vendredi 20 avril 2018 - par siatom

Martinez a-t-il un strabisme convergent ?

Les usagers passablement usés de la SNCF qui pestent contre les cheminots les jours de cette grève que l’on appelle joliment ‘’perlée’’ devraient, à l’instar de Carrefour positiver, car ce conflit social est une excellente occasion d’enrichir leur champ lexical.

A quelque chose, malheur est bon dit le proverbe dont on ne sait pas encore s’il est de nature à consoler ceux qui piétinent sur les quais de gare mais l’on peut faire confiance à cette formidable capacité de résilience dont ont déjà su faire preuve par le passé, les utilisateurs, le mot client étant prohibé, du transport ferroviaire.

Ainsi a-t-on vu fleurir ces jours derniers deux vocables concurrents, convergence et coagulation lancés par les responsables syndicaux qui en espèrent la concrétisation et repris sur toutes les antennes et dans les journaux pour en faire le constat avec optimisme ou pessimisme selon leurs orientations politiques.

Philippe Martinez le leader de la CGT est un farouche partisan de la convergence des luttes dans son acception la plus large puisqu’il n’a pas hésité à déclarer sur France Info le 18/04/2018 « Il y a un point commun entre une caissière de Carrefour et un pilote d'Air France, ce sont les problèmes de pouvoir d'achat ». *

Convenons que cette saillie involontairement ‘’desprogienne’’ fait de lui un redoutable concurrent pour le comique marcheur Castaner né en 1966 qui se souvient avoir vu dans son enfance que « Nos mamans portaient le voile catholique et que cela ne posait pas de problème ».

 Il se dit ici et là que l’abus de la consommation de champignons hallucinogènes ou d’autres substances stupéfiantes peut conduire à quelques anachronismes.

Même si c’est un parallèle audacieux que nous n’aurions pas osé faire, nous convenons bien volontiers que chaque métier a ses avantages et ses contraintes comme le rappelait récemment avec le discernement qui la caractérise Cécile Duflot dans un récent tweet.

Et pour abonder dans le sens du responsable syndical, il nous faut bien reconnaître que dans le cas d’espèce qu’il évoque, le pilote d’ Air France repartira de Carrefour avec un chariot plus rempli que celui de la caissière pour peu qu’il dispose au préalable d’une pièce d’un euro ou d’un jeton, tandis que celle-ci, se trouvant à demeure, pourra se dispenser de cette douloureuse contrainte et échelonner ses achats afin de les placer dans des sacs d’un format plus modeste.

Nous nous garderons bien de trancher entre les tenants de la convergence et ceux de la coagulation, même si le concept novateur de « Coagulation générale ! » aperçu sur une banderole de la CGT du secteur nettoiement, témoigne d’une inventivité sémantique remarquable.

Et enfin comment ne pas souscrire avec enthousiasme au communiqué des étudiants de Sciences Po Paris qui ont déclaré, attestant par la même, que le ridicule, même porté à son paroxysme, ne tue pas «  Nous occupons Sciences Po parce que Macron en est sorti, et que nous ne voulons pas finir comme lui », à cette réserve près, qu’il eut été plus judicieux afin d’éviter cette inconfortable position dans laquelle ils se trouvent à l’insu de leur plein gré, de ne pas y postuler. 

C’est l’avenir, seul qui nous dira si la convergence était sur de bons rails.

*https://www.francetvinfo.fr/replay-radio/l-interview-eco/philippe-martinez-cgt-le-point-commun-des-mobilisations-cest-le-pouvoir-dachat_2688368.html

 



55 réactions


  • Abou Darbrakam Ratatouille 20 avril 2018 18:03
    En soutien aux cheminots, les étudiants de Sciences Po Paris vont arrêter les rails

    Les étudiants de Sciences Po Paris qui ont rejoint cette nuit le mouvement de blocage des universités ont voté à l’unanimité l’arrêt des rails de cocaïne, en soutient aux cheminots.

    La grève des cheminots a donné une nette impulsion à la mobilisation d’autres secteurs du salariat – et à la mobilisation des étudiants. A Paris, les étudiants de sciences politiques ont voté en assemblée générale l’arrêt des rails de coke, pour soutenir les travailleurs du rail. Un clin d’œil symbolique à la convergence des luttes.

