mercredi 13 mars - par cERISETTE92

Retour vers les ténèbres

Comment les forces obscures menacent nos libertés

J’ai été extrêmement choquée d’apprendre, à l’occasion de la journée internationale des droits des femmes, qu’il existait en Europe un think tank très actif regroupant de nombreuses ONG (catholiques, protestantes et orthodoxes) et soutenu par certains Etats européens, visant à :

  • Empêcher la progression des lois de chacun des Etats en faveur du droit de mourir dans la dignité,
  • A revenir sur tous les droits LGBT (mariage, adoption etc..)
  • A empêcher les derniers Etats réfractaires à l’IVG (Pologne, Chypre, Malte et Andorre) de légaliser sur le sujet,
  • A favoriser les clauses de conscience qui permettent justement de ne pas accorder aux femmes l’IVG à laquelle elles ont droit ;
  • A interdire les contraceptifs, car « L’acceptation de l’homosexualité féminine et finalement de la pédophilie nous parait être une conséquence logique de l’acceptation de la contraception artificielle »
  • Et à revenir sur toutes les lois anti discrimination.

Le droit à la vie commence dès la conception, argument appuyé non sur la religion, d’après eux, mais sur la science. Il exclut la possibilité de l’avortement même dans le cas de viol, d’inceste, d’anomalies du fœtus, de risques pour la mère.

Je ne veux absolument pas leur faire de la publicité en donnant leur contact (ils ont un blog, des réunions, un manifeste et, apparemment, beaucoup d’argent). 

Mais ils existent et il faut le savoir, c’est un lobby puissant et très inquiétant.

Dans leur blog, on voit que l’homosexualité n’est jamais nommée comme telle mais elle est appelée « sodomie », ce qui révèle, à mon avis, un regard pervers sur la sexualité, car l’homosexualité n’est pas synonyme de sodomie, laquelle peut être pratiquée (oh horreur pour ces gens-là !) y compris par des hétéros.

Du coup ils veulent interdire la sodomie, ce n’est pas extraordinaire ça ?

Mais on croit rêver quand on lit leur « agenda » :

  • Abroger les lois relatives au divorce,
  • Interdire tous les diagnostics prénataux,
  • Abolir les lois en faveur de l’égalité,
  • Bien entendu pas d’euthanasie, pas de contraception (qui conduit d’après eux à l’infidélité), pas d’utilisation des cellules souches humaines, pas de PMA ni de GPA,
  • Mesures prévues de boycott de sociétés ou contrats où il serait perçu des « incitations ou de la propagande en faveur de la « sodomie » ».
  • Et audelà, pas question de genres et autres « déviations » selon eux.

Il est même indiqué qu’il s’agit de bien montrer que la « sodomie » est un choix et non une orientation sexuelle comme une autre.

Ce mouvement de pensée qu’on dirait sorti du Moyen Age est soutenu par des jeunes et cela s’appelle « Manifeste pour restaurer l’ordre naturel ». Les financements viendraient notamment d’aristocrates européens, de milliardaires mexicains, d’oligarques russes, de négationnistes climatiques anglais et de parlementaires italiens.

Je ne pensais pas qu’on puisse retourner dans de telles ténèbres. Je suis estomaquée.

Evidemment c’est très préoccupant et maintenant je comprends mieux pourquoi nous avons subi la manif pour tous en France en 2013.

Plus que jamais, il faut se rendre compte que les droits des femmes sont très liés aux droits fondamentaux de tous et que les discriminations dont elles sont l’objet entraient d’autres discriminations (envers tous les publics, qu’ils soient handicapés, mineurs, marginaux, migrants etc..).

Nous devons tous en être bien conscients.

Si seulement il n’y avait pas assez d’êtres humains sur la terre, on pourrait presque comprendre le refus de la contraception, mais on est déjà plus de 7 milliards et la Terre ne peut pas supporter notre train de vie ! Nous sommes une espèce pullulante, il faut bien le dire et nous n’avons pas la sagesse de nous restreindre pour protéger notre planète.

Alors, à moins que dans leur « ordre naturel » il y ait aussi l’abandon de la médecine, tous leurs objectifs soit disant « pro-choice » sont en réalité des visées anti-IVG. Je préfère appeler les choses par leur nom.

Et ceci y compris pour des enfants non désirés ou qui souffriront toute leur vie de lourds handicaps ! http://www.mesmauxdevie.com/2019/03/retour-dans-les-tenebres.html



10 réactions


  • scorpion scorpion 13 mars 11:49

    Bof n’y faites pas attention ce ne sont qu’une bande d’arriérés consanguins qui se reproduisent entre eux. Qu’ils aillent se faire Enc..... !


