mercredi 28 mai 2014 - par C BARRATIER

Trahison du contribuable, destruction de la démocratie

Les actuels partis de pouvoir sont et seront encore battus. Ils ont augmenté la dette publique et les inégalités, n’ont pas tenu leurs promesses vis-à-vis des personnes âgées, ni vis-à-vis de l’école publique, ils ont fait autre chose que servir la population. ..Mais ils se sont servis et même gavés. Et ne répondent même pas à nos courriers citoyens

Voir en table des news :

« Nouveau gouvernement : stop au gaspi et aux illégalités « 

http://chessy2008.free.fr/news/news.php?id=214

Nos élus ont donc utilisé l’argent du pays pour augmenter et multiplier leurs indemnités, leur couverture en cas de non élection (5 ans de salaire, combien pour les autres chômeurs ? ). Ils se sont offert des systèmes de retraite scandaleux par rapport aux autres salariés. Dernière avancée pour eux, les indemnités des élus locaux supportent une cotisation pour la sécurité sociale..payée totalement par la collectivité territoriale, c'est-à-dire le contribuable, alors que tous les autres salariés cotisent sur leurs propres deniers. Signé HOLLANDE.

Le « cinéma » des regroupements de communes ne diminue en rien le nombre d’indemnités versées ! Mieux, des non réélus « touchent » dans des organismes financés par le contribuable qui font le « travail » qui serait dû par les élus (dans l’assainissement, la distribution électrique par exemple). Tout cela par copinage et pas par utilité technique.

Les élus de tout niveau et de tous bords ne cessent de répéter qu’ils ont des frais (vous n’en avez pas, vous , lecteur ?) et que pour qu’ils soient honnêtes il faut les arroser assez pour qu’ils ne soient pas tentés par des offres les conduisant à la prise illégale d’intérêt. Un comble ! Ils commencent donc par la prise personnelle d’intérêt en se votant des avantages à l’infini. Ce qu’ils ne disent pas c’est qu’ils n’en ont jamais assez et que ce qu’ils se votent comme base de leur auto gavage les incite à cumuler encore et toujours. La France des « affaires » illustre le degré de corruption de ces gens là. L’Italie a sa mafia, la France a la sienne, des élus parfois poursuivis, parfois condamnés, puis toujours réélus ! Ils sont les meilleurs dans le genre.

Pourquoi aux commandes ne généralisent pas leur système de retraite qu’ils trouvent excellent (durée de cotisation, sommes garanties) pour eux seulement car ce serait trop cher.

Il faut les nourrir, d’où les somptueux restaurants des ministres introuvables dans les autres pays.

Il faut les transporter, d’où les indemnités kilométriques ou (et) la voiture de fonction et même le jet de luxe.

Il a fallu payer leurs secrétariats, et même donner des milliards pour la jolie « réserve parlementaire » qui fait que chaque élu, chaque ministre, a une enveloppe considérable à distribuer comme il veut et sans avoir de compte à rendre, même et surtout pas au contribuable qui fournit les fonds. Ainsi une partie de ses cadeaux nullement désintéressés lui est fournie.

Le mensonge, la triche, le détournement, ne sont pas rares chez ces gens là. Quand SARKOZY se fait rattraper et que l’UMP doit rembourser à l’état comment fait il ? L’UMP lance un appel à ses riches amis qui font un chèque. Don au parti. 66 % de la somme donnée sont déduits de l’impôt sur le revenu du donneur. Finalement c’est l’état qui paie ce qu’on lui rembourse. Cet te loi scélérate de déduction fiscale (qui ne profite qu’aux imposables) est sans doute l’occasion des plus grands détournements de fonds ! Ce sont les élus de tous bords intéressés à ‘affaire qui ont fait cette loi, devinez pour qui ?

Mensonge, malhonnêteté d’un grand nombre aboutissent à l’alourdissement insupportable de l’impôt et à la ruine de la nation, dépecée, spoliée. Et que prétendent ils ? Qu’ils aiment le pays qu’ils pillent pourtant à leur seul profit.

