lundi 24 avril - par gruni

Les électeurs qui n’ont pas voté comme moi sont des c... !

Combien de fois avez-vous entendu les électeurs qui n'ont pas voté pour mon favori sont des c... ou des veaux, voire pire encore. Après les résultats de cette soirée électorale du 23 avril, vous avez donc remarqué que le respect de l'adversaire et de ses idées n'a plus beaucoup de sens pour les partisans des candidats, surtout ceux des vaincus. Sans doute faut-il mettre cette attitude méprisante pour les autres citoyens sur le compte de la déception naturelle après une défaite, mais si s'attaquer à un candidat pour les idées qu'il représente est parfaitement légitime, s'en prendre à ses électeurs et la preuve d'une ouverture d'esprit inexistante.

De toute façon, avec des scores de 23,9% ou 21,4% au premier tour, le gagnant de la présidentielle aura énormément de mal à gouverner le pays, même s'il obtenait la majorité à l'Assemblée nationale en juin. Très vite, le nouveau Président ou Présidente aura une forte opposition en face de lui et rapidement fleuriront les insultes et les procès pour incompétence. Quant à l'état de grâce, il n'existe plus depuis bien longtemps et la cote de popularité de l'élu, déjà faible au début du mandat, chute très vite au plus bas dés la première décision ou réforme. Ceci étant valable pour tous les candidats qui avaient une chance de remporter l'élection. Oui, faut vraiment avoir un moral et une volonté de fer pour vouloir être le chef d'Etat d'un pays aussi divisé. D'ailleurs, le dernier Président explosé en vol et brûlé vif sur l'Agora, pourrait certainement le confirmer. C'est vrai que personne ne l'a obligé à briguer la place et qu'ensuite il a tout fait pour prendre des coups. 

Quant aux médias, dire que ces ignobles manipulateurs ont décidé le choix du futur Président de la République à la place de l'électeur, c'est leur donner un pouvoir excessif même si l'influence de la presse n'est pas contestable, il ne faut pas pour autant tomber dans la caricature. Inutile de dire que si la manipulation existe elle n'est pas seulement sur la presse mainstream, et personne, absolument personne, ne peut dire la portée exact du bourrage de crâne permanent sur le net ou à la télé, le jour du vote. 

Que penser maintenant des consignes de vote des candidats éliminés qui eux prennent leurs électeurs pour des c... ? Ces responsables politiques sont-ils des gourous ou d'infaillibles voyants extralucides ? Certes, les responsables politiques peuvent donner un choix personnel, pour le reste l'électeur n'est pas un enfant qu'il faut prendre par la main jusqu'à l'isoloir. À lui de jouer à la roulette russe s'il le souhaite, ou de voter en son âme et conscience selon ses idées. 



53 réactions


  • Taverne Taverne 24 avril 16:18

    Le titre semble refléter aussi ce que pense Mélenchon « ceux qui n’ont pas voté pour moi sont des cons » et par conséquent « je boude, bande de cons ! ». Infantile comportement.


    • gruni gruni 24 avril 16:44

      @Taverne


      « je boude, bande de cons ! » Il semble, mais je n’en suis pas sûr, que Mélenchon songe a arrêter sa carrière politique. Mais peut-être qu’il boude.


  • riff_r@ff.93 riff_r@ff.93 24 avril 16:31

    On leur dit ça c’est vrai ils disent OK !

    On leur dit ça c’est pas vrai ils disent OK !

    Qu’est-ce qu’ils sont cons !

    On leur dit ça c’est beau ils disent OK !

    On leur dit ça c’est pas beau ils disent OK !

    Qu’est-ce qu’ils sont cons !

    https://www.youtube.com/watch?v=Q84DpWK8S2o



  • Frédéric Van der Beken Frédéric Van der Beken 24 avril 16:32

    Très juste. Accepter la démocratie, c’est accepter les choix multiples et les conséquences multiples. Avec entre 20 et 23% + le 1/4 d’abstentions ou nuls : aucun n’est devenu le messie et le 2e tour sera un vote par défaut ou par dépit. Ce qui ne change guère ...


