mercredi 13 septembre - par gruni

Macron - Même pas peur ?

Sur l'illustration de l'article qui appartient au "Syndicat-Commerce Indépendant Démocratique", Emmanuel Macron semble tout droit sorti de l'enfer. Pour un homme qui porte un prénom qui signifie "Dieu avec nous", le contraste est saisissant. "`Immanuw'el" (Hébreu) tombé du ciel pour mettre "Nos droits à feu et à sang" selon le SCID. Mais arrêtez donc de vous plaindre bandes de "grognons râleurs" (Mailly). De toute façon Macron n'a pas l'intention de céder "ni aux fainéants, ni aux cyniques, ni aux extrêmes ! La petite phrase qui tue ; récent éclair de génie de notre président jupitérien comme s'il voulait attiser le feu qui couve. Avant que la fête foraine commence tôt le matin avec des blocages pour protester contre "une ordonnance qui impose aux municipalités d'organiser un appel d'offres pour tous les emplacements publics d'animation". Et tournez manège pour les citoyens qui ont décidé de travailler, bien qu'une majorité d'entre eux soient opposés à la loi travail.

La grande question pour les éditorialistes c'est le chiffrage, combien seront-ils à manifester dans la rue et à partir de combien de milliers de manifestants la mobilisation sera considérée comme une réussite ou un échec. Ou encore, Macron a-t-il peur de la rue ?". Une chose au moins est certaine, si le chef de l'Etat cède sur la loi travail la suite de son mandat est définitivement compromise. Et dans ce cas le président de la République deviendrait comme les rois Mérovingiens, "Faits néants" réduits à rien par leurs propres vassaux" (Le Républicain Lorrain). Ce journal local précise tout de même qu'aujourd'hui ce sont les travailleurs en CDD, les contrats aidés, les chômeurs et d'autres encore, "les gens qui ne sont rien" qui sont "faits néants", c'est-à-dire qu'ils voudraient pouvoir travailler mais sont des victimes impuissantes de la précarité. La loi Macron-Pénicaud pourrait en rajouter une couche. Mais fallait-il remonter aux Mérovingiens pour trouver des rois fainéants et faits néants au pouvoir, les Chirac, Sarkozy et Hollande, tous incapables de réduire le fléau du chômage de masse.

Mélenchon et Martinez se marchent sur les pieds ?

Le leader cégétiste a prévu une autre manifestation le 21 septembre alors que "La France Insoumise doit défiler le 23, ce qui fait dire aux soupçonneux, à tort ou à raison, que ce n'est pas franchement l'entente cordiale entre Martinez et Mélenchon. Pourtant c'est le même combat contre la réforme du code du travail. Si vous interrogez le patron de la CGT, il vous dira que le choix du 21 n'a rien à voir avec le leadership de la lutte contre la loi travail. Mais que la date choisie est en rapport avec le conseil des ministres du 22, ou les ordonnances seront adoptées (LCI). Quant à Mélenchon, interrogé avant la manifestation il a distribué les rôles, "les syndicats c'est de l'or pour les entreprises", alors que nous la France insoumise nous parlons à la population du pays. Dans ce bal des faux-culs ne pas oublier Jean-Claude Mailly de FO qui ne veut pas jouer le suiveur de la CGT, sous prétexte qu'il faut garder ses forces pour se mobiliser contre les réformes du chômage et des retraites. Mais également Laurent Berger, qui même "très déçu" a déclaré que "la CFDT ne répond pas à la convocation d'une autre organisation syndicale". Bonjour l'ambiance et la désunion.

180 villes concernées par des manifestations

D'après Philippe Martinez il y avait 60 000 manifestants à Paris et 24 000 selon la police, plus quelques centaines de casseurs, des gens cagoulés sans doute pas concernés par la loi travail. Mais peu importe les chiffres qui d'un côté sont surévalués et de l'autre minimisés. Reste à vérifier si les deux prochaines manifestations de la CGT et de la France Insoumise auront plus de succès. Pour l'instant, Macron, même pas peur.

 



147 réactions


  • Fergus Fergus 13 septembre 09:38

    Bonjour, Gruni

    Il est évident qu’il y a un objectif de leadership de l’opposition à Macron sur la loi Travail entre Martinez et Mélenchon. Si tel n’était pas le cas, il y aurait un mouvement unitaire, syndicalistes en tête et politiques au sein du cortège.

    Cela donne l’impression - pénible - que la défaite est intégrée et qu’il s’agit uniquement de marquer des points, pour les uns en vue des futures élections syndicales, et pour les autres relativement aux autres composantes de l’opposition à LREM au sein de l’Assemblée Nationale.

    Et de fait, l’on peut être circonspect sur la suite du mouvement. Dans les transports par exemple, et notamment à la SNCF et à la RATP qui sont d’habitude de bons indicateurs, il ne s’est quasiment rien passé, et ce n’est pas un bon signe.

    Il est vrai que les cheminots de la SNCF en sont d’ores et déjà à se préparer pour les luttes à venir sur la mise en concurrence du rail et les retraites. Ceux-là, la loi Travail, ils l’ont manifestement passée par pertes et profits.

    A suivre...


    • gruni gruni 13 septembre 10:03

      @Fergus


      Bonjour Fergus

      Oui, après cette manif, chacun pourra voire le verre à moitié plein ou à moitié vide. Et puisque tu parles à juste titre de concurrence entre Mélenchon et Martinez, la comparaison des l’affluences entre les deux prochaines manifs sera intéressante à observer, dans la mesure où il est possible de comparer entre manifs politique et syndicale. J’observe également que Macron s’est déplacé dans les îles sinistrées par Irma le jour de la manifestation, sans doute un « hasard ». Le diable se cache parfois dans les détails.

    • Alren Alren 13 septembre 14:49

      @Fergus

      « il y a un objectif de leadership de l’opposition à Macron sur la loi Travail entre Martinez et Mélenchon. »

      Vous n’y êtes pas !

      La Fi de 300 000 adhérents (et non le tout seul, JLM) veut démontrer qu’à côté des organisations syndicales qu’elle soutient, il n’y a aucun parti politique représenté à l’Assemblée nationale, ni bien sûr LR ni le FN qui de ce fait approuve tacitement la guerre faite aux salariés, actifs et retraités.

      Et qu’il est donc temps que les ballots qui vont prendre de plein fouet les mesures anti-sociales de Micron et qui ont voté Le Pen et FN, réalisent enfin qui sont leurs alliés et qui sont leurs ennemis sociaux.


    • Fergus Fergus 13 septembre 15:44

      Bonjour, Alren

      Certes ! Mais je ne vois pas en quoi cette démonstration ne pouvait se faire dans le cadre d’un mouvement unitaire.


    • alinea alinea 14 septembre 10:16

      @Fergus
      Parce que les manifs syndicales, c’est un jour de grève ;une manif politique c’est en fin de semaine ;


    • Anatine 14 septembre 10:53

      @Fergus

      L’effet optimum provient d’une multitude d’actions independantes mais inscrites dans une meme finalite...


    • Fergus Fergus 14 septembre 11:11

      Bonjour, alinea

      Je comprends très bien cela.

      Mais l’objectif étant a priori identique pour la CGT et FI - du moins dans les déclarations officielles - à savoir l’opposition aux dispositions les plus régressives de la loi Travail, je persiste à penser que le front commun s’imposait.

      Et rien n’empêchait un défilé commun le 12 avec syndicats en tête, et un autre défilé commun le 23 avec la France Insoumise en tête ! Il y aurait eu là matière à plus grande mobilisation, avec de sérieux espoirs d’amplification dont les mouvements séparés font douter.


