jeudi 10 janvier - par gruni

Mélenchon - Le Pen - La convergence des ronds-points

Benoit Hamon s'inquiète déjà du résultat des prochaines élections présidentielles. Non pas de son score personnel avec Génération.s qui sera négligeable, mais de celui de Marine Le Pen qui pourrait rafler la mise en 2022. Le Frondeur effronté mais effondré après un pitoyable 6% en 2017, n'a pas tort. Surtout que Le Pen vient de "faire le point" et doubler Jean-Luc Mélenchon qui jusqu'à maintenant détenait le titre honorifique et envié de premier opposant avec son mouvement, La France Insoumise.

Pour information, à la question posée : "Selon vous, quelle formation politique incarne le mieux l’opposition au président de la République, Emmanuel Macron ?" Les résultats de ce sondage sont les suivants. 

Le Rassemblement National - 35%

La France Insoumise 30%

Les Républicains 23%

Le Parti Socialiste 10%

Ne se prononcent pas 2%

Dans ce même sondage, nous passerons rapidement sur l'augmentation de 5 points du Président de la République avec maintenant un total de 28% des citoyens qui approuvent son action. Un chiffre plutôt flatteur puisqu'au premier tour des élections, Emmanuel Macron n'avait obtenu que 24,01%, ce qui est peu glorieux mais quand même mieux que le résultat obtenu par tous les autres candidats.

Il se trouve que Marine Le Pen, dans une interview à Valeurs Actuelles, a déclaré trouver "certaines convergences" entre son parti et celui de Mélenchon. Comme elle est taquine ! Selon la présidente de l'ex Front National (pourquoi parler toujours du passé ?) c'est le mouvement des Gilets Jaunes qui "a souligné certaines convergences". Il est vrai que d'après certains observateurs éclairés ou pas, les ronds-points seraient majoritairement occupés par des électeurs du Rassemblement National, mais aussi par pas mal de sympathisants de la FI. Rien de telle qu'une discussion au coin du feu pour nouer des liens amicaux. Faudrait quand même vérifier pour qui votent les citoyens qui occupent encore quelques ronds-points sur le territoire, et combien d'abstentionnistes sont parmi eux. Depuis le temps qu'entre deux coups de klaxon et trois palettes enflammées des GJ nous disent devant les micros anonymes des médias apeurés, ne pas vouloir se faire récupérer par des Partis politiques. Mais, incontestablement, c'est bien Le Pen qui tire le plus habilement les marrons du feu. 

Certes, il existe tout de même une divergence essentielle entre les deux partis, l'immigration ! Selon Le Pen, Jean-Luc Mélenchon "n'a pas le courage d'effectuer la rupture politique qui serait nécessaire". 

D'autre part, "M. Mélenchon est assez intelligent pour s'être posé la question de l'immigration. La tentation de rompre avec cette idéologie immigrationniste ultraradicale lui a traversé l'esprit, mais il est coincé. Des gauchistes, des communautaristes et des indigénistes constituent l'ossature de son mouvement, plus que de son électorat"

Mais encore, "En mettant à la porte la partie de la France insoumise qui représente le souverainisme et qui était critique à l'égard de la submersion migratoire, il (M. Mélenchon) s'est livré, pieds et poings, aux indigénistes (...) qui sont représentants d'une extrême gauche communautariste et immigrationniste" (Radio Classique)

Toutefois, Marine Le Pen n'a "pas le sentiment" de s'être rapprochée de LFI. "Sur le constat ça peut nous arriver d'être d'accord, mais sur les solutions nous (avons) en règle générale des propositions qui sont divergentes".

Toujours sur Radio Classique et comme sur d'autres médias, les journalistes semblent obsédés encore plus que Mme Le Pen par un possible retour politique de Marion Maréchal. Être le premier journal qui annoncera retour de l'actuelle fondatrice de l'ISSEP (Institut De Sciences Sociales Économiques & Politiques), serait mieux qu'un scoop, un véritable Graal médiatique.

