mardi 12 mars - par Gilles Mérivac

Mode d’emploi pour les dictateurs en herbe

Bien évidemment, cet article n'est qu'une parodie de conseils, le but réel étant de démonter un mécanisme qui a malheureusement montré (et montre encore) tout au long de l'histoire humaine qu'il pouvait fonctionner.

 

Rassembler et cristalliser les mécontentements

Pour vous hisser au pouvoir, il vous faudra utiliser les ressorts de la nature humaine. Les plus puissants sont la jalousie et l'envie, car les frustrations sont inévitables au cours d'une vie. La cible du mécontentement doit donc être la plus répandue possible, en général il s'agit des gens aisés, qui possèdent un peu plus que les autres, et surtout si ce sont des gens qui viennent de l'extérieur, ils feront l'unanimité contre eux. Faites vous le porte drapeau le plus visible possible en n'hésitant pas à forcer la charge sur ce bouc émissaire, peu importe que ce que vous dites soit vrai ou faux, les gens aimeront vous entendre marteler des imprécations contre des gens qu'ils n'aiment pas.

Il y a là bien sûr un travail d'acteur à réaliser, mais avec suffisamment d'énergie et de sincérité simulée, vous allez très vite grimper dans la hiérarchie de votre mouvement. Si vous avez quelques scrupules, ne vous inquiétez pas, vous finirez sans problème par croire tout ce que vous racontez, comme tous les manipulateurs.

Comme tous les gourous, les marabouts, les voyants ou les diseurs de bonne aventure, vous avez appris très tôt à déceler les faiblesses des gens et à en tirer parti. Vous êtes donc maintenant très entraîné et vos discours sont capables d'apporter à votre public exactement ce qu'il attend. Vous êtes désormais une célébrité de la scène politique et vous avez de nombreux suiveurs.

Conquérir et consolider le pouvoir

Il faut maintenant consolider votre position et penser au nerf de la guerre, l'argent. A présent que vous pouvez compter sur une masse importante de partisans, allez parler à tous ceux qui détiennent le pouvoir économique. Comme ce sont des gens réalistes qui connaissent la force qui est derière vous, ils vous appuieront volontiers si vous leur faites miroiter des bénéfices futurs. Rassurez-les, donnez leur toutes les assurances qu'ils désirent, cela ne vous engage à rien et ne mange pas de pain.

Un autre atout capital qu'il ne faut pas laisser de côté, la jeunesse. Créez le plus tôt possible des brigades de jeunes avec si possible un petit rite initiatique et des signes de reconnaissance, drapeau ou tenue très reconnaissables. Les adolescents et les jeunes gens en général cherchent à s'intégrer dans la société, ils sont dont naturellement conformistes, ils s'habillent de la même façon et ont les mêmes codes. Ils sont donc beaucoup plus influençables et manipulables que leurs aînés qui se méfient davantage, ils vont donc adhérer farouchement à vos idées, surtout si elles sont radicales, toutes les études le montrent. Souvenez-vous des jeunesses hitlériennes, des gardes rouges de Mao, des jeunesses communistes du Cambodge et des enfants soldats de Sierra Leone, il n'est pas d'exactions qu'ils ne puissent commettre.

Enfin, le grand jour est arrivé, la foule vous ovationne en faisant flotter des milliers de drapeaux et en scandant votre nom à pleins poumons, c'est le jour de la victoire que vous avez obtenu en promettant une vie meilleure et des lendemains qui chantent. Mais ne vous ne vous reposez pas encore sur vos lauriers, ce n'est qu'une première étape.

Verrouiller tous les centres décisionnels

Vous allez maintenant faire d'une pierre deux coups en récompensant ceux qui vous ont soutenu et en éliminant vos opposants éventuels. En utilisant l'alibi égalitaire, remplacez tous ceux qui sont à la tête des entreprises florissantes et remplacez-les par des gens entièrement dévoués à votre cause, ou même des membres de votre famille. Même si le savoir faire des gens de l'extérieur a bénéficié à toute la population, remplacez-les aussi, dieu reconnaîtra les siens.
Bien entendu, vous ne pouvez pas prendre le risque d'être critiqué, il faut prendre le contrôle de tous les moyens d'information disponibles, presse radio et télévision. Pour internet, c'est un peu plus délicat, mais c'est aussi négociable avec les fournisseurs d'accès. Menez des campagnes contre les informations provenant de la Toile en prétendant qu'elles sont fausses, vous sèmerez ainsi le doute dans la tête des gens.


