mardi 29 janvier - par Dr. salem alketbi

Le Grand Imam d’Al-Azhar ... Imam de la Tolérance

JPEG

Le Grand Imam Ahmed Al-Tayeb, Cheikh d'Al Azhar, président du Conseil des Sages Musulmans, a récemment lancé un débat animé sur les médias sociaux égyptiens au sujet de la décision du conseil de discipline de l'université Al Azhar de renvoyer une étudiante pour un comportement jugé « incompatible avec l'éthique et les traditions de l'université et de la société. » L'intervention du Grand Cheikh d'Al-Azhar a eu lieu pour mettre fin à la sédition provoquée par certains par le biais des médias sociaux, qui sont devenus un champ de bataille pour toutes choses sans aucune norme définissant ce qui est juste et vrai de ce qui ne l’est pas, en particulier en ce qui concerne la religion et les aspects moraux et éthiques des sociétés arabes et islamiques.

Je ne traite pas dans cet article de la décision du Conseil supérieur de discipline de l'Université Al-Azhar, en tant que décision administrative basée sur des critères spécifiques qu’il n’y a pas lieu à discuter, et parce que la décision visait manifestement davantage la dissuasion que porter atteinte à l'avenir de l'étudiante. Et j’affirme que si le Conseil supérieur de discipline avait pris  décision moins sévère, il aurait également fait l'objet d'une féroce campagne de diffamation par les soi-disant religieux qui se sont érigés en tant que protecteurs de la foi !

L’intervention du Grand Cheikh d’Al Azhar a appelé le Conseil de discipline à tenir compte du jeune âge de l’étudiante et de son avenir avant de prononcer la peine de renvoi définitif, et à assumer le devoir de conseil et d’orientation avant de recourir à l’imposition de sanctions. C’est bien là une sage position digne de Son Eminence le Grand Imam et représente la meilleure réponse à tous ceux qui mettent en doute Al-Azhar et ses orientations.

En effet, de telles questions sont le type de questions modernistes imposées par les développements du monde virtuel et des technologies de communication. Elles posent donc les bases permettant de traiter des questions similaires pouvant émerger ultérieurement, afin que ce genre de décisions ne soient pas exploitées comme prétexte pour lancer une attaque contre la religion islamique et l'accuser d'extrémisme.

Le principe de base est que les choses ne peuvent pas être laissées sans normes, sans quoi les sociétés vivront dans le chaos et la turbulence morale, d’autant plus que nous parlons d’une université parmi les plus anciennes dans le monde islamique, dotée de règles qui préservent son prestige et établissent sa crédibilité scientifique et religieuse. Ce principe de base est traduit en un ensemble de normes mises en œuvre dans leur intégralité grâce à une profonde compréhension du contexte entourant toute violation de ces règles et cadres moraux. Laisser les choses sans normes transformera les communautés en un champ de bataille, de conflits et de sédition à un moment où certains se sont proclamés protecteurs de la religion, tandis que d’autres se sont proclamés protecteurs des libertés et leaders de leur temps en matière de renouveau de jurisprudence et de religion !

En effet, les médias, dont certains ont porté de sévères accusations contre l’Université d’Al Azhar, sont les mêmes médias qui ont émis des accusations contre la jeune fille avant la décision de l’université de la renvoyer de façon permanente. Il suffit d’indiquer que l’incident a été défini dans les médias comme « la jeune fille de l’étreinte », ce qui signifie que la jeune fille a été punie par la diffamation médiatique avant toute décision administrative, malheureusement avec des conséquences plus sévères sur les plans social et psychologique , affectant la jeune fille de manière plus profonde que la décision du conseil de discipline. Cette diffamation médiatique grossière peut avoir fortement contribué à faire pression sur le Conseil de discipline pour qu'il prenne une décision en réponse à la colère de la société, une colère à laquelle les médias sont supposés avoir joué un rôle !

Les médias ont émis l'accusation et l'avaient promue lorsqu’ils ont résumé le récit avec les mots « la jeune fille de l’étreinte », puis ils sont revenus accuser le Conseil de discipline, de dureté et de cruauté, lorsqu'il a pris la décision de renvoyer la jeune fille définitivement !

Le Grand Imam d’Al-Azhar, l'Imam de la Tolérance, a bien agi en intervenant rapidement pour nous donner une leçon de mise en œuvre des règles et des procédures qui servent au mieux l'intérêt de l'être humain, sans nuire à personne, tout en préservant les valeurs et l'éthique de la société. Et c’est l’essence même de la modération dans notre vraie religion, comme c’est l’essence même de la valeur de la tolérance à laquelle nous appelons tous cette année, qui est devenue l’Année de la Tolérance aux Émirats arabes unis.