Pourtant, pour la présidente RN, son "conservatisme est incompatible avec sa pensée politique." "Elle m'a dit de la manière la plus claire qui soit qu'il n'était pas question qu'elle soit candidate aux européennes, qu'elle ne souhaitait pas du tout revenir en politique". 

Voilà donc, pour la favorite des élections européennes le danger Marion écarté pour un certain temps. Mais, avoir Le Pen comme première opposante n'arrange pas forcément Emmanuel Macron que l'on soupçonne d'avoir une préférence pour Mélenchon. Encore une histoire à dormir debout comme celle de la sardine...

 

https://www.bfmtv.com/politique/avec-les-gilets-jaunes-le-pen-voit-des-convergences-entre-son-parti-et-celui-de-melenchon-1607805.html

 



62 réactions


  • Alren Alren 10 janvier 15:36

    "avoir Le Pen comme première opposante n’arrange pas forcément Emmanuel Macron que l’on soupçonne d’avoir une préférence pour Mélenchon.« 

    Vous n’avez pas regardé les vidéos des Pinson-Charlot sur la guerre sociale que les 1% les plus riches livrent aux 99% restant.

    Le RN ne changerait pas fondamentalement le modèle social s’il accédait au pouvoir et comme en Italie se soumettrait rapidement aux »lois du marché« , car il comprend beaucoup de riches aristocrates qui ne veulent pas de la moindre forme de »socialisme".

    Il n’en irait pas de même avec LFI qui appliquerait son programme L’Avenir en Commun. Nos ennemis le savent et paniquent à l’idée que ce mouvement soit la principale force d’opposition au régime antidémocratique que nous subissons.

    On ne parle de ce classement que depuis que LFI n’est plus première. Tiens donc !


    • Le421 Le421 11 janvier 07:51

      @Alren
      La question qui tue : Le FN, enfin, le « machin national », on sait plus trop, veut-il rétablir l’ISF ?
      En une seule question, on a compris qui est qui.
      Quand à augmenter le SMIC, même pas en rêve !!
      D’autres questions ???  smiley


    • Julien30 Julien30 11 janvier 10:57

      @Le421
      L’ISF cet impôt qui n’existe que chez nous, ne rapporte rien et au final coûte même à la France avec les capitaux et chefs d’entreprise qu’il fait partir chaque année mais qui comble d’aise les gauchistes envieux qui détestent la réussite ? C’est ça le centre de vos préoccupations politiques ? Vous vous êtes bien un vrai de vrai.


    • Paul Leleu 11 janvier 11:30

      @Zaza

      en tous cas, ce serait bien de demander à Le Pen de dire à ses électeurs flics (qui votent à 70% FN) d’arrêter de tabasser le Peuple... !!!

      parce-que pour le moment, ce sont bien des électeurs pilliers du FN (flics et armée) qui défendent le pouvoir des banquiers macronistes en tabassant et menaçant le peuple français...

      c’est bien la peine de nous bassiner avec la submertion migratoire, si quand on vient dégager Macron les électeurs du FN nous en empêchent !!! ...faudra trouver un peu de cohérence un jour


    • Alren Alren 11 janvier 13:50

      @Julien30
      "L’ISF cet impôt qui n’existe que chez nous, ne rapporte rien et au final coûte même à la France avec les capitaux et chefs d’entreprise qu’il fait partir chaque année"

      L’ISF est l’impôt de solidarité sur la fortune. Alors selon vous ceux qui se gavent ne devraient pas être solidaires alors que les fonctionnaires paient pour le chômage au nom de la solidarité ?
      On sait bien que ce sont les gens modestes qui donnent aux grandes quêtes contre le cancer, la faim dans le monde etc. et non les riches. est-ce que vous trouvez ça normal ?

      L’ISF et quatorze tranches d’impôts au lieu de cinq seraient d’autant plus justes, que les fortunes des plus riches sont constituées par le pillage du fruit du travail par le biais du capital qui est lui même issu d’un pillage précédent.