    • gruni gruni 24 avril 16:52

      @Frédéric Van der Beken


      Oui, de toute façon l’élu sera mal élu, ce qui promet un avenir qui déchante.

  • MagicBuster 24 avril 17:08

    Après avoir constaté les 2 gauches irréconciliables, on constate maintenant les 5 Frances irréconciliables.

    En résumé - Il y a 5 France à 20% :
    Les Abstentionnistes
    La gauche macron
    La gauche mélenchon
    La droite / LR
    La droite / FN

    ( J’en oublies les autres . . . désolé. )
    La prochaine fois on aura 6 france à 16%, puis 7 à 14% etc . .. .

    A partir de combien - faut-il s’inquiéter ?
    (moi c’est déjà fait)


    • gruni gruni 24 avril 17:26

      @MagicBuster


      La gauche Macron est plutôt le centre social-libéral. On peut également concevoir que le PS va se diviser en deux. Quant à s’inquiéter pour la suite vous avez raison.

    • Frédéric Van der Beken Frédéric Van der Beken 24 avril 17:49

      @MagicBuster
      Si vous voulez faire vivre une démocratie, il faut en changer les règles, les adapter autant que nous le faisons pour la société. Un jour, ça viendra car cela devient urgent. Ces dernières années, j’ai vu de plus en plus de réclamations, pétitions plus ou moins bien organisées. C’est dans l’air et ça viendra. JLM en avait proposé (le pack complet n’était pas pour moi).
      Des initiatives comme Synopia sont intéressantes. http://www.synopia.fr/
      Ce mouvement est encore trop lent, la classe politique a du mal à faire son ménage. Dimanche soir, dans tous les débats, 75% des intervenants étaient des vieux de la politique.
      Au soir des législatives, il sera à comparer la composition de l’assemblée avec les résultats du 1er tour et tout le monde pourra constater le verrouillage de la démocratie.
      https://www.change.org/p/pour-le-renouveau-de-la-d%C3%A9mocratie


  • Tall Tall 24 avril 17:21

    On peut objectivement dire qu’un type qui n’a pas aimé le quinquennat hollande et a voté Macron est un con ... puisqu’il vote pour que ça continue sans le comprendre.

     
    Et il y en a des millions dans ce cas ... 
     
    Et il aura suffi pour leurrer ces millions de cons de laisser l’étiquette officielle PS collée sur le front du gagnant de la primaire ( Hamon ) pour en dédouaner d’autant l’autre sbire ( Macron ) sorti par la porte arrière de l’Elysée l’an dernier pour faire le coup du « ni gauche ni droite » 
     
    J’avais même proposé pendant 48h un article intitulé « Le PS ... déjà ressuscité ? » expliquant le stratagème en février déjà ... puis je l’ai retiré ( gros regret ) car tout y était prédit.
     
    Sauf que je n’ai pas cru que ça marcherait, tant la ficelle était grosse. D’autant que plusieurs médias l’avaient bien évoqué et que plusieurs apparatchiks PS l’ont rejoint ouvertement.
     
    Mais ça a marché quand même !

    • gruni gruni 24 avril 17:33

      @Tall


      « On peut objectivement dire qu’un type qui n’a pas aimé le quinquennat hollande et a voté Macron est un con ... » L’électeur qui n’aime pas Hollande, aime probablement la social-démocratie. Ce qui explique qu’il vote Macron, par défaut.
      Mais vous, vous êtes le type même de l’électeur qui prend les autres pour des cons, parce qu’il ne votent pas FN. Donc si je suis votre « logique », il y aura une majorité de cons, le 7 mai.


    • Tall Tall 24 avril 18:18

      @gruni


      Donc si je suis votre « logique », il y aura une majorité de cons, le 7 mai.
       
