mercredi 9 mars - par Kalman SCHNUR

Poutine et la horde lyncheuse (Plaidoyer pour la Russie)

Comment ne pas trouver choquante l’unanimité paresseuse, abrutie et servile, in fine suicidaire, de nos « gouvernants » et de leurs perroquets, grosses caisses de résonance médiatique ?

 

POUTINE ET LA HORDE LYNCHEUSE (Plaidoyer pour la Russie).

 

La media-sphère politique trouve souvent rentable d’idolâtrer et d’amplifier Sainte Colère dite « populaire ». Depuis longtemps le mot « colère » est donc le plus fréquent dans le discours public ; en France et ailleurs. A tort ou à raison.

MAIS la colère étant mauvaise conseillère je me suis promis de ne plus retomber dedans.

 

Pourtant, comment faire pour échapper au malaise que l’affaire russo-ukrainienne m’inspire ? 

Comment ne pas trouver choquante l’unanimité paresseuse, abrutie et servile, in fine suicidaire, de nos « gouvernants » et de leurs perroquets, grosses caisses de résonance médiatique ?

Car, qu’en savons-nous, finalement ?

Certainement pas tout. Puisque une Walkyrie prénommée Ursula (Von der Leyen, what else) nous bloque l’accès aux infos qui ne l’arrangent pas. Elle vient de décréter qu’écouter Sputnik et RT (Russia Today) est malsain pour nos chastes oreilles. Les deux sont donc désormais interdits d’antenne sous prétexte de « propagande russe », dit Ursula, applaudie par nos « gouvernants ».

Mais, quand bien même propagande russe ils seraient ; so what ? Quelle loi interdit de faire de la propagande ou de l’écouter ? AUCUNE ; mais Ursula s’en fout vu que la loi est court-circuitée ; l’interdiction n’est pas passé devant un tribunal… Quid de l’Etat de droit ? 

Propagande ? Peut-être. MAIS au nom du même prétexte ne devrait-on pas interdire (par exemple) « Le Figaro » pour cause de propagande ? Interdire « Le Monde » ? L’ensemble des discours électoraux des candidats vu qu’ils sont, par définition, propagandistes ?

Adieu donc, liberté d’expression…. Adieu, presse ; certes biaisée, impertinente, approximative, parfois scandaleusement russe ; mais presse.

Alors que les réseaux dits « sociaux » continuent à charrier tout et n’importe quoi … Mais Ursula l’ignore ; elle n’y va jamais…

L’idée d’interdire, par exemple, Facebook (pardon…Meta-machin) et le reste de l’immense empire médiatique de Marc Zuckerberg, infiniment plus puissant et aussi idéologiquement biaisé que les petits amateurs russes désormais bannis, ne viendra jamais à l’esprit de l’aristocrate allemande qui s’octroie le pouvoir de nous dire le bien et le mal.

Zuckerberg ? Entre autres… Car, profitant de l’absence de Sputnik et de RT on nous gave la cervelle des méfaits des « oligarques » russes. Mais quid des vrais GROS oligarques ? Google, Apple, Amazon, Microsoft, Elon Musk et leurs semblables ? Pourquoi ne les affuble-t-on jamais du sobriquet infamant « oligarques » alors que chacun de ces mastodontes dépasse tous les oligarques russes réunis ? Alors qu’aucun n’en bénéficie d’une quelconque légitimité démocratique ou politique malgré leur pouvoir incommensurable à tirer nos ficelles ?

Pendant que nous y sommes, comment oublier Twitter…Le réseau privé planétaire de débat et messagerie dont le patron, Jack Dorsey, s’est permit d’interdire d’antenne Donald Trump, alors Président des Etats-Unis et gros utilisateur de Twitter. On pensera de Trump ce qu’on voudra ; mais quelle est la légitimité de Dorsey et quelle fut celle de Trump ?

Pourtant c’est les petits Russes négligeables que l’on interdit…

 

Un curieux malaise annexe : Hunter Biden, fils du Président des USA et ses curieux liens avec l’Ukraine, surtout avec Burisma, grosse société gazière ukrainienne ; moyennant une rémunération conséquente.

Sachant que le même Hunter était longtemps lobbyiste à Washington, non sans lien avec les hautes positions occupées par son père pendant des décennies : savons-nous TOUT des motivations du soutien actuel des USA à l’Ukraine ? 

Sachant, enfin, que l’on attribue obstinément à Trump, le rival principal de Biden, des liens inavouables avec la Russie de Poutine.

Pourrait-on échapper à la question si la tragédie russo-ukrainienne actuelle n’est pas une guéguerre Trump-Biden par Europe interposée ? Guerre politicienne US exportée, sur notre dos et à nos frais, en Europe ?

 

Autre petit malaise, franco-français : Bruno Le Maire, ministre des finances et de l’économie, qui passe pour un homme pondéré, compétent et instruit. Il se permet de déblatérer des invraisemblables âneries genre « guerre économique totale » visant à faire « effondrer » l’économie russe.

Il a beau s’excuser ; il l’avait bien dit quand même. Reste à savoir pourquoi.

Perroquet, lui aussi ? A-t-il imprudemment imité des éléments de langage entendus « mezzo voce » en haut lieu ? Est-ce la terminologie usitée, en comité restreint, hors micros et caméras par Macron (Castex, Le Drian…) ?

Si tel est le cas, c’est d’une navrante stupidité. Le faire est une chose (et pas forcément la meilleure…). Le dire publiquement, une autre.

 

Sans oublier un malaise plus personnel. Puisque à 75 ans mes origines ethniques et culturelles me permettent de connaitre la généalogie et comprendre l’historique de ce conflit.

La complexité de ces données ridiculise le western simpliste et primitif qu’on nous rabâche à ce sujet, avec les gentils à admirer et les méchants à condamner conformément à ce qui arrange les Ursula de Paris, Berlin, Londres et Washington.

Pourtant je devrais être proaméricain par hérédité… Je parlais Anglais correctement bien avant de parler Français… Je savais chanter tout Elvis et Sinatra à 16 ans… Je rêvais de Cadillac et admirais John Wayne…

Surtout lorsque sa virilité sérénissime nous sauve de la bête immonde en débarquant en Normandie. J’ai mis des décennies à comprendre que c’était de la propagande US à la sauce hollywoodienne ; et que le sort de la guerre n’a pas basculé en juin 1944 mais en janvier 1943, à Stalingrad, au prix du sang russe que l’on sait. Pardon, Sardou… T’es un grand baryton mais piètre historien.

