samedi 6 août 2011 - par A. Nonyme

Monde de merde

Jeudi 4 août. Petite soirée entre moi-même, à surfer sur le web et à "facebooker" avec quelques "z'amis". "Téloche" en bruit de fond, le jingle de Soir3 ne me détourne pas plus que ça de mon écran aussi froid que social...

Et puis, la sale news tombe…

Tel l'ado pubère dont je n'arriverais pas à me défaire, je m'indigne. Mot dans l'ère du temps. Des raisons de s'indigner, il n'en manque pas n'est-ce pas ? Mais ça deviendrait un travail à plein temps.

Exemple. Tiens, l'autre tâche de Raymond Domenech va toucher près de 1 million d'euros suite à sa rupture de contrat, pour faute grave. Je me ferais bien une petite faute grave moi. L'échec c'est bien payé, je trouve. Mais je ne peux pas, je suis un salop de patron. Patron de moi-même en fait. Et puis, c'est le droit du travail.

Y'a le CAC 40 aussi. Le truc dont 99,9% de la population mondiale n'a rien à b…. braire dirons nous. Ça c'est un truc de trader. Cherche pas, t'es pas dedans. Un trader, c'est un mec qui coule la Grèce en une nuit et qui trouve ça cool. Ça va lui rapporter un max de blé et il va en remettre une couche en dépeçant le pays : à toi les plages, à moi le port, à toi les sites archéologiques, à moi l'aéroport…

Et puis la Syrie, l'Afghanistan, les sans-logis, le Darfour, Haïti (sorti du top 50 depuis belle lurette), les violeurs, les voleurs en col blanc, accessoirement violeurs aussi… STOOOOOP !

Or ainsi j'écoute vaguement le Soir3. La Lybie revient, pas à la une, non, mais dans le flot des brèves. Drame de la guerre qu'il dit, le gars endimanché intérimaire du mois d'août, qui joue là un moment important de sa carrière. Passons.

Entre la poire et le fromage donc, tombe cette info : encore un drame avec ce bateau de Libyens fuyant les combats, en direction de l'île de Lampedusa. En gros, le commentaire : "parmi les 300 personnes à bord, une centaine de réfugiés n'auraient pas survécu à la traversée. Surtout des femmes. Les hommes ont été obligés de jeter leur corps à la mer". Pourquoi, comment ? Hé ho, ça va. Je n'y étais pas moi. Point barre.

Je ne veux pas faire mon Paul Villach, mais rien que là, il y aurait beaucoup à dire. Info fraîche, non vérifiée, sur des images non identifiées (date, heure), avec le conditionnel de circonstance.

Que les méchants musulmans jettent leur femme par dessus bord ? Que la place du sexe "faible" n'a pas le même rang partout ? Je ne rajouterai rien là-dessus. Question de culture, d'histoire, de religion, de mœurs ?… Franchement je n'en sais rien si ce n'est que la maxime "les femmes et les enfants d'abord" peut a priori connaître diverses interprétations(1).

Bon, quoi alors ? Alors le ton monocorde du présentateur (à différencier du métier de journaliste, espèce en voie de disparition) m'a choqué, interpellé, et finalement indigné. Zéro émotion, zéro compassion, zéro information. Journée noire sur les autoroutes ce samedi ? Il fait chaud ? Les gamins crèvent de faim, ici ou là, alors que les milliards sifflent au-dessus de nos têtes ? La pluie mouille ? Tout pareil ! C'est juste des gens, mais les gens, ça vaut combien au CAC 40 ?

Je me rappelle d'un pote, légèrement maniaco-dépressif, qui aimait dire "la vie est une tartine de merde dont on croque chaque jour une bouchée". Le pire c'est qu'à force, on s'habitue.

Monde de merde.

(1) Hara-Kiri trède marque. M'en voulez pas.



49 réactions


  • cevennevive cevennevive 6 août 2011 09:13

    Bonjour A. Nonyme,

    Belle description ricanante de nos « vague à l’âme »... Il vaut mieux en rire (jaune) en essuyant une larme discrère.