Ceux qui ne réalisent pas la valeur de l'intervention de Son Eminence devraient suivre les hashtags qui prévalaient au moment de l'incident, que certains ont exploité pour promouvoir des valeurs étranges et appeler à la pratique de cet acte sur des places publiques et dans différentes universités, au mépris des valeurs sociales et de l'éthique !

Merci, Grand Imam d’Al Azhar, d’avoir consolidé l’un des principes les plus importants de la religion islamique, la religion de la tolérance et de la modération, et de défendre les intérêts de la société et d’éviter un nouveau fascisme dont nos sociétés arabes et islamiques n’ont absolument rien à faire.

La leçon que nous tirons tous de cet incident éphémère est que les médias cessent de rivaliser avec les médias sociaux et de se précipiter pour accélérer le rythme des crises et de la mobilisation sociale, et qu’ils devraient jouer leur rôle éclairant, qui harmonise le rythme des sociétés à la lumière de la prise de conscience collective des valeurs et de l'éthique découlant de la Religion, et des traditions et coutumes.



16 réactions


  • Arthur S François Pignon 29 janvier 16:14

    L’Islam est par définition une religion de tolérance et de miséricorde, entre musulmans, mais également envers les non musulmans. La tolérance du musulman doit aussi s’appliquer à lui-même. Le fait de se montrer rude avec les autres est un comportement inapproprié : « Sois tolérant envers toi-même et Allah sera tolérant avec toi ».

    En plus d’épargner aux bonnes âmes les affres du jour de la résurrection, le fait de faire preuve de tolérance éloigne du châtiment du feu par la grâce d’Allah : « Celui qui est doux et commode, Allah l’épargnera du feu. Voulez-vous que je vous informe de celui pour qui le feu sera interdit demain ? Il s’agit de tout être doux, facile et commode ».

    Autant de qualités dont le musulman doit faire preuve pour espérer la récompense divine.

    Le Grand Imam d’Al Azhar a bien raison.


    • Arthur S François Pignon 29 janvier 16:29

      @la main jaune

      Oui, je l’achète à la maison blanche, ils en ont plein.
      Trump a prêté serment sur la bible qui dit : « S’il est possible, dans la mesure où cela dépend de vous, soyez en paix avec tout le monde. » Mais bon, il est accro, voilà...


    • Arthur S François Pignon 29 janvier 17:04

      @zaza

      Qu’est-ce qui était « salace » dans la question ?

      salace : masculin et féminin identiques

      (Sexualité) Qui a de la salacité, un penchant prononcé pour l’érotisme, l’obscénité, les rapports sexuels.

      Qui a de la salacité, un caractère érotique, lubrique, obscène de propos ou de comportements.

      Synonymes : lascif, lubrique


  • Gasty Gasty 29 janvier 20:00

    "les soi-disant religieux qui se sont érigés en tant que protecteurs de la foi !

    "

    Question : pourquoi sont-ils suivi par les autres ? Sont-ils menaçant ? Ou se rencontrent-ils ?


  • Jonas 29 janvier 22:41

    C’est scandaleux de venir faire ici de la propagande pour le prédicateur antisémite Ahmed Al Tayeb, digne d’Adolf Hitler :

    « Regardez à quel point nous souffrons aujourd’hui du sionisme global et du judaïsme, alors que notre coexistence pacifique avec les Chrétiens a résisté à l’Histoire. Depuis la naissance de l’Islam il y a 1400 ans, nous avons souffert de l’intervention juive et sioniste dans les affaires musulmanes, c’est une cause de grande détresse pour les Musulmans. Le Coran dit, et l’Histoire l’a prouvé : « Tu découvriras parmi les ennemis les plus acharnés des Croyants les Juifs et les polythéistes. »
    [...]
    « Les Juifs considèrent que tous les autres leur sont inférieurs, extrêmement inférieurs. Ils pratiquent une hiérarchie, et ils n’ont pas honte de l’admettre parce que c’est écrit dans la Thorah, vis à vis des meurtres, de l’esclavage, et d’autres choses encore. Ils ont généré des problèmes non seulement avec la communauté musulmane, mais également avec tous les autres peuples, et l’Histoire l’a clairement démontré.
    Ces pratiques et croyances ont fait en sorte que tout le monde, même les non-Musulmans, détestent les Juifs. »

    Le cheikh Ahmed Al-Tayeb, Imam de la « Tolérance », de l’université Al-Azhar interviewé pour la télévision égyptienne Channel 1, le 25 octobre 2013

    « L’apostasie est un crime, si un apostat ne se repent pas, il doit être tué. »
    [...]

