jeudi 16 mars 2017 - par Jean-Pierre Llabrés

Macron ne propose pas LA « Révolution » progressiste nécessaire à la France

Fin 2016, Macron a publié un livre intitulé "Révolution".

Mais, à ce jour, aucune de ses propositions n'apparaît "révolutionnaire".

Par exemple, sa proposition d'étendre l'assurance contre le chômage aux travailleurs indépendants, alors qu'elle est actuellement le fait des seuls salariés, ne constitue rien de "révolutionnaire".

Cette mesure est bien nécessaire puisqu'en toute modestie, il envisage de conserver un taux de chômage [premier problème à résoudre selon les Français(es)] de 7 % à la fin de son quinquennat éventuel, en 2022 (et, sans doute, de 4 % à la fin de son second quinquennat, en 2027)...

Et, pour ce que l'on en connaît, le reste de ses propositions est à l'avenant...

Quant à Jean Pisani-Ferry, le "maître d'œuvre" de "son" programme, il n'est pas spécialement connu pour s'être fait le chantre de l'innovation et du progressisme capitaliste...

 

Qu'on en soit déjà convaincu ou pas, dans le cadre de la Mondialisation, il n'en demeure pas moins que le débat socio-économique fondamental reste focalisé sur l'efficacité du Capitalisme, son iniquité intrinsèque, et les relents de l'alternative communiste, prônée par Marx depuis 170 ans, destinée à éradiquer cette iniquité intrinsèque du Capitalisme, qui fut un échec mondial retentissant.

Macron ignore ce problème fondamental. Donc, il n'entreprendra pas la Refondation du Capitalisme, Révolution authentiquement pacifique, innovante, progressiste et équitable qui, seule, permettra d'éradiquer à jamais l'iniquité intrinsèque du Capitalisme.

Moyennant quoi, après l'élection présidentielle de 2017, la France continuera de s’enfoncer dans sa crise structurelle durant le prochain quinquennat qui s'avérera la mandature la plus calamiteuse depuis la fin de la Seconde Guerre Mondiale... au lieu de (re)devenir un phare "socio-économique" pour la planète.

Des peuples socio-économiquement incompétents ne peuvent élire qu’un personnel politique socio-économiquement incompétent
http://www.agoravox.fr/actualites/economie/article/des-peuples-socio-economiquement-189741

 



5 réactions


  • Lambert 16 mars 2017 17:51

    La meilleure preuve que Macron n’est pas un révolutionnaire progressiste est que tous ceux qui ne l’ont jamais été, au parti de solférino comme à droite, le rejoignent. C’est une preuve qui vaut celle par 9 et qui évite de longs discours.


  • Alpo47 Alpo47 16 mars 2017 18:05

    Macron .... révolutionnaire ????? Comment une telle idée a t-elle pu naitre dans un cerveau ?
    A moins, évidemment, que l’on fasse référence au vrai sens de révolution, c’est à dire faire un tour complet ... pour revenir au point de départ ? Alors, là, oui.
    Macron est totalement, à 101%, l’homme du système prédateur en place. Ceux qui disent et appliquent : « les bénéfices c’est pour nous, les pertes c’est pour vous, contribuables, salariés ... ».

    Les autres candidats ont tous des défauts, mais Macron est de loin le pire.

    Mais, devant tous ces arguments partout, ici et dans tous les médias, sur les « programmes », j’ai envie de dire « A quoi bon ? ». Aucun candidat élu n’a jamais respecté les points importants de son programme. Mitterand, Chirac, Sarko, Flamby ???
    De plus, ce sont les technocrates de Bruxelles qui décident maintenant de tout. Alors, à quoi bon parler des programmes. C’est du vent.
    Encore une manière de détourner l’attention.

    La seule différence devrait être et va devenir : veut il sortit de la prison UE ou pas ? Pour Macron la réponse est non. Donc ... basta !

    Qui veut VRAIMENT sortir de l’UE est la seule question importante. C’est pour celui là qu’il va falloir voter, se rassembler.


  • howahkan 16 mars 2017 18:42

    Salut ah il aura mis le temps à sortir cet article genre plus d’un mois au moins..

    salutations..


  • troletbuse troletbuse 16 mars 2017 18:59

    Si vous tapez ’Arnaques meeting macron’, vous trouverez plusieurs sites où cette vidéo a été censurée. Bizarre, non.
    On ne veut pas montrer sa brigade d’applaudisseurs. qu’il trimballe partout. Macron, du vide, du vent, de l’inculture. J’ai lu sur Wikipedia qu’il avait fait l’ENA mais on sait aujourd’hui qu’il n’en sort que des ânes, qu’il avait été chez les Jesuites qui l’ont sûrement formé à la sexualité smiley et qu’il prétendait avoir écrit un mémoire sur Hegel, mémoire sous la direction d’Etienne Balibar, mais ce dernier indique ne pas avoir de souvenir ni de trace de cet épisode. Menteur ?
    Aujourd’hui il est reçu par la grosse Bertha, sûrement une manoeuvre du scootériste queutard.


  • Piere CHALORY Piere CHALORY 16 mars 2017 20:09
    Un article de Sputnik News parle de la pétition lancée en prenant pour référence ’’Macron (lui aussi) rattrapé par les affaires’’, que j’ai posté sur Agoravox mercredi dernier (8 Mars) :

    Cette pétition dépasse aujourd’hui 22.000 signatures !


    Même Valeurs Actuelles parle de cette pétition :


    Article ; Macron (lui aussi) rattrapé par les affaires ;


Réagir