samedi 12 septembre - par rosemar

Les masques au supermarché...

JPEG

Il fut un temps où je cherchais désespérément un masque et je n'en trouvais nulle part : ni en pharmacie, ni au supermarché.

Et maintenant, voici que les masques sont partout : ils s'affichent même en tête de gondole le long de la file d'attente du supermarché.

 

Ils ont même remplacé une partie des friandises qui s'offraient au regard des gamins dans la file d'attente : masques en tissus, de toutes sortes de couleurs, masques chinois jetables à des prix intéressants... 2, 80 les dix masques !

Et les gens dans la file d'attente regardent avec curiosité ces masques, ils s'attardent, ils farfouillent, cherchent...

 

Le masque devient tendance : comment y échapper ? Il est obligatoire dans les magasins, dans les lieux clos, et parfois aussi à l'extérieur, dans les grandes villes.

On en voit parfois de très élégants assortis à la tenue vestimentaire... dans ce cas, le masque devient accessoire de mode.

Publicité

 

Au supermarché, on peut ainsi observer comment les gens portent masques : assez souvent, sous le nez, parfois sur le menton... Ainsi, beaucoup font semblant de porter masques.

Dans les rues, on peut observer le même phénomène.

Comment s'en étonner ?

 

Alors que le masque n'est pas obligatoire sur les terrasses bondées des cafés et des restaurants, il devient obligatoire dans les rues passantes...

N'est-on pas là en pleine incohérence ? On a du mal à saisir la différence...

 

Bien sûr, il s'agit de satisfaire les tenanciers de bars et de restaurants qui ont éprouvé de grosses difficultés financières à la suite du confinement...

Mais comment s'étonner de la propagation du virus quand les masques ne sont pas exigés sur des terrasses bondées ?

Publicité

Le virus se propage-t-il facilement à l'extérieur ? Oui, probablement, si les contacts sont rapprochés.

 

Depuis le début de la pandémie, le masque est sujet de controverses...

Où est la vérité ? Le masque protège-t-il du virus ou est-ce un cache-misère ?

Dans le doute, mieux vaut porter tout de même un masque... c'est un moindre mal si on le compare au confinement.

JPEG

 

Le blog :

http://rosemar.over-blog.com/2020/09/les-masques-au-supermarche.html

 



148 réactions


  • Clocel Clocel 12 septembre 09:35

    « Où est la vérité ? Le masque protège-t-il du virus ou est-ce un cache-misère ? »

    Ni l’un , ni l’autre...

    Le masque a une histoire Rosemar, une symbolique...

    Voyez sa place dans le rituel maçonnique, par exemple.


    • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 12 septembre 09:46

      @Clocel

      « Voyez sa place dans le rituel maçonnique, par exemple.  »

      ... et dans la tragédie grecque, les miracles médiévaux, la comédia del arte, les parties fines de Monsieur et Zorro...

      Point commun ? L’imposture.


    • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 12 septembre 09:55

      @Séraphin Lampion

      évidemment, on ne parle pas de Carnaval et et du monde à l’envers, ça serait complotistes.


    • Clocel Clocel 12 septembre 09:57

      @Séraphin Lampion

      La « synagogue des gentils » ne doit pas être étrangère à la supercherie, et question imposture, ils sont number one. (après la maison mère, of course !)


    • Fergus Fergus 12 septembre 11:36

      Bonjour, Séraphin Lampion

      Attention de ne pas généraliser !

      Le port du masque par les hospitaliers chirurgicaux et par les pompiers ou les secouristes dans des circonstances de danger avéré ne relève pas de l’« imposture », mais de l’exigence prophylactique

      La question de l’utilité du masque dans le cadre de la pandémie de Covid-19 n’en reste pas moins posée, notamment dans les espaces extérieurs où l’écrasante majorité des études montre qu’il ne sert quasiment à rien. Mais en l’occurrence, le masque est, pour la protection du personnel politique, un accessoire parent du... parapluie.


    • Francis Francis29 12 septembre 11:41

      @Fergus
       
       ’’le masque est, pour la protection du personnel politique, un accessoire parent du... parapluie.’’
       
       Mais pas que. C’est aussi un moyen de domination. Le pouvoir c’est le contraire de la pile Wonder : il s’use quand on ne s’en sert pas.
       


    • Francis Francis29 12 septembre 11:44

      @Fergus
       
       Le pouvoir ne s’use que si l’on ne s’en sert pas : pour un dirigeant il y a toujours péril en la demeure.


    • Fergus Fergus 12 septembre 11:57

      Bonjour, Francis29

      Je ne crois pas du tout à cette dimension « domination ».
      Si tel était le cas, le masque ne serait imposé que dans les démocraties à tendance autoritaire.
      Or, ce n’est pas le cas : il est aussi imposé dans de nombreuses circonstances dans les pays scandinaves qui ne peuvent pas être suspectés de dérive autoritaire !


