mardi 17 décembre 2013 - par Fourmi Agile

Sarekommence

Ne croyez plus Hollandemains qui chantent : Sarkosy notre ex présisdent se voit président en 2017. "Je ne peux pas ne pas me réprésenter" a-t-il dit.

Et voilà ! En 2017 on aura les mêmes têtes :
* Hollande bien sûr. Ceux qui croient qu'il ne finira pas son mandat se plantent complètement. La place est bonne, il ne veut pas la lâcher. Il est sûr d'œuvrer pour le bien des français et surtout il a le pouvoir.
* Sarkosy lui aussi est sûr qu'il peut sauver la France. Et qui d'autre que lui pourrait vraiment tenir tête à Hollande ?
* Marine Lepen ? Elle a de bonnes idées, mais elle ne rassemble pas encore assez la population.
* Mélenchon ? Il n'est plus crédible après sa fausse manifestation diffusée en direct sur Tf1.
* Fillon ? Pas assez charismatique. 
* Coppé ? Encore moins.
* Valls ? Pas en 2017, il est encore très attaché à son patron.
* Borlo ? C'est le bon copain, mais il n'a pas l'envergure d'un chef d'Etat. 
* Ségolène Royal ? Ce serait marrant, mais peu probable.
* Les Verts ? Ne proposant plus rien de sérieux, ils ne sont plus crédibles eux aussi.
* Dieudonné ? Non, c'est pour rire.
 
Les pronostics au premier tour sont faciles :
Hollande +/- 25%
Sarkosy +/- 25%
Marine Lepen 22% 
 
Que Sarkosy ou Hollande soit élu, ce sera exactement la même chose pour nous. Rien ne changera parce qu'après tout, les français sont très contents de la situation.
Du moment que la France participe à la coupe du monde de football, qu'il y a Drucker à la télé et les Chtis à Hollywood, que l'on peut manifester de temps en temps pour s'opposer aux décisions du Gouvernement.
 
Et pourquoi changer ? Après tout, la situation n'est pas magnifique, mais on s'en sort beaucoup mieux en France que chez nos voisins les plus proches. Les impots augmentent ? Ils augmentent partout. L'insécurité augmente ? Elle augmente partout dans le monde.
 
Changer pour aller vers quoi ? Une autre société, plus égalitaire ? Une société où les pauvres ne seraient plus pauvres ? Une société unie où tout le monde fraterniserait ?
Brassens disait déjà en son temps : "Encore, s'il suffisait de quelques hécatombes pour qu'enfin tout changea, qu'enfin tout s'arrangea. Depuis tant de grands soirs que tant de têtes tombent, au paradis sur Terre on y serait déjà. Mais l'age d'or sans cesse est remis aux calendes". 
 
Cela ne signifie pas qu'il faut baisser les bras : respect à tous ceux qui se battent pour améliorer les choses, éviter les dérives des dirigeants.
Cela signifie que le grand changement c'est ni maintenant, ni demain. 
Et puisque rien ne changera, la meilleure solution c'est de se changer soi, changer d'attitude pour bien vivre. Ce que Voltaire disait déjà : "J'ai décidé d'être heureux, parce que c'est bon pour la santé". 


21 réactions


  • Jean-Pierre Llabrés Jean-Pierre Llabrés 17 décembre 2013 10:09

    Une seule question à Sarkozy :
    « Durant votre prochain quinquennat, parviendrez-vous à surendetter les Français(es) de plus de 600 milliards d’Euros ? »...


    • devphil30 devphil30 17 décembre 2013 11:37

      Pour cela il faudrait qu’il soit élu et j’ose espérer que les Français ne sont pas amnésiques.


      Si une amnésie générale provoquait son élection alors je peux vous dire que pour son dernier mandat il serait pire que pour le premier n’ayant plus rien à perdre et pour surtout pour se venger de ces imbéciles qui l’ont rejeté en 2012 , le sarko est rancunier.