N'oubliez pas la justice, c'est une institution qui de toutes façon se prête bien à la corruption, ses membres étant généralement friand d'honneurs et de reconnaissances de toutes sortes. Enfin, pour les derniers récalcitrants, les milices de jeunes sauront facilement les dissuader.
Prends l'oseille et tires-toi
Evidemment, on ne pas avoir à la fois le dévouement et la compétence. Il est donc très probable qu'àprès quelques années, le fonctionnement des services est des entreprises s'enraie, et que la production s'effondre, faute de maintenance adéquate. Les prix des denrées indispensables s'envole, vous êtes maintenant obligé de créer de plus en plus de monnaie, et l'inflation augmente inévitablement. Mais heureusement, vos avoirs sont bien protégés dans des comptes anonymes situés à l'étranger.
Des pannes gigantesques paralysent parfois une grande partie du pays et le mécontentement prend des proportions inquiétantes, même si tout est sous votre contrôle. Il vous reste cependant une carte à jouer, clamer haut et fort dans toutes les tribunes possibles que ce sont les pays impérialistes qui sabotent "l'héroïque effort du peuple dans sa lutte contre l'obscurantisme", cela ne veut pas dire grand-chose, mais çà en jette ! Et surtout, cela permet de rejeter la responsabilité sur quelqu'un de manière plausible, puisque pratiquement toutes les puissances dominantes essaient d'influencer les autres états d'une manière ou d'une autre.
Il est possible que malgré tous ces stratagèmes, les choses tournent mal. Dans ce cas, suivez mon conseil, démissionnez et coulez des jours tranquilles avec l'argent que vous avez amassé. Je sais, c'est la partie la plus difficile, car vous vous êtes piégé vous-même, et comme certains acteurs ne font plus la différence avec le personnage qu'ils incarnent, vous avez fini par croire que vous étiez le sauveur du peuple alors que vous n'étiez qu'un vulagaire escroc.
Dans le cas où vous n'y arriveriez pas, l'auteur décline donc toute responsabilité quant aux conséquences facheuses qui pourraient s'ensuivre.

 



24 réactions


  • baldis30 12 mars 18:23

    bonsoir,

     à la lecture des étoiles on s’aperçoit que deux dictateurs en puissance n’ont pas apprécié de voir leur méthodologie dévoilée

    Revenons à un point précis

     «  coulez des jours tranquilles avec l’argent que vous avez amassé »

     Encore faut-il trouver un havre de paix !

    Et ce n’est pas facile ... « les gens sont méchants » selon Fernand Reynaud.... et ils vous chasseraient s’ils vous reconnaissaient !

    Toutefois, par grandeur d’âme et au nom de l’humanité et des droits de l’homme il est un pays accueillant où tous les dictateurs du monde acquièrent ( on ne sait comment mais passons...) des résidences discrètes ...


    • Gilles Mérivac Gilles Mérivac 13 mars 10:32

      @baldis30
      Le carnet de chèques permet bien souvent de passer l’éponge sur des faits qui sont sévèrement punis quand les autochtones se le permettent. Pour quelques poignées de dollars, on déroule le tapis rouge, on privatise les plages, on limite la libre circulation, etc.


  • Eric F Eric F 12 mars 21:19

    « ce sont les pays impérialistes qui sabotent »l’héroïque effort du peuple dans sa lutte contre l’obscurantisme"

    Quand les lumières sont éteintes faute de courant, le pays est plongé dans l’obscurantisme smiley


  • Claude Simon Claude Simon 13 mars 06:13

    A part détruire l’herbe, planter radis et choux kales, je ne vois pas trop comment alimenter tout ces radicalisés.


    • baldis30 13 mars 09:20

      @Claude Simon
      bonjour,
      « planter radis et choux ... alimenter les radicalisés »
       bien au contraire il faut les encourager à planter des crucifères dont les choux et essentiellement cette espèce !
      En effet il est connu que pour dépolluer les sols de métaux lourds certaines crucifères sont efficaces et même utilisées systématiquement dans certains pays, .... la suite est facile à imaginer ...
      Il est rare de pouvoir se débarrasser de plusieurs maux à la fois ..... il y a eu la bombe A mais c’est d’une vulgarité indigne .... !?


  • devphil30 devphil30 13 mars 06:37

    L’auteur parle de Jupiter ??

    Ah non , à je croyais tellement on peux y voir un début de ressemblance....

    Faudrait pas que Jupiter lise cet article cela pourrais lui monter à la tête , déjà qu’il se prend bien le citron.

    La seule solution se nomme les contres pouvoirs par le peuple , les élus d’opposition mais cela tiens au caractère des personnes également.

    Le pouvoir rend aveugle et cynique , la raison d’état un bien grand mot pour un déni de démocratie et de transparence.

