mercredi 23 juillet 2014 - par Jean-Paul Foscarvel

Pourquoi la Russie ?

Haro sur la Russie, mère de toutes les trahisons !

Aujourd'hui, elle est pointée du doigt par la communauté internationale comme empêcheur de liquider en rond.

Le nombre de régimes qui ont changé, par des coups d'Etats, des révoltes, des interventions occidentales directes, voire des assassinats purs et simples, est en augmentation constante.

La nouvelle doctrine est de changer par la force les gouvernements déplaisants à Sa Sainteté Obama.

Après ? Le chaos s'installe dans la privatisation de tout reste d'un espace public, y compris la police et la défense. Si Hayek voulait encore préserver la main droite de l'Etat, la nouvelle doctrine exige aussi sa privatisation, son éclatement, son explosion.

Le résultat est là : Irak, Lybie, Afghanistan. Le chaos s'installe. Mais on continue, les nouvelles cibles étant la Syrie, l'Ukraine, et peut-être l'Iran. Déjà les deux premiers pays sont dans le chaos.

Un seul pays fait figure de résistant face à cette déferlante chaotique, la Russie justement. Réfléchir avant d'agir, cela est contraire à nos nouveaux doctrinaires occidentaux. Pour ceux-ci, il s'agit de créer le chaos jusqu'au bout, sans limite, sans conscience des conséquences.

 

Qu'est-ce qui pousse ainsi les USA, suivis par les suivistes eurocrates, à se déchaîner ainsi sur le monde, à le façoner à l'image de eurs désirs ?

La crise est entrée dans une phase totalement incontrôlable, à la fois financière, économique, sociale et politique. Les USA et l'Europe à la suite sont réellement au bord du précipice. Mais il faut continuer toujours plus.

Le sens de ce toujours plus est la libre concurrence non faussée, le marché sans entrave, le profit sans borne.

Mais quelle est l'entrave principale au marché sans fin ni limite, dans lequel tout est privatisé, et les services sont tout sauf publics ? L'homme bien entendu !

Oui, l'homme est la dernière entrave, l'entrave principale au ilbre marché sans faille des hyperlibéraux. Et les Très Grosses Entreprises étatsuniennes l'ont bien compris, comme Google qui acquière toutes les technologies à la fois d'espionnage, de surveillance, et d'éradication de l'humain dans la sphère de production de plus value (drones, automates, véhicules sans chauffeur, achats sans magasin, etc.) ; ou bien Monsanto qui rend obligatoire le passage par ses graines pour l'agriculture mondiale, et aspirant à une agriculture purement mécanisée, d'où progressivement l'homme sera éradiqué.

Là encore, la Russie résiste, laissant au marché sa part, mais pas toute la part dans son intégralité, se transformant en dogme : "rien ne doit échapper au marché".

Et tandis que l'Ukraine bombarde sa population, chose qui devient désormais une règle, comme à Gaza, lorsque la population n'est pas du bon côté du Système, la résistance est appelée "terroriste" pour bien montrer quel est le bon, et la mauvias côté. La vie humaine n'est alors mesurée que par la distance idéologique que cette vie a par rapport à l'épicentre systémique du bien fondé hyperlibéral. Plus elle s'en éloigne, moins elle a de valeur : les droits de l'homme sont à géométrie variable. Aujourd'hui, être prorusse augmente cette distance considérablement, et en rend la vie plus précaire.

Alors tout est fait pour abattre cette dernière résistance, la discréditer, la réduire à néant, l'atomiser.

L'hystérie médiatique peut se comprendre ainsi : faire disparaître la Russie ou disparaître soi-même dans les turbulences crisiques provoquées par la recherche à tout prix du profit dans un marché devenu le Tout.

Le syndrome russe est comme une marque d'un dérèglement, d'une folie devenue la norme, d'une volonté de domination qui ne connaît plus de frein. Et cette volonté sans faille, qui ne croit qu'en elle-même, s'arrête, justement, devant les portes de la Russie.

Ce fut Napoléon, puis Hitler, et aujourd'hui, le Prix Nobel de la Paix, Obama, veut-il lui aussi, faire disparaître la Russie jusqu'à s'épuiser lui-même ?



28 réactions


  • chapoutier 23 juillet 2014 10:45

    les interventions impérialistes des USA ont entrainés le chaos total et la dislocation des nations : Afghanistan, Syrie, Irak, Libye, Soudan , la liste est longue.

    Mais il parait que c’est la plus grande démocratie du monde, les millions de chômeurs et de laissés pour compte américains peuvent en témoigner. les millions de civils victimes des bombes démocratiques peuvent également en témoigner.


