jeudi 30 mars - par Amaury Grandgil

Les nantis en Marche

Hier Valls s'est rallié à Macron car quoi qu'il en dise et quoi qu'en dise son nouveau champion, prenant tous les deux des grands airs et des effets de menton, c'est bien d'un ralliement qu'il s'agit. Il fallait s'y attendre, c'était prévisible. Ce ralliement ne s'est sans doute pas fait sans arrière-pensées. Il ne faut pas être grand clerc pour le comprendre. Le PS implosant et n'en finissant pas d'agoniser, regroupant des sensibilités idéologiques ne se supportant plus, à commencer par celle plus à gauche incarnée par Hamon.

On a beaucoup de mal à comprendre également qu'il ne se soit pas allié à Mélenchon. Il est fort possible que les socialistes subiront une déculottée et une sévère aux prochaines législatives.

Que les socio-démocrates, les libéraux libertaires de la rue de Solférino marchent maintenant avec l'ancien ministre des finances de Hollande assurent aux potentiels vaincus de bien s'en tirer malgré tout. Pas avec les honneurs, dont ils se fichent complètement, mais en gardant l'argent. Ils ne sont d'ailleurs pas les seuls, toutes les « petites mains » de « Les Républicains », tous les seconds couteaux de la droite dite républicaine voient également en Macron une excellente opportunité de continuer à faire une -petite- carrière gràce à l'ancien conseiller élyséen du président actuel.

Ce n'est pas qu'ils en ont quelque chose à faire du Bien Commun ou de l'intérêt supérieur de la France. Certes, je suis malgré tout persuadé qu'ils sont tous sincèrement convaincus que les intêrêts de leur petit milieu sont ceux de tous les français. Ce n'est même pas en opposition aux idées de Marine le Pen. C'est juste que les places sont bonnes sous les ors de la République, dans les moquettes des cabinets feutrés des ministres.

La République est bonne fille, elle est généreuse et en plus elle permet de nouer tout plein de contacts intéressants pour s'assurer un avenir si jamais le peuple ne vote pas comme il convient.

Et puis pour qu'elle continue à l'être, bonne fille, on parle de réformes absolument nécessaires pour éviter de parler de casses sociales. Les électeurs, les citoyens « lambda », ceux qui ne décident pas, peuvent faire des sacrifices pour que leurs guides auto-proclamés continuent à vivre confortablement et les diriger.

Si besoin, on fera le coup de Front Républicain contre le Front National et de la nécessaire unité de tous les démocrates. Cela va venir, il faut s'y attendre, ils commencent tous à s'affoler. On rameutera des personnalités plus ou moins populaires. On fera défiler les jeunes entre deux rangées de CRS. Si besoin on poussera les gosses des « cités » à se rebeller. On fera intervenir des anti-racistes officiels qui évoqueront les z-heures les plus sombres de notre histoire avec des trémolos dans la voix, des icônes de la bonne conscience qui feront leurs homélies devant des publics par ailleurs déjà conquis.

C'est vrai, l'histoire n'est pas écrite et je ne suis pas diseur de bonne aventure mais on a déjà quelques éléments de réponses concrets sur la question. Et on peut aussi garder la tête dans le sable...

 

Sic Transit Gloria Mundi, amen

Amaury – Grandgil

 

illustration empruntée ici



68 réactions


  • Louve de France Louve de France 30 mars 11:05

    Pendant que les journalistes, les politiques, les experts, ma crémière, sont occupés à parler des costumes de Fillon, Macron tisse sa toile au dessus de la France. 


    On a eu Hollande , vous ne voulez pas Fillon, ni Marine, alors on aura Macron ! C’est la dédette qui va monter. 

    Faudra pas venir se plaindre après....

    • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 30 mars 11:54

      @Louve de France
      On les aura assez averti


    • Louve de France Louve de France 30 mars 12:18

      @Amaury Grandgil


      Effectivement, et n’oublions pas une chose, Agoravox ne représente en rien l’état réel de la France. Tout le monde cultive la haine de Fillon ici mais lorsque je vois que Hollande panique a l’idée que Fillon se présente, je me dis que la siuation est hors de contrôle en rase campagne. 

      Ils ont peur. C’est plutôt bon signe. 

    • pemile pemile 30 mars 12:32

      @Louve de France « lorsque je vois que Hollande panique a l’idée que Fillon se présente »

      Il parait qu’au contraire il espère un retour par le biais d’un report des élections à cause du « cas Fillon » ! smiley


    • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 30 mars 13:17

      @pemile
      il aurait bien aimé aussi remplacer Hamon


    • Louve de France Louve de France 30 mars 13:22

      @pemile


      Oui, mais Hollande a également demandé expressément a Fillon de partir et de ne pas se présenter. Je ne sais pas si vous imaginez a quel point cette foucade a été perçue comme un coup de tonnerre dans les milieux de Droite. 



       

    • Louve de France Louve de France 30 mars 13:27

      @Amaury Grandgil


      Et quand je pense que Penelope risque la taule....Franchement, y a pas d’autres personnes que elle a mettre dans les geôles de ce pays ? Que de gabegies et de corruptions, pauvre France, et une seule sera punie : Penelope Fillon ! 

    • pemile pemile 30 mars 13:49

      @Louve de France « Je ne sais pas si vous imaginez a quel point cette foucade a été perçue comme un coup de tonnerre dans les milieux de Droite. »

      Penses-tu, chez LR beaucoup sont au contraire persuadés que Fillon va les planter et sont aussi sur la brèche pour reporter cette élection SANS Fillon !


    • Louve de France Louve de France 30 mars 13:57

      @pemile


      Ah bon ? C’est dur pour moi de suivre tous les soubresauts, n’étant pas au pays, mais je ne crois pas que les élections seront reportées. J’en ai pas du tout entendu parler au Consulat. 

      De toutes façons je ne sais pas pourquoi on perd notre temps a parler de Macron, de Fillon ou de Le Pen, puisque c’est Asselineau qui va gagner ! 

       C’est Fifi qui me l’a dit smiley smiley smiley

    • pemile pemile 30 mars 14:04

      @Louve de France « Que de gabegies et de corruptions, pauvre France, et une seule sera punie : Penelope Fillon ! »

      Demande donc aussi que TOUS les corrompus aillent en prison, non ?


    • Louve de France Louve de France 30 mars 14:17

      @pemile


      Je déteste le lynchage organisé et en meute sur une personne. Surtout lorsque ça vient de corrompus et de pourris de tous bords. Alors oui, tous en taule, ou personne ! 

      C’est ça l’égalité, si chère aux républicains smiley

      Contrairement a Marine, je ne suis pas républicaine, les 200 ans de nihilisme républicain et égalitaire a tout prix nous ont menés la ou nous sommes, nulle part. Qu’ils payent tous de leurs crimes maintenant. 

      Tous ou personne. Mais certainement pas Madame Fillon seule. 

    • pemile pemile 30 mars 16:35

      @Louve de France « Tous ou personne. Mais certainement pas Madame Fillon seule. »

      Considère qu’elle ouvre le bal et que tout le monde veut aussi que tous les corrompus et voleurs d’argent public l’accompagnent en prison !


    • Pie 3,14 30 mars 22:13

      @Louve de France

      Et pourquoi ? elle n’a rien a se reprocher ?

      Le fait d’être Madame Fillon la place-t-elle au dessus des lois ?

      Vous trouvez normal que le voleur de pommes aille en prison mais un million d’euros gagnés sans rien faire ne vous gêne pas.

    • Louve de France Louve de France 31 mars 01:35

      @Pie 3,14


      Non, ce n’est pas ce que j’ai dit smiley 

      Corrompus, viles et véreux, ils le sont tous. Ils doivent tous y aller en prison. 

