lundi 6 février - par carnac

Petit A B CEDAIRE des élections : C comme « CHÔMAGE »

Faut-il s’étriper sur la « valeur du travail » alors que le chômage est endémique depuis des décennies et que tous les candidats, à l’exception notoire de Monsieur FILLON, proposent un accompagnement renforcé des chômeurs. 

Il est vrai qu’il a une façon toute particulière de traiter le chômage familial.

Mais voyons plus sérieusement les différences entre la « sécurité professionnelle universelle » de Monsieur MACRON, le « revenu universel » de Monsieur HAMON et le « droit opposable à l’emploi » de Monsieur MELENCHON  ;

Si je savais dessiner, je ferais une caricature pour résumer la situation :

  1. le chômeur de longue durée est définitivement recyclé en CDD à temps partiel à Carrefour, versus MACRON.
  2.  Il est transitoirement affecté sur un emploi d’utilité publique à temps plein dans l’attente d’un travail lui convenant dans le privé, versus MELENCHON .
  3. On lui donne 600 euros et le contenu de son « compte personnel d’activité » pour qu’il se débrouille pour trouver un nouvel emploi, versus HAMON .
  4.  

I « La sécurité professionnelle universelle » de Monsieur MACRON

 

Monsieur MACRON étend l’indemnisation du chômage à l’ensemble des actifs c’est à dire aux travailleurs indépendants, aux entrepreneurs donc à tout le secteur non salarié.

Bonne idée mais à quel coût et qui le supportera ? sur ce point au meeting de Lyon ce fut le silence radio et l’on est prié d’attendre la fin du mois de Février pour avoir la mauvaise nouvelle que ne pourra manquer d’être pour certains le financement de cette bonne nouvelle pour d’autres.

C’est quelque peu biaiser le débat démocratique que nous jouer, avec de gros sabots, cette stratégie électoraliste là. On reconnait l’amoureux de Balzac dans le Rastignac Monsieur MACRON.

Donc, dûment passé par une formation allant de 6 mois à 2 ans proposée à certains mais pas à tous et notamment pas forcément à ceux qui seraient intéressés, par un pôle emploi géré exclusivement par l’Etat, le chômeur de longue durée est prié d’accepter un « emploi décent ».

C'est quoi la décence ? utiliser les fonds publics pour entamer ses consultations en vue de la présidentielle ? on ne le saura pas.

Comme il n’y a pas eu dans les propos de Monsieur MACRON tenus à LYON une définition de l’emploi décent ce peut être un CDD à temps partiel à Carrefour .  Le « principe d’évaluation » est la norme cardinale de Monsieur MACRON, on fera donc du chiffre pour avoir des statistiques permettant d'être réélu.

Si cet « emploi décent » n’est en rien adapté à votre situation familiale, vous serez privé d’indemnité car Monsieur MACRON ne « veut pas de l’oisiveté subie ou choisie ».

 Il faut bien draguer sur les terres de Marine LE PEN et de François FILLON.

 

II « Le droit opposable à l’emploi » de Monsieur MELENCHON

 

Pour Monsieur MELENCHON il faut reprendre le problème aux fondements. Le chômage est endémique depuis des dizaines d’années.

Actuellement le Conseil d’orientation de l’emploi indique en effet que 10% des emplois seront supprimés par le numérique et que 40% des emplois actuellement référencés seront tellement impactés par le numérique qu’ils nécessiteront de nouvelles compétences pour les occuper.

Monsieur MELENCHON fait donc de la prévention.

Dûment passé par « une éducation nationale obligatoire et totalement gratuite jusqu’à 18 ans y compris pour les besoins de déplacement » , remis à niveau par une « formation continue comprenant une lutte contre l’illétrisme érigée en grande cause nationale » , le chômeur de longue durée, s’il ne trouve pas un travail dans le privé après sa formation se voit proposer « un emploi de transition à temps complet payé par l’Etat dans une fonction d’utilité publique, associations ou établissement territorial" pendant la durée de son accompagnement dans la recherche d'un emploi du privé.

Monsieur MELENCHON veut "investir dans l'homme", redonner du « sens au travail » et met donc en place un système cohérent avec cet objectif qu'il finance par une "autre répartition des richesses" consultable dans sa documentation en ligne. C'est le seul authentique "candidat hors système".

 

III « le revenu universel » de Monsieur HAMON

 

Ayant alerté les français sur les grandes incertitudes générées par la transition numérique et par l’avancée de la transition écologique qui n’est pas encore suffisamment porteuse d’emplois, Monsieur HAMON dote le « compte personnel d’activité » de plus de moyens en y regroupant les dispositions déjà existantes et lui adjoint un « revenu universel » de 600 euros.

Ce revenu s’adressera, en priorité, au cours du prochain quinquennat :

  • aux jeunes de 19 à 25 ans pour qu’ils puissent se former dans le supérieur plus longuement et,
  • s’adressera aux chômeurs de longue durée, pour lesquels il est de 200 euros supérieur aux RSA.
  • le budget supplémentaire est estimé à 45 millions d’euros c’est-à-dire le montant du CICE offert sans contreparties par Monsieur HOLLANDE aux grandes entreprises essentiellement et qui n’a pas généré les emplois pourtant promis par le patronat.

Ce revenu, cumulé au compte personnel d’activité, doit permettre au chômeur de longue durée de faire un projet professionnel personnalisé.

Ce revenu d’appoint permettra de faciliter son retour à l’emploi puisqu’il pourra accepter un temps partiel sans pour autant mettre en difficulté l’équilibre financier familial.

 

CONCLUSION

 

On a donc sous trois dénominations, des traitements du chômage endémique qui MOBILISENT TOUS DES FONDS PUBLICS, mais on a des conceptions du travail très différentes.

Une version droitisée du travail par Monsieur MACRON, marquée par son libéralisme, chacun étant censé trouver sa « juste » place sur le marché du travail et dans la société indépendamment des aléas économiques que le marché roi se chargera de régler.

Dans cette version, un véritable investissement dans la « sécurité professionnelle universelle » n’est pas assuré puisque Monsieur MACRON précise qu’il respectera l’objectif européen des 3% de déficit et qu’il ne dévoile pas quelle partie de l’électorat financera cette mesure. Il y a de fortes chances pour que ce soit les salariés et les retraités qui ont déjà une prévention sociale organisée car on voit mal Monsieur MACRON aller à l'encontre des intérêts de ses sponsors.

Une version planificatrice de gauche du travail, limitant progressivement sa durée, réorganisant durablement la filière du « savoir » pour permettre aux actifs de pouvoir se former aux besoins de l’économie émergente et promouvant un travail de qualité « le travailler autrement » axé sur les « biens communs » et le « vivre mieux »

Le travail programmatique entamé par Monsieur MELENCHON il y a un an permet d’avoir une vue d’ensemble particulièrement claire sur les moyens affectés à son projet et c’était justement le sujet du meeting de LYON. Cela passe par un dépassement transitoire de l’objectif des 3% européen voire par une sortie de l’Europe si la négociation avec l’Europe n’aboutit pas.

Monsieur HAMON nous présente quant à lui, Une version ni de droite ni de gauche mais que l’on peut qualifier de libertariste du travail.

Sans méconnaître les difficultés économiques et en orientant les politiques publiques sur le financement de la transition,Monsieur HAMON laisse à l’individu le soin de déterminer la solution qui est la meilleure pour lui en le dotant d’outils complémentaires qu’il finance pour y arriver – Ni intégralement loi du marché, ni intégralement planificatrice il tient l’équilibre entre MACRON et MELENCHON. Monsieur HAMON demandera aussi à l’Europe un dépassement transitoire de l’objectif des 3%.

Quel choix au printemps prochain ? même un boule de cristal ne peut le prévoir.



78 réactions


  • jpm jpm 6 février 15:49

    Merci pour ce parallele tres pertinent entre ces trois visions du travail... ou plutot de l´accompagnement du chomage smiley

    Personnellement, je suis pour la mise en place le plus rapidement possible d´un revenu de base, car cela me semble une bonne chose, pour les gens mais aussi pour l´économie. Je ne pense pas que ce Revenu de base devrait remettre en cause l´indemnisation actuelle du chomage, mais plutot la completer et permettre aux gens qui le souhaitent de choisir leur degre d´activité.

    Malgré tout, j´ai des doutes sur l´approche de Benoit Hamon, car en limitant son RU aux jeunes et aux bénéficiaires du RSA, cela confirmerait l´impression que le revenu de base serait un cadeau sans contrepartie pour ceux qui ne travaillent pas. C´est pourquoi je pense, que tant qu´à commencer petit bras, c´est à dire au niveau du RSA, pourquoi ne pas généraliser la mesure à tout le monde, et faire du même coup l´inévitable réforme fiscale... qui permettra de financer la mesure... et de justifier et de simplifier le passage au prélèvement à la source.

    En gros, j´ai peur qu´avec un Revenu Universel trop ciblé... on renforce le sentiment de stigmatisation de l´assistanat... alors qu´un revenu de base inconditionnel versé à tous les citoyens, y compris les travailleurs, riches ou pauvres, permettrait d´éviter cela.

    Je suis effectivement pour que le revenu de base soit cumulable avec les revenus d´activité, tout comme l´est le RSA activité aujourd´hui, car je pense que tout travail mérite salaire. Mais comme tous les revenus participeront également au financement de cette mesure… ces derniers seront diminué d´autant, ce qui réduira l´impact sur l´économie.

