce qu’il est ? Pourquoi le monde est devenu ainsi avec toute cette pollution et ces destructions ? Et bien je pense que l’humain grisé par ses capacités a pété les plombs et s’est pris pour un dieu. Certains se croient supérieurs à la nature et d’autres se croient supérieurs à certains humains qu’ils traitent de vulgaires animaux. Si le complexe de supériorité est quelque chose que j’ai beaucoup vu j’ai vu peu de personnes prêtes à tuer pour affirmer cette croyance sauf quand le prétexte s’y prête. Il faut une étincelle pour mettre le feu aux poudres. Mais certains ont été travaillés depuis leur enfance pour être des bombes à retardement pouvant être manipulés aisément. Je me rappelle de cette femme blanche issue d’une famille raciste du sud des USA qui disait que quand on vous répète chaque jour depuis votre plus tendre enfance que le « nègre » est un animal cela devient pour vous aussi évident que de dire/penser que « le ciel est bleu ». Mon point de vue est que des gens ont sciemment fait naître la haine entre les communautés pour qu’elles soient prêtes à se bouffer entre elles si nécessaires. Mon problème est de savoir qui inculque de pareilles idées aux humains. Oui les humains sont différents, oui certains ont plus d’aptitudes que d’autres pour certaines activités mais cela leur donne-t-il le droit d’opprimer, de persécuter, de détruire les autres ? Quand j’entends certains étasuniens traiter les arabo-musulmans de sauvages, j’ai envie de leur dire de se regarder dans une glace ! Parce quand on a été capables de larguer des bombes atomiques, de larguer de l’agent orange et j’en passe on n’a pas de leçon de morale à donner aux autres. Mais en vérité cela fait ressortir que la « loi du plus fort » est toujours la meilleure et même dans la nature avec ces innombrables combats pour déterminer les « mâles dominants » cette vérité s’affirme. Et que sont les humains sinon de vulgaires animaux, qui aveuglés par leurs nombreuses réalisations refusent cette vérité évidente ? Pour moi ils sont les enfants du « diable » parce qu’ils font ce que le diable veut.

Beaucoup disent que le diable n’existe pas en tant que tel, mais qu’il y a en l’humain « le raisonnement rusé » qui lui dicte ses mauvaises pensées. Pour ma part quand je veux poser un mauvais acte ma conscience (et sans doute mon empathie) m’en empêche. Un de mes oncles m’a dit que j’ai eu la chance de vivre dans une famille aisée, ouverte d’esprit et chaleureuse. Mon père était un homme profondément honnête et qui nous a inculqués certaines valeurs, idem pour ma mère. Je ne sais pas comment d’autres ont vécu et j’ai donc parfois du mal à me mettre à leur place. J’ai moi-même des mauvaises pensées mais je sais aisément comment les contenir car j’ai le recul nécessaire pour les « contrer ». Je sais que la haine engendre la haine et que certains humains pour x ou y raisons ont du mal à se contrôler. L’origine du mal m’a toujours laissé perplexe et je comprends que certains choisissent la solution facile d’accuser le diable. Mais cette solution n’est-elle pas un peu trop facile ? Le diable serait cet ange déchu qui se croyait trop beau, trop fort et qui a été « ramené à la raison » ? Mais ce diable est-il si différent de certains étasuniens qui se croyaient le peuple « indispensable » et qui ont été choqués par les désastres de la « guerre du Vietnam » ou « la guerre d’Iraq » ? Le diable n’est-il pas derrière ces israéliens qui croyaient écraser le Hezbollah en 2006 et se sont pris une raclée ? Le diable n’est-il pas cette volonté qui nous fait croire que nous sommes des dieux qui « pouvons donc devons » ? Certains me diront d’où vient-elle ? Les livres dits sacrés ont leur explication ! Certains voient un djinn et d’autres voient un ange déchu. Que cet être existe n’est à mon avis pas le problème, mon problème est pourquoi certains l’écoutent cette « voix » et tombent sans ses pièges grossiers. Car à trop en vouloir on finit par perdre tout, ceci est évident.