    • Fergus Fergus 14 septembre 11:13

      Bonjour, Anatine

      Non, la multitude d’actions indépendantes n’a pas le même poids. En 1995, ce sont les actions unitaires massives qui ont fait plier Juppé.


    • Anatine 14 septembre 11:57

      @Fergus

      Si vous arrrivez au seuil de blocage, oui.


    • gogoRat gogoRat 14 septembre 12:59

      @Anatine
       Et pourquoi les actions indépendantes devraient-elles être confinées à des instants de manif ?
       
       Et pourquoi ces actions ne pourraient-elles pas passer

      - par des inactions à long terme : au-delà des grèves sporadique ; démissions massives définitives ! Refus de signer les contrats de subordination abusifs , les stages sous-payés, etc ...

       - par une grève du zèle permanente jusqu’à ce qu’elle fasse plus peur aux maîtres du chantage à l’en-ploie que la grève classique ou les prud’hommes ... !!


    • alinea alinea 14 septembre 13:02

      @Fergus
      je ne comprends pas, ce n’est pas ce qui s’est passé et se passera ? ils ne viennent pas le 23 les syndicats, c’est ça ? ils déclarent ne pas suivre de partis politiques ?
      J’éprouve un ras le bol jamais éprouvé ! déjà que je ne crois pas aux manifs !


    • jaja jaja 14 septembre 13:07

      @alinea

      Bien sûr qu’ils ne viendront pas derrière une organisation politique... Ils l’ont déjà fait savoir... Mais consolez-vous il y aura Hamon smiley


    • jaja jaja 14 septembre 13:11

      @alinea

      la seule solution aurait été de transformer la journée en manif unitaire avec les syndicats devant les partis politiques, y compris la FI, derrière...
      Mais Mélenchon le veut-il ?


    • alinea alinea 14 septembre 17:47

      @jaja
      Il a toujours voulu ça Mélenchon, pourquoi pas cette fois ; ceci dit, une journée, est-ce suffisant, honnêtement !
      Je ne vois pas pourquoi la gueule de Hamon me consolerait ; vous n’avez pas dû lire mes textes et coms à l’époque ! Mais d’un autre côté, l’union, ça passe par ça aussi !
      Je n’arrive pas à comprendre comment on peut dire de Mélenchon qu’il un ego en béton, et qu’il joue solo ; je ne suis pas la seule à être incapable de tendre les mains à Hamon. Il a dû en avoir des échos, ce serait pourquoi sa sortie sur les dernières élections ! tendre les bras, pourquoi pas, mais pas d’hypocrisie !
      Mais la politique politicienne, vus les enjeux, sociaux, économiques et surtout écologiques, ce devrait être la dernière roue de la charrette ; toutes les perspectives de formation, de recherche, d’embauches, d’ouvrages pour les énergies nouvelles, toutes les nouvelles recettes que n’envisageront jamais les libéraux, l’agriculture, tout, tout dans le programme devrait rassembler ; je n’arrive pas à comprendre que de petites rancœurs, de petites mesquineries, de petites jalousies soient plus importantes aux yeux des vrais révolutionnaires du PC, NPA, LO !
      J’ai l’impression que vous pensez avoir beaucoup de temps devant vous ; cette inconscience m’échappe parce que l’on sait bien que, le programme de la FI voté, c’est un point de départ, et tout à faire derrière. Et cette bataille derrière me paraît bien plus intéressante à mener que celles qui se passent aujourd’hui, et depuis des lustres.


    • jaja jaja 14 septembre 18:01

      @alinea

      Gardez vos illusions en ce qui concerne le programme de la FI... C’est votre droit comme c’est le mien de penser qu’il n’est rien d’autre qu’un programme réformiste de plus, une refondation d’un PS bis...
      Il n’empêche que lorsque l’on veut l’unité à gauche pour combattre un projet dans la rue c’est les syndicats devant et les partis derrière... Et ça depuis toujours ! Je comprends tout à fait la CGT décidant de ne pas participer à une marche où tout est organisé par la FI sans concertation avec qui que ce soit et où elle devrait suivre le panache blanc du grand homme comme un toutou...

      Mélenchon, qui vient de rater son OPA sur l’UNEF, se verrait bien en leader absolu de la gauche qui devrait adouber son programme et ses journées d’action sans discuter...
      Et ça ce n’est pas possible même s’il est souhaitable de frapper ensemble contre les ordonnances Macron... On le fera encore le 21 derrière les syndicats mais sûrement pas le 23 septembre....


    • alinea alinea 14 septembre 18:45

      @jaja
      Vous n’êtes pas obligé de croire tout ce qu’on raconte ! vous me semblez bien crédule, quand ça vous arrange ?
      Le socialisme, c’est pas mal, non ?


    • jaja jaja 14 septembre 19:04

      @alinea

      Le socialisme à la sauce Mitterrand, ce valet du Capital et de l’impérialisme c’est de la merde ! Et sans naïveté aucune ! Vous savez que votre grand homme vénère toujours ce type, entre autres bourreau des Algériens puis des Irakiens, des Kanaks et grand liquidateur du socialisme ?


    • alinea alinea 14 septembre 20:01

      @jaja
      Vous manquez de profondeur, Mélenchon s’est souvent expliqué au sujet de Miterrand ! ce n’est pas un clone, il était un jeune homme impressionné par cet homme, mais « vénérer », non ! C’est aussi comme ça que les hommes se forgent, mais contrairement à beaucoup il n’est pas rivé au passé !!
      Je me souviens, en 81, nous étions contents parce que nous ignorions ce que serait le monde trente ans plus tard.
      En tout cas, moi je parle d’un programme, les sympathies, les antipathies, ce n’est pas politique, ça ne se commande pas !
      Vous avez remarqué que la relève est là, Mélenchon est content, il a fait ce qu’il avait à faire.


    • jaja jaja 14 septembre 20:48

      @alinea

      Eh oui Mélenchon était « un jeune homme impressionné par cet homme » et il défend encore son bilan aujourd’hui...

      A l’époque j’étais un jeune homme qui vomissait Mitterrand qui avait laissé mourir Fernand Iveton et qui était responsable de l’exécution des militants Algériens... Son futur rôle de bourreau des peuples dominés en liens avec l’impérialisme US n’est pas fait pour arranger son image de salopard de même que son tournant de la rigueur le disqualifie totalement en tant que socialiste...
      Il faut s’appeler Mélenchon pour le défendre encore de nos jours !

      Déjà à la base on n’avait pas le même socialisme dans les gènes !


    • alinea alinea 14 septembre 22:36

      @jaja
      Mon illusion a quelques contours matériels !cinq cent mille militants et quelques millions d’électeurs, qui, eux, regardent l’avenir.
      J’ai trouvé ces deux articles qui parlent de mon illusion :
      http://lvsl.fr/8274-2
      et
      http://melenchon.fr/2017/07/10/a-propos-du-mouvement-la-france-insoumise-2/

      Il y a trente ans, Mélenchon n’était pas écolo, certains disent que c’est une girouette : il y a cinquante ans, il n’était pas féministe, certains disent qu’il tourne sa veste !
      Bref, moi j’étais contente en 81, pourtant je ne touchais pas le SMIC ! on a eu quelques avancées sur lesquelles personne n’a craché ; c’est cela qu’il rappelle.


    • vesjem vesjem 17 septembre 16:37

      @Fergus
      si ma tante en avait ...


    • gruni gruni 13 septembre 10:19

      @Jeussey de Sourcesûre

      Bonjour Jeussey

      J’ai bien lu votre lien et ce que je peux confirmer, c’est qu’ils sont nombreux en France comme à l’étranger à penser la même chose ou presque. Tout vaut mieux que le FN.