Car le temps passe et les informations s’accumulent ; et il n’y a que les imbéciles qui n’apprennent rien et qui ne changent pas d’avis.

PERSONNE donc n’a jamais trainé les USA devant un tribunal pour crimes de guerre et crimes contre l’humanité vus leurs agissements (aux motivations inavouables) au Vietnam. Il y avait pourtant largement de quoi.

Ni pour les mensonges avérés ayant servi de prétexte à la guerre d’Irak en 2003 (toujours des motivations inavouables) et ses catastrophiques conséquences encore aujourd’hui.

J’en passe. Je vous ferais grâce de la « doctrine Monroe » et de ses effets, depuis deux siècles, en Amérique latine et ailleurs.

Faut-il en tirer confiance à l’égard des USA ? Faut-il suivre l’Amérique, en particulier sur le problème russo-ukrainien ? N’aurions-nous donc rien appris, rien compris ? 

L’Otan n’est-il pas une organisation militaire dont l’Amérique est la clé de voûte et le cerveau ? Sachant que les USA combattraient la Russie (de Poutine ou d’un autre) jusqu’au dernier européen, dixit Kissinger, dixit Brzeziński, dixit la doctrine Monroe élargie au reste du monde : la Russie a-t-elle tort de se méfier des forces de l’Otan collées-serrées à sa frontière ouest ? 

SURTOUT en Ukraine. (Ce qui signifierait, ultérieurement, en Belarus…).

La faiblesse de la Russie due à l’effondrement de l’Union Soviétique avait incité au moins dix pays de l’Europe orientale à quitter le pacte de Varsovie, feu l’équivalent de l’Otan sous commandement russe, pour rejoindre la partie adverse.

La Russie, avec ou sans Poutine, ne peut qu’en constater l’érosion de la profondeur stratégique de ses frontières ; à tort ou à raison, cela la rend nerveuse. TRES.

Il vaut mieux être intelligent que d’avoir raison ; d’autant que l’affaire n’est pas judiciaire ; et qu’il ne nous appartient pas de juger le bienfondé de la nervosité russe.

Cela fait au moins depuis 2014 que la Russie, incarnée par Poutine, plaide sa cause devant qui veut l’entendre. Elle demande le respect des accords de Minsk et la garantie que l’Ukraine ne soit jamais membre de l’Otan. En vain.

Elle essuie constamment des refus en langage pas très diplomatique ; récemment de la part de Biden ou de ceux qu’elle considère comme ses émissaires : Macron, Johnson, Scholz… 

Comprenons-le bien : aux yeux de Poutine le refus obstiné de garantir la non-participation de l’Ukraine à l’Otan signifie la certitude inverse : qu’en l’état l’Ukraine deviendrait, sans doute aucun, membre de l’Otan et qu’il n’obtiendrait RIEN par la voie diplomatique.

Par ailleurs on le menace de sanctions mais on lui garantit l’absence d’opposition militaire autre qu’ukrainienne.

Autrement dit : on lui signifie que la voie militaire lui est ouverte… Et AUCUNE autre… On espérait donc qu’il fasse quoi ?

Qui a pris la responsabilité d’envoyer balader la première puissance nucléaire de la planète qui ne cherche depuis des années qu’à faire entendre ses arguments, tout sauf aberrants ? Qui donc a condamné l’Ukraine à la guerre russe ?

Qui sera responsable des conséquences, sachant que les sanctions économiques sur la Russie sont à double tranchant et difficilement tenables à la longue ? Qui se frotte les mains à Washington et à Beijing ? Et qui sera le dindon de la farce ?

 

Un autre malaise concerne l’histoire-géo ukrainienne.

Pour comprendre ce pays focalisons-nous sur un cas classique : celui de la ville de Lviv, dans l’ouest de l’Ukraine, non loin de la frontière polonaise.

Comme toute chose en Ukraine cette ville a aussi un nom russe ; qui se prononce Lvov.

Mais curieusement elle a aussi un nom polonais : Lwów (prononcé « Lvouv) ». Vu qu’elle était gouverné pendant quatre siècles par les rois de Pologne et ne fut arrachée à la Pologne que lors du dépeçage de cette dernière (par les « trois empires ») à la fin du 18eme siècle. Autrement dit : cette ville fut polonaise longtemps et ne l’est plus par une agression caractérisée.

Encore plus curieux, les germanophones l’appellent Lemberg. Vu que le dépeçage de la Pologne l’avait incorporé dans l’empire Austro-Hongrois, en tant que chef-lieu de la Galicie orientale, simple région de l’empire (contiguë à la Galicie occidentale, jadis aussi austro-hongroise, aujourd’hui polonaise, dont le chef-lieu est Cracovie).

Une ville, quatre noms, quatre langues, quatre identités.

Compliqué ? Pas plus que tout en Ukraine. Le premier Tsar de Russie, il y a douze siècles, siégeait à Kiev, la capitale actuelle de l’Ukraine. Il y a un siècle ses habitants ne se savaient pas forcément ukrainiens. Il y a quarante ans ils se disaient encore soviétiques, citoyens de la RSS (république socialiste soviétique) Ukraine, membre de l’URSS, union des République Socialistes Soviétiques ayant Moscou pour capitale….

Au nom de quoi imposerions-nous une identité plus qu’une autre alors que l’affirmation de l’identité ukrainienne indépendante et le divorce d’avec la Russie ne datent véritablement que de 2014 ?

Au nom de quoi refuserions-nous la demande de la Russie que le divorce se traduise par le partage des biens de ce couple, millénaire et consanguin ?

 

Mon dernier malaise est mémoriel  ; il concerne hélas la « gentille et valeureuse » Ukraine que subitement nous adorons adorer.

Poutine, ancien agent du KGB, fait certes dans la propagande (même s’il n’arrive pas aux chevilles de ses homologues à Langley, Virginie, siège de la CIA). Mais il ne ment pas toujours.

Deux forces tiraillent l’Ukraine depuis au moins un siècle : la prorusse et l’antirusse, la seconde ayant souvent coïncidé, et coïncide encore, avec des penchants d’extrême droite voire fascisants.

Pour s’en convaincre il suffirait d’étudier, Wikipedia ferait l’affaire en première approche, les notions suivantes :

- Stepan Bandera.

- Bataillon AZOV.

