samedi 23 janvier - par Pierre Chazal

Tchin Chine !

JPEG

Dans une lointaine province de Chine, « pour lutter plus efficacement contre le Covid-19 », une usine de papier toilette a décidé d’imposer aux salariés le port d’un badge autour du cou supposé sonner si la distanciation sociale n’est pas respectée entre les salariés. Le volume a été fixé à 85 décibels, ce qui correspond au niveau sonore minimum d’une alarme incendie. La technologie a été fournie par l’entreprise Phil-Data basée aux Philippines, un pays dont le dirigeant, Rodrigo Duterte, appelait en avril dernier les forces de l’ordre à tirer à vue sur toute personne ne respectant pas les mesures de quarantaine.

Tout ceci, après tout, n’aurait rien d’étonnant au pays du crédit social et de la fabrique de citoyens modèles si ce n’est que, justement, ce n’est pas en Chine mais bel et bien en France – où l’on ne s’étonne plus de rien depuis l’accession au pouvoir de Maocron Zedong – que le procédé a été proposé par la direction du géant suédois des produits d’hygiène Essity « pour préserver la santé de ses collaborateurs » pour ses sites du Loiret, de l’Eure, de l’Orne, de la Vienne et du Haut-Rhin. A en voir les premières réactions du personnel, les négociations risquent d’être un peu houleuses. « C'est un système comparable à celui qui dissuade les chiens d'aboyer », a déjà fait observer un représentant canin du syndicat Rantanplan CFDT. Aucun journaliste n’a rapporté s’il avait levé la patte ou remué la queue pour illustrer ses propos, mais il se dit dans les couloirs que la direction, à défaut, pourrait prendre à sa charge la distribution de croquettes de chloroquine pour immuniser ses employés.

 

Le président Xi Jinping, invité d’honneur du prochain forum de Davos, a déjà promis d’exclure les chiens de la liste des animaux comestibles mais il n’exclut pas, après la grippe asiatique (1957), la grippe de Hong-Kong (1968), la grippe aviaire (1997), le SRAS (2003) et le Covid-19, d’envoyer une autre boule puante aux quatre coins de la planète s’il peut aider l’Occident, d’une manière ou d’une autre, à se rapprocher du niveau de la Chine en termes de démocratie et de respect des libertés.

Les pays voisins (Corée, Japon, Vietnam, Mongolie, Birmanie, Laos, Népal), habitués aux reflux gastriques de leur corpulent voisin, ne lui en tiendront pas rigueur. Avec environ 11 000 décès à eux sept à la date du 21 janvier – soit mille de moins qu’en Ile-de-France (12 853 décès), ils ont à nouveau fait la preuve qu’en gardant son calme et en traitant précocement les malades, toute colline peut être aplanie sans avoir recours à la dynamite. Pour les pays occidentaux, la leçon a été plus douloureuse mais riche en enseignements. Ce qui, deux ans auparavant, serait paru inconcevable même chez les plus cinglés des députés LREM ou des journalistes du Guardian, s’est matérialisé comme par enchantement dans une Europe sombrant corps et âme dans les limbes covidéennes d’un hallucinant diktat politico-sanitaire, réduisant au silence et à l’obéissance servile pas moins de 450 millions d’individus qui pensaient bêtement, encore une année avant, vivre en démocratie.

Aux Amériques, la classe politique s’est écharpée avec une violence parfois si inouïe (Etats-Unis, Brésil) que l’on s’étonne que le ministre chinois des Affaires étrangères Wang Yi n’ait pas proposé sa médiation pour calmer les esprits. A charge de revanche, en quelque sorte, lorsqu’on sait quels miracles le libéralisme économique a accomplis en Chine sous l’inspiration des modèles occidentaux.

 

Goodbye Lenine

 

Tandis que Joe Biden, nouvellement élu président des Etats-Unis, dépense 500 000 dollars pour faire désinfecter de fond en comble la Maison Blanche – afin de l’expurger des résidus de virus et de l’odeur encombrante de son prédécesseur, le Président Xi Jinping et son ministre du Commerce Zhong Shan en sont déjà à l’heure des comptes qui, ma foi, pourraient être plus mauvais. Les entreprises chinoises sont confrontées à certaines difficultés, mais l’excédent commercial de la Chine a battu tous les records en 2020 grâce à l’exportation, notamment, de produits médicaux. La Chine a par ailleurs été l’un des rares pays de l’OMC à enregistrer une croissance positive ces douze derniers mois, et elle détient toujours pour mille milliards de dollars de la dette américaine, soit 15% des bons du trésor et des obligations émis par l’Oncle Sam pour rafistoler sa collection de chapeaux usés.

 

On connait, depuis la mort du Grand Timonier (en 1976), le chemin parcouru par l’Empire du Milieu pour rattraper son retard sur les pays occidentaux et faire entendre sa voix au grand concert des nations. Le capitalisme à marche forcée, impulsé par un volontarisme d’Etat ne laissant rien au hasard, a transformé la Chine en véritable machine de guerre. Entrée à l’OMC en 2001, devenue en 2013 première puissance commerciale, la Chine avance désormais à pas de géant vers le titre de première puissance économique tout court. La méthode choisie : une économie mixte pilotée par l’Etat mais laissant une part importante à l’entreprise privée et aux capitaux étrangers qui affluent par milliards de dollars dans un pays devenu l’usine et l’atelier du monde, ce qui a permis l’émergence progressive de champions nationaux à l’échelle mondiale. Le capitalisme d’Etat d’inspiration gaullienne a ainsi relégué dans les égouts de l’histoire le rêve marxisant d’une propriété collective des moyens de production. Comme le dit Pierre Haski dès 2002 : « Du communisme, il ne reste que la structure politique qui quadrille le pays, un appareil policier aux doux relents staliniens et la phraséologie du marxisme-léninisme. »

Difficile de retracer précisément l’origine de ce ralliement au modèle yankee qu’on pourrait considérer comme contre-nature, puisqu’il est l’ennemi honni – du moins sur le papier – de la rhétorique socialiste du Parti Communiste Chinois. Elle est clairement le signe, en tout cas, d’un pragmatisme à toute épreuve. Force est de constater, si l’on juge un arbre à ses fruits et non à ses racines, qu’une bonne partie du pays a basculé sans la joie et la bonne humeur de l’autre côté de la barrière, où les lendemains qui chantent riment avec Coca Cola, Carrefour et Ikea. Des marques qui, pour mieux s’implanter, se sont d’ailleurs trouvé un patronyme chinois taillé sur mesure : Keke Keke (‘bonheur dans la bouche’) pour Coca Cola, Jia Le Fu (‘la famille heureuse’) pour Carrefour, Yi Jia (‘la famille idéale’) pour Ikea, avec une mention particulière pour Volskwagen dont la filiale chinoise répond au nom mélancolique de Da Zhong  : ‘le grand peuple’.

 

Un temps pour accueillir et ouvrir son marché, suivi d’un temps pour apprendre, imiter puis concurrencer ouvertement les conquistadores du capitalisme global. La Chine n’ayant aucune intention de subir le même sort que l’empire Inca, elle contre-attaque depuis une vingtaine d’années avec un esprit de compétition digne des plus grands westerns capitalistes. La société Dangdang, après avoir pris Amazon pour modèle, est devenue numéro 1 du commerce chinois en ligne sous la conduite de sa présidente, laquelle a vécu dix ans aux USA et ramené un MBA et un accent américain dans ses bagages. Avec à sa tête un membre éminent du comité central du Parti, le fabricant de PC Lenovo est allé jusqu’à acquérir la branche ordinateurs personnels d’IBM. TCL, le géant chinois de l’électronique, a pris en 2004 le contrôle de la branche téléviseurs de Thomson avant de racheter la filière téléphones portables d’Alcatel. L’enjeu est simple et la méthode bien rodée : accéder à des technologies ou à des centres de recherche pointus pour opérer un transfert de compétences et bénéficier de points d’entrée dans les marchés occidentaux.

Les grandes multinationales chinoises qui ont su mêler habilement subventions d’Etat, autoritarisme et pratiques occidentales n’ont aujourd’hui plus à rougir devant leurs cousines américaines, et certaines vont même jusqu’à surjouer, au niveau du management, les méthodes de la Silicon Valley en infusant un esprit informel aux réunions de travail des cols blancs pendant que les prolos s’échinent, pour quelques yuans de l’heure (ou même de la journée), à faire tourner des chaînes d’assemblage en chantant dans leur tête des tubes de Cui Jan et Rihanna.