    Je pense surtout que nous ne sommes pas prêts à nous passer du travail des êtres humains et les gens auront toujours besoin de se réaliser dans le travail. Il faut donc continuer de récompenser les efforts de ceux qui continueront de produire les richesses. Avec un revenu de base cumulable dès le premier euro gagné, cela favorisera le choix des activités à temps partiel… ou fractionnées sur l´année ou la vie professionnelle.


    • carnac carnac 6 février 16:44

      @jpm


      J’accorde moi aussi une valeur sociale et d’épanouissement au travail.

      Cependant je suis quelqu’un de pragmatique et je comprends l’option Hamon effectivement réduite au cours des 5 premières années AUX URGENCES , les titulaires du RSA et les jeunes ; d’ailleurs le candidat a bien expliqué que c’était un « premier étage de la fusée ».

      Maintenant le changement prôné par la France insoumise, issu d’une réflexion collective portée depuis UN AN est particulièrement intéressant parce qu’il y a une cohérence programmatique qui de toutes manières , vaut d’être connue tant pour ce quinquennat que pour les suivants.

      J’ai vu deux meetings à Lyon le samedi MACRON et le dimanche MELENCHON.

      Chez MELENCHON à Lyon , la salle aussi était plus que comble puisqu’un bon tiers des participants sont restés debout et c’est à mes cheveux blancs que j’ai dû de pouvoir m’asseoir ...

      Je n’ ai pas vu des utopistes enfumés, mais beaucoup de jeunes couples avec enfants et des grands parents en moindre nombre comme moi. Je n’ai pas entendu de cris de haine contrairement à ce que l’on voit sur les réseaux sociaux en provenance des partisans de Marie LE PEN , ni même des HOUUUU que Monsieur MACRON a dû faire taire AUTORITAIREMENT lors de son meeting 

      Monsieur MACRON s’est moqué en meeting de la « virtualité » et de « l’hologramme » de Monsieur MELENCHON mais le véritable « HOLOGRAMME » du monde de la finance qui tue l’économie réelle , ne serait-ce pas lui ? SES LOBBIES ont empêché pendant les 10 dernières années l’économie verte de se mettre en place, nos voisins du Nord sont bien plus avancés que nous.

    • jpm jpm 6 février 17:01

      @carnac

      Je comprends aussi le pragmatisme de Hamon... mais si je maintiens qu´il denature un peu beaucoup le concept de revenu universel. Je parlerais plutot simplement d´extension du RSA aux moins de 25 ans (ok ca fait moins vendeur sur le plan electoral mais c´est plus proche de la realite). Il faudrait donc attendre sa grande conference citoyenne pour comprendre ce qu´il propose reelmement comme revenu de base inconditionnel, qui ne soit pas categoriel.

      Personnellement je penche aussi davantage vers le programme de la France Insoumis, qui me parait plus construit et plus coherent. Je regrette seulement leur blocage de principe sur le revenu de base et leur confusion avec le salaire a vie de Bernard Friot. Dommage ils auraient pu faire un petit effort supplementaire de remise a jour de leur programme de 2012 pour integrer cette nouvelle donne smiley


    • Sparker Sparker 6 février 17:16

      @jpm
      Je pense que pour la FI, le « blocage » vient du fait que l’on veuille une politique d’intégration. Bon nombre de personnes n’ont pas d’argent ou de moyen de subsistance car elles sont « désintégrée ».
      Le soucis est d’avoir un modèle social et économique qui permette à chacun d’avoir une place quelque soit sa compétence ou son désir de participation. Le RU vu actuellement est porteur de pas mal de solutions face à l’urgence socio/économique mais tel qu’il est pensé et a partir des constat par lesquels il est pensé ne laisse pas à considérer qu’il agira comme un outil d’intégration. Peut on remettre tout la dynamique d’intégration sur le seul fait financier, avoir de l’argent suffit-il à rendre une personne « bien en société ».
      Entendons nous toujours, la FI n’est pas pour une société du mérite, la sécurisation financière est un sujet sérieux car de là découle bien des dynamiques individuelles.
      Mais le programme est un tout, comme aime à la dire mélenchon et dans ce tout la personne est intégrée et participe, comment réaliser un contexte sécurisé qui permette à la personne de se sentir concerné et donc de participer ??
      J’ai un ami de 63 ans qui vient de mourir, au bout du rouleau, pas beaucoup d’argent certes mais là n’était pas son problème il était animé d’un puissant processus de repli et de défiance et ne sortait quasiment plus de chez lui, pourtant il aimait les gens. Je ne pense pas qu’un RU (type Hamon) l’aurait vraiment aidé.


    • jpm jpm 6 février 17:35

      @Sparker

      Nous sommes bien daccord qu´un revenu de base inconditionnel ne doit pas etre vu comme un cheque de solde de tout compte. Il faut bien evidemment conserver des services sociaux et des aides a l´insertion pour ceux qui en auront toujours besoin.

      Il faudra aussi continuer de proposer des emplois proteges pour integrer ceux qui ont parfois du mal avec l´economie marchande. C´est pour cela qu´il ne faut pas trop compter sur des economies dans le domaine du social pour le financer, meme s´il est clair qu´avec un versement inconditionnel, un certain nombre de controleurs des sevices sociaux devront se former pour retrouver une utilité sociale smiley

      Par contre, le versement systematique et inconditionnel d´un revenu de base tous les mois et tout au long de la vie, permettra aux gens de faire de vrais projets, sans risque de radiation ni de stigmatisation.


    • carnac carnac 6 février 17:39

      @Sparker

      reçu 5 sur 5 pour le principe , maintenant il vous faut plus d’un quinquennat pour dérouler ce bout de programme de France insoumise que je cite et cela ne va pas immédiatement donner de l’air aux jeunes de 19 à 25 ans ..... Donc pour moi ce serait un mix qui serait efficace .... 
      on donne immédiatement ce montant aux jeunes de 19 à 25 ans avec le cpa POUR QU’IL PEAUFINE LEURS CONNAISSANCE et se place dans l’emploi et pendant ce temps on lance le programme inclusif droit à l’emploi opposable et accompagnement des chômeurs de longue durée 

    • carnac carnac 6 février 17:50

      @carnac
      JE PRECISE pour que les jeunes peaufinent leurs connaissances , études complémentaires , ou formation en alternance, stages , testent leurs choix cdd ou cdi en entreprises pour se faire une idée de la réalité du travail proposé , bénévolats en associations ou ONG , création d’une entreprise .... bref de 19 à 25 ans des aller retour emplois formations possibles


    • EngelLudo EngelLudo 6 février 18:50

      @jpm
      La mise en place d’un revenu de base à cout de 500 milliard par an ? en 2025 cela ferrais de la France un des pays les plus endetté avec une dette à hauteur de 200 % de son PIB, Bravo la gauche ! 


    • carnac carnac 6 février 21:11

      @EngelLudo


      pouvez vous nous détailler le détail de votre chiffre en incluant les coûts qui ne seront plus supportés par la collectivé car lancer un chiffre en l’air cela n’a pas de sens , 


      c’est un peu comme le « qui dit mieux de la primaire de droite , 100000 , 350000, 500000 fonctionnaires en moins » et pour quel objectif , pour faire quoi à la place ? on ne le saura peut être jamais ... le PENELOPE GATE a changé la donne.

    • jpm jpm 7 février 09:33

      @EngelLudo

      500 milliards par an représentent donc une distribution automatique de 725 euros par mois au 50 millions d´adultes en France et la moitie, soit 362 euros aux enfants mineurs. Cela représente à peu près 25% du PIB... ce qui me semble un objectif souhaitable. C´est d’ailleurs un peu moins que l´actuel budget national de la protection sociale qui est de 700 milliards mais plus que le budget de l´Etat qui lui est de 300 milliards.

      Par contre, qui vous dit que ces montants ne seront pas financés, par des cotisations spécifiques. Dans ce cas, il serait tout a fait possible de ne pas aggraver le déficit du pays, ce que je vais essayer de démontrer briévement ci-dessous.

      Personnellement, afin de ne pas trop chambouler l´économie dans une premier temps tout en montant que c´est possible, je commencerais par un revenu universel plus bas, aux alentours de 500 euros par mois pour les adultes et la moitie pour les enfants. Cela correspond plus ou moins à l´actuel RSA.

      Nous aurions donc une distribution de 500 * 12 * 52 + 250 * 12 * 15 = 347 milliards par an.

      Maintenant, considérez un prélèvement à la source de 30% sur tous les revenus nets des français, qui oscillent entre 1200 et 1400 milliards par an, vous obtiendriez entre 360 et 420 milliards. Il serait donc tout à fait possible de financer ce revenu de base de 500 euros par mois, sans toucher à la protection sociale actuelle, qui resterait financée… puisque ce prélèvement de 30% se ferait sur les revenus nets de cotisations sociales.

      Curieusement on s´aperçoit que la progressivité actuelle des deux premières tranches de l´impôt sur le revenu, représente déjà (9710 * 14 % + 26818 * 16% = 5650 euros par an) 471 euros par mois. En prélevant 30% dès le premier euro, on récupèrerait ce montant… et cela ne changerait donc pas grand-chose pour les contribuables aisés qui toucherait d´un cote leur revenu de base de 500 et payerait d´un autre coté plus d´impôts.