      Pas uniquement Madame Fillon ! 

    • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 31 mars 08:10

      @Louve de France
      Ou au moins cesser de gouverner


    • Pie 3,14 31 mars 09:01

      @Louve de France

      Non, ils ne sont pas tous corrompus, vils et véreux. 
      Le slogan « tous pourris » est trop facile voire dangereux. 

      Il y a des dizaines de milliers d’élus en France. La plupart font leur mandat avec sérieux et honnêteté.

      L’exercice du pouvoir facilite la corruption, c’est pourquoi il faut des règles : contrôle des élus, mandats limités, séparation des pouvoirs. C’est la base de la philosophie libérale exprimée au XVIIème siècle.

      Fillon pour qui le libéralisme se résume au laisser faire économique est en train d’expérimenter le libéralisme politique dans sa version judiciaire. Même chose pour le FN qui a pris l’UE pour une vache à lait.

       

  • oncle archibald 30 mars 11:17

    Tout se passe comme si .. Comme si la Présidentielle c’était déjà cousu, Macron Président ne fait plus aucun doute pour beaucoup de pros de la politique. « ON » est donc sur le coup d’après, les législatives.

    « ON » c’est qui ? Mais c’est chacun et personne comme toujours. « ON » espère avoir encore assez de poids localement pour arriver à obtenir assez d’élus pour former un groupe dans la future assemblée et si en plus le vote de ce groupe est susceptible de faire « le poids » pour qu« aucune majorité ne soit possible sans lui .... ce sera »le pied«  !

    Ça n’est pas vers la sixième république mais vers la quatrième que nous nous nous dirigeons à grands pas .... Reste à savoir qui des LR des PS ou des FI sera ce groupe »charnière" qui pourra imposer sa loi à Monsieur Macron ....


  • cathy cathy 30 mars 11:22

    Le top 5 des faux diplômes : 
    https://www.youtube.com/embed/iquLi0N8uJ8

  • Jeussey de Sourcesûre Jeussey de Sourcesûre 30 mars 11:27

    « Et puis pour qu’elle continue à l’être, bonne fille, on parle de réformes absolument nécessaires pour éviter de parler de casses sociales. »


    C’est la lutte des casses !

    • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 30 mars 13:11

      @Jeussey de Sourcesûre
      Macron a évoqué la jalousie de ceux qui veulent l’égalitarisme


    • JL JL 30 mars 14:03

      @Amaury Grandgil

       
       l’égalitarisme c’est vouloir faire comme les pauvres : ne pas payer d’impôts,
       
       Tout les individus sont égalitaristes quand l’équité leur est moins favorable ; et inversement. Les riches ne sont pas moins jaloux que les pauvres. Peut-être même qu’ils le seraient plus, ceci expliquant cela.

  • Elric Menescire Elric Menescire 30 mars 11:30

    Totalement et à 300% raccord avec ce billet... C’est le plus triste dans tout ça : ils ne vont pas nous laisser le choix, tout en affirmant le contraire. Et si le/la candidate elu(e) n’est pas celui/celle qu’ils ont choisi(e)(je vois pas pourquoi je m’emm...bête à essayer une parité orthographique quand on sait qu’il n’y a qu’un homme, en fait si, il y a un seul macron derrière ce choix) ils seraient bien capables de nous faire un coup à l’ukrainienne (un bon ptit maïdan de derrière les fagots) ou à la G. W. Bush (recomptons voyons, recomptons...).

    En fait j’ai oublié qu’ils l’ont déjà fait : 2005,Lisbonne toussa...

    C’est pour ça que je ne vote plus au 2nd tour d’autre chose que BLANC depuis des années. Qu’ils aillent tous se faire.....


  • JL JL 30 mars 11:49

     Valls et Macron ensemble, ça fait deux crocodiles dans le même marigot.