    Cependant, pour faire reculer le gouvernement, cette dynamique devra s’amplifier, car Macron et ses ministres sont déterminés à ne rien céder. Ils veulent infliger une lourde défaite aux cheminots, – ce bataillon d’« avant-garde » de notre classe – pour, dans la foulée, attaquer plus facilement toutes les autres catégories de travailleurs, mais aussi les chômeurs, les retraités, les lycéens et les étudiants.

    Les cheminots mènent une grève combative sous une pluie battante d’insultes médiatiques. Toute la journée, sur les plateaux de télévision, des journalistes et des politiciens brûlent d’empathie pour la « galère des usagers » – et de haine pour les grévistes. A chaque mouvement des cheminots, c’est la même fanfare hypocrite, dans les grands médias. Malgré cela, beaucoup d’usagers soutiennent les cheminots en lutte, car la plupart ne sont pas seulement des usagers de la SNCF : ils sont aussi des travailleurs victimes de la politique réactionnaire des gouvernements successifs, dont celui de Macron.


    • siatom siatom 20 avril 2018 18:43

      @Ratatouille

      Convergeons camarades et cela ne manquera pas de coaguler.


    • Graal 20 avril 2018 19:28

      @siatom
      Je dirais même plus, ratatouillons-nous, ce sera encore plus savoureux !


    • siatom siatom 20 avril 2018 19:51

      @Graal

      S’il faut se ratatouiller, ratatouillons nous de bon cœur.


    • Abou Darbrakam Ratatouille 20 avril 2018 22:06

      @siatom et all
      merci pour tes articles et ton sens de l’humour.
      l’époque est difficile,détendons un peu de temps à autres.
       smiley


    • siatom siatom 21 avril 2018 09:38

      @Ratatouille

      merci pour tes articles et ton sens de l’humour.

      Il n’y a vraiment pas de quoi,mais il est vrai que l’époque est un peu tristounette et une détente même légère des zygomatiques est bonne à prendre. .


  • Jean Roque Jean Roque 20 avril 2018 18:04

     
    « LE SCALP DE MARTINEZ A PEU DE VALEUR, A MOITIE CHAUVE...
     
    MAIS LE BOTTAGE DE SON CUL FERA MOUSSER MON MACRON »
    ROTHSCHILD
     
     smiley
     
    « Votez Rothschild »
     
    Cacique cgtiste bientôt grassement payé à l’OIT, où à l’UE...


    • siatom siatom 20 avril 2018 18:55

      @Jean Roque

      « LE SCALP DE MARTINEZ A PEU DE VALEUR, A MOITIE CHAUVE...

      Si j’en juge par la photo qui accompagne votre commentaire votre scalp pourrait servir à la confection d’un tapis de bain.


    • jmdest62 jmdest62 21 avril 2018 07:38

      @siatom
      Salut
      Excellent votre humour grinçant.
      Si j’en juge par votre photo le sclap posé sur votre tête momifiée pourrait servir de serpillère  smiley
      Nan ! j’déconne ...une serpillière c’est pas gras.
      @+


    • siatom siatom 21 avril 2018 08:58

      @jmdest62

      Salut
      Excellent votre humour grinçant.
      C’est sans doute qu’il manque d’huile


  • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 20 avril 2018 18:08

    Lorsque l’on me parle de cons et de verges la politique commence à m’intéresser . Merci Siatom de me mettre sur le chemin de la citoyenneté.


    • siatom siatom 20 avril 2018 18:48

      @Aita Pea Pea

      Lorsque l’on me parle de cons et de verges

      Figurez vous que que l’assemblage de ces deux termes ne m’avait pas échappé mais je me suis contrôlé pour éviter de tomber dans le graveleux mais j’étais sur que quelqu’un se laisserait tenter.

      C’est désormais fait et vous en détenez le brevet.


    • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 20 avril 2018 18:56

      @siatom

      Merci de ce brevet .Mais la tentation était grande .


    • siatom siatom 20 avril 2018 19:07

      @Aita Pea Pea

      Il ne fallait pas y succomber, Dans la nouvelle version du Notre père que je vous invite à apprendre il est demandé à l’éternel de ne pas nous laisser entrer en tentation.

      Pour cette fois ci vous méritez un carton jaune mais n’y revenez pas. J’accorde beaucoup d’attention a ce que ce fil soit d’une très haute tenue.


    • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 20 avril 2018 19:12

      @siatom Mea culpa J’irais donc ce soir faire illuminer mon cierge par Marie .Amen.