 

A ce rythme effréné, Datang s’est transformée en capitale mondiale de la chaussette, Macao est devenu le Las Vegas de l’Asie tandis que Pékin et Shanghai se sont offert un relooking moderniste à faire passer Londres et New-York pour des cités étrusques. Les compteurs de vente s’affolent, les modes de vie s’ajustent et la nouvelle classe moyenne chinoise jubile. Un peu trop vite, un peu trop frivolement selon Zhen Jiadong, professeur et directeur du département de philosophie chinoise à l’Académie des Sciences sociales à Pékin et qui confiait à Pierre Haski lors de son périple en Chine : « La société va à grande vitesse vers l’occidentalisation et ce n’est pas compatible avec une structure confucéenne. Quand les jeunes vont au McDo, ce n’est pas seulement un changement alimentaire, c’est une manière de manger très individualiste. Les jeunes rejettent la tradition. »

Un peu plus haut dans la pyramide, la richesse décomplexée des nouveaux self-made men s’affiche en Une des magazines et des journaux où l’on voit des Li Ying, 26 ans, héritière de l’entreprise de son père, passer des petites annonces pour se trouver à la fois un mari et un investisseur prêt à injecter un million de yuans dans la boîte familiale. Répondant à un billet du 29 juillet 2005 sur le blog de Pierre Haski, l’internaute Lao Cai résumait clairement la nouvelle donne, embrassant dans un même regard le matérialisme nihiliste qui ronge tous les pans de la société chinoise : « Par rapport aux années 1980, même les étudiants et les intellectuels sont très dépolitisés. On est sans doute plus riches, mais les soucis de la vie quotidienne sont plus grands et plus complexes. On est réalistes, tout simplement, focalisés sur des critères de réussite personnels dont l’argent est dominant. Le désenchantement sur l’économie de marché, sur la propriété privée, sur l’ouverture à l’extérieur a succédé au désenchantement sur le communisme maoïste. Dans une société sans rêve, les discours, les idées des intellectuels ont beaucoup moins d’audience. Les liens et les mécanismes qui ont pu transformer les idées en mouvement d’étudiants ou en protestation sociale n’existent plus ou sont très faibles. »

Publicité

 

Monnaie d’échange

 

Cette analyse correspond si bien, à la virgule près, à ce qui s’observe en Europe et en Amérique depuis bientôt trente ans qu’on pourrait se demander s’il nous reste encore quelque chose à leur offrir. Mais la question, en vérité, doit désormais être inversée. En quoi la Chine de Xi Jinping peut-elle aujourd’hui se rendre utile pour nous rendre la pareille et aider nos pauvres sociétés à se sortir du marasme intellectuel, spirituel, politique, économique et sociétal dans lequel elles pataugent comme des cochons dans leur bauge ? Et bien tout simplement en leur fournissant clé en main un kit complet de contrôle des populations et d’asservissement des esprits, afin que la doctrine de l’Avenir unique, chère aux marxistes-léninistes de la première heure, recolore à l’encre rouge nos sociétés pré-uniformisées par le consumérisme et l’individualisme, mais encore trop timorées pour basculer d’elles mêmes dans une gestion purement totalitaire du cheptel humain.

Il y a encore, pourrait-on dire en paraphrasant Maître Yoda ou Obi-Wan Kenobi, trop de colère, trop d’humain et surtout trop d’espoir en nous pour accomplir pleinement notre destinée. C’est sur ce point très précis que la crise du coronavirus a mis la puce à l’oreille de nos dirigeants (de l’ombre) et de leurs exécutants, eux dont toutes les décisions, depuis bientôt un an, témoignent d’un renouveau conceptuel dans l’idée même de gouvernance et de rapport aux peuples. Contrôler pour mieux protéger ou protéger pour mieux contrôler ? Telle est la vraie interrogation qui émerge de ces états d’urgence sanitaires prolongés à l’envie par les autorités, et qui piétinent l’Etat de droit comme d’autres piétinent les droits de l’homme.

 

Dans ce tunnel sans fin creusé au jour le jour par des taupes au QI de hamsters, des milliers de lemmings masqués abrutis par la propagande s’engouffrent allègrement en se répétant à l’oreille les mots d’ordre des Comités de Salut public qui ont émergé aux quatre coins du monde occidental. A chaque pause dans la construction du tunnel, une nouvelle menace (clusters, métastases, nouvelles vagues, mutants séparatistes, résistances au vaccin…) vient claquer comme un fouet et remettre le train à bestiaux dans le sens de la marche. A équidistance du pouvoir et de la fourmilière humaine, le corps intermédiaire des Khmers blancs et des carpettes du système occupe l’espace médiatique et fait office de zone tampon d’où filtrent à mots couverts les nouvelles directives du Comité central. Dernière recommandation en date de l’Académie dite de ‘médecine’ : rester silencieux dans le métro « pour diffuser le moins possible de particules dans l’air. »

 

Selon la logique désormais bien installée de réponse à une crise sanitaire par des moyens sécuritaires, le chantier, comme on le voit, avance plus vite encore que le virus lui-même, lequel peine à suivre la cadence imposée par les contremaîtres de la gouvernance mondiale. En France, surtout, le programme de rééducation atteint des sommets vertigineux de crapulerie et de sadisme. Deux-mille sept cent personnes en réanimation en plein hiver pour un pays de soixante-cinq millions d’âmes, diriez-vous que ce n’est pas assez ? On vous en promet cinq mille pour mars et le double si vous n’êtes pas sages ! L’originalité du chantier étant, au demeurant, qu’il ne s’agit point d’un chantier de construction comme à l’époque du grand boom chinois, mais d’un chantier de déconstruction où l’on massacre comme à Tiananmen la vie des indépendants, des intérimaires, des petits commerçants, des cafetiers, des restaurateurs, des enfants, des étudiants, des artistes, des professionnels de l’évènementiel et du monde du spectacle, sans compter le bonheur, la dignité et tout ce qui fait sens dans une société libre.

Le résultat de tout ça : un pays zombifié, dépossédé de son avenir et placé sous intraveineuse par une injection d’aides pernicieuse au possible, fondée sur le concept marxiste de revenu minimal de subsistance et destinée à dénaturer l’essence même du travail humain, tout cela à l’ère où ce n’est plus la religion qui est l’opium des peuples, mais plutôt Internet et l’assistanat.

 

La réseausphère, en particulier, offre une lame à double tranchant aux paranoïaques « progressistes » de l’alliance public-privé qui se sont subtilement emparés du pouvoir. Internet offre certes des outils de réinformation et de mise en contact propres à contester la version officielle des régimes covidistes, mais il agit aussi comme un anesthésiant puisqu’il suffit, pour se révolter, de poster un commentaire incendiaire dans un tweet ou sous une vidéo YouTube. Rien de bien menaçant pour les sieurs Macron, Castex, Véran ou Salomon que de s’y voir traiter de tous les noms par les opposants au Nouvel Ordre Mondial, puisqu’on n’a jamais vu de terroristes en pyjama faire péter une bombe depuis leur canapé ou prendre d’assaut l’Elysée avec des pantoufles aux pieds. A la virtualisation des réalités hospitalières par graphiques, courbes et chiffres interposés – avec, quand c’est possible, une petite interview ou une image choc pour glacer le sang des téléspectateurs – répond une virtualisation quasi symétrique de l’expression du mécontentement, procédant d’un désintérêt croissant des populations pour cette guerre qui n’en finit plus entre l’Empire du mal covidiste et les forces de Résistance à la coronafolie.

 

Si le combat en venait malgré tout à se prolonger dans la rue, la police de Maocron Zedong a déjà prouvé dans un passé très récent qu’elle savait manier la matraque et la prune et aussi bien que la PAP (Police armée du peuple). L’Angleterre et l’Allemagne – qui s’est prise au jeu sur le tard mais poste désormais des sentinelles en arme à l’entrée des jardins publics pour en interdire l’accès – ont montré qu’elles savaient également y faire. Quant-au cybercontrôle, qui garde son utilité même à l’époque de l’apathie généralisée, la Chine a pavé la voie depuis de nombreuses années et montré à Yahoo, Microsoft, Google, eBay et Amazon comment faire du business tout en respectant le protocole doctrinaire. C’est d’ailleurs Yahoo qui, en 2004, a ouvert officiellement le bal en fournissant à la justice chinoise l’adresse IP d’un dissident chinois, Shi Tao, qui se permettait d’écrire des e-mails inappropriés révélant quelque secret d’Etat. En 2014, Microsoft avait configuré la version chinoise de son logiciel de blogs pour qu’il refuse quelques mots-clés comme ‘démocratie’ ou ‘droits de l’homme.’

Depuis 2020, c’est dans leur propre jardin et contre leurs propres peuples que Facebook, Twitter et YouTube ont retourné leurs armes, flinguant à tout bout de champ la liberté d’expression par le biais de la censure institutionnalisée de tout ce qui déroge – pour ne retenir qu’un seul aspect des choses – au vaccinairement correct. Pour qui a entendu parler du film Hold-Up, de la généticienne Alexandra Horion-Caude, du lanceur d’alerte Jean-Jacques Crèvecœur, du réanimateur Louis Fouché ou même du professeur Didier Raoult (dont un bulletin scientifique a été brièvement supprimé en septembre dernier), la chanson est connue depuis longtemps et le procédé devenu monnaie courante. L’ironie, finalement, est que ce sont des sociétés occidentales comme Nortel et Alcatel qui ont fourni à l’époque à Pékin la technologie de flicage et de contrôle nécessaire à faire taire la cyber-dissidence, et que c’est aujourd’hui la Chine qui regarde toute émerveillée les monstres de la Big Tech faire la chasse aux « fake news » en Europe et en Amérique.