    • chapoutier 23 juillet 2014 10:48

      Alors pourquoi la Russie ?

      d’immenses réserves de matières premières et de territoires font saliver les multinationales américaines, c’est une raison suffisante pour tenter d’en prendre possession.


    • keiser keiser 23 juillet 2014 15:51

      Euh ...

      La plus grande démocratie du monde , n’est elle pas l’Inde ?
      Je crois que si . smiley


    • epicure 23 juillet 2014 20:15

      mais enfin tout le monde sait que la plus grande démocratie du monde ce sont les états-unis inspirés par dieu pour mener la Grande Lumière Démocratique (tm) à toute l’humanité qui n’attend que ça.
      Oh Sainte Amérique Démocratique ( tm ), lumière du monde délivres nous ton cadeau du ciel.

      ... c’est un oiseau ? un Boeing ? superman ?
      c’est juste un bombardier américain....


    • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 24 juillet 2014 22:29
      Je recommande vivement que tous les établissements et commerces affichent clairement en vitrine l’avis : « Je ne soutiens pas la politique actuelle de l’État d’Israel envers les Palestiniens »

      Juste pour éviter les malentendus et les bavures

      Pierre JC Allard

  • seb71 23 juillet 2014 11:41

    au jour d aujourd hui, emprunter tolstoi dans une bilbiotheque communal... devient un acte suspect... mais vous verrez dans de futur discours d hommes politiques français...qui parleront de l amitié historique et éternel . entre la françe et la russie. l hypocrisie sera au rendez vous


  • Txotxock Txotxock 23 juillet 2014 12:12

    Ni Poutine, ni Obama, ni untel. Marre de la glorification de l’un pour critiquer l’autre. Le fait qu’il soit critiquable n’’ajoute rien à l’autre. 


    • bourrico6 23 juillet 2014 15:04

      Le fait est que dans 90% des cas sur AV, le critique de l’un sert à glorifier l’autre, il n’y a aucune objectivité.

      J’ai écrit il y a peu que les com’ sur AV se résument à un duel d’artillerie lourde entre deux camps fortifiés, avec un champ de mine infernal entre les deux.
      Aucune place au centre.


    • le moine du côté obscur 23 juillet 2014 15:19

      Il ne s’agit pas de glorifier qui que ce soit, il s’agit de faire un choix entre le mauvais et le pire (car le bon c’est bon pour les naïfs). Jusqu’à ce qu’on me prouve le contraire les russes n’ont pas vocation à emmerder les gens partout dans le monde. Il se préoccupe en priorité de leurs intérêts. Les étasuniens (marre qu’on appelle ces dégénérés les américains car c’est une insulte pour les autres peuples américains) se mêlent de tout. Donc faute de mieux je préfère me coltiner un Poutine plutôt cohérent dans ses dires et dans sa politique, que de me coltiner des cowboys désaxés et dégénérés qui croient que le monde leur appartient et qu’ils ont reçu un mandat divin pour gérer notre planète bleue. Poutine n’est pas mon ami, ni mon idole, mais j’ai un peu de respect pour lui alors je n’en ai aucun pour ces bouffeurs d’hamburgers et de viande gonflée aux hormones, qui ne m’inspirent que du mépris et un dégoût illimité.


    • bourrico6 23 juillet 2014 16:00

      Vu comme ça oui, tous ont des casseroles, et aucun n’est tout blanc.... et certains plus que d’autres.

      Et oui, vu d’ici, Poutine me semble infiniment plus respectable, et surtout plus fiable, que toutes les crapules qui gouvernent l’Occident.
      Ceci dit, je ne pense pas que j’aimerai vivre en Russie aujourd’hui... pas plus qu’aux USA d’ailleurs.


    • mac 23 juillet 2014 16:00

      @Bourrico

      Etant donné que les grands médias, ceux qui font la pluie et le beau temps en influant sur les opinions et les votes de la majorité de ne nos concitoyens, passent le plus clair de leur temps à charger négativement l’image de la Russie et son dirigeant, il n’y rien d’étonnant qu’AV donne une plus large part aux arguments contraires.
      Il suffit, en effet, d’allumer sa télé, d’entendre la radio ou de voir les publicités des grands quotidiens dans la rue pour en avoir le côté sombre. Le combat est tout même assez inégal pour se forger une opinion...Cela ne veut pas dire que le plupart des gens qui fréquentent ce site idolâtrent Poutine.