Les lois sont faites pour qu’un profiteur s’en saisisse. Dans ma commune, comme dans des centaines d’autres, la loi sur la parité pour les élections municipales a ainsi été légalement violée.

 Voici une petite histoire édifiante à Chessy les Mines.

Une première liste électorale était celle des sortants. Une seconde liste est apparue au dernier moment, « s’affirmant apolitique, indépendante des religions, pluraliste », avec comme corpus principal des parents d’élèves de l’ école catholique (huit) et deux de l’école publique(l’école privée accueille 38 enfants de la commune, l’école publique 225.) Cela n’était pas dit. Liste qui sera battue, avec seulement 2 sièges sur 19 pourvus.

Stupeur de quelques habitants de ma commune, Chessy les Mines, qui reçoivent quelques jours avant le premier et unique tour un mail de soutien de la seconde liste par le PCD (parti chrétien démocrate) fondé par Madame BOUTIN, pour combattre la mariage pour tous, l’égalité hommes femmes, dans des manifestations réussies à PARIS avec en effet des cars et TGV de LYON. Ce mail soutient une liste dès lors que l’un de ses adhérents en fait partie.

« Le 17 mars 2014 14:32, PCD Rhône <pcdrhone@gmail.com> a écrit :

Chers amis du PCD69,

Les 23 et 30 mars, nous choisirons nos maires et conseillers municipaux. Ces élections sont d’une importance capitale pour le PCD. Il est en effet indispensable que notre parti ait plus d’élus, afin de poursuivre son développement et de peser davantage sur l’échiquier politique.

Vous trouverez ci-dessous l’ensemble des communes du département où le PCD69 présente des candidats ou accorde son investiture à une liste.

Pour nous aider, votez pour ces listes et faites voter pour elles ! Vous connaissez certainement des personnes qui votent dans ces communes, merci de fait suivre très largement ce mail.

 

- Bron : Liste « Un avenir pour Bron » (tête de liste : Yann COMPAN)
- Charbonnières-les-Bains : Liste « Charbonnières comme nous l’aimons » (tête de liste : Laurent SAUZAY)
- Chessy-les-Mines : Liste « Chessy source de projets » (tête de liste : Gilbert MARTINEZ)
- Civrieux d’Azergues : Liste « Redonnons un cœur au village » (tête de liste : Marie-Pierre TEYSSIER)
- Dardilly : Liste « J’aime Dardilly » (tête de liste : Jean-Yves DELOSTE)
- Ecully : Liste « En confiance pour Ecully » (tête de liste : Yves-Marie UHLRICH)
- Lyon 5e : Liste « Génération Lyon 5e » (tête de liste : Michel HAVARD)
- Marcy l’Etoile : Liste « Marcy l’Etoile une ambition » (tête de liste : Joël PIEGAY)
- Meyzieu : Liste « Fiers d’être majolans » (tête de liste : Michel FORISSIER)
- Vénissieux : Liste « Osons le bon sens pour Vénissieux » (tête de liste : Christophe GIRARD)
- Vourles : Liste « Chapeau Vourles » (tête de liste : Marc-Yvan TEYSSIER)

Nous restons à votre disposition pour de plus amples renseignements.

Bien à vous,

Marc-Yvan TEYSSIER, président PCD69
Olivier PIRRA, délégué PCD69 »

 

Je continue ma significative anecdote : PCD voit apparemment la famille avec la femme à la maison, comme dans les pays islamistes.

Et voilà que, dans ma commune, CHESSY, la liste Source de projets n’a eu que deux sièges, un homme, une femme. Aussitôt la femme a démissionné. La loi dit que dans ce cas le suivant est déclaré élu, un homme en l’occurrence. Avant la démission connue, des personnes bien informées avaient annoncé ce qui s’est effectivement produit : le 3 ème de la liste, au lieu de démissionner à son tour pour laisser la place à la candidate suivante dans sa liste, a, sans vergogne, pris le poste. Ainsi, combattue par une frange de la population qui n’imagine pas la moindre égalité hommes femmes, la parité a sauté…Dans des dizaines de communes et avec tous les partis, il en a été de même en faveur des hommes.

