lundi 9 mai - par Pierre Sarramagnan-Souchier

Les apparitions de la Sainte Vierge au Mexique et en Egypte

Depuis 2 000 ans, l’humain devrait ouvrir son cœur et faire preuve d’intelligence devant l’évidence pour son chemin de vie grâce aux apparitions de la Vierge dans le Monde, pour lui permettre de progresser et de s’élever spirituellement. Et ce en serait pas du luxe au regard de ce que nous vivons sur cette planète…

Comme le mois de mai est généralement consacré chez les chrétiens à la Sainte vierge (la mère de Jésus-Christ), je vous propose deux cas d’apparitions de la maman du Sauveur : Les apparitions mariales extraordinaires au Mexique (Guadalupe) et en Egypte (Zeitoun, Choubra, Assiout et Edfou).

Bonne découverte à vous !
Votre serviteur, Pierre Sarramagnan-Souchier, le 7 mai 2022.

jumeau Juan Diego avec la tilma représentant la Ste Vierge {JPEG}

Déjà plus de 21 000 apparitions sur Terre de la Dame céleste depuis l’an 1000 (1) (2) (3). Et toujours aussi peu de regards intérieurs éveillés… Quelle tristesse ! Peut-être y a-t-il un manque de pédagogie ?

C’est pourquoi, je vous propose, avant de voir les cas spécifiques du Mexique et d’Egypte, l’une des explications suivante d’après mon interprétation d’un texte tiré du livre de Joachim Boufflet dans le tome 2 de l’“Encyclopédie des phénomènes extraordinaires dans la vie mystique” (page 150 de l’édition de janvier 2004) * :
“Le cœur du Message que la Vierge Marie, en ses apparitions, délivre au peuple de Dieu est l’Eucharistie. Marie est la servante de l’Eucharistie et, en celle-ci, de l’unité de l’Eglise (universelle).”

“C’est donc un œcuménisme fort proposé au peuple de Dieu pour qu’il y revienne lorsqu’il s’en écarte. Et, dans les véritables mariophanies, les demandes de chapelles (de la Vierge Marie) pour y prier en sont les outils où supports ici-bas pour nous y aider. L’Eucharistie, par le Corps, le Sang, l’Âme et Divinité de Jésus-Christ sont les témoignages de l’amour universel donné en exemple (et quel exemple impressionnant !) pour les humains afin d’aider à leur progression.” “Aimez-vous les uns les autres, comme je vous ai aimé.”

Mais si les chapelles peuvent aider à retrouver le bonheur d’un amour universel, elles ne remplacent pas la prière intérieure de chacun des humains qui éclairent l’humanité. Les chapelles n’en sont que les outils. Ne tombons donc pas dans une mariophanie dénuée de sens. Les humains sont les parcelles divines qui forment l’ensemble du Corps du Christ en l’Eternité grâce à l’Eucharistie. Et la Vierge Marie est la Première Servante de cette Eucharistie.
 

-----------------------------------------------

La Vierge de Guadalupe… Et si votre œil pouvait respirer…


Pendant qu’il y en a qui ne pensent qu’à en découdre avec leurs bandeaux, tissus et autres chiffons sur la tête, je vous propose de porter un regard différent sur le couvre-chef en vous permettant de découvrir le vrai sens d’un voile céleste. En effet, si notre quotidien est rempli de considérations matérialistes, il arrive parfois que certains aient la chance de percevoir ici-bas des splendeurs inaccessibles à la plupart d’entre nous. (Cf. : A. C. Emmerick qui pouvait voir le déroulement de l’humanité depuis la création originelle jusqu’à nos jours ! *)

Les faits :
La Dame de Guadalupe s’est reproduite sur la tilma du jumeau Juan Diego à l’instant où il a déposé les fleurs célestes au pied de l’évêque qui demandait des preuves des apparitions pour accéder à la demande de la Dame céleste, pour la construction d’une église qui lui soit dédiée.

Cette tunique végétale qui ne dure qu’une vingtaine d’année est toujours en bonne conservation de nos jours et la peinture ne trouve pas une explication scientifique raisonnable d’après des chercheurs de la NASA…
 

Des mystères dévoilés :
Tenez, comme je suis sympa, je peux même vous “dévoiler” des secrets laissés à cet apparition, comme le manteau de la Vierge du Mexique qui a des étoiles qui correspondent exactement aux constellations au-dessus de Mexico, le 12 décembre 1531, à 10h40…
Tout aussi surprenant encore, la présence sur la tilma du signe du Nahui Ollin, centre du monde d’après la tradition aztèque. Ce signe se trouve au milieu de la tunique de la Vierge enceinte, à l’endroit même où elle porte le Christ.