    • Francis Francis29 12 septembre 12:27

      @Fergus
       
       il me semble que j’ai dit : « pas que »
       
      Faut lire tous les mots.


    • Fergus Fergus 12 septembre 12:43

      @ Francis29

      J’avais bien lu ce « pas que ».
      Mon commentaire ne portait que sur l’aspect de « domination » auquel je ne crois pas.


    • Francis Francis29 12 septembre 13:41

      @Fergus
       
       ce à quoi vous devriez croire c’est que votre argument des pays scandinaves n’est pas pertinent.
       
       Dois-je vous expliquer pourquoi ?


    • serge.wasterlain 12 septembre 13:59

      @Fergus
      "La question de l’utilité du masque dans le cadre de la pandémie de Covid-19 n’en reste pas moins posée, notamment dans les espaces extérieurs où l’écrasante majorité des études montre qu’il ne sert quasiment à rien."
      Quelles études ? Notamment les études minoritaire qui démontreraient qu’il est utile ?
      A ma connaissance, il n’existe AUCUNE étude qui démontrerait que le masque en rue est efficace pour empêcher la propagation du virus.
      Si vous avez connaissance d’une seule de ces étude, merci de nous communiquer son lien URL. Idem pour les études qui démontreraient son inefficacité.
      Merci.


    • Fergus Fergus 12 septembre 15:49

      @ serge.wasterlain

      Je n’ai en effet vu aucune étude démontrant l’efficacité du masque en extérieur. Cela n’empêche pas quelques scientifiques  dont l’intégriste Delfraissy  de nous affirmer le contraire.


    • doctorix doctorix 13 septembre 08:46

      @Fergus
      Ce matin sur France Inter, on apprend que les 25 millions de masques utilisés chaque semaine posent un problème de salubrité et de recyclage.
      Et je fais ce petit calcul : 25 millions par semaine, ça fait 3,6 millions par jour.
      Or nous sommes 67 millions.
      La durée de vie d’un masque est donc d’environ 20 jours pour chaque Français.
      Sachant que le masque devrait être renouvelé toutes les trois heures, sauf à devenir un nid à microbes, on se demande quelle peut être l’incidence du port du masque généralisé sur la santé. Dans ces conditions, l’incidence est obligatoirement négative : nous cultivons des microbes dans nos masques, nous les inhalons au risque de notre santé (mycoses, staphylococcies, pneumonies, dont l’aspergillose). Un microbe dans un masque devient 512 microbes au bout de trois heures (doublement toutes les 20 minutes).
      Mais aussi nous en faisons profiter nos voisins, puisque 90% de l’air exhalé passe par les côtés du masque : ce qui rend la notion d’altruisme (je mets mon masque pour protéger les autres) complètement illusoire : en réalité, avec mon masque, je me contamine et je contamine tout le monde.
      Mais quelle importance, puisque le port du masque n’a rien à voir avec la santé, mais tout à voir avec la dictature en marche, comme instrument de la soumission ?


    • Francis Francis29 13 septembre 10:01

      @doctorix
       

      La vaccination est loin de faire l’unanimité dans la communauté scientifique et voici, pour ceux que cela intéresse, toute une liste d’ouvrages qui remettent en cause le principe même de la vaccination.