    • Fergus Fergus 13 septembre 11:07

      Bonjour, Jeussey de Sourcesûre

      Je ne suis pas du tout d’accord avec cette analyse : sans l’affaire Fillon et, piloté en sous-main par Sarkozy, l’invraisemblable entêtement des caciques LR à sauver la mise du Sarthois pour éviter une prise de pouvoir par Juppé, c’est bel et bien Les Républicains qui, a défaut d’avoir gagné la présidentielle, seraient en situation de 1er parti d’opposition. Au lieu de quoi les chapelles se déchirent autour de quelques ego sans que « le système » y soit pour quoi que ce soit.


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 13 septembre 18:13

      @Fergus
      Les « ennuis » de Fillon faisaient parfaitement l’affaire de Macron et de Mélenchon...
      Vous vous souvenez ??


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 13 septembre 18:40

      @gruni
      Tout vaut mieux que le FN.

      C’est ainsi que depuis 40 ans le candidat de l’oligarchie arrive au pouvoir, avec un FN qui sert d’épouvantail à moineaux...

      Vous aussi vous croyez que le FN aurait fait autre chose que Macron ?

      Tous les Partis qui refusent le Frexit sont contraints d’appliquer les décisions européennes quand ils arrivent au pouvoir.

      Sinon, couic ! la BCE ferme le robinet bancaire.


    • Fergus Fergus 13 septembre 18:59

      Bonjour, Fifi Brind_acier

      Oui, et alors ???

      Personne ne connaissait les turpitudes de Fillon, et c’est sur une image de sérieux et de probité qu’il a été désigné par les électeurs de la primaire de la droite. Le « système » n’a joué aucun rôle dans cette désignation. Pas plus qu’il n’a joué de rôle dans la tragi-comédie qui a suivi les révélations du Canard.

      De même, ce n’était pas le « système » qui avait plombé DSK et permis la victoire de Hollande lors de la primaire puis lors de la présidentielle de 2012.


    • gruni gruni 13 septembre 19:11

      @Fifi Brind_acier


      « Vous aussi vous croyez que le FN aurait fait autre chose que Macron ? »

      Vous avez remarqué que le FN n’a pas été élu. Alors ce que le FN « aurait fait » je m’en fiche royalement. Ce qui m’intéresse, c’est ce qu’il va faire dans l’avenir. ce qui m’intéresse, c’est ce que font les gens au pouvoir. Cela dit, le rôle des oppositions est de s’opposer et de proposer une autre voie. Et il y a ceux qu’on entend sur la loi travail et ceux qui sont inexistants au niveau national. 


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 14 septembre 07:22

      @Fergus
      Les « turpitudes » de Fillon sont les mêmes que celles de beaucoup d’autres élus !
      - Fillon a bénéficié des mêmes avantages financiers octroyés aux Sénateurs et aux Députés.
      - Du même « flou artistique » concernant les assistants parlementaires.
      - Des mêmes carences de contrôle de la Commission de l’ Assemblée nationale qui devait surveiller tout ça.
      - et du lobbying, qui n’est pas interdit en France.


      Mélenchon aussi a acheté un local pour sa permanence, l’a mis à son nom, et revendu sans rendre aucun compte à qui que ce soit.
      Lisez le livre de Philippe Pascot, « Pilleurs d’Etat », vous serez édifié.

    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 14 septembre 07:27

      @gruni
      Ils sont inexistants, soit par ce qu’ils n’ont rien à dire présentement, c’est le cas du FN.

      Soit parce qu’ils sont censurés, comme le PRCF et l’ UPR.
      Si les médias recevaient Asselineau, ils seraient obligés de reconnaître que tout ce qu’il avait annoncé est en train de se mettre en place.

      Seule Natacha Polony explique maintenant les GOPé, pas sûr qu’elle soit invitée à nouveau... !


    • gogoRat gogoRat 14 septembre 13:08

      @Jeussey de Sourcesûre
       
       pour une opposition réelle, profonde et sérieuse, personnelle, déterminée, et affranchie de toute spéculation politicailleuse et foireuse, voir ma précédente réponse à Anatine .


    • FreeDemocracy 17 septembre 10:32
      @Fergus

      bonjour,

      sources ? au bout d’un moment vous voir écrire des commentaires telles des vérités tout droit sortie de votre imagination, je me suis dit et les sources ? 

      personne ne connaissait les turpides de FILLON ?
      c’est fascinant de pouvoir croire à une chose pareille, fascinant de candeur. absolument tout le monde savait pour FILLON. facile vos arguments, vous dites blanc je dis noir, vous voyez ?

      quant au canard enchaîné il est compromis avec le pouvoir, les têtes il les fait tomber non pas au nom de la vérité de l’information mais du pouvoir... hier je me rappelait Hervé Gaymard idem il remercie le canard lui aussi de son impartialité.


    • vesjem vesjem 17 septembre 16:42

      @Fergus et gruni
      vous êtes d’une mauvaise foi lourde et flagrante


  • CN46400 CN46400 13 septembre 11:27

    Attention, la France, ce n’est pas que Paris. Dans ma contrée les 3 rassemblements prévus ont « généré » 3 manifs du meilleur niveau atteint l’an passé contre la loi El Khomri, avec partout des têtes nouvelles et jeunes. Silence poli sur les tentatives de récup de FI...


    • gruni gruni 13 septembre 11:36

      @CN46400


      Seulement 1900 personnes à Metz. Mais c’est vrai que la mobilisation est généralement meilleure dans les régions qu’à Paris. Mais comme je l’écris plus haut, chacun verra le verre à moitié plein ou à moitié vide. Il faudra voir dans le temps ce que ça va donner par la suite.

    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 13 septembre 18:18

      @CN46400
      Vous pouvez nous rappeler ce que vous avez obtenu l’an dernier ?
      Nada, wallou, rien du tout.
      Les Grecs ont fait plus de 20 000 manifestations, en pure perte.


      Les décisions ne sont pas prises à Paris, mais à Bruxelles et à Francfort.
      Même Mélenchon sait que les réformes viennent de l’ Europe !
      Macron n’est que le Gouverneur de la région France.
      Vous vous trompez de cible.

    • capobianco 13 septembre 19:43

      @CN46400
      Merci de nous rappeler contre qui vous vous battez réellement. De quelle « récup » parlez vous ? Toujours prêt à créer la division le CN. 


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 14 septembre 07:33

      @capobianco
      Quand on pense que le PCF a été l’acteur principal du programme du CNR avec les Gaullistes...


      Et qu’il était opposé à la construction européenne .... Il n’est plus que l’ombre de lui même, accroché comme une moule au rocher PS. Triste fin.

    • gogoRat gogoRat 14 septembre 13:13

      @Fifi Brind_acier
       
       répéter indéfiniment ce que tout le monde a déjà entendu, et sans tenir compte des observation qui vous été signifiées de façon répétée, cela vous a et cela nous a avancés à quoi jusqu’ici ?


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 14 septembre 19:46

      @gogoRat
      Je rédige des commentaires pour les lecteurs d’ Agoravox. Ils sont nombreux à ignorer que le PCF jusqu’à Mitterrand était opposé à la construction européenne.

      Et si mes commentaires ne vous conviennent pas, ne les lisez pas, ça vous fera gagner du temps.


    • carnac carnac 18 septembre 07:37

      @Fifi Brind_acier

      Vous avez raison FIFI la rue n’a pas forcément le « dernier » mort mais souvent « l’avant dernier mot » : souvenez vous que le CNE ET LE CPE ont été FINALEMENT retirés non pas seulement parce que les manifestations dans la rue avaient été importantes mais parce que JURIDIQUEMENT ils n’étaient ni l’un ni l’autre conformes à la convention de l’OIT ratifiée par la France qui imposait une période d’essai « raisonnable » ce fut le coup de grace car on allait vers une multiplication des contentieux prud’homaux.