     
     Mais l’un des deux a le vent en poupe et l’autre est en piteux état. Wait and see.
     
     Heureusement que Hamon est lié indéfectiblement par la primaire, sinon ils l’auraient déjà bouffé.
     
     Saletés de primaires !
     
     smiley

  • sarcastelle sarcastelle 30 mars 12:18

    En lisant « Les nantis en Marche » avec un M majuscule à Marche, j’ai cru qu’il s’agissait de l’article vindicatif d’un banlieusard du 9-3 survivant dans un appartement standard de trois mètres carrés à 1200 euros de loyer et vue sur la tour d’en face, s’en prenant aux néo-ruraux creusois qui pour deux ans de son loyer payés une fois pour toutes vivent dans cent cinquante mètres carrés de granit posés sur une paire d’hectares avec le premier voisin à deux ou trois microsecondes-lumière. 

    .
    Mais non, c’était de la politique, tout ce qui reste comme loisir aux Franciliens... ! 

    • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 30 mars 13:09

      @sarcastelle
      La politique concerne tous les français et pas seulement les parigots


    • foufouille foufouille 30 mars 13:37

      @sarcastelle
      j’ai jamais de prix aussi bas pour une baraque avec deux hectares.
      24000 en quelle année ?


    • foufouille foufouille 30 mars 13:39

      @foufouille
      28800 mais ça changes pas grand chose.


    • pemile pemile 30 mars 13:54

      @foufouille « j’ai jamais de prix aussi bas pour une baraque avec deux hectares. »

      L’hectare ne coutant que 1500€, il y a des longères à retaper en centre bretagne avec ce genre de terrain à ce prix.


    • foufouille foufouille 30 mars 15:03

      @pemile
      ben, j’en ai jamais vu .........
      surtout avec 2 hectares, sauf très grosse ruine.


    • pemile pemile 30 mars 16:38

      @foufouille « surtout avec 2 hectares, sauf très grosse ruine. »

      L’hectare ne coûte rien (non constructible) il fait plutôt flipper ceux qui n’ont pas les moyens de l’entretenir !


    • Louve de France Louve de France 30 mars 17:04

      @pemile
      Les chevaux entretiennent très bien les hectares. Ces magnifiques créatures sont de vraies tondeuses naturelles.


      Et un cheval, c’est pas cher, surtout si vous connaissez un peu le milieu. 

    • foufouille foufouille 30 mars 17:05

      @pemile
      je ne t’ai pas dit le contraire, simplement c’est rare. la safer peut réserver la terre aux agriculteurs si cultivable. même non cultivable, c’est rare aussi surtout au prix donné. ça reste rare avec une maison plus cher.
      pour l’entretien, tu achètes des chèvres et un bouc, tu auras rien à faire.


    • foufouille foufouille 30 mars 17:08

      @Louve de France
      cheval = grosse taxe car animal de luxe. le moins cher est deux chèvres, deux moutons, c’est bien aussi mais un mouton ne manges pas les ronces.


    • pemile pemile 30 mars 20:27

      @foufouille « le moins cher est deux chèvres, deux moutons, c’est bien aussi »

      Bof, le mouton c’est vraiment trop con, les chèvres c’est sympa comme un chien mais sacrément malin pour se barrer ou faire des conneries, faut faire un camps fortifié ou les mettre à la chaine smiley


    • foufouille foufouille 30 mars 21:01

      @pemile
      j’ai eu des chèvres et un bouc, c’est top. ça fait aucune connerie avec de la bouffe et un dodo et du foin.


    • Louve de France Louve de France 30 mars 21:56

      @foufouille


      Oui, mais il existe une toute petite race de chevaux qui n’est pas taxée et qui fait office d’adorable compagnie avec fonction tondeuse ! 

      ici :


    • sarcastelle sarcastelle 30 mars 22:13

      @foufouille

      .
      Excusez, j’ai confondu les milliers d’euros et les millions.
      C’était en 1992, 24 millions et non 24 000 euros. 27 millions avec le notaire. 
      Mais plus petit quant au bâtiment, ça se trouve encore. Le pré ne coûte pas grand’chose. 

