lundi 10 décembre 2018 - par redrock

Macron, sous-marin jaune sociologique

JPEG

Macron Jupiter illuminait le monde. Il dominait Merkel, subjuguait Trump, mâtait Poutine...

Puis, l'un après l'autre ont chû ses éclairs de pacotille, Benalla, Hulot, Colomb.

Puis sont venus les gilets jaunes, habitants des périphéries mesquines, figurines des ronds-points de supermarchés, nains jaunes des jardins de l'histoire.

Publicité

Vus d'en haut, pour Macron et ses Cours, ce sont tous des gueux populistes, quasi illettrés qui n'ont rien compris au destin de l'Europe, à l'impérieuse nécessité de la modernité, au dur labeur de tous ces assujettis à feu l'ISF qui vont dès demain la veille faire ruisseler argent et richesse sur notre beau pays...le Luxembourg ou le Delaware.

 

De très, très haut, Macron, lui, voit tout de suite à quel endroit il faut traverser la rue pour trouver le boulot qui nous attend, nous les gueux ou nos enfants, pour acheter un beau costume, rénover nos apparts - avant qu'ils ne s'écroulent comme à Marseille - et acheter une belle Zoé électrique pour payer la rançon de l'ami Carlos à Tokyo.

Qu'importe si, trois heure par ci le matin, trois heures par là le soir, il faut traverser la rue plusieurs fois ! Heureusement que ce ne sont pas tous les jours les Champs Élysées !

Le Macron tout là-haut s’énerva quelque peu – Silence les gueux, avec vos fins de mois ! C’est de la fin du monde dont je m’occupe ! Allez voir Philippe !

Puis il revint, tout là-haut garder le cap, tout droit vers le chaos, porté par les vents alizés de l’économie numérique bonifiée par forces algorithmes à la philosophie complexe.

Publicité

Et pendant ce temps là, les godillots de l'Assemblée baissaient les charges des patrons ! Et pas avec le dos de la cuillère ! Pensez donc : 20 milliards € pour le CICE 2018 à verser et à peu près autant pour son remplaçant pour 2019 sous forme de baisses perennes de cotisations maladie puis chômage.

Par exemple, plus de 700 Millions pour Carrefour, 300 Millions chacuns pour la Poste et la SNCF, 100 pour le groupe BPCE. J'en passe et des meilleures ! Sans contreparties ou contrôles ; c'est Darmanin et ses pôtes qui le disent ! 

"L’administration fiscale ne contrôlera pas l’utilisation du CICE : un CICE qui ne serait pas utilisé conformément aux objectifs d’amélioration de la compétitivité de l’entreprise ne fera donc l’objet d’aucune remise en cause par l’administration fiscale."

JOYEUX NOËL !!!!



6 réactions


  • aimable 10 décembre 2018 15:23

    Un constat sans appel sur deux France dans la même France, l’une avec des habitants ayant une obésité morbide , l’autre la plus nombreuse en nombre d’habitants , est au régime sec .

    Je ne sais pas comment cela va finir , mais pour l’instant , le prix a payer pour l’obèse morbide n’est pas très élevé il ne vont même pas s’apercevoir eux du changement de tarif .


  • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 10 décembre 2018 18:39

    LE LION ET LE MOUCHERON 

    Va-t-en, chétif Insecte, excrément de la terre. (1)
     C’est en ces mots que le Lion
     Parlait un jour au Moucheron.
     L’autre lui déclara la guerre.
    Penses-tu, lui dit-il, que ton titre de Roi
     Me fasse peur ni me soucie (2) ?
     Un Bœuf est plus puissant que toi,
     Je le mène à ma fantaisie.
     À peine il achevait ces mots
     Que lui-même il sonna la charge,
     Fut le Trompette et le Héros.
     Dans l’abord (3) il se met au large,
     Puis prend son temps (4), fond sur le cou
     Du Lion, qu’il rend presque fou.
    Le Quadrupède écume, et son œil étincelle ;
    Il rugit, on se cache, on tremble à l’environ ;
     Et cette alarme universelle
     Est l’ouvrage d’un Moucheron.
    Un avorton de Mouche en cent lieux le harcelle,
    Tantôt pique l’échine, et tantôt le museau,
     Tantôt entre au fond du naseau.


  • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 11 décembre 2018 10:30

    De l’étoile jaune, on est passé à la toile jaune. et celle-ci est cirée,....


Réagir