vendredi 3 février - par carnac

Petit A B CEDAIRE des élections : U comme « Union de la gauche »

En introduction au résumé du débat sur « UNE UNION DE LA GAUCHE ? » organisé par France culture le 2/2/2017, je vous propose d’écouter la très jolie chronique de Xavier DELAPORTE qui suggérait aux trois intervenants représentants du PS, des verts et de la France Insoumise : « ON N’A QU’A FAIRE UN GOOGLE.DOC ? »

 « Rédiger sur google.doc c’est accepter que ce que l’on fait, le mot que l’on corrige, le paragraphe qu’on ajoute, l’idée qu’on apporte ne nous appartienne pas et se fonde dans quelque chose qui nous dépasse », « c’est un modèle politique de gauche …. ».

 « Ce qui est fertile politiquement dans ce modèle c’est qu’il produit l’effet inverse de la motion de consensus qui repose en général sur le plus petit dénominateur commun …. le fait que l’on écrive ensemble, en même temps, produit de la construction, une nécessité de faire tenir ensemble l’amélioration continue »….

J’ai donc retrouvé le sourire car nous avons eu droit à l’embryogenèse d’une plateforme CREDIBLE de la gauche dans ce débat qui accueillait un représentant du Conseil politique de Monsieur Yannick JADOT, une représentante de la France insoumise de Monsieur Jean-Luc MELENCHON et un représentant de l’alliance progressistedes socialistes et démocrates, soutien de Monsieur Benoit HAMON.

Grâce à ce « google doc radiophonique », en DEUX PARTIES auxquelles je vous renvoie, (1)(2) , l’auditrice que j’étais a pu constater que nombre de propositions relevant des sensibilités de gauche pouvaient faire un programme cohérent tant sur le plan international que sur le plan intérieur avec 6 grands chapîtres illustrant parfaitement la phrase de Benoit Hamon « ce qui nous unit est plus important que ce qui nous divise ».

RESTE DONC A LEVER LES DEFIANCES LE PLUS VITE POSSIBLE POUR ADHERER A UN PROJET COMMUN QUI COMPRENDRAIT D’APRES LES DISCUSSIONS EN COURS :

 

Une VIème République

Echaudés par le quinquennat Hollande qui a vu se mettre en place une politique inverse de celle qui avait été promise par le candidat, les écologistes et la France insoumise mettent un préalable à leur engagement sur une plateforme commune : instaurer une VI ième république qui à travers un pourcentage de proportionalité qui n’est pas encore établi, et la possibilité d’instaurer un « veto citoyen » également dénommé « 49.3 citoyen » encadrerait les prérogatives actuelles du Président de la République rendant un fort pouvoir de contrôle à l’Assemblée et aux citoyens entre deux élections sans toutefois bloquer l’avancée programmatique….

Nous sommes évidemment à l’opposé des programmes LE PEN, FILLON ou MACRON à qui la toute puissance du mandat présidentiel convient parfaitement.

Si tout le monde à gauche convient que cet objectif est souhaitable reste à se mettre d’accord sur la façon dont on l’atteint et notamment, demeure, pour les verts,la crainte des pouvoirs de blocage des baronnies actuelles.

Sur ce point le représentant du PS précise que « Benoit Hamon n’est PAS le candidat de l’appareil du PS » parce qu’une étude précise des votes de la primaire a démontré que c’était Manuel Vals qui avait la préférence des adhérents."La légitimité de Benoit Hamon qui va au-delà du PS permet précisément le rapprochement."« je crois à la sincérité de Benoit Hamon » répond la représentante des écologistes.

 

L’emploi de demain

Pour tous il y a une « prise de conscience écologique » qui suppose pour les verts une sortie du nucléaire qui est encore à acter et une modification de la politique des transports :"pas le tout voiture électrique, vu que l'électricité est produite par les centrales".

Pour la France insoumise la transition écologique constitue la source des emplois locaux de demain et induit « une nouvelle répartition des richesses ».

Tous conviennent de la nécessité d’orienter toutes nos disponibilités financières ainsi que les disponibilités européennes éventuelles sur ce créneau.

Relations internationales

"Ni atlantisme, ni adhésion à la stratégie russe" souhaite le représentant de Benoit Hamon concernant Daech ce à quoi la représentante de la France insoumise présise que la position de Monsieur MELENCHON est proche de celles de l’ONU et non pas une position atlantiste.

Europe

Pour la France insoumise il y a eu un « accord idéologique profond entre l’oligarchie politico financière française et l’oligarchie européenne ». « Les gouvernements de droite comme de gauche ont devancé les demandes de l’Europe en voulant par exemple constitutionaliser le déficit de 3% »

Pour le représentant de Benoit Hamon les gouvernements successifs ne se sont pas investis dans l’Europe, laissant la politique européenne se faire en dehors des intérêts de la France.

