lundi 21 mars 2011 - par j-p. bédol

Tir aux pigeons en Libye

Samedi 20 mars 2011, 17 h 45, première victoire de la France ou plutôt du Président français. Une victoire qu'il attendait depuis 4 ans. Peut-être même l'espérait-il tous les matins en se rasant.

Il ne s'agit bien sûr pas d'une victoire sur le chômage, sur la relance de l'économie ou du pouvoir d'achat des Français, pas non plus de l'arrêt de la pauvreté qui progresse dans notre pays depuis aussi 4 longues années ! Non, il s'agit tout simplement de la victoire de la glorieuse aviation française, l'une des meilleures du monde, qui aurait fait voler en 1 000 éclats un véhicule donné pour être des forces libyennes. Notre aviation a brillamment détruit avec succès et sans aucune perte pour elle, outre celle de la roquette tirée, un véhicule d'assauts ennemi, armé par le dictateur Kadhafi, et traîné en plein désert par 2 ou 3 bourricots affamés car en panne de moteur.
 
Enorme victoire pour le chef de nos armées, surtout à 24 heures des élections cantonales. Les députés et sénateurs de l'UMP peuvent être fiers d'avoir un tel patron.
 
Je tiens à rappeler que cette guerre est celle que la France voulait depuis des semaines, sous la férule de son Président. Pourtant notre pays n'était pas menacé, même pas par les fameux immigrés du français Claude Guéant qui l'empêcheraient d'être vraiment chez lui en France. 
 
Comme la guerre d'Irak avait été voulue par Bush et uniquement par lui. Le maître américain semble avoir fait un émule dans notre pays. Ce dernier disait déjà en 2002, 2003, 2004, 2005 et 2006 son admiration pour Georges W. Tous nous savons où cela a conduit la région autour de l'Irak. A des centaines de milliers de morts civils. A quelques dizaines de morts militaires. Toujours trop diront certains. Selon les informations d'aujourd'hui le nombre de morts civils est déjà important en Libye, tandis que les morts militaires se comptent en unité.
 
Pour entrer en guerre contre son ex-ami Kadhafi, et selon des sources proches du dossier, le Chef de l'Etat français aurait exigé des Anglais et des Américains, qu'ils le laissent entrer tout seul en premier, comme un grand qu'il est, dans la bataille contre le petit poucet puant. Le dictateur libyen. Cela a été fait samedi à 17 h 45.
 
Je ne sais pas vous, mais moi, je me sens mal à l'aise. Oh, pas qu'un ami tire sur son ancien ami, ce sont leurs affaires, mais en écoutant et lisant les faits à droite et à gauche, le Libyen semble aussi fort que Nicolas Sarkozy en communication. En effet, son armée ne serait composée selon les experts que de quelques milliers d'hommes, mal préparés bien que supérieurs aux insurgés. Il n'y aurait certainement pas des centaines de morts depuis le début de la révolte. Les informations nous le disent : 3 morts ici, 1 mort là, peut-être quelques-uns ailleurs. L'histoire le dira rapidement.
 
Je rappelle que les forces de l'ordre tunisiennes et égyptiennes ont tués des centaines de personnes et que nous n'avons rien fait et quasiment rien dit. Il est vrai que Ben Ali et Moubarak portés costumes cravates, Rolex et autres bling-bling, comme beaucoup de nos dirigeants.
 
Depuis 2007, notre pays sous la présidence de Nicolas Sarkozy paraît vouloir jouer au bœuf et à la grenouille avec les Américains. Intelligent qu'il est, Obama a saisi la perche tendue par le Président français et il entend sûrement en profiter demain pour lui demander de jouer au gendarme du monde avec lui et les Anglais. Comme Blair l'avait fait en Irak avec Bush.
 
La question est maintenant de savoir ce que fera notre chef va-t-en-guerre si demain Israël bombarde des Palestiniens de Gaza ? Si la Chine attaque son peuple du Tibet ? Si la Russie élimine quelques centaines de Tchéchènes ? Si Gbagbo le dictateur lance ses mercenaires contre le prédisent élu de Côte-d'Ivoire ?
 