 

Ombres chinoises

 

La dernière influence, quasi subliminale, qu’exerce le régime chinois sur nos totalitaristes en herbe (qui commencent à peine, comme Anakin Skywalker, à mesurer toute l’étendue de leur pouvoir), concerne directement la sphère de la représentation politique. Le Parti unique macronien a été une découverte pour les Français, tout comme l’alliance opportuniste, aux Etats-Unis, des Démocrates et des Républicains anti-Trump destinée à éjecter le trublion à grands coups de pieds au cul. Mais ça fait longtemps qu’un peu partout en Occident on a compris que tout ce joli monde voyait la lune au même endroit du ciel.

Il existe à l’heure d’aujourd’hui probablement plus de divergences de vue au sein du Parti communiste chinois à propos de la route à suivre qu’en France entre LREM, le PS, LR, le Modem et Les Verts. A gauche du tas de sable, entre deux dîners à l’Elysée, le camarade Mélenchon ne brille que par intermittence – et jamais sur le terrain du délire sanitaire. Un peu plus en retrait sur la photo, Olivier Besancenot s’imagine donner l’exemple aux métallos en venant rasé et masqué de près sur les plateaux télé. A croire que ces deux-là ont cosigné en secret une nouvelle version du pacte germano-soviétique et qu’ils ne bougeront pas avant que la grand-mère d’Adama Traoré ne succombe au vaccin Pfizer. Marine Le Pen, de son côté, gère comme elle peut son statut de challenger favori de Macron et cherche davantage à ne pas perdre de points qu’à en gagner. Le problème pour elle est qu’avant de remonter sur le ring rejouer les sparring partner face au poulain de la banque Rothschild, il faudra qu’elle se remette de la dérouillée qu’elle a prise en 2017 et qu’elle se demande honnêtement si elle a vraiment quelque chose à apporter au schmilblick, en dehors des ombres chinoises qu’elle projette sur le mur pour faire roucouler les médias et patienter son électorat.

 

Publicité

Aucun député RN, en tout cas, n’était là pour s’opposer le 20 janvier à la prolongation jusqu’en juin de l’état d’urgence doctrinaire. Avec à peine 160 votants (sur 577 membres enregistrés au Parlement), le vote de la loi a dû faire se plier de rire les trois mille représentants de l’Assemblée nationale populaire, qui ont tellement pris l’habitude d’approuver, à chaque session annuelle, la politique présentée par le président chinois qu’ils se demandent pourquoi leurs homologues français, anglais et italiens s’obstinent encore à jouer la comédie. Le Parti décide, la chambre s’incline et pof, on passe à autre chose en attendant l’année suivante. Pas de quoi en chier un caramel puisque la paye tombe à la fin du mois qu’on ait dormi ou non pendant les discours des tribuns du peuple.

Au Parlement européen, l’absentéisme est si légendaire que Jean-Claude Junker en avait piqué une grosse colère en 2017 ; certaines mauvaises langues avancent qu’Ursula von der Leyen, présidente de la Commission, songe à le remplir – maintenant qu’il est carrément vide – de Playmobils géants comme elle en a vus chez sa nièce à l’occasion des fêtes. Aucun Français, aucun Espagnol ni même aucun Luxembourgeois ne serait de toute façon foutu de citer le nom du secrétaire général du Conseil de l’Europe, ni d’aucun autre technocrate qui établit depuis Bruxelles les normes qualité de production du foie-gras et de profondeur maximale des piscines municipales. Qu’on demande à un Chinois qui sont Wang Yang, Han Zheng ou Sun Chunlan (tous membres du Comité central), et il est probable qu’il n’en aura aucune foutue idée. Comment lui en vouloir ? Le système a été pensé pour ça. La bureaucratie chinoise, comme la bureaucratie européenne, engendre une telle anonymisation du pouvoir et une telle dilution de la responsabilité que ces monstres technocratiques sont devenus, avec le temps, de vraies usines à courants d’air.

 

Le Parti Unique européen, en mission commando depuis le début de la crise, avance désormais comme dans du beurre sans plus se soucier des exceptions locales. Passeports sanitaires, tests PCR à tout bout de champ, commande de vaccins à gogo, QR codes à l’entrée des lieux publics, plus rien ne les arrêtera – et surtout pas la justice. En France, où l’on fait tout mieux que tout le monde pour plaire à la BCE et à la Reine Ursula, on a tout compris une fois qu’on a lu ça : « 6 janvier 2021. Le Conseil d’État a confirmé que policiers et gendarmes pourraient bien ficher les opinions politiques, philosophiques, religieuses, appartenances syndicales et données de santé au nom de la sûreté de l’État. » Le régime chinois appelle ça autrement, « garantir la paix sociale » ou quelque chose du même genre, mais il connaît bien la musique puisque c’est lui-même qui l’a composée. Chaque année, à une date précise, de simples citoyens qui s’estiment victimes de l’arbitraire et de la corruption du régime se rendent ainsi dans la banlieue sud de Pékin dans l’espoir d’attirer l’attention des puissants sur ce qui se déroule à la base, « loin du ciel. » Les requêtes se succèdent pendant trois jours au bien nommé 'bureau des pleurs', et deux plaintes sur mille aboutissent. Un peu comme au Conseil d’Etat, quand on y songe, depuis le début de la crise du coronavirus.

Un rapport de ce même Conseil d’Etat daté de 2006 définissait le concept de sécurité juridique comme « impliquant que les citoyens soient, sans que cela appelle de leur part des efforts incommensurables, en mesure de déterminer ce qui est permis et ce qui est défendu par le droit applicable. Pour parvenir à ce résultat, les normes édictées doivent être claires et intelligibles, et ne pas être soumises, dans le temps, à des variations trop fréquentes, et surtout imprévisibles. » Les puristes apprécieront, en particulier au regard de cette facétieuse météo sanitaire qui autorise tout et son contraire.

 

Les bourreaux de la démocratie ont désormais tous les pouvoirs et il n’est pas exclu que le peuple, dans sa très large majorité, n’y trouve finalement pas grand-chose à redire. Qui applaudit les soignants peut bien applaudir les exécutants, du moment que la farce ne dure pas trop longtemps et qu’on les laisse sortir, un mois sur deux, prendre un bol d’air sur les plages de Deauville. La Chine, qu’on pointe souvent du doigt pour afficher le record du monde d’exécutions de condamnés à mort, n’est pas si imperméable – quoi qu’on en dise – à la pression de l’opinion publique. Et il se trouve justement que devant la montée en puissance de la criminalité, la colère du peuple est forte et que les abolitionnistes, pour le moment, sont très minoritaires sur les forums internet chinois. Quid des Français et des restrictions absurdes et autres humiliations sadiques que leurs dirigeants leur font subir depuis des mois pour « protéger les hôpitaux » ? La question, assurément, mérite d’être posée, mais la réponse risque bien – en tout cas pour certains – d’être effrayante.

« Ce que d'abord vous nous montrez, voyages, c'est notre ordure lancée au visage de l'humanité », écrivait Lévi-Strauss dans Tristes Tropiques en 1955. A l’heure des technocrates et des apparatchiks qui ont fait main basse sur l’Occident et ses démocraties vacillantes, il n’est pas impossible que la Chine, corrompue – ou sauvée, c’est selon – par le mondialisme triomphant, ne trinque aujourd’hui à notre santé en regardant le champ de ruine que sont devenues nos démocraties. Les cadavres électroniques qui s’entassent pas gigatonnes dans les plaines du district de Guiyou, et qui font vivre des milliers de Chinois et de migrants du recyclage de déchets toxiques importés des pays industrialisés (par les ports de Canton et Nanhai), sont comme un temple érigé en l’honneur de notre nouveau rapport au monde. Nos couvre-feux, nos enfants masqués, nos lâchetés et notre soumission n’en sont peut-être, au fond, que la réponse existentielle, la seule que l’on pouvait donner à ceux qui nous ont tant aimés.

 

https://www.ladepeche.fr/2021/01/12/covid-19-une-entreprise-veut-imposer-a-ses-salaries-un-boitier-autour-du-cou-qui-sonnera-en-cas-de-contact-trop-proche-9307540.php

https://www.nouvelobs.com/monde/20200402.OBS26981/philippines-rodrigo-duterte-appelle-a-tirer-sur-ceux-qui-ne-respectent-pas-le-confinement.html

https://www.lci.fr/international/coronavirus-500000-dollars-pour-desinfecter-la-maison-blanche-de-fond-en-comble-avant-l-arrivee-du-couple-joe-et-jill-biden-2175938.html

https://www.lefigaro.fr/flash-eco/la-pandemie-fait-battre-tous-ses-records-a-l-excedent-commercial-chinois-20201207

https://www.decitre.fr/livres/cinq-ans-en-chine-9782352040064.html

https://www.thebalance.com/u-s-debt-to-china-how-much-does-it-own-3306355

https://francenewslive.com/lacademie-de-medecine-recommande-de-rester-silencieux-dans-le-metro/131461/

https://www.lci.fr/politique/coronavirus-pandemie-covid-19-ce-que-l-on-sait-du-diner-d-emmanuel-macron-a-l-elysee-mercredi-soir-a-l-origine-de-plusieurs-isolements-2173137.html

https://www.europe1.fr/international/juncker-sen-prend-aux-eurodeputes-pour-leur-absenteisme-3379853

https://reporterre.net/Le-Conseil-d-Etat-valide-le-fichage-des-opinions-politiques



150 réactions


  • Rantanplan Rantanplan 23 janvier 15:01

    « un représentant canin du syndicat Rantanplan CFDT. »

    Eh, oh, doucement, hein !