    • foufouille foufouille 31 mars 09:48

      @sarcastelle
      en 92, c’était certainement possible comme dans d’autres départements ruraux mais de nos jours tu trouveras juste une grosse ruine ou une petite maison avec un petit terrain de 500m2.
      rien que l’assainissement aux normes, c’est 10000€ en plus. sauf tout à l’égout prévu.
       


    • foufouille foufouille 31 mars 09:51

      @Louve de France
      dans ce cas, on peut ajouter a ta catégorie « cheval », âne, mule et poney.


    • sarcastelle sarcastelle 31 mars 12:20

      @Amaury Grandgil
      .

      C’est une idée parisienne. Hors du camp de concentration la psychologie est autre. Les ego et les passions ne sont pas exacerbés par l’entassement. Quand on élève les poules à dix au mètre carré, on leur coupe le bec pour les empêcher de faire entre elles l’équivalent de la politique. 
      .
      Certes les concentrationnaires étant plus nombreux, peuvent faire des sorties pour en finir avec les koulaks. Dans un genre moins rude, il y a par exemple le maire d’Evry voici quinze ou vingt ans qui répétait régulièrement sur les media qu’il fallait en finir avec la fiscalité immobilière de la campagne. « la revanche de la ville sur le faubourg et la campagne » disait-il. 


    • sarcastelle sarcastelle 31 mars 12:22

      @sarcastelle
      .

      Je répondais à « la politique concerne tous les Français et pas seulement les Parigots » de Grandgil.

    • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 31 mars 13:36

      @sarcastelle
      Ce genre de clichés sur Paris ça existe encore ?
      Vous en ètes encore là ? Sans rire ?
       smiley


    • sarcastelle sarcastelle 31 mars 14:41

      @Amaury Grandgil

      .
      Des clichés ? Non pas, mais des souvenirs. 

    • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 31 mars 14:55

      @sarcastelle
      des souvenirs très clichés...

      Tout aussi clichés que ceux sur la « province » des « parisiens »...

    • sarcastelle sarcastelle 31 mars 15:06

      @Amaury Grandgil
      .

      Va pour « Parisiens » entre guillemets si c’est pour désigner tout ce qui s’agglomère autour de Paris, mais vous pouvez dire « province » sans guillemets. Le mot province ne froisse que les Parisiens. Et ici dans mon trou les paysans usent du mot « paysan ». 

    • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 31 mars 15:30

      @sarcastelle
      ça ne veut rien dire « paysans » non plus, cela désignait car il n’en existe plus beaucoup une réalité infiniment diverse. Et Paris il y a cinquante ans encore était une ville rurale.

      C’est quand même marrant que cette vieille rancœur contre « Paris » demeure aussi vivace (ça tient cu complex ?) alors qu’à Paris et sa banlieue les « parisiens » caricaturaux sont surtout des peigneculs enrichis et parvenus qui singent pour la plupart le comportement qu’ils pensent être celui des parisiens.. ;
      Car il n’y a plus non plus de « vrais » parisiens.

  • Olivier Perriet Olivier Perriet 30 mars 16:13

    Je ne pige pas trop le problème du ralliement de Valls à Macron :
    ils disent 100% la même chose, en économie tout du moins.

    Ils sont centristes, libéraux, européistes. Comme Bayrou, Chirac, ou Hollande.

    ça n’a plus rien à voir avec le socialisme orthodoxe à la Mélenchon ou Hamon, qui, par certains côtés, est totalement à côté de la plaque lui aussi.

    Ca fait près de 10 ans que Valls dit que ce socialisme là lui sort par les trous de nez. Pour une fois il en tire toutes les conséquences en soutenant Macron.

    Alors il vous faudrait quoi de mieux ?