      La fuite des capitaux ? La France est le deuxième pays européen pour l’afflux de capitaux étrangers du fait que, dans ce pauvre pays, les « rendements » des placements sont les plus élevés du monde.

      Quant aux patrons qui pillent le travail des Français à partir de résidence dans des paradis fiscaux, une simple loi établissant l’impôt universel qui existe aux USA, suffirait à rendre ses fuites inutiles.


    • Julien30 Julien30 11 janvier 14:32

      @Alren
      « Ceux qui se gavent » payent déjà plus que leur part d’impôts, par exemple les 10% les plus riches contribuent à 70% du montant total de l’impôt sur le revenu, vous trouvez vraiment que ce n’est pas assez solidaire ? Pour ce qui est des fonctionnaires, ils ne cotisent justement pas à l’assurance chômage, et là pour le coup on peut y voir un vrai manque de solidarité.

      « On sait bien que ce sont les gens modestes qui donnent aux grandes quêtes contre le cancer, la faim dans le monde etc. et non les riches. est-ce que vous trouvez ça normal ? »
      Oui les pauvres sont gentils et les riches sont méchants, il parait même qu’ils s’introduisent le soir dans les habitations des pauvres pour leur sucer le sang, qu’est-ce que vous voulez que je réponde à de telles caricatures...


    • Alren Alren 12 janvier 17:08

      @Julien30

      Il ne faut pas voir ce qu’ils paient (en supposant qu’ils ne trichent pas) mais ce qui leur reste après impôt à comparer à ce qui reste aux classes moyennes et populaires, ces dernières étant proportionnellement plus taxées que les riches.

      C’est d’autant plus scandaleux que les revenus et salaires mirobolants des riches ne sont pas le fruit de leur travail mais, par le biais du capitalisme, l’effet d’un véritable parasitisme social inutile à l’économie, nuisible même puisque cet argent part dans la bulle financière asséchant d’autant le circuit financier de l’économie réelle.


  • Laulau Laulau 10 janvier 15:36

    Une article qui reprend à son compte les idées toutes faites véhiculées par les media. L’auteur se garde bien de remarquer que les revendications des G.J. qui fleuraient le poujadisme est le racisme au début ont évoluées au cours du temps et sont aujourd’hui très proches du programme des insoumis. On pourrait dire que les J.G. ont récupéré le programme de Mélenchon mais ça ferait beaucoup de peine à l’auteur.


    • gruni gruni 10 janvier 15:47

      @Laulau

      « les revendications des G.J. »

      Alors là vous avez le choix et rassurez-vous il y en aura pour tout le monde, sauf Macron et les Républicains. 


    • Laulau Laulau 10 janvier 15:54

      @gruni
      Bien sûr mais ce qui est mis en avant aujourd’hui, c’est l’augmentation du smic, le RIC, le rétablissement de l’impôt sur la fortune, la 6eme république toutes choses étrangères au programme du RN, très attaché à la 5eme république et au blocage des salaires ....même s’il est aujourd’hui obligé de suivre les G.J..


    • gruni gruni 10 janvier 16:01

      @Laulau

      En attendant c’est Le Pen qui monte et Mélenchon qui descend, et ce n’est probablement pas dû au hasard. Il est vrai que ce sondage a été réalisé sur un panel de Français, pas uniquement des GJ


    • Laulau Laulau 10 janvier 16:32

      @gruni
      « En attendant c’est Le Pen qui monte et Mélenchon qui descend »

      Oui et alors, ça prouve quoi ? Que c’est Le Pen qui a raison et Mélenchon tord ?


    • gruni gruni 10 janvier 16:44

      @Laulau

      Non, c’est juste une réalité, ensuite qui à tort ou raison est une opinion personnelle 


    • waymel bernard waymel bernard 10 janvier 22:58

      @Laulau
      sur les ronds-points on entend on rencontre plus d’opposants à l’invasion migratoire que de défenseurs de la 6e république.


