jeudi 9 octobre 2014 - par Henri Diacono

Les millions de Balkany

 Le voilà de nouveau – après son épouse – confronté à dame justice de chère France, celle qui poursuit sa chasse aux fraudeurs de haut vol à travers de monumentales affaires de « fric ». L’indéboulonnable, député maire et conseiller général, l’incontournable, le sulfureux Patrick Balkany, fils de la « chiraquie », co-fondateur du RPR défunt, soutien indéfectible de Nicolas Sarkozy (il l’a si souvent crié haut et fort) et collectionneur invétéré de soucis judiciaires. Tout comme son épouse Isabelle née Smadja, issue d’une grande et richissime famille d’origine tunisienne, condamnée récemment à verser une caution de un million d’euros pour avoir fraudé le fisc au sujet de la propriété d’une villa à Saint Martin. En attendant celle qui lui sera vraisemblablement demandée, pour les mêmes raisons, concernant une autre demeure de luxe, au Maroc cette fois.

 La toute nouvelle et éventuelle confrontation avec les juges du pôle financier, serait selon « M6 », encore un oubli fiscal. Décidément les politiques de tous bords sont trop souvent frappés d’amnésie lorsqu’il s’agit d’honorer leurs dettes nationales. Notre bonhomme aurait tout simplement omis en 2009 de signaler dans sa feuille d’impôts sur les revenus, la coquette somme de 4 millions d’euros qui lui avaient été versée en deux fois sur un compte niché…à Singapour, ben voyons. Un compte dont il avait lui-même griffonné sur un bout de papier chiffonné puis donné à un gros industriel belge qu’il avait aidé à conclure une « belle affaire » en Afrique. Le titulaire du compte en question ? Un ami intime des Balkany. Tous ces détails ont été recueillis par la justice auprès de l’industriel, Georges Forrest.

 Et avec ce nouveau scandale financier qui éclabousse une fois encore la corporation des élus de la nation, et plus directement l’un des plus importants partis politique de l’hexagone, on se demande encore comment de tels justiciables et repris de justice, si hauts placés soient-ils et toujours sur des délits identiques, souvent importants, puissent se targuer de représenter le peuple.

 Et avec le couple Balkany on est servi. A la tête de la commune la plus riche de France (Levallois Perret), qui a reçu des millions et des millions d’euros d’aides de l’Etat tout au long du précédent mandat présidentiel de qui vous savez et qui néanmoins demeure la plus endettée de France (un accroissement de la dette de 305% depuis 2000), ce couple avide de biens et d’espèces au doux son « argenté » traine depuis plusieurs années une véritable litanie de faits divers saupoudrés que quelques condamnations. Depuis les affaires des HLM de Paris et la tentative grotesque d’intimidation du juge Halphen, jusqu’à Sain Martin, le Maroc, l’Afrique en passant par l’emploi d’employés municipaux à des fins privées etc...

« Ô ministres et élus intègres.. »

 

photo par Matt92300 - Dark Attsios (derivative work)
(CC BY-SA 3.0) http://creativecommons.org/licenses/by-sa/3.0/deed.fr



57 réactions


  • Fergus Fergus 9 octobre 2014 09:22

    Bonjour, Henri.

    Le Canard Enchaîné donne cette semaine des détails sur cette nouvelle et révoltante affaire concernant les Balkany, ceux que le « Volatile » avait surnommés à juste titre « Les Thénardier », autrement dit un couple sans scrupule prêt à tout pour de l’argent.

    Vous écrivez « la commune la plus riche de France », mais vous oubliez de la situer dans « le département le plus riche de France ». Un département où le clientélisme à caractère mafieux est roi. Un département entièrement contrôlé par les amis de Sarkozy, ceux-là même dont la plupart ont été, ou sont, mis en examen ou condamnés pour des actes de délinquance commis dans le cadre de leurs fonctions électives ou ministérielles. Joli palmarès !

    Et, cerise sur le gâteau, n’oublions pas que la « très intègre » Isabelle Balkany (qui vient de payer 1 million d’euros pour ne pas filer directement en prison dans le cadre des affaires qui la concernent) est la marraine du fils de Sarkozy. Quant à Didier Balkany, dont la nouvelle mise en examen n’est qu’une question de jours, il a été de quasiment tous les déplacements à l’étranger de Sarkozy.

    Rappelons que les Thénardier ont déjà été condamnés. Si le fonctionnement de noter pays était plus éthique, il auraient d’ores et déjà dû être radiés à vie de la vie politique !