    ça vous ennuie tant de voir qu’entre les différentes nuances de gôche et de droate qui se sont succédé depuis 20 ans, il n’y a en fait pas tant de différence que ça ?


    • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 30 mars 16:16

      @Olivier Perriet
      Certes, mais c’est pas tellement l’idéologie qui les rassemble, mais le goût du pouvoir


    • clostra 30 mars 17:30

      @Olivier Perriet
      Valls c’est Macron sans la bienveillance

      Il lui casse sa baraque !


    • Olivier Perriet Olivier Perriet 30 mars 19:20

      @Amaury Grandgil

      Qu’en savez-vous ? Moi je ne connais pas les coeurs et les âmes, je vous laisse seul juge de la plus ou moins grande hypocrisie des uns et des autres.

      Et si on en juge par ce qu’a dit et écrit Valls, c’est évident qu’il n’y a aucun atome crochu avec le programme porté par Hamon et une parenté certaine avec Macron.

      À la limite, vous auriez dû le lui reprocher bien avant, lorsqu’il s’accrochait au PS. Là vous faites une critique trop tardive, maintenant qu’enfin les vieilles écuries électorales explosent. 

      Evidemment qu’il y a toujours des intérêts et un attrait pour le pouvoir.
      Maintenant, et vous le savez bien, ce n’est pas parce qu’on déclare publiquement son choix qu’on va être nommé automatiquement à la bonne place qu’on souhaite.


    • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 31 mars 08:12

      @Olivier Perriet
      Parce qu’est c’est tellement évident...
      On sait très bien que le premier voyage d’état de Macron si jamais il est élu sera à Berlin


    • Olivier Perriet Olivier Perriet 31 mars 09:17

      @Amaury Grandgil

      Je ne vois pas le rapport, je ne parlais pas du tropisme allemand de nos élites


    • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 31 mars 10:53

      @Olivier Perriet
      Tropisme allemand ?
      C’est un peu plus que ça...
      Ils prennent les instructions là bas


  • Passante Passante 30 mars 16:52

    ces choses-là se monnaient -
    au premier abord il a aucune raison de se rallier à qui que ce soit,
    choisir ce gouffre soupçonné relève du « tant qu’à faire...
    dans cette course à l’abîme etc »

    puis y’a ces sondages gonflés donc, tout cet échafaudage,
    si fragile, le moindre coup de vent c’est cruel.
    alors, même ! on peut pousser le vice jusqu’à un risque réel méluche-marine,
    (les atomes s’étant provisoirement décrochés de fillon ayant collé à marine, sans retour...)

    faut dire qu’ils ont dû le calculer, ce deuxième coup ici évoqué,
    & toute la narrative des heures les plus sombres sera détournée d’avance à mon avis,
    simple méthode trump, logique d’échiquier, qui perd l’intitative a perdu la partie.


    • Passante Passante 30 mars 16:59

      plus précis :
      la chansonnette a déjà fait usage, donc ça peut pas se rejouer deux fois
      sans des stridences des dissonnances des redondances
      affreuses, et surtout comiques,
      ça fera des bulles de lumière dans les heures les plus sombres, pas bon...


  • clostra 30 mars 17:48

    Vous avez bien entendu comme moi que Valls s’était rapproché de Fillon en vue de préparer l’éventualité de sa présence au second tour.

    Fillon interrogé a dit qu’il s’était toujours bien entendu avec Valls

    CQFD

    montée du Front National malgré le rapprochement toujours plus serré de ces deux personnages, tolérance zéro et autre désamour de ses concitoyens en souffrance.

    pas folle la guêpe ! elle a pris la mouche et avec, l’écoute de cette souffrance !

    la nature a horreur du vide. Au moins aura-t-elle réussi à récupérer tous ces mal-aimés, tout en conservant le précieux Sésame de l’ordre, de la jetée dehors de soit-disant fauteurs de trouble.