    • Laurent 47 23 juillet 2014 19:43

      bourrico6

      Ca fait des années que je m’intéresse à la Russie, et je que ce soit du temps des tsars, de l’Union Soviétique, ou de la C.E.I., les régimes ont toujours été autoritaires, et il ne pouvait en être autrement, vu l’étendue du pays ( 11 fuseaux horaires sur 24 ). Il a un peu diminué, du fait de la séparation d’avec les pays de l’Est. La Chine se trouve un peu dans le même cas, avec comme en Fédération de Russie, de nombreuses ethnies et langues différentes. C’est plus difficile à diriger que la Seine Saint Denis, que notre « capitaine de pédalo », grand donneur de leçon à Poutine, n’arrive pas à gérer ! Mais vous avez raison, les russes ont énormément de respect pour leurs lois, et malheur à ceux, comme les Pussy Riot, qui les enfreignent ! Et je crois qu’il y a moins de prisonniers en Russie que dans les prisons américaines ! D’ailleurs, comme Edgard Snowden, je choisirais plutôt la Russie que les Etats-Unis, il y a beaucoup moins d’armes au mètre carré

  • le moine du côté obscur 23 juillet 2014 15:15

    Il me semble que le but final est le contrôle absolu par des multinationales et ceux qui dirigent celles-ci. Mais jusqu’où vont aller ces démons, je n’en sais rien et c’est bien là tout le sens de mon inquiétude. On parlait d’ordo ab chao et bien le chaos nous y sommes en plein. Tout semble-t-il part en co.ille ! Est-ce que les élites qui poussent ce chaos sont assez idiotes pour croire qu’elles pourront reprendre le chaos ? Sans doute ! A moins qu’elles en profitent pour réduire le genre humain et le limiter à ... 500 millions de personnes comme disent certains. Après quoi ? On nous plongera dans le meilleur des mondes ? Bref tous les cauchemars même les plus horribles sont à envisager. De toute façon en toute impunité les israélites bombardent (avec des dégénérés qui viennent regarder le « spectacle » comme si c’était un film) des personnes entassées dans un ghetto et ça n’émeut pas grand monde sauf quelques personnes dégoutées et horrifiées devant pareille abomination. La RDC est à feu et à sang depuis plus d’une décennie pour le profit des mêmes et qui en parle ou même qui s’en préoccupe ? Bientôt malheureusement je crains qu’il n’y ait aucune zone parfaitement stable à moins d’un miracle et d’un réveil citoyen planétaire. Enfin on peut toujours rêver...


    • metahari 24 juillet 2014 03:03

      Bon, redevenons concret. Arrêtons le mélange de l’émotionnel avec les théories. Soral et Dieudonné ont bassinés avec leur complot juif mais arrêtons la parano !

      1/ Israel a été par deux fois attaqué par : la Syrie,la Jordanie et l’Egypte, 3 pays 3 fois plus gros qu’eux. Ce ne sont pas des monstres assoiffés de sang, ils préservent leurs interet national aussi, et sont sans doute un peu parano, à juste titre.

      2/ il y a des Israeliens qui manifestent contre leur gouvernement actuellement

      3/La main mise des multinationales, c’est dans ta main, si tu veux consommer ou pas, et c’est aussi les accords du traité transatlantique avec les ETATS UNIS ! pas Israel ! dans un peu de temps

      4/ la c’est vrai que la guerre en moyen orient est repartie. Faisons attention qu’elle ne tourne pas en guerre civile en France,ou que nos pays ne s’engagent pas dans un conflit, malgré tout le matraquage médiatique qu’il y a autour des juifs


    • le moine du côté obscur 24 juillet 2014 10:26

      Pourquoi certains éprouvent le besoin de parler de Dieudonné et de Soral quand on dit quelque chose qui n’a rien à voir avec les deux lurons ? Ce que je pense d’eux je l’ai dit dans un texte sur la dissidence que j’ai posté deux fois mais qui n’a jamais été publié ici : http://www.agoravox.fr/ecrire/?exec=articles&id_article=154515

      Donc arrêtez de ramener les noms de Soral et de Dieudonné à tout bout champ ça me casse les burnes ! J’écoute des personnes autrement plus passionnantes dans ma vie et qui s’appuient sur des faits. Mais revenons à nos moutons.

      Qu’Israël ait été attaqué par le passé je m’en tartine le fi.n ! Cette entité parasitaire n’aurait jamais du exister de mon point de vue. On ne répare pas une injustice par une autre sinon on crée des problèmes qui ne connaîtront sans doute jamais de fin ! Je ne verserai jamais une larme pour Israël et je le dis sincèrement. Surtout quand j’entends les israéliens tels que Patrick « je casse les oreilles » Bruel, Arno « il me manque une case » Klarsfeld, Manuel « je suis éternellement lié à Israël » Valls ou le premier ministre actuel du régime israélien etc… Que l’on parachute tous ces israéliens incrusté en France en Israël pour qu’ils aillent y défendre la patrie de leur cœur. Mais comme a dit dans un documentaire les israéliens juifs qui parlent d’antisémitisme et qui sont dans les pays hors Israël sont des escrocs ! Des parasites qui inventent toute sorte de combines pour s’enrichir sans vraiment travailler. Un cancer y compris pour les autres juifs (notamment les juifs non sionistes) qui n’ont que peu de respect pour l’Israël actuel.

