lundi 10 juillet - par Jeussey de Sourcesûre

Shinto Kanamara Matsuri : le festival du phallus et la sexualité des jeunes Japonais

Le Kanamara Matsuri est une célébration Shintô, annuelle, destinée à promouvoir la fertilité. Elle se déroule chaque année le premier dimanche du mois d’Avril à Kawasaki.

Cette célébration se déroule dans le sanctuaire Kanayama, qui était autrefois fréquenté par les prostitués des deux sexe qui venaient se recueillir dans le but d’obtenir une protection des dieux contre les maladies vénériennes. Lors de cet évènement, trois énormes pénis sont célébrés et promenés en procession dans les tues de la ville :

 

  • Le pénis de bois dans le plus grand Mikoshi (palanquin divin)
  • Le pénis de fer noir dans un Mikoshi en forme de bateau
  • Le gigantesque pénis rose sur un Mikoshi sans toit communément appelé « Elisabeth », et porté par des hommes travestis en femmes.

Selon la légende, un démon aux dents acérées se serait caché dans le vagin d’une jeune femme, et aurait castré ses deux maris successifs (et éphémères) lors de leur nuit de noces. Alors, un ferronnier aurait forgé un pénis en fer afin de casser les dents de ce démon. Cet artefact est devenu l’objet du culte que l’on célèbre à Kawasaki tous les ans.

Voilà pour la légende et les rituels d’un peuple qui nous étonne souvent à travers ce que nous percevons comme un exotisme lié à l’éloignement géographique et culturel. Mais qu’en est-il de la réalité « hic et nunc » ?

Un rapport de « l'Institut national de la recherche sur la population et la sécurité sociale », a révélé récemment que près de la moitié des trentenaires n’avait pas d’expérience sexuelle, ce qui contribue à ce que le pays soit confronté à une forte baisse de la population

Les jeunes Japonais qui évitent les relations amoureuses et/ou sexuelles sont de plus en plus nombreux. Au cours du sondage qui a révélé que 43 pour cent des personnes âgées de 18 à 34 ans se disent vierges, certains jeunes hommes ont confié qu'ils « trouvaient les femmes effrayantes ».

Lorsqu'on lui a demandé pourquoi elle pensait que 64% des personnes de sa génération n’avaient pas de relations, l'artiste plasticienne Megumi Igarashi (qui a fait une image 3D de son propre vagin), a déclaré qu'elle pensait que les hommes « n’avaient pas envie de faire l’effort » de solliciter le sexe opposé et qu’il leur était plus facile de regarder du porno sur Internet.

Le comédien Ano Matsui, 26 ans, a déclaré à la BBC :

"Je n'ai pas confiance en soi. Je n'ai jamais eu de succès auprès des filles. Une fois, j'ai demandé à une fille mais elle a dit non. Cela m'a traumatisé. Il y a beaucoup d'hommes comme moi qui trouvent les femmes effrayantes.

Nous avons peur d'être évincés. Alors, nous consacrons nos loisirs à autre chose.

Cela ne me convient pas, mais je n’ai pas de solution".

Au Japon, le nombre de naissances a chuté en-dessous du million pour la première fois l'année dernière, selon le ministère de la Santé, du Travail et du Bien-être social.

Le rapport cité précédemment prévoit que la population, actuellement de 127 millions, diminue de près de 40 millions d'ici 2065.

Les politiciens sont perplexes devant ce manque d’enthousiasme des jeunes générations pour les choses du sexe.

Les décès ont dépassé les naissances depuis plusieurs années et la diminution de la population du pays a été qualifiée de « bombe à retardement démographique » et affecte déjà les marchés de l'emploi et du logement, les dépenses de consommation et les plans d'investissement à long terme dans les entreprises.

D'autres pays, comme les États-Unis, la Chine, le Danemark et Singapour ont des taux de fécondité faibles, mais le Japon détient le record. Une enquête nationale réalisée début 2017 a révélé qu’à l’age de 50 ans, près d'un quart des hommes japonais étaient toujours célibataires, pour une femme japonaise de 50 ans sur sept. Ces deux chiffres sont les plus élevés depuis le le recensement de 1920 et représentent une augmentation de 3,2% de célibataires chez les hommes et de 3,4% chez les femmes par rapport à l'étude précédente qui date de 2010.