      Mais les cons ont toujours été majoritaires ... sinon la démocratie serait interdite smiley

    • aliante 24 avril 18:28

      @Tall

      je pense que ceux qui ont voté Lepen ont voté Macron aussi quand on connait le rôle du Fn depuis 40 ans on va assister à la victoire de Macron rempart contre la bête immonde
      peut être même que Papa Lepen va sortir une grosse horreur pour répugner les derniers croyants
      le vrai vote utile c’était Melenchon ou Asselineau


    • Tall Tall 24 avril 18:59

      On pourra mesurer le niveau de connerie de manière simple et objective en regardant combien de temps mettra Macron pour devenir majoritairement impopulaire.

       
      Perso, je parie qu’on y sera déjà à la fin de l’année ... chiche ?

  • Christian Labrune Christian Labrune 24 avril 17:22

    @Gruni,
    Il était très clair dès le début qu’il ne serait pas possible, pour quelqu’un qui a deux sous de jugement, de voter POUR un candidat mais CONTRE tous ceux dont on ne veut pas parce qu’ils promettent la lune ou représentent une menace pour les institutions républicaines.

    Or, ce sont les mêmes qui se sont ridiculement passionnés POUR un candidat et POUR une solution totalitaire qui, maintenant, se livrent le plus au jeu des insultes. Il y a donc bien en France 40% d’électeurs qui sont tout à fait enclins au fanatisme. L’effondrement du niveau de culture chez les moins de quarante ans y est probablement pour quelque chose, et cela est encore plus préoccupant que la réélection d’Emmanuel Hollande en position favorable au premier tour.

     


    • gruni gruni 24 avril 17:36

      @Christian Labrune


      Je crois effectivement que le populisme a un bel avenir dans notre pays. Encore un mandat présidentiel calamiteux, et nous y sommes.

    • Frédéric Van der Beken Frédéric Van der Beken 24 avril 17:52

      @gruni
      Si il n’y a pas une once de résultat dans la présidence Macron (assurée à 70%) : je ne garanti pas 2022.


    • gruni gruni 24 avril 20:32

      @Frédéric Van der Beken


      « 70% », il nous reste 30% d’espoir, c’est pas si mal par les temps qui courent.

    • Frédéric Van der Beken Frédéric Van der Beken 25 avril 10:31

      @gruni
      Je dois m’être mal exprimé. La présidence Macron est assuré à 70% (2e tour) mais son résultat sur 5 ans est bien plus inconnu. Et suivant la réussite ou pas de son quinquennat prévisible sur les sujets essentiels à la société (chômage, éducation, sécurité, santé, pauvreté, etc ...), le risque Le Pen sera plus élevé en 2022 si Macron échoue sur son quinquennat.
      Je précise avoir fait un blanc au 1er tour car aucun des 11 ne me donnait satisfaction sur les sujets principaux notamment le chômage, ce cancer sociétal auquel personne ne veut appliquer un traitement nouveau malgré avoir essayé toutes les thérapies existantes sans résultat.


    • gruni gruni 25 avril 10:59

      @Frédéric Van der Beken


      Excusez-moi si j’ai mal compris votre précédent commentaire. Personnellement, j’ai tendance à penser que les chances de gagner pour Macron sont plus élevées. Sauf un autre et imprévisible événement, bien sûr. Quant à 2022, je suis de votre avis, mais j’ai lu un article ce matin qui me semble assez pertinent. En gros, on faisait remarquer aux lecteurs que personne ne sait ce qui peut se passer dans les 5 ans. Ensuite, rien ne dit que le FN, qui n’est pas un long fleuve « apaisé », pourrait aussi se déchirer gravement. Il va falloir attendre, mais toutes les hypothèses sont envisageables.

  • Albert123 24 avril 17:32

    On se retrouve quand même avec 30 % qui ont voté pour 2 types issus d’un gouvernement qui carbure au 49.3 et au terrorisme d’état, en bref 30 % qui ont voté pour faire perdurer un système totalitaire.





    • gruni gruni 24 avril 17:41

      @Albert123


      Rassurez-vous, le vrai système totalitaire finira bien par arriver. Le 49/3, malgré son coté antidémocratique est dans la constitution. C’est bien connu que notre Constitution est totalitaire, mais peut-être que De Gaulle avait quelque chose d’un dictateur.