Premier aussi à avoir reconnu le gouvernement des insurgés de Tripoli, Nicolas Sarkozy est aujourd'hui de fait le premier à être menacé par son ex-ami Kadhafi de représailles sanglantes et terroristes : avion qui saute en plein vol, bombe dans le métro, preuve du financement de la campagne de 2007, et bien d'autres catastrophes que l'imagination d'un malade mental pourrait ourdir contre celui qui l'a aimé puis trahi.
 
La première leçon que je tire de cette affaire de marketing géopolitique c'est que le vieil adage "garde de moi de mes ennemis, je me garderai de mes amis" est terriblement d'actualité. La seconde vient de Kadhafi lui-même : "la vengeance est un plat que se mange froid" et est proportionnelle à la grosseur du marteau qui a été utilisé par les infidèles pour écraser la mouche immonde qu'il était assurément.
 
 A cette heure-ci le déluge de feu continu de tomber sur la Libye et une invincible armada se positionne devant ses côtes.
 
Aucune porte de sortie n'étant laissée au dictateur, ce dernier va lutter jusqu'au bout. Qu'a-t-il à perdre ? Une fois venue la mort, il s'ouvre le paradis de sa croyance où l'attendent plus de vierges que sa toile de tente (la même que celle plantée il y a 3 ans dans les jardins de l'Elysée face aux fenêtres de son ami) n'en a jamais abritées. Alors, il ira selon moi, jusqu'au bout. Dès lors le compteur des morts civils a commencé sa course infernale.
 
Photo : wikipédia.


25 réactions


  • Taverne Taverne 21 mars 2011 10:52

    Est-ce en tant que membre de l’Association pour le Droit de Mourir dans la Dignité que vous prêchez la non assistance aux populations libyennes ?


    • NEPNI NEPNI 21 mars 2011 11:01

      Droit d’être maître en son pays, qu’avons nous fait qu’on quand la population (femmes enfants, hôpitaux...) à gaza se faisait bombarder ?

      Kadafi n’était plus assez aux ordres, comme Sadam, comme Kennedy. Mais comment vendre ça à l’opinion ?

      Armes de destructions massives ? euh non déjà fait....

      ah oui faire passer des rebelles pour des populations civiles + propagande habituelle.

      Le pire c’est que ça marche encore pour beaucoup se genre de grosses ficelles, enfin de moins en moins


    • globulos nilasse 21 mars 2011 11:36

      franchement taverne,c’est bas de dire ça. c’est plutot tout a l’honneur de l’auteur de faire partie d’une association comme celle la.


  • L'Auvergnat L’Auvergnat 21 mars 2011 10:53

    Sarko a vite fait de retourner sa veste.

    En effet, hier pour Kadhafi aujourd’hui il part en croisade contre !!!!!
    Hier contre le FN et aujourd’hui il s’apprête à signer un pacte avec le FN

    Quel drôle de président. Tout est bon dans le cochon !!!!!!


    • raymond 21 mars 2011 11:23

      C’est bien la première fois que je vote pour un de vos posts Philbrasov
      Petite ironnie de l’histoire (pour botul) c’est le dernier prix nobel de la paix qui attaque, amusant non ?  smiley


  • globulos nilasse 21 mars 2011 11:00

    en fait ,sarkozy a la même technique que les israéliens,avant des élections,il faut bombarder un pays faible. croyant que cela lui donnera une image a la général patton et des électeurs supplémentaires. démenti cuisant après ce premier tour des élections cantonales. 


  • Canine Canine 21 mars 2011 11:03

    La question est maintenant de savoir ce que fera notre chef va-t-en-guerre si demain Israël bombarde des Palestiniens de Gaza ? Si la Chine attaque son peuple du Tibet ? Si la Russie élimine quelques centaines de Tchéchènes ? Si Gbagbo le dictateur lance ses mercenaires contre le prédisent élu de Côte-d’Ivoire ?
    ----

    Israel a trop de puissance politiquement, et la Chine ou la Russie militairement, pour que la France (ou même l’Otan) fasse quoi que ce soit contre eux. Mais ce n’est pas parce qu’on a pas les moyens d’intervenir contre eux qu’il faut s’abstenir d’intervenir ailleurs.