    • carnac carnac 7 février 10:08

      @jpm
       EN REALITE L’AUGMENTATION DE POUVOIR D ACHAT au niveau du smic NET est de 313 euros 

      • Smic mensuel net : 1 161.12 €
      • SOIT 348.33 EUROS en moins AU TITRE DES 30% d’impôt
      • et on toucherait 500 euros en plus
      • ce qui fait un pouvoir d’achat augmenté en réalité de 313 euros , 

    • carnac carnac 7 février 10:20

      @carnac

      je complète : dans ces conditions pour « optimiser » votre revenu universel vous avez intérêt à travailler à temps partiel .... si vous faites un mi temps : votre impot est de 174 euros vous avez un pouvoir d’achat grace à lui de 426 euros plus votre demi smic 580 cela vous fait 1006 euros c’est à dire pratiquement la valeur de votre smic actuel MOINS LES FRAIS LIES AU TRAVAIL la garde des enfants par exemple .... 

      c’est pourquoi MACRON clame « je ne veux pas de l’oisiveté choisie ou subie » car évidemment le nombre de forçats au smic diminuerait de 50 pour cent du jour au lendemain et c’est pouquoi HAMON porte cette suggestion

    • jpm jpm 7 février 10:21

      @carnac

      c´est quasiment ce que nous promet Melenchon (1.300 euros nets, contre 1 143,72 euros aujourd’hui) smiley

      Attention un petit bemol pour les salariés au SMIC, ces derniers, meme si ils ne le savent pas et bien souvent ne le demandent pas, auraient droit a un petit reliquat du RSA activité qui s’adresse aux travailleurs touchant des revenus entre 285 euros et 1.482 euros nets par mois (pour une personne seule). Pour un smic de 1162 euros... ce doit faire dans les 80 euros de plus.


    • carnac carnac 7 février 10:26

      @carnac

      je complète le nombre d’emplois au niveau smic n’ayant pas LUI diminué 50% des postes seraient à pourvoir du jour au lendemain .... à mi temps , résorption immédiate du chômage au niveau du smic 

    • jpm jpm 7 février 10:31

      @carnac

      oups je peux vous demander comment vous obtenez 313 euros de pouvoir d´achat en plus ?.

      Disons qu´avec 30% d´impot des le premier euros sur 1161,62, vous contribueriez bien de 348,33 tous les mois, contre 500 euros de revenus en base. Il me semble que cela ne fait que 151,67 euros en plus. Par contre, globalement un smicard beneficiera bien de 1313 euros de pouvoir d´achat chaque mois.


    • carnac carnac 7 février 10:35

      @carnac

       je continue mon raisonnement , comme il deviendra difficile d’avoir un salarié à temps plein pour la valeur actuelle du smic les employeurs seront obligés d’être financièrement plus attractifs ....

    • carnac carnac 7 février 10:43

      @carnac


      continuons au niveau d’un salaire de deux smic 2324 euros on a 30% d’impot 697 euros et on touche 600 euros de revenu universel donc on a une baisse de pouvoir d’achat .... est-on HYPER RICHE à deux smic c’était mon salaire de mère abonnée à l’allocation parent isolé parce que je n’avais pas d’autres ressources et trois fils à charge

    • jpm jpm 7 février 10:50

      @carnac

      attention, vous ne toucherez que 500 euros contre 2324 *0,3 = 697,20 euros de contribution, qui viendront en remplacement de vos impots. Par contre, n´oubliez pas que vos 3 enfants toucheront egalement leur demi revenu de base, soit 750 euros en remplacement des allocs. Je vous laisse me dire si c´est mieux ou moins bien qu´aujourd´hui.

      Apres il est clair que le cas du patent isolé est le maillon faible de cette approche. Il faudra peut etre conserver une aide specifique pour ces personnes... au moins au niveau du logement.


    • carnac carnac 7 février 10:58

      @carnac


      vous avez proposé 500 euros donc la baisse du pouvoir d’achat est encore plus importante pour un célibataire par rapport à l’augmentation de son impot sur le revenu ...

      vous ne pourrez pas cumuler l’imposition actuelle plus l’imposition de 30% supplémentaire au titre du revenu universel , à partir d’un salaire égal à deux smic sinon vous écrasez d’impôts la classe moyenne est singulièrement les célibataires diplômés .

      voilà pourquoi il me parait prudent de dire comme Monsieur HAMON on ne donne ces 600 euros qu’aux jeunes entre 19 et 25 ans pour qu’ils aient la possibilité de ne pas travailler quand ils sont étudiants (c’est une des causes de l’échec scolaire) qu’ils puissent faire des bout d’essai en CDD ou en stage dans différentes entreprises pour se faire une idée du travail qu’il souhaitent exercer plus tard , bref ce dispositif fait partie de l’ORIENTATION PROFESSIONNELLE


    • jpm jpm 7 février 11:04

      @carnac

      on est bien daccord les 30% remplace l´impot sur le revenu... il faudrait donc deduire l´impot que vous payez aujourd´hui pour savoir ce que vous gagniez ou ce que vous perdez.

      Encore une fois le revenu de base n´a pas vocation a aider les gens qui gagnent deja bien leur vie. Par contre, il peut les rassurer dans la mesure ou ils savent qu´ils pourront toujours compter dessus... et en profiter si l´idee leur vient de faire une pause dans leur carierre.


    • jpm jpm 7 février 11:12

      @jpm

      je ne suis pas partisan de l´approche de Monsieur HAMON qui ne donne ces 600 euros qu’aux jeunes entre 19 et 25 ans.

      Je m´etonne dailleurs que vous qui etes partisan du CPA et de la formation tout au long de la vie, vous ne voyez pas la partialite de cette mesure tres categorielle. En effet, on peut apprendre et reprendre des etudes a n´importe quel age. Personnellement je suis revenu a l´université a 26 ans... grace àu conges formation de l´epoque.

      Comme je l´ai ecrit sur un autre fil, je pense que

      Hamon est un joueur qui provient d´un equipe désormais releguée en 2eme division. Il a donc essayé de briller un peu avec cette idée de Revenu Universel... mais il a oublié au passage de le financer, ce qui est plutot ballot pour quelqu´un qui pretend vouloir diriger le pays.

      Du coup, plutot que de reflechir un peu... et de concilier cela avec le prelevement a la source prevu par sa propre equipe de bras cassés, il a preféré botter en touche... et limiter son projet a l´extension du RSA au moins de 25 ans (ce qui reste malgre tout un bonne idée).

      Je lui suis cependant reconnaissant d´avoir porté l´idée de revenu universel sur la table. Pour preuve, nous n´en avons jamais autant discuté sur le forum d´Agoravox 


    • jpm jpm 7 février 11:24

      @carnac

      en gros je prefere l´allocation personalisée d´autonomie des etudiants de Melenchon que le projet trompeur de revenu universel de Hamon qui ne s´adresserait qu´aux jeunes. Je reste malgré tout pour l´extension du RSA au moins de 25 ans.


    • carnac carnac 7 février 11:26

      @jpm

      si je vous ai compris l’impot sur le revenu devient lui AUSSI UNIVERSEL .... parce que si en plus vous ne faites pas un impot universel au premier euro touché la classe moyenne explose en vol surtout si vous maintenez tout l’existant

    • carnac carnac 7 février 11:37

      @jpm


      J’avais compris que vous instauriez un impot sur le revenu égalitaire de 30% au premier euro perçu cela simplifiait considérablement notre imbroglio fiscal.

      Mais vous me dîtes que non et si j’ai bien compris cette fois :

      à partir de deux smics dans l’hypothèse où vous paieriez 500 euros d’impot par mois , le revenu universel étant de 500 euros cela revient à ne plus payer d’impots du tout .... 

      dans ce cas si vous maintenez l’ensemble des aides actuelles vous reportez toutes les allocations ACTUELLES sur les ressources des personnes ayant de 3 à X smic .... 

      s’ils sont majoritaires en nombre d’électeurs vous n’aurez jamais la possibilité de mettre cela en place....il faut attendre que beaucoup de baby boomer meurent ....c’est pourquoi le projet de Monsieur HAMON me semble plus atteignable .

    • jpm jpm 7 février 11:41

      @carnac

      evidemment il ne s´agit pas de charger la classe moyenne... qui n´a entre nous soit dit pas besoin du revenu de base. Par contre, elle apprecierait surement plus de transparence et d´equité dans la redistribution. Elle apprecierait aussi de recevoir quelque chose en contrepartie de ses nombreuses contributions, tout en sachant qu´on s´accupe enfin de la vraie pauvreté.


    • jpm jpm 7 février 12:13

      @carnac

      soyons precis. A deux smic, soit 2324 euros par mois, on touche 27888 euros par an, ce qui d´apres le simulateur 2017 pour une personne seule,donne un impot de 2154 euros a l´année, ou 179,50 par mois.

      Donc si comme je le propose, la contribution de 30% remplace les 3 premieres tranches (0, 14% et 30%), une personne seule contribuerait chaque mois de 2324 *0,3 = 697,2 moins les 179,5 soit 517,70. On est plus tres loin des 500 euros smiley

      C´est effectivement un plus compliqué s´il a des enfants... mais dans tous les cas, ces derniers touchent egalement leur demi revenu de base, ce qui compense la perte du quotient familial et des allocations familiales. Il faudrait probablement faire quelques ajustements pour s´assurer que personne n´y perde dans les foyers modestes.

      Pour les revenus annuels superieurs a 2 smics, qui sont deja dans la tranche a 30%, le prelevement a la source ne changerait pas grand chose. Je proposerais dailleurs de conserver la progressivite pour les tranches de 40% et plus, en considerant les 30% comme un accompte provisionnel.