Les trois sensibilités se retrouve sur le fait de vouloir assumer les intérêts du pays dans toutes les discussions européennes notamment pour faire remarquer que la « norme des 3% de déficit a été décidée sur un coin de table  », que « l’Allemagne s’en est affranchie notamment pour financer la réunification » et que cette norme peut être dépassée si c’est pour des investissements de long terme.

Pour les verts « l’Europe est la solution mais pas le problème » même si sa gouvernance actuelle peut être mise en cause.

Laïcité

Pour le représentant de Benoit Hamon, celui-ci a été calomnié sur ce sujet.Pour lui « il faut appliquer toute la loi de 1905 mais RIEN que cette loi laquelle garantit la liberté de croire ou de ne pas croire. » ce qui n'empêche nullement de veiller à l'entretien des bâtiments et à ce qui se dit ou se fait dans les lieux de culte.

Pour la France insoumise « il y a un problème généralisé de l’application de la loi de 1905 dans les communes par clientèlisme notamment lorsqu’on constate un mélange entre les financements cultuels et culturels » qui abourissent à financer les lieux de culte de TOUTES LES RELIGIONS ce qui est non conforme à la loi de 1905. De ce point de vue la France Insoumise n’a pas la même position que l’extrême droite qui stigmatise uniquement le financement des lieux de culte de l’Islam.

J'espère personnellement que l'on ne va pas, en plus, réactiver des clivages qui me paraissent d'une autre époque d'autant que dans ma Bretagne natale, l'Etat n'avait guère investi dans les écoles publiques et préférait financer les écoles catholiques bien réparties sur le territoire ce qui m'a jamais empêchée d'être athée ...

Revenu universel

Concordance entre les verts et le représentant de Benoit Hamon sous réserve d’une MISE EN PLACE TRES PROGRESSIVE orientée au début vers les 19-25 ans car il faut compenser la réduction du temps de travail nécessaire pour faire tourner la machine économiqu : Le risque d'une réduction de l'emploi par les nouvelles technologie est confirmé par le Conseil d’orientation de l’emploi.

Pour la France Insoumise le niveau du revenu proposé est trop bas et de toute manière il faut privilégier l’emploi. A terme la France Insoumise est favorable au revenu de base à vie …

En conlusion de ce débat animé, mais construtif, ce qui me parait certain c’est que Messieurs HAMON, MELENCHON et JADOT doivent viser une présence au second tour ( aux derniers sondages ils dépassaient à eux trois le score de Madame LE PEN et celui de Monsieur MACRON ) :

C’est un but difficile mais atteignable si l’on agrège la légitimité électorale de Benoit Hamon, la légitimité programmatique de Monsieur MELENCHON et la légitimité de la transition écologique pronée depuis si longtemps et à juste titre par les verts.

Cette présence au second tour ne peut se faire que sur la base d’un programme restreint car un quinquennat ne permet pas de mettre en oeuvre des centaines de mesures.

Ce qui me parait tout aussi certain , c’est que celui des trois qui rompra l’accord qui semble possible sur les 6 points traités perdra toute crédibilité pour longtemps auprès des français. On peut donc espérer que les « EGO » se mettront en sourdine.

Dans l’hypothèse où le trio serait éliminé au premier ou au second tour de la présidentielle, il faudra, de toutes manières qu’il parvienne à avoir suffisamment de représentants dans les Assemblées pour influer sur le programme du parti vainqueur de la présidentielle.

Or, rien n’est plus porteur qu’un programme clair et net pour convaincre les électeurs. La gauche peut faire plus en allant UNIE au combat qu’en y allant divisée compte tenu des règles aux élections législatives.

Bien sur la droite après avoir brâmé au détournement démocratique par la primaire de gauche, n'appréciera sans doute pas un "programme commun" mais il y a un moment où si l'on dit vouloir rendre le pouvoir au peuple entre deux présidentielles il FAUT utiliser tous les moyens pour y parvenir.

SOURIONS …. Pourquoi pas Monsieur Hamon Président, Monsieur Melenchon 1er Ministre et Monsieur Jadot Ministre de l’emploi et de la transition écologique ? YES WE CAN !



42 réactions


  • manu manu 3 février 08:39

    Melenchon Président, Hamon 1er Ministre et Jadot Ministre de se qu’il veut.



    • Alren Alren 3 février 19:24

      @manu

      Mélenchon Président, Hamon 1er Ministre et Jadot Ministre de ce qu’il veut.

      Reste à convaincre Hamon, Montebourg et les autres « frondeurs » que Hamon ne se présente pas et demande à ses amis de voter JLM. Même Filoche et Lienemann se taisent là-dessus. Alors ...