    • Alren Alren 13 mars 18:54

      @scorpion
      je ne savais pas que de tels misanthropes existaient encore.
      Comme quoi avoir l’argent des riches obscurantistes ne suffit pas à rallier les foules.
      La Manif pour Tous a été sans lendemain ...


  • rogal 13 mars 11:56

    Pas de lien, sous prétexte de ’’ne pas faire de publicité’’. Bien dommage que vous nous traitiez comme des incapables de jugement.


  • tashrin 13 mars 12:11

    Du coup ils veulent interdire la sodomie, ce n’est pas extraordinaire ça ?

    Ben évidemment, la sexualité, le plaisir charnel exclusivement dévolu au plaisir sans but de procréation c’est sale, et par conséquent interdit !

    et la sodomie pour procréer, c’est moyen efficace !


  • foufouille foufouille 13 mars 13:49

    il faut te rassurer, ils ont beaucoup moins de fric et de pouvoir que les libéraux qui veulent l’esclavage, la vente des enfants et organes librement consentis, l’homosexualité pour tous et autres joyeusetés.


  • Reiki Reiki 13 mars 13:56

    Vers les ténèbres ... 

    Genre on deviendrais le trou du cul du monde ? 

    Tous s explique, interdire la sodomie sera un acte préventif. 

    MDR  smiley


  • cERISETTE92 cERISETTE92 13 mars 14:58

    voilà le blog de ces gens qui veulent revenir au Moyen äge

    https://agendaeurope.wordpress.com/


  • Loatse Loatse 13 mars 15:36

    Bonjour

    A bien y réfléchir, j’en suis venu à me demander pourquoi soudain, ces dernières décennies tout particulièrement, nous nous retrouvons confrontés à la montée de ces extrémismes...(dans toutes confessions, de manière plus ou moins visibles)

    N’y aurait il pas un déséquilibre, des excès dans nos sociétés (200 000 ivg/an, ce n’est pas rien, ni sans conséquences !). Des excès disais je qui auraient favorisé l’ampleur de ces mouvements qui tendent à vouloir imposer ce qu’il croit être bon pour tous afin de rétablir l’ordre...

    Malheureusement le dialogue est difficile... pourquoi ? parce que nous sommes persuadés que notre mode de vie est le bon... que nous disposons réellement du libre arbitre et que nous ne sommes aucunement conditionnés dans notre façon de concevoir le couple, la famille, la sexualité, voir la fin de vie... bref que nous possédons la science infuse...

    Bref, ce qu’à mon age avec le recul j’observe ; C’est que nous sommes passés en peu de temps d’un monde plutôt conservateur/ rigide (avant 68) à un monde tellement « progressiste » et « libéré » que c’est le foutoir et le grand n’importe quoi qui prévaut en toute chose aujourd’hui aussi bien en matière de politique, de sociétal que de sexualité...

    Les gens sont déstabilisés aussi bien les athées que les chrétiens lambdas a qui la nouvelle église progressiste impose un relativisme (« toutes les religions se valent ») qui va à l’encontre de ce sur quoi repose leur foi... 

    Quoi alors de plus rassurant que de revenir aux fondamentaux ?


  • bedeau bedeau 13 mars 16:21

    Soyez rassuré·e... les lobbies « LGBTIQCAPGNGFNBA », ou pro « théorie du genre », ou pro euthanasie, ou pro PMA et GPA, etc... ont (et non pas un vague, incertain, péremptoire et quasi-complotiste « auraient ») infiniment plus de moyens financiers et de relations politico-médiatiques que ce misérable blog qui n’a pas fait de nouvel article ni de mise à jour depuis plusieurs mois ! 

    (Par ailleurs, il n’est pas superflu de revoir, de temps à autres, ses connaissances scolaires, particulièrement en ce qui concerne votre vision du Moyen-Âge )


  • JL JL 13 mars 18:22

    ’’

    • A favoriser les clauses de conscience qui permettent justement de ne pas accorder aux femmes l’IVG à laquelle elles ont droit ;
    • A interdire les contraceptifs, car « L’acceptation de l’homosexualité féminine et finalement de la pédophilie nous parait être une conséquence logique de l’acceptation de la contraception artificielle » ’’

     Le mot ’’justement’’ dans le premier item et le possessif ’’nous’’ dans le second me font dire que cette liste a été copiée-collée depuis le site dénoncé par cerisette92 (quelle idée d’inverser les casses !!!).

     

     Seul une personne combattant l’avortement peut écrire ça.


Réagir