 Trahison de femmes élues, qui ont trompé l’électeur car la chose était apparemment organisée, aucun fait nouveau dans ma commune ne justifiait cette démission de la numéro 2 de la seconde liste.

 

La loi est récente, elle a été faite pour que cela soit possible. La Ministre socialiste qui ne donne aucune explication mais « botte en touche » a voulu cette parité amputée, malgré un discours mensonger d’égalité. C’est cela nos élus.

Les Français ne les croient plus, la démocratie est en crise, et je ne pense pas que le FN, le parti montant , soit plus honnête que les partis traditionnels de pouvoir en France.

Je termine en citant un texte ancien qui n’a pas pris une ride :

« Elus aux contribuables : Votre argent nous intéresse personnellement »

 

http://chessy2008.free.fr/news/news.php?id=223

 

 

   


29 réactions


  • claude-michel claude-michel 28 mai 2014 08:36

    Votre article commence bien...mais fini en eau de boudin.. ?
    1/2 point.. !


  • Spartacus Spartacus 28 mai 2014 08:56

    Bravo Barratier, il y a 2 ans vous n’auriez jamais écrit qu’un régime spécial de retraite était un scandale. 

    Encore un effort pour admettre que tous les « régimes spéciaux » sont un concept de l’inégalité.
    Vous commencez a comprendre que le socialisme (interventionnisme) n’est qu’une machine a créer des exceptions ? 
    Que les exceptions à la règle générale sont toujours détournées par des groupes d’intérêt ?
    Chaque exception interventionniste à la règle crée une inégalité « cachée ».

    La parité est une exception à la règle générale, comme toute loi interventionniste elle est détournée. 
    Qu’une femme soit élue « parce qu’elle est femme » est une atteinte à l’égalité des sexes.
    Moralité vous avez dans les conseils municipaux de nombreuses femmes qui font « acte de sièger » pour le simple fait d’être une femme, prenant la place d’un homme qui aurait été plus impliqué.
    L’égalité, c’est tout sauf le socialisme ! 
    Le socialisme n’est qu’une machine a favoriser les groupes d’intérêts.

    •  C BARRATIER C BARRATIER 28 mai 2014 09:55

      Spartacus, je n’aurais pas parlé de scandale pour un régime spécial au temps où les politiques nous menaient en bateau pour dresser les retraités d’un régime cotre les autres. Par contre, s’agissant du régime fonction publique présenté comme privilégié, je demandais qu’il soit généralisé puisqu’il était si bien (plus de complémentaire, pas de retraite « chapeau » payée par l’employeur) une seule retraite de base, même nombre d’annuités, mêmes compensations pour enfants, même éventail de revenus du retraité, reversion accordée dans tous les cas, etc)

      Ma demande actuelle est que tout le monde bénéficie du régime des sénateurs (droit de surcotiser avec participation de l’état, droit à la retraite avec le même nombre d’annuités, payée immédiatement quel que soit l’âge)
      Bref, des politiques justes plutôt que dresser les gens les uns contre les autres mettraient tout le monde au même régime, celui de élus, et nous reprendrions notre majorité monétaire en battant monnaie à nouveau pour fabriquer les billets de la banque de France .nécessaires !

    • bourrico6 28 mai 2014 12:00
      L’égalité, c’est tout sauf le socialisme !

      L’égalité, c’est le crédo de la droite et du patronat, n’est ce pas Spartabuse ?

      Le socialisme n’est qu’une machine a favoriser les groupes d’intérêts.

      Car les autres ne favorisent pas le leur, la droite et ses patrons encore moins.