Cette tendance croissante a été attribuée à une diminution des pressions sociales pour se marier ainsi qu’aux problèmes financiers rencontrés par une part croissante de la population.

Mais les politiciens vont continuer à s’arracher les cheveux, car un autre sondage montre que le nombre de jeunes Japonais qui n'ont pas l'intention de se marier ne cesse d’augmenter. Pour éviter l’angoisse castratrice et le recours à l’auto-satisfaction, le Kanamara Matsuri de Kawazaki devrait peut-être supprimer le phallus de fer et le phallus rose pour ne garder que le bon vieux pénis en bois !



38 réactions


  • François Vesin François Vesin 10 juillet 08:35

    Peut-on considérer que cette décroissance

    de la population n’est pas un cataclysme 

    mais au contraire une attitude intelligente

    au regard du phénomène de surpopulation
    mondiale et de ses mortifères conséquences ?



    • Jeussey de Sourcesûre Jeussey de Sourcesûre 10 juillet 08:46

      @François Vesin

      Je partagerais votre point de vue si vous pouviez montrer qu’il s’agit d’une décision consciente et volontaire...

      Votre thèse est en tous cas plus positive et optimiste que la mienne (que je n’ai pas voulu intégrer à l’article par souci de neutralité) : ne s’agit-il pas d’une impasse dans laquelle se trouverait une population prisonnière de son île et à laquelle les « occidentaux » ont confisqué les rêves de conquêtes et de domination ancestraux par le largage de « big boy » et son frère jumeau à Hiroshima et Nagasaki ? De même que les carpes adaptent inconsciemment leur taille et leur population à la surface du bassin dans lequel elles vivent, les êtres humains sont peut-être en mesure de réguler la fécondité des groupes ?

    • Jeekes Jeekes 10 juillet 10:45

      @Jeussey de Sourcesûre
       

      "Un rapport de « l’Institut national de la recherche sur la population et la sécurité sociale », a révélé récemment que près de la moitié des trentenaires n’avait pas d’expérience sexuelle, ce qui contribue à ce que le pays soit confronté à une forte baisse de la population

      Les jeunes Japonais qui évitent les relations amoureuses et/ou sexuelles sont de plus en plus nombreux. Au cours du sondage qui a révélé que 43 pour cent des personnes âgées de 18 à 34 ans se disent vierges..."

       

      Tiens ?

      J’ai évoqué ce sujet il y a une semaine, là :

      http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/pourquoi-j-ai-fait-le-choix-d-194640#forum4947671

      ça n’a pas plu...

       

      Donc merci à vous pour avoir cité cette source que d’aucuns réclamaient du haut de leurs certitudes.

       

       smiley

       

       


    • Jeussey de Sourcesûre Jeussey de Sourcesûre 10 juillet 11:13

      @Jeekes

      d’aucuns sont comme Saint Thomas, qu’est-ce que vous voulez que je vous dise ?

    • baldis30 10 juillet 20:26

      @Jeussey de Sourcesûre
      bonsoir,

      je ne l’aurais pas exprimé sous cette forme mais votre allusion à la fin de WWII est, je le pense et j’y adhère, très bonne avec le double traumatisme

      1) perte de la guerre dans un double bombardement nucléaire,

      2) dans la foulée tutelle absolue des USA sur tout ce qui touche à la vie politique, l’empereur n’étant plus qu’un pantin dans les mains de Mac Arthur, et soumettant son peuple avec ce qui lui restait d’auréole divine.

      On peut aussi faire le parallèle avec l’ex RDA où la Russie a imposé sa loi et reformé les esprits mais sans un relais divin.... ne parlons pas de la RFA où on a laissé faire ....


    • La mouche du coche La mouche du coche 15 juillet 07:44

      Les deux pays dont la natalité est la plus basse sont ceux dont les USA ont détruit directement l’armée et la culture : le Japon et l’Allemagne. Nous sommes en train de vivre la même chose, mais avec un décalage dans le temps. Les USA ont une culture mortifère : partout où ils s’implantent la mort lente s’installe. Espérons que M. Trump inversera cette tendance.