      - La mafia médicale, (Dr G. LANCTOT), Ed. Voici la clé,
      - La dictature médico-scientifique, (Sylvie SIMON), Ed. Filipacchi,
      - Vaccination erreur médicale du siècle, (Dr L. De BROUWER), Ed. Louise Courteau,
      - Danse avec le diable (G. SCHWAB), Ed. Courrier du livre,
      - Dossiers sur le gouvernement mondial, (A. MEUROIS-GIVAUDAN), Ed. Amrita,
      - La guerre des virus, (L. HOROWITZ), Ed. Félix,
      - Au cœur du vivant, (J. BOUSQUET), Ed. Saint Michel,
      - Le malade déchaîné, (R. BICKEL), auto édité,
      - Les chemins de la souveraineté individuelle, (R. BICKEL), auto édité,
      - Vaccinations : l’Overdose, (Sylvie SIMON), Ed. Déjà,
      - Tétanos, le mirage de la vaccination, (F. JOET), Ed. Alis,
      - Pour en Finir avec Pasteur, (Dr Eric ANCELET), Ed. Marco Pietteur,
      - La santé confisquée, (Mirko et Monique BELJANSKI), Ed. Compagnie,
      - La lumière médicale, (Dr Norbert BENSAÏD), Ed. le Seuil,
      - Mon enfant et les vaccins, (Dr F. BERTHOUD), Ed. Soleil,
      - On peut tuer ton enfant, (Dr P. CHAVANON), Ed. Médicis,
      - Vaccination, Social Violence ans Criminality, North Atlantic Books, Berkley 1990,
      - A shot in the dark, (Dr HARRIS et B Loe FISHER), Avery Publishing group, 1991,
      - Les Vérités indésirables,
      - Le cas Pasteur (Archives Internationales Claude BERNARD), Ed. La Vieille Taupe, 1989,
      - L’intoxication vaccinales, (F. DELARUE), Ed. Le Seuil, 1977,
      - La rançon des vaccinations, (Simone DELARUE), Ed. LNPLV, Ed 1988,
      - Live viral vaccine, biological pollution, (Pr R DELONG), Cartlon Press Corp, New Yorl, 1996,
      - L’intox, quelques vérités sur vos médicaments, (Dr Bruno DONATINI), Ed. MIF,
      - Adverse effects of Pertussis and Rubella vaccines, Washington DC National Academy Press, 1991,
      - Des lobbies contre la santé, (Roger LENGLET), Ed. Syros,
      - La médecine retrouvée, (Dr ELMIGER), Ed. Léa,
      - Vaccinations : prévention ou agression ?, (M. Th. QUENTIN), Ed. Vivez Soleil,
      - Des enfants sains même sans médecin, (Dr R. MENDELSOHN), Ed. Soleil 1987,
      - Immunisation, Theory versus reality, New Atlantean Press, 1996,
      - La poliomyélite, quel vaccin ? quel risque ?, (Dr Jean PILETTE), Ed. de l’Aronde, 1997,
      - LA catastrophe des vaccins obligatoires, (Pr TOSSOT), Ed. de l’Ouest, 1950,
      - Les dessous des vaccinations, (Dr SCOHY), Ed. Cheminements,
      - Tuberculose et vaccin B.C.G., (Pr GRIGORAKI),
      - Le tabou des vaccinations. Danger des vaccins, thérapies naturelles de prévention des maladies infectieuses, (Miller Schär MANZOLI),
      - Déjà vacciné ? Comment s’en sortir ?, (Dr A. BANOIS - Sylvie SIMON),
      - Vaccinations : le droit de choisir, (Dr F. CHOFFAT), Ed. Jouvence,
      - 12 balles pour un veto, (Dr QUIQUANDON), Ed. Agriculture et Vie, 1978,
      - Les radis de la colère, (J.-P. JOSEPH, Avocat à Grenoble), Ed. Louise Courteau,
      - Vaccinations, les vérités indésirables, (Pr GEORGET), Ed. DANGLES, préface du Pr CORNILLOT, Doyen de la Faculté de Médecine de Bobigny,
      - Nous te protègerons, (Dr Jean PILETTE), Ed. Daxhelt,
      - La faillite du B.C.G., (Dr Marcel FERRU, Pr honoraire de clinique médicale infantile), Ed. Princeps,
      - La Santé Publique en otage, (Eric GIACOMETTI), Ed. Albin Michel,
      - Vaccin Hépatite B : Les coulisses d’un scandale, (Sylvie SIMON et Dr Marc VERCOUTERE), Ed. Marco Pietteur.

      Aucun de ces ouvrages, largement diffusés tant en France qu’à l’étranger, n’a fait l’objet du moindre procès, ni même du moindre démenti.

       

      A lire là : Commentaire de Patrick Ferner sur un article de Jean-Luc Martin Lagardette publié en 2007

       

      ps. J’imagine que d’autres ouvrages ont été édités depuis.

       nb. Tout ce qui s’est dit pour le H1N1 se reproduit à l’identique cette année.


    • doctorix doctorix 13 septembre 11:42

      @Francis29
      Il manque mon préféré :
      « La bonne santé des enfants non vaccinés », de Françoise Berthoud (7 ou 8 euros).
      Immanquable pour de futurs parents qui se prépareraient à lutter avec le diable, représenté ici par Agnès Buzyn et ses onze saloperies de vaccins....
      Comme d’habitude, les seuls qu’on entend parler de vaccins sont ceux qui n’en connaissent rien ou qui les vendent.


    • The White Rabbit The White Rabbit 13 septembre 11:48

      @doctorix

      Mais bien sûr , c’est connu les pédiatres n’y connaissent rien ! smiley


    • cevennevive cevennevive 13 septembre 11:51

      @doctorix et Francis, bonjour,

      « Les enfants non vaccinés », je connais. Mon dernier petit fils, bientôt 4 ans, véritable petit prodige qui a voyagé partout avec ses parents, séjourné en Thaïlande, etc...