      Mentir, mentir, mentir, encore mentir, et toujours mentir, tu ne sais faire que ça.
      T’es arguments sont à chier car ils ne sont pas l’exclusivité des socialos, contrairement à ce que tes discours laissent entendre.

      T’as vraiment de la merde dans la tête, et une cuvette en guise de crâne.


    • bourrico6 28 mai 2014 12:04

      Vous commencez a comprendre que le socialisme (interventionnisme) n’est qu’une machine a créer des exceptions ?

      Oui, tu préfères pouvoir agir à la guise, c’est ça qui te gène dans « l’interventionisme », c’est de pas pouvoir jouer au seigneur et roi en faisant ce que tu veux, comme tu veux.
      pour le reste, tes faibles capacités intellectuelles n’incitent pas à parler avec toi, mais vraiment pas.

      T’as qu’a voir les deux citation au dessus, ce que tu écris est faux, stupide et n’a aucun sens.


    • Spartacus Spartacus 28 mai 2014 12:47

      @Barratier

      Que vous faites dans l’hypocrisie et la mauvaise foix !

      Voir la paille dans l’oeuil du voisin mais pas la sienne.

      Comment voulez vous apprendre a nager aux autres quand vous savez pas nager ? Comment pouvez vous dénoncer des gens du club des privilégiés en droits sociaux quand vous faites partie du club ? 

      Comme si les droits sociaux de la fonction publique n’étaient pas des privilèges.

      -Vous payez des cotisations retraite ? Non ! Privilège.....Allez voir dans tous les pays qui nous entourent si les gens de la fonction publique ne payent pas.
      Vous payez des cotisations santé identiques que l’ouvrier du privé ? Non ! Privilège...
      -Vous payer un régime de retraite en équilibre dont les recettes égalent les dépenses ? Non ! Privilège..
      -Vous cotisez sur les avantages en nature comme la sécurité de l’emploi comme le commercial qui paye de la CSG sur son véhicule de travail ? Non ! Privilège..
      -On calcule votre retraite sur 25 ans ou sur une assiette 50 fois moindre de 6 mois ? Privilège..
      -Votre âge légal d’ouverture des droits est de 55 ans, pourquoi pas comme les autres à 62,5 ? Privilège..
      -Vous partez bien avec  à 75% du dernier traitement indiciaire brut non plafonné ? Pour les salariés du privé, la pension est égale est à 50% du salaire annuel moyen limité au plafond de Sécurité Sociale. Privilège..
      -Vous avez fait l’école normale pour être instituteur ? Période comptée pour votre retraite. 
      -Vous croyez que les ouvrier on compte leur temps d’école dans leurs droits ? Privilège..
      -Vos primes, supplément familial de traitement, indemnité de résidence, indemnités de fonctions, heures supplémentaires, indemnités de qualification acquises, avantages en nature, intéressement, les indemnités de jury, les indemnités de garantie individuelle du pouvoir d’achat, les primes de vie chère et l’indexation pour l’outre-mer, et les astreintes ne supportent pas de charges sociales. Au nom de quoi ces revenus ne sont pas cotisés ? Privilège..

      Vous devriez mourir de honte a vivre dans le déni.
      Etes vous intellectuellement capable de vous avouer à vous même et aux autres que vous êtes un privilégié ? 
      Et si oui l’admettre sans dire oui mais moins que x ou y ?
      Alors êtes vous capable de regarder en face le concept de l’injustice, le statut.

    • Spartacus Spartacus 28 mai 2014 12:48

      oups !

      1ere ligne lire cotisations « chomage »

    •  C BARRATIER C BARRATIER 28 mai 2014 13:58

      Oui Spartacus, mais pourquoi n’êtes vous pas favorable à donner à tout le monde le régime que vous trouvez meilleur de la fonction publique ? Vous ne savez pas tout : les fonctionnaires cotisent, dans la généralisation du système il faudrait que le privé cesse de payer les mutuelles de leurs salariés, puisque l’Etat ne les paie pas pour les siens.

