mardi 30 juin - par France Républicaine et Souverainiste

Le Rassemblement National torpille une candidate patriote à Tarascon (13)

Tartarin en aurait fait une jaunisse ! Alors que la mairie de Tarascon était promise à une militante patriote, Valérie Laupiès, un étrange front républicain s'est constitué pour lui barrer la route. Curiosité de la magouille : un silence médiatique quasi-complet sur la manoeuvre, alors que l'élection de Louis Aliot a été commentée au même titre que les succès écologistes.

Que s'est-il donc passé au pays de Tartarin ? Valérie Laupiès, directrice d'école maternelle publique en REP, ex-militante chevènementiste et du mouvement ATTAC, a rejoint le FN devenu RN il y a quelques années. Par patriotisme, volonté de faire bouger les choses, aider notre pays à retrouver sa souveraineté et son indépendance, ainsi qu'à rétablir l'ordre républicain en matière de sécurité et d'immigration. Rien de bien original à cela, car nombreux sont les français qui sont passé par là (dont votre narrateur). Contrairement aux idées fausses véhiculées par la télévision, beaucoup d'enseignants du public, du moins ceux qui travaillent et qui sont chargés de classe dans les quartiers populaires, constatent au quotidien les ravages de la désintégration de notre société livrée à l'immigration clandestine, à l'assistanat généralisé, à l'immaturité de nombreux parents et à la faiblesse des pouvoirs publics. Ils s'engagent en politique en conséquence, et contrairement aux permanents syndicaux de la FSU, de l'UNSA, du SGEN-CFDT subventionnés et payés à faire autre chose que de l'enseignement, ils ne votent pas pour l'ultra-gauche. Rappelons que le monopole médiatique de la représentation des professeurs engendre une vision tronquée de la réalité, celle de l'enseignant tiers-mondiste, gauchiste, défenseur des sans-papiers etc.

Donc Mme Laupiès a fait le choix du courage en rejoignant Marine Le Pen et le FN. Elle y est devenue membre du bureau politique. On imagine le harcèlement en règle qu'elle a enduré sur son lieu de travail, mais son intégrité et sa tenacité toute féminine lui ont permis de tenir bon. Hélas, comme toujours au FN/RN, elle a fini par claquer la porte et partir voir ailleurs. Dupont-Aignan, Civitas, Robert Ménard, des gens plus sérieux que ceux qu'elle a croisé au RN. Elle a monté sa liste à Tarascon, et pensait naivement faire consensus au sein du camp souverainiste.

C'était sans compter sur la véritable nature du RN, qui lui a balancé un candidat dans les pattes afin de faire réélire un vieillard divers droite à sa place. Avec 55% des voix au premier tour, les deux listes d'ultra-droite fusionnées auraient largement gagné l'élection. Mais le front républicain mis en place par... le RN (!) a barré la route à Mme Laupiès au second tour (48% pour le maire sortant, 39% pour elle, 13% pour le parasite du RN). Le parti de Marine Le Pen est bien devenu membre à part entière du système, il utilise les mêmes méthodes qu'il condamne quand c'est à son encontre. Pour ceux qui ne l'auraient pas encore compris, le RN n'est qu'une baudruche utilisée depuis quarante ans par le pouvoir pour canaliser les mécontents et faire réelire les tenants du sustème. C'est l'assurance-vie politique de Macron, assurée de sa réélection en 2022 face à Marine.

Publicité

Les antifas, la France Insoumise, les journalistes, les permanents syndicaux de l'EN, et tous les chiens de garde doivent bien se marrer de la farce de Tarascon. Une farce dont la pauvre Valérie Laupiès est la baudruche, elle qui n'aurait jamais imaginé en rejoignant le camp nationaliste ce genre de coup tordu, pensant y trouver des gens de conviction et de vrais militants.

Hélas, le RN est bien ce parti du système tel qu'il est décrit par des Asselineau, des Guy Konopnicki et des Michel Onfray. Il ne sert qu'à rendre infréquentable le discours sur l'immigration maitrisée, la préférence nationale, la souveraineté et les valeurs traditionnelles. Ceux qui s'y prennent au sérieux en sont chassés (on en est à combien de scissions en vingt ans ?). 