    • doctorix doctorix 14 septembre 07:07

      @The White Rabbit
      Mais bien sûr , c’est connu les pédiatres n’y connaissent rien ! 

      Mais si : ils s’y connaissent très bien en intérêt bien compris.
      Les vaccins, c’est le tiers de leurs revenus.
      Et avec cinq fois plus d’enfants malades ensuite (maladies qu’ils ont créées de toutes pièces), ils peuvent regarder l’avenir avec sérénité.


    • boyardmais 14 septembre 16:32

      @Clocel

      https://www.anses.fr/en/system/files/AIR2015SA0218Ra.pdf

      Avis de l’Anses Saisine n° « 2015-SA-0218 »

      (Mai 2018, avis 20 pages, rapport 130 pages)


    • doctorix doctorix 14 septembre 16:33

      @cevennevive
      4 ans, il échappe légalement aux obligations vaccinales multiples.
      Les enfants nés plus récemment, après la folie criminelle de Buzyn, n’auront pas cette chance.
      Bravo aux parents et grands-parents qui se battent courageusement et lucidement contre l’oppression.


    • doctorix doctorix 14 septembre 16:40

      @boyardmais
      C’est ça.
      Au lieu de crever de pollution à long terme, qu’ils crèvent d’asphyxie et de pollution bactérienne auto-infligée à court terme.
      Car au bout de trois heures, une seule bactérie proliférant dans un masque dans les meilleures conditions de culture donne naissance à 512 descendants, qu’on inhale et distribue largement autour de soi.
      C’est un non-sens hygiénique.
      Une vision utopique à court terme au nom d’une logique faussée.
      Le triomphe de la bêtise et de la fausse science.


    • Clocel Clocel 14 septembre 16:40

      @boyardmais

      Sorry... Un truc qui a besoin de 136 pages pour être démontrer, c’est poubelle direct.


    • foufouille foufouille 14 septembre 16:42

      @doctorix

      Dans ce cas on est tous mort depuis longtemps de ta bactérie magique.


    • Clocel Clocel 14 septembre 16:42

      @Clocel

      démontré...


  • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 12 septembre 09:51

    Au restaurant, vous n’êtes pas contagieux assis, mais debout, oui.

    Le Comité Scientifique va éditer ces prochains jours une version du Kama-Sutra homologuée qui indiquera les positions ’barrières" et les normes de distanciation obligatoires. Une camera automatique se déclenchera dès que les partenaires seront pris en flagrant délit.


    • troletbuse troletbuse 12 septembre 10:06

      @Séraphin Lampion
      Ils n’osent pas en parler maus cela veut dire que le virus passe par le fion. Assis, il ne peut sortir. smiley
      Vont-ils imposer que les culottes et les slips soient étanches ?


    • Armand Griffard de la Sourdière Armand Griffard de la Sourdière 12 septembre 10:07

      @Séraphin Lampion
       Aaahh ! .. le Kama Soutraversin , le flagrant délire des lits ! 


    • Francis Francis29 12 septembre 11:50

      @Séraphin Lampion
       
       ’’Une camera automatique se déclenchera dès que les partenaires seront pris en flagrant délit.’’
       
      « Face à la technologie il ne faudrait pas employer le mot de « résistance ». On peut devenir résistant face à un oppresseur, à une dictature, à un parti totalitaire. Mais à l’époque de la Gouvernementalité numérique, cela n’a pas vraiment de sens, j’aime mieux parler de « récalcitrance ». Qu’est-il en train d’arriver ? Nous sommes en train de renoncer à gouverner le monde, (et) d’être tentés d’abandonner cette tâche aux machines.
      Récalcitrer, ce serait avoir envie de nous gouverner à nouveau, nous-mêmes et le monde. »

      https://www.philomag.com/les-idees/alain-damasio-antoinette-rouvroy-passer-entre-les-mailles-40572

       Le pouvoir le sait bien, qui fera bientôt passer les récalcitrants pour des terroristes.


    • Adèle Coupechoux 12 septembre 16:40

      @Séraphin Lampion

      A la plage, vous n’êtes pas contagieux debout, mais assis, oui.

      Dans la rue, vous n’êtes pas contagieux si vous courez, mais en marchant, oui.

      Hihihihi


  • troletbuse troletbuse 12 septembre 09:58

    Rosemar n’a toujours rien compris. Désolant. J’espère qu’elle reste continuellement dans son abri et se fait livrer le minimum nécessaire pour subsister. Qu’elle n’oublie surtout pas de tout mettre en quarantaine avant de laver à l’eau de Javel.  smiley


    • troletbuse troletbuse 12 septembre 10:00

      @troletbuse
      Rosemar, une future victime du Covid et même sans choper le virus. Et ce ne sera pas faux.


    • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 12 septembre 10:43

      @troletbuse

      après chaque lavage, il n’est pas suffisant de laver le lave-linge !
      il faut le démonter entièrement et désinfecter chaque pièces : 850° C pour les pièces métalliques, immersion d’une heure dans une cuve d’alcool à 90° pour le plastique et le caoutchouc
      le remontage doit s’effectuer avec des outils neufs (jeter les autres) sortis de leur emballage stérile , dans une pièce étanche, en tenue de scapandrier.


    • Adèle Coupechoux 13 septembre 17:03

      @troletbuse

      Vous plaisantez mais vous savez qu’au Monoprix au tout début du déconfinement et à l’arrivée aux caisses, une pancarte indiquait :
      « Attendez au moins 3 heure avant de ranger vos produits de consommation »
      J’aurai vu un éléphant rose, je n’en aurai pas été plus sidérée...

      Aucun médecin n’a réagi devant tant de dérives...Ils vont bien y faire leurs courses ? 6 mois d’injonctions toujours plus débiles les unes que les autres, et pour quels résultats ? Entre ne venez pas à l’hôpital vous faire soigner, et tout ce qui va avec..


    • Adèle Coupechoux 13 septembre 17:03

      @troletbuse

      Une victime de la mode...du masque.


  • Septime Sévère 12 septembre 10:13

    Evidemment, quand le gouvernement veut soulager les cafetiers en ayant l’air de supposer que s’il n’est pas sans danger de circuler dans la rue, en revanche le danger s’estompe si cessant de marcher on s’assied au café, ça ne fait pas sérieux. 

    .

    Une solution consisterait à boire sa consommation avec une paille à travers un trou minuscule dans le masque, mais malheureusement ce serait relancer les pailles et condamner des poissons à mourir sans intubation sous le fameux sixième continent de plastique.


    • Gasty Gasty 12 septembre 10:35

      @Septime Sévère

      C’est ce qui s’appelle faire des compromis avec le virus. Faites confiance !


  • Francis Francis29 12 septembre 10:36

    Le masque est à la fois politique comme symbole de soumission et économique comme frein à l’immunité collective.

     

    Rappelons cette mise en garde du Pr Montagner. sur la dangerosité des vaccins.


  • Pimpin 12 septembre 10:51

    Le masque ne sert à rien, il ne protège pas contre les virus, c’est marqué dans les notices d’utilisation. En plus il est mal utilisé, comme dit dans l’article. 

    De plus l’épidémie est terminée depuis le mois de mai. Les cas relevés actuellement ne sont pas des malades, et leur augmentation est directement liée au nombre de tests effectués.

    Enfin, on a un traitement efficace : hydroxychloroquine et azithromycine. Il faut juste que les médecins soient autorisés et incités à les prescrire. 


    • Francis Francis29 12 septembre 11:26

      @Pimpin
       
       ’’on a un traitement efficace : hydroxychloroquine et azithromycine. Il faut juste que les médecins soient autorisés et incités à les prescrire.’’
       
      Il faut juste que le gouvernement le reconnaisse. Et contre toutes raisons il s’y refuse.


    • Fergus Fergus 12 septembre 11:41

      Bonjour, Pimpin

      « on a un traitement efficace : hydroxychloroquine et azithromycine »

      En êtes-vous sûr ? De plus en plus d’études scientifiques affirment que ce traitement n’a démontré aucune efficacité réelle.
      Mais au moins ne semble-t-il pas nocif. smiley


    • serge.wasterlain 12 septembre 14:02

      @Fergus
      Merci de nous communiquer le lien URL de ces étude.


    • Fergus Fergus 12 septembre 15:46

      Bonjour, serge.wasterlain

      Fouillez donc en relais de cet article de Top Santé : lien.
      Même son de cloche à l’Institut Pasteur où ma belle-fille est chercheuse en biologie.


    • marmor 12 septembre 17:38

      @Fergus
      Ah si votre belle fille le dit, alors !!!!!! Elle doit faire partie de tous ces experts qui nous bassinent tous les jours....


    • Fergus Fergus 12 septembre 18:42

      Bonsoir, marmor

      Me belle-fille ne dit rien de tel : elle est spécialisée en biologie génique et n’a pas de compétence en épidémiologie ou en virologie. Cela n’enlève rien à l’état d’esprit qui prévaut à Pasteur à propos de ce traitement combiné.


    • Francis Francis29 12 septembre 19:01

      Gergus,
       
      Institut pasteur : combien de malades Covid reçus, soignés, guéris ?

      Combien de patients votre belle fille a-t-elle rencontrés . ?
       