  • Leonard Leonard 10 juillet 08:41

    Bonjour Jeussey je suis père vert,


    Je savais bien qu’il y avait des déviances chez vous ;)

  • bob14 bob14 10 juillet 09:07

    Fantasme de l’écolière, films X avec de nombreuses scènes de viol, vente de petites culottes usagées ou de parfums très douteux pour poupées gonflables, il suffit de faire un tour dans un sex shop au Japon pour découvrir la perversion de certains de ses habitants. Mais qu’elle est l’origine réelle de cette perversion. S’agit-il d’une réaction vis à vis d’une interdiction ou de l’héritage d’un passé déluré ?...

    Le culte shintoïste

    L’une des origines de la « perversion » de certains Japonais ou plus précisément de leurs moeurs sexuelles plus libérées que dans d’autres pays, se trouve très probablement dans la religion Shinto...

    L’image de la femme au Japon

    Une autre raison de la perversion de certains japonais est à chercher dans l’image de la femme dans la société japonaise....

    Le culte de la petite culotte

    Le fétichisme est également partie intégrante de la sexualité au Japon. Et à ce petit jeu, la petite culotte figure en haut de l’échelle des objets les plus convoités....

    La frustration à l’origine de certaines perversions

    Frustrés et conditionnés dès leur plus tendre enfance, certains Japonais en deviennent pervers. Ajoutez à cela un stress omniprésent au travail et des temps de repos très limités....Les films pornographiques sont toujours floutés pour cacher les parties intimes des acteurs et actrices. Hallucinant !"

    Notez que cette perversion dans la sexualité est surtout présente chez les hommes de plus de 50 ans qui ont passé toute leur vie à travailler et veulent rattraper le temps perdu de la manière la plus régulière et parfois la plus trash....Cependant, le Japon fait parfois figure d’exception dans sa manière d’accepter, voire même de banaliser certaines pratiques sexuelles. La notion de tabou étant beaucoup moins importante au Japon, des formes de sexualité sont plus facilement abordées. Par ailleurs, le Japon est parfois le pays d’origine de pratiques sexuelles qui en s’exportant véhicule l’image de la perversion japonaise....

    partie d’un dossier sur le web...


  • Giordano Bruno 10 juillet 10:39

    La culture japonaise promeut l’obéissance à tous les âges de la vie. Or, celle-ci est incompatible avec la virilité. Dès lors, il n’est pas étonnant à mes yeux que les hommes japonais soient si peu virils.


    • Jeussey de Sourcesûre Jeussey de Sourcesûre 10 juillet 11:12

      @Giordano Bruno

      Même si l’article évoque la fête du phallus d’acier qui, je vous le concède, est un symbole de virilité, le questionnement porte sur la sexualité en général et l’évolution démographique du pays, la « virilité » étant un autre domaine.

      Il parait que dans les collèges de Jésuites, l’éducation promeut aussi l’obéissance, ce qui expliquerait l’ambiguïté de Narcisse-Oedipe 1er, à votre avis ?

    • Giordano Bruno 10 juillet 14:08

      @Jeussey de Sourcesûre
      La question de la virilité est un sous-domaine ; Elle est incluse s


    • Giordano Bruno 10 juillet 14:11

      Mon message est mal passé et la fonction d’édition étant absente,.... je recommence.

      La question de la virilité est un sous-domaine de la sexualité. Et à ce titre, un discours sur ce sujet est parfaitement à sa place ici.


    • troletbuse troletbuse 10 juillet 20:06

      @Jeussey de Sourcesûre
      Insinueriez vous que Macaron est ambigu ?
      Mais c’est bien sûr smiley


    • Antoine 10 juillet 20:19

      @Giordano Bruno
      Quid du Samouraï ?
      N’étaient-ils pas des phallus de fer ?


  • popov 10 juillet 14:32
    @Jeussey de Sourcesûre

    La baisse de fécondité est un phénomène que l’on observe dans tous les pays industrialisés. Est-il du à un mécanisme d’autorégulation pas encore découvert, à un dérèglement hormonal causé par la pollution ou simplement à un style de vie de plus en plus hédoniste ou une perte de confiance en l’avenir que la société pourra offrir aux enfants ? Je n’en sais rien.

    Au Japon, on assiste à une décroissance démographique. En France, cette décroissance est plus que compensée par l’immigration massive et le taux de fécondité élevé des premières générations d’immigrants.