    • Richard Schneider Richard Schneider 9 octobre 2014 10:21

      Bonjour Fergus,


      « Si le fonctionnement de notre pays était plus éthique, il auraient d’ores et déjà dû être radiés à vie de la vie politique ! »

      Malheureusement, ce n’est pas le cas. Le plus incroyable, c’est qu’en France les politiciens (ne)s mafieux (ses), même quand ils ont été condamnés - ce qui est rare - trois ou quatre ans après le verdict ne se gênent pas de pavaner dans les médias, puisque les électeurs les ré-élisent sans pb. Inutile de donner des exemples !
      C’est à être dégoûté ...

      Bonne journée,
      RS


    • Fergus Fergus 9 octobre 2014 10:50

      Bonjour, Richard.

      Des médias en l’occurrence complices qui donnent souvent la parole à Patrick Balkany malgré les multiples casseroles et condamnations qu’il traîne.

      « Dégoûté », c’est le mot qui convient.


    • Fergus Fergus 9 octobre 2014 10:53

      Erratum : dans mon commentaire de 9 h 22, j’ai écrit Didier Balkany. Il fallait évidemment lire Patrick.

      Didier, c’est Schuller, un autre baron UMP des Hauts-de-Seine, lui aussi condamné.


    • Henri Diacono 9 octobre 2014 10:54

      Salut Fergus et Richard. Heureux de vous retrouver pour constater que rien n’est à ajouter à vos réactions.
      Ce qui m’horripile dans ce galimatias boueux - et depuis très longtemps - est le laxisme honteux, pour ne pas dire la couardise de la République et de son peuple face à de tels faits digne d’un république bananière.
      Tout comme ce président ex-socialiste du Conseil Général des Bouches du Rhône (Guérini) qui trempe jusques au cou dans de graves affaires judiciaires avec son frère qui s’est fait réélire sénateur du côté de Marseille.
      Sans parler du nabot qui nous est (vous est car je ne voterai plus jamais) pérorer, toujours couvert de tics...et de remords.


    • Henri Diacono 9 octobre 2014 10:57

      La rectif avait été faite Fergus.


    • Henri Diacono 9 octobre 2014 11:04

      BHL, Balkany Madame et Monsieur, Schuller, Sarkozy, Copé, Georges Wildenstein (20 millions d’amende fiscale) président aux Amériques du soutien financier à Pt’it Napoléon, et tant d’autres, cela donne un drôle de parfum mafieux à une telle confrérie.


    • asterix asterix 9 octobre 2014 14:01

      Bnjour Henri...
      Dis donc, ce gros industriel belge capable de refiler 4 millions d’euros dont tu parles, ne serait-ce pas un certain Albert Frère ?
      Je dis « ne serait-ce pas » parce que chez nous, nous n’en avons jamais entendu parler de cette histoire. Quand il s’agit de fric à la tonne, notre justice s’avère beaucoup plus discrète que la vôtre. Et comme nous avons depuis aujourd’hui même un nouveau gouvernement qui unit les tendances UMP et FN, il y a peu de chance que nous en entendions parler un jour...


    • lautrecote 9 octobre 2014 14:03

      Bonjour Fergus,

      « Si le fonctionnement de notre pays était plus éthique, il auraient d’ores et déjà dû être radiés à vie de la vie politique ! »
      Certes, je suis d’accord.

      Mais il y a quand même un problème de fond : pourquoi sont-ils réélus ?
      Cela semble prouver que les électeurs ne sont pas contre le fait d’élire des repris de justice !


    • Henri Diacono 9 octobre 2014 14:28

      Non Astérix (salut) il s’agit d’un certain Georges Forrest qui a fait fortune avec l’Afrique où on le surnommerait le congolais blanc. L’affaire en question était le rachat en Afrique dune société florissante, rachat sur lequel l’avait dirigé et appuyé notre Patrick Balkany.


    • Henri Diacono 9 octobre 2014 14:51

      Il y a bien longtemps que beaucoup d’entre nous ont compris, n’est ce pas l’ami ?


    • Fergus Fergus 9 octobre 2014 17:37

      Bonjour, Lautrecote.

      « Mais il y a quand même un problème de fond : pourquoi sont-ils réélus ? »

      A Levallois comme en d’autres lieux, ce sont les experts en clientélisme qui sont élus malgré leurs casseroles et l’écoeurante ragougnasse qui a mijoté dedans. Les Balkany, comme Guérini à Marseille, et d’autres personnages du même genre, savent parfaitement arroser là où il faut pour attirer les votes. Et ça marche !