    • siatom siatom 20 avril 2018 19:26

      @Aita Pea Pea

      Votre repentir me touche. Allez en paix


    • Christian Labrune Christian Labrune 20 avril 2018 22:06

      Votre repentir me touche. Allez en paix
      =============================
      @siatom
      Moi, en tant que baptisé et ancien fidèle de l’Eglise catholique apostolique et romaine, je suis ulcéré par ces sortes de plaisanteries graveleuses et je ne conçois pas qu’un Breton laïc puisse prendre sous son bonnet de remettre les péchés comme s’il était un confesseur, ou Notre-Seigneur Jésus-Christ en personne. Vous vous arrogez ici un pouvoir, Siatom, que la Sainte Eglise - et quels que puissent être par ailleurs vos mérites !-, ne vous a jamais concédé.

      Aîta Pea Pea a très gravement péché. J’en parlerai mercredi prochain à l’Immaculée Conception, lorsqu’elle m’apparaîtra dans la grotte des Buttes-Chaumont. Je lui demanderai, bien charitablement, mais en respectant humblement les formes - ce que vous ne faites pas -, d’intercéder auprès du Très-Haut.

      Je doute cependant , sauf si d’ici là il s’était très sévèrement mortifié, qu’il obtienne tout de suite l’absolution. En attendant, nous lui conseillerons modestement, pour pénitence, de chanter douze fois, et à genoux, la chanson des Filles de Camaret. Dans l’état d’impiété où nous le voyons être, cela ne pourra pas lui faire de mal. 


    • siatom siatom 21 avril 2018 09:25

      @Christian Labrune

      Sachez que derrière tout breton, fut-il le dernier des mécréants et des alcoolos,se cache un cureton qui s’ignore.

      C’est sans doute pour ça que notre seigneur soucieux du bien être de ses ouailles a fait construire dans nos villages ses églises près d’un bistrot et non pas le contraire. Et comme la mixité n’était pas encore admise, l’épouse allait à l’église tandis que le mari priait Bacchus en face.

      En raison de cet héritage et de la crise actuelle des vocations, je me sens autorisé même coiffé de mon bonnet rouge à absoudre les péchés de mes contemporains.


    • popov 21 avril 2018 10:42

      @siatom 

       
      Bonjour 
       
      Puisque vous hésitez à sombrer dans le graveleux, je me dévoue.
       

    • siatom siatom 21 avril 2018 10:56

      @popov

      Bonjour,

      Je salue votre dévouement qui permettra en plus à Christian Labrune, lui qui en est resté aux Filles de Camaret, d’enrichir son catalogue de chansons paillardes, garanties pur beurre salé.


    • Christian Labrune Christian Labrune 21 avril 2018 14:00

      Christian Labrune, lui qui en est resté aux Filles de Camaret
      ....................................................................
      @siatom
      J’ai fait l’effort d’écouter la petite chanson proposée par Popov. Je ne savais pas qu’ils étaient comme ça, les Bretons, parce que j’en étais resté, de fait, au cantique sur les filles de Camaret qu’on chantait souvent dans le vestiaire, après la gym, lorsque j’étais potache dans cette bonne ville de Châteauroux .

      Ces surprenantes révélations s’ajoutant à ce que vous confessez plus haut, touchant à une dévotion bretonne alcoolisée plus que de raison, je bénis le ciel de m’avoir prédestiné à la pure innocence des Berrichons.


    • Christian Labrune Christian Labrune 21 avril 2018 14:12

      ADDENDUM

      Vous évoquez Cécile Duflot. Son innocence plaide en sa faveur et je doute qu’elle puisse être bretonne. Je ne sais pas si elle est berrichonne. En tout cas, si elle ne l’est pas, elle mériterait de l’être. Un proverbe très écologique souvent répété dans le Limousins ne dit-il pas : « 99 moutons et un Berrichon, ça fait cent bêtes ».

      Je n’ai jamais très bien compris ce dicton, parce qu’on m’a appris qu’on ne pouvait additionner que des choses de même nature. Par exemple, des pommes et des pommes, des oranges et des oranges, mais pas des pommes et des oranges. Il n’empêche, même s’il reste pour moi d’une obscurité toute mallarméenne, je l’aime bien et je le cite souvent : nous sommes tous un peu chauvins.