      Qu’il y ait des israéliens qui manifestent contre leur gouvernement, bonne chose. Mais quoiqu’il en soit comme pour moi cette entité scélérate n’aurait jamais du exister, on tourne en rond ! Pour moi le sionisme est un cancer.La solution pourrait être (je parle au conditionnel car je ne fais que supposer) la disparition de l’état d’Israël dans sa configuration actuelle. Mais qui aura les cojones de faire ce genre de proposition ? Sans justice, il n’y aura jamais de paix.

      Et puis j’ai parlé aussi de RDC (parce que je suis africain subsaharien) mais bien sûr pour vous il faut parler d’Israël… pfff…. Concernant les multinationales vous dites quoi il faut arrêter de consommer, facile à dire ! Dans les faits peu de gens sont prêts à ou en mesure  d’appliquer une telle mesure. Surtout que les multinationales peuvent se cacher derrière des entreprises locales. Quant au traité Translatantique (décrié depuis longtemps par Pierre Hillard considéré comme un complotiste à l’instar de Soral), quand les européens dans leur grande majorité croient à l’imposture démocratique ils favorisent le passage de ce genre de torchon juridique. Lutter contre ? Il faudrait une révolution planétaire citoyenne, mais j’ai arrêté de croire aux miracles…

      La guerre au Moyen Orient ne devrait pas provoquer de guerre civile en France, si les élites arrêtent de casser les oreilles de certains avec Israël et donc de constamment ramener ce dossier sur le devant de la scène alors qu’il y a d’autres problèmes sérieux en France. S’ils aiment tant Israël qu’ils aillent y vivre, ça fera bon débarras et laissera la France aux amoureux de la France. Il faut distinguer clairement les juifs des sionistes, mais n’est-ce pas dans l’intérêt des élites de créer cet amalgame douteux ?


  • Laurent 47 23 juillet 2014 19:19

    Si Obama veut détruire un pays, qu’il commence par des petits trucs ! Je sais pas moi ! La Principauté de Monaco, l’Ethiopie, ou Israël (ah non, pas Israël, c’est vrai !). Si l’on additionne les milliers de missiles nucléaires de la Russie, de la Chine, de l’Inde, du Pakistan, je pense que ça doit recouvrir largement le territoire américain ! Et leur fameuse protection anti-missiles serait impuissante face à une saturation de missiles de croisière hypersoniques à charge nucléaire, tirés de ces pays et de missiles équipant les S.N.L.E. qui sont aux aguets au large des eaux américaines ! Mais, mettez-vous à sa place ! Il n’y a plus eu de guerre sur le sol américain, depuis la Guerre de Sécession et apparemment ça lui manque !


  • Mohammed MADJOUR Mohammed MADJOUR 23 juillet 2014 19:53

    @Auteur
    Pour quelqu’un qui fait du théâtre, je vois que vous comprenez très bien le « théâtre occidental » qui ne finit pas de jouer la tragédie humaine !

    Pour votre question « Pourquoi la Russie », je rappelle juste cette vérité historique : La Russie a toujours été le principal obstacle infranchissable qui avait interdit l’accomplissement de la volonté hégémonique Nationale-Socialiste du fragment Ouest de l’Europe ! Des premiers Empires chrétiens au couple insolite franco-Machin, en passant par les pérégrinations du Petit Corse et plus tard par la déferlante allemande, l’objectif a toujours été le même : Dominer l’Europe et donc dominer le Monde ! La Russie ne peut être soumise par les armes parce qu’elle est immense et toujours bien équipée militairement, elle ne peut non plus être « associée » au « projet européen » parce qu« elle l’envelopperait pour des raisons que tout le monde peut comprendre... Signalons au passage que  »Le débarquement US«  avait quant à lui deux objectifs : Empêcher la construction d’un  »Empire européen« qui dominerait par la suite la Nouvelle Europe des Visages Pales et puis ne pas laisser l’Europe de l’Est (Russie et satellites) déborder vers l’Ouest de l’Europe, ce qui aurait les mêmes conséquences pour les Américains...
     
    (Un autre obstacle aujourd’hui : La Turquie. L’Europe Hyper-Nationale-Socialiste » qui se donne au communisme communautaire à défaut du respect de la « rigueur nazie » par tous, ne peut accepter 60 millions de musulmans en son sein).