      Je lui souhaite de bonnes casseroles voir même des marmites qui nous éviterais ce cas de figure.

      Petite question , nous sommes passé au quinquennat donc pas plus de 2 mandats consécutifs mais il serait alors possible qu’un président élu puis battu revienne 5 ans après et puisse faire deux mandats ? 

      Philippe

    • Luc le Raz Luc le Raz 17 décembre 2013 13:37

       y ajouter « et mettre à la poubelle tout nouveau référendum dont les résultats ne seraient pas à votre goût ? » smiley


    • TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE 17 décembre 2013 18:29

      bien sur je peux surendetter la france de 600 M D EUROS

      BIEN SUR LE MEDEF BRUXELLES ET LE FN M ’AIDERONT

      SI MES CONCITOYENS SONT CAPABLES DE ME REELIRE ;; ;; QUE LE GATEAU SERA GRAND ET BEAU miam miam

      SIGNE SARKO LE NABOT 


  • unandeja 17 décembre 2013 12:29

    Changer pour une démocratie basique et de bon sens...nos voisins hélvètes nous montrent que cela fonctionne....

    et en + la paix sociale qui en découle est fantastique....le peuple ayant toujours le dernier mot il ne peut plus accuser autre chose de ses problèmes....que ce soit l’UE ou des gouvernants coupés de toute réalité....

    mais le gateau à partager entre nos énarques et autres tâches et trop bon pour qu’on en vienne à un tel système.


  • claude-michel claude-michel 17 décembre 2013 12:50

    Les deux « Jean-Foutre » de 2005 a 2017 iront au pays des nains...rejoindre l’enfant jésus qui prêche pour que les santons prennent vie pour soutenir sa candidature.. !


  • alinea Alinea 17 décembre 2013 15:19

    Sarko ? Vous n’y pensez pas, ou alors avec cinquante pour cent des votants, c’est-à-dire 50% des 30% d’inscrits !! La pêche sera bonne !


  • donino30 donino30 17 décembre 2013 15:32

    Sa normalité François IV a été élu en 2012 sur le « Tout Sauf Sarko » et Sarkozy sera élu en 2017 sur le « Tous Sauf Hollande ». Cette Vème république n’est plus qu’un cirque ambulant, un écoeurant simulacre de démocratie . 


  • TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE 17 décembre 2013 18:34

    LE MEILLEUR DANS LA POLITIQUE NOUS NE LE TROUVERONS JAMAIS un moins mauvaiS : 

     nous avons essayé HOLLANDE le pire c’ ETAIT SARKO

    QUE CA VA ETRE DUR DE FAIRE PIRE


  • TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE 17 décembre 2013 18:39

    LIRE LA VIDEO D UN DEPUTE ANGLAIS SUR YOU TUBE QUI FINIT SON ALLOCUTION PAR :

    « les gens prendrons le parlement de BRUXELLES ET VONT VOUS PENDRE »

    avant pendons ceux de PARIS..................


  • vesjem vesjem 17 décembre 2013 18:42

    PAS DE PESSIMISME  ! NON DE NON


    • Fourmi Agile Evrard 17 décembre 2013 19:05

      Il ne s’agit pas de pessimisme.


      Personne ne croyait au « changement c’est maintenant » et à « moi président, je.... », mais les français ont le président qu’ils ont choisi et demain ce sera pareil : Hollande ou Sarkosy. 

      Parce que dans le fond, la plupart des français NE VEULENT pas un vrai changement, ils sont malgré tout bien trop contents de la situation actuelle, parce qu’après tout on vit quand même très très bien en France.....pour l’instant. 

      Quiconque a un peu voyagé voit bien que partout ailleurs, la situation est beaucoup plus difficile que chez nous. A part la Suisse, mais croyez vous que les français pourraient vivre comme des suisses ? C’est une autre mentalité totalement incompatible avec celle du français, raleur, batailleur, indiscipliné.