    • Albert123 24 avril 18:06

      @gruni

      on est déjà dans un système totalitaire, factuellement depuis 2005 en fait.




    • Leonard Leonard 25 avril 11:39

      @Albert123

      « La souveraineté nationale appartient au peuple qui l’exerce par ses représentants et par la voie du référendum.  » article 3 de la constitution française en effet...

      Mais : « Toute société dans laquelle la garantie des droits n’est pas assurée ni la séparation des pouvoirs déterminée, n’a point de Constitution. »
      Article 16 de la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen du 26 août 1789

      Donc au final ????

    • arthes arthes 25 avril 12:53

      @gruni

      Le regime totalitaire va pouvoir agir a plein regime tres bientot, apres le couronnement du jeune prince.

      Les LR se positionnent deja, le programme Fillon, favorable a un mo nde multipolaire, a une France forte et qui restait etre un rempart contre une mindialisation extreme et la perte de l identite francaise est jete a la poubelle et retoque pour ressortir le programme Juppe , en adequation avec celui de Macron (young leader tous les deux) en prevision d une cohabitation ...Pour le pire..C 3st Sarko a la manoeuvre et Juppe est aux anges.

      Donc Macron= Hollande+Sarko ...Que du bonheur !!!

      Les fillonistes pour la plupart sont ecoeures, un tiers seulement suivra consignes voter Macron, et encore...Peut etre moins... un autre tiers Marine et 1 tiers votera blanc...et on verra bien ce que ca donnera aux legislatives, pour ma part, ils peuvent aller se faire voir.

    • gruni gruni 25 avril 13:21

      @arthes


      « Les fillonistes pour la plupart sont ecoeures »

      Je veux pas parler à la place des électeurs fillonistes, mais suite aux affaires une partie d’entre-eux étaient déjà chez Macron ou Dupont-Aignan au premier tour. Vous savez, les électeurs de droite sont plutôt assez disciplinés. Je crois que majoritairement ils suivront la ligne de leur parti. Je comprends l’écoeurement, au départ cette élection était imperdable pour la droite.

    • Frédéric Van der Beken Frédéric Van der Beken 25 avril 16:09

      @arthes
      Les fillonistes ont eu le temps de se préparer à être écoeurés. Ils ne devraient même pas être fillonistes mais xxxxxistes. Les dirigeants LR ont manqués de courage en ne virant pas FF au plus tard lors de la mise en examen.
      Ensuite, ils ont manqués de jugeote, tout grand Yaka qu’ils puissent être. Avec un candidat autant dénigré du matin jusqu’au soir et du soir jusqu’au matin, n’osant même plus parler dans un débat et capable de faire encore des bourdes chez Bourdin : j’aurais focalisé l’attention ailleurs soit en annonçant une grande réforme, assez forte pour monopoliser le débat (équivalente au RU de Hamon en terme de débats) ou j’aurais annoncé le nom du futur premier ministre évidemment plus propre que Mr Propre lui même, plutôt jeune pour concurrencer Macron, plutôt centre pour contrebalancer FF, etc ...


    • arthes arthes 25 avril 16:52

      @gruni

      Mais avant les affaires il y avait des dissonnances, Fillon fut choisit pour son programme different et parce qu il donnait le souvenir d un homme calme et sobre en opposition du bling bling Sarko , parce qu il n avait pas ete mouille dans les affaires du quinquenat Sarko, et que le programme mondialiste de Juppe ne leur convenait pas, trop proche de celui des socialistes et de Macron.

      Et jamais Juppe et Sarko lui ont pardonne.
      Alors avec les affaires, bien sur ...Pas celles de Sarko, mais des vieux cadavres sortis du placard et a point nomme...Cela a finit de faire eclater les LR.

      Et non, ils ne vont pas tous suivre les consignes et loin s en faut.
      Les electeurs lr ne sont pas plus abrutis que ceux des autres partis, ni moins d ailleurs, et je pense que l heure n est plus a se taper dessus entre partisans d untel ou d untel, une chose est sure, a un deuxieme tour Macron/Melenchon j aurai vote Melenchon, meme si je trouve son programme farfelu , meme si son ideologie me semble de nature a violence, parce que ce n est pas lui mon ennemi , et que 
      je vois bien se profiler une coallition socialos/LR (juppeiste/sarkosyste) epouvantable que je ne cautionnerai jamais.