    La « Destruction de l’Union soviétique » et « La chute du Mur de Berlin » suivies évidemment par les récompenses bien méritées par le « Prix de la Dynamite » à ceux qui avaient vendu leur nations au profit de « l’Occident », n’ont pas donné le résultat escompté... Il y a eu la Chine, l’Inde et les autres. L’OCCIDENT AYANT PERDU SA GUERRE , il se rabat alors sur les pays médiocres qu’il détruit un à un sous le prétexte hypocrite du « terrorisme » et de la démocratitude ...Quand on sait que le TERRORISME EST UNE IDÉOLOGIE, C’EST-A-DIRE UNE THÉORIE ET UNE PRATIQUE française, on se demande vraiment quel est le degré d’idiotie du genre humain à voir comment l’ensemble de l’humanité avale les couleuvres de la propagande et de la désinformation !!!

    PS : Votre question « Pourquoi la Russie » est évidemment à associer avec celle de Bernard Dugué : «  »La politique occidentale sème-t-elle le chaos dans le monde ?" Voir l’article dans le précédente édition.

    http://www.agoravox.fr/actualites/international/article/la-politique-occidentale-seme-t-154723#forum4080203

    Voir mon commentaire :

    Mohammed MADJOUR
    (---.---.---.49) 22 juillet 19:53

    « La politique occidentale sème-t-elle le chaos dans le monde ? »

    Voilà une question précise qui appelle une réponse claire sans avoir à passer par les

    Voilà une question précise qui appelle une réponse claire sans avoir à passer par les labyrinthe de la physique quantique ! OUI, l’Occident ne veut pas se débarrasser de son idéologie de domination planétaire ; mais au lieu de faire la guerre à « domicile » pour dégager un pays vainqueur (comme c’était le cas des deux guerres européennes du siècle dernier), il veut plutôt détruire les autres continents pour s’assurer la paix et la stabilité ! C’est l’hyper-National-Socialisme. Le seul obstacle à cela est seulement le fait que les USA et les « Européens » poursuivent le même objectif et donc ne s’entendent pas ! 

    On peut affirmer sans la moindre hésitation que la ruine du Monde incombe totalement à l’idéologie occidentale appliquée depuis des dizaines de siècles... Le conflit palestinien remonte à l’occupation romaine, l’abcès de 1948 crée par la France, l’Angleterre et la carcasse de l’ONU finira par dégénérer ... «  »


  • Depositaire 23 juillet 2014 20:51

    Cet article exprime très bien les choses avec une acuité douloureuse et pose la bonne question, mais ne donne pas la réponse.

    En effet, nous sommes plongés de plus en plus dans le chaos du fait de la rapacité et de la volonté hégémonique des multinationales et des banquiers atteints de la maladie de la cupidité et de la recherche du pouvoir absolu. Que ces gens soient manifestement des psychopathes, c’est là énoncer une évidence, mais ne répond pas à deux questions fondamentales : quel est le but de ce chaos organisé ? Et quelle est la solution pour en sortir ? On peut même poser une troisième question : comment en est-on arrivé là ?

    Alors je vais essayer de répondre à ces trois questions en commençant par la dernière.

    L’humanité passe par des cycles d’une manière générale. Chaque cycle apporte son lot d’éléments qui doivent se manifester. Les tendances chaotiques font partie de la composante humaine, mais ne peuvent se manifester qu’à condition d’avoir le champ libre pour le faire. Or, ce qui restreint ces tendances, ce sont précisément les éléments humains, de conscience, de sagesse, de compassion, de générosité, de partage, de solidarité, de fraternité universelle, de sincérité et d’altruisme.

    Disons simplement que ces valeurs essentielles humaines ont progressivement et de façon insidieuse depuis très longtemps été sapées par des gens dont la tendance existe depuis très longtemps dans l’humanité, tendance qui est de vouloir accaparer tout et dominer autrui. Dans l’histoire humaine, nous avons maints exemples de ce genre, avec la création d’empire hégémoniques mais qui ont tous finis par s’effondrer.