-  Prendre peut-être aussi quelques infos sur le comportement des ukrainiens pendant la guerre 39-45, surtout à l’égard des Juifs.

Poutine exagère certes ; mais il n’invente rien. J’abrège.

 K.Schnur, mars 2022.

 



86 réactions


  • Clocel Clocel 9 mars 11:06

    Merci.


  • slave1802 slave1802 9 mars 11:24

    Moi qui croyais que la voix de Moscou avait été censurée...


    • chapoutier 9 mars 11:31

      @slave1802
      et bien non, j’ai meme voté positivement en moderation pour cet article, je savais que cela ferai plaisir à la 5 eme colonne payée par biden


    • Kalman SCHNUR 9 mars 11:50

      @chapoutier
      Votre pseudo est le nom d’un historien.
      Même personne ?


    • chapoutier 9 mars 12:00

      @Kalman SCHNUR
      pas du tout, juste un type qui ne supporte pas les mensonges de l’empire, qui dénonçais déjà en 2014 la situation au Donbass et la préparation à la guerre de l’otan-us contre la Russie
      aujourd’hui je n’arrive plus à franchir le mur de la modération

      Croisade sanglante dans l’est ukrainien
      par chapoutier
      jeudi 21 août 2014

      Le gouvernement fasciste ukrainien mène une guerre de génocide contre sa population russophone.

      Il y a quelques mois à peine, l’ensemble de la prétendue communauté internationale avait unanimement accusé l’ancien président ukrainien d’avoir fait tirer par des snipers sur son peuple place Maiden, justifiant par avance le coup d’état perpétré avec l’aide des groupes néo-nazis ukrainiens.

      La centaine de victimes recensées servit de prétexte au coup d’état téléguidé depuis les capitales occidentales afin d’installer une junte aux ordres de Washington. Aucune enquête n’a été mené pour trouver les responsables et les condamner. Et pour cause, puisque les éléments connus accusaient ceux-là même qui ont confisqué le pouvoir avec l’aide de Soros et du département d’état étasunien.

      Lors des événements de la place Maiden, les capitales occidentales, se prévalant de la prétendue communauté internationale, n’avaient pas eu de mots assez durs pour condamner l’ancien président ukrainien, à commencer par Béhachel dont les envolées vengeresses appelaient déjà à la guerre contre les russophones.

      Ça, c’était il y a quelques mois, et la vertueuse indignation quant à la centaine de victimes de la place Maiden à fait place à l’indifférence et au mépris face aux trois milles morts dans l’est de L’Ukraine. Le lundi 11 août, la porte-parole du département d’Etat Marie Harf a répondu : « Je n’ai pas de sympathie pour les séparatistes » à la question d’un journaliste concernant les victimes civiles. On s’en doutait un peu !

      La vertueuse indignation des commanditaires de la place Maiden à fait place au génocide contre les population du Donbass.

      Pourrait-on qualifier autrement ce qui se passe dans les poches de résistances de l’est ukrainien ?

      Tous les moyens militaires de l’Ukraine, y compris les bataillons d’obédience nazis auxquels se sont amalgamé des groupes de combat paramilitaire provenant de différents pays européens, le tout encadré par des conseillers militaires occidentaux tentent de réduire à merci le Donbass industriel et sa population.

      Bien que des centaines de milliers de civils ont déjà trouvé refuge en Russie, il reste encore un à deux millions de civils dans les « républiques » de Donetsk et de Lougansk, assiégés, privés d’eau, de médicaments, de ravitaillement, et pilonnés nuit et jour par l’artillerie et l’aviation.

      Mais de cela, pas un mot, il ne s’agit pas de « bonnes » victimes, donc elles peuvent être massacrées avec la bénédiction de la « communauté internationale » car c’est au nom de la « démocratie » que les nazis du bataillon Azov mènent leur croisade sanglante dans l’est ukrainien.


    • fummi grouchette 9 mars 13:25

      @chapoutier
      merci infiniment de rappeler encore cela car il y a beaucoup de sourds qui ne veulent pas entendre


    • xana 9 mars 14:53

      @slave1802
      Toi tu préfères la Pravda, c’est çà ?

      Que des connards admettent ouvertement la censure, quelles qu’en soient les raisons, ca en dit long sur la dépravation de nos pays.

      Imbécile, si tu as quelque chose à dire, personne ne t’interdit de t’exprimer. Mais non, tu n’as rien à dire, tu veux seulement faire taire les autres. Ils t’empêcher de réfléchir ?

      Et tu te fais l’apôtre de la censure sous un pseudo, comme les dénonciateurs anonymes. Tu as vraiment toutes les qualités.


    • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 9 mars 14:58

      @xana
      Sainte Cristelle Néant prie pour la liberté d’expression.


    • xana 9 mars 19:46

      @Aita Pea Pea
      Christelle dit ce qu’elle pense et écrit ce qu’elle voit.
      Elle n’a jamais prétendu être « objective », mais moi qui vis auprès de Russes et d’Ukrainiens (en Roumanie) je pense qu’elle l’est.

      Si ça ne te plaît pas tu n’es pas obligée de la lire. Mais non, comme tous les trolls ça t’amuse de la salir, juste pour le plaisir.
      Et oui, je pense qu’elle est pour la liberté d’expression. Elle n’a jamais cherché à t’empêcher d’écrire des articles, le seul problème est que tu en es incapable. Alors tu te venges bassement.


    • Djam Djam 9 mars 20:19

      @slave1802
      Et la voix permanente de Washington et de son état profond malfaisant ça vous convient ?


  • Buzzcocks 9 mars 11:29

    Un petit cours de français s’impose : un oligarque est un personnage qui profite de sa proximité avec le pouvoir pour faire fortune.

    Du coup, on peut difficilement donné le titre d’oligarque à Zuckerberg ou Jobs. Ils n’ont jamais fait de la politique pour récupérer des marchés publics ou se voir attribuer des avantages ou se faire nommer à la tête d’entreprises privatisées. Par contre, ça peut effectivement être employé pour nos capitalistes français, qui ont souvent profité des nationalisations/privatisations/passage dans des cabinets ministériels, pour faire fortune. 

    Sinon, vous dites que la Russie a son berceau à Kiev... dans ce cas, on peut aller loin... les Francs saliens sont originaires du nord de l’europe, des illuminés comme Zemmour Ou Lorant Deutsh pourraient réclamer l’invasion de ces contrées pour rattacher nos origines à la mère patrie ? Le Vatican peut réclamer Avignon qui autrefois appartenait aux domaines papaux ? etc...