      Attention de ne pas vous inscrite dans la liste des manipulateurs de service soutenus par les politiques :

      Retraites, manipulateurs de service, compensations

      http://chessy2008.free.fr/news/news.php?id=144


      Les écoles normales furent le seul moyen pour l’Etat de trouver des instituteurs formés, c’était très bien, mais les bénéficiaires nombreux abandonnèrent, ils pouvaient être embauchés partout au double ou au triple de ce qu’ils gagnaient en étant instits.Dommage, car la formation était parfaite pour la réussite des élèves.
      SARKOZY a été une exception dans cette histoire : il a supprimé toute formation des instituteurs. On connaît les résultats.Son prédécesseur avait entamé la destruction en remplaçant les écoles normales par les IUFM, une idée absurde du socialiste prof d’université BANCEL qui voulait faire des instituteurs des universitaires sans rien connaître au métier.Mais le pompon revient à SARKO.
      Pourquoi à votre avis avec ces retraites mirobolantes ne trouve - t- on plus d’enseignants alors qu’il y a tant de diplômés chômeurs ? Pourquoi ceux qui sont en place s’en vont ils massivement ? Si la crise cesse et le boulot revient, ils seront des milliers à sauter sur les emplois offerts et donc d’autres systèmes de retraite !

    • Spartacus Spartacus 28 mai 2014 14:45

      @Baratier

      Raser gratis ! Démagogie !
      Surtout que la part cachée des privilège sociaux est responsable du principal de la dette..
      Se cacher derrière une proposition impossible a réaliser pour se dédouaner de ne pas avouer ses privilèges reste de l’hypocrisie. 
      ************
      Baratier, personnellement je suis libéral. C’est a dire que je suis pour l’égalité en droit la plus stricte, et la liberté dans une égalité stricte des droits.

      Pour l’éducation, il ne faut pas confondre causes et conséquences...
      La métallurgie technique offre des salaires mirobolants pour des qualifiés et a pourtant le même problème de recrutement que l’enseignement. La métallurgie a en plus les moyens avec la valeur ajoutée de moduler ses offres d’emplois pour s’offrir les meilleurs.
      Enseignement comme métallurgie, dans les 2 cas il faut un diplôme BAC+5. 
      A ce niveau de diplôme, c’est le candidat qui choisit là ou il veut être. L’image compte plus que les avantages ou la rémunération. Dans les 2 cas l’image n’est pas valorisante. Personne n’a envie de se voire prof à Sarcelle ou métallurgiste.

      Quand aux départs, il faut peut être chercher sur la mainmise syndicale prosélytique des mutations. 

      C’est dur de dire qu’on est un privilégié ? 

    •  C BARRATIER C BARRATIER 28 mai 2014 14:59

      Retraites, faut pas botter en touche Spartacus. Ceux qui refusent la généralisation d’un système le font par intérêt personnel, pas sur des principes. Des calculs ont été faits, l’alignement général sur le régime fonction publique serait bénéfique pour les petites retraites, catastrophique pour les plus grosses et surtout ce qui tourne autour, la retraite chapeau faite par l’entreprise.Car les nantis du régime général acceptent mal le plafonnement..

      Quant aux politiques qui n’en ont pas voulu ils ont su évoquer le déficit public qu’ils avaient creusé par leurs gaspillages. Mais ils n’ont rien prouvé. Ils sont dans la masse de ceux qui n’ont pas voulu l’indépendance financière de la France et lui ont désormais refusé de pouvoir battre monnaie, dévaluer...Ils ont ruiné notre économie et en se remplissant les poches prétendent qu’ils la sauvent. RDV dans note désert avant peu !