      Ce serait le bon sens pour des gens sincèrement désireux de redonner de l’espoir justifié aux Français. Mais « ce n’est qu’un rêve, un doux rêve »  !





    • carnac carnac 3 février 10:26

      @bartneski


      le fait que 8 personnes ont la moitié des richesses de toute l’humanité a été publié par une ONG , je ne sais plus laquelle , et d’ailleurs il y avait un détail par pays et en france, de mémoire je crois qu’ils qu’ils sont 41 à détenir une large partie des ressources de France ....


       la théorie du ruissellement de la richesse a un coup dans l’aile ....

      c’est une raison de plus pour dire que l’on doit prendre le pouvoir puisque ENSEMBLE nous en avons l’opportunité ....



    • Yaurrick Yaurrick 3 février 13:34

      @bartneski@carnac
      Si on suit ce raisonnement, en tant que français vous devriez donner vos richesses aux 7.38 milliards d’autres personnes qui sont bien moins lotis : avec le SMIC vous êtes plus riche que 94% de l’humanité, avec le salaire médian français (1775 €) vous êtes plus riche que 97.5% de la planète ... alors que la France ne représente même pas 1% de la population mondiale.


    • carnac carnac 3 février 14:32

      @Yaurrick

      PARFAITEMENT EXACT l’Europe a capté une très large partie de la richesse mondiale, et de façon pas forcément morale (esclavage remis en vigueur par Napoléon) c’est pourquoi avec ma retraite je cotise pour permettre notamment à l’Afrique de sortir du pétrin et nous sommes très nombreux à le faire ... les petits ruisseau font les grandes rivières

    • Yaurrick Yaurrick 4 février 12:27

      @carnac
      Les dons et gestes que vous faites vous honorent. Toutefois je maintiens que la meilleure aide à apporter à l’Afrique est la mise en place d’états de droits où la liberté sera la vertu cardinale. Pour le bien des peuples, il faut remplacer les républiques bananières et autoritaires.

      Quand on voit que certains pays arrivent à s’en sortir avec très peu de ressources , il est évident que la liberté est le chemin vers la pays, quoiqu’en disent les collectivistes et anti-libéraux.


    • carnac carnac 4 février 15:33

      @Yaurrick

      Encore une fois vous avez raison mais EN ATTENDANT je « fais ce que je peux, là où je suis » ; j’ai des possibilités d’agir sur des actions de terrain mais aucune possibilité d’agir actuellement au niveau des organisations politiques de ces pays . 
      Si déjà nous faisons tous quelque chose à notre niveau , cela ne peut pas faire de mal. 

  • Osis Osis 3 février 10:07

    « Pourquoi pas Monsieur Hamon Président, Monsieur Melenchon 1er Ministre et Monsieur Jadot Ministre de l’emploi et de la transition écologique ?  »

    Super...
    Et l’on reste dans l’escroquerie de l’Europe et sa monnaie de singe ?

    Une monnaie commune, l’Euro qui vaut de 6 à 7 fois moins d’un pays à l’autre ?
    Une gestion du chômage continentale cotée en bourse ?
    Des salariés marchandises exportables comme du bétail ?

    Une même monnaie, des salaires différents, des taxes et des impôts différents, des murs entre les pays... des armées mercenaires toutes à la solde de l’OTAN qui détruisent des nations entières en favorisant le terrorisme ?

    Jolie société.



    • carnac carnac 3 février 10:18

      @Osis

      Melenchon et Hamon laisse UNE CHANCE à l’Europe pas deux voir leur programme , ensuite il est facile de faire un référendum si l’Europe ne saisit pas cette chance c’est d’ailleurs ce qui est prévu.

  • Osis Osis 3 février 10:44

    merci de votre réponse...

    Je connais, attentivement, leurs programmes, pour ceux qui en ont un.
    Pour moi cette question d’Europe est primordiale.
    Tout le monde sait, ou du moins ceux qui veulent le savoir que cette Europe n’est pas amendable sans le consentement de tous les autres pays sans aucune exception.

    C’est se moquer du monde que de prétendre que la constellation des 27 pays puisse arriver à un consensus... ne serait-ce que sur la politique sociale...

    Les socialistes sont à l’origine de l’Europe, roulent et rouleront toujours pour elle...
    C’est un fait historique et c’est facilement vérifiable pour qui veut s’en assurer.

    Je ne vote pas pour un individu, je ne vote plus et ne voterai jamais plus pour un parti, mais pour un projet de société pour mes enfants, même si pour cela, provisoirement je devais voter contre ma philosophie.

    Il faut quitter cette europe mortifère avant l’incendie et la cohue vers la sortie.