Pour moi le diable est la « tentation », comme dans le film « proposition indécente » (2) où un milliardaire propose à un couple fauché 1 million de dollars pour passer une nuit avec la femme du couple. Car pour moi notre vie sur terre n’est qu’un test et en plus elle est temporaire. Choisir entre le « mal » et « le bien » est à mon avis le but de notre vie dans ce monde. Pour moi le « mal » est céder à la facilité quand le « bien » est de comprendre que le monde est complexe et chercher à traiter avec cette complexité. Le monde est un endroit difficile entre autres parce que certains ont voulu constamment choisir la facilité pensant que leur choix allait améliorer leur vie. Le résultat est désastreux mais tellement prévisible ! Des catastrophes comme celle de Fukushima résument à mon avis assez bien cette « réalité ». « La tentation » reviendra vous hantez sous diverses formes comme le montrent assez bien la fin du film « l’associé du diable » ou le « diable » justement revient sous une forme différente pour tenter son infortuné « fils » montrant que cette tentation à d’innombrables angles attaques. La tentation a créé des catastrophes et vient se présenter « en sauveur » pour créer encore plus de catastrophes. Ne soyons pas surpris quand des politiciens prétendent sauver le peuple avec des lois catastrophiques en renforçant ses lois catastrophiques suite à un traumatisme. Tel est « le diable » cette chose qui créé des catastrophes et qui après vient se poser en sauveur…

  1. http://voracinephile.over-blog.com/article-l-associe-du-diable-105571426.html
Publicité

2. http://www.leblogducinema.com/critiques/critique-proposition-indecente-10860/

Autre lien concernant la vision "religieuse" du diable : 

http://darkfaceofthekiller.blogspot.com/2016/04/le-diable-lennemi-realite-ou.html&nbsp ;

 



8 réactions


  • rimka 29 avril 2016 22:44

    L’Homme a été créé libre et responsable. Il est responsable de ses actes. Le diable n’a aucun pouvoir sur l’Homme. Il ne lui fait qu’inspirer les mauvaises actions.

    « 22. Et quand tout sera accompli, le Diable dira : “Certes, Allah vous avait fait une promesse de vérité ; tandis que moi, je vous ai fait une promesse que je n’ai pas tenue. Je n’avais aucune autorité sur vous si ce n’est que je vous ai appelés, et que vous m’avez répondu. Ne me faites donc pas de reproches ; mais faites-en à vous même. Je ne vous suis d’aucun secours et vous ne m’êtes d’aucun secours. Je vous renie de m’avoir jadis associé [à Allah]”.Certes, un châtiment douloureux attend les injustes [les associateurs."( Coran : Ibrahim)


  • Raoul-Henri Raoul-Henri 30 avril 2016 02:20

    Le diable ? Un pygmalion en causerie ? Un riche possédé des Terres Brunes ?
    Je vois plus d’humus que de flammes.
    Une fois dans sa boite laissons-le pénard, et observons ;)


  • Al djamaal 30 avril 2016 05:32

    @ auteur Oser traiter les étasuniens de diable [ grand satan ] est plutot osé de votre part ( même si c’est vrai, et j’y adhère ). On vous traitera d’ayatollah ou d’hezbollah ou de toute sorte d’islamisme ou d’antisemitisme le plus pire possible.... Vous voyez ce que je veux dire.... Mais il faut quand même dire « qu’un chat est un chat » fut ce un « matou » ou une « pussy » non ?!?


  • Le p’tit Charles 30 avril 2016 08:49

    Mon « diable » est dans la cave...et sert à sortir mes « poubelles »... !


  • slaveofsatan (---.---.103.119) 30 avril 2016 10:14

    Ô moine du coté obscur
    Le diable n’est pas là où tu crois
    en ce moment il est à ASTANA (anagramme de a satan)
    https://youtu.be/Kq8qU476fDc
     smiley


  • Pierre 30 avril 2016 14:32

       Pas besoin de bondieuseries pour aborder ces sujets !


Réagir