     


    • troletbuse troletbuse 13 mars 07:02

      @devphil30
      Ben non. Comme je n’ai pas vu la photo du Micron sur l’article, j’ai jugé qu’il était inutile de le lire.


    • devphil30 devphil30 13 mars 08:36

      @troletbuse

      Au contraire j’ai trouvé l’article intéressant et retraçant bien la dérive que peux subir une personne lorsqu’il détient du pouvoir.
      Vis à vis de Macron on sent que nous sommes proche de cette forme de dérive 


    • Gilles Mérivac Gilles Mérivac 13 mars 10:42

      @troletbuse
      Vous savez bien comme moi que notre « bien aimé » président supporte très mal les critiques (cela lui occasionne sans doute des brûlures d’estomac). D’autre part, de plus en plus de lois subjectives sont votées pour limiter les critiques, et malgré les belles paroles, l’institution judiciaire n’est pas vraiment indépendante du pouvoir. L’épisode du « mur des cons » m’a échaudé et je n’ai plus confiance.

      Tout çà pour vous dire que je n’ai pas vocation à être un martyr et donc je laisse chacun tirer ses propres conclusions sur Macron. Par contre, je peux critiquer sans problème les chefs d’états étranger, les Erdogan, Bouteflika, tous les émirs réunis, Maduro, etc.

      Comme chantait Léo Ferré « Et mon dieu, çà ne manque pas ! »


    • troletbuse troletbuse 13 mars 11:57

      @Gilles Mérivac
      Donc le mot dictateur est une injure ?


    • Gilles Mérivac Gilles Mérivac 13 mars 13:25

      @troletbuse
      Décider ce qui est une injure ou pas est subjectif, et depuis les premières lois antiracistes (lois Pleven si j’ai bonne mémoire), la justice est devenue subjective, donc dangereuse pour la liberté d’opinion


    • troletbuse troletbuse 13 mars 14:35

      @Gilles Mérivac
      Vous avez raison. La justice est devenue plutôt soumise. Peut-on encore appeler cette institution justice ?


  • paulau 13 mars 11:48

    Le contrôle du net , on y arrive :

    .....l’article 2 de la proposition de loi propose de rendre obligatoire pour les réseaux sociaux la vérification de l’identité de leurs membres. Concrètement, si un individu veut ouvrir un compte Twitter, Facebook, etc.… il devra au préalable fournir une pièce d’identité au site internet ainsi qu’une déclaration de responsabilité pour les propos qu’il tient.
    source :
    http://www.assemblee-nationale.fr/15/propositions/pion1745.asp


    • foufouille foufouille 13 mars 11:55

      @paulau

      je ne vois pas trop comment fessebouc pourra vérifier cette photocopie. ce sera aussi à double tranchant pour eux. si c’est comme en allemagne, il faudra 2 000 000 de pseudos.
      au pire, les réseaux crypter vont fleurir.


    • Nolats Nolats 13 mars 14:23

      @paulau
      Il y aura des artifices pour s’inscrire depuis un autre pays qui n’exige pas l’identité, à moins d’avoir un intranet national fermé.


  • paulau 13 mars 13:46

    Clip produit par Macron pour accompagner sa lettre aux européens du 5 mars dernier. Clip qui me semble digne de la Corée du Nord.

    https://www.youtube.com/watch?v=R0FSDrTjSuw&feature=youtu.be&t=5


    • Nolats Nolats 13 mars 14:32

      @paulau
      Ce genre de clip est aussi en vigueur outre atlantique, il a du prendre des cours chez les télévangélistes ! Manque le salut au drapeau étoilé, main sur le coeur et larme à l’oeil


    • troletbuse troletbuse 13 mars 14:38

      @paulau
      Ce clip est une honte. Il incite à la haine. On dirait que c’est un certain Adolf qui parle.


    • troletbuse troletbuse 13 mars 14:50

      @paulau
      D’ailleurs, je pense que dans ce clip, c’est Schumann, le pro-nazi qui signe un traité.


    • baldis30 14 mars 13:31

      @Nolats
      bonjour,
       « main sur le cœur »
       Il faut vérifier en permanence que personne n’est en train de faucher votre portefeuille ! je ne comprends pas votre étonnement !  smiley


  • Pere Plexe Pere Plexe 13 mars 20:28

    il manque l’élément capitale à toute dictature :

    l’ennemi.

    Réel ou imaginaire c’est la guerre contre lui qui justifiera toutes les décisions.

    Mais c’est aussi vrai pour les autres états prompt a s’imaginer de puissants complots contre eux.

    Macron Poutine Trump et bien d’autres en usent abondamment pour justifier l’injustifiable.


Réagir