    • carnac carnac 3 février 14:44

      @Osis

      Personnellement la position de Monsieur MELENCHON me va , on essaye encore une fois mais le plan B est là et notamment par la possibilité de faire des accords bilatéraux sur certains projets stratégiques : on a bien fait airbus , stmicroelectronics  en partenariat avec certains pays européens qu’est ce qui nous empêchera de continuer que l’on soit dans ou hors de l’Europe

    • carnac carnac 3 février 14:46

      @carnac

      je complète ma réponse en disant que pour moi l’Europe a une taille géopolitique pour contrer de grands ensembles comme la Chine , les USA , la Russie , maintenant sans gouvernance c’est un géant au pied d’argile donc cela ne sert à rien ...

  • Sparker Sparker 3 février 13:19

    Ensemble on peut gagner... oui mais ça ne sera pas le cas.
    Mr Mélenchon à réussi enfin à exister politiquement et abouti à un programme élaboré depuis pas mal de temps, qui bien sur comporte sa « patte » en matière de valeurs de gauche et ceci en quittant la logique de parti « de gouvernement ».
    Il tente, de ce que je crois comprendre, d’instituer dans sa fin de carrière, une dynamique populaire et de démocratie particiative ou qualificatif du genre.
    C’est une autre vision de la société et du rapport entre les acteurs.
    Déjà si Mr Mélenchon voulait prendre une décision d’alliance il faudrait qu"il la soumette, il ne pourrait l’imposer.
    Donc si alliance il y a, la FI serait en droit de donner son avis et que les négos soit transparente, de toute façon Mr Mélenchon nous raconterai tout sur YT.... smiley
    Je ne pense pas que Mr Hamon soit dans la ligne FI même si de grands traits sont similaires. Déjà la FI n’est pour le coup ni droite nigauche car elle repose sur un principe de réalité et non pas idéologique ou très peu et c’est quasi neuf.
    Mr Hamon à toute l’histoire du PS et de son dernier quinquenat sur le dos, il ne pourra suivre la FI et l’inverse, que la FI, rejoingne le PS, ben rlire mon post au début... smiley


    • carnac carnac 3 février 14:39

      @Sparker


      Pour moi , la VIième république qui peut aider nos enfants à reprendre la maitrise de leur avenir justifie qu el’on fasse ce compromis historique POUR 5 ANS, pas plus.

       il faut savoir si on VEUT VRAIMENT CHANGER LES CHOSES OU SE GARDER UNE PLACE DE FONCTIONNAIRE DE LA POLITIQUE DANS L’OPPOSITION .... 


    • Sparker Sparker 3 février 15:10

      @carnac
      Je suis pas sur de vous comprendre ?
      Donc si mélenchon ne veut pas rester un fonctionnaire de l’opposition il doit s’entendre avec Hamon ert Jadot. Bon déjà je pense que c’est une question de programme comme votre article le montre et met en évidence « ce qui nous rapproche » mais on ne peut faire l’impasse sur « ce qui nous éloigne » sous prétexte de gagner quoi ?
      Ou vous n’avez pas compris le chemin de la FI ou c’est moi qui suit à coté. Tous ceux qui viennent demander une alliance, n’ont pas compris la démarche de la FI. Si Mr Hamon et Jadot veulent rejoindre la FI, amender et soutenir le projet c’est tant mieux et ça ne peut que se passer dans ce sens, non pas par sectarisme mais pour protéger un travail qui à réussi, pour une fois depuis longtemps, à percer un peu la carapace blindée de la langue de bois fourchue, pour faire vite et engager le débat sur un retournement de la situation comme seule alternative saisissable.
      Attention à ne pas se tromper de combat....


    • Sparker Sparker 3 février 15:13

      @Sparker
      Et pour le moment l’apport de Mr Hamon n’est que de promesses et catalogue d’intentions.
      A la FI un énorme travail d’intégration du programme dans la réalité à déjà été fait, des révisions peuvent être possible, un changement cap je ne pense pas ou alors sans moi.


    • Sparker Sparker 3 février 15:17

      @carnac
      « il faut savoir si on VEUT VRAIMENT CHANGER LES CHOSES »
      Mr Hamon ne veut pas vraiment changer les choses, je ne le crois pas un instant, quelques mesurettes tout au plus, le RU n’est qu’un appât.


    • Osis Osis 3 février 15:37

      @Sparker

      Changer les chose en restant au PS, c’est totalement risible, hélas.


    • carnac carnac 3 février 16:13

      @Sparker


      la représentante de la France insoumise a dit qu’elle faisait confiance à Monsieur HAMON en tant que « personne » .... et son représentant a bien souligné que c’est parce que JUSTEMENT Monsieur HAMON n’était pas le candidat de coeur du PS qu’il est légitime pour apposer sa signature ...