    • Le421 Le421 11 janvier 07:54

      @waymel bernard
      Mais bien sûr... Il suffit de le dire !!
      Vous avez du souvent traîner au bon endroit...

      Vos copains ont tout compris. Virer les immigrés redonnera du pouvoir d’achat.
      Ah c’est fin, tiens... Combien de QI ? 28 ? Bon pour les commandos-paras ou les CRS !!


    • Paul Leleu 11 janvier 11:32

      @waymel bernard

      « sur les ronds-points on entend on rencontre plus d’opposants à l’invasion migratoire que de défenseurs de la 6e république. »...

      ben ils devraient se mettre en cohérence avec les flics (qui votent à 70% FN) ... parce-que en attendant, ce sont les flics lepénistes qui tabassent le peuple français... et qui défendent concrètement le pouvoir des banquiers cosmopolites macroniens...

      alors les leçons de choses...


    • nun01 11 janvier 11:51

      @gruni
      Je suis pas lepeniste mais peut on encore croire que Marine Lepen serai pire que Macron qui nous fait ses crises d’enfant gâté. Peut on encore croire çà alors que les macronistes nous proposent la suppression des allocations familiales pour certains pauvres


    • gruni gruni 11 janvier 15:24

      @nun01

      « peut on encore croire que Marine Lepen serai pire que Macron »

      Sans aucun doute, Le Pen est incapable de gouverner. Mais nous verrons en 2022 ce qu’en pense les Français. Vous savez c’est très facile de dire qu’elle ferait mieux, ou comme moi que cela serait pire si elle prenait le pouvoir. Pour le savoir, il faudrait qu’elle soit élue. Personnellement je n’ai pas envie d’essayer.


    • Alren Alren 12 janvier 17:24

      @gruni

      "En attendant c’est Le Pen qui monte et Mélenchon qui descend, et ce n’est probablement pas dû au hasard. Il est vrai que ce sondage a été réalisé sur un panel de Français, pas uniquement des GJ"

      Beaucoup de GJ sont des travailleurs smicards, salariés ou non. Ils craignent la concurrence des immigrés (avec raison, c’est une des pistes du MEDEF pour faire baisser les salaires moyens).
      Or il ne leur semble pas que cet aspect des choses soit aussi important pour Mélenchon que pour Le Pen.

      Ce en quoi ils ont tort car la solution n’est pas de faire haïr les immigrés qui sont sur notre sol et que personne, pas même Le Pen au pouvoir, ne pourrait renvoyer chez eux.
      La solution beaucoup plus intelligente est de mettre fin aux traités inégaux de libre-échange avec les pays sans démocratie (il suffit de corrompre quelques dirigeants).
      Et de mettre fin aussi aux guerres néo-coloniales voulues par les USA pour que le dollar reste la monnaie de référence mondiale équivalente à l’or d’autrefois.


    • gruni gruni 12 janvier 18:31

      @Alren

      (il suffit de corrompre quelques dirigeants). C’est déjà fait Alren, la corruption est mondialisée et le pouvoir du fric, probablement sans précédent. Bref, vous avez raison sur Le Pen, peut-être réussira-t-elle tout juste à réduire un peu le flux des nouveaux arrivants, et seulement au début de son mandat. 
      Les inégalités de salaires entre les plus riches et le travailleur moyen ou pauvre sont inacceptables. Je crois que je serais dans un monde meilleur avant que cela change.


  • Taverne Taverne 10 janvier 15:40

    La convergence est telle qu’ils ont formé une troupe de théâtre qui se produira dimanche. Où ? Mais au théâtre du Rond-Point bien entendu...


  • math 10 janvier 15:41

    Le Pen pour l’instant, regarde le bocal à poisson sur la table ou se noie le jupiter..MDR


    • aimable 10 janvier 17:43

      @math
      il n’aurait pas du s’aventurer sur des sables mouvants , parce que plus il s’agite plus il s’enfonce .


