mardi 2 juin - par Robin Guilloux

Nouvelles considérations désobligeantes

Journaliste : individu qui se donne le droit de parler de ce qu'il ne sait pas, mais qui s'interdit de dire ce qu'il sait, notamment que le principal actionnaire est une fripouille.

Électeur : jamais content, toujours cocu.

France : ancienne nation souveraine, libérée de l'occupation allemande, aujourd'hui fondue dans un Empire supra national dominé par l'Allemagne.

Nation, frontières, monnaie nationale, souveraineté : termes à ne jamais employer si vous ne voulez pas passer pour un fasciste.

Populisme : terme employé comme synonyme de "fasciste" par ceux qui n'ont absolument aucune idée de ce qu'est le fascisme. 

Politicien : a pris très jeune des décisions courageuses, comme celle d'abandonner ses convictions au profit de ses intérêts.

Haut fonctionnaire : Cent fois moins utile que le bas fonctionnaire, mais cent fois mieux payé.

"Ceux qui ne sont rien" : caissières de supermarché, infirmières, postiers, éboueurs... mais qui font tout, à la différence de ceux qui sont quelque chose et qui ne font rien.

Socialiste : espèce définitivement disparue au siècle dernier, à l'ère du refroidissement du climat politique (i.e. aux alentours du deuxième septennat de François Mitterrand). Actionnaire principal de l'extrême-droite.

Emmanuel Macron : télévangéliste français qui est à Charles de Gaulle ce que Guillaume Musso est à Stendhal.

Publicité

Traité de Maastricht : le commencement de la fin.

Chômeur : n'aurait qu'à traverser la rue pour trouver un emploi de trader à la banque Picsou.

BFMTV : chaîne de désinformation en continu.

Ministre de l'Education nationale : obéit consciencieusement au mot d'ordre de Jean Cocteau : "puisque ces mystères nous dépassent, feignons de les organiser."

Ministère de l'Education nationale : administration pléthorique d'un des 27 territoires de l'Union européenne, qui fut jadis une nation éduquée. Domaine de compétence : l'enseignement de l'ignorance.

Aide au Tiers-Monde : part non négligeable des impôts payés par les gens modestes des pays en voie de déclassement, normalement destiné aux pays en voie de développement et que l'on retrouve par un phénomène inexplicable dans les coffres forts des banques suisses, l'immobilier de prestige et le commerce des bateaux de luxe.

Emmanuel Macron : l'une des marionnettes du vaudeville de l'Union européenne, mais qui, contrairement à Feydeau, ne fait plus rire personne.

Euro : nouveau nom du Deutsche Mark depuis le Traité de Maastricht.

Antisémite : malade incurable qui n'arrive pas à pardonner aux Juifs le mal que ses ancêtres leur ont fait.

Grèce : berceau de la démocratie, bête noire du président à vie de la commission de Bruxelles, le ministre allemand des finances.

Angela Merkel : sympathique cuisinière allemande qui propose régulièrement à ses "amis" de les rouler dans la farine... ce que ces derniers acceptent de bonne grâce et sans jamais se faire prier.

Economie : pseudo science à laquelle personne ne comprend rien, à commencer par les économistes eux-mêmes.

Publicité

"Et en même temps" : devise d'un automobiliste qui n'avait pas compris que conduire tout en consultant ses mails était le chemin le plus rapide vers le cimetière.

Paul Ricoeur : ancien assistant d'Emmanuel Macron.

EHPAD : Fin de partie de Samuel Beckett, mais en moins drôle.

Masques de protection contre le coronavirus : ne servent à rien contre cet ennemi invisible avec lequel "nous sommes en guerre", "mais en même temps" servent à quelque chose.

La République en marche : arnaque d'occasion qui ne marche plus très bien depuis l'affaire Benalla et l'entrée en lice des Gilets jaunes et qui se vend encore moins bien que les voitures neuves, depuis la crise sanitaire.

Loi Avia : couronne mortuaire de la liberté d'expression.

Premier ministre : membre d'un duo comique spécifiquement français, censé chanter à l'unisson avec son partenaire. Son éviction permet de faire croire au bon peuple que c'est lui qui a fait les couacs.

Parlement européen : source d'inspiration de George Cukor pour La guerre des étoiles.

Professeur Didier Raoult : victime médiatique de l'interdiction de guérir sans l'autorisation de la Faculté.

Front national (récemment rebaptisé "rassemblement national") : Parti politique bichonné par François Mitterrand au cours de son second septennat pour embêter la Droite traditionnelle et instrumentalisé par Jacques Chirac, puis par Emmanuel Macron, en attendant que le "plafond de verre" nous tombe sur la tête.

 



17 réactions


Réagir