jeudi 17 mai 2012 - par VICTOR LAZLO

Les promesses n’engagent que ceux à qui elles sont faites

Comme tous les 5 ans nous avons eu hier un nouveau Sacre Républicain. Mr Hollande a été nommé officiellement Président de la République. Aprés avoir congédié séchement l'occupant précédent du Palais de l'Elysée, Mr Hollande entamait une tournée à travers Paris. Puis rendait hommage au Soldat Inconnu avant de se restaurer copieusement au cours d'un repasdont toutes les chaines télé fournissaient le menu.

Jamais on ne vit autant de journalistes le petit doigt sur la couture du pantalon venant quémander quelques faveurs pour services rendus ou à rendre. La moindre manifestation un tant soi peu dissidente était aussitôt taxée de hooliganisme par des officines de Presse qu'on avait connu plus mordantes sous le quinquennat qui venait de prendre fin.

Ministres en désherence, petits marquis avides au gain ou midinettes prêtes à se pâmer pour un regard du monarque du jour, tous se pressaient dans les antichambres du nouveau pouvoir.

Après avoir mis son quinquennat sous le patronage de Jules Ferry, dont il venait sans doute d'apprendre le rôle dans la Colonisation (1), et de Marie Curie , clin d'oeil au lobby immigrationiste plus qu'hommage au féminisme, il se rendait à l'Hôtel de Ville de Paris. Là, dans ce Paradis Socialiste dont les ouvriers et petits employés ont été impitoyablement chassés, dans cette ville qui a voté à 56 % pour Mr Hollande, (et à 6 % pour Me LePen , ce qui semble être le principal orgueil de Mr Delanoé en tant qu'élu) , Mr Hollande annonçait le nom de son Premier Ministre : Mr Ayrault. On pouvait légitimement être interloqué par ce choix. Mr Hollande nous avait affirmé qu'il ne s'entourerait pas d'hommes jugés et condamnés et voilà qu'il désigne pour la fonction la plus importante du gouvernement un vulgaire repris de justice  !

Mais Mr Hollande est un politicien professionnel, sans projet ni vision que celle de ses séides et Think tank , qui considèrent le peuple comme une"clientèle électorale". "Les promesses n'engagent que ceux à qui elles sont faites" disait un des modéles avoués de Mr Hollande, Henri Queuille. C'est là que se situe les programmes et projet du nouveau Souverain de la 5éme République.

Un article de Libération paru hier démontrait, entre autres, que "sans le vote des immigrés extra européens et de leurs enfants , le candidat n'aurait pu être élu président". Les drapeaux étrangers qui fêtaient l'élection de Mr Hollande sur la place de la Bastille le soir du 2éme tour de la Présidentielle signifiaient bien ce qu'ils voulaient dire : le peuple Français se trouvait brutalement dessaisi de son destin. 

François Hollande assurera son pouvoir avec la morgue cauteleuse et la bassesse de vision qui le caractérise. Ses chiens de garde et janissaires divers, ses cénacles de chevaux de retour et d'irresponsables, ses jeunes gardes prometteurs : voilà le nouveau monde socialiste.

Aprés 5 ans de Bling bling outrancier et de politique brasse-bouillon, voici venu le temps de la fausse normalité et de la vraie lâcheté (n'oublions pas que Mr Hollande a voté pour le Traité de Lisbonne ), 

Voici venu le temps de "François le Petit".

1- On pourra se reporter, à ce sujet , à l'excellente chronique de ce jour de R. Einthoven sur France Culture. L'émission souligne l'évidente corrélation entre le projet sur l'Instruction Public et celui sur le Colonialisme http://www.franceculture.fr/emission-le-monde-selon-raphael-enthoven-de-francois-hollande-a-jules-ferry-2012-05-15

 


5 réactions


  • Axel de Saint Mauxe Axel de Saint Mauxe 17 mai 2012 13:28

    Merci pour ce point de vue.


  • lemouton lemouton 17 mai 2012 17:34

    Les promesses n’engagent que ceux à qui elles sont faites

    —> j’avoue que je n’ai jamais compris cette phrase..
    et je soupçonne un pipotage pseudo intellectuel.. smiley

    mais bon.. peut être me trompe je.. ??? et suis bête à manger de l’herbe.. smiley


  • chuppa 17 mai 2012 19:32

    @l’auteur : je ne trouve pas votre article concernant la nomination de Sarko en 2007, dommage la comparaison aurait été loufoque. J’ose espéré que votre ulcère s’est un peu calmé après avoir éructé ces quelques lignes dignes d’une arrière cour de bistrot.


  • OMAR 17 mai 2012 20:17

    Omar 33

    Victor  :« sans le vote des immigrés extra européens et de leurs enfants , le candidat n’aurait pu être élu président ».

    Mais bien sûr, les français d’origine maghrébine, sont devenus majoritaires, en France, n’est-ce-pas ?

    Évidemment, il serait déplacé voire indécent, d’écrire par exemple, que sans Zizou, la France ne serait jamais devenue championne du monde...

    Victore, pour les boules, je vous conseille ce médicament « Lecimé »..
    A prendre quotidiennement, et pendant 5 ans...


  • PLOT29 18 mai 2012 02:12

    Nous devrions avoir à supporter encore quelque temps les mauvaises odeurs ! : !  ! 


Réagir