Mais pour en savoir beaucoup plus, je ne peux que vous conseiller la lecture de la dernière édition du livre “La Vierge du Mexique” du Père François Brune †. Le chapitre premier est gratuit sur le site de l’éditeur, profitez-en !

 

Et depuis 491 ans, de nombreux miracles et prodiges continuent de se réaliser !

Comme ce miracle ou prodige survenu le 24 avril 2007 à la Basilique Notre-Dame de Guadalupe à Mexico, après la décision du conseil municipal de cette ville de légaliser l’avortement à la demande jusque là interdite.
Cet événement du Mexique transmise par le Père Luis Matos, supérieur de la Communauté des Béatitudes était rapporté et accompagné d’une photo et d’un commentaire en espagnol dont voici la traduction résumée :

“A la fin de la messe offerte pour les enfants avortés non nés, l’assistance de la Basilique se demandait ce qu’attendait d’elle la Très Sainte Vierge de Guadalupe. Tandis que beaucoup de fidèles prenaient des photographies de l’ayate de Tepeyac, exposé et vénéré dans le Basilique et au pied duquel la foule des pèlerins qui défile sur un tapis roulant, l’image de la Vierge a commencé à s’effacer, pour donner place à une lumière intense qui émanait de son ventre, constituant un halo brillant ayant la forme d’un embryon. Avec un cadrage et un grossissement important il est possible d’apprécier la position de la lumière qui provient réellement du ventre de l’image de la Sainte Vierge et n’est ni un reflet, ni un artéfact.
L’ingénieur Luis Girault qui a étudié l’image ainsi réalisée a confirmé l’authenticité du négatif et a pu préciser qu’il n’avait été ni modifié, ni altéré, par superposition d’une autre image. Il a découvert que l’image ne provient d’aucun reflet, mais sort littéralement de l’intérieur de l’image de la Vierge. La lumière produite est très blanche, pure et intense, différente des lueurs photographiques habituelles produites par les flashes. Cette lumière est entourée d’un halo et paraît flotter à l’intérieur de l’abdomen de la Vierge. Ce halo possède la forme et les mesures d’un embryon. En effet si on examine plus précisément encore cette image en la faisant tourner dans un plan sagittal, on distingue à l’intérieur du halo certaines zones d’ombre qui ont les caractéristiques d’un embryon humain dans le sein maternel.”

Jésus Christ vrai Dieu et vrai Homme : C’est la foi catholique ! Déjà St Jean-Baptiste avait tressailli dans le sein de sa mère pour saluer son Seigneur. N.D. de Guadalupe vient au secours des embryons non nés – ignorés des légistes – en rappelant ainsi l’évangile de St Luc (I, 31) : « Voici que vous concevrez en votre sein, et vous enfanterez un fils, et vous lui donnerez le nom de Jésus. »

Rappelons au passage, que Notre Dame de Guadalupe est pour les chrétiens du monde entier le symbole de la défense de l'enfant à naître. Ceux qui sont allés à Mexico voir cette basilique ont pu voir l’immense foi qui se manifeste autour de cette représentation de la Vierge. Il se présente que la ville de Mexico - seule dans le pays - vient d'autoriser l’avortement jusqu’à 12 semaines de la grossesse. Or devant des milliers de pèlerins, pendant la messe célébrée pour les enfants martyrs de l’avortement, l’image de Notre Dame s’est soudain éclairée au niveau de l’abdomen. Une sorte de lumière intense, une sorte de halo. Cette lumière a été photographiée. Il suffit d’avoir été en ce lieu pour comprendre que ce soit possible. En effet, devant l’image, il n'y a pas moins de deux tapis roulants pour permettre aux pèlerins de défiler plus vite. Et les flashes crépitent sans arrêt. Et en se rapprochant de cette luminosité, la forme d’un embryon apparaît de manière évidente. Dans le sein de la Vierge que peut-il nous être montré sinon l'image de Jésus lui-même. A cette heure, nous n’en savons pas plus.

Message transmis par l’Association des médecins et des infirmières catholiques de France du 24-04-2007.

 

QUE PENSER DE CES PRODIGES ACHEROPITES ?