    En France, on vous dit que ces immigrés vont payer vos pensions. Moi, je pense qu’ils plombent la sécurité sociale et l’éducation nationale et que la plupart d’entre eux n’auront jamais de travail. S’ils apportent une solution au problème des pensions, ce sera plus vraisemblablement en exterminant les vieux pour prendre possession de leurs biens.

    Le Japon refuse l’immigration de masse. Il devra donc se débrouiller avec une population plus réduite. Et ça tombe bien, à un moment où tous les travaux répétitifs vont de plus en plus être délégués à la robotique. Autant consacrer les ressources à améliorer l’instruction nationale qui constitue l’investissement le plus intelligent.

    L’avenir nous dira quel était le choix le plus judicieux, celui de la France qui mise sur la quantité ou celui du Japon qui mise sur la qualité. Personnellement, je ne parierais pas sur la France.

  • pallas 10 juillet 15:09
    Jeussey de Sourcesûre

    Le Japon subit des catastrophes depuis un certain nombres d’années, dont Fukushima condamnant une large zone du territoire sans existences humaines.

    Leurs soit disant société du bonheur face à la réalité est quelque peut écorné.

    C’est d’un pathétique, un monde factice, une paix forgé par le totalitarisme de la pensée n’entraine que la stagnation de l’esprit et donc son propre effondrement, une erreur indigne d’un peuple qui autrefois maitrisait l’art de la guerre.

    Enfin de compte, leçon comprendront ils peut être, de choix n’existe pas.

    Le Japon n’est pas le seul dans ce cas de figure, sa touche l’ensemble de l’humanité.

    Le probleme de la stérilité touche l’ensemble de l’espèce humaine, sur une planète qui en devient invivable pour celle ci, chose irréversible (je me répète encore).

    Tout cela est touchant, j’en est un petit sourire narquois.

    Salut


    • popov 10 juillet 15:35

      @pallas


      Tout cela est touchant, j’en est un petit sourire narquois.

      Et moi en vous lisant, j’en ai un petit sourire poli.


  • sarcastelle sarcastelle 10 juillet 15:29

    Dans une île étroite et entassée, on s’emmerde...


    • popov 10 juillet 15:44

      @sarcastelle

      Pas forcément Sarcastelle, pas forcément. Toutes ces femmes négligées, c’est plutôt une aubaine pour le mâle normalement constitué.

    • pallas 10 juillet 16:01

      @popov

      Je vie pour moi, le reste n’existe pas, la compassion n’existe pas.

      Tout le monde agi ainsi, sa n’est guere nouveau.

      Un monde ou l’humain est stérile, dans un monde qui lui devient hostile, c’est interessant.

      Nous revenons simplement à une normalité et rien d’autre.

      J’ai toujours mon petit sourire narquois, empreint de tout d’ironie.

      Salut


    • Jeussey de Sourcesûre Jeussey de Sourcesûre 10 juillet 16:09

      @pallas

      « Je vie pour moi, le reste n’existe pas, la compassion n’existe pas. »


      Le verbe « vier » non plus !

    • pallas 10 juillet 16:28

      @Jeussey de Sourcesûre

      Il faut être honnête, tout le monde agi ainsi, moi je ne m’en cache pas, c’est d’un ridicule.

      Le malheur d’un autre ne nous touchent pas tant que sa nous concerne pas.

      La réalité est celle ci, et réellement, je m’en tamponne royalement des autres, ils n’existent pas, tout comme personne n’existe pour autrui.

      C’est chacun pour soit et rien d’autre.

      La construction d’une société d’un bonheur factice « la société du bonheur », au Japon, qui est à la base une nation guerrière, les ont amenés à leurs propres auto destructions, ils en assument les conséquences, je ne pleurerais pas une moindre larme.

      Sa ne me trompe nullement l’illusion de la télévision, internet, et autres gadgets, juste des sujets technologiques pour fuir la réalité, en vérité soit même.

      La ou les personnes qui vous font entrer dans le cerveau ce genres de pensées positives mériteraient une bonne claque.

      La réalité est simple, la planète devient invivable pour l’espèce humaine, et demain, il n’y aura que la survie, point.

      Seul sa propre survie compte, uniquement soit même.