      Un exemple : en organisant une fête sympathique pour les pensionnaires d’une maison de retraite et en graissant la patte du directeur ou en lui promettant le financement d’un équipement de nature à le faire mousser, on peut obtenir de celui-ci qu’il oriente les votes de ses pensionnaires.


    • Parlez moi d'amour Parlez moi d’amour 9 octobre 2014 20:23

      Bonsoir Fergus,

      C’est bien cet arrosage qui nécessite tant d’argent pour une campagne (normalement c’est le plus gros budget qui l’emporte, la défaite 2012 de Sarkozy est d’autant plus sévère !) et de plus beaucoup de promesses sont faites sur les budgets dont disposera le vainqueur. Si pas mal de réalisations sont positives pour les collectivités bénéficiaires de cadeaux électoraux, d’autres achats de voix vont directement dans des poches sans scrupules (affaire Tapie). Difficile d’étudier l’impact de ces magouilles dans l’isoloir. La propension du bon peuple à voter pour un escroc ne tient pas à un jugement politique ni moral mais plutôt au fait qu’il connaît ce nom pour en avoir beaucoup entendu parler, peu importe pourquoi, selon le même principe que la publicité qui matraque la marque jusqu’à l’ancrer dans les neurones réceptifs et déclencher un choix le moment venu.


    • asterix asterix 10 octobre 2014 07:27

      Merci Henri de m’avoir apporté cette précision.
      D’où l’avantage d’avoir employé les mots « ne serait-il pas... »
      Albert Frère est outré, se préparait déjà à me faire un procès en diffamation. Lui gagne ses milliards honnêtement, j’aurais dû m’en douter.


    • TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE 10 octobre 2014 09:23

      COMME LES MILLIARDS DES BEN ALI-TRABELSI

       BALKANY AUSSI DOIT REMBOURSER  !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

       SARKOZY AUSSI  !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!


    • Hermes Hermes 10 octobre 2014 11:32

      @Sampiero : normal, toute l’éducation et la communication vise à faire croire au larbin depuis sa plus tendre enfance qu’ils ont des capacités hors du commun, et que nous ne sommes que de simples personnes qui ne pouvons pas cmoprendre.

      Sur le deuxième point, c’est vrai non ? (il faut toujours un leurre pour faire avaler un hameçon), mais c’est vrai aussi pour eux, sauf que ça ne les dérange pas pour vampiriser les autres !

       smiley


    • Henri Diacono 10 octobre 2014 11:57

      Il se débrouillera pour s’acquitter d’une amende qu’il paiera en plusieurs tranches après négociations. Le ...pauvre ! Avant tout il ne faudrait plus voir sa gueule ni à la mairie de Levallois, ni à l’Assemblée..


    • Henri Diacono 10 octobre 2014 12:01

      IBen voyons astérix ! L’honnêteté brille sur tous les fronts de la bourgeoisie, la haute comme la basse !


  • aimable 9 octobre 2014 09:57

    la pieuvre Française est très active , elle appauvrit notre pays .
    il est urgent que la justice lui mène une guerre sans pitié , toutes ces affaires qui sortent ( qui ne sont que la partie émergée de l’ iceberg ) en est une preuve.
     il est temps de faire le ménage !!!!!
    l’ intégrité de nos politiques devrait être la règle, pour l’instant , les casseroles les poussent vers le sommet !!!!!!


  • ETTORE ETTORE 9 octobre 2014 10:25

    Et que voulez vous qu’il sorte d(’un pareil panier de crabes ?

    Tout y est corrompu, jusqu’à la cagette estampillée LEVALLOIS PERRET
    Si il y avait vraiment, en France, une inspection sanitaire digne de ce nom
    ces mollusques et autres grouillants seraient déjà retirés du marché comme hautement nocifs et
    leur élevage détruit.
    Seulement voilà, on ne détruit pas aussi facilement une AOC avec des étiquettes si proche du pouvoir.
    Qui fait le « liquide » ? la bouteille, ou l’étiquette ? vu que le contenu est ce qu’il est !



  • Captain Marlo Fifi Brind_acier 9 octobre 2014 12:50

    C’est normal, nous vivons à l’ heure américaine, le triomphe des voleurs et des coquins, où seuls les dirigeants ont le droit de violer les lois.


    Ils violent sans cesse le droit international.
    Ils pillent les ressources des pays.
    Ils pillent les citoyens par la dette illégitime.
    Ils envahissent des pays sous couvert de « choc des civilisations et de »lutte contre le terrorisme« qu’ils ont eux mêmes organisé et financé.