      Si on réfute Raoult au motif qu’il est juge et partie, alors c’est tout Big Pharma qu’il faut réfuter.


    • Goldored Goldored 12 septembre 19:39

      @Francis29
      J’ignorais que Pasteur constituait une unité de soins...
      Vous comparez des pommes et des tomates et vous enorgueillissez de pouvoir affirmer que ça n’a pas le même goût...
      Comment dit-on idiot dans le Finistère ?
      Ah oui : sod !


    • Francis Francis29 12 septembre 19:43

      @Goldored
       
       la remarque ironique ne s’adressait pas à vous.
       
       Votre réaction est à coté de la plaque.
       


    • Septime Sévère 13 septembre 01:14

      @Francis29
      .
      Vous êtes déplaisant, et ne méritez pas Fergus, son épouse, sa belle-fille et sa cousine de Saint-Céré. 
      J’aime bien Saint-Céré pour son voisinage avec Sousceyrac, théâtre d’un excellent romande Pierre Benoit (ce n’est pas un pléonasme). 


    • Pimpin 13 septembre 11:32

      @Fergus
      Oui, sûr ! aucune étude sérieuse ne va à l’encontre de ce traitement, par contre il y en a de plus en plus qui le valident et il y a de plus en plus de témoignages qui vont dans ce sens. A condition que ce traitement ne soit pas appliqué trop tard. 
      https://c19study.com/#early


    • Pimpin 13 septembre 11:36

      @Fergus Il s’agit toujours du même type de méta étude comme celle du Lancet , faite par des gens qui n’ont aucun contact avec la réalité des malades et qui consiste à faire une étude statistique sur des cas soigneusement choisis. Toutes ces études sont bidons.


  • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 12 septembre 11:17

    Pour la première illustration, j’ai d’abord cru qu’il s’agissait de soutien-gorges.

    Assisterait-on à l’émergence d’une nouvelle perversion : le fétichisme du masque ?


    • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 12 septembre 11:22

      @Séraphin Lampion

      si la bouche et le nez deviennent tabous comme la pénis, la vulve et les seins féminins, ils deviendront aussi objets de désir, ce que le rouge à lèvres avait timidement amorcé ; mais l’interdit est un ressort plus fort que l’exhibition


    • Francis Francis29 12 septembre 11:33

      @Séraphin Lampion
       
       une bouche qui suce est dégoutante.
       
      J’ai grandi à une époque où ça ne se faisait pas, excepté dans des milieux que je ne fréquenterai jamais. Je pense que la démocratisation des pratiques perverses est une calamité.


    • troletbuse troletbuse 12 septembre 11:34

      @Séraphin Lampion
      La vente de rouge à lèvres a fortement baissé au profit du maquillage pour les yeux, mascara ou mascarade ou masques à rats. Un vrai bonheur pour les moches.


    • troletbuse troletbuse 12 septembre 11:37

      @troletbuse
      C’est là que l’expression « ôter le masque » prendra toute sa signification.
      Idem pour les femmes musulmanes. Quand j’en croise des biens obèses, grasses habillées de la tête aux pieds, je me demande qui pourrait bien attarder ses regards dessus.  smiley


    • rosemar rosemar 12 septembre 11:47

      @Séraphin Lampion

      Attention ! Apparemment, vous voyez en double...


    • In Bruges In Bruges 12 septembre 12:03

      @Francis29
      « une bouche qui suce est dégoutante. »
      Nan, j’y crois pas... Vous êtes passé à coté de grands moments , dans votre vie. Et vos (rares ?) compagnes aussi.
       


    • Francis Francis29 12 septembre 12:21

      @In Bruges
       
       je ne confonds pas rapports amoureux et rapports sexuels : il n’y a des choses que je n’ai faites et reçus que dans des relations amoureuses.
       
       Quant aux « grands moments », j’en ai une autre expérience.


    • Adèle Coupechoux 12 septembre 16:47

      @Séraphin Lampion

      Un collègue me faisait remarquer que ça ressemblait à un slip. Avec les deux élastiques sur les côtés...quand ce sera plus la mode pour le porter sur le nez et la bouche, on trouvera facilement à le recycler.


    • Goldored Goldored 12 septembre 19:40

      @Francis29
      Je pense que cela se fait dans tous les milieux depuis la nuit des temps.
      Vous deviez appartenir à une catégorie bien réac pour vous êtes privé de ce délice !


    • Goldored Goldored 12 septembre 19:45

      @Goldored
      Clavier trop rapide, cerveau trop lent :
      « pour vous être privé »


    • Francis Francis29 12 septembre 19:46

      @Goldored
       
       Je dis que sans amour, cet acte est profondément dégradant.
       