La relique laissée en 1531 par la Vierge de Guadalupe au Mexique, a l’intérêt de nous permettre de comprendre que ce que nous découvrons aujourd’hui avec les techniques scientifiques les plus avancées, n’est pas du seul domaine des humains, mais bien un cadeau divin offert pour notre progression cosmique et spirituelle. C’est selon l’expression, une trace achéropite qui nous est offerte (Voir une vidéo intéressante sur ce sujet ! ). (Rappel : Achéropites : Objets produits de façon miraculeuse. Par extension, le terme s’applique également aux copies non faite par la main de l’Homme.)

Mais ce n’est pourtant pas nouveau ! Il y a de nombreux exemples d’achéropites dans l’histoire du monde. Le Suaire de Turin en est un autre exemple. (lire ici ! ) (voir aussi Le site officiel du Suaire de Turin) (et une page en anglais **). C’est lui aussi une relique de cette dimension, laissée pour notre progression spirituelle, quoiqu’en disent les nihilistes et matérialistes de tous poils… Ce sont en général des gens très instruits et intelligents, que l’irrationnel remet entièrement en cause et qui ont du mal à accepter une telle réalité suprasensible. 

Les enseignements d’une religion plus ancienne encore, comme l’hindouisme, nous éveillait aussi à cette ouverture céleste. Mais il est regrettable là aussi, que cette prodigieuse avancée spirituelle d’il y a plus de quatre mille ans ait été oubliée et qu’elle se soit sclérosée au point d’en avoir rejeté l’un de ses fils, les plus éminents : le Bouddha de la Compassion qui combattit l’intolérable orgueil de ceux qui excluaient de la société humaine leurs frères “Dalits” (1). (Les rejetant de toutes castes pour en faire des parias à vie). Comme quoi, quand le sens des religions n’est pas compris, cela conduit à des catastrophes humaines.

Plus récemment, l’histoire s’est répétée il y a 2 000 ans pour la religion des Hébreux qui ne pouvaient pas accepter une telle avancée de lumière de la part de l’un de ses fils qui, contrairement au Bouddha, ne s’exila pas et s’offrit en holocauste pour l’avancée spirituelle de l’humanité, avec en prime, ce petit “pied de nez magique” de la Rédemption des âmes grâce à la résurrection du Christ (télécharger au format pdf, un dossier sur la résurrection de Jésus Christ et de la Sainte Vierge d’après Anne Catherine Emmerich *). Et toujours à propos de la Résurrection, Lire aussi : Flavius Josèphe déclare : « Christos, c’était lui ».

On lira à cette occasion, avec intérêt un article paru en l'an 2000 sur les travaux de Messod et Roger Sabbah à propos de leur livre : “Les secrets de l'Exode”, “On a découvert le message caché de la Bible”. (lire ici !)

Rappelons au passage, que les religions ne sont pas des buts en soit. Elles ne sont seulement que des écoles et des outils pour apprendre à percevoir les règles de vie communautaire sur terre tout en restant en liaison - le plus souvent possible ! - avec l’Eternel dans sa vie quotidienne, avant de pouvoir rejoindre le moment venu, la dimension de l’infini en Eternité…

Et je sais que cette notion n’est pas simple à comprendre pour nos contemporains, quand l’on constate tous les matérialismes stériles et idéologies de laïcités négatives… Cela est bien triste pour l’avancée de l’humanité qui aurait grand besoin d’un petit courant d’air spirituel pour s’éclaircir les neurones et avoir le cœur plus serein…

Grâce à l’incontournable livre en français du travail très fouillé du Père François Brune† : “La Vierge du Mexique”, aux éditions Le Jardin des Livres, vous découvrirez peut-être qu’il y a d’autres dimensions plus célestes que notre triste réalité très “terre à terre”. Et votre regard en sera très certainement changé…

Note :
Pour en savoir plus, des liens pour un petit coup d’œil rapide !
Le site officiel de la Vierge de Guadalupe (1)
Les yeux dans les yeux :



- Je vois en détail les images ! (1)

- “ Mon œil ! Moi, j’y crois pas ! ” (1)

 

 


La Vierge de l’Égypte avec les apparitions publiques à Zeitoun, Choubra, Assiout et Edfou 


“J’en ai mal aux yeux de la regarder” : Des millions de personnes ont la chance extraordinaire de pouvoir la contempler depuis le 2 avril 1968 au dessus des églises coptes.

Puisque que la Dame de Lumière est présente et visible pour les humains, pourquoi ne vous en ferais-je pas partager ce plaisir ?

