mercredi 20 mai - par rosemar

Nous avons redécouvert les vertus et les bienfaits du silence...

JPEG

Notre monde moderne est bruyant, bruit des voitures, des avions, des travaux, des machines, musiques tonitruantes...

 

Avec le confinement, nous avons redécouvert les vertus et les bienfaits du silence : apaisement, quiétude, concentration, créativité...

Le silence qui devient une denrée rare dans nos sociétés vouées à la vitesse...

 

D'ailleurs, avec le déconfinement, les bruits resurgissent : la circulation reprend, se fait plus intense, bruits des voitures, des camions, vrombissements des motos.

Des bruits réguliers qui masquent le chant des oiseaux...

Des bruits fatigants, récurrents qui perturbent notre système nerveux...

 

Ainsi, "le silence est bien en voie de disparition, même pour les lieux voués au silence...", écrit Umberto Eco...

 

Il rajoute : "Le silence est en passe de devenir un bien très onéreux, et d'ailleurs, il n'est à la disposition que des gens riches pouvant s'offrir une villa dans la nature verdoyante ou d'alpinistes mystiques s'enivrant tellement du silence immaculé des sommets qu'ils finissent par tomber au fond de crevasses, si bien que la zone est ensuite polluée par le vrombissement des hélicoptères des secouristes."

 

Et Umberto Eco en vient à imaginer qu'on pourra, un jour, vendre un "package de silence, dans une pièce capitonnée au prix du billet d'un fauteuil à la Scala..."

Le silence se paiera au prix fort, dans un monde de bruits permanents, le silence sera un luxe encore réservé aux plus riches.

 

Le télé travail est peut-être une solution pour réduire les bruits inhérents à la circulation, ce qui permettrait aussi de restreindre la pollution de l'air de nos villes.

 

Nos villes sont depuis longtemps saturées de voitures, on ne sait plus où se garer... La voiture, outil de libération, à ses débuts, devient une servitude, à bien des égards.

 

Le bruit provoque une gêne et un stress qui perturbent l'organisme, humain ou animal. Chez l'homme, cela peut entraîner des problèmes d'irritabilité, d'insomnie et de dépression. 

Le bruit est une véritable nuisance : "du bruit à un fort niveau sonore et lors d'une exposition sans protection auditive peut aboutir à un traumatisme, aboutissant à des pertes auditives partielles ou totales, à des acouphènes et de l'hyperacousie. Les conséquences sont parfois dramatiques dans la vie de l'individu car ces pathologies sont irréversibles."

"Le bruit a aussi des effets sur la santé psychique. La permanence de sons indésirables, même à un niveau sans danger pour l'audition, augmente le stress, qui à son tour entraîne des troubles digestifs et des troubles du sommeil, augmente les risques cardiovasculaires et fait baisser la concentration. Le bruit, ainsi défini, est une cause d'anxiété, de dépression, d'irritabilité voire d'agressivité."

JPEG

 

Le blog :

http://rosemar.over-blog.com/2020/05/nous-avons-redecouvert-les-vertus-et-les-bienfaits-du-silence.html

 

Sources :

https://fr.wikipedia.org/wiki/Bruit

 

https://www.huffingtonpost.fr/entry/le-confinement-a-fait-un-bien-fou-a-vos-oreilles-voici-comment-en-garder-les-bienfaits_fr_5eb54fdbc5b62d0addad6a32?ncid=other_topvideos_cp1pj3fgmfs&utm_campaign=top_videos

 

Photos : Pixabay



31 réactions


  • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 20 mai 17:56

    Dans la fellation, les dix minutes de silence sont la phase la plus agréable.


  • ZXSpect ZXSpect 20 mai 18:46

    .

    Confinement, déconfinement... le « bruit » de Rosemar n’a guère changé.
    .
    « Notre monde moderne est bruyant »
    « Le silence qui devient une denrée rare dans nos sociétés »
    « avec le déconfinement, les bruits resurgissent »

    .
    confirmation : Rosemar écrit « pour le plaisir des mots... »


  • P1000 Thunder King Cyrus de cylonie 20 mai 19:05

    Nous avons redécouvert les vertus et les bienfaits du silence...

    >mais vous n’ avez pu vous dispenser de parler dans le vent .

    Futurama Cylon & Garfunkel


    depuis le temps que je voulais la placer celle la , merci pour la « perche » :)


    plus melodique Disturbed - The Sound Of Silence [Official Music Video]


    ceux la reste inimitable et incontesté :)

    Simon & Garfunkel - The Sound of Silence (from The Concert in Central Park)


    • rosemar rosemar 20 mai 23:36

      @Cyrus de cylonie

      Une chanson qui s’impose...


