samedi 27 août 2011 - par Alicia fFrance

Quelques idées pour pallier l’omerta imposée aux victimes de viol

"La thérapie de groupe produit son effet en psychothérapie, c'est un fait reconnu.

On y trouve des témoins de notre souffrance, ce qui permet de sortir de l'isolement, et on peut faire profiter les autres de sa force face à l'adversité, ou profiter et apprendre de celle des autres.

Mettre en commun les expériences permet aux nouvelles victimes de trouver des armes face aux difficultés de manière beaucoup plus rapide.

Imaginons un instant que nous arrivions à mettre en avant cette richesse, à la montrer aux femmes isolées, aux femmes qui se sentent emprisonnées ? Imaginez que celles qui ont été découragées par la 'justice', ou par des proches, puissent avoir accès à cette connaissance, et à cette richesse humaine ?

Cela ne serait-il pas d'une aide formidable ?

Et bien imaginez que j'en connais une qui a eu une idée toute simple, inspirée de la page de soutein à Tristane sur Facebook , ainsi que du conseil d'une amie du réseau social.

Elle a ouvert sa propre page, relatant son 'affreuse' histoire personnelle. Elle n'est pas connue, n'a pas d'avocats. Mais ce n'est pas important, avec les quelques amies glânées au fil des rencontres sur ces pages (Tristane Banon, Nafissatou Diallo, et d'autres), même des sites sur la protection des animaux, sujet apparament bien différent), le premier jour de l'ouverture de sa page, plus de 50 personnes se sont inscrites, (ndlr 73 à ce jour) elle a reçu plein de témoignages de sympathie faisant état de chaudes larmes versées à la lecture de ce qu'elle a enduré.

Plus de cinquante personnes ont pu avoir connaissance de son expérience ! Et bien laissez moi vous dire que rien que pour le soutien qu'elle a reçu, cela valait plus que bien des tonnes de billets de banque ! Elle peut donc envisager le procès qui suivra peut-être la plainte qu'elle a déposée, avec une sérénité multipliée. En effet, même si rien ne se passe, et que sa 'crédibilité' est mise en cause. Elle a, quelque part, obtenu la reconnaissance qu'elle attendait.

Et que dire des perspectives que cela ouvre au niveau du partage de connaissances, de la 'thérapie de groupe' ?

Moi même (son ami) en ai été bouleversé. Là j'ai compris ce que cela voulait dire la 'solidarité féminine'.

Il suffit d'ouvrir une page Facebook, et d'écrire. Elle en a aussi profité pour se filmer et raconter cela sur Youtube (elle n'a pas montré son visage, elle a filmé le chat, elle ne voulait que laisser le son sur Youtube, mais ne sachant comment faire, elle a pris sa caméra !)

Mais attention, afin de ne pas avoir de problèmes, elle a changé les noms, et cette page ne porte pas son nom. (ATTENTION AUX ACCUSATIONS DE DIFFAMATION ET CALOMNIE)

Mais dans l'anonymat, AUCUN PROBLEME.

Rien ne vous empêche par la suite de contacter des gens qui viennent et avec qui on se sent des affinités.

Voilà, c'est tout simple, et à mon avis, cela peut changer des masses de choses, et surtout, cela vous rend indépendantes des réseaux en place, personne pour diriger vos confessions, ou pour vous décourager.

Don Diego"

Voir l'article sur Facebook

 

NDLR : cette histoire est vraie, le comité de soutien connaissant une personne lui ayant déjà relaté les faits



48 réactions


  • focalix focalix 27 août 2011 11:51

    L’idée est bonne. Le Net est un bon outil pour libérer la parole smiley


    • Alicia fFrance aliciabx 27 août 2011 13:57

      @Foacalix, pour ce cas là, c’est même une chance smiley


    • Alicia fFrance aliciabx 27 août 2011 13:52

      @Bertrand ’Nash’ Russel,
      bien sûr, je reste convaincue que des hommes subissent des maltraitances de la part d’hommes et de femmes.
      Peut-être n’auront-ils plus peur de parler comme le fait Kokonutz ?
      Bien sûr que cela choquera certaines personnes mais la protection et la crédibilité se verront-elles (peut-être) renforcées ?