    • Fergus Fergus 11 janvier 09:39

      Bonjour, math

      Attention de ne pas prendre ses désirs pour des réalités : Macron n’est pas encore noyé dans son bocal, loin s’en faut. Le sondage évoqué par Gruni montre d’ailleurs qu’il garde un solide socle électoral. Qui plus est, les Gilets jaunes pourraient lui venir en aide :

      Hier soir, on en était à 29 associations de Gilets jaunes potentiellement destinées à se lancer dans la politique.

      Parmi elles, celle de Haik Shaninyan — Gilets jaunes, le mouvement — aurait d’ores et déjà déposé une demande d’agrément politique en vue des Européennes, et son leader revendique 14000 adhérents et une cagnotte de (85000 euros hier) en cours de constitution en vue du scrutin de mai.

      Si la présence de Gilets jaunes aux Européennes se confirme, elle ne manquerait pas de tailler des croupières au RN et pourrait permettre à LREM de sortir en tête, loin devant les autres partis ! Ajoutez à cela que LREM n’a pas d’élus à Strasbourg. Or, à l’issue du scrutin, il en aura sans doute 5 ou 6, tous pris au PS et à LR. De quoi mettre du baume sur les plaies de la majorité et même permettre à ses porte-parole d’afficher leur satisfaction le 26 mai au soir !

      La réalité des faits politiques du moment est là, pas dans les incantations !


    • Fergus Fergus 11 janvier 09:41

      Bonjour, Gruni

      Que penses-tu de mon commentaire ci-dessus ? Partages-tu cette analyse ?


    • gruni gruni 11 janvier 10:02

      @Fergus

      Bonjour Fergus

      C’est vrai qu’il est bien trop tôt pour considérer que Macron est « noyé dans son bocal » Je doute fortement que Macron nous fasse du Hollande en 2022 et ne se présente pas. D’autre part, ton analyse me semble réaliste pour les européennes, Bien que les GJ ne soient pas d’accord entre eux. 


    • Paul Leleu 11 janvier 11:38

      @gruni

      moi j’aimerais connaitre ton avis sur le fait que concrètement les flics (qui votent à 70% FN) tabassent le peuple français, et défendent le pouvoir des banquiers mondialistes immigraitonistes macroniens...

      parce-que c’est une réalité bien réelle... et faudrait peut-être commencer à en parler...


    • Fergus Fergus 11 janvier 11:58

      Bonjour, Paul Leleu

      Les CRS et les Gardes mobiles n’ont a priori pas d’état d’âme, ils ne sont pas payés pour cela. Et lorsqu’ils « tabassent » c’est toujours sur ordre de leur hiérarchie, pas en raison de leur orientation politique personnelle. Mais pas seulement en Macronie : ils fonctionnent ainsi sous tous les types de gouvernement ! Actuellement, ils agissent sur ordre de Castaner et des préfets en relais du ministre. Mais il n’y a rien là de très nouveau.


    • Paul Leleu 11 janvier 12:50

      @Fergus

      on peut se foutre de la gueule des syndicats qui ne sont pas là... mais les flics, eux, sont-là... et pas du bon côté...

      après, avec des raisonnements comme les vôtres, ça explique pourquoi la police française s’est vautrée dans la Collaboration...

      Mais finalement, vous nous décrivez le mécanisme de la barabarie ordinaire d’Annah Harendt. A ce tarif, ce n’est plus la peine de faire de la politique, ni de parler de démocratie...

      tout le monde essaye de regarder ailleurs, et de détourner le regard de l’action particulièrement révoltante des forces de l’ordre prétentudement républicaines... sauf qu’à un moment, il faudra bien affronter cette question.