Apparue à partir de 1968, la Dame de Lumière continue de se montrer de nos jours, aux populations de toutes religions, dans d’autres villes de ce pays, sur des lieux de passage supposés de la Sainte Famille il y a 2000 ans, comme à Choubra, Assiout et Edfou. De nombreuses photographies et films des apparitions célestes réalisés par des participants à ces apparitions publiques, sont disponibles sur des sites internet qui montrent ces événements extraordinaires (1) (2) (3) (4).

Voir aussi la vidéo de l'apparition de la Vierge à Alexandrie en 2011 (cliquer ici !).

Là encore, je vous suggère le livre du Père François Brune† : “La Vierge de l’Egypte” dont le premier chapitre est aussi disponible sur le site de l’éditeur (2).

“Heureux ceux qui croient sans voir !” disait le Christ…

A ce propos, ajoutons que des participants ont pu voir la Vierge et des scènes de la vie du Christ dans l’église copte de la Vierge d'Edfou pour la fête de la vigile de l’Assomption de la Vierge le 21-22 août 1982.

Note 1 :
Pour les détails, outre les enseignements du Christ disponibles dans le Nouveau Testament (cf. : La Bible !), je peux vous conseiller la lecture des livres d’A. C. Emmerick qui, grâce à ses visions, nous permet de connaître la vie quotidienne de la Sainte Vierge et de son fils Notre Seigneur Jésus Christ comme si on y était ! A lire gratuitement sur un site spécialisé *.
Pour découvrir la signification de la grande famille du Christ avec ses “frères et sœurs”, (cliquez ici !). Ce tableau détaillé (au format pdf) sur la parenté du Rédempteur, a été reconstitué à partir des visions de la Bienheureuse Anna Catharina Emmerick. Quand on vous dit que “tous les hommes sont frères”, pourquoi ne pas le croire…

On lira aussi avec intérêt l’œuvre de Maria Valtorta sur les trois années de l’enseignement de Jésus Christ jusqu’à sa résurrection et de son enfance sur un site assez pédagogique *.

Note 2 :
Heureuse concordance céleste de date, le Pape Jean-Paul II qui dévoua tout son pontificat à la Sainte Vierge a rejoint pour l’Eternité le 2 avril 2005, la Dame de Lumière, le jour anniversaire de la première apparition à Zeitoun. Autre événement céleste, le 13 février 2005, Sœur Lucie, la dernière survivante des trois petits bergers de Fatima a rejoint la Dame de Lumière. Rappelons à cette occasion que le Pape polonais qui s’était placé sous la protection de la Vierge de Fatima (Portugal) apparue aux petits bergers un 13 mai 1917, “faisait dévier la trajectoire de l’attentat” du 13 mai 1981 du Pasteur de l’Eglise romaine. Importance symbolique de tout premier ordre pour ce Messager de l’Espérance.

 

JPEG - 21.4 ko
La tilma et les étoiles
Sur la tilma, les étoiles qui correspondent exactement aux constellations au-dessus de Mexico, le 12 décembre 1531, à 10h40… le jour de l’apparition de ce prodige sur la tilma du jumeau Juan Diego devant l’évêque…
JPEG - 16.4 ko
La Ste Vierge à Zeitoun en 1968
l’apparition publique de la Ste Vierge à Zeitoun (Egypte) au dessus de l’église copte en 1968
JPEG - 57.8 ko
A Zeitun au dessus de l’église copte
On voit la Ste vierge au dessus du clocher en 1968 à Zeitun en Egypte


17 réactions


  • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 10 mai 07:41

    Il vaudrait mieux utiliser le terme de « dame blanche », nom donné à des mythes ou à des apparitions de natures diverses. Il peut s’agir soit d’entités surnaturelles tenant les rôles de fées, de sorcières, de lavandières de nuit ou d’annonciatrices de mort prochaine, soit de fantômes de femmes décédées lorsqu’il s’agit de spectres hantant des châteaux ou d’auto-stoppeuses fantômes.

    Dans le folklore ancien, ces fées étaient à la reine Guenièvre de la légende arthurienne et à la fée Mélusine, elles-mêmes héritières de la tradition païenne polythéiste dans laquelle la déesse mère tenait une place importante. Elles habitaient landes et forêts la nuit et s’attaquent parfois aux rares passants1. Pour le jésuite Martín Antonio Delrío : « Il y a une sorte de spectres peu dangereux qui apparaissent en femmes toutes blanches dans les bois et dans les prairies ; parfois on les voit dans les écuries, tenant des chandelles allumées dont elles laissent tomber des gouttes sur le toupet et les crins des chevaux, qu’elles peignent et qu’elle tressent ensuite fort proprement. »

    Elles sont encore célébrées dans de nombreux lieux dans les Pyrénées et au Canada, notamment des grottes, anciens habitats préhistoriques, comme celle de Massabielle à Lourdes avant les visions de Bernadette Soubirous.