  • doctorix doctorix 17 décembre 2013 19:40

    Aves ses deux directeurs de cabinet (l’ancien et le nouveau) en garde à vue, ça va être dur-dur.

    Et avec les 50 millions de Khadafi étouffés, et son assassinat, ça va être encore plus dur.
    Mediapart lui prépare sa fête. Chirac fut le premier président condamné, Sarko pourrait bien être le premier président en taule.
    Mais sarko est un paranoïaque, il peut toujours y croire...

  • ddacoudre ddacoudre 17 décembre 2013 23:35

    bonjour edvrard

    Amusant mais juste à quelques chose prêt.

    les citoyens sont incapable de changer en conscience, mais ce n’est pas un travers, c’est même normal, le contraire serait surprenant. notre société n’évoluera que devant une situation traumatique. Elle se construit tout doucement et les incantations n’y changeront rien, car nos cerveaux sont bloqués et pas adapté au XXI siècle qui se déroulera sans les citoyens trop ignorants du fonctionnement d’une organisation économique dont les maitres d’œuvre sont de puissants ordinateurs, de plus leur majorité n’ont aucune idées d’un autre mode d’organisation que celle capitaliste qu’il condamne souvent en s’en prenant au libéralisme. au pire en l’état ils contruiraient une dictature pire que celle que nous vivons qui est pour l’instant comptable ou financière, et nous allons perdre la souveraineté de l’état au profit de grand groupe d’intérêt économique. Comme je l’écris souvent nous n’aurons plus qu’à élire tous les cinq ans démocratiquement nos « tyrans ».

    http://ddacoudre.over-blog.com/pages/le-capitalometre-8441227.html.
    http://ddacoudre.over-blog.com/article-le-capitalisme-est-la-marque-de-l-homme-prehistorique-120716748.html.
    cordialement.


    • Fourmi Agile Evrard 18 décembre 2013 09:19

      Bonjour Ddàcoudre,

      ce qui me surprend c’est que tout le monde semble se plaindre du gouvernement en place, quel qu’il soit, mais tout le monde vote toujours pour les mêmes.

      * Soit les français sont idiots. « les français sont des veaux » aurait dit De Gaulle. Ce que je ne crois pas. Bien au contraire.
      * Soit les français râlent, car c’est dans leur gènes, mais dans le fond ils sont très contents de la situation et n’ont pas envie que ça change. Cela me semble beaucoup plus crédible.



    • ddacoudre ddacoudre 18 décembre 2013 09:56

      bonjour evrard

      C’est un peu plus compliqué, et cela tient à nos constructions cérébrales. notre cerveau est malléable pour réaliser tous les apprentissage dont notre espèce est capable. C’est ainsi qu’il mobilise des parties cérébrales au service de ce qu’il a appris,. C’est un peu comme un homme qui devient sourd, la zone affecté à cette fonction se met au service d’une autre où d’autres et les rend plus performant. à l’inverse une zone qui a enregistré des apprentissage se spécialise dans son appris et assimile toutes les zones nécessaires à la spécialisation de cet appris.En conséquence de cela, s’il estr difficile d’appprendre une fois l’appris intallé il est difficile de renoncer à ce à quoi on la formé, même si en conscience et en intelligence il est capable d’écouter d’autres nouveautés, mais quand il faut prendre une décision essentielle c’est le formatage de la spécialisation qui s’impose. D’où touts les lutte de la communication, des apprentissages et de la pensé unique.
      L’exemple que je donne souvent est que les citoyens considèrent à 92% qu’il faut réformer le capitalisme , donc ils ont parfaitement conscience de ces défauts, mais quand il s’agit de passer aux actes leur cerveau leur conseille d’autres choix car il a reçus une information spécialisé et ne dispose pas d’une autre information qui se soit installé par l’appris.
      C’est pour cela que la plus part du temps les changement s’effectuent devant un « traumatisme » guerres, révolutions, famine, En cela tu as parfaitement raison Hollande où Sarkozy et d’autres sont de la même école de pensé et il est donc inutile d’attendre de leur part un quelconque changement radical.
      Je donne sur mon blog un exemple de ce que peut être un changement radical dans cet article.http://ddacoudre.over-blog.com/article-le-joule-pour-corriger-le-libertarianisme-qui-cache-des-seigneuries-entrepreneuriales-114768419.html.
      cordialement.