    « Aucune société musulmane ne doit considérer la liberté sexuelle, l’homosexualité comme un droit personnel. Les sociétés musulmanes considèrent que ce sont des maladies, qui doivent être combattues et traitées. »
    Ahmed Al-Tayeb, Cheikh de l’université Al-Azhar, le 16 juin 2016



    • OMAR 30 janvier 18:33

      Omar9
      .
      @Jonas

      .
      Ce que tu présentes n’est que des affirmations d’un homme, un prédicateur, un imam au plus, pas la parole ou les écrits de Dieu.
      .
      Mais que dire quand des écrits pareils sont mentionnés dans le Talmud, un des textes fondamentaux du judaïsme rabbinique et la base de sa Halakha (« Loi ») :
      « Un Non-juif est comme un chien.
      Les écritures nous apprennent qu’un chien mérite plus de respect qu’un non-juif. »

      Ereget Rashi Erod.22 30
      « Les juifs sont des humains, non les Non-juifs, ce sont des animaux. »


      Kerithuth 6b p. 78
      « Les juifs peuvent mentir et se parjurer, si c’est pour tromper ou faire condamner un Non-juif. »


      Babha Kama 113a :
      etc....

      Pôvre anti-Islam primaire...


    • Jonas 30 janvier 21:22

      @OMAR « Ce que tu présentes n’est que des affirmations d’un homme, un prédicateur, un imam au plus, pas la parole ou les écrits de Dieu. »

      Je ne vois pas le rapport, le Talmud est écrit par des rabbins, pas par Dieu.
      Le Talmud a été brûlé plusieurs fois au Moyen-âge en place publique, pour dénoncer les atrocités mentionnés dans ses textes, et les Juifs s’y référant expulsés du territoire.

      Je ne vois pas en quoi cela entre en contradiction avec Ahmed Al Tayeb, un antisémite notoire qui appelle à la haine des Juifs sur les chaînes de télévision devant des millions de téléspectateurs.


    • OMAR 30 janvier 22:37

      Omar9
      .
      @Jonas
      .
      L’antisémitisme, je te le rappelle, est un concept purement chrétien, qui considère les juifs comme un peuple déicide, après la crucifixion du Christ :
      https://fr.wikipedia.org/wiki/Peuple_d%C3%A9icide
      .
      Donc, l’Islam et les musulmans n’y sont pour rien dans cette ignominie.
      .
      Bien sûr, il existe des antisémites au sein de la communauté musulmane, comme il existe aussi des antisémites partout à travers le monde, même chez les ... japonais, mais pour d’autres raisons :
      https://www.courrierinternational.com/article/2000/05/18/l-antisemitisme-nippon-se-porte-bien
       ;
      Et Ahmed Al Tayeb

      ne représente que sa petite personne.
      .
      Par contre, le Talmud qui méprise tous les non-juifs et qui a cours en Israël, est la « Loi » des juifs : voila la nuance et non le rapport.
      https://www.la-croix.com/Urbi-et-Orbi/Actualite/Monde/Leglise-Multiplication-pains-incendiee-juifs-extremistes-rouvert-2017-02-13-1200824481
      .
      Alors, pas la peine de jouer au crétin, car tu l’es réellement en semblant ignorer cette Vérité.


    • Jonas 30 janvier 22:55

      @OMAR "L’antisémitisme, je te le rappelle, est un concept purement chrétien, qui considère les juifs comme un peuple déicide, après la crucifixion du Christ« 

      L’antisémitisme n’est pas un concept purement chrétien, les Juifs ont été persécutés, déportés par les égyptiens, les babyloniens, liquidés par les romains, bien avant que le Christianisme n’apparaisse.

      Le Prophète de l’Islam, guide de tous les musulmans, ne dit-il pas dans le Coran (comme l’explique Ahmed Al Tayed dans son interview) :
       »Tu trouveras certainement que les Juifs et les associateurs sont les ennemis les plus acharnés des croyants.« 
      Le Coran 5:82

      Selon Abou Hourayra, le Prophète Mohamed a dit : « L’Heure ne viendra pas tant que les musulmans n’auront pas combattu les juifs qui n’auront d’autre recours que de se cacher derrière les pierres et les arbres qui diront : “ Musulman ! Voici un juif qui se trouve derrière moi, viens donc le tuer ! ”, à l’exception d’un arbre appelé gharqad et qui est un des arbres des juifs. »
      Hadith authentique du Sahih - Bukhari et Muslim - p500

      Tout musulman est par essence antisémite, sinon, il ne serait pas musulman, car il désobéirait alors au Prophète Mohamed.