    La différence avec notre époque est la création des États Unis d’Amérique. Ce pays à l’échelle d’un continent offrait de vastes zones pour faire à peu près tout ce que l’on voulait sans aucune restriction. Ceux qui en Europe détenaient la richesse et une certaine forme de pouvoir ont tout de suite vus l’énorme opportunité que ce pays vierge représentait. En Europe, ils étaient plus ou moins brimés par le carcan des lois, le poids de la religion qui imprégnait, malgré tout, une frange importante de la population et qui maintenait certaines valeurs dans la société. Mais là, il n’y avait que des peuples indigènes qui vivaient paisiblement sans technologie et d’une façon assez simple. Alors les colons sont venus de toute l’Europe et se sont installés et comme il n’y avait pas de restrictions légale ou religieuse, (d’ailleurs même la papauté a vu là une opportunité pour s’enrichir et a donné son accord pour « civiliser les sauvages », en réalité accaparer leurs terres, et les souverains des états européens ont vu aussi une opportunité d’étendre leurs territoires et de s’enrichir), et que bien souvent les plus opportunistes, arrivistes et crapuleux personnages se sont rendus sur ce territoire et en quelques générations l’on transformé à leurs désirs. La découverte du pétrole a permis l’édification de fortunes colossales, comme celle des Rockfeller, et la création de banques puissantes. Mais de génération en génération ces fortunes croissaient, bien souvent par des moyens crapuleux, les lois qui se mettaient en place par nécessité étaient le plus souvent contournées par des cohortes d’avocats au service de ces puissances financières, (et ça continue toujours aujourd’hui), ou alors les juges étaient « achetés ». Ce qui n’a pas beaucoup changé non plus.

    Le temps passant, ces puissances financières sont devenues hégémoniques et se sont littéralement appropriées le pays. De grands empires industriels se sont aussi créés et ont finis par aller chercher en dehors du pays pour accroître leurs fortunes et ainsi sont nées les multinationales. Les liens familiaux entre tous ces gens se sont resserrés et ainsi se sont créées de véritables dynasties familiales pour diriger le pays et une oligarchie est née. Le problème est que ces dynasties se trouvent à l’étroit dans ce pays même après avoir massacré la population autochtone à 90%. Elles sont animées d’une cupidité insatiable semblable au mythique tonneau des Danaïdes, alors elles ont formé le projet de domination pour leur seul profit, du monde. Voilà, dans les grandes lignes comment on en est arrivé à cette situation.

    Ce que je viens d’expliquer n’a rien à voir avec une quelconque théorie « complotiste » mais est dûment documenté. Il existe beaucoup de témoignages, de déclarations, de documents déclassifiés, qui racontent dans le détail toute cette histoire.

    Pour ne pas trop alourdir ce commentaire déjà bien assez long, je vais traiter des deux autres questions dans un autre commentaire.


  • Frédéric MALMARTEL Le Kergoat 23 juillet 2014 21:04

    C’est difficile à expliquer.

    La Russie est un monde en soi. c’est plus qu’un pays. C’est déjà une civilisation.

    La Russie est un Univers qui vit sur ses propres ressorts. C’est absurde de penser qu’elle puisse être soumise par quelques pressions de l’extérieur. C’est juste idiot.

    Ceux qui veulent obliger la Russie, par la force à les suivre me font penser à ces cow boys des séries télés de mes 10 ans qui disaient :

    - Ils sont combien les Indiens ?
    - 10.000 !
    - Et nous ?
    - 25 !
    - Ok, encerclons les !


  • Depositaire 23 juillet 2014 21:39

    Voici la suite du commentaire précédent.

    La deuxième question à traiter est de déterminer le but de ce chaos organisé.

    La raison est à la fois très simple et en même temps monstrueuse. Comme je l’ai dit dans le commentaire précédent, ces gens sont des psychopathes, donc des malades mentaux. Même s’ils raisonnent, ils sont insensibles à la raison. Ils sont arrivés à un stade où il leur parait inconcevable que le monde ne se plie pas à leurs désirs. Comme ils ont plus d’argent qu’ils ne pourront jamais en dépenser, ce qui ne les empêchent nullement de toujours chercher à accroître leurs fortunes, ce qui en soi est un signe manifeste de profond déséquilibre, il leur faut plus. Alors comme l’argent donne le pouvoir, ils cherchent le pouvoir absolu. C’est la domination totale de l’humanité. L’un d’entre eux ne disait-il pas que « l’exercice du pouvoir était le plus grand des aphrodisiaques » ! (Kisinger)