    Pourquoi voulez-vous qu’ils respectent les lois ?

    Si vivre à l’heure américaine ne vous convient pas, rejoignez l’ UPR, sortons de l’ UE, de l’euro et de l’ OTAN, et changeons de personnel politique !
     »Programme de Libération Nationale" Version vidéo 5 heures.

    • Fergus Fergus 9 octobre 2014 13:10

      Salut, Fifi.

      « Nous vivons à l’ heure américaine, le triomphe des voleurs et des coquins, où seuls les dirigeants ont le droit de violer les lois. »

      Vous avez raison, hélas ! Cela dit, bonjour l’obsession américaine ! Car en Chine ou en Russie, ce n’est pas mieux.

      Bonne journée.


    • Henri Diacono 9 octobre 2014 13:25

      A Fifi et Fergus, vous connaissez sans doute mon credo ou ma recette. Ceux d’un vieux routier qui, assis sous un olivier regarde passer les trains où presque tous les autres (et ils sont légions) se sont entassés afin de connaitre le nirvanas improbable que leur a planté dans a tête de sombres individus. Que ces convois soient fançais, européens, américians, russes chinois ou ...zombies.
      Alors devant cette avalanche de stupidité vorace et de laxisme coupable, regardons passer les trains ensemble. En buvant un petit pastis.


    • Richard Schneider Richard Schneider 9 octobre 2014 16:47

      C’est bizarre : il y a sur ce site des commentateurs qui ont des obsessions- en l’occurence FifI. Le texte d’Henri porte sur la corruption de notre personnel politique (ici du triste couple Balkany). Que les USA soient une puissance hystériquement impérialiste, cela ne fait pas de doute ; que la magouille y prospère, tout-à-fait d’accord. De même, comme le souligne Fergus, en Chine, en Russie, en Inde etc... La corruption qui gangrène les nations est un phénomène généralisé.

      Il faut signaler que France et l’Italie, où les électeurs réélisent massivement et « démocratiquement » des corrompus notoires et reconnus, entraînent une totale incompréhension des démocraties nordiques - rappelons-nous cette ministre suédoise de l’écologie, je crois, qui a été contrainte à la démission parce qu’elle a réglé une course en taxi avec, non pas avec sa carte personnelle, mais la carte bleue de son ministère ! 


    • Fergus Fergus 9 octobre 2014 17:41

      Bonjour, Tonimarus.

      Non, il faut dénoncer avec force toutes les corruptions, d’où qu’elles viennent. Et je reconnais bien volontiers que la France ne prend pas exemple sur les dérives chinoises ou russes.

      Cela dit, la corruption existait chez nous bien avant que les Etasuniens ne viennent s’immiscer dans nos affaires !


    • Henri Diacono 9 octobre 2014 13:40

      Joyeusetés, étonnamment, profondément et malheureusement juste votre constatation. Nous sommes toujours à la recherche de l’autre pour agir. Ou plutôt « Ils sont », car voilà longtemps que j’ai pigé le Piège et me suis débarrassé de la Nasse. Car voyez vous bien éduqué ou pas,l’essentiel est de demeurer individu, unique, à l’abri de toute forfaiture. Couvert de cicatrices protectrices. Se joindre à d’autres ou agir tout seul contre de telles infamies vous conduisent inexorablement à perdre votre liberté. Alors ?


    • Henri Diacono 9 octobre 2014 18:25

      Joyeusetés, j’aurai du écrire... on perd son libre arbitre à suivre le troupeau s’y insérer,ou bien encore s’en écarter pour attaquer le chef de file. Mais il est recommandé de s’en éloigner en choisissant votre propre chemin avec lucidité ;celui que vous aurez cultivé hors des clous, en parallèle avec la masse que vous éviterez à tout prix. Une route qui ne sera pas celle que l’on aura voulu vous faire prendre.
      Amicalement.


    • Henri Diacono 9 octobre 2014 14:44

      Salut Constant Danslayeur,mais si ces gens là (Brel) sont ainsi,c’est à dire riches,situations enviées, patrimoine et égo, il et évident, tel le nez au milieu du visage, qu’ils sont arrivés à ce stade (élevé) uniquement grâce à la corruption,l’exil fiscal, le copinage et la forfaiture.


  • VIP erre 9 octobre 2014 14:11



    Les millions de BALKANY sont nos millions ! 