    • gruni gruni 25 avril 17:06

      @arthes


      À mon avis, si Sarkozy n’avait pas été à la manoeuvre, il aurait été possible que Juppé remplace Fillon. Le résultat d’aujourd’hui ne serait peut-être pas le même. 
      Je n’ai pas dit que tous les électeurs de droite vont suivre aveuglement les consignes de LR, mais majoritairement quand même. Nous verrons bien Arthes.

    • arthes arthes 25 avril 17:14

      @Frédéric Van der Beken

      Les dirigeants etaient coinces en ce sens que jetant l eau du bain il leur fallait garder le bebe, le programme Fillon, le defendre et le sou tenir, tout en chouchoutant les soutients catho et la droite conservatrice.
      Pas trop sur la ligne de Juppe.

      On peut penser que cet imbroglio est une resultante du systeme primaire.

      En placant Juppe , les LR perdaient des Fillonistes mais gardaient une bonne partie de ceux du centre qui ont vote Macron.
      Mais c est pas pour autant qu ils auraient ete au deuxieme tour.

      De toute maniere meme Fillon elu, les LR auraient explose a un moment, comme il y a eu les frondeurs au PS.

      Alors...La suite aux legislatives.



    • arthes arthes 25 avril 17:32

      @gruni
      Sarko serait a la manoeuvre aussi pour placer son poulain Baroin comme premier ministre de Macron...Apres l avoir vendu a Fillon comm e 1er ministre en echange de son soutien lors du rassemblement de la derniere chance au trocadero.


      Lol, le cirque continue.

      Oui, nous verrons bien, et eux aussi.





  • foufouille foufouille 24 avril 17:45

    con est vraiment trop gentil pour certains électeurs.
    pour certains 99.284% qui n’ont pas veauter pour leur dieu est inqualifiable.


    • Frédéric Van der Beken Frédéric Van der Beken 24 avril 17:56

      @foufouille
      Il y en a qui accepte la démocratie quand ça les arrangent et ne se rendent même pas compte qu’ils s’en moquent quand le vent n’a pas tourné dans le bons sens. L’électeur fait ce qu’il veut et heureusement qu’il puisse le faire.


    • Leonard Leonard 25 avril 08:40

      @foufouille

      Un handicapé qui tape sur une ambulance...

      Faudra pas s’étonner que les pompiers le laisse crever sur le trottoir :)

    • foufouille foufouille 25 avril 11:01

      @Leonard
      c’est le sujet de l’article et des réactions de certains des membres de ton parti.
      tu peut nier si tu veut.
       


    • Leonard Leonard 25 avril 11:34

      @foufouille

      En même temps quand Gruni, Fergus ou Verdi écrivent...

      Tu lis ?

  • troletbuse troletbuse 25 avril 11:34
    Les électeurs qui n’ont pas voté comme moi sont des c... !

    C’était inutile de faire un article aussi nul avec un titre pareil. Pour toi, on le savait depuis longtemps.  !-))


    • Frédéric Van der Beken Frédéric Van der Beken 25 avril 12:06

      @troletbuse
      Vous êtes un vrai démocrate sur ce qui est normalement un média citoyen.
      Ci joint la définition d’Agora piqué sur Wiki

      Dans la Grèce antique, l’agora (du grec ἀγορά) désigne le lieu de rassemblement social, politique et mercantile de la cité.

      C’est une composante essentielle du concept de polis, à tel point qu’Aristote traita les barbares de non-civilisés, car ils n’avaient pas d’agora. Dans l’Athènes antique, la majorité des institutions politiques (Bouleutérion, Héliée...) siégeaient à l’agora. On y trouvait également des bâtiments religieux, des monuments à l’honneur des héros de la patrie athénienne et nombre des capéloï (le commerçe). Enfin, de nombreuses écoles philosophiques s’étaient implantées sur l’agora, à l’image de l’école du Portique de Zénon de Cition. Une résurgence moderne en est le Speakers’ Corner de Hyde Park à Londres et l’occupation de places par différentes manifestations.