    •  C BARRATIER C BARRATIER 28 mai 2014 20:20

      Spartacus, dans le conseil municipal élu en 2008 dans ma commune, les femmes ont toutes bossé, et parmi les hommes, 4 ne venaient presque jamais, 3 ne faisaient rien, et ces 3 là se sont présentés à nouveau dans la liste dont je parle en fin d’article, un seul fut élu, le second aussi grâce à la femme qui était la seconde et dernière élue de leur liste et qui lui a laissé sa place. Cette année, pour le moment, avec la parité, les femmes plus ,nombreuses s’investissent toutes.

      La France, l’Europe sont gouvernées par des hommes, résultat minable. Pardon, en Allemagne c’est une femme qui gouverne...Pas si mal pour son pays.

    • Spartacus Spartacus 28 mai 2014 20:52

      Vous êtes un pur produit socialiste. Nier que vous êtes un privilégié tout en dénonçant les privilèges des autres. 

      Donc en étant exonéré comme fonctionnaire des cotisations chômage, vous indiquez que votre caste y trouve un intérêt personnel selon le même raisonnement que sur la retraite.
      Que c’est dur d’avouer qu’on est un privilégié ? N’est ce pas ?
      Comme tout bon socialiste vous vous croyez dans le camp du bien, mais avouer que vous faite partie du clan des profiteurs, c’est avouer que vous n’êtes pas dans le camp du bien.

      Au moins je suis en accord avec vous sur la prochaine faillite de France, mais pas avec la même analyse des causes. 
      Pour moi les causes sont l’éducation nationale qui est une succursale de profs doctrinaires qui impose son prosélytisme socialiste a la nation. 

      Alors vous pouvez vous écrire que vous êtes un privilégié ?
      J’aimerait voir si vous avez le courage de reconnaître ou un individu étroit d’esprit.

    •  C BARRATIER C BARRATIER 28 mai 2014 22:03

      Spartacus, oui je trouve votre esprit étroit, mais ce ne doit pas être votre faute, c’est plutôt votre éducation probablement.Mais je ne vous l’aurais pas dit si vous ne l’aviez pas suggéré. Je voudrais bien vous dire que je suis socialiste, si cela vous plait tant, mais il se trouve que je je n’ai aucune confiance à ce parti de menteurs comme les autres, ceux là je les connais depuis longtemps, depuis la lâcheté de Guy Mollet sur l’Algérie. Je pense sincèrement que si je m’engageais dans un parti, je me ferais virer, car je suis très rebelle et indépendant. Je vois les partis comme je le dis dans cet article, et je ne saurais choisir entre eux, ils ont fait leurs preuves, je veux dire de leur incapacité et de leur trahison.

      Je ne mets pas tous les hommes politiques dans le même sac.J’ai beaucoup apprécié DE GAULLE, MENDES FRANCE. 
      Je ne sais que vous dire sur les privilèges, qui étaient des prétendus droits acquis de père en fils, et j’ai toujours aimé la nuit du 4 août. J’ai eu comme tous les gens de mon âge des choix à faire, du boulot souvent dur mais passionnant. j’ai beaucoup reçu des autres, et je continue à donner tout ce que je peux dans un immense bénévolat, presque quotidien. J’aime le travail, j’y ai toujours réussi pleinement, je ne pourrais pas m’en passer et c’est peut être un privilège de pouvoir bosser bénévolement sans risque de chômage, la demande s’amplifie. Si cela est un privilège, un bonheur, je n’avouerai pas que je suis un privilégié pour autant, le mot avouer est impropre.Mais il s’agit de bien plus d’un privilège, c’est un épanouissement. J’ai eu pour aller dans votre sens le privilège de travailler dans un super conseil municipal, mais sans aucune indemnité, je n’en ai d’ailleurs aucun besoin, m’étant toujours contenté de ce que j’avais. Mes enfants ont bien réussi, bosseurs aussi, très épanouis dans leur cellule familiale et énormément dans leur groupe de travail ou de loisirs. Je pense que ce que vous appelez privilège est la réussite obtenue avec le temps. Auriez vous l’amertume des gens qui échouent tout et en veulent aux autres de ce fait ? Dans ce cas, je ne peux que vous plaindre...Essayez de devenir un peu plus poli si vous en êtes capable. Cela vous sera utile dans les forums et peut être dans la vie.