    • P1000 Thunder King Cyrus de cylonie 20 mai 23:47

      @rosemar

      traverser 3 génération et faire encore rêver ...

      c’est un beau cadeau :)

      ps :
      Avez vous trouver vos masque ?la deuxième vague redémarre en chine .
      preuve que les masque chirurgicaux sont insuffisant .
      faite gaffe a vous .


    • rosemar rosemar 20 mai 23:58

      @Cyrus de cylonie

      En fait, le masque est souvent mal porté et mal utilisé...


    • P1000 Thunder King Cyrus de cylonie 21 mai 00:15

      @rosemar

      Si les mineur/gueule noir en avais eu et vais été formé a les utilisé correctement ...

      on aurais pas eu germinal , je comprend votre désarroi ...

      On devrais même les supprimer dans les usine cevezo ou le désamiantage , 

      comme ca on aurait un peut de littérature moderne a écrire ...<sic>

      d’ ailleurs , pourquoi garder les ceinture de sécurité ou les limitation de vitesse 

      les gens ne sont pas formé a les utilisé < absurdus>

      et en plus on va tous mourrir un jours :) <veritas >

      <je vous taquine encore une foi>

      A+


  • Je réclamerai juste une minute de silence pour les hommes infidèles qui sont restés avec leur femme pendant le confinement  smiley


  • Fergus Fergus 20 mai 19:23

    Bonsoir, rosemar

    Le confinement n’a pas été synonyme de silence, fort heureusement, tant le silence est porteur d’angoisse et vecteur de troubles psychiques. 

    Le confinement a été l’occasion de (re)découvrir les sons de la vie naturelle, et en cela il a constitué une parenthèse précieuse pour les citadins exposés à tant de nuisances.


    • bidubiduA bidubiduA 20 mai 19:38

      @Fergus
      .

      "Le confinement n’a pas été synonyme de silence, fort heureusement, tant le silence est porteur d’angoisse et vecteur de troubles psychiques. "


      .
      Affirmation infondée ; le silence est souvent prescrit ou simplement conseillé à ceux ou celles qui sont incapables de garder pour eux tout ce qui leur passe par la tête...
      Même par écrit les bavard(e)s sont un véritable fléau
      .
      Les troubles psychiques et les angoisses sont le plus souvent la marque de ces gens insupportables qui croient indispensables de nous confier leurs platitudes.

    • Fergus Fergus 20 mai 23:10

      Bonsoir, bidubiduA

      Je parlais évidemment du silence absolu, ou qui s’en approche !


    • rosemar rosemar 20 mai 23:40

      @Fergus

      Le silence, c’est l’absence de sons indésirables, bien sûr... et ces sons indésirables, violents sont essentiellement produits par les hommes...


    • Fergus Fergus 21 mai 09:25

      Bonjour, rosemar

      J’avais bien compris. Et je partage évidemment votre point de vue sur la question.

      D’ailleurs, ce n’est pas un hasard si l’un des lieux où je prends le plus de plaisir à séjourner pour m’immerger dans le calme d’une nature préservée et réduite aux seuls bruits de l’activité pastorale est la Lozère.
      J’y ai consacré plusieurs articles dont ces trois-là que je vous mets en lien à toutes fins utiles :
      Aubrac : du granit, des vaches et une incomparable sérénité
      Sous le regard des vautours : bienvenue sur le causse Méjean
      Aux sources du Tarn : noces d’or lozériennes


    • arthes arthes 21 mai 09:51

      @Fergus

      Je parlais évidemment du silence absolu, ou qui s’en approche !

      Et bien cela permet de « faire le vide » justement, de se « dépolluer » la pensée, c’est salutaire non ? Le silence.

      Ensuite, qu’il y ai des natures qui ne supportent pas « aucun bruit » et que cela angoisse, c’est peut être qu’elles ne supportent pas de se retrouver seules avec elles même ; le silence le plus total possible est propice à l’introspection.


    • Gollum Gollum 21 mai 10:24

      Même par écrit les bavard(e)s sont un véritable fléau

       smiley Je ne dois pas être trop un fléau alors, mes interventions sur Avox se comptent à dose homéopathique..

