samedi 6 juillet 2013 - par Clojea

Retraites sabotées, traitrises avérées...

Quelle traitrise, quelle forfaiture ! Et le gouvernement parle d’allonger encore plus la durée du travail ?

Quelle ignominie.

Je n’ai pas pour habitude de parler de ma vie, mais là, je me sens presque obligé. Mon épouse a 62 ans et moi 59. Après 40 ans de bons et loyaux services dans la restauration, d’abord employés puis à notre compte, nous aspirions donc à faire autre chose que de gagner notre croûte pour vivre. Car dans notre bonne société c’est bien de cela qu’il s’agit. Il faut bosser pour croûter.

A part quelques personnes qui réussissent à faire ce qui leur plaît, il faut admettre que la majorité des travaux sont bien loin de participer à l’épanouissement de l’individu, et présentent même beaucoup d’inconvénients, qu’ils soient physiques ou moral. Les exemples sont légions que ce soit dans le domaine de l’industrie, du médical, dans le commerce où des professions de service.

Les années passent donc, et tout à coup l’heure de la retraite ou de la pré-retraite commence à sonner.

Tout dépend des gouvernements. Un coup c’est bon, un coup ça ne l’est pas. Entre ceux qui ont pillés certaines caisses de retraites (Feu l’Organic), ceux qui ne veulent pas toucher aux régimes spéciaux, et ceux qui veulent à tout prix préserver leurs prérogatives, l’embrouille est de mise.

On avait reçu il y a une quinzaine d’années en arrière un relevé de carrière, aussi clair que le crépuscule. Déjà, quand vous avez une vie entrecoupée du régime salarié et du TNS (Travailleur non salarié), ce n’est pas simple. Ajoutez à cela le fait que mon épouse et moi avons changé de régions quelques fois, et là…cela devient du rififi chez les fonctionnaires des caisses de retraites.

Qu’ont-ils ceux là à bouger tout le temps, on n’y comprend rien, peuvent pas faire comme tout le monde etc…Hop à la trappe le dossier.

Pour en revenir à ce relevé de carrière, on s’est aperçu qu’il manquait des trimestres. Allons bon. Certainement un oubli. Mon épouse se fend d’un coup de fil à l’Organic. Après pas mal d’atermoiements de la personne en charge d’un obscur bureau, cette dernière finit par avouer l’arnaque.

Je cite : « Voyez vous, les années ou votre chiffre d’affaire et bénéfice n’étaient pas très haut, vous avez bien cotisé vos trimestres, mais nous n’en avons validé que trois ou deux, cela dépend ».

Et cela dépend du sens du vent ma brave dame, ou bien ? Réponse : « Non, non, les années ric et rac, il manquera des trimestres. C’est comme ça. Ce n’est pas moi qui ait inventé le règlement, mais l’Etat ».

Mon épouse continue donc à tirer les vers du nez de la dame. « Oui,mais je vois ici des années où on travaillait mon mari et moi, l’un en tant que gérant et l’autre en tant que conjoint collaborateur. Les cotisations ont été payées pour les deux, mais curieusement il manque des trimestres chez le collaborateur. Explications ?

Réponse « Heu…Et bien heu…Je dirais même plus, heu… Ben, vous savez, le statut du conjoint collaborateur n’est pas très clair et puis voilà. »

En conclusion, on a le droit de payer, mais pour le reste….

Nous sommes donc en face d’une escroquerie manifeste. En bande organisée ? Ca semble être la mode en ce moment…

Depuis quelques années, l’Organic, l’Urssaf, et la caisse maladie des commerçants, artisans, et professions libérales ont fusionnées, pour donner naissance à la RSI. Véritable pétaudière. Les dossiers ne sont pas à jour, leurs bases de calcul n’ont plus, le rapprochement inter caisse non plus. Un livre entier pourrait être écrit sur la face caché de la RSI.