    A moins, qu’il ait gagné au loto..

  • gotjy gotjy 9 octobre 2014 15:11

    S’ils agissent de la sorte c’est qu’ils savent qu’ils passeront entre les gouttes évidemment ;les élus corrompus (pléonasme)se soutiennent tous, quelque soit leut appartenance politique,le prôblème est bien de les empêcher de nuire,comment ?Déjà en les condamnant lourdement par exemple en confisquant leurs biens,ensuite une lourde peine de prison ( et pas en VIP) en leur interdisant tout nouveau mandat à vie.Mais tout celà implique une justice rapide et impartiale et autonome.Sinon, pour terminer,en cas de rebellion du peuple,ressortir La Veuve !


    • Henri Diacono 9 octobre 2014 17:59

      Entièrement d’accord gotjy,mais j’irai encore plus loin. Qu’ils soient honnêtes et sans tâches, tout élu n’aura droit qu’à deux mandats successifs et c’est tout. De bas (mairie) en haut de l’échelle (présidence)En outre tiut élu se verrait garder « au chaud » pendant un mandat seulement son emploi. Afin d’attirer à la politique des gens « d’en bas ».
      En outre tout élu concerné par une enquête juiciaire, devra démissionner illico.


    • Le421... Refuznik !! Le421 10 octobre 2014 08:49

      On parle de la VIème République !!
      Ben oui, ça devient nécessaire.
      Mais pour déboulonner les morpions que l’on se traîne au Sénat et à l’Assemblée, à part une révolution, je vois pas comment...
      Tu les vois, en costard-cigare, faire la queue à Pôle Emploi ??


    • Henri Diacono 10 octobre 2014 12:13

      Hélas on ne la verra jamais la VI° République car si tel était le cas elle serait « fabriquée » justement par tous les aigrefins d’aujourd’hui. Quant à la Révolution IMPOSSIBLE le pays étant une juxtaposition de corporations...frileuses et attachées à leurs privilèges.
      Et oui 421 !


  • philoxera philoxera 9 octobre 2014 15:39

    Heureusement qu’il y a Alain Juppé pour tous nous sauver


    • Le421... Refuznik !! Le421 10 octobre 2014 08:46

      MMMMDDDDRRRRRRR !!!


    • Henri Diacono 10 octobre 2014 12:19

      Je m’associe volontiers à votre rage.... ou plutôt à votre dégoût hautement justifié. D’autant quil y a peu tout ce galimatias m’empêchait de dormir. Mais à présent je ronfle bien car j’ai appris à ...m’en foutre tout en les plaignant !
      Bien à vous.


    • gotjy gotjy 10 octobre 2014 15:22

      L’homme qui a mis la France dans la rue en 1995.


  • Le421... Refuznik !! Le421 10 octobre 2014 08:45

    on se demande encore comment de tels justiciables et repris de justice, si hauts placés soient-ils et toujours sur des délits identiques, souvent importants, puissent se targuer de représenter le peuple.

    Ben, c’est très simple !!
    Ils sont élus, réélus et re-réélus.
    En définitive, si les français sont gouvernés par des escrocs ou des incapables, c’est tout simplement parce qu’ils votent pour eux.
    Bon !!
    A la décharge de Balkany, il appartient à une caste de droite dont tout le monde sait qu’ils sont ni plus ni moins que des bandits de grands chemins, et j’assume mes écrits.
    Quand Sarkozy dirige le pays et le mets sous coupe réglée, c’est normal, c’est sa politique à lui.
    Ce qui est moins pardonnable, c’est quand un élu se prétendant de gauche traîne dans des affaires de pognon. Ca ne correspond pas à la philosophie d’un « vrai » type de gauche.
    D’ailleurs, Cahuzac ou Thèvenoud, on a fait un fromage gigantesque à la télé pour trois francs-six sous.
    Pour Balkany et tous les autres, c’est motus et bouche cousue !!
    L’histoire du moment, c’est aussi cette bonne Rachida Dati qui va toucher le pactole avec la preuve de la paternité de sa fille.
    Comme quoi, chez les friqués, on se bouffe aussi la gueule !! Ca console...  smiley


    • Henri Diacono 10 octobre 2014 12:25

      Bien triste spectrale que celui de la Rachida, député européenne et maire d’un quartier huppé à Paris.
      Rassurez vous les uns et les autres n’auront jamais connu dans leurs vies le petits bonheurs qui aromatisent les nôtres,compte tenu du fait que le fric et le pouvoir sont leurs seuls « agréments ».