    En parlant d’infos : sur France Inter, hier matin, j’ai entendu cette phrase, à propos des morts accidentés de la route, dont le nombre dépassait les prévisions :

    - Nous sommes bien loin des 300 morts PROMIS par Nicolas Sarkosy...

    PROMIS !!! Evidemment, s’il l’avait PROMIS, cela ne risquait pas de se produire...

    Cette phrase m’a indignée au-delà de tout.

    « Promettre des morts » ? Il est vrai qu’en Libye...

    Cordialement.


    • JL JL 6 août 2011 10:02

      Bonjour cevennevive, oui, cet article m’a foutu le bourdon aussi, pardon A. Nonyme.

      Cette façon de parler qu’ont les « journalistes » est une calamité ! Avec la déformation des mots - Horeusement ! - cela dénote la déliquescence certaine de la pensée : une paresse intellectuelle coupable. Je crois que cela tient aux critères d’embauche : un intellectuel paresseux et bien conformiste, c’est une valeur sûre pour les médias dominants.


    • morice morice 6 août 2011 14:48

      pas fichue de déceler le message raciste ; bravo, vous vous posez là la cévennevive ! 


    • cevennevive cevennevive 6 août 2011 15:13

      Non Morice, je n’ai pas décelé de « message raciste ». Mais je suis une grande naïve. Et n’étant pas raciste pour deux sous je crois que tout le monde est comme moi...


    • cevennevive cevennevive 6 août 2011 18:25

      J’ajoute, Morice, que ce mot « RACISTE » est bien galvaudé. C’est un vilain mot, certes, qui signifie une attitude ignoble, et de bien vilaines pensées. J’en conviens.

      Il est employé parfois comme une injure, souvent méritée.

      Mais il est prononcé le plus souvent sans motif, sans véritables réflexions de la part de celui qui le lance à la figure de quelqu’un qu’il n’aime pas ou à qui il ne sait que répondre...

      Voyez-vous, si je n’aime pas le méchoui, je suis « raciste »... Si je n’apprécie que modérément le fait de tuer des animaux en les laissant vider de leur sang : je suis « raciste »... Croyez-vous cela ?

      Essayons de ne pas affadir ce mot en le prononçant à tous propos.

      Cordialement.


    • A. Nonyme A. Nonyme 6 août 2011 21:56

      Salut à tous ! Désolé de revenir tardivement sur cet article, mais j’ai été un publié par surprise smiley


    • A. Nonyme A. Nonyme 6 août 2011 21:58

      Cevennevice,vous avez bien saisi le coup de gueule épidermique. J’ai communiqué ma colère et mon bourdon que j’espère passager. Je sais, c’est môche.


    • A. Nonyme A. Nonyme 6 août 2011 22:04

      Vous savez Cevennevive, dites à Morice que vous aimez le saucisson et le pinard et il vous cataloguera direct raciste, donc d’extrême droite, donc fasciste. Il tourne autour de ces trois définition comme une mouche autour de sa... Et il tourne, tourne, tourne...

      Je n’avais pas relevé les « 300 morts promis ». Ça m’aurait énervé encore plus !!!


  • latortue latortue 6 août 2011 11:14

    Salut l’auteur ,j’ai une vieille corde dans mon garage mais encore très solide ,et parfaite pour soigner ta dépression je te la donne si tu veux ,moi j’affute ma fourche pour changer ce monde de merde .


  • LeGus LeGus 6 août 2011 11:17

    Vos à priori haineux troublent votre jugement, voici un extrait d’un article parlant de bateau du 4 aout.
    « 4 août : 350 migrants, entassés dans un bateau en bois de 20 mètres de long, arrivent à Lampedusa. Selon Mario Testa, médecin de MSF (Médecins Sans Frontières), présent à Lampedusa, les migrants « sont restés pendant six jours et six nuits en haute mer sans eau ni nourriture. Une femme marocaine parle d’une centaine de victimes. Ils seraient morts de faim et de soif, leurs corps ont été jetés à la mer. »

    sources :http://www.liberation.fr/monde/01012352877-traversee-fatale-pour-au-moins-1500-migrants-libyens

    Votre présentation des faits laisse croire que les occupants mâles du bateau ont jeté par dessus bord les femmes et les enfants bien vivant pour alléger leur esquif, ce qui serait en effet monstrueux, mais en l’occurrence c’est faux.