  • Kokonutz Kokonutz 27 août 2011 12:47

    Alors, Nash, vous avez entièrement raison, 


    Je suis d’ailleurs moi même concerné au niveau personnel, et, sans avoir eu le temps de lire votre lien (je suis débordé avec ces histoires), je reste persuadé que DSK lui même est en enfant abusé. Ma mère (et certaines de ses amies) m’ont abusé étant petit (ainsi que leurs enfants, qui ont sûrement connu le même sort), et je dois dire que pour moi cela a pris beaucoup de temps avant de pouvoir regarder les femmes autrement que comme des ’conquêtes’ éventuelles. 
    Pour moi, les garçon abusés par maman deviennent, soit des homos, soit des ’playboys’ compulsifs pour qui il n’y aura jamais que maman, (et je crois pouvoir rajouter aussi) : soit des violeurs (refoulés ou non), et bien sûr il y en a qui s’en sortent.
    C’est entièrement vrai, les hommes aussi sont abusés étant petits. Mais je crois que si l’on procède à rebours, mettre un frein au viol (ce sont quand même les femmes qui sont violées le plus à l’âge adulte), reste une chose capitale ! smiley

    • Alicia fFrance aliciabx 27 août 2011 13:44

      @ Kokonutz,
      ce que vous écrivez est terrible.
      Peut-être n’auriez-vous jamais parlé et ici si vous ces sujets n’avaient pas abordés ?
      Je rends hommage aussi à votre courage pour avoir su faire front.

       


    • Francis, agnotologue JL 27 août 2011 13:58

      Kokonutz,

      vous deviez lire l’ouvrage d’Aldo Naouri, spécialement écrit sur ce sujet. Je ne me souviens pas du titre.


    • Alicia fFrance aliciabx 27 août 2011 14:02

      @JL « De l’inceste » ?


    • Jean-paul 27 août 2011 14:39

      Tous ces sujets sont exprimes dans les tele realites americaines .


    • Francis, agnotologue JL 27 août 2011 15:30

      aliciabx,

       

      je ne me souviens plus, et je n’ai plus l’ouvrage à ma disposition. Le sujet est précisémént ce dont parle Kokonutz, mais, était-ce un chapitre ou bien tout l’ouvrage ? Il y a si longtemps ...


    • Alicia fFrance aliciabx 27 août 2011 17:57

      @Jean-Paul et nous sommes en France, nous n’en pas là et c’est tant mieux


    • Jean-paul 27 août 2011 20:22

      Expliquez pourquoi c’est tant mieux .


    • Alicia fFrance aliciabx 27 août 2011 20:34

      @Jean-Paul, il est serait mieux que ce soit les émissions médicales qui traitent du sujet et il n’y en pas beaucoup à la télévision. Elles pourraient faire intervenir des témoins pour expliquer ensuite l’impact, les conséquences, le suivi.


    • Kokonutz Kokonutz 27 août 2011 21:14

      @JL

      Merci de votre intervention, je ne manquerai pas de regarder cela.

    • Jean-paul 28 août 2011 14:29

      @aliciab
      A votre commentaire on comprend pourquoila tele francaise est frileuse .


    • Alicia fFrance aliciabx 28 août 2011 14:31

      Jean-Paul, pas compris le sens de votre phrase, pouvez-vous développer svp ? Merci.


    • Jean-paul 28 août 2011 14:58

      En Angleterre 3 h de programme tous les matins sur ces drames avec medecins ,psy ,flics ,detecteurs de mensonges etc....


    • Jean-paul 28 août 2011 15:00

      Television frileuse = vous ecrivez : il serait mieux que ce soit des emissions medicales .


    • Alicia fFrance aliciabx 28 août 2011 15:26

      @Jean-Paul, je ne connais pas ces émissions et ne peux donc mon avis dessus.
      En revanche, 3 H par semaine en France, ce serait déjà une belle avancée.


    • Jean-paul 28 août 2011 16:23

      Justement vous qui cherchez des idees ,documentez vous en dehors de l’hexagone .La France n’etant pas le centre du monde .


    • Alicia fFrance aliciabx 28 août 2011 17:53

      @Jean-Paul, pas besoin, j’en ai déjà que je concrétise, merci


  • Le Yeti Le Yeti 27 août 2011 13:02

    Google « femmes battues violées » => 192 000 liens.
    Google « forum femmes battues violées » => 67 200 liens.
    Faites le delta ...

    Pendant plus d’un an j’ai participé à un forum (et non un blog) de femmes battues :
    - Très peu d’hommes présents.
    - Très peu de femmes qui n’ai pas été confrontées au problème.
    - Plusieurs témoignages de « proches » qui tournent le dos en apprenant la situation.


    • Alicia fFrance aliciabx 27 août 2011 13:47

      @Le Yeti, assez d’hommes sont concernés, désormais depuis cette histoire.
      Cela les aide à mieux comprendre leur(s) ami(es) et vice versa.