  • paul 21 mars 2011 11:05

    Pour l’adage, rendons à Voltaire ce qui lui appartient : « gardez moi de mes amis, quant à mes ennemi je m’en charge »
    Un résumé de politique intérieure, bien vu par Chimilus :

     Sarkozy populaire (et ce n’est pas un rêve) | Rue89 
     
     


    • katalizeur 21 mars 2011 11:29

      @ kronfi

      bonjour....depuis quelques jours je n’arrete pas de vous plusser et de saluer votre positionnement dans cette affaire....

      au plaisir de lire et relire mon « ami »


  • j-p. bédol 21 mars 2011 11:23

    a Taverne

    vous voulez polémiquer. Est-ce que cette force internationale est faite vraiment pour portéger les faibles où ses propres interêts perso à nous occidentaux ?

    Soyez sérieux.


    • Taverne Taverne 21 mars 2011 11:37

      Dans votre article du 23 février, vous écrivez « nous voici acculés à un nouveau ridicule, celui d’être contraint au silence envers la barbarie libyenne. » Et aujourd’hui, vous protestez de l’intervention de l’ONU sur demande de la France ?

      Dans ce même article, vous dites  : « Décidément Nicolas Sarkozy a perdu la main. L’avait-il eue un jour ? N’ayant pas voulu se séparer de Michèle Alliot-Marie, il renoue avec sa peur de licencier un ministre, et plonge notre pays dans un recul historique de sa diplomatie au niveau mondial. »

      Aujourd’hui, notre diplomatie a sauvé la face et vous protestez ?


    • Canine Canine 21 mars 2011 11:45

      C’est l’effet Sarkozy. Il est tellement insupportable, que quoi qu’il fasse, c’est mal.


    • DG. DG. 21 mars 2011 11:49

      « Aujourd’hui, notre diplomatie a sauvé la face »

      pour dire ça, il faut voir le résultat final en Libye.


    • j-p. bédol 21 mars 2011 11:50

      Faut-il pour réduire au silence une merde mobiliser toutes les forces militaires du monde ?

      Entre le noir et le blanc n’y a-t-il pas bcp de gris possibles ?

      La riposte est-elle proportionnée à l’agression du peuple libyen ?

      Non, SARKOZY veut chercher à briller en prenant la meme décision qu’aurait prise un enfant capricieux et coléreux. N’est-il pas ?


    • Taverne Taverne 21 mars 2011 11:57

      Vous accusez donc l’ONU d’avoir pris « la même décision qu’aurait prise un enfant capricieux et coléreux »... Puisque c’est l’ONU qui décide et dirige l’opération.


    • Canine Canine 21 mars 2011 12:04

      C’est aussi l’effet Sarkozy, même quand c’est pas lui qui décide, c’est quand même sa faute.


  • Alicia fFrance aliciabx 21 mars 2011 12:15

    Si nous ne soutenons pas le printemps arabe, nous nous rendons complices des dictatures. Peu importe de cékikalagrosse et si ma tante en avait...

    Résolution 1973 de l’ONU-La France en Libye : « Va, je ne te hais point »
    http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/resolution-1973-de-l-onu-la-france-90961

    • goc goc 21 mars 2011 12:47

      Si nous ne soutenons pas le printemps arabe, nous nous rendons complices des dictatures. Peu importe de cékikalagrosse et si ma tante en avait...

      sauf si tout cela n’est qu’un prétexte savamment orchestré.

      N’oubliez pas les prétendues réticences de la coalition qui n’ont eu pour seul effet que de se retrouver devant une situation extrême.

      Pour moi ils ont fait exprès d’attendre que cela devienne dramatique pour justifier leur intervention
      et franchement des gens qui fabriquent un prétexte, doivent forcement nous cacher quelque chose de peu recommandable.