      Entre « personnes » de « bonne volonté » , ne peut-on rédiger un programme commun pour 5 ANS et en six points avec tout le détail de la mise en oeuvre .... (Fillon a bien détaillé les 3 premiers mois à l’Elysée sous le nom de « blietzkrieg » - 

      donc faites à l’identique une signature 
      1/ sur les principes 
      2/ ET LA METHODOLOGIE de mise en oeuvre 

      parce que si vous ne faites pas c’est même pas la peine de vous présenter , vous n’avez aucune chance et vous allez une fois encore ... vous couper les ailes pour des années ....


      En plus HAMON est un BRETON smiley c’est mal connaître les bretons que de penser qu’ils n’honorent pas leur signature ...

    • carnac carnac 3 février 16:50

      @Sparker
       


      En 5 années vous n’avez pas le temps de mettre en oeuvre l’intégralité du programme MELENCHON qui comprend plus de 80 mesures dont certaines prendront du temps.

      par contre en 5 années vous avez le temps de prendre le tournant vers l’écologie vers la Viième république vers une clarification des intentions des français vis à vis de l’europe si le plan B de Monsieur MELENCHON doit être activé etc .... 

      Rédigez et cosignez une plateforme avec un planning de travail au moins sur les 6 premiers mois et pour cela il vous faut des gens dans les administrations qui vous AIDENT donc il ne faut donc pas « mettre à la poubelle » tous ceux qui connaissent les rouages de l’Etat mais au contraire en laissant LES ELECTEURS CHOISIR LEURS REPRESENTANTS tendre la main à ceux qui connaissent ces rouages .

      un peu de stratégie et moins d’idéologie ... c’est tout ce qu’on vous demande .

    • Sparker Sparker 3 février 18:30

      @carnac
      Encore une fois, ce n’est pas de la mauvaise volonté, mais il n’est pas question d’entrer en concilliabule avec ce qu’il reste du PS surtout pour trouver un terrain commun qui n’existe pas, déjà qu’il fasse la clarté chez eux par ce qu’a mon avis Hamon ne sera que peu suivi au PS, ce n’est pas l’appelletion « gauche » qui fait la similitude et le RU de Hamon c’est du vent et ne se fera pas s’il était toutefois élu.
      Vous pouvez appeler à l’unité même pour cinq ans, ça n’a plus de sens pour la FI.
      Aussi prétentieux que cela puisse paraître la FI tente de redonner des directions de fond et surtout un rapport de fond entre les diffrentes strates de la société et la FI est justement dans le stratégie et pas dans l’idéologie, la subtilité peut paraître risible mais la vérité est là.
      C’est une approche globale. On a beau être sois disant « du même coté de l’échiquier politique » comme on dit à la télé mais la réalité est tout autre.
      C’est comme si vous demandiez au NPA ou à LO de soutenir la FI sous pretexte qu’ils sont à gauche, ben non ça ne se fera pas. La FI est plus dans la subvertion que dans le révolution dans sa tentative de renverser les pouvoirs.
      Encore une fois ce n’est pas des chichis d’appareils ou d’égos, il y a une ligne à la FI c’est la repolarisation de la société dans sa réalité crue et concrète. Je pense que beaucoup de monde ne se rend pas compte de ce que tente la FI et certainement des adhérents aussi.
      Je ne suis pas un intellectuel pur, donc je peux parfois avoir des formulations par très ad-hoc... smiley
      Désolé de vous contrarier et peut-être que je n’arrive pas à donner une vision claire de ce que je pense être la FI.
      Cdlt


    • Croa Croa 3 février 19:52

      À Sparker,
      Je pense pareil. Monsieur Hamon est un vrai socialiste pour lequel les intérêts du parti (et les siens smiley ) comptent bien plus que l’intérêt général... Sinon il aurait censuré le dernier gouvernement et nous ne subirions pas la loi travail ! En politique étrangère il pense comme Hollande, bref toute confiance en ce type est impossible.


    • carnac carnac 4 février 01:18

      @Sparker
      Le cap va bien et justement il est compatible avec les autres forces à gauche


    • CN46400 CN46400 4 février 10:38

      @Sparker
      « la FI serait en droit de donner son avis »

      Mais a-t-elle donné son avis sur les candidatures anti PCF et anti FdG aux législatives.... ?


    • capobianco 4 février 15:13

      @CN46400

      Vous dormiez ? Le FdG n’existe plus depuis que p Laurent c’est rallié au ps lors des municipales en laissant alors tomber le FdG.