    Et sinon, Poutine estime que la Russie et l’Ukraine ne font qu’un, pourquoi, il n’abdique pas et demande le rattachement de la Russie à l’Ukraine ?


    • samy Levrai samy Levrai 9 mars 11:41

      @Buzzcocks
      Quand on veut faire un cours de français , on essaie de prendre la définition et pas en inventer une... :
      oligarchie : Régime politique où l’autorité est entre les mains de quelques personnes


    • Buzzcocks 9 mars 11:58

      @samy Levrai
      C’est bien Tintin, j’ai donné la définition d’un Oligarque, et pas de l’Oligarchie. Et donc je répète un Oligarque est une personne qui profite de sa proximité avec le pouvoir pour en tirer des avantages. et donc je répète les riches américains ne sont pas des oligarques, même si ils viennent souvent des grosses universités américaines très chères, réservées à une élite. 
      Les riches russes sont des oligarques car ils ont tous faits fortunes avec la nationalisation des entreprises publiques issues du communisme.
      Toi, y en a compris, ou toi vraiment encore plus con que je ne le pensais ?


    • eau-mission eau-pression 9 mars 12:03

      @Buzzcocks

      Ouais, la force des zuniens est leur capacité à récupérer les énergies.

      Cependant, que les milliardaires des GAFAMs s’avisent de ne pas coopérer au Patriot Act, et je ne donne pas cher de leurs actions.


    • xana 9 mars 15:01

      @Buzzcocks
      Faux encore une fois :
      « Oligarque : Personnage puissant, membre d’une oligarchie. » (Google, Le Robert)

      Après, tu interprète la définition comme tu veux. Si tu es Atlantiste tu insiste sur les oligarques russes, si tu es dans l’autre camp tu insistes sur les oligarques anglo-américains. Il y a sana doute aussi des oligarques chinois ou autres, mais aujourd’hui ca ne fait pas le buzz, n’est-ce pas ?
      Mais l’interprétation n’est pas neutre, elle indique quel est ton parti-pris.


    • samy Levrai samy Levrai 9 mars 16:55

      @Satanas
      J’avais décidé de ne pas répondre, il se fait mal tout seul. Les oligarques, formant une oligarchie, ont le pouvoir, et ils ne sont pas nombreux, ils ne sont pas près du pouvoir comme cet imbécile le pense ( à default de savoir ).


    • serge.wasterlain 10 mars 03:46

      @Buzzcocks

      Un oligarque est une personne faisant partie d’un petit groupe politique qui gouverne de façon privilégiée.

      Exemple  : Dans les années 90, le gouvernement russe est composé d’oligarques issus des plus grandes fortunes du pays et de la grande industrie.


    • I.A. 10 mars 08:02

      @Buzzcocks

      Oligarque : du grec oligos, « peu nombreux », et arkhê, « commandement ».

      Comme pour le SARS-COV-2, je vois que des « petites mains » sont allées modifier les définitions Wikipedia pour mettre en avant les seuls oligarques russes.

      Or devient oligarque celui qui, même s’il est un « self made man », finit par coopérer et faire du zèle en faveur du pouvoir en place ou de la bien-pensance. Puisqu’il en tire un profit matériel, culturel ou financier (sachant que l’indulgence de l’inspection générale du trésor conduit à des avantages financiers).


  • bouffon(s) du roi bouffon(s) du roi 9 mars 11:36

    On trouve ceci (avis aux personnes parlant russe de traduire si possible) :

    « L’armée russe est le dernier bastion contre le nouvel ordre mondial satanique »

    Citation littérale du manuel officiel de l’officier russe

    Fake or not ? ^^


    • Kalman SCHNUR 9 mars 11:55

      @bouffon(s) du roi
      « ON » trouve ? Qui est « on » ?
      Jamais rencontré cette personne. MAIS je sais avec quoi elle rime.


    • xana 9 mars 19:48

      @bouffon(s) du roi
      « Citation littérale du manuel officiel de l’officier russe »
      Ah bon ? Dans quelle arme ? Et toi, tu saurais lire le russe ?


    • bouffon(s) du roi bouffon(s) du roi 10 mars 11:34

      @xana

      Ben non c’est pour ça que j’ai demandé : avis aux personnes parlant russe de traduire si possible

      ... on pourrait le faire avec un traducteur mais j’ai pas de clavier en cyrillique ^^


  • chapoutier 9 mars 11:36

    https://lecourrierdesstrateges.fr/2022/03/09/guerre-dukraine-8-mars-2022-jour-13-fin-de-journee/

    La Russie gagnante au bout du compte ?

    19h00 : Extraits d’un intéressant article de Philip Pilkington, analyste financier : 

    “Si les politiques occidentales font remonter le prix du pétrole à 150-180 dollars par an, la Russie devrait connaître un excédent de sa balance courante de l’ordre de 20 à 25 % du PIB. La plupart des pays feraient tout sauf céder des territoires pour atteindre ce type d’équilibre des comptes courants.

    Cette projection de la balance courante suppose que toutes les autres choses restent égales. Mais ce ne sera pas le cas. D’une part, les importations russes sont susceptibles de diminuer parce que les entreprises occidentales boycottent le pays. La Russie a également gelé son marché boursier, de sorte que le montant des revenus transférés à l’étranger devrait également diminuer. Ces estimations sont donc probablement prudentes.

    Cette stratégie de la part des alliés de l’OTAN est incompréhensible pour moi. Il est évident que la Russie sera le bénéficiaire de la hausse des prix de l’énergie et que les importateurs de pétrole en paieront le prix. D’après l’analyse ci-dessus, nous pouvons voir à quel point les Russes bénéficieraient d’un pétrole à 150-180 dollars le baril et la réponse est : beaucoup. Si ces prix sont atteints, la Russie aura une balance commerciale que le monde entier lui enviera.”


    • Kalman SCHNUR 9 mars 12:00

      @chapoutier
      Effectivement.
      Mon article se réfère brièvement à ça ici :
      « Les sanctions contre la Russie sont à double tranchant et difficilement tenables à la longue ».
      Ainsi que « qui sera le dindon de la farce ? ». 


    • fummi grouchette 9 mars 14:02

      @chapoutier
      merci pour le lien:j’ai bien lu et si j’ai bien compris,sans etre exagérément optimiste la guerre prendrait finbeaucoup plus rapidement que prévu ?