    • gruni gruni 11 janvier 15:30

      @Paul Leleu

       Fergus a justement répondu à cette question qui vous taraude tant l’esprit. Les policiers défendent la République et heureusement. Certes, il y a des bavures et trop des violences policières. Mais ça déborde des deux côtés


    • aimable 12 janvier 13:39

      @Fergus
      bonjour Fergus

      S’ il avaient un état d’âme , je pense qu’ils n’exerceraient pas ce métier et compte tenu de leur salaire horaire ils seraient gilets jaunes .
      En parlant de gilets jaunes , je pense qu’ils ont plus a perdre qu’a gagner en formant une ou plusieurs listes pour les européennes , hormis ce que vous avez développé , dans cette élection ils perdrons ce qui a fait d’eux des gilets jaunes dans les méandres de la politique .


  • sls0 sls0 10 janvier 16:32

    Faire des probabilités sur un sujet en regardant des sondages sur d’autres sujets il faut oser.

    Déjà faire des probabilités sur le même sujet que le sondage peut être hasardeux si le sondage a mal été pensé, ici l’auteur ose le mélange des genres.


    • Pere Plexe Pere Plexe 10 janvier 19:14

      @sls0
      Il est moins question de probabilité que de l’expression de vœux .

      Se présenter en rempart au RN (ex FN) est la seule issue pour la Macronie.
      L’auteur comme tout ce qui reste du fan club présidentiel le sait 
      En ce sens il sont proche à aider MLP et à la designer « première opposante »


    • Paul Leleu 11 janvier 11:40

      @Pere Plexe

      oui... et il y a aussi cette réalité lancinante : les flics (qui votent à 70% FN) tabassent le peuple français chaque samedi, et défendent le pouvoir macroninen des banquiers mondialistes immigrationistes...


  • Laulau Laulau 10 janvier 16:41

     "En mettant à la porte la partie de la France insoumise qui représente le souverainisme et qui était critique à l’égard de la submersion migratoire, il (M. Mélenchon) s’est livré, pieds et poings, aux indigénistes (...) qui sont représentants d’une extrême gauche communautariste et immigrationniste« (Radio Classique)  »

    C’est votre avis, Gruni ou celui des media ? Il y a deux ou trois mois on (« la gauche » et les media) reprochait à L.F.I. de ne pas être pour la libre circulation des travailleurs ......

    Vous devriez comprendre que quoi que fasse la F.I. les media le lui reprocheront. Vous feriez bien de vous demander pourquoi.


    • gruni gruni 10 janvier 16:48

      @Laulau

      « C’est votre avis, Gruni ou celui des media ? » Non, c’est l’avis de Le Pen 

      « Vous feriez bien de vous demander pourquoi. » Vous aussi


    • Laulau Laulau 10 janvier 16:56

      @gruni
      C’est le Pen qui a écrit dans ça ? J’en doute un peu, quant à la deuxième question, je sais pourquoi, c’est parce que les media sont détenus à 98 % par des financiers qui auraient tout à perdre avec les insoumis au pouvoir.


    • Laulau Laulau 10 janvier 16:57

      @Laulau
      suite :

      Maintenant si c’est vraiment une citation de Marine Le Pen je suis surpris de vous voir la reprendre à votre compte.


    • gruni gruni 10 janvier 17:05

      @Laulau

      Où ai-je dit que je la reprenais à mon compte. En parler ne veut pas dire que je suis d’accord. C’est juste un sujet de débat en rapport avec l’actualité. Personnellement je me situe au centre gauche, et ce n’est pas d’aujourd’hui. Donc pour moi c’est ni ni.


    • Fergus Fergus 11 janvier 09:43

      Bonjour, Laulau

      Gruni a raison : Le Pen est bien l’auteur de ces propos. Elle les a d’ailleurs réitérés sous une forme légèrement différentes hier soir sur le plateau de France 2. 


    • Paul Leleu 11 janvier 11:43

      @Zaza

      moi je suis d’accord que Mélenchon a fait une connerie définitive en dégageant les souverainistes au profit des gauchistes...

      mais ça ne résoud pas la question de savoir pourquoi les flics (qui votent à 70% FN) tabassent le peuple français, et défendent le pouvoir immigrationiste des banquiers macroniens...