       


    • CN46400 CN46400 4 février 16:55

      @capobianco

       Le PG ne fait plus partie du FdG, nuance


  • babadjinew babadjinew 3 février 15:36

    Est-il réellement nécessaire de mettre en place des lignes opposés sur des programmes proches ??? Il semblerait que oui ! Je trouve cela stupide mais bon ainsi vie la démocratie Française. Non par consensus mais toujours par opposition. Je reste cependant pragmatique cherchant une forme de cohérence dans un ensemble flou. Une réelle main tendu de la part de la FI ici j’ai trouvé : https://youtu.be/tQIsWprmxDA

     

    Cohérence aussi dans la durée. La FI ce construit sur la même ligne depuis un moment certain. Les articulations du programme construit avec les citoyens (choses plus qu’appréciable et normal) créer un ensemble vaste et plutôt cohérent sauf malheureusement au niveau de la réponse à la misère social. De ce pont de vu l’apport d’une forme de RU est à mes yeux nécessaires !!!

     

    J’entends bien les résistances lier au grand capital, malheureusement je vois aussi dans cette partie du programme les vielles résurgences du 20 eim siècle défunt. Le travail comme seul et unique valeur social qui à flot coulera si le temps de travail est partagé. En 1990 cela faisait encore un peu sens aujourd’hui c’est caduque. Dans cet article les enjeux du 21 eim siècle sont décryptés de manière magistral : http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/quatrieme-revolution-industrielle-189187#forum4797764

     

    Dans un monde aux ressources fini et à la population encore croissante on ne peut plus concevoir de produire toujours plus, de jeter toujours plus histoire de juste faire tourner une machine économique. Pour le moment l’amalgame entre requins capitalistes et inconscience de la rareté des ressources génère ceci : http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/l-armee-des-ombres-189179#forum4797809&nbsp ; Avec l’avènement annoncé d’une réindustrialisation 2.0 cette situation ira en s’aggravant même si le temps de travail passait à 20h/semaine. Mon grand-père quant au fin fond de sa mine de potasse vit arriver le marteau piqueur en fut enchanté. Certain que la technologie allait libérer l’homme du travail fastidieux. A aucun moment il n’aurait pu imaginer que nous allions en être les esclaves de la technologie, et que de surcroit elle anéantirait ses champs, ses vergers, par son utilisation. (Pesticides, fertilisant…) 

     

    Bref, tous ceci pour dire qu’il nous faudra d’une manière ou d’une autre revoir nos aspirations à la surconsommation et au gaspille si un avenir nous voulons préserver à nos enfants. De ce point de vue un RU devient vital car il permet de faire un choix qui tend vers la décroissance. N’aimant pas celui d’Hamon qui n’intègre pas cette décroissance je propose celui-ci : http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/revenu-de-base-on-n-est-pas-sorti-188672

     

    Il n’en reste pas moins qu’il n’est pas la peine de créer des lignes de césure entre la FI et les électeurs de Hamon car seul l’union des deux forces pourrait permettre la de suite dans à peine 4 mois de changer la donne. Je reconnais cependant une plus grande légitimité à la FI plutôt qu’a l’arrivisme d’Hamon mais je n’oublie pas non plus les espoirs des électeurs de celui-ci qui loin des calculs et des stratégie politique se trouvent. La FI à l’avantage d’avoir un panel d’électeurs qui va du gamin au dent de lait de 18 ans au papi de 80 piges, peut être que plutôt que de s’opposer des ponts il faudrait construire avec les autres galériens qui ont placés ailleurs leur espoirs..

     

    Par contre de l’autre côté le bankster micron est en train de récupérer l’ensemble des néo-lib de D comme de G. Si cet infiltré en ligne direct avec l’oligarchie passe, on n’a pas fini d’en prendre plein les dents ! Groso malo l’imbuvable et amer potion Grecque !!!

     

    Wake Up !!!!


    • carnac carnac 3 février 16:39

      @babadjinew
       « Il n’en reste pas moins qu’il n’est pas la peine de créer des lignes de césure entre la FI et les électeurs de Hamon car seul l’union des deux forces pourrait permettre.... dans à peine 4 mois de changer la donne ».


      C’est aussi mon avis et pour cela je pense qu’une plateforme commune doit être rédigée et co-signée. Maintenant j’entends bien aussi la position de Monsieur MELENCHON qui veut la tête de membres de l’ancien gouvernement Hollande ...

      Pourquoi ne met-il pas en face UN DE SES PROPRES CANDIDATS et le meilleur gagnera ? 

      il y a des sensibilités différentes dans les territoires et si l’on veut être démocrate il faut avoir CERTES une majorité de son bord pour pouvoir gouverner (le peuple français est rationnel il a toujours donné la majorité nécessaire) .... mais il faut aussi de la proportionalité c’est à dire la présence de personnes de sensibilité différente.