      En gros, les classes moyennes aisées ne perdraient rien... ou presque, car evidemment le prelevement a la source supprimerait de facto bon nombre de niches fiscales.


    • carnac carnac 7 février 14:14

      @jpm


      derrière chaque niche fiscale il y a un toutou pas très engageant ....ce sera donc difficile et pourtant je suis d’accord avec vous il faut faire une remise à plat totale de la fiscalité des particuliers mais aussi des entreprises car ce n’est pas normal qu’une TPE ou une PME paye plus que les grands groupes et que seul le travail finance les allocations familiales.

      Dans le projet que vous exposez la classe moyenne perd ses niches , se retrouve au mieux avec une situation identique mais récupère forcément une partie des charges des entreprises notamment le financement des allocations familiales que l’on sort de la fiche de paie, comment voulez vous qu’ils ne votent pas pour le maintien du système alors qu’ils n’ont aucune visibilité sur leur équilibre budgétaire familial ?

      il faudrait UN TABLEAU RECAPITULATIF DE CES TRANSFERTS en tous sens pour ne pas prendre le problème par le petit bout de la lorgnette ...individuelle.... 

      car en effet beaucoup de nos concitoyens sont des personnes de « bonne volonté » et consentent à l’impôt quand ils voient que la finalité est équitable et que leurs propres enfants bénéficient de leurs efforts.

      C’est du coté de l’offre politique qu’il y a problème

      Macron qui a quand même occupé Bercy ne nous sort AUCUN CHIFFRAGE, c’est un vrai HOLOGRAMME que je ne vois pas aller à l’encontre des intérêts de ses sponsors du CAC 40 et de la finance internationale.

       FILLON pompe les pauvres pour donner aux ultra riches tout en continuant à pressurer la classe moyenne , les impôts ne baissent pas puisqu’il faut rembourser une dette ABUSIVE liée à l’aide de l’Etat aux banques lors de la crise de 2008 ! deux fois cocus.

      Marine LE PEN nous promet une dévaluation compétitive dont j’explique à un de ses jeunes fans qu’elle va renchérir les biens de consommation courantes , le logement , l’énergie EN FRANCE ..en ne favorisant que les GROS EXPORTATEURS céréaliers, grandes entreprises mais pas le tissu des PME TPE dont les débouchés sont locaux.  Les jeunes entreront peut être plus facilement sur le marché du travail MAIS PAS SUR car la robotisation pointe son nez et une partie des commandes à l’export ne porteront de ce fait aucun emploi .... 


      Du coup le programme de planification de MONSIEUR MELENCHON est beaucoup plus cohérent que celui de Marine LE PEN parce qu’il assume les conséquences de la fermeture des frontières en PLANIFIANT le blocage des loyers s’il dérive, EN réduisant la TVA sur la nourriture en re- nationalisant nos bijoux de famille comme les autoroutes .... ....afin de pratiquer des tarifs de transport encadrés en imposant une tarification encadrée de l’énergie et en mettant toutes nos disponibilités sur l’économie écologique et numérique.

      HAMON est le vrai ni droite ni gauche car il veut aller résolument vers une économie écologique et numérique et dans l’attente qu’elle produise ses fruits évite la casse sociale en aidant les actifs à commencer par les jeunes qui ont tant de mal à trouver leur place dans l’emploi 

      moi je ne sais plus que faire pour « bien » faire.

    • jpm jpm 7 février 14:25

      @carnac

      mais vos articles et nos discussions sont deja une bonne chose... car ils permettent a leur petit niveau de mieux cerner le fonctionnement kafkien de nos systemes, et surtout ils aident a decripter les propositions politiques.

      Comme vous, j´ai davantage confiance au programme de la France Insoumise qui est bien plus travaillé que celui des ses concurents, meme si j´ai quelques doutes sur les capacites reelles a gouverner de l´entourage de Melenchon.

      En tout cas, pour ce qui est de l´ecologie et du numerique, je ferais quand meme davantage confiance a un mec qui maitrise les hologrammes qu´a un membre d´un parti completement decredibilisé smiley


    • EngelLudo EngelLudo 7 février 17:10

      @jpm

      Bonjour,Je suis en partie d’accord avec vous, sur le fond seulement vous ne prenez pas en compte certains critères.... Cette idée est bien mais mal conçue : il faudrait plutôt une allocation unique (englobant APL, RSA....) avec une inclusion d’une tranche obligatoire de versement pour tous.Avec 750 euros par mois SANS RIEN FAIRE pour les avoir, qui va être assez fou pour allez travailler ? 


      Personnellement moi vous me donner sa je reste chez moi, j’ai fini de payer ma maison sa me suffit large pour vivre vu qu’on toucherais 1500 euros a deux du coup.Petite enquête autour de moi : je réside en Alsace pour informations, qui est d’habitude, une terre de droit et de profond travailleur. J’ai posé la question à 10 personne différente, d’age différent (15 pour la plus jeunes à 59 ans pour le plus vieux) et j’ai eu ce résultat : 8/10 n’iront pas travailler car il savent que même si les prix de la vie augmente, la gauche augmentera le versement, alors à quoi bon se fatigué et allez bossé ?

      Ensuite, il faudra OBLIGATOIREMENT augmenter l’imposition des classes aisée, n’y a t’il pas assez de ménages qui partent tout les ans a cause de l’impôt ? A savoir que la gauche, a augmenter les rentrée issus de l’impôt sur le revenu de 23 % depuis 2012 au lieu de les réduire (source : loi de finances 2017 et kyky.fr). 

      Maintenant, il faut se rendre du cout réel que cela coute :D’après le site de Benoit Hamon, je cite « Pour la première étape, dès 2018, le RSA sera augmenté de 10% à hauteur de 600€ et versé automatiquement à tous les ayant-droits. La même année, un revenu d’existence sera versé à tous les jeunes de 18 à 25 ans quel que soit leur niveau de ressources. » & « Ce revenu sera ensuite étendu à l’ensemble de la population. A terme, il atteindra la somme de 750 euros »

      Donnée de cadrage pour calculer : 
         5 910 047 personnes entre 18 & 25 ans (d’après l’INSEE, population au 01/2017)
         2,5 millions de personnes bénéficiaire du RSA (mars 2016, le figaro) et d’après Hamon il serait environ 3,75 millions d’ayant droit

      Si on part de la logique première : un revenu de 600 € mensuel pour tout les ayant droit et les jeunes de 18 a 25 ans (population de 9,66 millions de bénéficiaire totaux, jeunes et bénéficiaire du RSA), cela représente un cout de 69,552 milliards d’euros par an.

      9 660 047 X 600 x 12 = 69 552 338 400 €

       Si on part sur la deuxième hypothèse, donc un revenu de 750 € mensuel pour tout les français, si on prend comme base 67 millions comme population, cela représente un cout de 603 milliards d’euros.

                          67 000 000 x 750 x 12 = 603 000 000 000 €

      Maintenant, il faut comprendre ceci : il n’a pas précisé que les versement des allocations actuelle allais être intégré a ce revenu universel, donc c’est bien 603 milliards de plus en dépense sachant que le budget de l’État en 2017 est déjà en déficit de 69 milliards d’euros avec une dette cumulé de 96 % de notre PIB à 2 200 milliards d’euros.

      Si on rajoute les 600 milliards par an, allez pour être généreux on va dire qu’il vont réussir a récupérer 15 % des versements par an donc on enlève 90 milliards, c’est donc 510 milliards de dettes supplémentaires par année. Au bout de cinq ans, c’est 4 750 milliards de dettes soit 207 % de notre PIB !

      Bravo la Gauche, vive la faillite de la France ! 

    • carnac carnac 7 février 17:22

      @EngelLudo

      je reprends votre intervention ..... « Personnellement moi vous me donner sa je reste chez moi, j’ai fini de payer ma maison sa me suffit large pour vivre vu qu’on toucherais 1500 euros a deux du coup.Petite enquête autour de moi : je réside en Alsace pour informations, qui est d’habitude, une terre de droit et de profond travailleur. »


       si vous avez payé votre maison c’est que vous arrivez assez près de votre retraite DONC SI VOUS QUITTEZ LE MARCHE DU TRAVAIL PLUS TOT VOUS ET VOTRE EPOUSE .... cela fera du travail EN PLUS POUR DEUX JEUNES DONC VOUS VOYEZ QUE LE REVENU EN FAIT LIBERE DE L’EMPLOI

    • jpm jpm 7 février 17:32

      @EngelLudo

      attention ne melengeons pas tous les projets. En effet l´extension et le versement automatique du RSA au moins de 25 ans comme le propose finalement Hamon couterait (je reprends vos chiffres) 5,9 millions de jeunes * 12 * 600 euros = 42 milliards par an... soit en gros le cout du CICE depuis sa creation.

      Maintenant tout cela n´est pas clair... que fera t on pour les jeunes qui travaillent et qui gagnent deja bien leur vie. Auront ils droit egalement a ce bonus, ce que je n´espere pas (ou alors Hamon est vraiment un doux reveur qui espere acheter ainsi les voix des jeunes).

      Il est clair que si on parle d´un veritable revenu de base versé de maniere inconditonnel a tous les citoyens, cela correspond a votre second calcul. Peut etre un peu moins, si on ne donne que la moitie aux enfants mineurs.

      52 millions d´adultes * 12 * 750 + 15 Millions de Mineurs * 12 * 375 = 535,5 milliards par an.