      ça , je serais curieux de connaitre votre savante explication...


  • zygzornifle zygzornifle 10 janvier 17:18

    Macron va nous sortir le sursaut Européen et ceux qui gueulent contre lui et manifestent vont encore une fois veauter pour lui et faire barrage a l’innommable Hahahaha....


  • leypanou 10 janvier 17:44

    Des gauchistes, des communautaristes et des indigénistes constituent l’ossature de son mouvement, plus que de son électorat 

     : vous avez oublié un qualificatif, mais je me garderais bien de le donner car LFI n’aime pas trop les vérités dérangeantes.


    • gruni gruni 10 janvier 17:50

      @leypanou

      «  vous avez oublié un qualificatif  » Je n’ai rien oublié, cette phrase est de Le Pen, pas de moi. 

      « mais je me garderais bien de le donner » Dommage pour le débat.


    • Pere Plexe Pere Plexe 10 janvier 19:47

      @leypanou
      les vérités dérangeantes ?
      Du genre que c’est l’extrême centre qui appelle à tirer sur la foule ?
      Après P Goulet députée LREM c’est L Ferry ex ministre de Raffarin qui appelle à tirer dans le tas.
      J’imagine le déferlement de réactions indignés si Melenchon ou MLP avez eu de tels propos !


    • Paul Leleu 11 janvier 11:46

      @leypanou

      « LFI n’aime pas trop les vérités dérangeantes » ...

      et le FN va nous donner une explication à cette vérité dérangeante : ce sont les flics (qui votent à 70% FN) qui tabassent le peuple français , et défendent concrètement aujourd’hui le pouvoir des banquiers mondialistes macroniens...

      alors ça, dans le genre vérité qui dérange.... c’est le gros tabou...


    • leypanou 11 janvier 12:05

      @Paul Leleu
      vous devriez savoir comme moi que le FN comme LFI ne sont que des leurres et qu’ils n’arriveront jamais au pouvoir, car trop clivants, les uns trop allergiques aux non-caucasiens, les autres trop « humanistes ».

      On peut tourner le problème dans tous les sens : leurs ADN sont là. Alors, 1er parti d’opposition ou 10ème parti d’opposition, qu’est-ce que cela change ? C’est la satisfaction des médiocres tout çà.

      Et les 2 s’accrochent à leurs stratégies non-gagnantes : des rigolos. D’un côté, on a un faux souverainisme, de l’autre, un humanisme crétin (l’Aquarius est passé par là).


    • Paul Leleu 11 janvier 12:38

      @leypanou

      c’est pas le sujet... le sujet c’est qu’on m’explique comment les flics qui votent FN à 70% font pour concilier leur « patriotisme populaire » avec le fait de tabasser des gilets-jaunes...

      on nous a tellement fait des leçon de pays-réel qu’on a bien le droit aujourd’hui à quelques explications...


    • Odin Odin 11 janvier 13:32

      Bonjour@Paul Neneu
      Je pense que vous devriez diversifier vos commentaires avec vos 70 %. Seriez-vous atteint de sénilité ? Fergus vous a déjà répondu.

      Fergus 11 janvier 11:58

      Bonjour, Paul Leleu

      Les CRS et les Gardes mobiles n’ont a priori pas d’état d’âme, ils ne sont pas payés pour cela. Et lorsqu’ils « tabassent » c’est toujours sur ordre de leur hiérarchie, pas en raison de leur orientation politique personnelle. Mais pas seulement en Macronie : ils fonctionnent ainsi sous tous les types de gouvernement ! Actuellement, ils agissent sur ordre de Castaner et des préfets en relais du ministre. Mais il n’y a rien là de très nouveau.


  • Kapimo Kapimo 11 janvier 07:54

    Comme les gens n’ont pas confiance en la classe politique qui s’est compromise et qui est constituée d’arriviste, les electeurs préféreront un gilet jaune sorti du mouvement.