    En plus, ça ressemble à une idée de Jolly Jumper pour surveiller le Dalton, plutôt !



    • Pierre Chazal Pierre Chazal 23 janvier 16:38

      @Rantanplan
      Pardon mon cher, j’ignorais votre existence. Disons syndicat Droopy, alors.


    • Nicolas Cavaliere Nicolas Cavaliere 23 janvier 17:47

      @Pierre Chazal

      Bien bel article, très instructif. Merci.


    • mmbbb 25 janvier 14:30

      @Pierre Chazal Den Xiaoping a ouvert la Chine a l economie de marche Une NEP qui a réussi , Mais il a aussi eu l intelligence , de former la jeunesse de Chine notamment en science Il a signe divers accords avec les meilleures universités du monde et la Chine a en effet une armee d ingénieurs , Ce qu ils ont accompli en un quart de siecle est remarquable . La Chine n a fait que suivre le chemin d autres pays notamment celui de la Corée du Sud ; ce pays dans les années 60 etait au niveau de développement d un pays africain . Ce pays est aussi plus démocratique , un ancien de Samsumg est en tole pour affaire de collusion . Notre justice est tres rapide envers les puissants ! Nous , si fiers si arrogants , avons décidé d orienter notre économie que dans le secteur du tertiaire , Le président d Alcatel , Tchuruk ,ne voulait plus d industrie dans ce pays dans la décennie 90 . Nous sommes désormais moins industrialisé que l Italie du Nord ! Quant a notre enseignement ; quels résultats ? Une baisse notable L institut Pasteur vient de mettre un terme a la recherche de son vaccin , ce qui démontre notre déclassement .
      Nous avons opté pour la tiers mondialisation de notre pays , il est en lambeaux .
      La Chine , est un pays autoritaire certes , nous nous sommes devenus des ectoplasmes , un pays sur administré , dont la haute fonction publique paralyse tout .
      Notre génie la fiscalité , cette année hausse de la taxe des cabanons de jardin !
      Voila ou nous en sommes !
      Ce qu il advient a ce pays est avant tout de la responsabilité des francais . On a fait des mauvais choix , des institutions qui malgre un taux de prélèvement obligatoires les plus hauts de l OCDE fonctionnent mal . Il y a un mal francais dont on arrive pas s extirper .


    • Pierre Chazal Pierre Chazal 25 janvier 15:13

      @mmbbb
      Absolument d’accord avec tout ce que avez écrit. Nous ne pouvons nous en prendre qu’à nous-mêmes. Mention spéciale pour « ectoplasmes » et « pays sur administré ».


  • Jeekes Jeekes 23 janvier 15:56

    ’’a déjà fait observer un représentant canin du syndicat Rantanplan CFDT’’

     

    Z’êtes pas charitable.

    Au départ la sonnerie était prévue à 90 décibels. La CFDT a négocié âprement pour la faire ramener à 85.

     

    C’est pas une grande victoire pour le prolétariat ça ?

     


  • Jeekes Jeekes 23 janvier 15:59

    ’’se rapprocher du niveau de la Chine en termes de démocratie et de respect des libertés’’

     

    Pas la peine qu’il se décarcasse, ça s’fera tout seul.

    J’crois même bien qu’on en est déjà tout proche, voire si on ne les a pas carrément dépassés ?

     


  • Jeekes Jeekes 23 janvier 16:07

    Et puis, pourquoi s’offusquer des façons de faire de la Chine ?

     

    Après tout, c’est bien nos pourritures de patrons ’’oxydentaux’’ qui leurs ont tout apporté, ouvert toutes grandes les portes...

     

    Qu’ils en crèvent, c’est tout le bien que je leur souhaite.

    Ne me contrarie qu’une chose, c’est que leur insondable et imbécile cupidité nous entrainera tous dans leur chute !

     


    • Pierre Chazal Pierre Chazal 23 janvier 16:51

      @Jeekes
      Ce n’est pas en tout cas qui leur jetterai la première pierre. Ils partent de loin et ne sont pas nés dans du coton. Nous, en revanche, on a tendu le bâton pour nous faire battre et ceux de là-haut, dans les nuages, ne se privent pas de nous le rappeler.


    • Jeekes Jeekes 23 janvier 17:14

      @Pierre Chazal
       
      On est d’accord !
       
       


  • Florian LeBaroudeur Florian LeBaroudeur 23 janvier 17:25

    Face au pic pétrolier, le modèle chinois est malheureusement le seul en boite qui pourra s’imposer dans un environnement ou les pains et les jeux ne pourront plus être distribuer à foison.

    Cela parait encore loufoque pour ceux qui ne jugent que par la démocratie libérale. On a oublié que les membres de la société du mont pèlerin constituaient une petite fraction quand les biens fondés de l’économie keynésienne des décennies d’après guerre ne souffrait d’aucune contestation jusqu’à ce que la stagflation des années 70 finisse par dérouler le tapis rouge à leur chère théorie.

    Les sociaux-démocrates Occidentaux ne seront pas mécontent d’embrasser en grande pompe leur alter égo chinois après 40 ans d’humiliations.

    Les libéraux-conservateurs eux se satisferont de pouvoir se mettre enfin en retrait des projeteurs après 40 ans de travail accomplie en laissant faire le sale boulot aux idiots utiles.  


    • Xenozoid Xenozoid 23 janvier 17:38

      @Florian LeBaroudeur

      40 ans d’humiliations, pendant 100 ans au moins avant mao,la chine a été dénigrée ,affamée,humiliée, par les impérialistes européens et le nouveau du club ,le japon, on verra si la chine suis le même chemin que la cérémonie du thé japonais,mais la chine a beaucoup de raisons pour aider l’occident a s’auto détruire


    • Florian LeBaroudeur Florian LeBaroudeur 23 janvier 18:35

      @Xenozoid

      La Chine a de bonnes raisons de se venger de l’occident, mais si nous en sommes là aujourd’hui, c’est surtout du à la naïveté universaliste qui stipuler que le monde entier finirait par se convertir à nos valeurs.
      Or si Rome à réussie à s’imposer pendant 500 ans, ce n’est pas en imposant ses valeurs mais en empruntant les traditions des peuples vaincus afin de mieux leur faire accepter leur place dans l’empire.
      Le résultat des courses est que l’acceptation de nos valeurs par les ères civilisationnelles jusqu’ici subordonnés ne se sont pas faite dans l’optique d’une harmonisation comme l’espérait nos économistes idéologues mais dans l’optique de pouvoir les utiliser contre nous mèmes.


    • Xenozoid Xenozoid 23 janvier 18:56

      @Florian LeBaroudeur

      ...l’acceptation(par la force) de nos valeurs par les ères civilisationnelles jusqu’ici subordonnés ne se sont pas faite dans l’optique d’une harmonisation....

      c’est évident,et c’était déjà évident il y a 500 ans,1000 ans et même plus


    • Pierre Chazal Pierre Chazal 23 janvier 19:27

      @Florian LeBaroudeur
      Bonsoir Florian, ce que vous dites me parle. On pense à Rome, effectivement, mais aussi à Alexandre, aux « Lumières », au christianisme, à l’islam, au judaïsme. Peut-on penser une « mondialisation » telle qu’elle se forme à l’heure actuelle sans une forme d’« universalisme », pour le meilleur et pour le pire ? Au risque de paraître un peu naïf, je suis toujours triste en pensant aux Incas, aux Aztèques, aux Indiens d’Amérique, aux Masaï, aux aborigènes. Tous liquéfiés par le grand « Tout » qui paraît irrésistible dans a volonté de conquête. L’avenir, vraiment, m’est une énigme insoluble... 


    • Citoyen de base 24 janvier 18:55

      @Florian LeBaroudeur

      Vous avez bien raison d’évoquer le pic pétrolier. C’est le grand impensé derrière la mise en place de cette dictature sanitaire improbable, même sur AV.
      Il m’arrive de me consoler en me disant que si, par le plus grand des hasards, on arrivait à abattre ce régime pourri, on le regretterait rapidement face au chaos qui s’ensuivrait.
      La décroissance inéluctable qui s’annonce, c’est la guerre de tous contre tous.
      Ce qui se met en place comme l’illustre cet excellent article de Pierre Chazal n’est pas gai, mais la guerre civile le serait encore moins.


  • pipiou2 23 janvier 17:34

    Apparemment pour l’auteur la démocratie ça signifie sacrifier les vieux.

    Si la démocratie c’est l’euthanasie et l’eugénisme je préfère être dans une « dictature sanitaire » qui ne m’empêche pas de m’exprimer, de me deplacer (sauf quelques heures le soir), et qui me prive de restaurants, de bars et de ski pendant quelques mois.