Témoignage vécu d’une dame de la RSI de la région Midi Pyrénées qui me disait au téléphone qu’il lui était impossible de se mettre en contact avec la RSI de la région Aquitaine. A la question pourquoi, sa réponse a été : « impossible ». La seule explication logique a été de me faire comprendre que les e-mails ne passaient pas la « frontière » entre les deux régions. Consternant.

Bref, après cette digression nécessaire, mon épouse qui a l’âge de partir en retraite planche sur son dossier. Je vous passe les rendez vous multiples et variés, pour rien d’ailleurs, et enfin il y a peu, elle reçoit « le Saint Graal ».

Une lettre de la RSI l’informant que son dossier est à jour.(Enfin presque car il manque des informations, mais bon... soyons beau joueur). Mon épouse lit qu’elle touchera royalement 100€ par mois de la RSI, et probablement 100€ de la caisse des salariés.

Waouh...200€ par mois. Que la fête commence : Rillettes et Mousseux, parce que Caviar et Champagne, dans une autre vie peut être...

100 trimestres de cotisations donnent ce montant dérisoire. 25 ans de boulot enregistrés. A noter que les cotisations RSI s’élèvent quand même à 65% des revenus. Bagatelle.

De plus, en vieillissant, la santé est quand même moins bonne. Les « bobos » apparaissent. Mon épouse souffre du genou gauche depuis au moins dix ans. Mal connu du cartilage qui disparait entre les deux articulations, et donc genou qui gonfle et qui fait souffrir. La station debout est déconseillée mais dans la restauration ou le commerce, en général, difficile de rester assis.

Donc, visite il y a peu, chez le médecin conseil de la RSI, avec moultes radios, IRM etc…En effet, une incapacité de travail pouvait être reconnue, c’était donc à tenter.

Mon épouse est venue, a vue, mais n’a pas vaincue. Exit la formule Veni, Vidi, Vici…

Et oui, seules les vertèbres dorsales et cervicales peuvent faire l’objet d’une incapacité. Le reste non. A la remarque pertinente de mon épouse « la station debout m’est pénible et dans mon métier je n’ai guère le choix… », la réponse de la toubib conseil a été sans appel : « Changez de métier ». Je vous laisse juge de l’attitude de la doctoresse...

Woui…A 62 ans avec le chômage, la crise etc… C’est sur qu’un senior va trouver du boulot rapido presto…

On se moque de nous.

Dans cette société, si vous choisissez l’indépendance (relative quand même) vous avez le droit de payer, c’est tout.

Pour les vieux jours, il vous restera les restos du cœur pour se sustenter. S’ils ne sont pas pillés par certains, car apparemment, chez ces derniers, on est bien loin d’une charité bien répartie... Mais je m’égare.

Paradoxe : Quelqu’un de ma famille, fonctionnaire dans l’éducation nationale, a eu trois enfants. Elle s’est arrêtée de bosser 10 ans pour les élever. Rien de mal à ça. Elle a repris son poste après 10 ans d’absence. Tapis rouge par rapport au privé. Elle est aujourd’hui en retraite et touche à peu près 1200€ par mois. Pas mal quand on sait qu’il lui manque 40 trimestres.

Comparaison :

- Fonctionnaire dans l’éducation nationale : 120 trimestres de cotisations : 1200€ de retraite mensuelle versée.
- Mon épouse, commerçante, 100 trimestres de cotisations , sans compter les trimestres travaillés non validés, voir plus haut) : 200€ de retraite mensuelle versée.

Equité, liberté, égalité, fraternité ? Même pas en rêve. Mots creux, vide de sens.

Il ne faut plus employer le mot retraite, mais bien le mot RETRAITRE.

 



23 réactions


  • TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE 6 juillet 2013 10:22

    apres SARKO LA MAGOUILLE MAFIEUX DE L EST ET SES SECONDS MME ET MR BALKANY

    flamby le mou ACHEVE DE SALIR DANS LE MONDE L IMAGE DE LA FRANCE ( A TUNIS il ménage LES SALAFISTES ) IL NOUS TRANSFORME EN ENNEMIS DE L AMERIQUE DU SUD POUR PLAIRE A L AMERIQUE DU NORD..............