  • smilodon smilodon 10 octobre 2014 14:10

    @ l’auteur : Ce couple de « politiques » est vraiment presque plus vrai « en vrai » qu’en « guignols » !!!.... L’archétype même du (ou des) « politicien(s) » par intérêt !..... Ces 2-là devraient faire l’objet d’une thèse, antithèse et synthèse à la Sorbonne ou à l’ENA !...... Les « BALKANY » c’est vraiment un cas d’école !... Il y avait le même, quelque part là-bas dans nos iles lointaines !!!... Gaston était son prénom. Il y en à d’autres, de tous bords, mais soit plus discrets, soit déjà démasqués !!!!!...... Et on voudrait que la « plèbe » vénère les « politiques » !!....... Ben dommage !... C’est plus la période des rois fainéants !... Y’a les « médias », et « internet » de nos jours !..... Dommage !!.... La question que je me pose souvent est celle -ci : Pourquoi donc, maintenant que le laboureur, sa femme et ses enfants sont mieux informés, pourquoi donc nos « seigneurs » (saigneurs), continuent-ils à nous piller aussi allégrement ???!!... A quel « échelon » se situe-donc le problème ???.... Ca va sûrement changer un jour !.. Revoir le film « Que la Fête commence » de Bertrand Tavernier. Une bonne occasion de revoir Noiret, Rochefort et Marielle réunis !..... Et de se souvenir de la période « Régence » !.....La fin d’un monde et le début d’un autre !... J’ai le sentiment d’être à ce genre de période « charnière » !.......Tout est perdu, « ils » le savent bien, donc, ils tirent tous les pauvres « bénéf » qu’ils peuvent, et ils partiront ailleurs, nous laissant à nos illusions, nos ruines, notre déception et notre colère !.....Notre misère aussi !.....En même temps que notre espoir, notre « foutu » espoir !...Mais seuls, (tout seul), chacun dans son coin !......Eux rouleront carrosse (avec nos sous), sous d’autres cieux que vous ne connaitrez jamais !...Vive la « République » !... .Adishatz.


  • Henri Diacono 10 octobre 2014 18:25

    Smilodon, mais l’échelon auquel se situe le problème, le leur devenu le nôtre, est à rechercher justement dans l’alchimie dont est constitué l’humanoïde. On y trouve celui qui est né pour être laboureur, étudiant, poète, navigateur, général,président (en se rasant de préférence), sédentaire ou voyageur, aventurier, escroc ou...honnête. Escroquerie, c’est à dire l’amour immodéré du fric facile puis du pouvoir qu’il peut offrir, est donc dans les gênes. Ce genre là ignore tout ce qui ne touche pas à son parcours et qu’il sème discordes et forfaitures au détriment des « dominés »
    Je vais vous faire un confidence. Dans ma carrière j’ai bien connu cette fratrie malfaisante et il m’a été donné une seule fois et sur les conseils de l’un de ses membres d’y tremper le gros orteil. Je l’ai vite retiré car je m’étais aperçu que je ne pourrais vivre ainsi.
    Cordialement 


  • tchoo 10 octobre 2014 19:40

    Quand vous parlez de tirage au sort, vous oubliez ce qui va avec : possibilités de révocation périodique des Tirés au sort
    interdiction à vie de l’être à nouveau pour tout tiré au sort, qui a profiter de sa position pour s’enrichir, s’octroyer ou octroyer des places ou positions particulières, etc.... etc......
    toutes choses d’ailleurs qui pourraient (devraient) être appliquées aux élus actuels


  • njama njama 11 octobre 2014 00:03

    « C’est normal, les pauvres c’est fait pour être très pauvre, et les riches très riche »
    Viva Don Sallustre !
    http://www.youtube.com/watch?v=n4w9Ht48Byw
    .
    .
    Pour Balkany, les pauvres, c’est juste des gens qui gagnent un peu moins d’argent ... et ils vivent très bien !
    .
    http://www.youtube.com/watch?v=YvprI1yghJU


  • gaston gaston 11 octobre 2014 03:01

    Ils sont réelu parce que une partie des Français sont des bourrins innommables ....rien de nouveau !