    Bravo à la modération d’Agoravox, qui laissant passer des informations tronquées ou mensongères participe à la haine. On ne fabrique pas des Anders Bering Breivik autrement.


    • morice morice 6 août 2011 14:40

      il a fait mieux en venant vanter les mérites de Marine le Pen ici-même !


    • A. Nonyme A. Nonyme 6 août 2011 22:20

      Vous avez raison Legus, sauf que.
      La raison qui m’a fait « prendre des tours » c’est que j’ai justement reçu cette information de cette manière, en une phrase ou deux, et tellement mal formulées qu’elles en étaient à peine françaises. Je vous invite à revoir cette édition du Soir3 pour vous faire une idée par vous-même.
      http://jt.france3.fr/soir3/ (en espérant que ce soit le bon lien).

      Elles pouvaient laisser croire effectivement à cette ignominie qui, je vous le rappelle, est déjà arrivée. Elle traitait surtout cet épisode affreux de la misère humaine à un niveau inférieur aux infos sur les bouchons du mois d’août. Des infos complémentaires ont ensuite été données le lendemain, après la rédaction de ce texte qui s’attaque à la forme de l’info. Avec si peu de fond autant ne rien dire jusqu’à ce qu’on ait pu étayer le propos non ?
      Quand à la forme « haineuse » de mon texte, vos a priori me rappellent votre compère du dessous.


    • LeGus LeGus 6 août 2011 22:40

      J’ai visionné votre journal, je retranscris le passage en question ( 10 minutes) :
      « Selon nos informations une centaine de passagers n’auraient pas survécu (pause) leur corps ont été jeté à la mer. »

      À chacun de juger.


    • A. Nonyme A. Nonyme 7 août 2011 00:18

      Si vous tenez 10 minutes avec ça, bravo : clap, clap, clap !
      Si vous indiquez la 10ème minute, alors c’est que c’est Bayrou qui passe l’info.
      Vous n’êtes pas pote avec Momo vous ?...


  • ubotugy ubotugy 6 août 2011 12:17

    A. Nonyme qu’il croit, je connais ton remède : jette ta TV par la fenêtre et termine-là avec une batte de base-ball smiley

    Et après il te reste à faire un pas de côté : le système qui te déprime c’est toi-même.


  • Clojea Clojea 6 août 2011 12:53

    Bonjour . Ca tombe bien, j’allais écrire un billet sur Domenech, ou comment être désagréable, être impoli, avoir démontré son incompétence, et toucher 1 000 000 d’Euros.... Décidément le monde du football me donne la nausée....


    • A. Nonyme A. Nonyme 6 août 2011 22:31

      Oui Clojea.
      L’echec paye bien. Il en est de même avec les grands patrons virés par leur conseil d’administration mais dont la chute est grandement amortie par un magnifique parachute de couleur dorée.
      Le pompon avec Domenech, c’est qu’il a attaqué la fédération aux prud’hommes pour rupture abusive. Cette dernière a préféré aller à la transaction pour clore l’affaire et éventuellement payer moins cher, car le salaire de Domenech tournait je crois autour de 80 000 euros/mois.
      A gerber en effet.


  • Vipère Vipère 6 août 2011 12:53

    Bonjour à tous et à A. Nonyme

    Difficile de vous contredire ! L’actualité n’est pas rose. Depuis dix jours les titres boursiers n’ont cessé de dégringoler à la baisse ! Un krach boursier se profilerait-il à l’horizon ? Tout porte à le croire. Ceux qui n’ont pas d’actions d’entreprise du CAC 40 peuvent dormir sur leurs deux oreilles. C’est mon cas. 

    Pour les autres des boîtes de kleenex !

    Ceux qui ont confié leurs économies à la Banque ne dorment pas tranquilles non plus. On les comprend !

    Si vous n’avez pas de titres, pas d’économie, vous dormirez tranquille.

    Voilà le point positif du jour. Po-si-ti-vez !