      On ne peut A LA FOIS appeler à une VIième république qui « rendra » le pouvoir aux représentants du peuple et refuser certains représentants de ce même peuple qui sont les élus de leurs territoires .... 

      Donc pour moi c’est un FAUX PROBLEME QUE LA PRESENCE DE VALS OUDE EL KHOMRI COMME CANDIDATS A LA DEPUTATION ....

      Je finis par croire que le mouvement de Monsieur MELENCHON ne veut pas être élu.

    • Sparker Sparker 3 février 18:36

      @carnac
      Oui en effet, ne pas être élu par la carabistoulle, si vous ne percevez pas le hiatus qu’il y a entre lutter contre la loi El-Komry et après combattre pour un projet de gauche avec la dite El-Komry c’est que vous êtes aveuglée par « la réussite ». Ca n’est plus possible, que chacun prenne ses responsabilités et fasse amende honorable.
      Vu d’ici, repartir avec les olibrius qui ont fait les cinq ans que l’on vient de vivre serait incompréhensible.


    • Sparker Sparker 3 février 18:39

      @carnac
      « Il n’en reste pas moins qu’il n’est pas la peine de créer des lignes de césure entre la FI et les électeurs de Hamon »
      Avec le électeurs de Hamon oui bien sur, mais avec leurs cadres smiley


    • Croa Croa 3 février 20:11

      À carnac,
      Mélanchon n’a pas d’autres choix que de disqualifier les autres ce qui sera dès que le peuple ARRÊTERA DE SE LAISSER ABUSER part tous CES IMPOSTEURS. Trouver un « arrangement » ce serait se disqualifier lui même et les insoumis ne le suivraient pas de toute façon donc une telle stratégie marcherait encore moins.
      *
      Avec les traîtrises passées ce n’est pas facile d’inspirer confiance mais il n’y a pas d’autres solutions. Quand à nous qu’avons-nous à perdre en suivant celui qui propose vraiment du nouveau ? Rien assurément puisque les habituels sont, de toute façon, encore moins fiables... Alors ?


    • babadjinew babadjinew 3 février 20:26

      @carnac


      Je suppose que c’est une boutade que de citer les 2 représentants de la TROIKA dans votre réponse ??
      Ces deux odieux personnages sont cramés brulés, disqualifiés de fait. Ils ont choisi d’être les kleenex de l’oligarchie et même le micron l’infiltré les considère comme pestiférés ! C’est bien pour cela qu’ils ne les veut pas chez lui !!!

      Si les traites sont de la partie aucune chance d’un consensus trouver !!!!

      Wake Up !!!

    • carnac carnac 4 février 00:38

      @babadjinew


      DONC si je retiens l’ensemble des avis .... 

      vu qu’aucun consensus n’est possible ..... et qu’aux dernières nouvelles Monsieur MELENCHON est à 10% 

      nous RE-voilà partis pour 5 années de Macron : 22.5%

      ou 5 années de FN : 26.5% 

      parce que le FN drague si bien sur les terres de la gauche radicale, qu’ 1/3 des frontistes sont des transfuges de l’extrême gauche d’après les dernières infos données par Florian Philippot sur France Culture.....

      Ce serait certains de vos militants qui en ont marre d’attendre le grand soir ... 



    • carnac carnac 4 février 01:16

      @Croa


      qu’on ne puisse faire confiance au système actuel , j’entends bien, mais il n’empêche que Mitterrand a bien réussi, lui, à faire un programme commun .... qui a apporté des évolutions positives dans la vie de millions de français. C’est en ce qui concerne la prise du pouvoir un exemple et lui n’a pas jeté l’opprobe sur ses soutiens ...

      Je reconnais que Monsieur MELENCHON a raison de dire qu’il faut que le premier article de ce programme soit la VIième république .... parce que le président dans la Vième république est trop seul pour résister aux lobbies pendant très longtemps .... la suite nous l’a appris.

      Monsieur HAMON est le candidat du PS sorti des primaires CONTRE l’appareil du PS, c’est déjà un exploit , il a la légimité de ces votes mais il n’a aucun pouvoir sur les investitures du PS VOUS LE SAVEZ pertinemment .

      C’est donc à vous de prendre vos responsabilités et rédiger un programme commun avec lui et mettre VOS CANDIDATS face à Vals et El Khomri

      SI VOUS VOULEZ VRAIMENT METTRE EN ACTE VOTRE PROPRE PROGRAMME vous ne pouvez à la fois prôner que la nouvelle constitution rende le pouvoir au peuple et dénier au peuple le droit d’élire les personnes qu’il souhaite fut-ce un Vals ou une El KHomri , la seule chose que vous pouvez faire dans n’importe quel état de droit, c’est de leur opposer un candidat et un autre programme.