    EGOCENTRISTES OUI INCOMPETENTS OUI    A DEGAGER OUI

    non a l’ UMPS


  • escartefigue 6 juillet 2013 10:23

    Ben oui Clojéa , 


    Le monde est immonde . 

    C ’est tout pour les uns rien pour les autres . 

    Ceux qui se prennent en main en travaillant à leur compte sont à la 
    fin des genre rebuts de la société . 


    On a sur un autre fil , une dame qui s’ offusque de la façon est traitée Bruni Carla
    rapport à avantage manifeste , mais jamais elle ne s’ intéressera  aux réels 
     avantages de certaines professions rapport à d’ autres .

    Une vision partiale et tronquée .

    • Clojea Clojea 6 juillet 2013 11:53

      Bonjour escartefigue : En Provence vous êtes ? C’est chantant... Ben oui, les politiciens ont oubliés ce qu’est la politique : Prendre soin du peuple


  • TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE 6 juillet 2013 10:30

    APRES PARISOT DEPECHE AU C.E.S A 4000 EUROS MOIS GATTAZ DONNE SES CONSIGNES RECUES DES USA VIA BARRROSO.

    RETRAITE tout pour les ACTIONNAIRES ET BAISSE DE REVENUS POUR LES SALARIES...

    OU EN EST LA REFORME RETRAITE DES ELUS NATIONAIX :TOUJOURS A 6000 EUROS/MOIS POUR 2 MANDATS = 10 ans= 40 trimestres SALARIES /BIENTOT 200 TRIMESTRES
    FLAMBY FINIT CE QUE LE NAIN SARLKO A COMMENCE RUINER LA FRANCE ET DETRICOTER TOUT LE SOCIAL POUR PLAIRE Aux MEDEF...CEE ET USA

    TRAITRE !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!


  • Gandhi 6 juillet 2013 10:47

    Malcom X leader noir us assassiné..

    si vous ne prenez pas garde, les médias vont vous faire aimer ceux qui vous exploitent et haïr ceux qui comme vous sont exploités....

    on est, hélas, 100 fois hélas , en plein dedans..

    vous ne ciblez pas l’ennemi ici....l’ennemi est le capitaliste, le rentier, le banquier , le jouer à la bourse, le bourgeois ,celui qui vous a fait croire à la réussite personnelle ,celui qui l’a cru aussi..or si le petit a une entreprise qui marche ,il est de suite digéré par le gros et c’est normal dans cette façon de ne pas vivre ensemble.

    Mais il n’y a plus rien a faire ni a dire pour le moment.....l’écroulement doit être total avant..et encore faudra t’il survivre pour le voir.

    mais pour croire à la vertu de la compétition, il fallait être si aveugle non ? une des caractéristiques de la compétition est de créer plein de perdants et peu de gagnants..c’est les pauvres qui nourrissent le riche, pas le contraire...

    il y a une seule solution pas deux et la majorité n’en veut ABSOLUMENT pas...solidarité et partage.....


    • Clojea Clojea 6 juillet 2013 11:54

      Bonjour Gandhi : Oui, mais il serait temps que cela change.


    • Gandhi 6 juillet 2013 14:06

      Salut clojea, tout à fait,mais avant tout il faut comprendre la ou les sources du mal...
      or on ne voit pas ce qui a provoqué cela...à l’age de 12 ans j’ai eu une « vision » du monde d’aujourd’hui ça veut dire que c’était prévisible en fait tout simplement.....

      en acceptant la compétition faut accepter de perdre et de ne rien dire.....ou alors faut pas jouer à la compétition..

      là est la réponse mais pour la comprendre avec force alors que l’on a une peur panique de demain , du futur ...c’est impossible.

      ainsi en partant de la retraite on arrive déjà au sujet de la peur....et ainsi de suite..chaque humain a un long parcours avec lui même à faire, on ne le fait jamais ...mais lil n’est jamais trop tard pour commencer.

      bon courage


    • Clojea Clojea 6 juillet 2013 17:15

      @ Gandhi : En fait, je savais qu’avec le choix d’être indépendant, j’allais effectivement en prendre plein le nez. Mais à ce point là, je ne pensais pas. Je ne pensais effectivement pas que notre société en était à ce point là d’hypocrisie.