      La bataille contre les éléments de la LOI TRAVAIL qui sont inconstitutionnels continuera APRES la publication de cette Loi vu que nous avons une assemblée de godillots en marche qui ne démineront pas le terrain de ses élements inconstitutionnels.

      Quant à la conscientisation de la jeune génération, MACRON a déjà perdu cette bataille elle s’est faite autour de MELENCHON pendant la présidentielle et dans les rues le 12 où nous avons eu la surprise de trouver des trentenaires très très « motivés »


  • jaja jaja 13 septembre 11:50

    @ l’auteur :

    La division c’est aussi stigmatiser les jeunes en noir qui sont de fait aussi concernés par la nouvelle loi travail XXL...

    Si tout ce qu’ils font n’est pas la panacée eux au moins ont compris qu’en restant dans les clous de la légalité on l’aura dans le dos...

    Sans bloquer l’économie de ce pays, sans le paralyser par les grèves, les occupations et les blocus on pourra marcher 107 ans à 10 ou à 10 millions ça ne changera rien !

    Ceux qui essaient de faire croire le contraire sont des menteurs et les journées de manifestations saute-moutons est leur meilleure arme pour épuiser la contestation....


    • gruni gruni 13 septembre 11:58

      @jaja


      En fait jaja, c’est une révolution que vous préconisez, un mai 68 xxl. L’avenir le dira, mais je n’y crois pas. On verra !

    • jaja jaja 13 septembre 12:05

      @gruni

      C’est ça ou la défaite assurée sur toute la ligne... Il nous faut un mai 68 qui l’emporte... !!


    • CRICRI59 CRICRI59 13 septembre 12:16

      @jaja
      Bonjour
      oui je le crois aussi, il nous faut un septembre 2017 comme en 68 pour avoir un véritable changement
      mai 68 je l’ai connu et j’étais a Paris


    • jaja jaja 13 septembre 12:29

      @CRICRI59

      J’y étais aussi et c’est d’ailleurs le point de départ de ma vie militante...


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 13 septembre 18:58

      @jaja
      Nous ne sommes plus en 68. Aujourd’hui, la majorité des Français ne fait pas plus confiance aux Partis politiques qu’aux syndicats...

      De plus, ils ne sont même pas capables de se rencontrer, de discuter et de s’unir sur un dénominateur commun...

      Macron, Bruxelles et le MEDEF auraient tort de se gêner ....


    • jaja jaja 13 septembre 19:08

      @Fifi Brind_acier

      C’est vrai et c’est bien normal qu’il y ait une crise de confiance envers des organisations dont la tête nous a trop souvent trahis... Comme en 68, par exemple, dont vous nous parlez dans votre commentaire.

      Je pense même que ça va plus loin que ça et que l’expérience inégalitaire du socialisme de caserne en URSS et ailleurs fait que le manque de confiance envers les forces se réclamant du socialisme est une généralité chez les travailleurs...

      Ceci dit un sondage IFOP affirme que 57% des Français soutiennent la mobilisation syndicale contre les lois travail XXL de Macron...
      Mais c’est vrai qu’il est regrettable de ne pouvoir se mettre d’accord sur une riposte commune permettant de faire reculer Macron et ses sbires !


    • capobianco 13 septembre 20:04

      @jaja
      « Sans bloquer l’économie de ce pays, sans le paralyser par les grèves, les occupations et les blocus on pourra marcher 107 ans à 10 ou à 10 millions ça ne changera rien ! »

      Et vous pensez y arriver comment ? 1968 a été précédé de nombreuses actions syndicales ou politiques, dont beaucoup décevantes. J’étais militant syndical dans une grosse multinationale et je peux vous dire que le climat a longtemps été inquiétant tant les salariés rechignaient à se défendre.

      Une action populaire de cette ampleur ne se décrète pas, il faut convaincre, expliquer et espérer le déclic d’une provocation ou d’une bêtise du pouvoir. Vos propos sont défaitistes et démobilisateurs et c’était déjà le cas avec les « révolutionnaires » des années 60.

      Donc vous proposez quoi, un claquement de doigts, un appel de votre groupe à la révolution ? Ne rien faire vous conviendrait peut être ?


    • jaja jaja 13 septembre 20:19

      @capobianco

      Mes propos sont défaitistes dites-vous...Les vôtres mènent à la défaite...
      D’ailleurs j’étais dans la rue hier et j’espère qu’il en était de même pour vous... faute de quoi votre discours serait vraiment lamentable...

      Tout le monde, sauf les idiots, sait bien que les soulèvements ne se décrètent pas.... En attendant essayez plutôt de convaincre qu’il ne sert à rien de la jouer solo comme la FI le fera le 23 septembre mais qu’il est important de participer au 21 avec les organisations syndicales puis de soutenir les blocages des routiers à partir du 25...

      Si ça c’est du défaitisme....


    • capobianco 13 septembre 21:10

      @jaja
      « Mes propos sont défaitistes dites-vous...Les vôtres mènent à la défaite... »

      Merci de préciser en quoi mes propos « mènent » à la défaite... Que faisiez vous dans ces manifs « inutiles » puisque seule la révolution... ? Quant à ma participation aux défilés qu’est-ce qui vous permet de me demander d’en justifier ? Perso je n’ais pas attendu 1968 pour m’engager dans les luttes, alors vos remarques....

      C’est vrais que les « soulèvements » ne se décrètent pas et c’est pour cela que je vous repose la question, suite à vos propos sur l’inutilité des dernières manifs, que proposez vous à la place ?

      Quant à la FI qui jouerait en « solo » je vous fait remarquer qu’ils ont participé, avec vous donc, aux défilés. Si vous ne les avez pas vu, soit vous mentez, soit vous n’y étiez pas. La FI semble faire partie du nombre de vos cibles, rassurez vous vous avez des amis à l’upr pour vous soutenir. 



    • jaja jaja 13 septembre 21:39

      @capobianco

      Ce qu’il faudrait c’est la grève, les occupations et les blocages... Mais ça ne se décrète pas... Donc en espérant que les travailleurs y auront recours je participe aux diverses manifs tout en sachant qu’elles sont insuffisantes pour faire céder les patrons et leur larbin Macron...

      J’ai vu la FI à la manif toulousaine... Un millier ce qui est une mobilisation très moyenne pour ce groupe qui a déjà réuni des dizaines de milliers de personnes sur la ville....

      Quand à mes amis de de l’UPR vous ne devez pas avoir tout suivi smiley

      Mais sur le fond ce qui mène à la défaite c’est un discours électoraliste qui fait qu’est jugée secondaire la mobilisation des salariés dans la rue et dans les grèves au profit d’une action parlementaire dont vous ne semblez pas voir les limites...


    • jaja jaja 13 septembre 22:12

      @copabianco

      Et je soutiens et participerai à des initiatives de ce genre :

      https://actu.fr/normandie/havre_76351/reforme-code-travail-havre-cgt-blocage-economique-faire-entendre_11844824.html


    • jaja jaja 13 septembre 22:32

      @copabianco

      ou ceci qui me paraît prometteur...