  • Kokonutz Kokonutz 27 août 2011 13:03

    ’’Ce mode d’ouverture aux autres pour faire connaitre sa souffrance, ne doit pas s’arréter aux viols et peuvent etre généralisé aux victimes masculines de viols, aux incestes mères-fils estimés à 25000 par génération et aux fausses accusations d’abus sexuels qui a coup sur détruisent une vie entière et sont encore trop nombreuses ’’


    Laissez moi mettre un cadre de priorités, du plus faible au plus fort :
    1) LES ENFANTS 2) LES FEMMES 3) LES HOMMES
    Mais comme ce sont souvent les femmes qui s’occupent des enfants, il est nécessaire de les défendre d’abord.

    Et ensuite, si tant est que vos hommes soient capables de regarder en face leur situation d’être abusé (s’il en est), on regardera la persécution des ’méchantes femmes’ qui leur font de fausses accusations.

    CONCLUSION 1)LES FEMMES 2) LES ENFANTS (ont pourrait aussi faire en même temps) et EN DERNIER 3) LES HOMEMS (BATTUS PAR EXEMPLE)

    Je vous signale que les enfants peuvent AUSSI être des garçons.

    Mais à la fin de tout cela, vous vous rendrez compte que c’est généralement des hommes qui violent, avec leur pénis (SISI). Et cela à mon avis, vous ne le regardez pas en face.

    Merci de m’avoir lu



  • Alicia fFrance aliciabx 27 août 2011 13:41

    Je dois dire que c’est un petit pas vers une libération de la parole.
    Le fait de parler du sujet du viol a encouragé la personne à rompre la loi du silence.
    Quel courage ! Rendons lui hommage aussi.


    • Kokonutz Kokonutz 27 août 2011 13:49

      Tout à fait, rendons hommage à cette femme, et aussi à Tristane, à Nafissatou, et aussi à tous ceux qui ont le cran de tenir tête à cette vague médiatique hipocryte et menteuse inacceptable, qui je l’espère ne sera pas oubliée (disons qu’on saura s’en rappeler). Hommage à vous aussi pour le travail infatiguable que vous faites, Alicia.


    • Alicia fFrance aliciabx 27 août 2011 13:56

      @

      Kokonutz, merci mais il me parait normal de la faire.


    • Le Yeti Le Yeti 27 août 2011 14:30

      Il y a quelques jours, Lorelei à fait un Article « Pédophilie : un fléau mondial ». En ne vous en tenant qu’à la lecture de l’article (car c’est sur lui qu’elle est basée) regardez sa notation...
       
      Quant aux commentaires, leur puérilité ainsi que l’orientation de leurs argumentaire en dit long sur la considération que les lecteurs (261 réactions !) apportent au sujet.
      (Je reconnais que Lorelei a un côté impétueux, enflammé. Mais cela n’affecte principalement que sa manière de s’exprimer et démontre bien sont implication sur le sujet ; sur le fond, cela ne change pas grand chose à la teneur de ses propos et absolument rien à l’importance du sujet lui-même.)

      Ces batailles sont loin d’être gagnées.


    • Alicia fFrance aliciabx 27 août 2011 18:05

      @Le Yeti, vous avez complètement raison, il y a encore beaucoup de travail à faire pour que l’on aborde ces sujets sérieusement.


    • Jean-paul 27 août 2011 20:26

      Ces sujets sont abordes serieusement sur les teles americaines .La tele en France est beaucoup plus frileuse .
      Mais comme vous dites c’est tant mieux .....et en meme temps vous parlez de rompre la loi du silence ,bref vous voulez sans vouloir .


    • Alicia fFrance aliciabx 27 août 2011 20:31

      @Jean-Paul, procès d’intention. Il suffit que les politiques s’intéressent sérieusement au problème en faisant des campagnes même sur l’inceste pour toucher le plus grand-nombre 


    • Jean-paul 27 août 2011 20:51

      C’est aussi une question de mentalite a lire tous les commentaires pro DSK .
      Nous sommes des latins et les gens ne font pas bien la difference entre drague ,harcelements sexuels ,viol par fellation etc.....
      Les anglo saxons sont differents ,dans les entreprises il y a des sessions pour expliquez l’harcelement sexuel au travail
      Toute femme violee devrait voir un psy et faire une therapie pour l’aider a se reconstruire .
      Il y a une emission avec un juge et des femmes violees battues ,prostituees etc...
      « Caso cerrado » avec la juge Paulo se voit dans toute l’amerique du Sud et USA en espagnol et anglais


    • Alicia fFrance aliciabx 27 août 2011 23:19

      @Jean-Paul, c’est là que nous voyons un manque de volonté évident de nos dirigeants sur le sujet.