    • slipenL’air 6 août 2011 13:06

      Salut
      je suis un peu grognon en ce moment moi t’aussi
      le Taureau ne serai-il pas dans l’ Uranus. ?.. smiley

      Pour les femmes par dessus bord,j’aurai fait pareil
      mais j’aurai gardé les gosses, c’est mon coté pédo

      OK ! OK ! ....là je sort vite fait avant de me faire.. ? (pour de bon)
      désoly
       smiley


    • morice morice 6 août 2011 14:50

      Difficile de vous contredire !


      et pourtant si : aucune femmes n’a été jetée par dessus bord parce que les hommes à bord étaient musulmans... 

      voyez, c’est très facile ! 

    • A. Nonyme A. Nonyme 6 août 2011 22:35

      No problemo Slipen’Lair, z’êtes dans le ton. Un peu rêche mais je suis client.
      Au moins vous comprenez ce que vous lisez vous. Une faculté qui n’est visiblement pas partagée par tout le monde.
      Que d’injustices j’vous dis !
       smiley


    • Vipère Vipère 6 août 2011 23:28

      Que voulez-vous dire au juste Morice, « en évoquant les femmes jetés par-dessus bord » ?


  • marie-Pierre de Rieux marie-Pierre de Rieux 6 août 2011 13:10

    A. Nonyme


    Je ne comprends comment sont choisis les articles « libre opinion » publiés sur AGORAVOX....
    On se fout que vous regardiez la télé... Par contre, vous interprétations sont fausses, vos extrapolations plutôt.
    Et puis, le ton du journaliste présentateur : vous voudriez quoi ? qu’il prenne l’air indigné, chagrin, exalté, heureux ????

    • A. Nonyme A. Nonyme 6 août 2011 22:43

      Marie-Pierre, je ne sais pas non plus comment s’opère la sélection, d’autant plus que c’est ma première publication (après 1 première proposition refusée, en tribune libre aussi). Ce sont les modérateurs (5 articles publiés) qui votent.

      Mais j’ai un secret que je ne vais dire qu’à vous. Je profite du mois d’août. C’est creux alors les crétins de mon espèce passent à la une en douce. C’est chouette hein ?

      Quand au journaliste, oui j’aimerais qu’il s’indigne, qu’il monte sur la table et qu’il s’immole par le feu !

      Passons.

      Je vous invite quand même à regarder la définition de libre opinion, de tribune libre et de coup de gueule aussi. A mon avis, ça devrait vous aider à comprendre.

      Sans rancune.


  • cevennevive cevennevive 6 août 2011 13:51

    Bonjour marie-Pierre de Rieux,

    Je ne voudrais pas défendre outre mesure A.Nonyme que je ne connais pas. Mais il a écrit là un « billet d’humeur »...

    Vous voudriez donc qu’AGORAVOX ne fasse pas paraître de « billets d’humeur » ? Juste des opinions bien propres, bien nettes avec des remarques polies comme le marbre ? C’est cela que vous voulez ?

    Hé bien moi, si c’était le cas, je ne serais plus présente sur AGORAVOX. Voilà !!!

    Quant à votre remarque « on se fout que vous regardiez la télé », avouez que c’est inepte.

    Plus de la moitié des Français regardent la télé ET CROIENT TOUT CE QU’ELLE DEBITE.
    Raison de plus pour regarder et écouter nous aussi (dans la mesure du supportable bien sûr) afin de CONTRER autant que faire se peut toutes ces bêtises...

    Faire de la bonne pédagogie implique que le pédagogue connaisse à fond les travers et les déviances de ceux à qui il enseigne le bon sens.

    Et puis, par votre commentaire, n’avez-vous pas, vous aussi, écrit un « billet d’humeur » ?


  • Annie 6 août 2011 15:06

    Vous participez bien à ce monde de merde avec vos allégations de merde. Si vous voulez en savoir plus, pourquoi ne pas lire les journaux de la presse écrite, enfin ceux qui font encore leur travail plutôt que de vous lancer dans des suppositions gratuites et erronées. Ce qui vous choque est que l’on ait balancé des cadavres à la mer, pas que les gens aient crevé de faim, de soif, de maladie sur ces bateaux. Oui, vraiment un monde de merde.