      « Jacques Vérité, secrétaire général de la fédération CGT-Transports a déclaré : "Bien évidemment les dépôts de carburants seront une cible. Ce sera une grève qui aura des conséquences très concrètes sur l’économie française. »

      http://www.latribune.fr/economie/france/reforme-du-code-du-travail-attention-les-routiers-entrent-dans-le-conflit-750110.html


    • capobianco 13 septembre 23:09

      @jaja
      A Toulouse la FI a donc défilé groupée ? Ceci est-il sérieux ? Dans la FI, vous ne le savez visiblement pas, il y a des syndicalistes cgt ou sud, des gens du pc ou du pg et même du ps alors dites moi comment vous les reconnaissez dans les manifs ? 

      Si c’est pour dire qu’ une mobilisation est insuffisante nous sommes d’accords, mais vous laissez entendre que cela ne sert à rien :«  sans le paralyser par les grèves, les occupations et les blocus on pourra marcher 107 ans à 10 ou à 10 millions ça ne changera rien  » et cela est une bêtise qui ne peut que démobiliser et décourager. De plus votre acharnement contre les soutiens de la FI est du même tonneau que vos clones de l’upr, la preuve c’est que vous en êtes à essayer de les compter comme si je m’amusais à compter les npa, c’est vraiment ridicule....

      Le combat contre l’oligarchie ne peut être que syndical, il est aussi politique sinon pourquoi le npa existe-il, pourquoi n’êtes vous pas que syndicaliste ? Où avez vous vu que la FI jugeait la mobilisation syndicale « secondaire » ? Donnez moi des éléments qui confirmeraient vos affirmations, c’est juste une critique gratuite qui est l’inverse de la réalité. La FI soutien le combat syndical et mène la lutte politique dans le même sens. Vos convictions vous empêchent de l’accepter et cela dure depuis des décennies bien avant l’avènement de la FI... Difficile à comprendre !!!


    • capobianco 13 septembre 23:33

      @jaja
      Chaque organisation syndicale fait selon ses possibilités, ce n’est pas au organisations politiques de définir leurs formes de lutte. Moi je soutiens toutes les luttes car le syndicaliste agit avec ses collègues de travail et ne peut pas imposer ses seules convictions. S’il est élu c’est parce qu’ils lui font confiance et pas pour qu’il impose son point de vue. Donc toutes les actions sont importantes et doivent, pour moi, être soutenues et y compris par les politiques qui mènent le même combat. Et puis vous pensez que vous allez mobiliser les gens en leur disant que de toutes façons çà sert à rien de manifester car seule la révolution... là vous n’êtes pas arrivé...


    • alinea alinea 13 septembre 23:47

      @capobianco
      Les routiers en seront ; les forains en étaient ! les chapelles se ridiculisent !


    • jaja jaja 13 septembre 23:51

       »@capobianco « A Toulouse la FI a donc défilé groupée ? Ceci est-il sérieux ? »

      Mon cher la FI a défilé groupée à Toulouse et visiblement la consigne a été donnée aux militants de manifester derrière sa banderole comme le montre le lien ci-dessous et non derrière celles des syndicats... J’y ai vu plusieurs syndicalistes connus qui visiblement n’ont pas défilé avec leur syndicat... Était-ce une consigne ?
      Donc reconnaître des militants groupés derrière une banderole n’est pas un exploit pour moi...
      https://www.facebook.com/franceinsoumisetoulouse/

      « sans le paralyser par les grèves, les occupations et les blocus on pourra marcher 107 ans à 10 ou à 10 millions ça ne changera rien et cela est une bêtise qui ne peut que démobiliser et décourager. »
      En attendant c’est bien l’opinion de beaucoup de syndicalistes comme vous avez pu le lire dans le lien de mon com précédent où on lit aussi ceci sur la nécessité d’actions dures :
      « Marcher dans la rue, c’est bien mais on a vu dans le passé que des millions de salariés ne font pas bouger les lignes, alors on essaie autre chose", a ajouté Patrice Clos, qui a défilé mardi 12 septembre à Paris au côté du leader de la CGT Philippe Martinez. »

      Quant à être les clones de l’UPR sachez que nous ne partageons pas ni leur nationalisme, ni leur drapeau tricolore, ni leur Marseillaise ni leur défense des toujours colonies françaises dont nous exigeons de respecter le droit à l’autodétermination... et vous êtes bien plus proche d’eux que nous le sommes nous-mêmes vu la proximité de vues entre vous sur ces positions politiques !


    • jaja jaja 13 septembre 23:53

      @Copabianco

      « Et puis vous pensez que vous allez mobiliser les gens en leur disant que de toutes façons çà sert à rien de manifester car seule la révolution... là vous n’êtes pas arrivé... »

      Ce n’est pas ce que je dis...ni ce que nous disons...ça c’est la caricature que vous dressez de nos positions...


    • jaja jaja 13 septembre 23:55

      @alinea

      Oui et ?


    • alinea alinea 13 septembre 23:57

      @jaja
      tu répètes les mots de Besancenot ? ainsi quelqu’un qui a une idée et la propose joue solo ?
      Vous êtes de mauvaise foi ; je crois qu’il serait temps pour le NPA de choisir son ennemi préféré.


    • alinea alinea 14 septembre 00:02

      @jaja
      C’est cela qui importe ! on dit des forains qu’ils sont de droite ( je ne sache pas qu’ils votent beaucoup, mais ??) ; un syndicat de flics a manifesté ; on n’est pas en période électorale, on se chauffe, il y a deux ou trois trucs importants à faire tous ensemble.


    • jaja jaja 14 septembre 00:07

      @alinea

      Quelqu’un qui appelle au 23 septembre sans concertation avec quiconque ne rend pas service à la cause qu’il prétend combattre...
      La FI n’est pas notre ennemi mais nos programmes politiques ne sont pas les mêmes... L’unité c’est pourtant ce dont nous aurions besoin dans la lutte pour le retrait de la loi Travail XXL... même s’il est évident que nous pouvons frapper ensemble sur ce point nos divergences ne nous permettent pas une union programmatique... Ce devrait être simple à comprendre !

      L’unité contre la loi Travail XXL c’est ce que tente l’intersyndicale du Havre qui « attend beaucoup de monde pour son meeting organisé à La Forge d’Harfleur (Seine-Maritime), près du Havre, jeudi 21 septembre 2017, où sont attendus des personnalités politiques telles que Philippe Poutou du NPA, ou encore le député La France insoumise François Ruffin, ainsi qu’Assa Traoré, militante contre les violences policières. »


    • jaja jaja 14 septembre 00:12

      @alinea

      Le 19 septembre il y aura un débat entre Ruffin et Besancenot.... Le suivre permettra de mieux comprendre l’état des lieux... smiley

      https://www.npa2009.org/evenement/debat-entre-olivier-besancenot-et-francois-ruffin-sur-le-protectionnisme


    • alinea alinea 14 septembre 00:19

      @jaja
      avec qui aurait-il pu se concerter ? Hamon ? Poutou ? qui ? tout le monde se rue sur lui, et pourtant, qui fait peur au gouvernement ? Hamon ? Poutou ?
      Putain, vous n’avez aucun sens de l’urgence ? des priorités ? Vous pensez que vous présents le 23 Mélenchon se croira le roi ? j’ai l’impression que vous vous imaginez qu’il y aura des pépites à se partager après les manifs ! et que chacun veut sa part !! vous êtes des révolutionnaires ou quoi ?
      Vous êtes débiles. Il y a des tas de gens derrière tout ça, des gens qui ont besoin que tout change ; les choses sont comme ça, on s’adapte ! mais la gauche qui se hait, ça fait le bonheur des gouvernants.
      On a changé d’époque jaja, depuis ta jeunesse militante.