    • amipb amipb 28 août 2011 07:09

      @Le Yeti : l’article de Lorelei est malheureusement bâclé et illisible. Ses réactions sont, également, souvent empruntes d’une exagération, voire d’une paranoïa rendant difficile le dialogue.

      Pourtant, confronté personnellement à la pédophilie infantile lors de mes voyages en Asie, je peux vous dire que ce fléau mériterait une lutte bien plus intesive.


    • Alicia fFrance aliciabx 28 août 2011 14:36

      @Cocogn, on ne refaire les mêmes polémiques, le sujet n’est pas là. Il est question de voir se libérer la parole sur le sujet du viol sur un réseau social par l’exemple qu’a donné Tristane Banon en portant plainte.


    • Jean-paul 28 août 2011 16:41

      La France est donneuse de lecons mais accepte difficilement d’en recevoir .


  • Kokonutz Kokonutz 27 août 2011 15:50

    Quand on dénonce un sujet aussi vaste, nuséabond, et dangereux que celui là, pas étonnant que ce soit un paquet d’horreurs qui vous sautent à la gorge. 

    Je félicite des gens comme vous d’avoir le courage de prendre position face à ces trolls !!!!!!!! smiley

  • Jean-paul 27 août 2011 21:16

    Il suffit que les politiques s’interesent serieusement au probleme

    Votre naivete me fait sourire .Ce sont eux les premiers qui sont content pour DSK et Pourtant Aubry et Royal sont des femmes .
    Quant a notre ministre de la culture ....


    • Alicia fFrance aliciabx 27 août 2011 23:22

      @

      Jean-paul, non, certains d’entre nous sont suffisamment motivés pour essayer de faire changer les choses.
      Ministre de la culture, Georgres Tron, j’en passe et des meilleurs.
      Non, on ne regarde ce genre de cv pour entrer au gouvernement, tout à fait scandaleux.

    • Le Yeti Le Yeti 28 août 2011 12:48

      La culture c’est comme la confiture, plus on est ministre, plus on s’étale ...

       smiley


  • Jean-paul 28 août 2011 01:15

    A lire les commentaires pro DSK on a aussi le gouvernement que l’on merite .
    A quoi correspond le NY Special Victim Unit en France ?
    Nous avons la Caste avec son Omerta ( reunie ce week end a la Rochelle )
    Continuez a ecrire vos articles ,car ces femmes violees ce sont nos femmes ,nos soeurs ,nos meres ,nos cousines .nos filles .
    Imaginons votre soeur ,votre fille qui travaille au Sofitel NY et elle y fait le menage des chambres .....arrive DSK .


    • Jean-paul 28 août 2011 15:06

      a le pieger ?
      Comment ? Meme ses avocats ne parlent pas de complot mais d’un geste deplace .
      Ses avocats sont payes pour le defendre non pas pour chercher la verite .


  • focalix focalix 28 août 2011 11:27

    La parole sur le Net, c’est celle des anonymes, des humbles, de ceux que l’on ne voit jamais.
    C’est de l’entr’aide entre les obscurs, aidés par des médecins, des juristes, des humanistes, que viendra la lumière.
    Cette lumière doit éclairer non pas forcément les visages des victimes, mais les drames qu’elles vivent.
    Cette lumière, c’est pour que les auteurs soient amenés devant la justice.
    Cette lumière, c’est pour que plus jamais ça.

    Les affaires récentes ont été polluées par une hypermédiatisation, et surtout par le voyeurisme et le bruit. Le bruit, qui occulte le sujet, c’est :
    - Le pouvoir de DSK (monnaie mondiale, candidature possible à la présidence française) qui ne rend pas ridicule la thèse du coup monté.
    - Les opérations de com des avocats.
    - La pipolisation de Tristane Banon, qui vient chez son avocat avec Flaubert, son chien, et un photographe professionnel !
    - L’amalgame entre la victime et la femme de lettres, jusqu’ici peu connue. Je ne suis pas sûr que la presse people ou pipolisante soit le meilleur endroit pour demander justice, ni le meilleur marchepied pour investir, quai Conti, le dernier fauteuil orphelin de cul.

    Cette presse nous a servi le plat de l’homme blanc, puissant et riche contre la femme noire et humble, et quelques semaines après celui de la femme menteuse et cupide.
    Comme les « enquêteurs » ne savaient rien ou pas grand chose, on a titillé le voyeurisme du gros public, on nous a, selon les intérêts des puissances économiques et politiques qui tiennent les médias, conviés à croire un jour une chose, un autre son contraire.
    Et je ne marche pas.