    • Fourmi Agile Evrard 18 décembre 2013 10:34

      DDàcoudre : votre réponse me semble un peu trop complexe. La réalité est beaucoup plus simple que cela : on ne veut pas changer parce qu’on ne connaît aucun autre système qui serait mieux. On a déjà tout essayé, communisme, libéralisme, socialisme, monarchie, démocratie. 


      Parce que l’humanité est composé d’individus très différents, il ne peut pas y avoir de système qui comble chacun : certains veulent plus d’intervention de l’Etat, d’autres en veulent moins. Certains veulent plus de nature, d’autres veulent plus de ville etc...

      C’est pour cela que le système actuel, avec les dirigeants que l’on a, est ce qu’il y a de mieux malgré tout, pour l’instant. Et tout changement profond amènerait plus de problèmes que de solutions.

    • ddacoudre ddacoudre 18 décembre 2013 13:43

      re bonjour

      Effectivement la compréhension du monde devient de plus en plus complexe et l’on vend aux citoyens des information de plus en plus médiocres qui ne lui permettent plus de preçevoir et toucher cette complexité s’ils n’ont pas eu la chance de pouvoir suivre des cursus universitaires. c’est en cela que nous vivons avec un cerveau dont la quasi totalité des hommes ignorent comment il fonctionne s’ils n’ont pas suivit des études de psychologues ou psychiatre, tout comme ils rencontre la même difficulté pour apprécier une situation socio économique s’ils n’ont pas suivit un cursus d’économie politique et de sociologie. Aujourd’hui l’on ne peut faire l’économie d’apprendre les sciences humaines pour envisager le XXI siècle. Or ce n’est pas à cela que l’on prépare les citoyens, il s’en suit donc une fracture intellectuelle entre ceux qui disposent de Savoirs pointu et les généralisation de l’instruction qui est devenu insuffisante.
       Il en ressort un paradoxe où dans une société au niveau d’instruction élevé nous trouvons une quantité incroyable de cerveau bloqué ou superstitieux et un retour de croyance rétrograde pour ne pas dire archaïque, même si elles ont eu leur utilité. Croire est une nécessité, mais cela n’emporte pas de valider des rituels devenus obsolètes devant les progrés des Savoirs.
       Le monde n’évolue pas parce que un jour apparait instentanément une théorie ou une idée cela se réalise lentement et muri dans le creuset sociétal jusqu’à ce qu’un « traumatisme » l’en face surgir, aujourd’hui on the ground il y a de nombreuses piste qui se développent et dont les chiens de gardes médiatiques taisent les avancées ou n’en parlent qu’en terme de « dénigration » Dans de nombreux centres d’études et de laboratoires ce préparent la nourriture de demain et le renouvellement des matières premières, mais les citoyens sont écartés de tout cela, l’on ne les convie qu« aux informations qui les rendent stérile . Ce sont donc de grand groupent qui supervisent tout cela qui disposent des Savoirs et demain les citoyens ignorant devront aller leur »lécher" les bottes pour vivre. C’est pour cela que je parlais de groupement d’intérêts économiques qui supplanteront les états.
      Il existe effectivement des solutions c’est rendre les Savoirs disponibles aux population en rémunérant les citoyens pour apprendre. Je reconnais que ce qui s’appelle en fait l’émancipation républicaine des citoyens et en panne.
      Dans notre monde apprendre n’est pas un choix à faire c’est une obligation pour rester libre.http://ddacoudre.over-blog.com/pages/remunerer-les-hommes-pour-apprendre-7538257.html merci pour cet échange. cordialement.
       Il n’y a donc pas de génération spontané


Réagir