    Seulement, pour avoir la main mise absolue sur l’humanité, il faut que celle-ci soit incapable de se révolter. Pour cela il y a plusieurs moyens. La stratégie de choc très bien expliquée par Naomi Klein dans son ouvrage « la stratégie de choc ». Autre moyen, la subversion de l’humanité. D’abord la pousser vers un consumérisme effréné, ensuite la divertir avec des programmes télévisés abrutissants, mais en parallèle modifier les programmes scolaires de façon à ce que soit enseigné des notions qui en elles-mêmes sont des non sens, travestir l’histoire, subordonner la science et la recherche scientifique à l’industrie, donc aux multinationales, affaiblir la population par une nourriture empoisonnée aux pesticides et engrais chimiques, à laquelle se joint une autre forme d’empoisonnement par les vaccins et les médicaments chimiques qui causent toutes sortes de troubles et qui vont affaiblir d’avantage la population. Et comme cela ne suffit pas encore, petit à petit on en vient à la fois à la restriction des libertés sous couvert de lois contre le terrorisme, qui aura été créé, bien entendu par les mêmes qui veulent soi-disant l’éradiquer, et en même temps continuer la subversion de l’humain qui devra être transformé en une espèce d’animal ou de machine à consommer, qui n’aura plus rien d’humain, hormis la forme, en étant en conflit avec tout le monde. ce qui donne un chaos indescriptible, excellent moyen pour dominer tout le monde.

    Alors la solution ? Elle est simple dans son principe, mais difficile dans son application.

    Il faut que l’humanité, ou en tout cas un pourcentage assez significatif qui agira comme le levain dans la pâte, revienne de façon effective, en les vivant, vers les valeurs essentielles que j’ai énumérées dans mon précédent commentaire. Cela implique de sortir du paradigme actuel basé sur l’économie et une économie de marché avec son dogme aussi absurde que délétère de « croissance économique ».

    Cela implique que ces valeurs soient toujours présentent dans l’humanité, ce qui est bien le cas, et que ceux qui les suivent pleinement, les transmettent à tous ceux qui les demanderont. En parallèle, il y a tout un travail d’élaboration d’un projet de société qui mettra l’être humain et son épanouissement qualitatif au centre des préoccupations et lui permettra de vivre pleinement ces valeurs universelles essentielles.

    Alors disons tout de suite, que ces valeurs en question ne se trouvent pleinement que dans la spiritualité, intemporelle par nature. Je précise bien, la spiritualité, pas la religion au sens courant, dogmatique et plus ou moins dominée par des conflits d’intérêts.

    Cette spiritualité a toujours été présente au sein de l’humanité. Il suffit d’y revenir. C’est elle qui est le cœur et la source de toute les religions. Si celles-ci sont devenues ce que l’on voit aujourd’hui, c’est précisément parce que les représentants de ces religions dogmatiques ont rejeté la spiritualité qui en est le cœur et sont devenues des formalismes vides de sens profond.

    Alors, bien sur, il se trouvera toujours des « esprits forts » qui avec un mépris qui n’a d’égal que leur ignorance de la question pour se gausser de ces propos et se moquer, pour ne pas dire plus, de la spiritualité. Mais je ne cherche pas à convaincre, mais à expliquer une situation et donner une piste sérieuse pour résoudre le problème actuel que l’humanité traverse. J’ai bien conscience que le changement de paradigme et donc la mise en place et d’abord l’élaboration d’un autre projet de société comme dit plus haut n’est pas simple. De même il faudrait expliquer en détail ce qu’est vraiment la spiritualité, notion qui est fort mal comprise. Ce qui d’ailleurs est le résultat du travail de sape de l’oligarchie mondiale qui sait très bien ce qui peut la remettre en question et qui a fait en sorte que tout et n’importe quoi puisse être dit et fait en se prétendant être la spiritualité. Il y a des critères qui permettent de bien comprendre ce qu’il en est. Peut-être dans un commentaire futur, sur un autre article, je serai amené à le faire. Mais sur ce commentaire ce serait bien trop long. On verra. Il faut déjà que ces deux commentaires ne soient pas censurés, ce qui n’est pas garanti. Après tout, je bouscule quelque peu une certaine façon de voir les choses.


  • alinea alinea 24 juillet 2014 00:49

    Triste constat !
    Sûre que la Russie est plus forte que l’Occident, elle en a déjà tellement vu qu’elle ne risque plus rien ! Si vraiment l’Occident s’y frotte, c’est qu’on est arrivé au bout, quand on joue son va-tout, qu’on se suicide !
    On voit bien que les choses s’accélèrent ; je ne me souviens pas d’un génocide assumé à Gaza, aussi long, aussi évident, en toute impunité ! Quand le pouvoir se croit invulnérable, il s’effondre ; c’est comme une loi organique, inévitable !


  • scylax 24 juillet 2014 01:54

    Encore un bolchévik qui compte sur Poutine pour reconstituer la gloire de l’URSS.

    Il peut toujours courir.

  • metahari 24 juillet 2014 03:28

    Poutine serait-il un bon nounours ?


    Poutine ex-agent du KGB a été mis au pouvoir par Eltsine et sa « Famille », composée de riches industriels,pour contrer son opposant Medvedev, qui voulait faire tomber cette mafia en Russie.