  • Hadj Ahmed 21 mars 2011 12:51

    Beaucoup d’inconnues.

    D’abord ce qui a motivé le haut-le cœur général, les milliers de morts parmi les civils, dont les 2000 annoncés par le médecin français rapatrié. Que devient ce médecin au fait ? Et où sont les 6000 sépultures ?

    Réalité ou propagande puante ? Et dans ce dernier cas, la multiplication s’est-elle faite par dix ou par cent ?

    Ensuite une réalité bien tangible celle là, les fameux discours du leader de mes deux il y a bien sur eu celui des « rats pouilleux » aux débuts mais il y a surtout eu celui destiné au peuple de Benghazi la veille des frappes avec des menaces très claires : ‘Jetez les armes et cassez-vous et vous serez amnistiés (sic), restez ou gardez vos armes et nous irons vous chercher jusque dans les armoires…’.
    Enfin, une autre réalité pour ma pomme : Que ces attaques aient réduit la capacité de nuisance de Kadhafi et de son fils est avéré et ce n’est pas moi qui m’en plaindrai en revanche, le mandat de l’ONU n’a jamais demandé de neutraliser -pour de bon- l’armée libyenne ainsi que la totalité de ses défenses déjà maigres, ni de faire appareiller depuis la Belgique et d’ailleurs des bâtiments destinés à en croire les propres responsables belges à gérer l’après… pour que tout ceci n’ait pas été vain (re-sic)

    Et pourquoi ne pas avoir ciblé directement le dictateur pour que tout ceci s’arrête ? Est-ce à dire que vous ne voulez surtout pas que ça s’arrête, pas trop vite en tout cas ?

    Et questi crois missié bish que c’est le pays à ta mère ici ?

    Plus ça va et plus il est clair que Kadhaf comme son peuple ils s’en tapent et qu’ils ont simplement décidé de désarmer complètement la Libye puis de faire achever le sale boulot par les milices de l’Est sans envoyer un seul de leurs soldats, tout bénéf, un ennemi en moins, mais surtout un pays entier à reconstruire – sans la Chine comme concurrent pour changer -, des industries entières relancées en occident, à minima un contrat de rafales, évidemment le pétrole sous bonne garde pour longtemps etc etc

    Le tir au pigeons du titre est ... sans commentaires


  • Yvance77 21 mars 2011 12:53

    Salut,

    Dès qu’un leader occidental est, en mal dans les sondages et en passe de perdre la grosse élection qui suit, il déclenche une guerre.

    Bush, Blair, Sarko ... ont tous ce point commun.


  • dadou541 21 mars 2011 16:18

    Quel plagiat de textes sans aucune analyse fondée.
    A l’auteur : vous dîtes « Selon les informations d’aujourd’hui le nombre de morts civils est déjà important en Libye »
    Merci de préciser la source d’information


    • j-p. bédol 21 mars 2011 16:36

      Ecoutez ts les médias. Les bombes ont tjs, de tous les temps, à toutes les époques, quel que soit le pays, quel que soit le dirigeant, tjs tué plus d’innocents que de coupables.

      quant au plagiat ? quand vous aurez écrit et publié autant de lignes que moi vous pourrez parler. Alors au boulot.


    • titi 21 mars 2011 17:39

      Bah je croyais que les médias mentaient tout le temps.

      Faut savoir. Faut les écouter ou pas les médias ?


  • dadou541 22 mars 2011 08:40

    Si vos articles sont de l’accabit de celui-ci, je préfère m’en passer.
    Mettre en parallèle l’intervention en Libye à celle de L’Irak prouve que l’auteur ne connait rien au sujet. Gentiment je lui conseille de retourner à sa plomberie domaine où il semble plus compétent au vu de son CV


    • j-p. bédol 23 mars 2011 00:09

      La critique est facile. Libye / Irak on verra !

      Quelle est votre compétence ? Ds l’attente de lire l’un de vos articles, à +.


Réagir