  • Fergus Fergus 25 avril 13:07

    Bonjour, Gruni

    100 % d’accord avec cet article. Et notamment avec le paragraphe consacré à la prétendue influence des médias. Non que celle-ci n’existe plus, mais elle a fortement diminué.


    • gruni gruni 25 avril 13:32

      @Fergus


      Bonjour Fergus

      Oui, la défiance envers les médias est maintenant généralisée. C’est surtout les politiques invités des médias qui tentent de manipuler l’opinion, et on peut y voir de la complicité. Enfin, l’électeur a un cerveau et c’est pour s’en servir.

    • MahlerRaptor 25 avril 14:12

      Au contraire je trouve(en france du moins) qu’elle a augmenté, comparé à 1965 où l’équivalent de macron faisait simplement 13%. Là c’est pas question de dire ceux qui n’ont pas voté comme moi sont des idiots, mais que ceux qui ont voté macron en revanche...


    • Fergus Fergus 25 avril 14:20

      Bonjour, MahlerRaptor

      Je pense que vous faites erreur : ce qui a « fait Macron », c’est moins l’influence médiatique que la volonté plus ou moins consciente des Français de tourner la page des partis traditionnels. Il y avait là une aspiration profonde qui, alliée au suicide de la droite, a permis à Macron de l’emporter lors de ce 1er tour.

      En agriculture on dirait qu’il y avait un terreau fertile et des circonstances météo favorables.


    • Frédéric Van der Beken Frédéric Van der Beken 25 avril 14:31

      @Fergus
      Macron a évidemment eu un alignement des planètes exceptionnel. Pour ma part, sa réussite est plus due à ce fait qu’au contenu de son programme qui n’a rien de transcendant et dont je ne pense pas, non plus, qu’il solutionnera une partie de nos grands maux.


    • gruni gruni 25 avril 14:33

      @MahlerRaptor


      Mettre la défaite de son candidat sur le dos des médias et aussi une manière hypocrite d’expliquer pourquoi il a perdu. Oui, les électeurs ont un cerveau, et en plus une famille, des amis et des collègues de travail qui ont une influence non-négligeable sur leur choix.

  • hervepasgrave hervepasgrave 25 avril 14:32

    Bonjour,
    Je n’aime pas particulièrement venir sur tes propos.A une époque mes enfants et les autres auraient dit de toi « il est spess, le vieux ! »
    En fait les électeurs qui n’ont pas voté et c’est une grande nouveauté ne sont pas aussi cons que l’on cherche a dire sous toutes les formes,avec force.
    Ces élections étaient déjà avant de commencer réglées. Pourquoi ? c’est la seule chose a dire et si l’on est honnête (alors,là je crois de nouveau au père Noël, pour l’honnêteté) Mais c’est facilement décryptage. Il suffit de faire l’addition ,il n’y avait que des partis majoritairement à droite. En faisant les comptes c’était bâclé comme je viens de le dire ;Alors faut-il jouer a un jeu pipé ??
    Maintenant pour ceux qui ont voté et n’est-ce pas eux soit disant ,les gens sérieux de leur devoir ! « hum ! a voir, »Alors,comment les voir ,les reconnaitre ? Une part de votants qui ne votent qu’ a droite .Sont ceux qui ont un commerce à vendre.« artisans,commerçants,petits patrons de tous genres,Et les grands ducs et autres cadres.. » .Pour les complémenter c’est le reste qui est bien plus important a chercher. Qui sont-ils ? Eh ! bien les vieux qui ont peur à leur cul. et les personnes adultes qui commencent a sortir la tête de l’eau (la quarantaine florissante) Le changement de génération n’est pas encore majoritaire pour s’exprimer et puis il faut que cette génération se détache des tares que l’on leur donne. Voila ! Ce n’est pas une victoire ,mais plutôt une mise à jour des mentalités. C’est important de le souligner dans une époque de guerres,de peurs ((terrorismes(?) de fric comme moteur unique et essentiel pour vivre). Alors cherchez les plus cons ? . Les plus cons, savent pertinemment qu’ils en seront les premières victimes du coup cela devient compréhensible qu’ils ne veulent pas participer à leurs destructions.« C’est ti pas beau la littérature ».Mais malheureusement ce n’est que la stricte vérité.Cestpasgrave !