  • troletbuse troletbuse 23 janvier 18:38

    Normal, après la muselière, le collier. Je leur conseille même anti-aboiements.

    Ca va donner des idées au Poudré et Veran ton plan.



  • alinea alinea 23 janvier 18:43

    Les Chinois ? Ils sont déjà à la rescousse des Français à Hunkley Point et, si on ne fait rien pour se débarrasser de Mac-Mao-Ron, je vous fiche mon billet que ce sont eux qui viendront nous installer nos EPR, vous savez ces chaudières toute propres !

    Sinon, on peut comprendre leur désir d’une vie meilleure, mais à un milliard, dont dorénavant une bonne partie devient classe moyenne, qui dit classe moyenne dit manger de la viande, au moins midi et soir, ça fait beaucoup de cochons en camps de concentration à étages, beaucoup de terres françaises et africaines achetées en prévision de l’avenir qui toujours donne plus ! Rien que dans le Berry, des centaines d’hectares !!

    En ce qui concerne le nucléaire, certes il vaut mieux que ce soit les Chinois, parce que les Français, pardon ! Mais il faut réfléchir et réunir les camps : mieux vaut pas de nucléaire et on pourrait faire le reste sans les Chinois !!


  • Bendidon Bendidon 23 janvier 18:48

    Bonjour Pierre très bon article mais toujours le même reproche, trop long pour le format AVOX (ce n’est plus un billet mais un journal) ce qui dissuade nombre de lecteurs d’aller jusqu’au bout dommage

    sinon beau montage photo smiley


    • alinea alinea 23 janvier 19:10

      @Bendidon
      Ben dis donc, faudrait voir à arrêter de vouloir tout niveler par le bas,hein ; on voit où ça nous a menés ! Ceux qui préfèrent lire Rosemar, n’en sont pas privés parce que Pierre est long !!


    • leypanou 23 janvier 19:50

      @alinea @Bendidon
      je partage ce que dit Bendidon : il y a un juste milieu entre du rosemar et l’auteur. Personnellement, je ne lis plus du rosemar.


    • Bendidon Bendidon 23 janvier 21:00

      @alinea
      NON NON NON Agoravox est d’abord un site d’échanges, le plus important sont les commentaires, l’article doit être court et inciter aux commentaires, aux débats passionnés (ou humoristiques) sur un sujet précis.
      Perso c’est dans les commentaires et les liens qui sont donnés que j’en apprends le plus !
      Maintenant si vous avez du temps à perdre à lire des articles INTERMINABLES et bien il y a pléthore de sites « intellos » sur la toile, vous avez l’embarras du choix !
      Je sais que vous aimez vous répandre en interminables soubresauts philosophiques (hic) mais vos émois persos n’intéressent PERSONNE !!!!!
      D’ailleurs les articles trop longs ont très peu de réactions car ils sont ennuyeux, les gens ne viennent pas sur l’agora pour lire ce genre d’article mais pour débattre (parfois de manière musclée sur un sujet d’actualité)
      UN point c’est tout !
      PS : Si l’AV se meurt c’est tout simplement parce qu’il y a TROP d’articles INSIPIDES qui n’intéressent personne (je ne citerai pas d’exemples, il y en a tous les jours)
      Quant à Rose-marre mis à part ses articles neuneu du style aujourdhui on est lundi et demain on sera mardi, elle à l’art de planter l’aiguillon là où ça fait mal, c’est pourquoi elle fait souvent le buzz
       smiley


    • alinea alinea 23 janvier 22:29

      @Bendidon
      Eh bien nous échangeons, sur la longueur de l’article ! le contenu, hein !!!
      mais c’est noté.


    • I.A. 23 janvier 22:52

      @Bendidon

      Alinéa n’a pas tout à fait tort, Bendidon... 

      Prendre son temps pour lire un article  une heure ou deux jours  où est le problème ? 

      Perso, j’aime : vivre à son rythme, répondre avec une semaine de retard à tel article ou tel post, quelle importance ??

      Je vous comprends d’autant mieux, que je suis un impatient perfectionniste... Laissons-nous vivre un chouïa... ça ne peut faire de mal à personne.

      Demain, on est dimanche. On pourrait être lundi ou vendredi, do’nt worry, be happy.


    • Jelena Jelena 24 janvier 11:17

      @Bendidon : Pour résumer, vous faites partie de ceux qui passent leurs journées sur Avox et qui râlent parce qu’ils s’ennuient... Mais vous savez le web ne se limite qu’à Avox, je dirais même plus, il y a une vie en dehors du web.


    • Bendidon Bendidon 25 janvier 09:40

      @Jelena

      Ben oui j’y passe tellement mon temps que je n’ai pas commenté depuis le 23 janvier 21h13 alors que vous, vous occupez même votre dimanche 24 janvier 11h17 (l’heure de l’apéro) sur AVox

      Le dimanche moi je vais à la messe (avant c’était les bistrots)

      Ouaf ouaf


  • titi 23 janvier 22:25

    @L’auteur

    «  Avec environ 11 000 décès à eux sept à la date du 21 janvier – soit mille de moins qu’en Ile-de-France (12 853 décès), ils ont à nouveau fait la preuve qu’en gardant son calme et en traitant précocement les malades, »


    En Corée, la prise de température est automatisée avant d’accéder aux transports en commun. Impossible de s’asseoir à un arrêt de bus en cas de fièvre.

    Vous louez ces pays et en même temps vous estimez que la France est devenue une dictature alors qu’elle applique le 10ème de ce qui est appliqué là bas.

    Vous vous plaignez de tout et de son contraire.



    • Pierre Chazal Pierre Chazal 24 janvier 00:14

      @titi
      Bonsoir Titi, j’ose croire que ce n’est pas la seule mesure, ni même sans doute la plus la plus essentielle, qu’ils ont prise pour amortir le choc. Une prise de température est ce que nous avions en mai dernier à l’entrée des écoles pour nos enfants, et ce n’est pas, ma foi, quelque chose qui m’a révolté outre mesure. Le reste, par contre...


    • popov 24 janvier 05:02

      @Pierre Chazal
       
      Bonjour

      Bon article et bien écrit.
       

      Le reste, par contre...

      Le Japon n’a pas confiné parce que la constitution ne donne pas ce droit au gouvernement. Rien que des recommandations. L’état d’urgence déclaré dans quelques préfectures ne permet en fait au gouvernement que de réquisitionner des espaces pour faire face aux manques de place éventuels dans les hôpitaux. C’est pas beau ça ?
       
      En tout cas, tant que ça dure... parce que le gouvernement commence à laisser flotter l’idée d’amendements qui permettrait de coller des amendes à ceux qui ne respectent pas les directives sanitaires.

    • Iris Iris 24 janvier 11:50

      @titi

      Vous louez ces pays et en même temps vous estimez que la France est devenue une dictature alors qu’elle applique le 10ème de ce qui est appliqué là bas.

      J’y vois aussi une forme de contradiction. J’en conclu qu’il n’y a pas de vérité sur la conduite à tenir, ou plutôt qu’il y a une vérité pour chaque culture. 

    • titi 24 janvier 14:17

      @Iris
      Je pense surtout que lorsqu’on défend une position d’opposition systématique à une politique louvoyante, on est vite rattrapé par ses contradictions et trahi par son absence de vraie vision.


    • titi 24 janvier 14:24

      @Iris

      "ou plutôt qu’il y a une vérité pour chaque culture’
      La nature a ses lois comme la physique.

      Même s’ils râlent plus que les chinois, s’ils se croient plus malins, et s’ils l’exigent de leur gouvernement, les gaulois n’échapperont jamais à la gravité.


    • Iris Iris 24 janvier 14:46

      @titi
      Je ne jette pas la pierre à l’auteur, il balaye large et nous pousse à nous poser de multiples questions, c’est toujours bon. Je pense qu’il est normal de se contredire sur un sujet aussi complexe, voyez comme nos scientifique sont encore bien démunis et dispersés.


    • Pierre Chazal Pierre Chazal 24 janvier 16:59

      @titi
      Bonjour Titi, j’accepte par principe toute critique, mais je ne comprends pas très bien celle-là. « Absence de vraie vision »... de la part de.. qui ? De nos gouvernants ? Si c’est à mon humble personne que vous pensez, je pense seulement que comme pour beaucoup d’entre nous, le lien cognitif qui s’est établi dans votre tête est « plus de restrictions » = « moins de morts ». Cette association ne résiste pas à l’analyse, quand on regarde par exemple ce tableau :
      https://www.statista.com/statistics/1104709/coronavirus-deaths-worldwide-per-million-inhabitants/
      C’est que j’appelle et ce que d’autres appellent une gestion sécuritaire d’une crise sanitaire, qui n’a donné AUCUN élément probant d’efficacité, exemples et contre-exemples étant là pour en attester : ’Brésil vs Argentine, Serbie vs Croatie, Pays-Bas vs Belgique etc...  C’est autre débat, bien sûr, sans doute beaucoup plus politique que scientifique. Mais l’objet de mon article est un peu différent. Cela dit, merci du commentaire. Comme le dit Bendidon, il nous faut nous confronter pour faire émerger ensemble, la lumière hors des diktats gouvernementaux.