  • troletbuse troletbuse 11 janvier 09:49

    Tiens Grounichou le FFI (faux FI), qui a réussi à nous pondre un article qui ne parle pas de son chouchou Micron. Faut bien distraire les lecteurs. Cerise sur le gateau, un lien sur BFMerde WC


  • jules 11 janvier 11:41

    Bonjour, encore un article et des commentaires de la part de ceux qui ne sont pas sur un rond-point au quotidien. Les médias audio-visuels occupent les antennes avec les mêmes débats hors sol ! Dans le froid et sous la pluie, il n’est pas question de savoir à qui profite le mouvement des Gilets Jaunes, Madame Le Pen ou Monsieur Mélenchon. Nous sommes juste des pauvres  ! Un mot qui fait peur à tout le monde. Pour la plupart, nous avons moins de 900 € par mois pour vivre, nous allons au cinéma deux fois par an au mieux, jamais au théâtre, au concert, au restaurant. Voilà notre quotidien, alors savoir qui va récupérer notre mouvement nous importe peu. Depuis notre rond-point, au milieu des centres commerciaux, nous avons lancé une proposition d’action pour tous : cet hiver, réduisez vos achats et n’utilisez plus votre carte bancaire pour les payer, juste des espèces et des chèques, une sorte de jeûne économique !


    • Paul Leleu 11 janvier 11:52

      @jules

      « Pour la plupart, nous avons moins de 900 € par mois pour vivre, nous allons au cinéma deux fois par an au mieux, jamais au théâtre, au concert, au restaurant » ...

      c’est peut-être pour cela que vous commencez à avoir 2 neurones qui repoussent... parce-que si c’est pour aller voir, écouter ou bouffer de la merde, c’est vraiment pas la peine d’être riche...

      finalement, vous êtes un peu plus frais depuis que vous n’avez plus les moyens de vous abrutir...


    • jules 11 janvier 11:59

      @Paul Leleu
      Le mépris envers les plus pauvres reste une valeur sûre !


    • troletbuse troletbuse 11 janvier 12:35

      @jules
      cet hiver, réduisez vos achats


      L’état s’en est déjà chargé par le prélèvement à la source.
      Plus d’achat pour les soldes, plus de cagnotte sur le livret A, un petit cadeau aux automobilistes, etc..
      https://www.lesechos.fr/04/10/2018/lesechos.fr/0302341232591_vers-une-nouvelle-hausse-des-tarifs-d-assurance-auto-et-habitation-en-2019.htm
      Et on va payer pour ceux qui n’ont pas d’assurance. C’est pas beau ça, comme on paye déjà pour les « migrants »
      https://www.lelynx.fr/assurance-auto/couverture/contrat/defaut-assurance/augmentation-prix/


    • Paul Leleu 11 janvier 12:53

      @jules

      « Le mépris envers les plus pauvres reste une valeur sûre ! »...

      bien sûr mon chéri... on peut dire que tu comprends tout toi... ça t’a pas traversé l’esprit que je suis aussi fauché que tes gilets-jaunes ???

      et que ma phrase était destinée à te faire un peu réfléchir plus largement...


    • Alex Alex 11 janvier 15:50

      @Paul Leleu
      Effectivement, vous affichez régulièrement votre mépris envers non seulement le petit peuple, mais aussi envers toute personne osant avoir un avis différent du vôtre, qui serait forcément le meilleur, et ce, dans tous les domaines.
      Vous vous déclarez « fauché » ; c’est très peu vraisemblable compte tenu de vos écrits d’un niveau de français très correct. Je vous suspecte d’avoir été un fonctionnaire petit chef ne tolérant aucune « insoumission » de la part de ses subordonnés.
      Mais je suis prêt à parier que vous déclarez « démocrate » et « de gauche, » alors que vos commentaires montrent que vous êtes plus proche d’un fasciste.


Réagir