    • A. Nonyme A. Nonyme 6 août 2011 23:00

      Oui Annie, si vous voulez. Mais les tonnes de merde écrites dans la presse écrite vous les trouvez plus digestes, plus valables ? Parce que c’est long, que ça prend une page entière et que c’est écrit tout petit, et jamais au grand jamais manipulé, téléguidé ?
      Lisez tout ce qui a été écrit sur l’affaire DSK, au hasard. Tout et son contraire. Pas de recul, pas d’analyse, parce qu’il faut vite vendre du papier.
      Les supposition gratuites et erronées sont le fruit de cette info, balancée comme ça. C’est la raison de ma colère et c’est aussi , en creux, ce que je veux dénoncer.


    • Annie 6 août 2011 23:33

      Vous aviez le choix entre deux suppositions gratuites sur le même sujet. Celle que vous avez choisi allait dans le sens de l’article et n’était pas la plus honorable. 
      Jai lu sur DSK, tout et son contraire, et je n’ai jamais émis une opinion, justement parce que l’on voulait que je prenne parti. 


    • A. Nonyme A. Nonyme 7 août 2011 00:04

      Je n’écris que les propos rapportés du journaliste. Si vous voulez me les attribuer, faites donc. Mais votre petite chanson sur l’information commence à me lasser.


    • Annie 7 août 2011 00:08

      Désolée de vous lasser mais alors il ne fallait pas écrire d’articles ou alors préciser que vous ne vouliez que des commentaires élogieux. Confirmez-moi si vous avez encore la patience de le faire que les propos suivants sont bien ceux du journaliste : .

      « Que les méchants musulmans jettent leur femme par dessus bord ? Que la place du sexe »faible« n’a pas le même rang partout ? Je ne rajouterai rien là-dessus. Question de culture, d’histoire, de religion, de mœurs ?… Franchement je n’en sais rien si ce n’est que la maxime  »les femmes et les enfants d’abord«  peut a priori connaître diverses interprétations(1). »


    • A. Nonyme A. Nonyme 7 août 2011 01:01

      C’est que l’absence d’informations précise peut laisser supposer, interpréter, fantasmer. Mais ce ne sont pas les paroles du journaliste.


  • LE CHAT LE CHAT 6 août 2011 15:46

    dans cet article ,C’est un peu ce que me dit ma femme du journal TV , que de la merde , des fait divers bien sanglants , des catastrophes , des guerres , des économies en faillite ! il n’ y a pas grand chose de positif dans ce catalogue de sujets traités à la va vite, et plutôt de de regarder des conneries , autant mettre la 6 avec scènes de ménages avec Cedric et Marion , José et Liliane , Raymond et Hugette , au moins on rigole un peu , parce que en plus en ce moment , les programmes de la téloche sont chier ! smiley


  • Bernie Bernie 6 août 2011 17:59

    Bonjour A.Nonyme,

    Je me retrouve énormément dans votre article, même si j’ai arrêté la boite à cons sans m’en apercevoir. J’ai moi même allumé ce truc hier soir, et découvert qu’il était sur le canal « hdmi 2 », canal réservé à mes enfants, et leur console. De là j’ai pu remarqué qu’eux partis depuis 15 jours en vacances avec leur mère, cela fesait probablement une vingtaine de jours que je ne n’ avait pas regardé la télé... Mais hier, effectivement, j’ai suivi le même reportage que vous, hasard.

    Je n’aurai qu’une question, fustigez vous le traitement mainstream qui effectivement laissait entendre que seulement des femmes auraient été jeté par dessus bord ?

    Etes vous celui que les commentateurs veulent que vous soyez ?
    Alors nihiliste ou raciste ?


    • A. Nonyme A. Nonyme 6 août 2011 23:14

      Hey Bernie, vous êtes toujours ami avec votre hyène ?

      Soyons clair, c’est le traitement de l’info qui m’a fait bondir. Un truc aussi atroce ne se balance pas entre la poire et le fromage si j’ose dire. Et si on a qu’une dépêche AFP, on y met les formes, les précautions d’usage.