    Par contre il est étonnant que la justice mettent autant de temps à mettre hors d’état de nuire ces parasites immondes , elle est bien plus efficace avec la petite racaille qui vole quelques billets et met des années à condamner ces grands voleurs qui pourtant volent l’argent du peuple , ne me dite pas que la justice n’a pas de preuves .... y a qu’a se baisser !!! c’est la même chose pour les sarkozy copé et les autres , mais sa traine sa traine , sa traine tellement qu’on en arrive à condamner des pourris quand ils sont trop vieux et du coup à les dispenser de peines , comme Chirac par exemple ....alors que ces salopards méritent cent fois plus la prison que celui qui vole pour manger !
    En conclusion on paie nos impots pour faire fonctionner la societé ,mais vous pouvez toujours attendre ....les élus sont les premier à vouloir serrer la ceinture des Français alors que eux sont pourri par les privilèges qu’ils se sont eux même octroyés ! à part une nouvelle révolution jamais on arrivera à se débarrasser de ces ordures , je pense que plus jamais de ma vie je n’irai voter ! 

  • marmor 11 octobre 2014 10:19

    Quand on évoque le sujet des politiciens corrompus au café du coin, 9 personnes sur dix
     vous répondent que s’ils étaient à leur place ils en feraient autant, alors ne vous étonnez pas qu’ils soient réélus !


    • Henri Diacono 11 octobre 2014 11:06

      Et oui Marmor, neuf fois sur dix l’homme restera cet ambivalent pervers. Heureusement qu"il en reste un par bistrot, ce qui n’est pas mal, non ?


  • lloreen 11 octobre 2014 10:27

    Tant qu’ il y aura des élections, n’ espérez aucun changement.
    Tant que vous utiliserez leur monnaie, n’ attendez rien d’ autre que la misère, à moins de faire partie de leur caste d’ escrocs de haut vol.


  • lloreen 11 octobre 2014 10:41

    Des solutions se profilent, ce n’ est qu’ un début.
    Les gens doivent comprendre qu le changement viendra de la base, certainement pas du haut.Quand l’ effet de bascule aura lieu, ceux du haut tomberont.

    Du 11 au 13 octobre, un village des alternatives écologiques et sociales dénommé Alternatiba s’installe dans le centre-ville de Bordeaux. Porté par plus de 90 associations, cet événement revendicatif et festif est une manière de montrer de manière positive qu’il existe des initiatives individuelles et collectives face à la crise climatique. Basta !, partenaire de l’événement, relaie l’appel.

    Depuis la révolution industrielle, l’état de santé de la planète se dégrade à un rythme effréné et contribue à renforcer les inégalités. Sous la pression des activités humaines, les ressources naturelles se raréfient, la biodiversité s’érode, les sols s’artificialisent, les pollutions chimiques et toxiques s’accentuent, la qualité de l’eau se dégrade et les déchets s’accumulent. Certains sujets majeurs ont émergé (changement climatique, risque nucléaire, OGM) et l’urgence écologique est une réalité que les indicateurs scientifiques nous rappellent chaque jour.

    Le 5e rapport du Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat sorti en septembre 2013 est sans appel : si nous n’agissons pas significativement pour réduire les émissions mondiales de gaz à effet de serre, la température moyenne pourrait augmenter de 5,5°C d’ici la fin du siècle. Nous sommes ici très loin du seuil de + 2°C à ne pas dépasser pour éviter un emballement du climat. Les conséquences seront dramatiques pour tous les territoires et toutes les populations, notamment les plus vulnérables.

    Changement radical

    Un changement radical de cap est nécessaire pour concilier la justice sociale et l’impératif écologique. Si les gouvernements successifs lâchent « gracieusement » quelques mesurettes, à l’évidence, c’est très insuffisant. Car, pour faire face à l’urgence écologique et sociale, la politique des petits pas est aujourd’hui dépassée et un changement radical de système s’impose.

    En octobre 2013, Alternatiba Bayonne a lancé avec succès le signal de la mobilisation et a appelé à l’essaimage d’autres initiatives jusqu’à la conférence internationale sur le changement climatique à Paris en 2015 (COP 21) [1]. C’est pourquoi, nous décidons à notre tour d’organiser à Bordeaux un week-end de mobilisation revendicative et festive à l’automne 2014 : un « Alternatiba Gironde » qui prendra la forme d’un village des utopies devenues concrètes, véritable foisonnement d’initiatives et actions individuelles, collectives et territoriales pour faire face à la crise écologique et sociale.