    Dans le légendaire pyrénéen, on trouve des dames blanches, assimilables à des personnes de sang royal ou princier (ou à leurs spectres), qui jouent un rôle protecteur. C’est le cas en Andorre, où une dame blanche apparaissait près de la cascade d’Auvinyà. Elle habitait une tour voisine et est apparue à plusieurs reprises pour défendre le territoire andorran contre les visées d’un évêque d’Urgel, puis contre les attaques d’un loup monstrueux qui n’était autre que cet évêque métamorphosé.


  • Jean Keim Jean Keim 10 mai 08:20

    La ferveur religieuse qui accompagne les apparitions mariales est déconcertante, mais elle révèle que les êtres humains ne se limitent pas à ce qu’ils pensent, que l’inconnu, l’altérité, le sacré, peuvent se manifester malgré la barrière mentale que nous leur opposons.

    Ce n’est pas la forme qui, me semble-t-il, est essentielle mais la source fondamentale en elle-même.

    Paradoxalement c’est l’extrême dépouillement du message de Jésus, tel qu’il est perceptible dans les évangiles, qui en fait une authentique vérité, entre chacun de nous et l’essence du message il n’y a que le bruit de nos pensées, pas même du vent.

    Seuls les simples en esprit sont touchés.


    • Clocel Clocel 10 mai 08:25

      @Jean Keim

      « Seuls les simples en esprit sont touchés. » Merci !


    • Furax Furax 10 mai 12:00

      @Clocel
      Ne remercie pas, tu n’es pas concerné !
      Il parlait des « simples EN esprit »
      Tu as confondu avec les « simples D’esprit »


    • charclot charclot 10 mai 13:11

      @Jean Keim
      confonds pas simple d’esprits et conditionnement par la violence la bêtise et l’ignorance... Simple d’esprit n’empêche pas de faire des maths de très haut niveaux ou de conduire une armée de 100000 hommes... Dans votre idée, scatholiques, c’est plutôt soumis que vous mettez en relief et humiliation pour humilité... Il ne faut surtout pas être passé dans votre hachoir à pensée, votre broyeur d’enfants pour croire encore à vos conneries et se soumettre à votre incompétence intellectuelle morale et spirituelle.. Pas étonnant que les jeunes préfèrent se convertir à l’islam au botulisme ou à n’importe quoi d’autres plutôt que de rester dans le sein de l’église de Rome qui je le rappelle n’est pas chrétienne mais catholique apostolique et romaine.. Alors oui je suis relaps et particulièrement content de l’être car nul hypocrisie ne survit à l’intelligence.


    • Jean Keim Jean Keim 10 mai 14:44

      @charclot

      Relisez ! Je n’ai pas écrit simple d’esprit, pour le reste... le moins que je puisse dire est que vous êtes très en colère, écoutez celle-ci mais pas les mots qu’elle vous suggère, la colère se suffit à elle-même mais elle n’est pas bonne conseillère, entretenue elle oblitère l’intelligence.

      Les Évangiles ne sont pas un message catholique, ni même chrétien, cela est venu après, plus tard, sur la pression de Saul de Tarse notamment qui a voulu tout régenter, on peut s’en tenir simplement aux Évangiles, l’essentiel y est, c’est un véritable don de l’Intelligence.


  • Étirév 10 mai 08:58

    La maternité est une révolution dans l’existence de la femme, et c’est le propre des révolutions de susciter toutes les puissances de la vie. Il faudrait supposer une bien complète déchéance pour qu’en cette crise douloureuse de la nature créatrice la femme ne sentit pas l’enthousiasme du dévouement palpiter dans son sein. Le premier vagissement de son enfant est l’oracle qui lui révèle sa propre grandeur ; et le fer qui détache de ses flancs une créature immortelle en qui elle se voit revivre la détache du même coup des puérilités et des égoïsmes de sa jeunesse solitaire. Cette rude étreinte des forces génératrices, ce labeur étrange imposé à sa faiblesse, ces espérances, ces angoisses, ces effrois inouïs qui l’oppressent, l’exaltent, et éclatent en un même gémissement ; puis cette convulsion dernière à laquelle succède aussitôt le calme auguste de la nature rentrée dans sa paix après avoir accompli son œuvre suprême, tout cela n’est point, comme on l’a dit, le châtiment ou le signe de l’infériorité de tout un sexe. Loin de là ; cette participation plus intime aux opérations de la nature, ce tressaillement de la vie dans ses entrailles, sont pour la femme une initiation supérieure qui la met face à face avec la vérité divine dont l’homme n’approche que par de longs circuits, à l’aide des appareils compliqués et des disciplines arides de la science.
    Gloriosa Regina Mundi