    • arthes arthes 12 septembre 20:13

      @loganoid
      lol

      En fait, il (Steiner) parlait pas beaucoup de sexo, plutot d’énergies sexuelles semblait pas avoir de tabous (sauf que le sexe ne soit pas une aliénation de l’un à l’autre)) et en fin de compte, mm sa vie sexuelle (s’il en a a eu une) semble très mystérieuse.


    • arthes arthes 12 septembre 20:17

      @Francis29
      L’amour de « donner et recevoir » tout simplement...Comme pour le fouet ...Et oui, l’érotisme est infini.....Et l’amour n’y est pas un exclus.


    • arthes arthes 12 septembre 20:22

      @Francis29

      Vous êtes steinérien ?
      Parce que moi aussi, et j’aimerais échanger avec d’autres steinériens, , mais ici « il y en a et on les trouve pas vraiment », alors faudrait éclairer un peu, et dire le truc franco.... 


    • Francis Francis29 12 septembre 20:42

      @arthes,
       
       ce que font les amants entre eux, ceux qui s’aiment, ça ne regarde personne. 
      Mais combien d’hommes se laissent « faire », voire « se font faire » par des femmes qu’ils n’embrasseraient pas sur la bouche ? C’est cela que je trouve dégradant pour la femme...
       
       Non je ne suis pas steinerien.


    • Goldored Goldored 12 septembre 21:54

      @Francis29
      «  Je dis que sans amour, cet acte est profondément dégradant. »
      Ce concept de « dégradant » est parfaitement réactionnaire.
      Sans amour, mais avec un plaisir partagé, c’est très bien aussi.
      L’acte sexuel sans amour n’est pas nécessairement tarifé.
      Votre vision du monde manque singulièrement de nuances.


    • arthes arthes 13 septembre 17:36

      @Francis29

      Les rapports tarifés donc...Sur ce point, même si je ne veux pas juger, jamais je n’ai confondu le plaisir et l’argent, bref, le sexe, c’est naturel et ne devrait pas être tarifé, ni une obligation...Alors si vous le voyez dégradant, ça vaut pour les deux sexes..

      Danke pour la précision de la réponse, par ailleurs.


    • arthes arthes 13 septembre 17:41

      @cramé

      Gros connard,  je te renvoie à tes mantilles de chialeuses qui font kiffer les tarlouzes du site.


    • Francis Francis29 13 septembre 18:58

      @popov
       
       merci pour le lien que je n’avais jamais visionné. On n’est jamais déçu avec Blanche Gardin.
       
       Comme elle dit : « Si c’était bon ça se saurait »


    • Francis Francis29 13 septembre 19:02

      @arthes
       
      ça vaudrait pour les deux sexes si le machisme était dégradant. Je crois pas me tromper si je dis que bien des femmes aiment les machos. Apparemment ce n’est pas le cas de Blanche Gradin.


    • arthes arthes 13 septembre 19:12

      @Francis29

       le mec qui va au rapport tarifé n’est pas forcément un macho, puis je ne pense pas que les femmes aiment les machos...Avoir des c. ne signifie pas être un macho.
      Blanche Gardin, c’est marrant un temps, très court, après c’est chiant....Comme Roumanof...Au service du système donc.


    • Francis Francis29 13 septembre 19:27

      @arthes
       
      Je ne parlais pas des rapports tarifés moi.
      Mais après tout, on sait ce que disait Brel au sujet des putains ...


    • arthes arthes 13 septembre 19:36

      @Francis29
      https://youtu.be/kOMblsHP1kw  ????

      Bin alors tout va bien, vous vous compliquez la vie, en gros, occupez vous de vos fesses et jugez pas les autres


    • Francis Francis29 13 septembre 19:43

      @arthes
       
       ’’ jugez pas les autres’’
       
       faites ce que je dis, pas ce que je fais.
       
       smiley


    • arthes arthes 13 septembre 19:47

      @Francis29
      rhoooo
      Pitit coquin , quoi...... smiley 


    • Francis Francis29 13 septembre 20:07

      @arthes
       
       je disais finement que de nous deux, celui qui juge et qui ferait bien de s’occuper de ses fesses ce n’est pas moi.
      Trop finement sans doute.


    • popov 14 septembre 09:26

      @arthes

      Bonjour 

      Je crois que Francis29 se référait à cette chanson.

      « Pour nous faire oublier
      Que les putains les vraies
      Sont celles qui font payer
      Pas avant mais après. »


  • zygzornifle zygzornifle 12 septembre 16:34

    Et maintenant, voici que les masques sont partout : ils s’affichent même en tête de gondole le long de la file d’attente du supermarché.

    Il y en a même pleins de gratuits dans les poubelles , je suppose que certains doivent s’en servir ....