      Ce qui m’énerve sont les politiciens donneurs de leçons, alors que nous n’en avons pas besoin. Surtout quand on regarde leurs implications dans certaines affaires.


  • foufouille foufouille 6 juillet 2013 13:35

    un TNS sait très bien qu’il ne toucheras pas grand chose. dans ce cas, il doit y avoir un taux de cotisations minimum en dessous duquel on touches rien, comme pour un salarié à temps très partiel ou si tu cotises trop a la même caisse. c’est pas pris en compte non plus

    pour le ménisque, faut voir un autre médecin, cela se soigne très bien
    pour l’invalidité, faut prendre un avocat. mais avec juste un genou, cela passera pas. même avec un genou foutu, plus la chiasse toute la journée,etc, il faut déjà passer par le tribunal
    au bout de dix ans, le dos et le deuxième genou devraient commencé a être touché ?


    • Clojea Clojea 6 juillet 2013 17:18

      Salut Foufouille : Vrai pour le TNS, mais à ce point là.... C’est consternant. D’autant plus que s’il n’y avait pas d’indépendants dans notre beau pays, le ciel serait bien morne.

      Pour le genou, mon épouse va se soigner, mais la réponse de la toubib est sans appel « changez de métier »..... Tu vois le genre....


    • Clojea Clojea 6 juillet 2013 17:22

      Salut Foufouille : C’est vrai, un TNS sait qu’il ne touchera pas grand chose, mais à ce point là....Faut quand même pas charrier. Etonnant d’ailleurs que les soi disant syndicalistes ne bronchent pas....Remarque que, quand on sait que la CGT place son pognon en bourse, rien ne devrait plus surprendre.

      Pour le genou de mon épouse, ca va se soigner. Mais la réponse de la doctoresse conseil est quand même savoureuse : « Changez de métier »...


    • foufouille foufouille 6 juillet 2013 20:39

      je connais pas ce systeme de retraite mais c’est bien possible, sinon faut voir avec un avocat

      pour le médecin, j’en ait des pires : l’allocation d’handicapé, c’est pour les heu.. (signe signifiant débiles en CAT)

      ou : pourquoi vous boiter ?

      on vous a enlever la rate ? car des fois on ....

      le patient marche très bien sur la pointe des pieds, plus loin ..... signe du rabot, très grosse rotule

      etc


  • gotjy gotjy 6 juillet 2013 17:29

    Et pendant ce temps là,nous sommes comme des cons à essayer de trouver des idées,des solutions,mais qu’avons nous ?un bulletin de vote qui ne sert plus à rien car ils s’en foutent tous,alors QUE FAIRE,existe-t-il une solution radicale,à part ressortir la VEUVE.


    • Clojea Clojea 6 juillet 2013 18:31

      @ gotjy : Solution ? Une 6 ème république constitué de citoyens qui bossent et non pas d’énarques qui sont à mille lieues du quotidien de chacun. Déjà on y verrait plus clair...


    • gotjy gotjy 6 juillet 2013 18:51

      @Clojéa, peutt-être avez vous raison,mais j’ai du mal à croire que celà puisse être aussi simple,si je vous suis ,il faudrait faire table rase de tous ces énarques,mais par qui remplacer ce ramassis de carrièristes,trouver des citoyens honnêtes, certes il y en a,mais remettre tout le système à plat demandera très longtemps et pendant ce temps là,puisque le sujet du débat est le régime de retraite,nôtre ami auteur de l’article aura toujours autant de difficultés pour toucher une retraite digne de ce nom et qui est largement méritée.


  • Yohan Yohan 6 juillet 2013 18:08

    Voilà un témoignage qui montre que les retraites ont été très mal assurées pour les salariés du privé.