      Il faut donc prelever ces 535 milliards sur la production nationale... car je ne pense pas qu´on puisse raisonnablement demander chaque année a nos voisins de nous pretter cet argent, pour completer entre autres les revenus de Madame Bettencourt.

      Il faut donc bien comprendre que ces 535 milliards devront etre financés par un prelevement specifiques sur tous les revenus, mais aussi sur les patrimoines.

      Du coup, attention, vu que vous etes proprietaires avec votre femme, vous risquez de contribuer en partie au financement du revenu de base que vous toucherez, vous et votre femme. Apres libre a vous de decider si cela vaut le coup de continuer de bosser ou pas. Au pire ou au mieux (selon les points de vue), d´autres seront peut etre heureux de prendre votre place smiley


    • EngelLudo EngelLudo 7 février 18:13

      @carnac

      Vous avez raison : j’ai 33 ans, retraite a 33 ans c’est top ! Vive le revenu universel, soyons des assisté ! 

    • EngelLudo EngelLudo 7 février 18:30

      @jpm

      Votre analyse est pertinente mais dans la première partie de votre analyse vous oublier un point : 

      Vous avez raison, si le projet de Benoit Hamon ne consisterais que à augmenter le versement du RSA à 600 euros et la mise en place du versement automatique, tout cela uniquement aux jeunes de moins de 25 ans, cela ne couterais que 42 milliards d’euros, enfin que... 

      Seulement il faut bien lire le projet de M. Hamon (Site de B. Hamon) qui explique bien que le RSA serait versé automatiquement a tout les ayant-droit, peut importe l’age, ainsi que à tout les jeunes de 18 a 25 ans dans le cadre d’un « revenu d’existence ». C’est donc bien 9 millions de bénéficiaire potentiel pour cette réforme et donc un cout de 69,5 milliards.

      Le RSA coute actuellement 11 milliards par an, et c’est une aide, je vous l’accorde, nécessaire pour beaucoup de famille en difficulté : autant vous dire que la dépense publique va s’envoler.

      Mais cette réforme, outre l’aspect positif (soutien financier au étudiant par exemple) coute trop chère et c’est la le problème, car comme vous l’avez indiquez, il faudrait ponctionner 500 milliards sur la production nationale, notre économie ne le supporterais pas, pas sur le cour terme, c’est mathématique car les entreprises perdront massivement de la compétitivité, beaucoup vont fermé, hausse du chômage, baisse des cotisations —> Endettement massif.

      Vous avez raison de cité le CICE, qui pourrais permettre de financer en partie cette idée mais il ne faut pas oublier que le CICE à permis de conserver des emploi et à bon nombre d’entreprises de ne pas fermer (je vous invite à lire cette article : Le Figaro ) et donc le supprimé conduirais encore une fois à la suppression d’emploi.

      Le principe du revenu universel d’existence, sur le fond est faisable mais pas dans la forme de Monsieur Hamon, car insupportable économiquement, enfin actuellement, pour cela il faudrait avoir une croissance a 50 % ! 

      Par contre si cela ne concernerait que les jeunes et un renforcement pour les retraité, cela serait supportable car par exemple, le candidat aux législatives Kylian RITZENTHALER (voir son site internet : kyky.fr, rubrique publications, dans les annexe de son projet) à prouvé que 40 milliards d’économies était possible dans les dépenses publiques (+ 6 milliards dans les frais de gestion publiques) tout en renforçant par exemple les dépenses de santé ou en construisant des places de prison, donc le projet pourrais etre mis en place.

      Après tout cela dépends des avis et des opinion des personnes : personnellement, je préférépréserver les finances publiques sachant que si l’on continue comme cela, dans 10 ans on pourra plus payer les retraites ou la SECU et à la limite vivre plus ’restreint" quelques années pour vivre mieux plus tard, après je respecte l’idée de plus dépenser et se dire que sa peut fonctionner. 


    • carnac carnac 7 février 18:30

      @EngelLudo


      il faut EN EFFET avoir une excellente situation et/ou être l’heureux héritier de son papa et sa maman pour être propriétaire à 33 ans ce qui rend parfaitement pertinent mes observations sur le revenu universel
      bien des jeunes de votre âge sur cette plateforme serait heureux de votre situation mais à mon avis ils en sont loin et continueront à travailler je vous rassure 

       moi mon logement sera payé à ma 70 ième année et j’ai travaillé de 1971 à 2014 SANS M’ARRETER , je n’ai pas eu la chance d’avoir papa et maman derrière moi puique j’étais pupille de la nation .... 

      donc si je peux aider ces jeunes plus que je n’ai été moi même aidée je le ferai EN LEUR FAISANT CONFIANCE 

    • jpm jpm 7 février 18:33

      @EngelLudo

      attention on n´est pas un assisté lorsque l´on touche son revenu de base, on est un citoyen comme les autres, vu que tout le monde le touche. Par contre, il vrai que vous pouvez momentanement ne pas etre contributeur... et donc recevoir sans donner.

      Cela ne fait pas de vous un mauvais citoyen... car en honnete homme que vous etes, vous trouverez surement une utilite sociale pour faire le bien autour de vous, en vous occupant d´un proche ou d´un voisin, voire meme en developpant vos competences en apprenant ou en developpant telles ou telles choses qui vous tiennent a coeur, qui feront qu´un jour vous redeviendrez un bon contributeur.

      Maintenant si vous vous sentez deprimé, et que vous preferez rester sur votre canape pendant un temps. c´est aussi votre droit. Mais honnetement il sera difficile de tenir toute une vie sans s´engager dans quelque chose. smiley


    • jpm jpm 7 février 19:01

      @EngelLudo

      je me permets de vous repondre par un copie colle d´une autre reponse que j´ai faite ce matin, juste pour essayer d´expliquer qu´on peut tres bien prelever 500 a 600 milliards sur l´economie pour les redistribuer, sans que cela necessite davantage de croissance, ni ne genere des transferts considerables.

      Je vous invite par ailleurs a lire une petite bafouille que j´ai ecrite il y a quelques années (vous verrez que j´etais plus genereux a l´epoque smiley ) :
      http://www.agoravox.fr/actualites/societe/article/un-revenu-universel-est-il-108224

      Un veritable revenu universel et individuel serait effectivement interessant pour les couples qui toucheront 2 fois le meme montant. A l´inverse de l´aide sociale actuelle, il n´y aura plus de reduction pour le fait de vivre en commun. Cela serait dautant plus interessant si le montant du RSA est réeavalué comme le propose Hamon. 

      Par contre, pourquoi limiter cela aux jeunes ou actuels beneficiaires du RSA ? Il serait plus simple et plus juste de generaliser le versement de ce revenu universel a l´ensemble de la population dans le cadre d´une veritable reforme fiscale, qui verrait le taux de prelevement a la source (applique au 1er janvier 2018) passer a 30% des le premier euro pour tous les revenus.

      Un taux unique simplifierait le casse tete du choix de taux de prelevement a appliquer... et cela ne changerait pas grand chose pour les gens qui payent deja des impots... dans la mesure ou la perte de la progressivite sur les 2 premieres tranches (9710 * 14 % + 26818 * 16% = 5650 euros par an soir 471 euros par mois) serait compensée par le gain du Revenu de base, versé chaque mois comme un credit d´impot universel a chaque membre du foyer.

      J´ajouterais qu´en limitant le RU aux jeunes ou aux beneficiaires du RSA, cela commence plutot mal... car cela confirme l´impression que le revenu de base serait un cadeau sans contrepartie pour ceux qui ne travaillent pas. C´est pourquoi je pense, que tant qu´a commencer petit bras, c´est a dire au niveau du RSA, pourquoi ne pas generaliser la mesure a tout le monde, et faire du meme coup l´inevitable reforme fiscale... qui permettra de financer la mesure... et de justifier et de simplifier le passage au prelevement a la source.

      En gros, j´ai peur qu´avec un Revenu Universel trop ciblé... on renforce le sentiment de stigmatisaion de l´assistanat... alors qu´un revenu de base inconditionnel et verse a tous les citoyens permettait d´eviter cela et surtout de revaloriser les bas revenus (que ce soient des temps partiels ou des petites retraites).

      Pour ce qui est de l´AAH et du minimum vieillesse, il est clair que ces derniers resteraient en place, au moins en partie pour compenser l´impossibilite de gagner sa vie... car cela serait particulierement injuste de mettre en place un systeme soi disant redistributif qui penaliserait les plus faibles.


    • EngelLudo EngelLudo 7 février 20:03

      @jpm

      J’ai consulter votre publication intitulé « Un revenu universel est-il raisonnablement finançable ? » et je vous félicite pour votre thèse. Néanmoins, je reste perplexe sur vos conclusions : pour ma part, je suis certain que beaucoup (certainement trop) feront le choix de rester chez eux et n’iront plus travailler, et à partir de la ... nous avons déjà 6 millions de chômeur en partie car nous sommes le pays qui taxe déjà le plus les entreprises et aussi les particuliers (ce qui fait que les plus riches ne reste plus en France et donc n’investisse plus en France, c’est simple : moins d’investissement, moins d’emploi...).


      Dans votre écrit, vous indiquer l’hypothèse de la mise en place et je cite « un taux unique de prélèvement de 40 % des le premiers euros » et taxer encore plus les hauts revenues (donc encore plus de fuite à l’étranger).

      Pour exemple :un couple de jeunes adultes qui touche à deux 4 500 euros, incluant 905 euros par mois de votre revenu universel (soit deux avec un peu plus que le SMIC on va dire 1 345) payerait avec votre formule 12 912 €uros contre 351 actuellement.