    • jaja jaja 14 septembre 00:39

      @alinea

      Il aurait pu se concerter avec tout le monde et au premier chef les syndicats derrière lesquels tous manifestent habituellement lors des mouvements sociaux mais aussi avec les partis politiques qui ne l’auraient pas refusé...
      Chez moi lors d’un rassemblement toulousain de la FI, pollué par des dizaines de drapeaux tricolores, un militant du PCF, venu avec son drapeau rouge a été viré par le SO de Mélenchon... dans ces conditions quelle unité est possible ?

      Et traiter les gens de débiles ne fait pas avancer les choses...


    • alinea alinea 14 septembre 01:02

      @jaja
      c’est vrai.
      Son idée est de rassembler les gens hors syndicats aussi, vu que toute la population est concernée par ce qui nous guette, que les étudiants, les retraités, les chômeurs, etc, ne sont pas syndiqués. cela te paraît étrange de vouloir impliquer tout le monde ?
      après qu’un gus de la FI se comporte comme ça, ça le regarde, il n’y a pas de mots d’ordre.


    • jaja jaja 14 septembre 01:12

      @alinea

      Impliquer tout le monde ce n’est pas se placer au-dessus de la mêlée pour devenir le leader maximo...
      Aujourd’hui Mélenchon a déclaré que si Hamon (que tu critiques plus haut) s’était désisté il serait aujourd’hui Premier Ministre et lui Président de la République... C’est ça le changement, la VIème République, faire alliance avec les restes du PS ?
      En fait c’est une simple recomposition politicienne du PS qui vous attend...

      Et quand tu dis rassembler les gens « hors syndicat » il faut savoir que la CGT ou SUD ne manifestent jamais derrière un parti politique... Donc ils seront absents du 23 septembre, tout comme les partis non invités à débattre de quelle manifestation ils souhaitent...

      C’est bien une politique de division et c’est lamentable d’autant que ce jour là c’est le jour de la manifestation annuelle et internationale pour la Paix à laquelle appellent les syndicats et les partis de gauche et d’extrême gauche...


    • alinea alinea 14 septembre 01:17

      @jaja
      décris moi une politique d’union et menée par qui.


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 14 septembre 07:40

      @capobianco
      rassurez vous vous avez des amis à l’upr pour vous soutenir.

      L’UPR met le NPA dans le même sac que tous les Partis qui refusent le Frexit.
      « Promettre une Autre Europe depuis plus de 30 ans, c’est la recette pour neutraliser les mécontents »


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 14 septembre 07:53

      @alinea
      décris moi une politique d’union et menée par qui.

      Par l’ UPR pour sortir de l’ UE & de l’euro !
      Sur un vrai programme de protection des acquis sociaux !


      La Gauche est divisée en 36 chapelles, c’est ce qu’elle sait faire de mieux, se partager comme les amibes ! Je n’ai aucun goût pour l’UMP, mais même la Droite a eu l’intelligence de rassembler ses 36 chapelles, ce qui lui a permis de gouverner :

      « Elle naît ainsi de la fusion en un seul parti du Rassemblement pour la République (RPR) et de Démocratie libérale et d’Écologie bleue, auxquels se sont associés des partis de droite et centre droit qui ont conservé leur autonomie (FRS, CNIP, Parti radical), tandis que de nombreux parlementaires de l’UDF les rejoignent. »


      La Gauche actuelle est en dessous du niveau de l’ UMP, c’est dire ...

    • jaja jaja 14 septembre 09:33

      @Fifi Brind_acier : « L’UPR met le NPA dans le même sac que tous les Partis qui refusent le Frexit. »

      Bon je ne vous répèterai pas dans quel sac le NPA met l’UPR... Pour ce qui est de l’Europe le NPA a déjà largement affirmé que l’Europe actuelle n’est pas réformable... Cette institution est au service des capitalistes qui imposent l’austérité aux peuples... Elle n’est d’ailleurs pas la seule : le FMI, la Banque mondiale, l’ONU travaillent à l’échelle du Monde à imposer la loi des multinationales....

      Se débarrasser de l’UE par la voie légale revient à un simple repli nationaliste toujours sous domination capitaliste... Asselineau n’est pas prêt d’être élu (du moins tant que la Bourgeoisie française aura intérêt à faire porter le chapeau de ses saloperies à l’UE) et le simple fait de l’asseoir sur le trône ne changerait rien pour les travailleurs restant sous la domination des mêmes maîtres patronaux qu’auparavant...

      L’ennemi que cache l’UPR c’est bien le patronat, les Dassault, Bolloré, Betancourt, Arnault, Bouygues, tous les banquiers etc... Eux ont un nom et des entreprises et institutions financières à exproprier et ne sont pas de vagues Commissaires européens... Ce sont eux les vraies cibles de notre colère et pas seulement leurs larbins Commissaires européens grâce auxquels ils espèrent faire diversion en faisant croire que ce sont eux les décideurs des mauvais coups que nous prenons !

      C’est bien ces capitalistes et les banquiers qu’il faut virer en les expropriant, sans indemnités ni rachat, c’est bien eux nos ennemis.. Eux tombés l’UE capitaliste ne sera plus qu’un mauvais souvenir...

      Et oui une autre Europe, socialiste, sera alors possible en attendant un Monde débarrassé du vieux système d’oppression


    • jaja jaja 14 septembre 10:13

      @alinea : « décris moi une politique d’union et menée par qui. »

      « Moi ce qui m’intéresse c’est la mobilisation victorieuse et je sais qu’aucune force politique, aucune force syndicale, aucune force populaire décrétée en tant que telle ne peut prétendre incarner toute l’opposition au gouvernement à gauche à Macron. Il faut un front social unitaire et ça, ça ne se décrète pas »
      Olivier Besancenot

      La solution c’est que toutes les forces syndicales et politiques opposées à la nouvelle loi Travail XXL de Macron s’assoient autour d’une table pour dresser un plan de bataille commun pour les journées du 21 et du 23 septembre mais aussi évaluent comment soutenir et développer les grèves reconductibles et les blocages qui commenceront avec les routiers le 25...


    • alinea alinea 14 septembre 10:20

      @jaja
      absolument ; je vais boire en attendant.


    • alinea alinea 14 septembre 13:06

      @jaja
      Tu crois ce que tu veux jaja, personne ne te fera changer d’avis ! une politique de division.. c’est la faute à Mélenchon. Allez zou !


    • gogoRat gogoRat 14 septembre 13:27

      @jaja

       Ce qui voudrait dire que 43% (100-57) des Français ne soutienne pas cette mobilisation ?
       Le problème des sondages reste la formulation simpliste de la question posée , et ses interprétations !
       Quel pourcentage de ceux qui ont dit ne pas soutenir ne seraient en fait rebuté que par la perspective de cautionner un syndicat particulier dont ils désapprouveraiet certaines position ? ...

       S’il était vrai que seulement 20% des Français soutiennent les ordonnances en question, cela établirait qu’il existerait en France un grave et alarmant état de guerre civile larvée opposant deux populations évoluant dans des mondes parallèles qui ne se rejoignent jamais !


    • Yanleroc Yanleroc 15 septembre 09:38

      @gogoRat, 

      cela me semble pourtant bien être le cas, pour l’ instant la révolution à venir à plus l’ apparence d’ une guerre civile larvée comme vs le dîtes si bien, d’ où l’ importance, pour ceux qui la souhaitent, de ne pas s’ allier avec « n’ importe qui » !
      Le peuple des mécontents abstentionniste et non encarté, n’ attend que ça : le rassemblement de tous les opposants à Macron ..et à l’ Europe, 
      c’ est là que le bât blesse, car il semblerait que les pourcentages 45-55% pour ou contre l’ UE se sont paradoxalement inversés chez les votants !
      Le NPA, la FI, l’UPR ou les syndicats, portent tous leur part de responsabilité. Mélenchon veut tirer la couverture à lui, dans la mesure il se croit le plus capable de se positionner en tête, face à des alliances éphémères.
      C’ est seulement, aprés 2022, quand nous aurons pris une raclée supplémentaire, que de nouvelles têtes, de nouvelles évidences verront alors comme incontournable l’ union des forces opposées au système. 
      En attendant, les vielles recettes comme le blocage du pays, le boycott, sauf coup-fourré anticipé du système (False Flag) sont encore les meilleures. Soros et la CIA, ne seront qd-même pas dans le coup cette fois ci ! Si ?
      Merde aux partis, vive Chouard et la politique « en conscience ».