  • macchia 10 mai 11:40

    Dommage que les deux (Jean Paul II et Francesco) consécrations de la Russie, demandées en 1917 à Fatima, n’aient pas encore eu du succès .


  • pipiou2 10 mai 15:49

    En fait l’étude des miracles est du même registre que celui des OVNIs.

    Que Dieu s’exprime sur l’avortement par des artifices relevant du spectacle de magie c’est assez grotesque.


    • @pipiou2
      N’étant pas Dieu, vous n’aurez qu’à lui dire le moment venu quand vous le verrez !


    • PascalDemoriane 10 mai 17:22

      @pipiou2
      « Que Dieu s’exprime sur l’avortement par des artifices relevant du spectacle de magie c’est assez grotesque. »

      Qu’un pipiou1,2 ou 3 s’exprime sur des thèmes qu’il ignore et veut ignorer relevant d’un crétinisme ostentatoire est non moins grotesque.
      Ce type d’ OVNI, Objet Verbeux Non Utile reste inexpliqué mais statistiquement probable.


  • SilentArrow 10 mai 16:32

    @Pierre Sarramagnan-Souchier

    En Bolivie, on m’a raconté que cette « apparition » de la La vierge de Guadalupe avait eu une très forte répercussion sur le comportement des Espagnols.

    Avant cette apparition, les Indiens étaient considérés comme des animaux, comme les noirs, c’est à dire des êtres sans âme. Il y avait quand même un petit doute, car contrairement aux noirs, beaucoup d’Indiens préféraient se faire tuer plutôt que de travailler pour les Espagnols.

    Après l’apparition de la Vierge à un Indien, le doute n’était plus possible : les Indiens étaient bien des hommes, mais possédés par le diable. À partir de ce moment les soldats baptisaient les filles avant de les violer, pour ne par avoir de commerce avec le diable.

    Il s’agit peut-être d’une légende.

    Toujours est-il que cette apparition aurait eu lieu en 1531. Mais Charles Quint avait déjà interdit la mise en esclavage des Indiens en 1526 et ordonné la mise en liberté de tous les esclaves indiens en 1542.

    Quelle a été la réelle influence de cette apparition sur le statut des Indiens dans l’empire espagnol et sur la résolution de la controverse de Valladolid ?


    • @SilentArrow
      Merci de votre remarque.

      "La tradition catholique et hagiographique rapporte qu’à la suite de ces apparitions, l’évêque Mgr Juan de Zumárraga fait rapidement construire une petite chapelle pour y recevoir la précieuse relique, et que les pèlerins (indigènes surtout) y affluent nombreux. Cette première construction sera suivie de nombreuses autres, jusqu’à la dernière basilique actuelle, inaugurée en 1976.

      La tradition rapporte qu’en quelques années, grâce aux apparitions, et à Notre-Dame de Guadalupe, près de 8 millions d’Indiens demandent le baptême, certains déclarant même que « l’image miraculeuse de Notre-Dame de Guadalupe a fait plus pour la conversion des Indiens que toutes les prédications antérieures ». Des chroniqueurs franciscains rapportent que des villages entiers prenaient la route, sous la direction de leur chef indigène et faisaient plus de 100 km pour trouver un missionnaire et demander le baptême, spontanément.

      Pour Bouflet et Boutry, ces apparitions marquent une « rupture » dans l’histoire de l’évangélisation du Mexique, entraînant un bouleversement dans la dévotion et la croyance de millions d’hommes et de femmes.

      Aujourd’hui, le sanctuaire marial de Notre-Dame de Guadalupe attire 20 millions de pèlerins par an."
      Source : https://fr.wikipedia.org/wiki/Apparitions_mariales_de_Notre-Dame_de_Guadalupe



  • zygzornifle zygzornifle 12 mai 13:31

    Macron est apparu a l’Elysée .... 


Réagir