      ------------------------------
       »Par contre, le Talmud qui méprise tous les non-juifs et qui a cours en Israël, est la « Loi » des juifs : voila la nuance et non le rapport."

      Israël a plus de 20% de sa population qui est arabe.
      Les Arabes vivant en Israël ont un niveau de vie nettement supérieur aux Arabes des pays alentours.


    • Jonas 30 janvier 22:59

      @OMAR « Donc, l’Islam et les musulmans n’y sont pour rien dans cette ignominie. »

      Je rappelle juste que le projet politique de Hitler a été un échec en Occident, mais un véritable triomphe dans les pays arabo-musulmans du Maghreb.
      Savez-vous combien il y a de Juifs en Algérie, en Égypte, en Libye, en Irak, en Syrie, en Arabie Saoudite, au Yémen, au Liban ?
      Zéro.
      Ils ont tous été expulsés ou exterminés.

      Reste une petite communauté de 3500 personnes sous haute protection policière sur sur l’île tunisienne de Djerba, et guère plus au Maroc.


    • OMAR 31 janvier 10:21

      Omar9
      .
      @Jonas
      .
      Pour les autres pays, je ne sais pas, mais pour l’Algérie, s’il reste peu de juifs (il en existe encore...) c’est que ces derniers se sont considérés « citoyens français » juste après la colonisation, à travers les scélérats « Decrets Crémieux ».
      Décrets initiés par un .... juif : Isaac-Jacob Crémieux.
      .
      Et en 1962, ils ont suivi la France, à l’instar de ton botul BHL ou de ce Gargamel Zemmour...
      Donc tu comprends cette haine de ce genre de zigotos envers l’Algérie, particulièrement.
      .
      Par contre en Iran, pays musulman : les iraniens juifs siègent au parlement :
      https://www.presstv.com/DetailFr/2018/02/10/551938/Reportage-de-RT-sur-les-juifs-dIran
      .
      Et exterminer 6 millions de juifs en Occident chrétien et présenter ce génocide comme un échec, dépasse l’antisémitisme le plus abjecte..
      .
      Continue, car demain tu écriras, toute honte et haine bues, que Hitler était musulman....


    • Jonas 2 février 11:26

      @OMAR « s’il reste peu de juifs (il en existe encore...) c’est que ces derniers se sont considérés « citoyens français » juste après la colonisation, à travers les scélérats « Decrets Crémieux » »

      Le décret Crémieux a supprimé le statut de dhimmi, qui faisait des juifs des citoyens de seconde zone dans le monde musulman, méprisés et humiliés.

      -------------------
      « Et exterminer 6 millions de juifs en Occident chrétien et présenter ce génocide comme un échec, dépasse l’antisémitisme le plus abjecte.. »

      C’est le projet politique de Hitler qui a été un échec, pas le génocide, le IIIème Reich et son idéologie ont été écrasés, relisez ma phrase.

      -----------------------
      « Par contre en Iran, pays musulman : les iraniens juifs siègent au parlement »

      En Iran, les juifs de façade qui siègent au parlement ont du officiellement décréter leur haine envers Israël, tous les autres ont été exterminés.
      8700 juifs sur plus de 80 millions d’habitants : l’équivalent de la population d’un village, qui sert de vitrine à la communauté internationale afin de montrer la soi-disant tolérance des iraniens envers les juifs, tout en diffusant sur les chaînes de télévision publiques iraniennes, une violente propagande antisémite.


  • Mohammed MADJOUR Mohammed MADJOUR 30 janvier 16:23

    Oui, cet Imam comme tous ses camarades tolèrent bien l’ignorance !!! Les musulmans n’ont jamais rien compris à la religion musulmane, d’où leur condition d’aujourd’hui !


  • popov 30 janvier 17:13

    L’université d’Al Azhar, cette « prestigieuse » institution qui enseigne la religion la plus détestable et la plus imbécile du monde...


  • OMAR 30 janvier 18:18

    Omar9

    .

    Wahhabite @salem alkatbi : "..un comportement jugé « incompatible avec l’éthique et les traditions de l’université et de la société.  »

    .

    Par les faits, qu’a commis cette étudiante pour être condamnée puis mérité une clémence ?

    .

    Tout une logorrhée pour faire de la promo pour un imam, alors que juste à coté, vos armées massacrent des enfants yéménites.

    .

    Et là, il n’y a ni intercession positive de cet imam, ni clémence, mais omerta et barbarie :

    https://www.algeriepatriotique.com/2017/09/22/yemen-al-saoud-massacrent-enfants/


Réagir