    Ce qui doit sortir à la lumière (mais pas sous les projecteurs de la presse putassière), ce sont ces milliers de drames au quotidien :
    Comment est-il possible qu’une toute jeune fille soit violée en plein jour, en pleine rue ?
    Pourquoi ces « tournantes » qui perdurent dans des caves sordides, sans que l’on perçoive une solide volonté politique de mettre fin à ces drames ?
    Pourquoi a-t-on attendu si tard pour mettre au jour des faits de pédophilie ayant pour auteurs des personnes chargées de l’éducation morale des enfants ?
    Pourquoi le caractère incestueux d’environ un quart des infractions a-t-il été reconnu si tardivement - et si timidement - par la loi ?
    Ces questions sont politiques, d’abord politiques.

    Bonne journée à tous.


    • Kokonutz Kokonutz 29 août 2011 16:56

      @Focalix


      C’est cela, la mise en lumière de ces faits.
      En premier les grands. Et après les petits (ou en même temps). On ne peut pas faire cela dans l’autre sens, c’est une question d’exemple. 

      L’exemple des tournantes, choquant s’il en est, soulève aussi, non pas le problème de l’intégration, mais le problème des valeurs inculquées, si ce n’est le problème des repères culturels. Prenons l’exemple de gens qui pensent que ’’ ces jeunes femmes sont bonnes à être violées, car elles sont fringuées comme des salopes ’’.

      D’un côté nous avons des hommes éduqués dans une culture décadante où la pornographie est devenue symbole de réussite ’’facile’’ (ou du moins de beaucoup d’argent), ceci n’étant qu’un reflet d’une prostitution qui serait devenue ’part de marché officielle’. Des hommes qui sont abreuvés depuis petits, à la télé, comme dans les journaux, de sexe à longueur de journée.

      Et d’un autre côté nous avons des jeunes éduqués dans une culture qui leur apprend que les femmes leurs sont soumises de toute façon, et encore plus quand elles ne sont pas de la même culture ! Et dire qu’en plus ils baignent dans la même débauche de chair nue ! On cumule les charges hormonales ici !

      Y’en aura-t-il un pour ratrapper l’autre ?

      Quand à la pédophilie, m’est avis que l’une des monnaies qui, ici bas, ne risque pas de dévaluer, c’est bien les âmes pures que l’on peut sâlir, déchirer à souhait, jusqu’à avoir l’impression d’avoir enfin un peu comblé le vide que l’on a à l’intérieur de soi (vide qui trouve à tout les coups son origine dans un phénomène similaire).
      Cette monnaie est emloyée pour payer de riches pions sans âmes, qui feront les yeux fermés les tâches les plus immondes que vous puissiez immaginer. Comme spéculer sur les matières premières jusqu’à créer des guerres dans des régions ou le salaire mensuel (s’il existe) ne dépasse pas quelques paquets de cigarettes.

      Ah.. bon entendeur.

       smiley 

      J’oublais : ralonge un peu cette jupe, ou va faire un tour à Sarcelles, avant que Sarcelles ne vienne faire un tour chez toi.

  • Jean-paul 28 août 2011 13:47

    @focalix
    Vous oubliez de parler de l’’omerta francaise .
    Si vous attendez apres les politiques ,a mon avis , vous pouvez attendre longtemps..........longtemps .


  • focalix focalix 28 août 2011 17:51

    Si les socialistes sont complices, le procureur l’est au premier chef !

    Je vous cite :
    « Nous avons la Caste avec son Omerta (reunie ce week end a la Rochelle) »

    Dans cette affaires de moeurs, la politisation du débat est bien un bruit, et cela ne sert pas la cause des victimes d’infractions sexuelles.

    Accuser les socialistes d’être complices d’un crime est fallacieux puisqu’il n’y a pas de crime avéré.
    Et la cause de ce vice de raisonnement est que vous reliez votre jugement à votre vision politique !

    J’ai connu l’époque où des flics se marraient quand une femme portait plainte pour viol. Dans les années 60, j’ai vu le cas (au sud du Sahara) d’un inspecteur de l’Education Nationale qui se vantait de se servir d’enfants comme jouets sexuels.

    Heureusement, les lignes on bougé depuis, mais pas suffisamment.
    Initiée par Marie-Louise Fort, la loi du 8 février 2010 a permis de mieux identifier le caractère incestueux des viols sur mineurs.


  • Jean-paul 28 août 2011 19:05


    focalix
    Dans cette affaire de moeurs vous oubliez que DSK pouvait etre candidat a la presidence


  • focalix focalix 28 août 2011 20:09

    Décidément j’en oublie des choses !
    Je reviens au sujet, à savoir la nécessité de ne pas laisser les crimes sexuels impunis...


Réagir