jeudi 28 août 2014 - par Gilles SONDEREGGER

Petit rappel sur les attaques inacceptables de Viviane REDING sur la liberté d’expression...

Ce n’est plus un mystère. Depuis plusieurs années, certaines pratiques des Facebook, Google et consorts sont dans le collimateur de Viviane Reding (soit disant...). La commissaire européenne à la Justice a présenté à la presse un arsenal législatif afin de renforcer la protection des données personnelles des internautes...mais surtout de permettre aux personnalité politiques et/ ou économiques de faire disparaître toute vérité dérangeante.

Censure à la chinoise... {JPEG} La nouvelle directive, destinée à remplacer celle de 1995 devenue obsolète, instaure des sanctions financières pour qui ne suivrait pas le texte à la lettre. «  Ces pénalités pourront aller jusqu’à un million d’euros ou jusqu’à 2 % du chiffre d’affaires annuel global de la société  », indique Bruxelles dans un communiqué«  Les règles européennes s’appliquent même si les données personnelles sont détenues à l’étranger par des entreprises qui sont actives sur le territoire européen  », précise la Commission européenne (en clair, une atteinte à la souveraineté des états quant à la liberté d'expression).


J'avais déjà fait paraître un article intitulé "Viviane REDING...devoir de mémoire, ou droit à l'oubli ?". On connait tous le "devoir de mémoire"...on nous en a assez bassiné, passez-moi l'expression. Mais maintenant, on nous parle de "droit à l'oubli". Pour qui l'un, pour qui l'autre ? Finalement, les allemands pourraient, et devraient) pouvoir faire effacer toutes traces de la dernière guerre mondiale, selon le texte de loi (je vous le mets plus bas). 
Donc qu'aujourd'hui, chacun peut effacer ou faire effacer des données le concernant...on se doute bien que ce n'est pas fait pour arranger votre voisin de palier, ni vous-même, que ce "droit à l'oubli"... Ainsi donc, il va devenir impossible de retrouver des traces numériques de discours, de photos, de vidéos dérangeants pour l'image politiquement correcte de nos personnalités politiques et économiques. Par contre, je vous souhaite bien du courage si vous voulez avoir accès à votre fichier de la DCRI...qui nécessite une demande au CNIL, qui aboutira...ou pas...

Beaucoup d'entre nous auront remarqué l'énorme baisse de portée de certains profils facebook, la suppression de vidéos sensibles sur Youtube, encore ou bandes audio (voir l'arrêt du tribunal de Versailles condamnant Mediapart à retirer les enregistrements du majordome de Liliane BETANCOURT en juillet 2013, puis condamné par le syndicat de la magistrature, merci à eux).

Plus récemment, un appel du cabinet de la ministre de la santé et des affaires sociales demandait le retrait immédiat d'un de mes articles intitulé "Portrait troublant : Marisol TOURAINE...", que le site en question, "Libre-Expression", basé à Helsinki, a bien entendu refusé.

Faute de pouvoir s'attaquer individuellement à chaque citoyen, c'est bien aux majors des réseaux sociaux que cette loi (ce chantage ?) s'attaque frontalement, avec des amendes pouvant se monter (comme dit ci-dessus) à 1 million d'€uros, voire plus (combien pour un détournement de fonds ou un "conflit d'intérêts" pour une personnalité politique... ?).

Je tiens aujourd'hui à remettre en ligne ce texte, que l'on n'a pas le droit d'oublier, et qui n'est rien d'autre que la plus importante mesure de censure de l'histoire de l'humanité, à l'égale de ce que font les régimes les plus totalitaires, comme la Chine :

http://ec.europa.eu/justice/data-protection/document/review2012/com_2012_11_fr.pdf

Merci à la commission européenne !

Gilles SONDEREGGER

 



8 réactions


  • Emin Bernar Emin Bernar Paşa 28 août 2014 14:29

    non à l’impérialisme facebookien !


  • psynom 28 août 2014 15:25

    On peut déjà éviter YouTube pour Rutube.ru (ou Rutube.fr), le YouTube russe, pour les vidéos qui risquent d’être vite censuré. Le salut de l’archivage viendra peut-être côté Russie ? (avant embargo ?)

    Par ailleurs,

    au ministère de l’intérieur, on nous prépare un bel arsenal répressif sous prétexte de lutte anti terrorisme,

    et, Fleur Pallerion qui s’était montrée hostile à la neutralité du net viens d’être nommées ministre de la culture,

    Maintenant, il commencent à tout oser. Un sale temps s’annonce pour la liberté d’expression.


  • Luc-Laurent Salvador Luc-Laurent Salvador 28 août 2014 16:57

    Oui, vu comme « ils » passent les bornes, il n’y aura bientôt plus de limites à leur pulsion d’emprise sur le bon peuple.


  • hunter hunter 28 août 2014 18:51

    la vieille morue Viviane Reding ne mérite qu’une chose : d’être alignée avec ses copains parasites du machin européen devant un mur, face à une bonne vieille 12.7 et beaucoup de chargeurs !

    Les corps pourront ensuite être placés en méthaniseur, pour une fois ces gens se rendront utiles, en produisant du CH4, que nous offrirons gratuitement à toute les citoyens du continent : faible compensation pour avoir subi depuis plus de 50 piges, les méfaits de cette bande de psychopathes néfastes et mortifères !

    Adishatz

    H/


  • OMAR 28 août 2014 20:24

    Omar33

    Bonjour Gilles  :« ,... et qui n’est rien d’autre que la plus importante mesure de censure de l’histoire de l’humanité... ».

    Vous ne pouvez pas savoir combien de liens avérés dévoilant la face diabolique d’Israël, de son gouvernement, de certaines de ses institutions, d’une majorité ses citoyens, de ses partis politiques, de ses relations avec la communauté internationale, etc.., ont disparu ou sont impossibles d’accès...


  • alinea alinea 29 août 2014 11:48

    Il est pourtant bien spécifié, au moins trois fois en quatre lignes : des données à caractère personnel !! Il nous suffira de trouver des noms de code, genre : les fleurs sont fanées ; la macro économie, l’édam rose, le serpent à sonnette, les trois temps de la danse, le beaufort gâté, la pizza royale, l’eau de baume,les engelures, et puis nous en viendrons peut-être aux « carottes sont cuites » et autres plats du jour ! smiley
    La résistance fait passer la désespérance...


  • Paulo/chon 29 août 2014 13:05

    Bjr à l’auteur,
    Ma mémoire embrumée par la nicotine a sélectionnée la satisfaction béate de Mme.Reding alors qu’elle confirmait l’inutilité, hormis sonore, de Mme.Lepen au sein du parlement €uropéen. Quel bel exemple de la représentativité des minorités déjà exclues par leur existence coupable donc.
    « néfastes et mortifères » les qualificatifs employés pour la minorité « non-faisante et à-assister » par l’autorité suprême.
    Un de vos articles nous informer du danger qu’il y avait à faire son travail sur « les non-faisants et à-assister » avec l’ honnêteté arithmétique qui se doit à l’administration, pourtant la dame en question refusait d’accomplir ses instructions.
    Bien à vous.


Réagir