    • siatom siatom 21 avril 2018 14:45

      @Christian Labrune

      Si j’ai bien compris ce dicton, les berrichons seraient les belges des limousins mais je me suis laissé dire que faute de créativité les berrichons se contentent de retourner la phrase pour moquer les limousins.

      J’ai quand même senti chez vous une forme de condescendance à l’encontre de vos voisins qui n’honore pas le grand humaniste que j’avais cru discerner en vous.


    • siatom siatom 21 avril 2018 14:52

      @Christian Labrune

      En vous lisant à nouveau je ne sais plus si vous êtes Berrichon ou Limousin mais quelle importance puisque vous avez échappé au triste sort de naître Breton.

      J’espère néanmoins que vous aurez apprécié la poésie toute celtique qui se dégage de cette chanson proposée par Popov qui prouve toute la richesse et l’entendue du patrimoine Breton. 


    • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 21 avril 2018 15:12

      @siatom

      Bonjour. Nous dans le Nord avons aussi des licences poétiques... Voir les chansons du carnaval de Dunkerque ...Bientôt interdites ?


    • siatom siatom 21 avril 2018 15:33

      @Aita Pea Pea

      Ravi d’apprendre que chaque région à son cercle de poètes disparus mais dont les œuvres sont bien vivantes.


    • Christian Labrune Christian Labrune 22 avril 2018 11:42

      En vous lisant à nouveau je ne sais plus si vous êtes Berrichon ou Limousin mais quelle importance puisque vous avez échappé au triste sort de naître Breton.
      ...................................................................... ............
      @siatom

      Vous m’avez mal lu, ou trop vite ! Le commentaire que je faisais du dicton limousin, fort prémédité, prouvait surabondamment que j’étais bien un authentique Berrichon, quoique fortement métissé  : l’Artois (d’où le fait que je sois plutôt petit !), et peut-être plus lointainement la Normandie et l’Irlande, y sont pour quelque chose. Nobody is perfect !

      Je ne vous en veux pas du tout d’être breton, cher Siatom, et j’aime à la folie les musiques traditionnelles de votre belle région. Vous êtes breton, et c’est très bien ainsi. Continuez !


    • siatom siatom 22 avril 2018 17:53

      @Christian Labrune

      j’étais bien un authentique Berrichon, quoique fortement métissé : l’Artois

      Il parait que Macron a une pensée complexe, mais votre identité l’est tout autant.

      Ce qui pourrait expliquer mes difficultés de compréhension.


  • Clouz0 Clouz0 20 avril 2018 19:12

    Siatom,


    Ce n’est vraiment pas très beau de se moquer des malformations physiques et des grands malades !

    Evidemment, sur la photo que vous avez choisie à dessein, on s’aperçoit que Philippe Martinez souffre d’un léger strabisme. N’eut-il pas été plus courtois de préciser que ce délicieux strabisme convergent faisait tout son charme ? Son oeil droit regarde à gauche, c’est de naissance.

    De même on s’aperçoit également qu’il est tout rouge, d’un beau rouge CéGéTé, qui lui va il faut bien le dire, à merveille. 
    Sauf que dans son cas cela est principalement dû à sa grave hémophilie : En effet Martinez rencontre de sérieux problèmes de coagulation, en général, et pas seulement en période de grève.

    • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 20 avril 2018 19:21

      @Clouz0

      A la différence de Sartre qui divergeait entre Moscou et Berlin durant 39 -45 . Simone pendant ce temps était DJ a radio Paris .


    • siatom siatom 20 avril 2018 19:24

      @Clouz0

      Ce n’est vraiment pas très beau de se moquer des malformations physiques et des grands malades !

      Évidemment, j’ignorais l’état de santé défaillant de l’humoriste cégétiste et je vous remercie de m’avoir alerté sur le sujet, soyez mon interprète auprès de ses nombreux fans sur Avox et transmettez leur mes plus plates excuses.


    • Christian Labrune Christian Labrune 20 avril 2018 22:25

      Ce n’est vraiment pas très beau de se moquer des malformations physiques et des grands malades !
      ......................................................
      @Clouz0
      Vous avez raison d’être sévère avec Siatom. Il aime bien rire, et c’est souvent aux dépens des autres. Or, le rire est d’inspiration diabolique, ainsi que l’avait très opportunément rappelé le roman d’Unbert Eco Le nom de la rose.

      Le rire n’a jamais fait bon ménage avec la charité, et c’est pité de voir comment se trouve traité ici le chef de la Bienheureuse CGT, qui est un saint homme.