    • babadjinew babadjinew 4 février 06:18

      @carnac


      C’est pas moi qu’il faut convaincre je suis apolitique.... Je trouve la démarche de la FI intéressante car elle part de la base, propose une forme horizontale de prise de décision, mais je trouve aussi que son programme social est d’arrière garde. Côté Hamon je luis reconnais d’avoir posé un débat sociétal important sur le tapis (Le RU) mais qu’il est tellement peu articulé qu’a tous le monde il fait peur.

      La synthèse des deux programmes me semble bien plus réaliste...

      Mais comment voulez vous y arriver si déjà le walls frêne des quatre pied sur le programme d’Hamon plébiscité pourtant par les électeurs du PS. Il a parié, a perdu son pari qu’il assume !!! Qu’est ce qu’il vient déjà remettre en question le choix des électeurs en refusant de soutenir le programme Hamon ??

      Me suis un peu promené au milieu de la FI elle est têtue chose qui me correspond plutôt et elle « lache rien » La avec l’enjeu peut être elle pourrait. Mais si les traîtres, du deal font partie c’est même pas la peine de rêver !!!

      WakeUp !!!

        

    • CN46400 CN46400 4 février 12:40

      @Croa

      « Trouver un « arrangement » ce serait se disqualifier lui même et les insoumis ne le suivraient pas »

      Marx aurait nommé cela : « le solo funèbre du prolétariat ».Mais il se trouve des gens qui apprécient les enterrements....


  • Osis Osis 4 février 09:25

    « j’entends bien, mais il n’empêche que Mitterrand a bien réussi, lui, à faire un programme commun ....  »

    Chacun ses modèles.
    Mais très peu pour moi d’un collabo notoire, résistant de la dernière heure, protecteur de criminel de guerre, et d’escroc intellectuel.

    Quant au programme commun, sa seule fonction fut de dissoudre totalement la vraie gauche...
    Avant ce marché de dupe, il y avait en France une vraie opposition, de vrais syndicats actifs et utiles comme cela doit être.
    Nous y avons cru, nous avons milité honnêtement pour cela et nous avons été trahis par le PS.
    Même un grand syndicat de gauche comme la CFDT a été phagocyté et vidé de sa substance avant de devenir un syndicat jaune.


    La gauche militante est soluble dans le PS, c’est un fait historique.


    • CN46400 CN46400 4 février 10:56

      @Osis

      « Nous y avons cru, nous avons milité honnêtement pour cela et nous avons été trahis par le PS. »

      Pour ma part je n’ai jamais été trahi par le PS, parceque que je sais depuis longtemps que les changement que l’on peut attendre de la social-démocratie sont limités et toujours fragiles. Mais à partir du moment que des « révolutionnaires » comme FI camouflent le « rouge », « l’internationale », « la lutte des classes » etc..et mixent tout cela dans une fiole parfumée à l’anti-communisme de papa, c’est quoi sinon de la social-démocratie.. ?

      Qui n’a pas remarqué qu’au PS, depuis Hollande, le blanc couvre le rouge... et que dans FI c’est le bleu-vert qui occulte la « couleur du sang de l’ouvrier » ? Après, que valent les paroles qui s’envolent des supers discours du « leader maximo »


    • carnac carnac 4 février 11:16

      @Osis

      Personnellement je n’ai commencé à voter qu’après 2002 - donc je n’ai élu personne et pas Mitterrand . 

      Avant ayant vu le PS mettre à terre un travail de plusieurs années que j’avais fait dans des quartiers difficiles et qui avait été financé par l’Europe , je m’étais juré de ne plus jamais voter pour eux ...

      Sauf , qu’entre temps le FN est arrivé et que je ne veux pas du FN pour mon pays, or le FN pompe vos propres troupes en même temps que votre programme ce dont j’ai pu me rendre compte .

      Aussi une plateforme de la gauche me semble LA SEULE ET UNIQUE ANTI DOTE CREDIBLE.

      A défaut nous aurons Macron ou le FN

    • Osis Osis 4 février 15:08

      @carnac

      Votre avis est tout à fait respectable, mais prenez en compte que le FN est le golem du PS.
      Sans le PS ce microparti serait resté celui du petit borgne hargneux stagnant à 0,5 %.

      Mais, je pense que ce n’est pas à vous que j’apprendrais qu’un bulletin de vote ne fait pas une conviction, sinon nous n’aurions pas une classe politique aussi corrompue et fourbe.


  • carnac carnac 4 février 15:41

    A lyon ce WE c’est la totale ;

    FN - MACRON et MELENCHON . On ne peut pas dire que l’on n’est pas informés.

Réagir