    Non, les démonstrations de force (de l’ordre) n’ont pas suffi car il fallait surtout traiter l’origine du désordre et prouver que la force est la seule solution.

     Maintenant, on n’oubliera pas malgré tout que ce sont Hamon et Montebourg qui sont allés chercher Valls malgré son petit % et qu’ils ont fait croître l’idée que c’est par la force qu’on obtient ... rien du tout, et que ceci peut faire politique de très nombreuses années jusqu’à ce que quelques uns se disent « mais, au fait ! »

    Souhaitons bon courage à Macron pour conserver sa bienveillance, seule vraie digne d’intérêt !


    • Olivier Perriet Olivier Perriet 30 mars 19:23

      @clostra

      Vous confondez avec 2007 non ?
      Sarkozy avait proposé à Valls d’être ministre d’ouverture, ce que celui-ci a refusé.

      Ou alors vous avez des super sources smiley


    • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 31 mars 08:15

      @clostra
      la « bienveillance » de Macron ?
      Vous rigolez ? smiley
      C’est pas lui qui a suggéré que les précaires ayant un désir d’égalité sont en fait des jaloux ?


  • Pie 3,14 30 mars 22:28

    Encore un qui parle du peuple comme une évidence alors que ce terme ne veut strictement rien dire.


    C’est la facilité de ceux qui en réalité ne s’adressent à personne. Le peuple de Le Pen, de Mélenchon, des commentateurs et des autres n’est que la vision fantasmée (très XIXème) d’un corps politique qui n’existe pas.

    Georges Marchais qui vers la fin ne savait plus comment parler au « peuple » après avoir usé les « ouvriers », les « travailleurs », les « classes » disait : les « gens »...

    • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 31 mars 08:14

      @Pie 3,14
      Le peuple existe, ce sont toutes ces personnes très gênantes ne bénéficiant pas de réseaux, de fric, de grandes familles.
      Le peuple existe, c’est « la France périphérique » c’est tous ces français trop riches pour être aidés, pas assez pour s’en sortir.
      Le peuple existe, ce sont tous ces pauvres de plus en plus nombreux à la rue.
      Évidemment on peut se voiler la face.


    • Pie 3,14 31 mars 08:43

      @Amaury Grandgil

      C’est votre définition, celle de votre voisin sera différente mais sans doute pas moins lyrique ou misérabiliste.





    • oncle archibald 31 mars 09:44

      @Pie 3,14

      Il existe une définition « légale » du « peuple ». En république la majorité est sensée représenter l’ensemble jusqu’à la prochaine élection. Le « peuple de 2017 » sera donc celui qui aura fait élire le prochain Président et la majorité législative qui devra le soutenir, point barre. En espérant que « le peuple » sera cohérent et ne se contredira pas à deux mois d’intervalle ce qui dans le bordel ambiant paraît néanmoins possible.

    • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 31 mars 10:52

      @Pie 3,14
      Non il n’y pas plusieurs définitions du peuple.
      Vous me faites penser à ces bourgeois qui prétendent que bourgeois c’est un sentiment et non une situation objective.


    • Pie 3,14 31 mars 16:57

      @Amaury Grandgil

      Le « peuple » n’est pas une situation objective, encore moins une situation sociale. C’est un terme strictement politique qui désigne les citoyens susceptibles d’exercer leurs droits dont celui de voter.

      En général les politiciens utilisent le mot en deux occasions.
      Soit pour désigner leurs électeurs potentiels en les englobant dans un grand tout bien pratique parce que flou : « peuple de France votez pour moi ».
      Soit pour vilipender la démocratie représentative. C’est l’appel au peuple contre les élites ou la classe politique supposée pourrie jusqu’à l’os.
      Cette dernière posture prisée des populistes peut se révéler dangereuse.

      Par principe, je me méfie de ceux qui parlent beaucoup du peuple parce qu’ils ont souvent une vision fantasmée de la société.

Réagir