      Je m’explique : 

      Donnée de cadrage :
      salaire mensuel de 1 345 net soit 16 140 euros par année, donc 32 280 € pour le couple

      Votre formule (donc 40 % d’imposition sur revenu net dès le premier euro) : 

      32 280 X 0,40 (40 %) = 12 912 €uros
      Formule actuelle : 

      Base d’imposition : 32 280, avec abattement de 10 % soit 29 052 € de revenu fiscal de référence ;
      Montant net à payer : 351 € (calculer sur le simulateur sur impôts.gouv.fr) avec comme base un couple marié de 22 ans. Meme en prenant en compte les 905 euros supplémentaire dans l’imposition, cela nous donnerais un montant net à payer de 4 085 €uros.

      De plus, il ne faut pas oublier que la France est la championne du monde de l’assistanat, que je n’ai pas la même vision que vous (pour moi ce sont les chômeurs et RSA-iste volontaires qui vivent sur nos cotisations par choix, donc seulement ceux qui décide volontairement de rien faire) et je pense honnêtement que si l’ont met une telle aide, beaucoup, énormément de Français arrêteront de travailler et la France sera en faillite.

      Pour terminé, votre calcul était faux : selon la loi de finance 2017 que je vous invite a consulter (dans les chiffres clés page 6), le PIB français prévisionnel pour 2017 est de 2 287 Md€. Si comme vous le penser il est envisageable de prélevé 25 % de la production nationale (ce qui est pour moi impossible), cela ne serait plus que de 572 Md€.

      Honnêtement, il est possible je pense de dégager 100 milliards sur le budget de l’État accompagner d’une réforme fiscale mais plus c’est de l’Utopie, du moins c’est mon avis.

    • carnac carnac 7 février 20:36

      @EngelLudo

      le rsa a contribué à augmenter le taux de retour à l’emploi des mères isolées (étude de V simonnet et E danzin) , il ne change rien quand il n’y a pas de travail décent dans le bassin d’emploi du lieu de résidence étude A. Eydoux et B gomel 

      j’ai personnellement fait mes études de gestionnaire du logement social juste après la fermeture des grandes aciéries en France . dans les bassins d’emplois touchés , que j’ai visités, vous aviez une maison occupée sur 10 , vous n’aviez plus de marchands de vêtements mais des officines de troc de vêtements , vous aviez des milliers de logements HLM vides. et des usines qui pourrissaient sur place. 

      Vous avez la chance d’habiter en Alsace c’est une région prospère , quittez l’alsace enfoncez vous dans la france rurale quand il n’y a que les services publics pour générer un peu d’emploi ... par exemple en ardèche qui ne vit en HIVER QUE grâce aux services publics.

      Dans le roannais , tout le textile a été laminé par l’ouverture des frontières européennes aux produits venus de chine .... ma belle fille qui y résidait n’a jamais trouvé autre chose que des CDD très temporaires au smic .... parce qu’il n’y av ait tout simplement PAS de travail. Il se trouve que mon fils gagnait bien sa vie ... 

      Notre pays a été profondément impacté par la mondialisation. Cela on ne le sent pas quand on est dans une région prospère l’alsace ou pour moi le lyonnais .... il faut se méfier de nos propres biais d’appréciation et ne pas porter des jugements radicaux et hâtifs . 

    • carnac carnac 7 février 21:05

      @jpm


      j’ai lu votre « petite bafouille » (vous êtes bien modeste pour cette contribution) sur le revenu universel et effectivement,pour moi ce revenu est neutre (j’étais cadre dans le privé) mais comme j’ai trois enfants et bientôt 4 petits enfants qui en bénéficieraient , j’y consens volontiers sans me poser des questions judeo chrétienne sur « la valeur du travail » .... 

      ces dernières années ceux qui promouvaient la « valeur du travail » n’ont cessé de le dévaloriser financièrement et avec Monsieur FILLON cela continuera ....

      mais pour que ce projet de RU soit mis en oeuvre il faut mettre à plat la fiscalité or, ce n’est pas franchement un thème de campagne que l’on entend beaucoup, il est vrai qu’il est technique et que pour la plupart d’entre nous, nous ne connaissons pas la comptabilité publique ... 

      PUIS-JE VOUS PASSER COMMANDE ? Vous ne nous feriez pas un petit article didactique sur la simplification de la fiscalité à budget constant ?


    • EngelLudo EngelLudo 7 février 22:36

      @carnac

      Vous devez être bolchéviques vous !!!

      Je connais cet essai et je reconnais le travail de Sarrot, personne ne dira le contraire.
      Mais, le RSA tout comme un revenu universel favorise l’assistanat, le fait de rester chez choix et c’est cela que je dénonce, pas ceux qui en besoin pour vivre et qui subissent cette condition.

      Pour ma part, j’ai fait mes stages dans un CG, service social, donc je connais le sujet car j’y ai été confronté : beaucoup de personnes avouait eu même profité du système, déjà a l’époque du RMI...

      Je vous signale juste que oui l’Alsace est une région prospère car chez nous on est pas comme les français de l’intérieur, des fainéants, chez nous on a la culture du travail !

      Effectivement, la mondialisation a tout cassé : vive le protectionnisme et le souverainismeéconomique, qui pourrais sauver la France de la roumaniprécarisation.



    • jpm jpm 8 février 08:29

      @carnac

      J´ai peu de temps en ce moment pour me relancer dans l´ecriture et le suivi d´un article, mais je peux malgre tout vous conseiler la lecture de ces deux articles dans lesquels j´expliquais comment une reforme fiscale simple... permettait de financer un revenu de base modeste.

      Et si le RSA devenait un Revenu de Base Inconditionnel pour tous…

      Prélèvement à la source contre avoir fiscal… comment simplifier le système fiscal et développer le revenu de base inconditionnel

      Apres si cette technique de l´impot negatif vous parle et vous convaint, vous pouvez aussi lire, la meme solution appliquee a l´impot sur le patrimoine, qui permettrait de financer une allocation logement universelle :

      Un Impôt Négatif sur La Fortune pour une Allocation Logement Universelle

      Allocation Logement Universelle complément incontournable du Revenu de Base Inconditionnel


    • jpm jpm 8 février 08:38

      @EngelLudo

      je ne reviendrais pas sur les chiffres des differents projets que vous avez allegrement mélangés... mais je voudrais juste vous taquiner un peu sur vos origines.

      Vous nous signalez " que oui l’Alsace est une région prospère car chez nous on est pas comme les français de l’intérieur, des fainéants, chez nous on a la culture du travail !".

      Du coup je m´interroge sur vos origines réelles, car votre premiere reaction et celle de votre entourage a l´evovation du versement inconditionnel d´un revenu universel, c´etait d´arreter de travailler smiley

      Mefiez-vous, a trop vouloir chercher la poutre dans l´oeil du voisin, on finit par dire n´importe quoi smiley


    • carnac carnac 8 février 10:06

      @EngelLudo


      j’ai vécu et travaillé dans les quartiers sociaux pendant près de 30 ans .... puisque j’ai géré au dernier état de mes fonctions le logement social de la ville nouvelle de l’Isle d’abeau

       j’y ai vu vivre quotidiennement une humanité aussi pleine de talents qu’ailleurs mais qui n’avait pas eu la chance de naître au bon endroit.

      Pour elle nous organisons DE FAIT un apartheid de discrimination dans l’accès à l’emploi même pour ceux qui jouent le jeu et sont diplômés du supérieur , un apartheid de relégation spatiale de l’habitat , de difficulté quotidienne de transport .... 

      Ces difficultés là je les ai vécues pendant des années , c’est un peu moins superficiel que le temps d’un stage.

      Vous avez chez les maristes , de bons fils à papa qui sont quelque peu fainéants , je le sais pour avoir confié l’éducation des mes fils à ces grands pédagogues. Donc là aussi c’est du « vécu ».

      il faudrait se demander ce que nous apporte les rêvasseries du fainéant .... de grands découvreurs et de grands artistes étaient peu « productifs » au sens que nous donnons actuellement à cet adjectif qui prend une importance insensée .

    • EngelLudo EngelLudo 8 février 16:12

      @jpm

      Il n’y a eu aucun mélange de chiffres, j’ai pris les informations comme vous les avez cité dans votre article !

      Effectivement et croyez mon étonnement quand j’ai recu les réponse de mon entourage, donc j’imagine pas le résultat dans la France de l’intérieur !

    • jpm jpm 8 février 16:52

      @EngelLudo

      allez donc vous promener dans la France de l´interieur comme vous l´appelez... et vous verrez qu´ils ne sont pas tous comme vous... braqués sur leur nombril et gavés par l´argent facile des pays limitrophes. Je connais bien le phenomemes des travailleurs frontaliers avec la Suisse qui pensent que parce qu´ils sont bien payés sont au dessus des autres.

      Pour votre gouverne, des etudes ont montrés que les gens continueraient de travailler pour la plupart. Dailleurs malgre vos fanfaronnades cela m´etonnerait que vous vous contentiez de 750 euros par mois pour vivre, surtout en Alsace ou la vie est chère.

      Pour ce qui est des chiffres que vous avanciez, cela prouve surtout que vous ne savez pas lire... ou alors que vous étes de mauvaise foi en melangeant les differents sources.

      Le premier article que j´ai ecrit il y a quelques années tentait de montrer que le financement d´un revenu de base genereux de 900 euros par mois etait possible via une taxe de 40% sur tous les revenus et la recuperation de certaines aides (mais sans toucher a la protection sociale).