    Son objectif est triple :

     Informer sur l’urgence climatique et la nécessité de baisser rapidement et drastiquement nos émissions de gaz à effet de serre. Sensibiliser aux conséquences dramatiques de l’absence éventuelle d’un accord international sur le climat ambitieux et équitable pour tous. Il s’agit sur ce point précis de mobiliser massivement pour la COP 21 de 2015 en France.
     Appeler à s’engager très vite dans la transition pour répondre à l’urgence écologique et sociale.
     S’attaquer à l’indifférence et à la résignation en montrant qu’il existe de nombreuses solutions, créatrices d’emplois et porteuses d’un monde convivial et solidaire, aussi bien à l’échelon international qu’au niveau local dans les territoires.

    Un mouvement de fond pour « bien vivre ensemble »

    Il est également nécessaire de dénoncer les mauvais choix industriels (nucléaire, agrocarburants, hydrocarbures non conventionnels, marchés carbone, OGM, géo-ingénierie, etc.) défendues par des promoteurs qui en sont bien souvent les principaux bénéficiaires. Au final, ces fausses solutions s’avèrent inefficaces, coûteuses et dangereuses et empêchent les vraies solutions telles que la sobriété, le réemploi ou le renouvelable d’émerger ou de prendre de l’ampleur.

    Il est temps aujourd’hui de mettre en avant les nombreuses alternatives et divers projets mis en œuvre localement par des individus, des organisations, des coopératives, des collectivités, etc. et qui permettent de réduire l’empreinte climatique tout en réduisant les inégalités sociales. S’il prend de l’ampleur, ce mouvement de fond contribuera fortement à générer in fine le « bien vivre ensemble ».

    Les domaines concernés et les solutions à imaginer sont multiples et variées : sobriété et énergies renouvelables, territoires en transition, relocalisation de l’économie, lutte contre la précarité énergétique, économie sociale et solidaire, agriculture paysanne, finance éthique, solidarité internationale, réduction des déchets, récupération et réemploi, savoir-faire soi même, vélo, marche et mobilité soutenable, éco-habitat, lutte contre l’artificialisation des sols, lutte contre les grands projets inutiles, défense de la biodiversité, culture du libre, résistance à l’agression publicitaire, art et écologie, etc.

    Si vous vous sentez concernés, n’hésitez pas à rejoindre la dynamique Alternatiba Gironde. Les alternatives existent, elles ne demandent qu’à être renforcées, développées et multipliées ! En tant qu’association, collectif ou organisation, vous pouvez être signataire de cet appel, merci d’envoyer un courriel à : . Si vous ne faites pas partie d’un collectif mais que vous souhaitez nous rejoindre, remplissez le formulaire de contact, vous êtes les bienvenus !

     Voir la liste des signataires et des partenaires ;
     Voir le programme d’Alternatiba Gironde les 10, 11 et 12 octobre 2014 ;
     Basta ! animera le samedi 11 octobre de 11h à 12h30 la conférence « L’agriculture paysanne, une réponse aux limites du modèle productiviste et au défi climatique ». L’équipe interviendra également le dimanche 12 octobre, entre 14h et 15h30, à la table ronde « Comment informer librement et à la destination du plus grand nombre sur les questions sociales, écologiques et économiques ».

    http://www.bastamag.net/spip.php?pa...



  • SamAgora95 SamAgora95 12 octobre 2014 11:37
    Les Balkany ont mille fois raison !

    La loi les y autorise, alors pourquoi devraient-ils s’en priver (morale mise à part) ? Il faudrait être stupide pour ça !

    Pourquoi tout ces hommes politiques pris la main dans le sac ne finissent jamais en prison (je parle de la vrai, pas de sursis) pourquoi ils écopent toujours d’amende ridicule rapporté à leur richesse , qui n’ont rien avoir avec les actes graves de vole massif du peuple et de trahison de la république ! 
    C’est comme si je cambriolait une banque de plusieurs millions et qu’on me condamnait à 100 € d’amende ! si je n’ai pas de morale je le ferait tout les jours !
     

    Il faut donc s’en prendre à la justice, le nœud du problème est là !

    • Henri Diacono 12 octobre 2014 20:08

      Là est le hic, Samgora95. Vous comme moi-même ne pouvons le faire,non pas à cause de la morale, mais bien parce que notre alchimie est différente de la la leur. Et puis eux naviguent parmi les hauts bourgeois parmi lesquels foisonnent les amis (j’ai failli écrire lescomparses).
      Rassurez vous dans votre vie vous aurez bon nombre d’autres joies que les leurs.Plus saines.
      A bientôt.


  • tf1Groupie 12 octobre 2014 20:41

    Tant qu’il y aura des citoyens pour élire et ré-élire de tels escrocs, je me dirai que le problème ce n’est pas les hommes politiques mais les électeurs.


Réagir