    Pour affermir le vote des citoyens russes ils l’ont chargé de résoudre le conflit de l’indépendance tchétchène (musulmans patriotes), le plus brave peuple guerrier qui a su résister à l’URSS, aux américains en Afghanistan. 

    En justification de cette guerre, il y a eu des attentats en Russie non revendiquer par les tchétchènes, La lutte au terrorisme était ouverte remportant le suffrage des citoyens pour Poutine ! Grozny, la capitale de la tchétchénie a carrément été rasée.

    Aujourd’hui, Poutine a ouvert son pays au capitalisme, les russes ont vu leur qualité de vie considérablement évolué à l’occidental, on voit des macdo, etc etc...Poutine est citoyen d’honneur à la City. 

    Même si Poutine mène son pays d’une main de fer, et il est bien aimé par lui.
    Il utilise divers moyens de propagande revendiqués propagande comme les Nachis : rassemblement de la jeunesse russe, qui prône des valeurs de Poutine, et désigne des opposants/boucs émissaires. 
    Ces rassemblement de jeunes russes sont majeurs, avec forte hiérarchisation, défilé, pancarte, et culte de la personnalité. (et certainement surveillance et coercition)

    Les opposants de Poutine sont durement réprimés, il y a eu la mort de journalistes, des exils, ainsi que passage à tabac d’opposants plus ou moins avoués au système Poutine.

    Non c’est pas des rigolos les russes.
    Et Poutine défend sa part du gateau dans le marché. il s’oppose aux Etats Unis en faisant des accords économiques avec différents pays, en voulant se débarrasser du Dollar.



  • Spartacus Lequidam Spartacus 24 juillet 2014 07:01
    Y’en a qui ne sont pas informé de ce qu’est Poutine, et c’est amusant que des gauchistes accusent la Russie d’anti-libéralisme alors qu’il est plus libéral que O Bama....

    Poutine est le leader d’un parti, « grande Russie » qui comporte une aile libérale. Ses opposants sont les communistes.

    Il se présente démocrate libéral nationaliste. 
    Il n’est en fait que pseudo démocrate, pseudo libéral, pseudo nationaliste. 
    Il est surtout matérialiste et avec ses parts sociales de Gazprom qui fait de lui l’un des plus riches d’Europe.

    C’est Poutine qui a mis fin à l’impôt progressif du manifeste communiste et le premier a avoir mis dans un grand pays la Flat Tax libérale.

  • Laurent 47 26 juillet 2014 20:10

    Pourquoi la Russie est-elle détestée à ce point par les Etats-Unis et une partie des européens ? Parce que c’est le seul pays qui a toujours préféré, après la guerre de 39-45 qu’elle a payé de 27.000.000 de morts, la faucille et le marteau à la croix gammée ! Il ne faut pas vous tromper de cible. Ce grand pays, dirigé par un homme intelligent et exceptionnel ( bien qu’il ne vaille pas notre capitaine de pédalo ), n’a jamais agressé personne sans avoir été provoqué, ce qui fait croire aux nazillons américains et européens que c’est un signe de faiblesse. Mais ils vont avoir la surprise du chef s’ils persistent dans leurs entreprises de déstabilisation ! Le réarmement de haute technologie se fait à vitesse grand V ( annoncé par Poutine en personne ), et il y a autant de cerveaux, sinon plus, en Russie qu’aux Etats-Unis. Vouloir priver l’un des plus grands exportateurs d’armes modernes de fournitures de matériel militaire, est d’un ridicule achevé ! Mettez un Sukhoï T 50 en face d’un F 22 Raptor, pour qu’on rigole un peu ! Et la station orbitale internationale est bien ravitaillée par une fusée Soyouz, si je ne me trompe ? Alors, aboyez, aboyez...


  • Nicole Cheverney Nicole CHEVERNEY 27 juillet 2014 12:39

    Pourquoi la Russie ?

    Les Néo-cons et leur larbins ne voient pas plus loin que leur voracité d’accipitridés.

    Russie : immense territoire donc immenses ressources minières...
    Acier, houille, charbon, nickel, diamant, or (de la Kolima, notamment), pétrole, gaz naturel, hydroélectricité, etc...
    fleuves et rivières navigables nombreux pour assurer la circulation de ces richesses, ajoutons à l’inventaire des industries militaires, des infrastructures toutes prêtes, y’a plus qu’à mettre la main dessus, des industries chimiques de pointe, un armement lourd et en avance (nucléaire, spatial, une flotte maritime, et sous-marinière), etc..., etc..., etc...

    Quel beau butin que voilà !
    Seulement... il y a Poutine...
    Avec lui en travers de leur feuille de route pour le néant, c’est un vrai supplice de Tantale.


Réagir