      Entre temps, je propose une approche plus pragmatique, qui consiste dans un premier temps a generaliser le versement du RSA via une reforme a cout constant de l´imposition, qui en contrepartie d´un avoir fiscal inconditionnel de 500 euros par mois, preleverait 30% des le premier euros. Les chiffres sont volontairement simples pour faciliter la comprehension et l´identification a son cas personnel. Je vais essayer de reprendre votre exemple pour illustrer mon propos.

      Un couple marié qui a des revenus de 4500 euros net par mois, soit 54 000 euros a l´année, paye aujourd´hui 4085 euros par an d´impot sur le revenu (340 eurs par mois) et dispose a la fin du mois de 4500 - 340 = 4160 de pouvoir d´achat.

      Avec ma proposition, ce meme couple contribuerait de 4500 * 30% = 1350 euros et il lui resterait donc 4500 - 1350 = 3150 euros de revenu apres contribution.
      Mais il toucherait 2 revenus de base entiers, soit 2 *500 = 1000 euros de plus.
      Son pouvoir d´achat serait finalement de 4150 euros (cela ferait seulement 10 euros de moins pour avoir l´assurance de toujours pouvoir toucher ses 1000 euros par mois).


  • JBL1960 JBL1960 6 février 16:12

    Il n’y a qu’à voir la toute dernière liste des licenciements mondiaux (donc c’est France comprise, hein ?) et elle se suffit à elle-même plus que tout discours ► https://jbl1960blog.wordpress.com/2017/02/06/le-monde-est-fou-fou-fou/ Et j’y rappelle les derniers vrais chiffres du chômage donnés par Patdu49 ici-même et la liste des licenciements mondiaux donnée le même jour soit le 25/01 dernier. En préambule j’explique pourquoi à mon sens continuer à voter pour les candidats à continuer le bouzin est un peu criminel quand même et pourquoi, à mon avis, le Revenu Universel est une Belle Arnaque Populaire. En conclusion j’invite à prendre la Tangente et comment. D’ailleurs, votre Abécédaire me fait penser à celui d’Emma Goldman (même si je ne suis pas d’accord à 100% avec elle) ► https://jbl1960blog.wordpress.com/2017/01/24/labecedaire-demma-goldman/ Se questionner est un bon début toujours ! JBL


    • carnac carnac 6 février 16:51

      @JBL1960


      Votre liste de grandes entreprises soldant les comptes de plusieurs dizaines de milliers de salariés est en effet impressionnante , continuez ce recensement éclairant parce qu’on se demande quelles difficultés connaissent ces entreprises .......

      MAIS, pouvez vous essayer de repérer les entreprises qui embauchent .... parce que vous permettriez à vos lecteurs de candidater s’ils ont un profil compatible ....


    • carnac carnac 6 février 17:10

      Je complète ma réponse en vous remerciant pour 

      L’abécédaire d’Emma Goldman. 
      Mais je ne suis pas à la hauteur de cette nietschéenne , je m’efforce simplement d’y voir clair à la veille d’une élection qui me semble importante pour mes enfants et petits enfants. Si mes réflexions permettent d’échanger sur cette plateforme j’en suis contente .

       INFORMER , ECHANGER sur nos convictions c’est essentiel pour faire société. 

  • foufouille foufouille 6 février 17:30

    « Il faut bien draguer sur les terres de Marine LE PEN »
    plus ou moins mais son programme a une partie création d’emplois plus importante avec une « compétitivié » par la dévaluation.


    • carnac carnac 6 février 17:55

      @foufouille

      avez-vous déjà vécu une dévaluation foufouille ??? moi oui , c’est tout à coup nombre de biens de consommation courante qui augmentent et tous vos emprunts en euros qui augmentent or actuellement nous avons beaucoup d’emprunts en cours pour le logement ... vos emprunts personnels ne sont pas en francs dévalués mais en euros , les emprunts de l’etat de même , tout à coup il vous faudra 1.25 francs pour rembourser 1 euro , c’est vraiment la solution ???? des emplois oui mais eux aussi payés en monnaie de singe ...

    • foufouille foufouille 7 février 10:10

      @carnac
      sauf que tout ce qui est importé a un faible prix de environ 10% de la valeur réelle en vente.
      l’importateur se goinfre également. un tee shirt vaut 10c en chine puis un euro chez le grossiste.
      la marge est donc importante.
      les produits agricoles seront par contre beaucoup moins cher.
      les crédits sont re-négociables, si nécessaire avec une loi.
      j’ai pas vu les emprunts restés en franc au passage de l’euro. et toi ?
      d’ailleurs l’état peut les racheter ce qui serait un bon moyen de dévaluer la monnaie.
      j’ai pas d’emprunts ...........


    • carnac carnac 7 février 11:39

      @foufouille



      ils sont renégociables ces emprunts oui ..... si les banques veulent bien vous reporter au nombre d’américains qui ont perdu leurs maisons dans la crise des subprimes

    • carnac carnac 7 février 11:41

      @carnac


      les agriculteurs auront intérêt à vendre leurs produits à l’EXTERIEUR car alors ils seront payés en EUROS et les euros vaudront 1.25 francs cela leur fera d’office du pouvoir d’achat en plus 

      ce que vous importerez coutera plus cher


    • carnac carnac 7 février 11:43

      @foufouille


      beaucoup d’actifs font des économies pour acheter leur appart familial et le revendre pour améliorer une retraite qui est entamée par les périodes de chomage ....

      il faut étudier les cas de tout le monde quand on veut promouvoir une politique générale.

    • carnac carnac 7 février 11:45

      @carnac


      je complète ce que vous importerez coutera plus cher par exemple le GAZ nous n’en produisons presque plus en france il est importé d’algérie et on peut aussi en avoir de russie

    • carnac carnac 7 février 11:54

      @carnac


      vous faites erreur en disant que ce qui est IMPORTE coutera moins cher c’est faux ... cela coutera exactement en PLUS LE PRIX DE LA DEVALUATION. c’est ce que nous produisons qui pourra être exporté moins cher puisque notre monnaie se dévaluée sur le marché extérieur

    • foufouille foufouille 7 février 14:09

      @carnac
      les produits agricoles seront moins importés car les notres seront moins cher qu’actuellement.
      il y a certainement une marge importante aussi sur la nourriture importée, c’est possible.
      les produit importés ne seront pas forcément plus cher sauf si la marge brut est toujours la même mais les clients seront beaucoup moins nombreux donc soit les prix baissent soit des entreprises ferment.
      pour le gaz, essence, etc les taxes sont très élevées mais le prix d’importation est faible.
      les subprimes étaient des crédits avec un taux d’intérêt variables, pas du tout la même chose.
      c’est le cas en france pour certaines municipalités qui font des procès aux banques
      reste que l’état peut imposer par une loi la renégociation des crédits.
      si la france sortaient de la zone euro, il n’est pas écrit que l’euro sera toujours aussi fort.
      évidement tout ça reste de la théorie.
      nous aurions certainement un blocus économique ou autre chose du genre par contre.


    • LE CHAT LE CHAT 7 février 14:22

      @foufouille

      il y a aussi la préférence nationale aussi dans le domaine de l’emploi qui pourrait être une source d’inspiration !

      d’ailleurs , le gouvernement de coalition en Autriche avec son nouveau président de gôôôche va aussi restreindre l’accès aux emplois aux étrangers en copiant dans le programme FPÖ , les polonais et roumains n’auront le job que si aucun autrichien n’en veut !!!!

      Le candidat nationaliste a perdu contre tous ,certes , mais maintenant on copie son programme !


    • carnac carnac 7 février 14:49

      @LE CHAT


      mon chat chat EST LA RELEGATION de toutes les classes pauvres LES FRANCAISES Y COMPRIS sur des bassins d’emplois qui n’ont pas forcément SUR PLACE de quoi faire travailler autant de monde .... 

      OR les CLASSES DOMINANTES qui vous manipulent ne veulent pas voir des HLM dans leurs rues fut ce avec que du blanc dedans .... là est le VRAI problème 


      ayant géré la ville nouvelle de l’isle d ’abeau je vous expliquerai pourquoi nos propres règles d’attribution des logements ne peuvent que créér des ghettos de PAUVRETE INDEPENDAMMENT DE LA COULEUR DE LEURS OCCUPANTS


    • carnac carnac 7 février 14:53

      @carnac


      j’ai encore mangé une partie de ma phrase : je disais donc que le problème c’est la RELEGATION DES CLASSES PAUVRES Y COMRIS FRANCAISES SUR DES TERRITOIRES QUI ONT DES EMPLOIS EN NOMBRE INSUFFISANT

      Si vous répartissiez les HLM sur TOUT LE TERRITOIRE vous n’auriez pas ce problème car il serait plus facile aux habitants de trouver un emploi sans avoir des frais de transport excessifs

    • LE CHAT LE CHAT 7 février 15:13

      @carnac
      vous répondez à coté , on parle de la priorité donné aux nationaux pour les jobs ,pas pour les logements ! les chômeurs et sans papiers étrangers on les expulse !

      vous pouvez créer des places HLM au fond de la Creuse ou du Cantal , ça ne change rien à l’emploi , il n’y en a pas loin de tout !