    • Bernie Bernie 6 août 2011 23:24

      Heu c est quoi l’histoire de la hyène ? Surement qu elle était consentante, je vous l’assure. On c’est mis la gueule en biais tous les deux ?


    • Bernie Bernie 6 août 2011 23:36

      Pour ce qui est de l’info lancée, comme des naufragés jetant les femmes par dessus bord, je l’ai entendu, comme vous. Mais ma question est et reste, cautionnez vous comme « entre le fromage et le dessert » on nous balance ça comme les vilains islamistes jetant leurs femmes, ou une vilaine ligne afp à relever fustigeant des êtres humains fuyant les combats qu’on stigmatise, pour servir notre noble cause ? Celle de jeter des bombes sur celui qui nous plait pas.


    • Vipère Vipère 6 août 2011 23:44

      A moins, de disposer de preuves irréfutables des médias télévisé et de la presse écrite, je ne crois pas que des musulmans aient jeté des femmes et des enfants vivants par-dessus bord.

      Et Morice qu’en dit-il ? ses écrits sont hérmétiques et mystéri eux ...


    • A. Nonyme A. Nonyme 6 août 2011 23:52

      Heu la Hyène, c’est dans le film Bernie, Bernie...


    • Annie 6 août 2011 23:53

      Il y a eu deux témoignages de femmes jetées par dessus bord dans des incidents différents, aucun n’impliquant explicitement des immigrants et non corroborés. Par contre lorsqu’il a été demandé aux personnes qui s’occupent des immigrants à Lampedusa etc. ce qu’elles pensaient de ces témoignages, elles ont répondu qu’il n’y avait aucun précédent d’immigrants jetant des femmes vivantes à la mer, par contre plein de précédents de passeurs se débarrassant ainsi des immigrants. Ou de cadavres jetés à la mer.

      Imaginez, vous êtes un ou une journaliste dans le cas présent, on vous balance cette information et vous n’approfondissez pas ? Au niveau journalistique, c’est de l’incompétence, au niveau individuel de la paresse intellectuelle.


    • Vipère Vipère 6 août 2011 23:59

      Monsieur A. Nonyme
       
      Vipère SVP tel est mon choix !


    • Bernie Bernie 7 août 2011 00:23

      Ah ok, perso je l’ai vu qu’une fois, méritais pas plus. J’aimais le perso trash avec sa pelle, point. Je n’ai ni dieu, ni maitre, alors encore moins de valeurs ciné. Ce soir j’ai quitté « super 8 » au bout de 45 min. Putain 10,50 pour rien, un remake des goonies. Manquait plus que la soirée pizza, et on se serait cru dans ET. Mais le public semblait aimer, du pop, du vide, et plein d’effets spéciaux... Bref, à l’américaine.


    • A. Nonyme A. Nonyme 7 août 2011 00:28

      Annie, je vous parlais de la forme. Je me doutais bien que l’info serait un peu plus épaisse le lendemain.
      Une dernière fois pour les durs de la feuille : ce n’est pas un article contre les méchants musulmans qui jettent les femmes vivantes par dessus bord MAIS une colère contre un drame humain traité comme les chiens écrasés.
      Si vous voulez m’attribuer sur cet article des propos ilsamophobes, et bien, ne venez pas faire du bateau avec moi !


    • Bernie Bernie 7 août 2011 03:29

      Ok, alors sur le fond, on semble racco, même si vous ne m’avez jamais répondu directement. Un truc à savoir, je porte autant le pseudo de Bernie, que celui de diminutif de Bernard Bonvoisin, alias Bernie, de « TRUST », et cinéaste, commettant « Les démons de Jésus ».

      Have a nice day. Is it possible ?


    • A. Nonyme A. Nonyme 7 août 2011 20:52

      Have a nice day. Is it possible ?

      Je vais faire de mon mieux.


  • Pyrathome Pyrathome 6 août 2011 18:46

    Bon si je comprends bien dans ce monde là, seuls les scatos peuvent survivre ?

    D’ailleurs c’est normal, un monde gouverné par des mange-merde ne peut-être que de merde...


Réagir