samedi 2 janvier - par bertie1064

Pas de bons voeux pour Manu !

 

2020 s’est achevée avec l’insipide allocution présidentielle des vœux.

Si la crise sanitaire qui n’en finit plus a révélé que de nombreux français sont formidables dans l’adversité que l’état leur inflige, il apparaît clairement que nos gouvernants ne sont pas à la hauteur, comme ne le fut pas l’état-major militaire de la débâcle de juin 1940. Au printemps, pas de masques. À l’été, pas de tests. À l’automne, pas d’isolement des personnes contaminées. Au cœur de l’hiver, pas de vaccination massive. Le docteur VERAN, factotum du prince en matière de santé publique, continue de mentir avec aplomb et sans scrupules aux français.

Souvenez-vous. En mai 2017, Emmanuel MACRON a été élu pour moderniser le pays et réformer l’état, insuffisamment efficace (56,5% du PIB 2017). Trois ans et demi plus tard, crise sanitaire oblige, la dépense publique est attendue à 65,1% des richesses produites par le pays, dans un contexte de baisse historique du PIB de 10%, soit environ 250 milliards d’euros, évaporés, disparus, jamais produits.

Plutôt que de nous laisser entrevoir la France de 2030 dans ses vœux, quand s’attaquera-t-il au quotidien des français qui désespèrent chaque jour de la gabegie faite de leurs impôts par l’état.

Publicité

Les services dits publics, c’est toujours plus de moyens annoncés et toujours moins d’efficience.

Exemples. La justice au quotidien, ce sont des délais de plusieurs années parfois, pour faire entériner son divorce ou traiter un litige prudhommal. La police au quotidien, c’est rouler dans des véhicules mal entretenus dépassant trop souvent 200 000 km au compteur. L’hôpital public, c’est réussir l’extraordinaire exploit de dégoûter les jeunes professionnels de santé d’exercer leur métier pire leur vocation tant la bureaucratie hospitalière a métastasé tous les étages. L’éducation nationale, c’est la cogestion organisée entre les syndicats d’enseignants et le ministère pour organiser le système national de garderie des enfants de 3 ans à 18 ans, soit 15 millions de personnes. Quant à mesurer la performance des élèves, il suffit de lire le nombre de fautes d’orthographe par phrase dans les copies, de constater le niveau affligeant des élèves en mathématiques, en lecture ou en histoire. Je ne parle même pas de l’apprentissage des langues étrangères, dont l’enseignement était déjà à l’agonie quand j’avais 15 ans à la fin des années 70. Pôle emploi, c’est le sas financier à durée déterminée de décompression pour plus de 6 millions de français, abandonnés au bord du chemin, parce que trop vieux, parce que sans qualification, parce que sans véhicule pour se déplacer, parce que sans domicile, parce que sans maîtrise de la langue française, parce que etc. Annuellement, il y aurait pourtant 4 à 500 000 postes à pourvoir en permanence. Que fait-on pour y répondre ? Rien ou presque.

Pour satisfaire tous ses publics, notre premier de cordée à la pensée si complexe fait des promesses n’engageant que ceux qui les écoutent ou prend des décisions débiles. Fin du glyphosate le 1er janvier 2021, promesse non tenue. « Plus personne à dormir dans la rue », vœu pieux inatteignable, abandonné dès 2018. Fermeture de la centrale nucléaire de Fessenheim ou l’accomplissement d’une promesse purement idéologique de son prédécesseur, faite aux écologistes. Politique d’immigration sans colonne vertébrale qui laisse entrer bon an mal an 400 000 personnes dans le pays, dont une moitié qui n’ont rien à y faire.

Comme si tout cela ne suffisait pas, sa parole vient dénaturer l’histoire de notre pays. En février 2017, encore candidat à la présidentielle, il déclarait à Alger à un média local que la colonisation avait été « un crime contre l’humanité ». Le 4 décembre 2020, sur le site d’information vidéo Brut, il vient acter la pratique du contrôle d’identité au faciès par les forces de police. Celles-ci apprécieront.

Stop. Cessez donc de bavasser à tout bout de champ. Si l’on vous entend encore, l’on ne vous écoute plus.

Publicité

 

Bertrand RENAULT – 2 janvier 2021.

 



27 réactions


  • Attila Attila 2 janvier 18:32

    Au printemps, pas de masques.

    À l’été, pas de tests.

    À l’automne, pas d’isolement des personnes contaminées.

    Au cœur de l’hiver, pas de vaccination massive "

    Beau condensé de l’action gouvernementale.

    .