    • titi 24 janvier 20:27

      @Pierre Chazal

      « « Absence de vraie vision »... de la part de.. qui ? De nos gouvernants ?   »
      J’ai parlé de « louvoyant ».
      Le gouvernement est louvoyant. Il ne sait pas où il va face à une situation inédite. 
      Et les gens comme vous dans une opposition systématique sont capables de dénoncer tout et son contraire : un jour on râle sur la nécessité d’un vaccin... le lendemain on râle parce que le vaccin n’arrive pas... on râle d’être confiné...le lendemain on râle parce qu’il faut retourner au boulot...

      « qui n’a donné AUCUN élément probant d’efficacité  »
      Qu’en savez vous ?
      Vous connaissez la mortalité qu’il y aurait eu en France sans le confinement ? Non.
      Vous connaissez la mortalité qu’il y aurait eu en France sans couvre feu ? Non.

      Donc on ne peut pas dire que c’était inefficace... ni que c’était efficace d’ailleurs.

      Un peu d’humilité ferait pas de mal.
       


    • Philippe Huysmans, Complotologue Philippe Huysmans 24 janvier 20:34

      @titi

      Le gouvernement est louvoyant. Il ne sait pas où il va face à une situation inédite. 


      Et ta soeur ? On sait très bien où il va, et ça vaut pour la majorité des pays industrialisés à la botte des USA et du FMI.

      Vous connaissez la mortalité qu’il y aurait eu en France sans le confinement ? Non.


      On peut en avoir une petite idée en regardant les chiffres de la Suède, et ils ne parlent pas en faveur d’un confinement, non.

      Vous connaissez la mortalité qu’il y aurait eu en France sans couvre feu ? Non.


      Ah oui, le virus qui se réveille dans un premier temps à 20h puis à 18h, il est quand même vachard, hein ?

      Et puis rusé, aussi. Dans les trains bondés, il contamine personne, mais il suffirait qu’on ouvre les restaurants pour que tout le monde meure !

      Est-ce que vous mesurez l’absurde de vos délires, l’ami ? Bon je conçois que quand on est un piaf on n’est pas forcément équipé pour la comprenette, mais vous pourriez aussi prendre parti de vous la fermer, non ?


    • titi 24 janvier 20:48

      @Philippe Huysmans

      « Et ta soeur ? On sait très bien où il va, et ça vaut pour la majorité des pays industrialisés à la botte des USA et du FMI.  »
      Oui bien sûr.
      D’ailleurs la Chine a confiné parce qu’elle est à la botte des USA et du FMI.
      C’est une évidence !

      « On peut en avoir une petite idée en regardant les chiffres de la Suède  »
      On peut aussi comparer les chiffres du Brésil qui n’a pas confiné, et celui du Maroc qui a confiné.
      C’est pratique les chiffres ! ils disent tout et son contraire.

      « Ah oui, le virus qui se réveille dans un premier temps à 20h puis à 18h, il est quand même vachard, hein ? »
      Ca c’est une analyse débile : vous savez très bien que ce n’est pas de cela qu’il est question mais des pratiques sociales qui changent en soirée.

      Mais merci pour votre intervention : vous illustrez parfaitement ce que j’évoquais.


    • titi 24 janvier 20:51

      @Philippe Huysmans

      « quand on est un piaf on n’est pas forcément équipé pour la comprenette, »
      Vous avez choisi quoi comme avatar ?

      « pourriez aussi prendre parti de vous la fermer, non ? »
      Oups... désolé de pas accorder d’intérêt votre degré zéro d’analyse genre « Ah oui, le virus qui se réveille dans un premier temps à 20h puis à 18h »


    • pipiou2 24 janvier 20:57

      @Philippe Huysmans
      "Vous connaissez la mortalité qu’il y aurait eu en France sans le confinement ? Non.

      On peut en avoir une petite idée en regardant les chiffres de la Suède, et ils ne parlent pas en faveur d’un confinement, non."

       smiley Et donc on devrait avoir les mêmes chiffres que la Norvège alors, d’après ton raisonnement de bulot !


    • Pierre Chazal Pierre Chazal 24 janvier 20:58

      @titi
      « Et les gens comme vous dans une opposition systématique sont capables de dénoncer tout et son contraire : un jour on râle sur la nécessité d’un vaccin... le lendemain on râle parce que le vaccin n’arrive pas... on râle d’être confiné...le lendemain on râle parce qu’il faut retourner au boulot...  »

      Qui est ce « on » ? Votre vision toute personnelle de ce qu’est le « français moyen » ?
      Ai-je, personnellement, « râlé » pour toutes ces choses ? Je crois que vous vous égarez un peu, l’ami. Nous ne sommes pas tous des lemmings à attendre qu’on nous dise ce qui est bien pour nous.

      « Donc on ne peut pas dire que c’était inefficace... ni que c’était efficace d’ailleurs »
      Intéressant. Donc on confine, on détruit tout en se disant qu’après tout, ça aurait pu être pire ? Primum non nocere, disait un certain médecin d’autrefois


    • Philippe Huysmans, Complotologue Philippe Huysmans 24 janvier 21:03

      @pipiou2

      Et donc on devrait avoir les mêmes chiffres que la Norvège alors, d’après ton raisonnement de bulot !


      Mais la Norvège a confiné !

      La Suède non, elle fait figure d’exception c’est le seul pays qui a considéré qu’on devait traiter le covid comme la grippe.

      Donc du coup Einstein, tu expliques comment les chiffres calamiteux de la France ou de la Belgique en comparaison de la Suède ?

      Ah, pour ton info, on a encore l’enregistrement vidéo de Véreux quand il disait « pourquoi la grippe s’en va au printemps ? Parce que les gens ne sont plus confinés, ils sortent ! ».


    • titi 24 janvier 21:22

      @Pierre Chazal

      « Intéressant. Donc on confine, on détruit tout en se disant qu’après tout, ça aurait pu être pire ? Primum non nocere, disait un certain médecin d’autrefois »

      Confiner c’est une pratique du moyen âge, comme amputer un membre quand on a la gangrène : c’est archaïque, mais on ne peut pas nier l’efficacité faute de mieux.

      Après, il était sans doute possible de faire moins pire.

      En Corée, pour reprendre mon exemple, tous les citoyens sont tracés avec leur portable et les cas contacts sont mis à l’isolement individuellement.

      Je vous rappelle l’histoire de l’appli anti-covid en France :
       On a pas voulu des technologies Google, car les GAFA c’est des gros méchants.
       On a attendu l’avis de la CNIL sur la compatibilité RGPD de l’applis.

      Finalement l’appli est arrivée après la fin de la première vague.

       ET tous les gogos genre le canard belge ont crié au flicage et ont refusés de l’utiliser.

      Donc potentiellement nous sommes dans le 21è siècle comme la Corée.
      Pratiquement, nous sommes au Moyen Age, parce notre démocratie tient compte de tous les avis y compris de ceux qui crient à la dictature.


    • pipiou2 24 janvier 21:27

      @Philippe Huysmans
      He bien la Norvège a confiné, et elle a eu des résultats immensément meilleurs que la Suède, alors c’est donc bien que le confinement est efficace ... si l’on compare deux pays nordiques très similaires. ... Allô Einstein ! smiley
      La Suède a fermé ses lycées, interdit les rassemblements de plus de 8 personnes, tu es certain qu’ils font ça a chaque fois qu’il y a la grippe ?.

      Pour ton info on a toujours ton article qui dit « où sont les morts ? » smiley


    • Pierre Chazal Pierre Chazal 24 janvier 21:28

      @titi
      Si nous sommes au Moyen-Age, mais ça vous le savez, c’est surtout au niveau de notre système hospitalier, qui n’est pas parti pour s’améliorer avec les zozos qui nous gouvernent. La très faible mortalité de la Corée, du Japon et d’autres me semble liée à d’autres paramètres. Ils ont bien dû soigner leurs malades, non ? Un tel différentiel avec l’Europe, dans des zones si densément peuplées, interpelle au-delà du simple niveau technologique.


    • titi 24 janvier 21:49

      @Pierre Chazal

      « Si nous sommes au Moyen-Age, mais ça vous le savez, c’est surtout au niveau de notre système hospitalier, »
      La Corée a évité les contaminations. Donc moins de malades. Donc moins de stress sur son système de santé.

      Mais puisque vous amenez la discussion, pour mémoire, au mois de mars les ARS organisaient des TGV médicalisés pour transférer les malades des régions saturées vers les régions épargnées. Même un porte hélicoptère de la marine a été utilisé. Alors que dans le même temps aucune sollicitation des cliniques privées, qui pourtant disposaient de places de réanimation, n’était faite.

      Là encore des opinions, des avis, se sont exprimés au dépens de l’efficacité, et surtout de l’intérêt général.


    • Philippe Huysmans, Complotologue Philippe Huysmans 24 janvier 22:06

      @pipiou2

      He bien la Norvège a confiné, et elle a eu des résultats immensément meilleurs que la Suède, alors c’est donc bien que le confinement est efficace.

      Ok, applique le même raisonnement à la France et à la Belgique, et tu conclus quoi, crâne de piaf, quand tu compares à la PUTAIN DE SUEDE, j’en ai rien à foutre de la Norvège.