  • eddofr eddofr 9 mars 11:41

    On (la France) a choisi un camp, et on s’est foutus dans la merde.

    Nous ne sommes pas les gentils, nous ne sommes pas le « camp du bien ».

    Nous sommes les salops de l’ouest contre le salops de l’est.

    Est-ce qu’on peut encore sortir de ce jeux de quilles (jeu de massacre) ?

    Parce que nous ne sommes ni la main, ni la balle, mais juste une des quilles, peut-être pas en première ligne certes, mais dans le jeu quand même.

    La France devrait être dans le camps de civils (négocier, interposer, secourir, protéger, évacuer, accueillir) sans jamais prendre parti pour aucun des deux tarés qui se frittent par peuples interposés.


    • sirocco sirocco 9 mars 15:03

      @eddofr
      « La France devrait être dans le camps de civils... »

      Depuis longtemps la France (actuellement dirigée par un banquier) est dans le camp des banquiers.


  • chapoutier 9 mars 12:05

    Corbiere le confirme, la France livre des missiles anti-chars aux Ukrainiens,

    pas sur que Poutine ne le fasse pas payer à macrounet


    • pemile pemile 9 mars 12:32

      @chapoutier « pas sur que Poutine ne le fasse pas payer à macrounet »

      Poutine, si il sort un jour de son bunker, va vouloir faire payer la terre entière, non ?


    • berry 9 mars 13:44

      @pemile
      C’est plutôt Zelensky qui est terré dans son bunker comme un forcené.
      Il ferait mieux de reconnaitre qu’il a perdu la guerre, plutôt que de transformer tous les ukrainiens en kamikazes anti-russes.
      Il va faire tuer des milliers d’ukrainiens pour rien, le résultat final n’en sera pas changé.


    • pemile pemile 9 mars 14:02

      @berry « C’est plutôt Zelensky qui est terré dans son bunker comme un forcené. »

      Ca ose tout ! smiley

      Reprendre cette propagande grotesque est vraiment risible !


    • fummi grouchette 9 mars 14:03

      @berry
      ZELENSKY est en train de céder


    • xana 9 mars 15:08

      @pemile
      Pas plus que la tienne, c’était juste la réponse.
      Poutine est où il doit être.
      Pour Zelenskii, les mauvaises langues disent qu’il se terre, non dans un bunker, mais à Varsovie dans l’ambassade américaine.
      A vrai dire je le croirais sans peine.
      Quand Pravy Sektor assiègera Moscou les choses pourront changer, mais je n’y crois pas du tout.


    • pemile pemile 9 mars 15:26

      @xana « Pour Zelenskii, les mauvaises langues disent qu’il se terre, non dans un bunker, mais à Varsovie dans l’ambassade américaine. »

      Seules les plus mauvaises langues de la propagande russe peuvent encore oser affirmer une fake pareille ! smiley


    • xana 9 mars 19:50

      @pemile
      Bien entendu sans la moindre preuve. C’est toujours comme ca avec toi.


  • pemile pemile 9 mars 12:29

    @Kalman SCHNUR « Elle vient de décréter qu’écouter Sputnik et RT (Russia Today) est malsain pour nos chastes oreilles. »

    A ce propos, j’ai demandé plusieurs fois sur ce forum à tous ceux qui affirment que cette censure (*) les prive « d’informations essentielles » de me donner quelques exemples d’info qui ne seraient plus disponibles en France auxquelles ils accèdent grâce à leur VPN, j’attends toujours leur réponse !

    (*) censure que je trouve débile car ces deux médias n’offraient pas grand chose comme information


    • pasglop 9 mars 12:46

      @pemile
      Peu importe.
      Le simple fait de poser cette question revient à reconnaître que cette censure est légitime et légale, ce qui est faux.
      Point.


    • pemile pemile 9 mars 13:01

      @pasglop « Le simple fait de poser cette question revient à reconnaître que cette censure est légitime et légale »

      Elle est surtout débile si ça ne prive personne d’information, non ?

      Pour la légalité, si l’on considère que l’on est en état de guerre, ça pourrait quand même se justifier ?


    • pasglop 9 mars 13:26

      @pemile
      Franchement, vous vous enterrez tout seul.
      En France, il n’y a qu’une seule instance à même de gérer les autorisations, certainement pas la Commission Européenne.
      Je vous laisse chercher. Et je croyais que l’on était pas en guerre.


    • pemile pemile 9 mars 13:38

      @pasglop « Et je croyais que l’on était pas en guerre. »

      Ben si, au moins en guerre de l’information, quand j’entends le porte parole de l’ambassade de Russie en France, invité par Thomas Sotto on ne peut que se marrer devant une telle propagande, non ?

      https://twitter.com/i/status/1501495317660897281

      PS : tweet d’un russophile dont le commentaire vaut aussi le coup d’oeil !


    • pemile pemile 9 mars 13:50

      @pasglop

      Pour ce qui est de la légalité de l’opération spéciale, une étude publiée aujourd’hui :

      https://www.institut-ega.org/l/une-evaluation-des-theses-russes-sur-la-pretendue-liceite-de-l-intervention-en-ukraine/


    • pasglop 9 mars 13:59

      @pemile

      Ne commencez pas à biaiser, les mots ont un sens.
      La propagande et la censure d’un coté ne justifient pas la propagande et la censure de l’autre.
      Dans un pays où la chasse aux fake-news et au complotisme tend à devenir la règle, la moindre des choses serait de laisser aux citoyens toute latitude pour se faire leur opinion, sinon ça signifie qu’on les prend pour des demeurés.
      Aujourd’hui RT et Spoutnik. Demain ?


    • pemile pemile 9 mars 14:11

      @pasglop « La propagande et la censure d’un coté ne justifient pas la propagande et la censure de l’autre. »

      Je suis bien d’accord

      « Dans un pays où la chasse aux fake-news et au complotisme tend à devenir la règle, »

      Versus un pays où la chasse aux vrais news se durcie d’arrestations et de peines de 15 ans de prison ??!!!

      "la moindre des choses serait de laisser aux citoyens toute latitude pour se faire leur opinion, sinon ça signifie qu’on les prend pour des demeurés.« 

      Je suis tout à fait d’accord, exigeons donc cette »latitude" pour la population russe ?


