jeudi 13 juin 2019 - par Carlo Gallo

Macron promet plus d’« humanité » dans l’acte II de son quinquennat

C’est sous ce titre que la presse française a repris les déclarations du président de la République à la Radio Télévision Suisse (RTS), lors de son passage à Genève pour le centenaire de l’Organisation Internationale du Travail.

« Les réformes qui ont été conduites par le gouvernement » ces vingt-quatre derniers mois « ont remis de la confiance des investisseurs, de la possibilité de recréer de l'emploi, y compris de l'emploi industriel, et donc les choses sont reparties », a estimé le chef de l'Etat dans cette interview.

J’ai failli crier quand j’ai entendu ça ce matin à la radio. J’ai pensé qu’au minimum la décence l’obligerait à rester modeste. Cependant, le pays parait nager dans le bonheur avec des fêtes organisées touts les samedis dans toutes les villes françaises, depuis plus de six mois maintenant, des fêtes où tout le monde se déguise en jaune et où certains sont payés pour lancer des feux d’artifice spéciaux qui donnent des larmes (de joie ?) aux fêtards ! On déplore quelques mains et yeux arrachés qui peuvent être considérés comme des dommages collatéraux !!! Nous sommes dans un monde orwellien !

Le président, droit dans ses bottes, refuse de changer de politique et même déclare vouloir renforcer et consolider sa vision de la société française : « Il nous faut consolider ça et même le renforcer », a-t-il poursuivi. « Dès demain, le Premier ministre (le 12 juin, nda) aura une déclaration de politique générale à faire devant l'Assemblée qui portera ces réformes à venir, sur l'assurance chômage, les retraites et beaucoup de sujets économiques et sociaux ». « Mais nous avons dans le même temps à tenir l'urgence environnementale et la question sociale et je crois qu'on ne peut pas considérer que régler la question productive se règle à part », a-t-il souligné. Voilà de nouveau ce « en même temps », leitmotiv de la présidence Macron qui ne démord pas de son principe d’en donner toujours plus « aux premiers de cordée » pour que ceux-ci, dans leur immense mansuétude, veuillent bien donner des miettes au bas-peuple.

Publicité

Et de poursuivre que face à la « souffrance » exprimée ces derniers mois notamment par les « gilets jaunes », « je veux remettre de l'humanité, de la proximité, c'est un changement de méthode que j'ai dessiné ». Au secours !!! Pas de nouveau « grand débat national », s’il vous plait !!!

Enfin, j’avais oublié que le président parlait à la Radio Télévision Suisse !!! Il me l’a rappelé à la fin de son interview : « Pas de réduction de notre ambition sur le plan économique », en clair, les cadeaux aux milliardaires continueront…

Enfin, les gueux, vous ne comprenez rien !!! C’est pour votre bien, vous dis-je.



12 réactions


  • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 13 juin 2019 08:51

    En visite à Amiens, Macron en profite pour aller voir ses parents et constate que l’écran de la télé est fissuré..

    Il se demande à son père pourquoi il ne l’a pas fait réparer ou remplacer.

    Son père lui répond :

    – À chaque fois je le change, mais à peine est-il réparé que je le casse. 
    – Pourquoi tu fais ça, Papa ?
    – Quand tu étais petit, à chaque connerie que tu disais, je t’en mettais une. J’ai le même réflexe quand je te vois à la télé.


  • Clocel Clocel 13 juin 2019 08:57

    Bande de veinards ! Vous allez connaître les vertus du beurre de cacahuète en usage post-traumatique...

    Pour ceux qui ont perdu un œil, une main, je doute que cela soit très efficace, par contre pour ont perdu leur âme, leurs illusions, leur dignité, ça peut aider.

    Act II... Quel humour ! Je doute qu’il aille jusqu’à 20...


    • devphil30 devphil30 13 juin 2019 09:11

      @Clocel

      Il a dompté « provisoirement » les GJ donc il se croit invincible et en cela il devient encore plus dangereux.

      Toutefois je dirais que c’est une bonne chose car cela peut permettre que les prochaines régressions sociales sur le chômage et les retraites soient son Waterloo pour 2022.

      Car si Macron repasse en 2022 alors pour le dernier mandat cela sera la Bérézina sociale à tous les étages surtout dans les milieux pauvres , c’est visiblement plus simple de prendre à ceux qui n’ont pas grand chose car ces sont les plus nombreux.

      L’avenir est sombre en terme social


    • Clocel Clocel 13 juin 2019 09:28

      @devphil30

      Reste à trouver Wellington, c’est pas gagné... Macron a des atouts incontestables :
      https://fr.sputniknews.com/france/201906121041418989-melenchon-sort-du-silence-apres-les-europeennes-lfi-ne-cedera-pas/

      Les mêmes causes produisant les mêmes effets...


  • Olivier Perriet Olivier Perriet 13 juin 2019 09:49

    Macron et son gouvernement, impayables, comme d’habitude, quand ils reconnaissent eux-mêmes qu’ils sont mauvais :

    « plus d’humanité dans la 2e partie du quinquina » .

    C’est donc que dans la 1ere, c’était inhumain ?


  • Odin Odin 13 juin 2019 12:54

    Bonjour,

    Pour ceux et celles qui voudraient connaître dans le détail les nouvelles mesures à venir du micron pour toujours plus de paupérisation, c’est ici :

    https://ec.europa.eu/info/sites/info/files/file_import/2019-european-semester-country-specific-recommendation-commission-recommendation-france_fr.pdf


  • zygzornifle zygzornifle 13 juin 2019 13:22

    Un banquier parlant d’humanité , c’est comme Rothschild s’adressant aux pauvres ......

    Hahahaha ,

    j’en pleurai tellement il est comique avec sa bande de clowns et son croque mort Édouard Philippe

    ...

    C’est comme si un tigre vous dit : je vais garder vos enfants pendant que vous allez au ciné et en plus je vous fait la vaisselle et le repassage gratos ....

    Hahahaha ....


  • Sozenz 13 juin 2019 15:05

    article niveau coluche en humour .

     j ai beaucoup ri


  • Gogonda Gogonda 13 juin 2019 15:42

    Faisons lui confiance ! cet homme veut relever la France et il se donne du mal, jour et nuit, pour ça. Grâce à lui, vous avez plus de liberté, vous êtes plus riche et vous avez même la chance de travailler moins et vivre plus, il a du mérite, clairement.


  • Gogonda Gogonda 13 juin 2019 15:44

    « Enfin, les gueux, vous ne comprenez rien !!! C’est pour votre bien, vous dis-je. »


    Exactement, alors, à la gueux-leuleu !


Réagir