  • grangeoisi 25 avril 14:36

    Bonjour Gruni,

    La démocratie en France….

    La présidentielle voulue par de Gaule avait pour but d’amener le « Commandeur » au pouvoir. Le système mis en place conduisant  nécessairement à l’alternative au second tour. C’est là où le bât blesse : la démocratie pleine et entière, la proportionnelle,  ne s’exprime qu’au premier tour.

    Bof on peu s’en contenter mais faudrait-il autrement perdre nos réflexes de coq, et avoir l’acceptation de la démocratie  à savoir l’alliance entre partis ou...allez disons obédiences afin d’établir les responsables , les mandatés, et finalement les gouvernements.

    Mais des garde-fous sont à prévoir, par exemple la limitation à deux mandats, consécutifs ou pas afin de privilégier une vraie représentation évoluant au gré des sensibilités ou nécessités et diminuant la main mise des castes politiques ; bien sûr aussi l’application stricte de la loi portant sur les détournements de fonds publics ou les avantages délictueux. 

     Pourquoi pas , comme Asselineau en faisait mention, la votation à la suisse,  référendaire ou non, exprimant 2/3 fois l’an l’expression populaire, permettant d’infléchir la ou les politiques , aidant à la direction populaire du pays.


    • Frédéric Van der Beken Frédéric Van der Beken 25 avril 14:59

      @grangeoisi
      Les règles de la démocratie ont fortement besoin d’être changées (2 mandats, référendum, honnêteté, visualisation des comptes publics, vote blanc, etc ...).
      Rien que la comparaison des futures législatives avec le résultat du 1er tour indiquera une confiscation de la démocratie.
      Donc à changer vite et peu importe par qui.


    • grangeoisi 25 avril 15:23

      @Frédéric Van der Beken

      Tout à fait d’accord avec vous cette comparaison sera très intéressante, cependant le 2e tour sera passé et la campagne pour les législatives aussi...et prédire le vote de nos concitoyens...hum je n’ose pas m’y risquer :)


    • gruni gruni 25 avril 15:29

      @grangeoisi


      Aucun système n’est parfait, j’apprécie les votations des Suisses, mais j’ai remarqué qu’il y avait une forte abstention lors des votes. Voyez-vous, je ne suis pas certain qu’un autre système aurait de meilleurs résultats avec les mêmes partis. Mais s’il le faut, alors chiche ! Je suis d’accord avec un système qui laisserait plus de place à la proportionnelle, à condition que le pays reste gouvernable.

    • grangeoisi 25 avril 15:45

      @gruni

      Notre évolution politique a souvent été liée à des convulsions ; dommage que nous soyons toujours dans cet engrenage... là où il devrait y avoir évolution nous voyons révolution, là où il devrait y avoir recherche de consensus nous ne trouvons que confrontation et recherche de domination ...pas tout à fait cela la démocratie...du coup voir notre nombre de républiques...espérons qu’à la 25e nos descendants seront en phase pour savoir être gouvernés.


    • Frédéric Van der Beken Frédéric Van der Beken 25 avril 15:58

      @gruni
      Le renouvellement des têtes par le 2 mandats max seraient déjà pas mal.
      Je crois que les allemands font de la proportionnelle avec l’exigence de d’avoir 5% mini, ce qui trie un peu.


    • gruni gruni 25 avril 17:17

      @Frédéric Van der Beken


      Oui, le non cumul des mandats est déjà une bonne chose et que le Président ne fasse pas plus de deux quinquennats, également. On doit également limiter le nombre de parlementaires. 
      Pas plus de deux mandats, je suis d’accord. Par contre je ferais une exception pour les mairies. 

Réagir