    • Attila Attila 9 mars 14:27

      @pemile
      « j’ai demandé plusieurs fois sur ce forum à tous ceux qui affirment que cette censure (*) les prive « d’informations essentielles » de me donner quelques exemples d’info qui ne seraient plus disponibles en France auxquelles ils accèdent grâce à leur VPN, j’attends toujours leur réponse ! »
      Voilà. J’ai mis des liens vers des médias non-censurés qui ont diffusé les mêmes infos que RT ou Sputnik :
      Plus de 65.000 mercenaires combattent en Syrie
      .
      Nous avons propagé le wahhabisme sur ordre de l’Occident
      .
      François, tu es un criminel
      .
      La guerre selon les rebelles « modérés » : charniers, torture, armes chimiques et boucliers humains

      .


    • pemile pemile 9 mars 15:34

      @Attila « Voilà. J’ai mis des liens vers des médias non-censurés qui ont diffusé les mêmes infos que RT ou Sputnik »

      De plus ta liste n’est pas exhaustive, mais merci de démontrer que l’on a bien accès en France à l’information de tous les bords même si nos chaines d’info nationale n’en parlent pas.


    • Attila Attila 9 mars 20:40

      @pemile
      Ça démontre surtout que les médias français et occidentaux cachent aux citoyens les informations qui les gênent . Informations qu’il faut aller chercher dans les médias étrangers.
      D’où la nécessité de moyens techniques comme le VPN.

      .


    • pasglop 9 mars 20:56

      @pemile
      Vous êtes d’accord, ok.
      Alors, par cohérence, commencez à demander la levée de la censure ici, par exemple en écrivant à votre député.
      Il sera toujours temps ensuite de militer pour la même chose ailleurs ; ça s’appelle balayer devant sa porte.


  • roman_garev 9 mars 12:41

    « Au cours d’une opération militaire spéciale, des documents secrets du commandement de la Garde nationale ukrainienne sont entrés en possession de militaires russes. Ces documents confirment la préparation secrète par le régime de Kiev d’une opération offensive dans le Donbass en mars 2022 », a déclaré aux journalistes le général de division Igor Konachenkov, porte-parole du ministère russe de la Défense.

    Konachenkov a souligné que le ministère de la Défense se souvenait bien des déclarations des dirigeants du régime de Kiev diffusées en février par les médias occidentaux sur l’absence de tout plan de saisie armée des Républiques populaires de Lougansk et de Donetsk et leur désir de résoudre tous les problèmes « par moyens politiques et diplomatiques ».

    « Cependant, les originaux des documents secrets de combat de la Garde nationale d’Ukraine prouvent clairement la fausseté de ces déclarations », a déclaré le général.

    Il a précisé que la Russie avait à sa disposition l’ordre du commandant de la Garde nationale d’Ukraine, le colonel-général Mykola Balan, daté du 22 janvier 2022. Il décrit en détail le plan de préparation de l’un des groupes de frappe pour des opérations offensives dans la zone de « l’opération des forces conjointes » dans le Donbass. Une attention particulière dans le document est accordée aux questions de « sélection du personnel, examen de tous par des psychologues et garantie de leur haute motivation ».

    Le document est adressé aux chefs des départements territoriaux du nord de Kiev, du sud d’Odessa et de l’ouest de la Garde nationale d’Ukraine, a déclaré Konachenkov.

    « L’ordre porté au commandement des organes directeurs de la Garde nationale d’Ukraine décrit en détail le plan de préparation de l’un des groupes de frappe pour des opérations offensives dans la zone de la soi-disant opération des forces conjointes dans le Donbass, » a dit le général.

    Selon Konachenkov, le document approuve la structure organisationnelle du bataillon-groupe tactique de la 4e brigade opérationnelle de la Garde nationale, l’organisation de son soutien global et sa réaffectation à la 80e brigade d’assaut aéroportée distincte d’Ukraine.

    « L’opération militaire spéciale des forces armées russes, menée depuis le 24 février, a devancé et déjoué une offensive à grande échelle des groupes de frappe des troupes ukrainiennes contre les républiques populaires de Lougansk et de Donetsk en mars de cette année, » a souligné Konachenkov.


    • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 9 mars 12:57

      @roman_garev
      Zieg ! Heil Putin !


    • roman_garev 9 mars 13:29

      @Aita Pea Pea
      À la vôtre !


    • chapoutier 9 mars 14:17

      @Aita Pea Pea

      espèce de grand connard
      en insinuant que Poutine et hitler se valent, ou meme, comme certains ici qui vont plus loin en affirmant que Poutine est pire que hitler
      tu ne fais que cracher sur la mémoire des millions d’hommes femmes et enfants assassinés dans les camps de la mort par hitler ainsi que sur les millions de morts qui ont combattu le nazisme.
      en insinuant cela, tu nies les crimes de hitler, tu ne fais que banaliser le nazisme, tu crois salir Poutine mais tu ne fais que salir la mémoires des morts, car tu nies l’existence des chambres à gaz, tu nies les camps de la mort tu nies les morts.
      en réalité TU ASSASSINE UNE SECONDE LES VICTIMES DU NAZISME
      ou alors essaye tu de faire croire que les russes assassinent leurs freres ukrainiens dans des chambres à gaz ?

      TU ES UN GRAND CONNARD


  • roman_garev 9 mars 12:49

    Une journée à la centrale nucléaire de Zaporojyé.

    Le complexe était gardé par 240 soldats de la Garde nationale ukrainienne. Les soldats ont reçu l’ordre de « se battre jusqu’à la dernière goutte de sang », a déclaré leur commandant lorsque l’installation a été remise à l’armée russe.

    Maintenant, ayant violé l’ordre, il continue d’être en service à la centrale nucléaire, car il est sûr que c’est son devoir envers l’Ukraine, mais il se considère déjà mort.

    Tous les soldats ukrainiens ont été relâchés chez leurs familles, leur retirant une souscription qu’ils ne combattraient plus.

    Regardez combien d’armes ils ont rendues. Et ce n’est qu’une partie... l’équipement lourd se tient séparément.

    La situation à la centrale nucléaire est calme. Chaque jour la direction technique et administrative s’entretient avec l’armée russe.

    L’entreprise fonctionne désormais en mode militaire : trois équipes de huit heures de 500 personnes chacune, qui assurent le fonctionnement ininterrompu et sûr des groupes électrogènes.

    Pour information, plus de dix mille personnes travaillent dans l’entreprise en temps de paix.