      Je préfère de loin le silence, même quasi absolu, cela me permet de rompre ma solitude (c’est un koan, comprenne qui pourra). smiley


    • arthes arthes 21 mai 13:32

      @Gollum

      Je préfère de loin le silence, même quasi absolu, cela me permet de rompre ma solitude (c’est un koan, comprenne qui pourra). 

      Absolu, il se rempli de l’ univers, et rompt avec la solitude...Ma solitude....
      (c’est très chrétien aussi, mais hérétique, le chrétien hérétique est celui qui allume les bûchers, s’pas de moi, mais une réflexion attribuée au merveilleux Shakespeare)


  • Fergus Fergus 20 mai 19:30

    « La permanence de sons indésirables... »

    Ô combien vrai ! Ainsi, la musique techno, déversée l’été par les fenêtres ouvertes d’un appartement, m’est-elle insupportable au plus haut point. Mais sans doute en va-t-il de même pour certains avec les cantates de Bach ou les suites orchestrales de Haendel que je prends un si grand plaisir à écouter. Comme quoi la nuisance des uns n’est pas celle des autres ! smiley


  • troletbuse troletbuse 20 mai 20:23

    Oui mais, on ne peut plus péter sans se faire remarquer. Alors en plus de l’odeur, on a le bruit. smiley


  • ETTORE ETTORE 20 mai 22:03

    Les assoc de malvoyants appellent à l’aide !

    Les mal entendants .....je ne sais pas !

    Il ne faudrait veiller à ne pas créer une hiérarchisation des handicaps.....

    Après, il y en a qui trichent et qui font fifti fifti, voir le vieux menhir Le Pen, il y avait aussi le bien nommé Mosh-é Dayan.....et un sourd notoire Monarc 1èr qui n’entend que ce qu’il croit voir et ne voit que ce qu’il veut bien entendre !


  • phan 21 mai 08:52

    La masturbation rend sourd : on redécouvre ainsi les vertus et les bienfaits du silence...
    Le silence n’est que l’absence de bruit, et pour éviter le crime d’Onan le Barbare, Benjamin porte désormais un masque et des gants de toile rêche (Ces gants l’empêchent de broder) .


  • babelouest babelouest 21 mai 09:50

    Le SILENCE ? (en majuscules dans un forum, les majuscules sont un vacarme)

    .

    Presque tous les jours ces temps-ci, j’ouvre ma fenêtre vers quatre heures du matin. Cela permet effectivement de goûter le silence. Puis vers cinq heures, les oiseaux se réveillent, et peu avant le lever du soleil c’est un sacré raffut ! Plus tard dans le journée cela se calme. A ce moment-là d’ailleurs, j’ai déjà refermé la fenêtre avant que la voiturette sans permis du voisin fasse entendre sa pétarade.


    • arthes arthes 21 mai 14:04

      @babelouest
      « 4 h du mat, j’ai des frissons, j’allume la radios , je monte le son »

      Non, en fait, c’est bon le silence à cette heure ci, avant le vacarne (en ce moment ils y vont à donf, jamais il n’y en a eu autant !!!!) des oiseaux...Même pas envie de penser, juste de jouir du silence total, de le humer.


  • Djam Djam 21 mai 10:28

    @ rosemar

    Merci pour ce rappel d’un fait universellement connu mais oublié depuis les temps modernes !

    Et voilà pourquoi (entre autres bonnes raisons) je n’ai ni télé, ni radio, ni hifi chez moi. Le confinement à aussi permis de réentendre des variétés d’oiseaux revenus ponctuellement en ville... 

    Avec la déconfiture en cours, nous resteront piafs et pigeons, les deux espèces de volatiles qui résistent encore à l’atmosphère concentrationnaire de la cité... mais Notre Mère de Paname veille aux grains !... elle ne lâche rien sur son Grand Paris qui vise à transformer le cœur de la Citée en un glacis de bobos à vélo, patinette, gyroroue, skateboard errant entre des « espaces végétalisés » et des brumisateurs pour les grosses chaleurs...

    Un nouveau cauchemar dans lequel, je prends les paris que l’on y fera installer des amplis dégueulant des sons de nature !!


  • Pere Plexe Pere Plexe 21 mai 18:52

    Et, comme les Dupont et Dupond , je dirais même plus :un silence de mort...


  • Old Dan Old Dan 22 mai 01:32

    Le bruit, une pollution discrète du XXIeS, comme l’extinction des espèces, le plastique, les pesticides, le climat, etc...

    [... mais pas silencieuse, celle-là ! ]


Réagir