Les authentiques républicains tels que Philippot et Valérie Laupiès ne s'y attardent pas, et subissent les conséquences après-coup. Tarascon est bien le symbole de la nature même du FN/RN qui se prétend gaulliste : on vend du discours, on se fait élire à des places sympas, on lache ses amis et on achève ceux qui continuent le combat. Mme Laupiès finira sans doute comme Bruno Mégret, Carl Lang et Florian Philippot qui visaient le pouvoir réel avec un véritable programme politique.

Ce qui s'est passé à Tarascon n'est pas simplement honteux pour les souverainistes. C'est une honte pour la logique même des élections dont se détournent une large majorité de français qui ne croient plus dans la politique, ses magouilles et ses coups-bas. Le RN vient de nous rappeler qu'il n'était qu'un parti comme les autres...



42 réactions


  • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 30 juin 17:52

    La semaine dernière, ma voisine m’a dit que sa chatte venait de mettre au monde des chatons RN.

    Je l’ai revue hier, après les municipales et je lui ai demandé des nouvelles de ses chatons RN.

    « Ils ne sont plu RN ! », qu’elle m’a dit*

    « Ah bon, pourquoi ? », que j’ai demandé

    « Dimanche soir, ils ont ouvert les yeux ! »


  • McGurk McGurk 30 juin 19:01

    C’est une honte pour la logique même des élections dont se détournent une large majorité de français qui ne croient plus dans la politique, ses magouilles et ses coups-bas.

    La politique ne sert pas à résoudre les problèmes du pays mais à maintenir au pouvoir coûte que coûte une élite politique et économique qui règnera sans concession sur le territoire.

    Tout le monde le sait, beaucoup se sont leurrés en votant. Encore plus de Français ne voteront pas et se feront un plaisir de continuer l’expérience jusqu’à l’effondrement du système électoral.

    On l’attend de pied ferme. Serons-nous remettre les pendules à l’heure ?


  • samy Levrai samy Levrai 30 juin 19:17

    « Mme Laupiès a fait le choix du courage en rejoignant Marine Le Pen »

    Il faudrait du courage pour rejoindre la branche raciste du parti unique euro atlantiste ? il faudrait du courage pour se vautrer dans la collaboration euro fasciste ?

    Après les partis politiques pour rire, nous avons les articles politiques pour rire, qu’est ce qu’on rigole !


    • McGurk McGurk 30 juin 19:24

      @samy Levrai

      Ce sont les arguments utilisés par le PS, la droite et la extrême-droite macronienne pour discréditer une partie de l’opinion publique ne se reconnaissant pas dans les partis « traditionnels ».

      Pourtant, le bilan desdits partis a été lamentable, leur fascisme latent a bien été révélé étant donné les décisions folles et unilatérales qu’ils ont prises au nom d’intérêts supérieurs à la nation (l’Europe, la finance).


    • samy Levrai samy Levrai 30 juin 21:35

      @McGurk
      Nous sommes régulièrement d’accord surtout quand il s’agit d’analyses.
      Lis STP le programme du RN , tu verras que j’ai raison.


    • Copain 30 juin 22:34

      @samy Levrai
      Moins de mosquée et moins de musulmans. Je dis excellent programme National


    • McGurk McGurk 30 juin 23:10

      @samy Levrai

      Ca doit sûrement être le même qu’il y a vingt ans mais plus lissé. Tout comme Juppé qui, trente ans plus tard, souhaitait appliquer le même programme.


    • sylvain sylvain 1er juillet 10:49

      @samy Levrai
      non, il faut du courage pour envisager une chose qui vous rendra impopulaire et vous attirera plein de problèmes , et le faire quand même par conviction . Que l’on se trompe ou non, d’ailleurs


    • samy Levrai samy Levrai 1er juillet 17:59

      @sylvain
      Je ne prête courage qu’à la résistance, jamais à la collaboration.