    • capobianco 15 septembre 14:04

      @alinea
      Depuis toujours ces « révolutionnaires » n’ont cessé de pourrir ceux qui s’opposent réellement aux pouvoirs. Avant la FI et JLM c’était contre le pc qu’ils portaient leurs coups. Incapables de mobiliser les français ils s’accrochent à ceux qui font le boulot dans l’espoir d’en « récupérer » quelques uns, pour cela ils passent leur temps à tenter de démolir la seule opposition crédible.

      Et pour finir par rester un micro parti tout aussi nuisible que le 0.9% de fifi. Au final à quoi servent-ils ? Mais aux pouvoirs en entretenant des divisions en permanence . On perd notre temps avec ces gens.


    • jaja jaja 15 septembre 14:22

      @capobianco

      Ceux qui s’opposent réellement au pouvoir, selon vous, sont aussi ceux qui nous ont toujours trahis... Je ne vous rappelle pas le passé de votre mentor, ministre du gouvernement qui a le plus privatisé en France, ni qu’il faisait la propagande pour le honteux Traité de Maastricht... Ce que vous devez connaître par coeur et bien sûr absoudre...

      On ne s’oppose pas au pouvoir avec le même drapeau que lui, le même discours patriotard et la même défense des colonies que lui.... ni sans exiger la socialisation des banques et l’annulation de la dette pour au moins se donner un vernis socialiste...

      C’est les gens comme vous qui nous font perdre notre temps à nous les sans-dents... D’ailleurs les politiciens professionnels que vous soutenez sont payés pour ça... Y compris par le milliardaire Bolloré pour la porte-parole de votre mouvement, pour donner un exemple...


    • jaja jaja 15 septembre 15:40

      @capobianco

      D’ailleurs qui cherche à nous diviser en multipliant les initiatives séparées des uns et des autres comme le clame haut et fort Mickael Wamen, ancien responsable CGT Goodyear....

      Mickael Wamen

      1 h ·

      POURQUOI CONTINUER À NOUS DIVISER ????.....

      Nous venons à peine d’entrer dans la lutte, que déja une multitude d’appels voient le jour ...

      Aujourd’hui ce sont les fédérations des fonctionnaires qui annoncent le 10 octobre , le 25 septembre les routiers ( fédé transport )...

      Mais, n’avons nous rien retenu de 2016 ???

      Combien de militants ne cessent de dire et répéter STOP à la division, il faut féderer, confédérer même, pourquoi les fédés de la fonction publique n’appellent elles pas au 25 septembre, par exemple ???

      Nous repartons donc sur les mêmes bases, que doit on penser de cette stratégie délibérée ????

      Il est souvent facile de dire cela ne ce décide pas la haut, c’est d’ailleurs pour cela que nous proposons à aider à la convergence, mais
      Nous ne sommes ni écouté ni entendu....

      Il est encore temps de modifier les dates, nous pouvons discuter ensemble pour arriver à faire bloc, toutes les fedes doivent travailler ensemble pour proposer des dates communes et une feuille de route....

      À quoi bon avoir des structures si elles ne servent qu’à nous diviser, leur but premier est d’œuvrer à faire gagner celles et ceux qu’ils représentent, et nous savons que dispersés nous sommes des machines à perdre ....

      Il est temps de changer de façon de combattre, nous sommes là pour aider à la construction du tous ensemble, nous devons interpeller pour demander que cesse la multiplication des mouvements par corporation. !!!!’

      Car en plus d’autres jouent Aussi leur partition, si cela continu il y aura un appel par jour, c’est du grand n’importe quoi sauf si le
      But n’est pas celui annoncé !!!!

      Alors, maintenant, il faut écouter là base, fédérer Est notre devoir et c’est aussi notre seule façon de gagner.....

      S’UNIR POUR NE PLUS SUBIR....



    • capobianco 16 septembre 08:40

      @jaja
      Non « ceux qui s’opposent réellement au pouvoir » sont les gens comme vous qui passent leur temps à expliquer « qu’il ne sert à rien de manifester car seule la révolution », qui n’ont de cesse, à l’image de leur clone upr, de taper sur la plus importante force d’opposition, qui ressassent perpétuellement les mêmes rengaines que la droite sur nos représentants jusqu’à affirmer qu’ils (elle) sont payés par les milliardaires.

      Votre « organisation » ultra minoritaire depuis toujours exerce son pouvoir de nuisance toujours contre l’opposition qui dérange le pouvoir. Et je ne vous parle pas de votre « mentor » soumis et pleurant devant le crif .

      « On ne s’oppose pas au pouvoir avec le même drapeau que lui, le même discours patriotard et la même défense des colonies que lui.... ni sans exiger la socialisation des banques et l’annulation de la dette pour au moins se donner un vernis socialiste... »

      Un bon résumé de votre pensée ?

       


    • capobianco 16 septembre 08:59

      @jaja
      Votre lien n’existe pas.

      Visiblement vous préférez les ordres venus d’en haut, aller un claquement de doigts et toutes les organisations syndicales s’entendent et tous les salariés suivent ? Les mouvements se passent comme il est possible et sont décidés justement à la base. Vous pensez que ce n’est pas la bonne méthode mais vous n’y pouvez rien. Dire que c’est « n’importe quoi » que « cela ne sert à rien » est au final le même discours que le pouvoir.

      «  Alors, maintenant, il faut écouter là base, fédérer Est notre devoir et c’est aussi notre seule façon de gagner..... »

      Cela s’appelle « enfoncer une porte ouverte »........ mais on peut compter sur vous pour « s’unir ».


    • jaja jaja 16 septembre 11:06

      @capobianco :

      Chez moi le lien fonctionne et arrive sur la page Facebook de Michael Wamen où l’on visualise sa « lettre ouverte aux syndicats, associations, fronts de lutte, formations politiques... » que j’ai reproduite plus haut... sinon sa déclaration est publiée un peu partout et bien sûr sur sa page Facebook...

       L’ordure sort décidément de votre bouche : « Et je ne vous parle pas de votre « mentor » soumis et pleurant devant le crif . » accusation dégueulasse pompée chez vos amis d’extrême droite... Il est bien connu que le NPA que le CRIF et la LDJ appellent « le nouveau parti antisémite » et que certains islamophobes, y compris dans vos rangs, traitent « d’islamo-gauchiste » a toujours soutenu la Résistance palestinienne... D’ailleurs ses liens avec le FPLP sont connus et cette organisation de résistance était présente à son premier Congrès. Salah Hamouri, récemment ré-emprisonné par l’État sioniste s’est d’ailleurs exprimé à l’une de ses Universités d’été... Et il est aussi de notoriété publique que le NPA fait partie de BDS et que ses militants participent activement à ses activités en faveur du boycott de l’État sioniste...

      L’attitude de Besancenot, alors jeune militant, était tout à son honneur face au CRIF et l’accusation dégueulasse d’antisémitisme qui était portée contre lui...