      Dans cet article, Siatom ne rend grâce qu’à une seule personne, Cécile Duflot ; il évoque « le discernement qui la caractérise », mais qui oserait se moquer de Cécile Duflot qui fut en France, après Sainte-Geneviève puis la petite bergère d’Arc, ce que nous avons connu de plus écologique et de plus sacré ? Siatom n’ose donc pas, et pour cette fois il a bien raison.


    • Christian Labrune Christian Labrune 22 avril 2018 13:24

      ERRATUM
      Umberto Eco, et non pas « Unbert Eco » !!!
      Excuses.


  • Armand Griffard de la Sourdière Armand Griffard de la Sourdière 20 avril 2018 22:23

     Martinez/Pépy  la convergence 
     
     Vers quoi ?


  • covadonga*722 covadonga*722 20 avril 2018 23:40

    Martinez est rouge de colère parce que le banquier Macron vas leur « gauffrer » la cagnotte de la formation professionnelle.Ce fromage qui permet au 3 grandes centrales syndicales de France de s’offrir le plus fort taux de détachés syndiqués permanents du monde , en excluant la Corée du nord 


    • covadonga*722 covadonga*722 23 avril 2018 17:00

      @Mekissê
      cher Mekissé vous remarquerez que mon argumentation et votre contre argumentation font l’objet 

      d’une symétrie négative ne laissant aucun doute sur la qualité des compteurs d’agogo mais qu’ils sont cons qu’ils sont cons 

  • zygzornifle zygzornifle 21 avril 2018 11:06

    C’est un con vergeant , sa femme prend son pied .... 


    • siatom siatom 21 avril 2018 11:21

      @zygzornifle

      Je suis consterné, un fil d’une telle hauteur d’esprit rabaissé à ce niveau.

      J’ajoute que le brevet concernant l’association libidineuse de con et verge a été déposé sur ce même fil par Aita Pea Pea.

      Pour les royalties, veuillez prendre attache avec lui.


    • zygzornifle zygzornifle 21 avril 2018 15:36

      @siatom


       mince un con sterné ....lol

  • Piere CHALORY Piere CHALORY 21 avril 2018 11:07

    Bon jour Siatom,


    En ces temps troubles où si le temps s’éclaircit côté ciel, côté rue (s) ça fume plutôt noirâtre & mieux vaut en rire & c’est bien de le dire & de l’écrire, comme vous dites :

    ’’Nous nous garderons bien de trancher entre les tenants de la convergence et ceux de la coagulation, même si le concept novateur de « Coagulation générale !  » aperçu sur une banderole de la CGT du secteur nettoiement, témoigne d’une inventivité sémantique remarquable.’’

    Je croyais sur le moment que la coagulation contestataire était une moquerie fomentée par les collabo-journaleux pour ridiculiser les manifestants nocifs ; car l’idée ou l’image du sang qui coagule est bizarre, plutôt gore, pas trop appétissante ni fédératrice mais bon... 

    Quand on coagule, c’est généralement après une blessure (parce que si vous coagulez naturellement c’est (très) grave...

    Après tout, chacun sa com mais si on va plus loin ; on pourra bientôt remplacer les gendarmes, crs, policiers et autres utilisateurs d’objets contondants légaux, par les anti-coagulants, ça fait un peu médicament mais ça change de sbire, crs-ss, fasciste, poulet, condé, argousin, cogne...

    • siatom siatom 21 avril 2018 11:35

      @Piere CHALORY

      Bonjour,

      Je croyais sur le moment que la coagulation contestataire était une moquerie fomentée par les collabo-journaleux pour ridiculiser les manifestants nocifs ; car l’idée ou l’image du sang qui coagule est bizarre, plutôt gore, pas trop appétissante ni fédératrice mais bon...

      Vous savez, c’est comme le paradoxe de la poule et de l’œuf, je ne saurais vous dire qui l’a utilisé en premier mais je peux vous assurer que j’ai entendu cette expression aussi de bouche d’un député LFI.

      Peu appétissante, dites vous ? je me souviens dans mon enfance d’un savoureux lait caillé obtenu par coagulation du lait.


    • Piere CHALORY Piere CHALORY 21 avril 2018 11:46

      @siatom


      je ne mets pas en cause ce que que vous dites mais c’est vraiment bizarre, pour moi en tout cas, ce terme de coagulation des manifestants, avant c’était rassemblement, réunion, mais tout évolue si vite..