    • troletbuse troletbuse 3 janvier 09:22

      @Attila
      Bizarre d’utiliser ces arguments que certains pourraient qualifier de complotistes


    • Attila Attila 3 janvier 11:32

      @troletbuse
      Peut-être bizarre pour un cerveau confiné dans le vrai complotisme car il a une vision très manichéenne : soit on est un béni-oui-oui, soit on est dans le complotisme.
      " La théorie du complot  : tout est manigancé dans l’ombre, on nous cache tout, les maîtres du monde sont (au choix) : les juifs, les banquiers, les francs-maçons, les Illuminati, etc.
      La théorie de la naïveté  : nos dirigeants occidentaux travaillent pour le bien commun. Ils nous disent ce qu’ils font et ils font ce qu’ils disent.

      Ni l’une, ni l’autre, merci ! Nous revendiquons une troisième façon d’expliquer le fonctionnement de la société, et elle n’a rien à voir avec ces deux fantasmes."

      Complotiste, moi ?

      .


    • Le421... Résistant Le421 3 janvier 17:21

      @Attila
      Pas de vaccination massive...
      En même temps, si j’ose dire !!
      Enfin, vous me comprenez ?
      Je m’en branle, mais alors, d’une force...  smiley
      Les tests, le seul problème, c’est que je participe à la gabegie.
      Les masques ?
      60% ne sont pas aux normes, quand à l’efficacité...
      Donc.


  • Ben Schott 2 janvier 20:42

     

    « Au cœur de l’hiver, pas de vaccination massive. »

     

    Encore heureux... et mon petit doigt me dit que les Français vont refuser cette vaccination de plus en plus... massivement.

     


    • troletbuse troletbuse 3 janvier 14:45

      @Ben Schott
      L’Aberration a sorti un super article
      Les 4 premières lignes nous montrent l’accélération de la logistique. Lamentable le titre.  smiley
      https://www.liberation.fr/france/2020/12/30/vaccins-nice-accelere-la-logistique-et-la-cadence_1809983


    • Ben Schott 3 janvier 15:10

      @troletbuse
       
      Cinq personnes vaccinées, tu parles d’une cadence ! Ça rend encore plus dingo les vaccinators !
       
       smiley
       

       


    • CYRUS ㄈϤ尺Цら 3 janvier 16:05

      @Ben Schott

      Les vaccinators sont tous des putes comme NoNos ...

      • ils obligent les autres a porter un masque pour les proteger eux .
      • ils interdisent les rassemblement de djeune pour les proteger eux .
      • ils refuse l’ ouverture des restaurant et des boite de nuit , pour les proteger eux .
      • posté a la fenetre , il appelle la police , des qu’ un masque n’ est pas mis , pour les proteger eux .

      Une vrai mentalité de BOOMER qu’ as tout eux dans la vie et qui continu a faire chier les autres generation ...


    • Le421... Résistant Le421 3 janvier 17:22

      @Ben Schott
      Ouais, sauf que pour vacciner cinq personnes, il faut des frigos à -80°C !!

      Et on y croit !!
      Sans déconner...

      mmmmmmmm’béciles !!


    • Ben Schott 3 janvier 17:49

      @ㄈϤ尺Цら
       
      « Une vrai mentalité de BOOMER qu’ as tout eux dans la vie et qui continu a faire chier les autres generation »
       
      Oui, je crois qu’il y a de ça ! « Je me suis bien éclaté, j’arrive au bout, je vais mourir bientôt... alors maintenant que tout le monde en chie !!! »
       
      Des pervers...
       


    • Ben Schott 3 janvier 17:52

      @Le421
       
      Oui, on fait une pause dans la lutte contre le réchauffement climatique...
       
       smiley
       
       
       


    • CYRUS ㄈϤ尺Цら 3 janvier 17:57

      @Ben Schott

      Y en as toujours eu ( meme chez les jeune qui sont nee vieux lol)
      Et inversement , certain de nos boomer sont encore jeune ...

      Mais ce qui est nouveau c’ est le poid demographique et democratique de ces emmerdeur ...le tout exploiter par le gouvernement et les media .

      j’ aurais jamais imaginer que les nouveaux SS et jeunesse hitleriene se baladerais en deambulateur ...


    • troletbuse troletbuse 3 janvier 18:01

      @Le421
      Les frigos, ’est peut-être pour mettre les cadavres des vaccinés. smiley


    • Ben Schott 3 janvier 18:12

      @ㄈϤ尺Цら
       
      Pourtant quand dans sa jeunesse il a lu 1984, Simplet devait bien s’identifier à Winston Smith, comme toute personne normale, et pas à la masse de couards et de salopards sans qui Big Brother ne pourrait pas exister. Winston Smith, qui découvre un jour que son voisin a disparu, dénoncé par ses propres enfants, bien « jeunesse hitlérienne »...
       