    Le fond de rayonnement est surveillé 24 heures sur 24 par les employés militaires et civils russes.


    • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 9 mars 12:54

      @roman_garev
      Zieg ! Heil Putin !


    • tonimarus45 9 mars 13:26

      @Aita Pea Pea Troll,soit vous contre argumentez soit vous vous taisez


    • roman_garev 9 mars 13:28

      @Aita Pea Pea
      Bonjour,
      J’espère que vous n’ayez pas trop abîmée votre crâne en tombant de la chaise une fois de plus ivre mort.
      Prenez soin de vous, on a toujours un grand besoin de vos sentences géniales.


    • chapoutier 9 mars 14:12

      @Aita Pea Pea
      espèce de grand connard
      en insinuant que Poutine et hitler se valent, ou meme, comme certains ici qui vont plus loin en affirmant que Poutine est pire que hitler
      tu ne fais que cracher sur la mémoire des millions d’hommes femmes et enfants assassinés dans les camps de la mort par hitler ainsi que sur les millions de morts qui ont combattu le nazisme.
      en insinuant cela, tu nies les crimes de hitler, tu ne fais que banaliser le nazisme, tu crois salir Poutine mais tu ne fais que salir la mémoires des morts, car tu nies l’existence des chambres à gaz, tu nies les camps de la mort tu nies les morts.
      en réalité TU ASSASSINE UNE SECONDE LES VICTIMES DU NAZISME
      ou alors essaye tu de faire croire que les russes assassinent leurs freres ukrainiens dans des chambres à gaz ?

      TU ES UN GRAND CONNARD


    • pipiou2 9 mars 15:54

      @chapoutier
      Dénoncer les massacres et les horreurs poutiniens ce n’est pas nier les monstruosités du nazisme, mon pauvre !


    • chapoutier 9 mars 20:50

      @pipiou2
      mais c’est pas croyable
      c’est du vulgaire trollage ou bien une déficience en neurones


  • Nowhere Man 9 mars 12:50

    Aujourd’hui un articles très convaincant :

    Le « volontaire » belge pour l’Ukraine interviewé par la RTBF est-il un néonazi ?

    En savoir plus sur RT France : https://francais.rt.com/international/96944-volontaire-belge-guerre-ukraine-rtbf-interview-neo-nazi

    L’Allemagne achètera « un avion de combat américain », déplore le patron de Dassault Aviation (il y a quelques jours)

    En savoir plus sur RT France : https://francais.rt.com/international/96922-allemagne-achetera-avion-combat-americain-deplore-patron-dassault-aviation


    • roman_garev 9 mars 13:25

      @Nowhere Man
      Convaincant en quoi au juste ?
      Qu’un Belge soit ou non un néonazi ?
      Que l’Allemagne achetera ou non un avion ?
      Vrament, des thèmes débordant d’importance sur ce tournant de l’Histoire.


    • tonimarus45 9 mars 13:34

      @Nowhere Man

       belge neo nazii je ne sais mais ce que je sais c’est dans de nombreux pays europeens y compris en belgique et en france il y a des nostalgiques d’ hitler .La difference avec l’ukraine c’est que en tant que bataillon (arborant des insignes nazi) ils ne sont pas incorpores dans l’amee reguliere

    • nanobis 9 mars 14:45

      @Nowhere Man
      Les liens indiqués me sont inaccessibles !


    • sirocco sirocco 9 mars 15:13

      @nanobis

      Oui, ils ne passent plus en France ni dans d’autres pays européens.
      Il faut aller sur RT et Sputnik en utilisant un VPN ou TOR.


    • Xenozoid Xenozoid 9 mars 15:15

      @sirocco

      rt est en live(eng) sur rumble,mais cela ne va plus durer longtemps


    • xana 9 mars 19:57

      @sirocco
      Merci encore une fois pour le tuyau. Je me suis dépanné. C’est vrai que les versions françaises sont plutôt édulcorées, il y a des sites meilleurs que ça. Ca fait des années qu’en Europe la commission (et les gouvernements) attendaient une occasion de les censurer. C’est surtout parce que ces chaînes étaient grand public et que la nullité des médias faisait tâche en regard.
      Maintenant ils savent qu’ils pourront censurer n’importe quoi, le public est complètement apathique.


  • tonimarus45 9 mars 13:23

    bonjour— quelques exemples de la propagande anti poutine tourne a plein regime et pas question d’un bemol quelconque
    - certains comme cet amiral declarant que l’otan n’a jamais agresse personne qui ment et il le sait car au moins en serbie ils ont agresse un etat souverain qui n’agressait aucun pays de l’otan ;Bien sur aucun invite n’a ose porter le plus petit bout de contradiction
    — on laisse dire a zelenski des aneries comme « si l’ukraine tombe c’est l’europe qui disparait et l’armee russe ne s’arretera qu’a berlin ???? » ou bien que les russes ont vises le coeur des reacteurs de la fameuse centrale .là aussi personne n’a ose amener le moindre petit bemol ?? Sans compter le « FAKE -NEWS » des 13 gardiens de cette ile tous morts .ainsi que la fameuse photo des ces deux gamins saluants des soldats juges sur un tank partants au combat ; photo qui d’apres 20 minutes pourtant pas vraiment pro poutine , datait de 2014 ??et là aussi personne n’a pipe mot sur le plateau Et naturelement dans tous nos « mrdias » pas question d’aborder le « pourquoi les russes ce sont crus obliges d’en arriver là ».Hier soir a un invite tentant d’aborder le sujet des promesses de ne pas etendre l’otan aux ex republiques sovietique, patrisk cohen« a coupe la parole a l’intervenat en lui priant de changer de sujet car » ce n’etait pas le sujet" A parcourir tous nos « medias » on s’aperçoit de ces elements de langage distribues dans tous nos « mrdias » avec obligation faites a nos journaputes de les utilser.C’est vrai qu’avec le covi on a ete habitue a cela


  • roman_garev 9 mars 13:35
    En Russie, ils sont de nombreux Français et Belges à avoir décidé de rester, malgré les conseils appuyés de leurs gouvernements respectifs. Témoignages d’entrepreneurs à qui les sanctions occidentales ciblant l’économie russe ne font pas peur. 

    À lire ici...


  • roman_garev 9 mars 14:05

    La Fédération de Russie estime que les États-Unis devraient bientôt informer le public des programmes qui ont été menés dans des laboratoires en Ukraine, a déclaré Maria Zakharova.