    • siatom siatom 21 avril 2018 12:11

      @Piere CHALORY

      On n’arrête pas le progrès, ainsi avant on parlait du terrorisme intérieur, voire domestique, maintenant il est endogène. Faut s’y faire.


    • popov 21 avril 2018 12:36

      @Piere CHALORY

       
      mais tout évolue si vite..

      Ben oui, maintenant on dit « strabisme convergeant ». 
       
      Il fut un temps où on parlait d’un œil qui dit merde à l’autre.


  • Sharpshooter - Snoopy86 Sharpshooter - Snoopy86 21 avril 2018 11:42

    Bonjour Siatom


    Je trouve qu’il y a une pilotophobie sous-jacente dans ce pamphlet dont on se demande comment il a pu passer la modération d’un site citoyen sous contrôle de Mémélusine et du révérend Fergus ...

    Je soutiens quant à moi, côte à côte avec le curé de Camaret et le camarade Martinez, la lutte de tous les commandants de bord d’Air France , ces nouveaux damnés de la terre à qui la direction fasciste veut interdire les nuits sans hôtesse !

    • siatom siatom 21 avril 2018 12:05


      Bonjour Sharpshooter

      pilotophobie sous-jacente

      J’avoue que j’ai cru un moment que vous évoquiez avec ce terme le magnifique attribut pileux qui ombre les lèvres du souriant Martinez mais je me suis souvenu fort à propos du vocable qui désigne la phobie des poils : tricophobie.

       Cela m’aurait chagriné car j’aime tout chez Philippe, son air avenant, son humour et même son strabisme convergent. J’ai aussi beaucoup d’admiration et de sympathie pour les pilotes et m’inquiète également de l’amputation de leur pouvoir d’achat et je soutiens tout comme vous leur lutte.

      Je concède néanmoins une pointe de jalousie à leur égard en pensant à leur environnement féminin qui fait fantasmer tous les passagers sauf peut être ceux des compagnies à bas coût.


  • Doume65 21 avril 2018 12:23

    « Il y a un point commun entre une caissière de Carrefour et un pilote d’Air France, ce sont les problèmes de pouvoir d’achat »

    J’avoue n’avoir aucune idée du salaire moyen (après impôts, puisqu’on parle ici de pouvoir d’achat) d’un pilote d’Air France. Le salaire d’une commandant de bord est-ce supérieur à un commandant de gendarmerie ? Ou, puisqu’ils ont à peu près les mêmes responsabilités, qu’une conducteur de ligne TGV ?

    Et puis, quel autre point commun Martinez aurait pu (dû ?) trouver entre ces salariés ?


    • siatom siatom 21 avril 2018 12:47

      @Doume65

      Selon diverses sources le salaire moyen mensuel brut des pilotes serait de 18.000 € avec pour les plus expérimentés des pointes à 25.000 €.

      Il faut beaucoup d’imagination pour leur trouver un point commun avec les caissières de supermarchés en terme de pouvoir d’achat.


    • foufouille foufouille 21 avril 2018 15:35

      @siatom
      c’est un pauvre salarié donc soutenu par le syndicat contre le fameux 1%. comme kerviel le bourgeois.


    • Trelawney Trelawney 21 avril 2018 18:46

      @Doume65
      Le salaire brut annuel d’un pilote débutant à Air France (co-pilote) est de 250 000 euros. A vous de calculer le net.

      Quant au niveau d’imposition, il n’y en a pas, car la grande majorité d’entre eux n’habite pas en France

  • jmorah 21 avril 2018 13:46

    Extrais de la conférence de presse du tribunal révolutionnaire théâtral du 21 avril 2018 :


    « Rappelant que le véritable Mr Martinez a été condamné et exécuté le 16 aout 2017 pour collaboration avec l’Usurpateur, ainsi qu’avec l’organisation esclavagiste CGT. Il convient de considéré le »Mr martinez« que vous voyez en ce moment a la télévision comme un androide dernier cri de la Silicon Valley a la solde de George Soros. »





  • euheuh 21 avril 2018 16:15

    sachant que 2 droites parelles a l infini finissent par se rencontrer, on doit s interroger sur la nature meme de l handicape - reste j aime bien votre humour


  •  C BARRATIER C BARRATIER 21 avril 2018 20:25

    Martinez fait le jeu de Macron et coule la navire CGT


Réagir