      Salut


    • bonalors 16 juillet 15:49

      @pallas
      bonjour
      oui ce que vous dites est trivial, pour survivre il faut avant tout éliminer l autre, le dédain ou l indifférence sont pour les hommes de pouvoir, nous le bas peuple il faudra bien que l on s entre-tue. C est un constat simple, logique et basique, pourquoi avoir des états d âme ...
      observons 30 sec le monde qui nous entour, tout se qui vit ici bas doit bouffer un plus faible pour assurer son existence basique,
      L humain est un peu plus évolué que le Kangourou, il a créé l esclavagisme sous toutes ses formes les plus perverses d ailleurs ce qui prouvent sa grande imagination. Maintenant il faudra bien que un jour il revienne a ses basiques, c est plutôt sain

      - signe un Announakis


    • pallas 16 juillet 17:36

      @bonalors

      Je n’est que faire de ces déchets.

      Salut


  • christophecroshouplon christophecroshouplon 10 juillet 16:54

    Excellent comme toujours et sur le fond et sur le choix du sujet : a chaque coup vous nous faites sortir des sentiers battus et j’apprends plein de choses : Merci Jeussey !


    • Jeussey de Sourcesûre Jeussey de Sourcesûre 10 juillet 16:58

      @christophecroshouplon

      c’est moi qui vous remercie

    • Le Panda Le Panda 10 juillet 18:39

      @Jeussey de Sourcesûre
      Bonjour « canaille »

      Les jeunes Japonais qui évitent les relations amoureuses et/ou sexuelles sont de plus en plus nombreux. Au cours du sondage qui a révélé que 43 pour cent des personnes âgées de 18 à 34 ans se disent vierges, certains jeunes hommes ont confié qu’ils « trouvaient les femmes effrayantes ».

      Vous êtes toujours un coup en avance, mais j’ai retenu ce passage de l’article que je trouve presque génial, je suis en soins en ce moment (ais-je trop joué du phallus ? non l’espace de trois enfants."

      Mais il est indéniable que la page du Vermouth de ce jour devait avec la queue basse et que de plus en plus de femmes même en France ne nous laissent même plus le temps qu’il faut elles sont tellement exigeantes que nous, nous perdons nos propres repères, vous ne croyez pas et pourtant pour la maman on est toujours certains pour les papas cela devient de moins en moins affirmatif Non ? Donc les fleurs sont comme les marguerites elles s’étiolent avec tous mes remerciements de France lorsque je suis allé là-bas.... 


    • Jeussey de Sourcesûre Jeussey de Sourcesûre 11 juillet 06:14

      @Le Panda

      bonjour Le Panda

      j’espère que tout va bien pour vous et vous souhaite un bon rétablissement

    • Le Panda Le Panda 11 juillet 07:37

      @Jeussey de Sourcesûre
      bonjour Jeussey de Soucesûre

      j’espère que tout va bien pour vous et vous souhaite un bon rétablissement

      J’ai commencé hier dur dur de rester jeune, mais il le faut merci de votre missive c’est gentil, cela ne m’empêche pas d’écrire de venir vous saluer vous et vos lecteurs bonne journée je vais tout faire pour je le promet Cdt 


  • gruni gruni 10 juillet 20:23

    Ce n’est peut-être qu’anecdotique, mais le succès des très belles poupées sexuelles japonaises et les films porno avec les parties génitales floutées, ça interroge sur le rapport au sexe de l’Empire du Soleil levant.


    • Jeussey de Sourcesûre Jeussey de Sourcesûre 11 juillet 06:16

      @gruni

      l’addiction au virtuel ne semble pas menacer que le Japon !

    • gruni gruni 11 juillet 07:28

      @Jeussey de Sourcesûre


      Tout à fait, d’ailleurs j’en parlais dans un article avec votre participation dans les commentaires, « Inquiétante baisse de la libido chez les occidentaux », mais il y était aussi question du Japon.

  • smilodon smilodon 12 juillet 20:54

    @ l’auteur : Dommage que nul ne se soucie autant de la « sexualité des vieux français » !!....Adishatz.


  • karibo karibo 16 juillet 12:54

    Bonjour .

    On voit que les problèmes de la gôche, ont été chez nous : résolus depuis longtemps .
    Avec l’ islamisation de la France on est sauvé ...
    Et oui sieur/dames vos impôts vont à leur alloc , la copulation pour tous n’ en est que la réciproque .
    Merci !!!

Réagir