    • Captain Marlo Captain Marlo 2 juillet 18:36

      @Copain
      Moins de mosquée et moins de musulmans

      Si vous saviez comme le patronat se fiche des religions ! Ce qui lui importe, c’est de trouver des salariés qui acceptent les emplois que les Français rechignent à remplir, dans les conditions, les horaires et les salaires proposés, c’est tout.
      Exemple les pizzérias parisiennes Big Mama : « Je prends qui se présente ! ».
      Et s’ils n’ont pas de papiers en règle, c’est encore plus mieux !

      •  

      Par le passé, le patronat a volontiers utilisé les Polonais dans les mines, ils étaient catholiques. Il a utilisé les Italiens en Provence pour les emplois les plus pénibles, le travail dans les vignes, bucheron etc, ils étaient catholiques. Il a utilisé les Portugais dans le bâtiment, et les portugaises pour faire le ménage, ils étaient catholiques itou ! Puis des Algériens en masse pour reconstruire la France et fabriquer nos immeubles et nos voitures... La reconstruction de la France après la guerre, c’est aussi à eux que nous la devons.
      •  

      Si le PCF était opposé à l’immigration par le passé, ce n’est par racisme ou xénophobie. Les migrants entrent en concurrence avec les salariés français, et en acceptant le travail, ils empêchent le patronat d’augmenter les salaires.

      C’est ce qui se passer actuellement avec les travailleurs détachés d’Europe de l’Est, mais comme ils sont cathos, le FN est d’une discrétion de violette sur la question...

      •  

      Si le FN n’aime pas l’Islam & l’immigration, on se demande bien pourquoi ses dirigeants refusent depuis 13 ans de débattre publiquement avec Asselineau pour discuter du Frexit ? L’UPR est logique dans sa démarche :

      1/ le Frexit, c’est le retour des frontières et le droit de gérer qui entre et séjourne sur le territoire.

      2/ Après la sortie de l’UE, un débat sur les questions migratoires.

      3/ Un référendum pour savoir quelle immigration souhaitent les Français. Personne ne leur a jamais demandé leur avis sur la question.

      •  

      Voter FN en pensant lutter contre l’immigration est un leurre, puisque le FN ne veut pas que la France sorte de l’UE ! Ma grand mère aurait :« C’est un cataplasme sur une jambe de bois ! ». Vous vous faites plaisir avec vos incantations, mais ça ne change strictement rien à la situation, puisque ce sont les Traités européens qui gèrent l’immigration....




  • berry 30 juin 21:21

    Admettons, le RN n’a pas été fair-play sur ce coup, il aurait du soutenir la candidate dissidente qui aurait sans doute été élue. Le parti pourrait aussi se rabibocher avec Philippot et quelques autres mais ça changerait quoi au final ? Il ferait 2 % de plus, à tout casser.

    Pour renverser un système totalitaire déguisé en démocratie, ça ne suffira pas.

    Perso, je compte plus sur la réélection de Trump pour changer le cours des choses en France.


  • Giordano Bruno 30 juin 21:27

    C’est quoi une candidate patriote ?


    • Kapimo Kapimo 30 juin 22:52

      @Giordano Bruno

      Ca dépend.
      A priori, l’acception commune du microcosme politique dirait qu’il s’agit d’une candidate souverainiste et anti-« progressiste ».
      Pour certains, une fasciste.
      Pour d’autres, une patriote.


    • Aimable 30 juin 23:04

      @Giordano Bruno
      Avec une patriote une chose est sur , c’est qu’elle n’est pas mondialiste .


    • Goldored Goldored 1er juillet 08:30

      @Giordano Bruno
      Une fachiotte ?