    • Philippe Huysmans, Complotologue Philippe Huysmans 24 janvier 22:11

      @pipiou2

      Tiens, tant qu’on y est, un peu de lecture. Pas des fake niouuuzz, non non, une étude de l’université de Stanford.

      https://www.voltairenet.org/article212019.html

      L’étude figure en bas de l’article, je dis ça au cas ou tu serais un piaf bilingue, et sinon tu demandes à maman, ok ?


    • pipiou2 24 janvier 22:14

      @Pierre Chazal
      Ah bon il y avait des services de réanimation au moyen-âge ?
      Franchement, quel est l’intérêt d’être aussi caricatural ?
      Et concernant les pays asiatiques se serait bien de tenir compte des différences comportementales plutôt que de dire qu’en France on ne soigne pas les malades.


    • pipiou2 24 janvier 22:18

      @Philippe Huysmans
      Ah ben voilà « j’en ai rien à foutre des pays qui ne confirment pas mes affirmations » smiley
      Bonjour la mauvaise foi.
      J’aime pas la Norvège ou le Danemark ou la Finlande ou la Chine ou l’Australie parce que ça contredit mes conneries de canard complotiste !
      A part nous sortir la Suede à tout bout de champ, en ignorant les restrictions qu’elle a prises, t’as quoi comme argument , sérieusement, bulot ?


    • Philippe Huysmans, Complotologue Philippe Huysmans 24 janvier 22:18

      @pipiou2

      Et concernant les pays asiatiques se serait bien de tenir compte des différences comportementales...

      Tu nous en parles de ces différences ? À quoi penses-tu, zoziau ? En Corée les gens sont littéralement les uns sur les autres, dans les rues, dans les restau, je ne vois pas bien de quoi tu parles mais génial comme je te connais, tu vas nous expliquer ça, hein ?


    • pipiou2 24 janvier 22:21

      @Philippe Huysmans
      Tiens tu preches les methodes dictatoriales de la Corée maintenant ... ça va la cohérence, bulot !
      La dictature c’est quand ça t’arrange hein, Monsieur qui bloque mais qui prétend être contre la censure.


    • Philippe Huysmans, Complotologue Philippe Huysmans 24 janvier 22:21

      @pipiou2

      Coucou zoziau, je te demande pourquoi en Suède, dans un pays qui n’a confiné à aucun moment, qui n’a pas bousillé son économie, et où le masque n’est absolument pas obligatoire on a nettement moins de morts qu’en France et en Belgique.

      Ah j’ajoute que la Suède c’est quand même pas mal de grandes villes comme Stokholm ou Malmö, faut pas essayer de me la jouer « grandes steppes glacées avec pas un chat dessus ».


    • Philippe Huysmans, Complotologue Philippe Huysmans 24 janvier 22:24

      @pipiou2

      C’est parce que comme les autres trolls tu confonds censure et hygiène des forums.

      La censure c’est quand des trolls puants dans votre genre barrent un article en modé sur base idéologique.

      L’hygiène des forums consiste à barrer de ses commentaires les trolls puants dont il n’y a de toutes façons rien à attendre de constructif.

      Ravi d’avoir pu parfaire ton éducation, Troll.


    • titi 24 janvier 22:30

      @Philippe Huysmans

      « C’est parce que comme les autres trolls tu confonds censure et hygiène des forums.
        »
      Faut quand même en tenir une sacrée pour la sortir celle-là.


    • Philippe Huysmans, Complotologue Philippe Huysmans 24 janvier 22:32

      @titi

      Faut quand même en tenir une sacrée pour la sortir celle-là.


      Mais j’assume, zoziau, tqt ! Et je t’emmerde, aussi, mais ça tu le savais, je pense ?


    • titi 24 janvier 22:35

      @Philippe Huysmans

      « Et je t’emmerde, aussi, mais ça tu le savais, je pense ?  »

      Le mec parle d’intervention constructive, et il est pas capable de faire trois réponses sans insulte !

      Une vraie caricature !
      Allez raconte nous encore les conneries du réseau Voltaire qu’on se marre.


    • @Philippe Huysmans

      nos cher pleureuse epanouie dans l’ attitude victimaire permanente , passe leur temps a insulter les gens , mais des qu’ on les chatouille un peut , on est des monstre et il gueulent a qui veut l’ entendre :

      « Alllo maman bobo , pourquoi je suis pas beau » 


    • titi 24 janvier 22:37

      @titi

      Ceci dit, d’un seul coup je suis solidaire des flamands.
      Je comprends mieux leur envie d’indépendance.


    • Philippe Huysmans, Complotologue Philippe Huysmans 24 janvier 23:18

      @titi

      Allez raconte nous encore les conneries du réseau Voltaire qu’on se marre.


      Je crois que tu joues au con, l’étude parfaitement sérieuse de l’université de Stanford sur l’utilité du confinement était en-dessous de l’article.

      Là-dessus, rien à dire, je suppose ?


    • Philippe Huysmans, Complotologue Philippe Huysmans 24 janvier 23:21

      @titi

      Allez hop, l’étude en question, parce qu’on ne s’en lasse pas smiley

      https://www.voltairenet.org/IMG/pdf/SSRN-id3746254.pdf


    • pipiou2 24 janvier 23:28

      @Philippe Huysmans
      « censure » ... « hygiène », bref un discours bidon pour un dictateur à la petite semaine qui fait des purges à la stalinienne.
      Heureusement que tu n’a aucune importance, si tu étais une personne de pouvoir tu ferais beaucoup mal, en prétextant « l’hygiène ».


    • @pipiou2

      ouep on sait c’ est pas toi le facho , tu veut juste metre les complotiste dans les camps rien de mal a ca c’ est pour le bien de la société smiley


    • Philippe Huysmans, Complotologue Philippe Huysmans 24 janvier 23:38

      @pipiou2

      Heureusement que tu n’a aucune importance, si tu étais une personne de pouvoir tu ferais beaucoup mal, en prétextant « l’hygiène ».


      Ca te va bien de nous faire des leçons de démocratie, petit pol pot.

      C’est hilarant smiley


    • @Philippe Huysmans

      on as un assez bon appercu de ce que serais un monde delivrer des vilain « reinformateur » , c’ est dingue ce que ca donne envie .

      http://www.disons.fr/?page_id=62317


    • titi 24 janvier 23:46

      @Philippe Huysmans

      Le problème c’est que votre degré d’analyse est nul.

      De la même manière que personne n’a jamais dit que le virus ne circulait plus à 18h, personne n’a jamais dit que le confinement guérissait les gens ou les empêchait d’être malade.
      Le confinement il sauve les hôpitaux. Et c’est déjà pas mal.

      En plus, puisque moi je fais l’effort de lire vos conneries, votre étude dit quand même :
      « small benefits cannot be excluded »
      de petits bénéfices ne sont pas exclus.

      Donc j’en conclue que vous trouvez que ces bénéfices, sur lesquels votre étude est d’accord, vous ne les trouvez pas suffisants.
      C’est quoi ces bénéfices que vous jugez insignifiants ? 
      A partir de combien de vies Monsieur Huysmans daigne considérer de l’intérêt ?

      Et puisque vous nous ressortez la Suède à tout bout de champ, voici comment ça se passe en Suède :
      https://www.marine-isv.com/culture/vie-sociale-suedois-suede/
      Voilà pourquoi il n’était pas la peine de confiner.


    • titi 24 janvier 23:52

      @Philippe Huysmans

      En fait vous l’avez pas lu l’étude...

      "we should acknowledge that the underlying data and methods have important limitations. First, cross-country comparisons are difficult : countries may have different rules, cultures, and relationships between the government and citizenry."


    • Philippe Huysmans, Complotologue Philippe Huysmans 24 janvier 23:55

      @titi

      "we should acknowledge that the underlying data and methods have important limitations. First, cross-country comparisons are difficult : countries may have different rules, cultures, and relationships between the government and citizenry."


      So what, dear birdie ? Did you read the conclusions, moron ?

      By the way, c’est la fiesta en Hollande, les gens sont en train de foutre tout en l’air dans 4 des plus grandes villes du pays. On dirait qu’ils n’ont pas trop envie de couvre-feu, en fait smiley


    • Philippe Huysmans, Complotologue Philippe Huysmans 24 janvier 23:59

      @ㄈϤ尺Цら(« ochlocrate »)

      Ce site rendrait n’importe quel développeur web neurasthénique, même l’install de base sans aucune modif est plus classe.


    • @Philippe Huysmans

      ouaep ca me fait penser a un antre de vampire smiley
      BLADE - BLOODBATH


    • titi 25 janvier 00:17

      @Philippe Huysmans 

      « Did you read the conclusions »
      Oui voir mon précédent message. J’attend d’ailleurs vos réponses sur les « small bénéfits »


      Ah ça y’est vous parlez des Pays Bas maintenant ?
      Fini la Suède ? Je croyais que les autres pays vous vous en foutiez ?

      Des réactions sur mon lien sur la trépidante vie sociale des suédois ?
      Bah non. Bien sur que non.