    • carnac carnac 7 février 15:39

      @LE CHAT


      a saint cloud à la trinité il y a du travail MAIS PAS DE HLM à coté des propriétés du clan LE PEN....
      C’est autant de personnes qui pourraient avoir un emploi et qui n’en ont pas car on les relègue.


       la priorité des jobs pour les français existe déjà cela s’appelle la discrimination à l’embauche DONC ..... vous vous apercevrez que cette façon de faire étant déjà largement existante (sinon on n’aurait pas autant de chômeurs dans certains quartiers de nos belles villes .... ) vous n’aurez PAS PLUS DE TRAVAIL APRES L’ELECTION de la petite entreprise familiale LE PEN qu’avant ...

      puisque le programme de MME LE PEN n’est pas un programme pour aller vers les emplois du futurs mais un programme pour conserver un passé qui n’a plus d’avenir ...

    • carnac carnac 7 février 16:12

      @carnac


      Je complète ma réflexion pour LE CHAT , en plus si vous jetez dehors toute personne qui n’a pas de passeport français, accepterez vous pour autant d’aller
      •  évacuer les ordures ménagères , 
      • ou d’être technicienne de surface la nuit dans les grands ensemble de bureau ,
      •  ou livreur de nuit comme de jour , 
      • ou agent de sécurité ?
       les emplois occupés par ces personnes primo arrivantes sont des emplois guère épanouissants POUR VOUS COMME POUR EUX

      Le problème ce n’est pas seulement le nombre des emplois mais leur QUALITE et sur la qualité de l’emploi vous n’avez qu’un candidat qui a une réflexion intéressante parce qu’il a travaillé sur plateforme collaborative c’est MELENCHON 


    • LE CHAT LE CHAT 7 février 16:16

      @carnac

      vous parlez la langue de bois marxiste , et pour votre gouverne le FN avec 27% des voix aux régionales est le 1er parti désormais en France , on est loin d’une PME familiale !

      vous oubliez aussi l’appartement qu’elle loue à Henin Beaumont , ville plus que bourgeoise ruisselant de fric , et la maison du 66 qu’elle occupe avec Louis Aliot


    • carnac carnac 7 février 16:28

      @LE CHAT



      il nous a dit que 30% des frontistes venaient de l’extrême GAUCHE

      autrement dit POUR L’INSTANT le front fait front par ce que vous avez une « immigration interne » de gens qui espèrent prendre le pouvoir .....

       mais APRES LES ELECTIONS IL Y AURA FORCEMENT CLARIFICATION VOIR NETTOYAGE AU SEIN DU FRONT donc il y aura beaucoup de désillusions.



    • carnac carnac 7 février 16:52

      @foufouille

      « évidemment tout cela reste de la théorie » .... vous le dîtes vous mêmes ... moi j’ai vécu plusieurs dévaluations c’est pour cela que je ne suis pas aussi convaincue que vous 



      cela voyez vous ce n’est NI DE DROITE NI DE GAUCHE c’est l’histoire voilà tout , cette histoire qu’on essaye de VOUS CACHER parce que cette histoire permet de mettre de coté les vieilles méthodes qui ont échoué 

    • carnac carnac 7 février 21:10

      @LE CHAT


      à hénon beaumont elle n’y réside pas c’est uniquement pour les besoins électoraux qu’elle y va. Par contre je suis née à CARNAC alors la trinité sur mer je connais ...

      ST CLOUD c’est trop hupé pour moi et le 66 n’est pas non plus l’équivalent du 93

  • carnac carnac 7 février 11:57
    UNE DEVALUATION c’est une baisse du pouvoir d’achat de TOUT LE MONDE sur le territoire concernée en espérant ...... c’est AUSSI une baisse de la valeur du salaire moyen français par rapport à la moyenne des salaires extérieurs à la france ... ce qui a pour effet d’aider à la vente de produit français A L’EXTERIEUR de la france donc on peut l’espérer des commandes pour l’emploi en france .....


    • jpm jpm 7 février 12:31

      @carnac

      Une devaluation c´est une baisse du pouvoir d´achat des epargnants et de tous ceux qui ne peuvent pas renegocier leurs revenus comme les retraités et les rentiers. Les travailleurs y arrivent generalement mais toujours avec un peu de retard, le temps que les syndicats s´organisent.

      Par contre, celui qui possede des biens tangibles, comme du foncier, de l´immobilier ou des matieres premieres, sera epargné par cette baisse du pouvoir d´achat car il pourra revendre, ou louer ses biens plus cher. Il en va de meme de ceux qui possedent un outils de production, comme une usine ou plus simplement des actions.

      Une methode tout simple pour obternir une devaluation competitive, c´est d´augmenter ses taux de TVA. comme l´a fait Gerhard Schröder en Allemagne il y a quelques années.


  • carnac carnac 7 février 11:58

    j’écris trop vite 


    UNE DEVALUATION c’est une baisse du pouvoir d’achat de TOUT LE MONDE SUR LE TERRITOIRE CONCERNE par la dévaluation


    • carnac carnac 7 février 12:04

      @carnac

      en plus comme les produits français s’exportent plus facilement puisque notre monnaie est dévaluée .... il y a pénurie de produit français en france car ils est plus intéressant de vendre nos productions à l’étranger en euros qu’en france en francs 

      vous avez un exemple extraordinaire de cette situation c’est la production de bananes en martinique. Il se trouve que mon père a été le général interarmées en charge de nos territoires dans cette zone , donc j’ai vécu en martinique ... hé bien vous n’avez pas de bananes au marché de Fort de france .... impossible de trouver cela sur les étals : tout part à l’exportation parce que c’est plus rentable d’en vendre à l’extérieur plutot qu’à petit prix en martinique ...

      en france la vie courante se renchérira PAR PENURIE du fait de la moindre valeur du franc par rapport à l’euro ou au dollar :TOUT CE QUI POURRA ETRE EXPORTE SERA EXPORTE

    • foufouille foufouille 7 février 14:18

      @carnac
      par contre, les salaires seront nettement plus compétitifs si la monnaie est moins forte.
      ceux qui importent le font pour gagner de l’argent sur les salaires.
      à moins de crever de faim, ce qui provoquera une révolte, les exportations nouvelles nouvelles se feront en créant des emplois et la marchandise ne pourra être exporter que vers les pays qui ont un salaire plus élevé.
      si le smic a un équivalent de 700€ ou dollar, vers les pays où il est supérieur.
      il faudra bien un jour que les salaires en europe soient presque tous identique mais pour que les pays de l’est et les futurs autres pays arrive à un smic proche de 1000€, il faudra un siècle.


    • carnac carnac 7 février 15:56

      @foufouille


      il faudra bien .... qu’un jour les salaires en europe soient identiques .... OUI MAIS C’EST LENT ....

       très lent et ....pendant ce temps on a été envahis par les produits chinois par exemple produits avec des salaires ridicules par rapport aux nôtres.

      l’exemple chinois est un exemple de dévaluation compétitive .... ils ont bloqué l’évolution des salaires pour envahir le marché européen et leur propre peuple est bien loin du niveau de confort du notre.

      La production française libellée en francs sera très intéressante à vendre en euros ou en dollars mais vous à l’intérieur des frontières ce sera l’austérité SAUF SI vous avez comme les LE PEN des biens immobiliers dont la valeur relève de l’économie réelle ou des biens productifs parce que vous ferez toujours la galipette entre le coût de production et le prix de vente ....

      cela n’empêchera pas les boursicoteurs de jouer non plus MAIS pour l’actif productif ce sera pas forcément la joie 


    • foufouille foufouille 7 février 17:30

      @carnac
      les salaires chinois augmentent aussi. il vendent aussi certains produits sur le net.
      ceux qui se groinfrent, ce sont les importateurs sinon ils feront produire ailleurs. puis le revendeur en direct du grossiste. certains atomiseurs pour ecig ne valent pas de 75c pour un particulier alors que la société qui le fait produire en chine pour 50c maxi, le revendra 5€ en france.
      c’est de la daube uniquement car le vendeur le veut.
      en théorie, le fait de pouvoir exporter supprimerais pas mal de chômeurs.
      les tomates espagnoles ne seraient plus moins cher que les françaises.
      ce ne serait donc pas forcément l’austérité.


    • foufouille foufouille 7 février 18:37

      @carnac
      c’est en brut, donc du kk. si tu payes ta sécu et ta retraite sur ce brut, le salaire diminue beaucoup.
      certains pays ont aussi beaucoup de travail non déclaré mais officieux.


    • carnac carnac 7 février 18:42

      @foufouille


      oui les chiffres du figaro sont en brut à comparer avec notre propre brut mais je suis d’accord avec vous entre le brut et le net IL Y A LES COTISATIONS DE LA PROTECTION SOCIALE ET TOUS LES PAYS n’ont pas un système aussi complet que le nôtre mais cela donne une idée et on voit bien qu’on n’est pas prêt d’avoir à peu près les mêmes salaires. C’est très lent


    • foufouille foufouille 8 février 09:10

      @carnac
      le net est encore plus faible que le nôtre. mais pour avoir ludes forums d’expats ou de routard, tu as beaucoup de travail non déclaré en bulgarie par exemple, ou des familles qui survivent à l’ancienne avec un lopin de terre sans avoir besoin de travailler.
      la corruption des élus est aussi plus importante. par contre, le peuple se décide à bouger plus qu’avant.
      mais comme c’est lent, tout ce qu’il sera possible de délocaliser le sera et l’importation d’esclaves durera longtemps.
      donc si nous restons dans l’euro, nous risquons d’avoir 30 ou 40% de chômage.
      nous pouvons très bien sortir puis revenir quand les conditions auront changer ou en les imposant.


Réagir