    • Buzzcocks 1er juillet 09:00

      @Giordano Bruno
      Etant donné la teneur des articles de l’auteur, un patriote est quelqu’un qui n’habite pas une grande ville, a fait peu d’étude, travail à l’usine, sent la sueur, ne lit pas de livres surtout de sociologie et de philosophie (matières qui ne servent à rien), et il a un poster de Mongénéral dans la salon. Le patriote va aussi déposer des fleurs en novembre sur la tombe de Mongénéral, et comme tous les patriotes du type Orban, il déteste l’Europe sauf quand il s’agit de remplir un dossier de subventions.
      Le Patriote n’aime pas les élites mondialisées, les journalistes, les intellectuels, les étrangers, les punks à chiens, les punks sans chien aussi d’ailleurs, les bobos, les artistes, les pédales, en gros, il n’aime que lui.


    • sylvain sylvain 1er juillet 11:45

      @Buzzcocks
      il me semble qu’il se présente comme un ancien professeur du 93 ( qui n’est pas très rural)


    • sylvain sylvain 1er juillet 11:46

      @sylvain
      remarque, j’ai eu des profs qui suaient beaucoup


    • Captain Marlo Captain Marlo 2 juillet 18:54

      @Giordano Bruno
      C’est quoi une candidate patriote ?


      .
      C’est quelqu’un qui est fâchée avec le FN pour diverses raisons, mais :
      qui a le même programme que le FN.
      — qui n’a jamais lu les Traités européens.
      — et qui croit, comme le FN, qu’on peut changer les Traités et qu’il est possible d’avoir « une Autre Europe ! »...

      .
      Ils sont nombreux dans ce cas à être fâchés avec le FN, ou à ne pas vouloir rejoindre le FN, mais qui vivent dans les mêmes illusions...

      En clair, ce sont des mécontents de l’ Europe, qu’ils critiquent beaucoup.
      Ils n’ont que le mot « souveraineté » à la bouche, mais comme ils sont sous informés, ils racontent des salades à leurs électeurs...
      .
      D’ailleurs, qu’ils soient de Droite, de Gauche où du Centre, une Autre Europe n’est pas possible, il faudrait que 100% des 27 pays soient d’accord, et ils sont divisés sur tout. 


  • HELIOS HELIOS 1er juillet 01:40

    ... les mécanismes politiques sont simples : les partis pressentent un candidat, peu importe les autres partis.

    Le RN a présenté son candidat, il n’a pas été élu !

    Quand a la candidate malheureuse, pourquoi n’a-t-elle pas eu l’intelligence de prendre un accord avec le RN ? est-elle partie en confllt avec la RN ?

    La politique, comme la diplomatie c’est justement tenir compte des autres. comment aurait-elle dirigé la commune si elle ne sait pas s’associer pour un projet ?

    Elle ne l’a pas fait donc, elle n’a pas sa place au RN et elle n’a pas été élue.

    Remplacez « RN » par « PS » « LREM » « LR » « LFI »... c’est pareil.


  • Arafel Arafel 1er juillet 02:32

    Me semble avoir lu le meme article sur un autre site avec un autre nom de contributeur.
    S’est pas donné beaucoup de mal on dirait  smiley
    Ceci dit, il semble que cette dame a refusé de fusionner sa liste avec celle du RN...  smiley


    • dimitrius 1er juillet 09:27

      @Arafel
      En même temps , il y a pas 50 mille façon de relater un fait réel , c’est pas parce que t’as lu la même chose ailleurs que l’auteur doive se distinguer en racontant des conneries. C’est sur que toi tu risques pas de te fouler Duc , vu que t’écris rien.


    • Arafel Arafel 1er juillet 13:39

      @dimitrius
      Non, j’ecris pas grand chose, je jette un œil de temps en temps... smiley


  • caillou14 rita 1er juillet 06:46

    Changer le nom d’un parti, n’enlève pas la merde profonde qui s’y trouve ?


  • caillou14 rita 1er juillet 08:09

    oupsssssss un encarté qui râle ?

     smiley


  • zygzornifle zygzornifle 1er juillet 09:01

    M’en tape , ceux qui s’en plaignent sont les premiers a faire pareil s’ils le peuvent ….

    Ha mais oui eux ont le droit pas les autres ….