    Un ami qui a bossé quelques années en caisse de retraite me racontait hier que sa caisse versait des retraites complètes à des gens qui n’avaient pas de carrière complète. Avant guerre, beaucoup d’entreprises ne cotisaient pas toujours. Comme les régimes étaient pleins aux as, et pour certains dossiers de liquidation comportant de longues périodes sans cotisation (dix ans parfois), elles se contentaient de demander des déclarations sur l’honneur de 2 témoins. Du coup, bcp de gens qui n’avaient pas beaucoup bossé se faisaient faire de faux certificats sur l’honneur. La tricherie allait bon train et tout le monde s’en foutait. C’était le début de la gabegie dont on commence à voir les effets néfastes. Après, il y a eu des retraites versées aux commerçants et agriculteurs qui n’étaient pas obligés de cotiser et qui ont fait pression pour obtenir des pensions plus tard. Un de mes voisins commerçants se vantait d’avoir mis un gros pactole de côté en cotisant peu et d’avoir bénéficié du lobby de sa fédération. Dans les années 80, les caisses finançaient toutes sortes de bonus (voyages à prix réduit, thalasso,...), le pognon coulait à flot. Aujourd’hui qu’ils ont tout claqué, notamment en se servant dans la caisse pour avantager leurs propres salariés avec des retraites anticipées bonifiées, on vient nous dire qu’il faut faire des efforts et accepter que nos pensions soient réduites drastiquement. 
    Une gestion scandaleuse et encore, on n’a pas tout vu.

    • Clojea Clojea 6 juillet 2013 18:36

      Bonsoir Yohan : Merci pour ce témoignage. Quand au fait que l’on a pas tout vu, c’est sur. Gestion scandaleuse de la part de fonctionnaires irresponsables à tous les échelons de l’Etat. 


  • REFLEX 7 juillet 2013 18:56

    Désolé CLOJEA que vous n’ayez pas la retraite que vous auriez souhaitée, mais même si nous avons bien besoin de travailleurs indépendants, et il est vrai que le métier n’est pas toujours facile, il est nécessaire de dire la vérité des choses : depuis 1973, le Régime des non salariés est aligné sur celui des salariés. Donc pour une cotisation versée égale, la pension de retraite est égale.
    En ce qui concerne les problèmes de cotisation d’un montant insuffisant pour faire valider un trimestre, cela est le même principe chez les salariés.
    @ yohan  : comme vous l’évoquez, beaucoup de TNS ont mis des fonds de côté à une certaine époque,
    car ils s’arrangeaient pour cotiser le moins possible aux caisses ( regardons autour de nous qui possèdent des résidences secondaires.....)
    Mais ceci n’enlève pas le souci que les TNS rencontrent avec le RSI ...


    • Clojea Clojea 9 juillet 2013 15:41

      Réponse non optimale mon cher Reflex. Même si le régime TNS est aligné sur celui des salariés, vous savez très bien, comme moi, que c’est totalement différent.

      Primo, le salarié touche toujours son salaire fin de mois.

      Secundo, son salaire est net. La différence entre le brut et le net va dans les caisses maladies retraites etc...

      Tertio : Un type qui aura été salarié toute sa vie avec disons un salaire de 1300€, touchera à sa retraite à peu près 1300€

      Un TNS pas du tout, because des trimestres manquants et un calcul boiteux

       et souvent erroné. Le flou artistique entrenu sur ce que va toucher un TNS est inadmissible et bien sur, les syndicats ne bronchent pas.

       

      A part ça merci de votre passage


  • Le421... Refuznik !! Le421 6 août 2013 13:49

    RSI Ramassis de Sangsues Incompétentes...
    Comme disait le Président du Tribunal de Périgueux en jugeant mon affaire (j’ai été finalement remboursé, mais sans les frais d’huissier, tu parles !!), au RSI, c’est un sacré bordel !! (sic)


  • olivier cabanel olivier cabanel 30 janvier 2014 19:58

    merci Clojea de ce témoignage

    j’ai bien aimé le terme « retraitre »
    je vais pouvoir l’utiliser pour un article à venir... je parle du témoignage...
     smiley

Réagir