  • zygzornifle zygzornifle 12 septembre 16:35

    C’est quand même curieux, pour le Coronavirus a 60 ans tu es vieux et fragile, mais pour la réforme des retraites tu es jeune et en pleine forme .....


  • Xenozoid 12 septembre 16:42

    pub :

    Masques sexy


  • ETTORE ETTORE 12 septembre 17:09

    rosemar, avec votre permission...Je vais être.....GROSSIER !

    Le masque, pour prendre référence aux différents carnavals....Servaient à « niquer » en toute impunité.

    Le masque, ce n’est pas la personne qui est derrière, c’est une entité qui peut s’affranchir des règles sociales et autres, sans être mise en cause.

    Sauf, que dans le cas de figure actuel, « les tonton macoute » et les Duvaliers Macronistes, se foutent éperdument de savoir qui est derrière le masque imposé au h(L)aREM, il se foutent de savoir que les gentils esclaves voient leurs visages, ils veulent les « niqu.. » coûte que coûte ! Le plaisir sans fin par le nombre, assouvi !

    Alors, la mise à disposition des masques, en veux tu en voilà, ne font que révéler l’hypocrisie profonde d’un opportunisme scabreux.

    A propos, j’en ai même vu qui ressemblent à une tête de mort !

    Peut être juste une « vision » de notre futur, si nous ne prenons pas les mesures conservatoires pour l’éviter !


  • Adèle Coupechoux 12 septembre 17:21

    Non, le masque n’est pas une petite contrainte quand vous habitez dans un studio à Paris, par exemple. Pas de répit, vous ne l’otez que quand vous rentrez chez vous ! En plus de cette entrave physique, vous devez garder votre sang-froid quand un chauffeur de bus non masqué (pour lui c’est permis) se permet de vous demander de bien le mettre sur votre nez. Une injonction gluante, complètement déplacée et insultante.


    • Goldored Goldored 12 septembre 19:52

      @Adèle Coupechoux
      Parce que la taille de votre habitation et votre lieu de résidence changent le rapport au masque ?
      Expliquez-nous ça en détail. J’ai envie de rire !


    • Adèle Coupechoux 12 septembre 22:40

      @Goldored

      Envie de rire...Qiuand on a un jardin ou ne serait-ce qu’un balcon, être confiné ou entravé par un masque, c’est pas tout à fait la même chose. De même que vivre dans une capitale ou en pleine campagne. Le masque est OBLIGATOIRE EN PERMANENCE dans les grandes villes, vous avez toujours envie de rire ?????


    • Feste Feste 14 septembre 18:27

      @Goldored
      Que tu es bête si il faut même t’expliquer cela. t’as envie de rire, ris de toi, il y a ce qu’il faut


  • marmor 12 septembre 17:55

    Je vois beaucoup de monde, par mon métier et mes multiples relations. Je pose systématiquement la question à chacun : « avez vous dans votre entourage quelqu’un qui a eu le corona virus » ? Jusqu’à présent, RIEN !!! C’est un peu normal, seulement 0.5% de la population française est touché et meurt à savoir 30000 personnes.

    La peste, il y a quatre siècles, c’était 100% !! ça s’était de l’épidémie. Et ne parlons pas du cancer !! on nous prend pour des cons, surtout les chercheurs de chez Pasteur !!


    • Xenozoid 12 septembre 17:57

      @marmor

      même au temps de la peste la peur faisait plus de mort


    • nono le simplet nono le simplet 12 septembre 18:32

      @marmor
      Et ne parlons pas du cancer

      y a une épidémie de cancers ?


    • foufouille foufouille 12 septembre 18:38

      @marmor

      les dinosaures avaient le cancer.


    • Philippe Huysmans Philippe Huysmans 12 septembre 18:38

      @nono le simplet

      y a une épidémie de cancers ?

      400 morts par jour en France, soit à ce stade bien plus que le coronatsointsoin.


    • Fergus Fergus 12 septembre 18:52

      @ marmor

      Vous n’avez pas dû questionner beaucoup de monde. Personnellement, je connais trois personnes qui ont été atteintes du Covid : deux asymptomatiques et une (65 ans) qui a été malade comme un chien durant une semaine (mais sans hospitalisation) et qui a ensuite subi une grande fatigue durant 5 à 6 semaines.

      Et non, la peste n’a  fort heureusement  jamais touche 100% des populations qui l’ont subie.


    • Francis Francis29 12 septembre 19:03

      @Fergus
       
      j’ai plusieurs fois dans ma vie été malades comme un chien durant une semaines de la grippe. Je n’en ai jamais fait une affaire. Et personne autour de moi n’était en transes.


Réagir