  • zygzornifle zygzornifle 1er juillet 09:02

    torpille une candidate patriote

    Coluche aurait dit :

    Des pates oui mais des patriotes 


  • QAmonBra QAmonBra 1er juillet 09:25

    Merci @ l’auteur pour le partage.

    Juste un bêlement parmi d’autres : Tout propriétaire d’un important troupeau de moutons sait qu’en plus du berger, il lui faut aussi au moins deux chiens pour manœuvrer son capital ovin.

    L’un agissant à gauche de la masse bêlante en marche, l’autre à droite et le pasteur fermant ladite marche.

    Est il utile de préciser que le nom et/ou le sexe des agents canins, ainsi que du préposé à la garde dudit capital, sous réserves de son rendement, n’ont strictement aucune importance pour son détenteur ? . . .


    • Daniel PIGNARD Daniel PIGNARD 1er juillet 15:38

      @QAmonBra

      « et le pasteur fermant ladite marche. »

       

      Le pasteur ferme la marche au retour à la bergerie parce que les brebis savent où aller, mais le pasteur est devant le troupeau au départ de la bergerie pour le guider où il veut le faire brouter.


    • QAmonBra QAmonBra 1er juillet 20:16

      @Daniel PIGNARD

      Exact ! Je vois que vous êtes connaisseur en la matière, toutefois, je vous signale que chez les espèces actuelles de moutons, les bergeries ont des allures de bureaux électoraux, alors que pour leurs ascendants, voila seulement deux siècles, elles ressemblaient plutôt à des églises, car en matière « pastorale » le clergé catholique en connaissait aussi un « sacré » rayon ! . . .


  • machin 1er juillet 09:25


    .

    FN ou RN,

    F haine ou R haine

    Même en changeant de nom, la haine reste là.

    .


  • sylvain sylvain 1er juillet 11:01

    Quand on en est pas à crever de faim ou autre situation insupportable, le pouvoir n’attire que les mégalos, les gens sains d’esprits s’en tiennent loin .

    Les quelques uns qui s’y essaient, parce qu’ils ont des projets ou pensent que les choses partent en couille se retirent en général vite du panier des crabe des psychotiques du pouvoir .


    • Captain Marlo Captain Marlo 2 juillet 19:15

      @sylvain
      le pouvoir n’attire que les mégalos, les gens sains d’esprits s’en tiennent loin .


      Ce n’est pas ainsi que les choses se passent...
      Le 4e pouvoir est celui des médias.
      Ceux qui veulent que tout reste en place passent dans les médias.
      Et ceux qui portent un projet qui dérange sont censurés.

      •  

      Si vous avez suivi les années de débats sur le Brexit, vous avez remarqué que ceux qui ont peur de la désintégration européenne (ou qui ont un gros portefeuille d’actions dans le CAC 40 et les multinationales ) ont déliré et prévu les pires catastrophes !
      .
      Certains ont même annoncé que le Brexit serait néfaste pour la nature et tout particulièrement, pour les blaireaux britanniques !! 

      Manque de bol, en GB, la PAC sera toujours versée aux agriculteurs et l’agriculture sera réorientée vers le bio. Là, silence radio, aucun média n’en parle !
      .
      Et ce dont les médias ne parlent pas, n’existe pas ! Les médias créent la réalité, une réalité virtuelle qui ne correspond pas au faits, mais qui existe dans la tête des citoyens. C’est ce qu’on appelle la propagande.
      .
      Le Frexit est tabou. Ceux qui en parlent sont traités « de fachos, d’extrême-droite, de complotistes, de nationalistes, de populistes », « fermeture- sur- soi- comme- la Corée du nord » etc !! Il faut faire peur !
      .
      Manque de chance, 170 pays dans le monde sont indépendants et souverains, ce que les médias oublient toujours de dire ! Ils commercent entre eux, passent des accords de coopération et sont majoritairement ouverts sur le monde...