      Juste réciter des âneries et copier/coller des liens vers des études même pas lues. 

       


    • Philippe Huysmans, Complotologue Philippe Huysmans 25 janvier 00:19

      @titi

      Non non, j’attends toujours de savoir pourquoi la Suède a nettement moins de morts que la France alors qu’elle n’a pris aucune mesure particulière, mais comme je vois que la réponse tarde un peu à venir, j’en profite pour donner quelques infos en direct...

      Parce que les Pays-Bas sont littéralement en feu, et ça ce n’est pas une blague !


    • @Philippe Huysmans

      deja que le gouvernement vacille https://www.lesechos.fr/monde/europe/pays-bas-demission-du-gouvernement-sur-fond-de-scandale-1281526

      ca va etre interessant de voir qui prend la place vide .


    • titi 25 janvier 00:28

      @Philippe Huysmans
      « que la réponse tarde un peu à venir, j »

      Bah faut lire les messages... et le comprendre.
      Alors je traduits : dans un pays où y’a pas de vie sociale, y’a pas besoin de confinement. Dans un pays où le soleil se couche à 15h, y’a pas besoin de couvre feu.

      Et donc maintenant si on compare deux pays aux styles de vie très voisin, par exemple la Norvège et la Suède ?


    • Philippe Huysmans, Complotologue Philippe Huysmans 25 janvier 00:31

      @titi

      Alors je traduits : dans un pays où y’a pas de vie sociale, y’a pas besoin de confinement. Dans un pays où le soleil se couche à 15h, y’a pas besoin de couvre feu.


      Mais mon petit zoziau, en juin en Suède le soleil ne se couche pas à 15h, faut te renseigner un peu.

      Et pour le « pas de vie sociale », j’ai comme l’impression que tu ne connais pas grand-chose à la vie suédoise, coco.

      https://twitter.com/i/status/1353024453454815239

      Spice de plouc smiley


    • Philippe Huysmans, Complotologue Philippe Huysmans 25 janvier 00:34

      @ㄈϤ尺Цら(« ochlocrate »)

      Va falloir aller vite, parce que ça pète dans tous les coins, un vrai feu d’artichaut archichaud.

      Ca doit être leur petit côté nordique smiley


    • pemile pemile 25 janvier 00:36

      @titi « Et donc maintenant si on compare deux pays aux styles de vie très voisin »

      Europe, Norvège, Finland VS Suède


    • Philippe Huysmans, Complotologue Philippe Huysmans 25 janvier 00:48

      @pemile

      @titi « Et donc maintenant si on compare deux pays aux styles de vie très voisin »

      Non moi j’aime bien comparer des pays ayant confiné à donf, et un pays comme la Suède qui n’a rien fait du tout.

      Pourquoi la Suède a nettement moins de morts que la France ou la Belgique, Pipile, une explication convaincante ?


    • titi 25 janvier 00:53

      @Philippe Huysmans

      « Mais mon petit zoziau, en juin en Suède le soleil ne se couche pas à 15h, faut te renseigner un peu.  »
      Saut que dans ma phrase, je parle de couvre feu, et que le couvre feu c’est en ce moment.
      Faut que t’apprenne à lire un peu.
       
       


    • titi 25 janvier 00:59

      @Philippe Huysmans

      « une explication convaincante ? »
      Le problème c’est que d’après toi, les Suédois sont aussi chauds que les Brésiliens.
      Ca va être dur de te convaincre si tu prends pas un peu de Juvamine. 


    • pipiou2 25 janvier 01:00

      @ㄈϤ尺Цら(« ochlocrate »)
      « tu veut juste metre les complotiste dans les camps » 

      Source ?
      Par contre, en ce qui te concerne la calomnie est un fait avéré ...


    • titi 25 janvier 01:04

      @Philippe Huysmans

      Situation en Suède :

      « 
      Les rassemblements et événements publics sont limités à un maximum de 8 personnes. Les restrictions s’appliquent aux événements de danse, aux rassemblements religieux, aux événements culturels et sportifs et aux manifestations. Toutefois, les funérailles sont exemptées et sont autorisées pour un maximum de 20 participants.

      Les restaurants, les cafés et les pubs sont autorisés à fonctionner, mais ils doivent limiter la taille des repas et mettre en œuvre d’autres mesures pour éviter la surpopulation. Le service d’alcool est interdit entre 22h00 et 11h00 jusqu’au 28 février 2021.  »

      Donc dire que la Suède n’a rien fait du tout est une contre vérité.
      Mais si la vérité vous intéressait, ca se serait vu depuis longtemps n’est ce pas ?


    • @pipiou2

      source = passeport sanitaire smiley
      Ou encore les 70 millions de francais annoncé comme vacciné pour le mois d’ aout 
      (si ca c’ est pas un projet deletere de vaccination obligatoire )

      faut vraiment pas etre finit pour soutenir ce gouvernement et se pretendre antifasciste .


    • @pipiou2 , titi et autres avatar

      Bon les pemileocrate impenitent faudrais peut etre arreter de jouer avec les double compte ca fait un peut desordre smiley


    • @ㄈϤ尺Цら(« ochlocrate »)

      voila un confinement parfaitement reussit ...
      on ferme les petit commerce mais pas les grande queu devant les grande surface 
      https://twitter.com/i/status/1353377062094950400

      super la macronie , merci les pemilocrate smiley


    • @ㄈϤ尺Цら(« ochlocrate »)

      🇫🇷Carrefour #Euralille, 17h30, ce samedi.

      Au moins chez #Carrefour les distanciation et les jauges sont respectées pas comme au cinoche ou au restau ! 🤣🤣🙄
      #covid19 #Confinement3 #CouvreFeu18h

      https://twitter.com/T_Thibault76/status/1353254665551556608


    • titi 25 janvier 01:34

      @ㄈϤ尺Цら(« ochlocrate »)

      « peut etre arreter de jouer avec les double compte »

      Désolé, mais pas de double compte en ce qui me concerne.
      En fait vous êtes pas complotiste, mais juste parano.


    • titi 25 janvier 01:39

      @ㄈϤ尺Цら(« ochlocrate »)

      Puisque visiblement vous avez la même capacité d’analyse que le canard belge, la différence entre Carrefour, et un cinoche et un restau ?
      Je vais imager un peu pour que ce soit plus clair : on roule pas des pelles à sa voisine dans les rayons de Carrouf.
      C’est plus claire maintenant l’impact sur la transmission d’un virus ?
      Ca vaut aussi pour la chlamydia.


    • @titi

      Tu ressentirais pas cette intense besoin de nier , si je me trompais smiley


    • titi 25 janvier 01:45

      @ㄈϤ尺Цら(« ochlocrate »)

      Et tu es vraiment parano.

      Non. Juste trop con.


    • @titi

      Mais bien sur , le covid ne s’ atrape que par le roulage de gamelle ...
      ha on as de sacré epidemiologiste sur l’ agora smiley

      un petit conseil , vend tes action , les gros actionnaire t’ attendrons pas tu va etre le pigeon de cette farce tout autant que nous ... « le premier de cordée » ...


    • @titi

      l’ est l’ expression que P1000 ne peut jamais s’ eppemcher de lacher , c’ est comme un pet foireux avec la bouche smiley


    • @ㄈϤ尺Цら(« ochlocrate »)

      vraiment trop con , bien sur pour un genie comme toi c’ est evident ..
      Tout le monde est con sauf toi et ceux qui pênse comme toi ...

      c’ est l’ essence meme du dogme faschiste smiley


    • titi 25 janvier 01:49

      @ㄈϤ尺Цら(« ochlocrate »)

      « Mais bien sur , le covid ne s’ atrape que par le roulage de gamelle ... »
      J’ai dit « imager ». Si tu comprend pas le terme apprend à lire. 

      « un petit conseil , vend tes action , les gros actionnaire t’ attendrons pas tu va etre le pigeon de cette farce tout autant que nous ... « le premier de cordée » ... »
      Bien sûr.
      J’ai forcément des actions dans big pharma ;
      Avec mes 300 faux comptes sur AVOX.

      Sérieux : 

      1. Apprend à lire
      2. Suit une thérapie

       

    • titi 25 janvier 01:50

      @ㄈϤ尺Цら(« ochlocrate »)

      « l’ est l’ expression que P1000 ne peut jamais s’ eppemcher de lacher »
      Comme quoi, la vérité s’impose à tous.


    • Ouam Ouam 25 janvier 01:50

      @ㄈϤ尺Цら(« ochlocrate »)
      rhooh tu poste ce que je vois tout le temps ... chez moi sur paname

      ils onts raison ce gvt, sonts dans la bonne voie avec le couvre feu à 18h (plié de rire)
      A leur place...je le passerai de 18h a 16 heures direct
      comme ca il y aura encore plus de monde..
       
      et apres ils expliqueerons au mougeons que c’est eux les fautifs qui se regroupent sans distanciation sociale (lol) et que ...
      pour leur peine ils vnts en re re prendre pour 2 mois (voir 3)
      et sans « remise de peine » pour bonne conduite en plus smiley smiley

      Mdr, et dire qu’il y a des gugus qui onts veau-té pour ces guignols smiley


Réagir