    • Le421... Résistant Le421 3 janvier 18:33

      @Ben Schott
      Bah non en fait...
      Le principe catastrophique de ces systèmes.
      C’est du Lavoisier. Rien ne se perd, rien ne se crée !!
      Pour avoir du -70°C à un endroit, il faut chauffer à donf à un autre endroit.
      Problème des clims, pour chauffer la baraque, il faut refroidir encore plus dehors, et en été, pour refroidir la maison, il faut chauffer encore plus dehors !!
      On n’en sors pas.


    • Ben Schott 3 janvier 18:50

      @Le421
       
      Oui, je me rends compte que je n’ai pas été explicite : je voulais dire que pour alimenter ces frigos, il va y avoir un max de rejet de CO2, mais là, c’est pas grave, c’est pour la bonne cause !
       


    • Le421... Résistant Le421 4 janvier 09:23

      @Ben Schott
      Comme je l’ai dit, les british sont passé à des produits plus raisonnables...


  • saint louis 2 janvier 20:46

    Malgré tout cela je vous souhaite les meilleurs vœux ( on va en avoir sacrement besoin)


    • Le421... Résistant Le421 3 janvier 18:34

      @saint louis
      On appelle cela de l’optimisme.
      Ou de l’aveuglement...
      C’est selon !!  smiley


  • Francis, agnotologue Francis 3 janvier 10:26

    ’’En mai 2017, Emmanuel MACRON a été élu pour moderniser le pays et réformer l’état, insuffisamment efficace (56,5% du PIB 2017). Trois ans et demi plus tard, crise sanitaire oblige, la dépense publique est attendue à 65,1% des richesses produites par le pays, dans un contexte de baisse historique du PIB de 10%, soit environ 250 milliards d’euros, évaporés, disparus, jamais produits.’’

     

    On peut dire ça en effet, mais tout dépend de ce qu’on met dans les mots.

     

    Ce que vous décrivez par la suite, à savoir la déliquescence des services publics : c’est ça, la « modernisation » annoncée !!!

     

    Un État moderne n’est pas un État providence : c’est un syndic de copropriété.


    • Le421... Résistant Le421 3 janvier 18:41

      @Francis
      Le merdier avait commencé bien avant le coronavirus.
      Mais Jupiter va se servir du prétexte pour excuser ses conneries.
      Et les gogos, avec la presse à Bolloré pour aider, vont avaler la pilule.
      Putain des fois, je me demande si on ne devrait pas mettre MLP avec les pleins pouvoirs et l’armée dans les rues pour que ces cons de français comprennent !!
      Avec tickets de rationnement pour les uns et fêtes à Versailles pour les autres...
      Les valses de Vienne seront délocalisées !!  smiley


    • Yann Esteveny 3 janvier 15:41

      Message à avatar Clocel,

      L’article de Monsieur Nicolas Bonnal pose une question à la fin : « Combien de bourreaux volontaires seront prêts à se damner pour tourmenter leurs frères et obéir à Klaus Schwab et à sa clique ? ».
      La réponse est comme toujours, il y aura peu de bourreaux volontaires mais énormément de bourreaux involontaires qui joueront l’inconscience et diront qu’ils ne savaient pas.

      Respectueusement


    • Francis, agnotologue Francis 3 janvier 16:35

      @Yann Esteveny
       
       ’’diront qu’ils ne savaient pas.’’
       
      Diront à qui ? Et quand ? Et où ?
       
      Il n’y aura pas d’après avant longtemps.


    • Le421... Résistant Le421 3 janvier 18:43

      @Clocel
      Ouais, c’est bien.
      On fait quoi ?
      On achète de la vaseline ou on s’entraîne avec un pote sénégalais ?


    • zygzornifle zygzornifle 5 janvier 08:12

      @Yann Esteveny

      mais énormément de bourreaux involontaires qui joueront l’inconscience et diront qu’ils ne savaient pas.

      Comme la BAC, la gendarmerie mobile et les CRS sauf qu’eux sont payés pour cela ...


    • Yann Esteveny 5 janvier 09:34

      Message à avatar zygzornifle,

      La BAC, la gendarmerie mobile et les CRS reçoivent les ordres et sont payés pour les exécuter mais il y a les ordres illégaux et les ordres légaux mais contraires à la Justice qu’ils doivent refuser.
      Les bourreaux involontaires sont tous ceux qui participent passivement en laissant le Mal envahir notre société. L’erreur est justement de croire que les bourreaux involontaires concernent que quelques catégories professionnelles.

      Respectueusement


Réagir