  • Odin Odin 1er juillet 11:52

    Bonjour,

    « elle a fini par claquer la porte et partir voir ailleurs »

    Faux, elle fut exclue du RN. La raison, avoir signé une lettre appelant à rejoindre la liste « Les amoureux de la France » de Nicolas Dupont-Aignan pour les européennes de 2019.

    Sans parler de son mari Frédéric qui, pour les élections 2020 n’hésita pas d’exhiber les affiches du RN qu’il avait lui-même arrachées.


    • Olivier Perriet Olivier Perriet 1er juillet 12:32

      @Odin
      La liste « Les amoureux de la France » de Nicolas Dupont-Aignan pour les européennes de 2019.

      Tiens on n’en parle plus de cet enième avatar de la Droite la plus bête du monde, censé, une nouvelle fois, rassembler bonnet blanc et blanc bonnet. à suivre !


    • Arafel Arafel 1er juillet 20:58

      @Olivier Perriet
      C’est vrai ça, il devient quoi mr 3% ?
       smiley


  • Olivier Perriet Olivier Perriet 1er juillet 12:30

    Ils ont toujours fait pareil, ce n’est pas une nouveauté :

    celui qui sort ne sera pas ménagé, jusqu’à ce qu’il revienne la queue basse en quémandant.


  • Julot_Fr 2 juillet 06:55

    Un exemple de plus de la prise du controle du FN/RN par l’oligarchie qui controle déja le faux paradigme gauche / droite, un autre example étant la coopération de Marion LeMaréchal avec les sionistes comme signalé par Soral, on peut espérer que l’électorat s’adapte suffisamment rapidement aux parasitage extansif des partis politiques (contrairement au 13% de crétin qui ont voter RN)


    • Captain Marlo Captain Marlo 2 juillet 19:32

      @Julot_Fr
      on peut espérer que l’électorat s’adapte suffisamment rapidement aux parasitage extansif des partis politiques (contrairement au 13% de crétin qui ont voter RN)


      .

      Je ne critique pas les électeurs du FN, ni d’aucun Parti, j’ai moi même longtemps voté pour le PS, soit disant de Gôoche ! C’est vous dire si j’ai avalé des couleuvres, et même des boas pendant des années !
      .
      Jusqu’au jour où les Socialos ont voté avec Sarkozy le Traité de Lisbonne, et remis en question le référendum de 2005, où j’avais voté NON. 
      .
      Je reproche aux citoyens de ne pas vérifier et à s’informer ailleurs. Avec Internet et tous les sites alternatifs, il suffit d’y passer un peu de temps, au lieu de se coller devant Hanouna ou sur Amazon...
      .
      Aller à la pêche le jour des élections ne change rien. Même avec 10% de votants, leur pseudo démocratie fonctionne quand même.


    • Julot_Fr 2 juillet 20:01

      @Captain Marlo

      Ca fonctionne surtout pour l’aristocratie bancaire, la France a quasiment finalisé son basculement vers le socialisme où l’état est responsable de tout (emploi, chomage, santé, nourriture à travers régulation, reproduction (PMA)..) dans ce contexte, les Francais se retrouvent comme des moutons ligotés en route pour l’abbatoire : prise de contrôle totale par les multinationales qui pilotent l’ue par le lobbying, on à déjà un apercu avec microsoft en piste pour gérer toutes nos données santés comme conséquence de la crise covid


    • Captain Marlo Captain Marlo 3 juillet 19:35

      @Julot_Fr

      Je crois que vous faites erreur. La France est un pays tout à fait singulier.
      Le modèle social français est issu du CNR et les Français y sont très attachés, car c’est de la solidarité et de la répartition des profits, un cas certainement unique au monde !
      .
      Oui, l’Etat est important en France, c’est la Monarchie qui l’a créé il y a 800 ans.
      Et là aussi, les Français veulent qu’il s’occupe de tout ! 
      .
      Et ne vous fatiguez pas à vouloir imposer aux Français le libertarisme, où c’est « chacun pour sa pomme », ils n’en veulent pas !

      C’est tout cela que la finance, l’UE et le patronat veulent détruire !


Réagir