    Les États-Unis ne pourront pas garder le silence sur les faits révélés des développements biologiques en Ukraine, la Fédération de Russie exige des détails, a déclaré Zakharova.

    La question de savoir si des composants d’armes biologiques ont été détruits en Ukraine reste une question ouverte, a déclaré Zakharova.

    Les États-Unis ont délibérément interrompu les négociations sur un régime de surveillance des développements biologiques afin de fermer la possibilité de tester les laboratoires, a déclaré Zakharova.

    TASS


  • roman_garev 9 mars 14:19

    Le 15 février l’Ukraine a demandé à l’OTAN des grues, des excavatrices, des camionnettes, des VUS, des véhicules de reconnaissance radiochimique, des combinaisons de protection chimique, des laboratoires mobiles, des systèmes de recherche de munitions explosives à une profondeur de 0,6, 3 et 6 mètres, des générateurs, des pistolets chauffants, des bouteilles d’oxygène, des dosimètres personnels, matériel pour les travaux sous-marins, antibiotiques, gants, masques, divers médicaments contre les brûlures...

    À QUOI BON TOUT ÇA ?

    Voir le document en anglais : p.1, p.2, p.3, p.4.


  • roman_garev 9 mars 14:31

    Erdogan a qualifié les attaques contre des étudiants et des personnalités culturelles russes dans un certain nombre de pays en raison des événements en Ukraine de manifestation du fascisme.  TASS

    De sorte que le Président turc est de loin plus civilisé et intelligent que ses collègues de l’OTAN.


    • fummi grouchette 9 mars 15:48

      @roman_garev
      et il me semble que la reunion entre lavrov et son homologue ukrainien en vue accord sur les demandes de poutine ont lieu en turquie demain 10 mars sans la participation de notre émérite diplomate macron .....


    • roman_garev 9 mars 18:30

      @fummi grouchette
      Bonjour.
      En Russie on est déjà las de suivre les visites et les coups de fil de Macron.
      Comme on n’attend rien de constructif de sa part, on considère que Poutine perd en vain son temps précieux avec lui.


  • pipiou2 9 mars 16:15

    Comment justifier la destruction d’un pays, les milliers de morts associés et les 2 millions+ de refugiés ...


    • samy Levrai samy Levrai 9 mars 17:04

      @pipiou2
      Ben par l’inaction de pousse caca le poudré mari de Jean Michel, 8 ans de bombardements sur les républiques du Donbass suite à un coup d’Etat s’appuyant sur des néo nazis... et le poudré garant des accords de Minsk a choisi de se moquer du monde pendant presque 5 ans.
      14 000 morts quand même, je ne vais pas pleurer sur le sort de ceux qui s’en accommodaient jusqu’à il y a deux semaines, ils goutent un peu ce que leurs concitoyens ont subi pendant 8 ans.


    • xana 9 mars 19:59

      @pipiou2
      Dans tes rêves.
      Comme la destruction des planètes dans « la guerre des étoiles ».
      Faut arrêter de croire tout ce que raconte ta télé...


  • roman_garev 9 mars 18:36

    « Les nationalistes ukrainiens ont commis une provocation extrêmement dangereuse  ils ont attaqué les installations du réseau électrique qui alimentent la centrale nucléaire de Tchernobyl, mais les spécialistes russes ont pris des mesures rapides pour passer aux sources d’alimentation des générateurs diesel de secours », a déclaré lors d’un briefing mercredi le vice-ministre de la Défense de la Fédération de Russie général de l’armée Nikolai Pankov.

    « Je dois noter avec un grand regret que les nationalistes ukrainiens se sont livrés à une autre provocation, une provocation extrêmement dangereuse. Ils ont attaqué la sous-station et les lignes électriques qui alimentent la centrale nucléaire de Tchernobyl. Les spécialistes russes ont pris des mesures rapides pour passer aux sources d’alimentation des générateurs diesel de secours », a déclaré Pankov.

    « À l’heure actuelle, la partie ukrainienne évite d’organiser des travaux de réparation et de restauration de toutes les manières possibles. À notre avis, cela confirme une fois de plus le caractère absolument délibéré et provocateur des actions des nationalistes », a ajouté Pankov.

    Selon le vice-ministre de l’Énergie de la Fédération de Russie, Pavel Sorokine, « il est très important de noter qu’à l’heure actuelle, la partie biélorusse a résolu la question du rétablissement permanent de l’approvisionnement énergétique à partir du système énergétique biélorusse ».


  • zygzornifle zygzornifle 10 mars 08:09
    « Le monde est dangereux à vivre ! Non pas tant à cause de ceux qui font le mal, mais à cause de ceux qui regardent et laissent faire. »

    Einstein

     


  • paulau 12 mars 19:19

    Merci à Kalman SCHNUR pour son texte.


    • alinea alinea 13 mars 11:57

      @paulau
      Vous n’avez pas été publié vous ! c’est dommage


    • paulau 21 mars 09:51

      @paulau

      Le lien avec le texte de Kalman SCHNUR est pas mal repris sur les réseaux, c ’ est dire sa qualité


    • Kalman SCHNUR 21 mars 10:58

      @paulau

      Merci.

      Je viens (modestement…) d’améliorer le texte d’origine ; qq 140 mots en plus ; il contient désormais 2035 mots. 

      Le document Word fait 5 pages. 

      J’ignore comment le modifier sur Agoravox et surtout comment lui donner une diffusion + large. La presse écrite, qu’elle soit sur papier ou sur écran, a besoin de lecteurs et de pub mais pas de plumes… 

      Sachant que chaque jour qui passe apporte de quoi attiser davantage ma colère sur cette affaire.

      Pourtant je suis loin du révolté en furie. Aucune théorie de complot chez moi ; je suis légaliste, loyaliste, européaniste, vacciné Covid par choix délibéré et dès que possible. Conservateur, j’ai tendance à reconduire la gouvernance sortante…. Ennuyeux, quoi…

      Ainsi que, comme mon texte le dit, proaméricain héréditaire.

      Pourtant cette affaire démolit l’édifice de mes certitudes. Est-on subitement devenus fous suicidaires ?


  • paulau 13 mars 14:35

    Merci pour votre remarque.

    Mon texte est encore présent sur la liste. Je ne désespère pas.

    En tous les cas, à mon sens, il faut lutter contre la propagande actuelle.


Réagir