      La question palestinienne ne doit pas vous préoccuper beaucoup pour sortir de telles saloperies !

      Quand aux ordres venus d’en haut, que nous serions censés suivre, c’est à pleurer de rire ! Les directions syndicales Confédérales mènent les travailleurs dans le mur et c’est justement l’organisation à la base que nous préconisons, nous ! Comme d’autres... le Front social, par exemple... Et ce n’est manifestement pas le cas actuellement ! Chaque orga syndicale ou parti politique décrète de nous faire user nos godasses quand ils le décident, sans nous consulter, et en évitant le plus possible le tous ensemble... ouais ouais ouais qui n’est qu’un slogan vide de sens et à éviter le plus possible ! C’est d’ailleurs ce que fera Mélenchon le 23.

      Mais tout ça, à part d’être totalement crétin, vous le savez bien !


    • jaja jaja 16 septembre 11:14

      @copabianco : J’allais oublier : « Non « ceux qui s’opposent réellement au pouvoir » sont les gens comme vous qui passent leur temps à expliquer « qu’il ne sert à rien de manifester car seule la révolution  »,

      S’il ne sert à rien de manifester d’après moi, comme vous le dites, je me demande bien pourquoi je descend dans la rue depuis 50 ans maintenant ! Celle là on ne me l’avait jamais faite ! smiley

      Et pour le moment on n’est pas au bord de la Révolution et ce qu’il est possible de faire à l’instant T, c’est de se mobiliser tous ensemble (et pas en ordre dispersé ce qui est une véritable trahison de la part des leaders qui le pratiquent) pour réussir à faire abroger les lois El Khomri et la nouvelle loi Travail XXL..

      Point barre !


  • zygzornifle zygzornifle 13 septembre 13:04

    il a été mis en place par l’UE la finance les propriétaires des médias le MEDEF les groupes multinationaux , c’est le veau d’or tant attendu et il va écraser les sans dents, les retraités, les smicard, les RSA c’est son job , il a réussi son sursaut républicain , Marine LePen n’était pas la menace mais lui ,c’est l’équarrisseur et une fois de plus les mougeons se sont mis en rang par 2 pour aller a l’abattoir .... Pas la peine de venir bramer sous ses coups vous les méritez .....


    • Fergus Fergus 13 septembre 13:54

      Bonjour, zygzornifle

      Il a surtout été mis en place par les Français et par les abrutis de LR qui n’ont pas eu la lucidté de débrancher Fillon avant que celui-ci ne coule leur parti !


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 13 septembre 18:33

      @Fergus
      Que vient faire Fillon là dedans ? La France est dirigée depuis l’étranger.
      C’est la 1ere fois dans son histoire, depuis l’occupation allemande.

      2012- Feuille de route du FMI pour la France : dont la réforme du marché du travail.


      2013- Bruxelles demande 6 réformes, dont une sur le droit du travail.

      2015 - BCE la France doit se réformer : dont la réforme du droit du travail

      2015 - OCDE : réforme du marché du travail

      2017- Bruxelles demande plus de réformes après la présidentielle

      Les Républicains étaient parfaitement d’accord pour appliquer toutes ces réformes, mais la Haute finance a préféré Macron.

    • capobianco 13 septembre 20:11

      @Fergus
      C’est encore une fois le ps qui a permis cette élection. Hamon savait qu’il n’avait aucune chance d’être au 2ème tour mais il n’a pas voulu ou pu rejoindre la FI. De toutes façons lr ou macron ou ps c’est pareil, vous ne l’avez pas déjà vécu avec sarko et hollande ?


    • Fergus Fergus 13 septembre 20:28

      Bonsoir, capobianco

      Pourquoi me posez-vous cette question ? Durant toute la campagne, j’ai mis ces partis dans le même sac.

      Quant à Hamon, j’en ai parlé à de nombreuses reprises durant la campagne en appelant notamment dans l’un de mes articles (février 2017) à une union de la Gauche de Progrès, seul moyen d’accéder au 2e tour de la présidentielle !


    • capobianco 13 septembre 22:03

      @Fergus

      Oui bonsoir,
      Si je vous pose la question c’est que votre propos questionne ! Vous donnez une seule alternative à macron et c’est lr, ma question me parait justifiée. Pensez vous que chacun ici ait lu toutes vos interventions ou articles ? Peut-être en avez-vous « parler » mais j’avoue ne pouvoir lire tout ce qui se dit sur avox... Là vous semblez dire que seul lr était susceptible de succéder à hollande à la place de macron. Mais si vous précisez, no problème. 


    • Ar zen Ar zen 14 septembre 08:25

      @Fergus

      Ca sonne bien « Union de la gauche de progrès » et cela ne fait pas du tout langue de bois. 

      Il y a des couleuvres difficiles à avaler. 


    • Fergus Fergus 14 septembre 09:25

      Bonjour, capobianco

      J’aurais évidemment voulu voir Mélenchon au 2e tour contre Macron car cette confrontation aurait donné l’occasion de voir un débat de fond sans concession entre un libéral assumé et un véritable progressiste.

      Qui l’aurait emporté ? Nul ne peut dire ce qu’aurait été le résultat, même si Macron était parti grand favori, du fait notamment - dans un pays majoritairement à droite - du ralliement de la majorité des voix du PS, de l’UDI et de LR à l’ex-ministre de Hollande.

      Cela dit, reconnaissons-le, ce duel relevait plus du fantasme que d’une possible réalité, même avec un ralliement de Hamon à la candidature de Mélenchon. Certes, u tel ralliement aurait grossi le vote Insoumis, mais certainement pas de la totalité des votes de Hamon. Au mieux Mélenchon serait monté à 22 ou 23 %, ce qui aurait été un résultat historiquement haut pour la gauche de progrès depuis les scores élevés du PC quelques décennies en arrière.

      Un total en l’occurrence insuffisant pour dépasser un candidat LR autre que Fillon, en l’occurrence Juppé. N’oubliez pas que malgré ses casseroles puantes, Fillon a réuni sur son nom environ 20 % des voix du 1er tour !!! Cela laisse pantois, non ? Cela montre surtout qu’un autre candidat LR que lui aurait sans doute capitalisé nettement plus de voix, et certainement pas moins de 25 %, voire beaucoup plus en rabotant le capital d’un Macron grosso modo sur la même ligne politique que Juppé.

      J’ai mes convictions, très marquées à gauche. Mais elles n’empêchent pas un regard logique sur les évènements. Et c’est cette logique qui a dicté mes commentaires ci-dessus.


    • capobianco 15 septembre 14:15

      @Fergus
      « J’ai mes convictions, très marquées à gauche. Mais elles n’empêchent pas un regard logique sur les évènements. Et c’est cette logique qui a dicté mes commentaires ci-dessus. »

      « Très marquées à gauche » vous faites bien de le dire car à lire ce que vous appelez votre regard « logique » ce n’est pas très évident. Moi je ne suis pas mme soleil vos « analyses » chiffrées ne sont que vos convictions ou vos rêves ou vos espérances qui veulent démontrer quoi en fait ? Que de toutes façons macron aurait gagné ? C’est votre logique.....


    • vesjem vesjem 17 septembre 16:48

      @Fergus
      « j’ai mis ces partis dans le même sac. »

      menteur !


  • bob14 bob14 13 septembre 13:13
    Saint-Martin, paradis fiscal miné par la pauvreté

    Face à la luxueuse Saint-Barthélemy, l’île franco-néerlandaise subit trafic de drogue et pression migratoire.

    LE MONDE | 13.09.2017

    Places financières avec blanchiment de narco-devises...notre simplet va reconstruire gratos pour les banquiers mafieux !


Réagir