    •  C BARRATIER C BARRATIER 28 mai 2014 22:07

      J’oubliais, vous ne le savez pas, les fonctionnaires paient une cotisation chômage de solidarité depuis une trentaine d’années. Dans mon syndicat quand c’est arrivé, nous étions pour à 100%.



    • Spartacus Spartacus 28 mai 2014 23:25
      Je dirige des PME que j’ai créé, dans ma vie j’ai réalisé plusieurs cessions de mes PME que j’ai créé et qui m’ont rapporté, et je n’ai aucune honte a dire que aujourd’hui j’ai le privilège d’être à l’abris du besoin, et le privilège d’être libre, et d’avoir gagné le libre arbitre. 
      Assumer ses privilèges c’est donc faisable ! 
      *****
      Tout un laïus pour se cacher derrière son petit doigt et ne pas admettre qu’on est un privilégié du social. Je ne vous demande pas si votre poste vous apporte un confort intellectuel, je vous demande d’admettre que vous êtes un privilégié en droit social !

      Effrayant a quel point c’est le cynisme et l’hypocrisie, et des circonvolutions sémantiques pour ne pas dire une vérité tellement évidente.

      Quand à la cotisation de « solidarité » elle est de 1%. Elle ne parvient pas à l’assurance chômage. Par contre l’assurance chômage du privé prend en charge par solidarité (sans recettes) les démissionnaires (sur dossier) de l’état. 

      Donc quand on goutte aux privilèges sociaux, on n’est pas capable de l’admettre ?
      Vous rendez vous compte du ridicule de cette posture du déni de l’évidence ?
      C’est un sentiment de culpabilité de le dire ? De honte ?  C’est la réalité qui rejoint la caricature.

      C’est donc impossible pour un fonctionnaire qui profite de droits sociaux différenciés d’assumer et dire clairement qu’il est un privilégié du social ? 

  • Bergegoviers Bergegoviers 28 mai 2014 09:29

    Vous omettez, probablement par inconscience endoctrinée à l’étatisme, le fond du problème : le principe même de l’impôt, qui consiste pour le peuple à accepter qu’une caste de privilégiés lui vole, sous la menace, une partie de ses biens, chaque année et à une date précise, pour en faire ce qu’elle veut.


    Caste par définition au-dessus des lois puisque si le peuple fait pareil elle le condamnera pour vol.

    Avant de vous plaindre que l’argent qui vous est extorqué n’est pas utilisé à bon escient, vous devriez vous demander pourquoi vous êtes convaincu qu’il est légitime que vous le donniez.





    •  C BARRATIER C BARRATIER 28 mai 2014 17:46

      Il est légitime de payer des impôts, mais il est anormal que les citoyens soient si peu vigilants quant à son utilisation. ça vient cependant.

      Je n’oserais pas utiliser le macadam public si je ne l’avais pas en partie payé, le téléphone et l’electricité me manqueraient si l’état n’avais pas mis cela en place, je n’aurais pas pu construire une classe et payer des enseignants pour mes enfants dans le primaire, le secondaire, le supérieur ! J’utilise l’égout municipal construit avec mes impôts et l’eau du robinet...mon compteur est municipal, encore mes impôts. J’utilise hélas l’hôpital parfaois, sans les impôts il n’y aurait pas d’hôpital, j’aime la télé avec la TNT publique(nos impôts)...

  • Alpo47 Alpo47 28 mai 2014 09:32

    Et oui, le système en place permet à un parti (ici l’UMP) de tricher et de facturer cela aux contribuables floués.

    Elle est pas belle la vie politique ?


  • leypanou 28 mai 2014 11:57

    @auteur :

    Tout ce que vous écrivez là est vrai, c’est pour çà que le citoyen doit réagir et ne pas se contenter de maudire toute la classe politique dans son coin.

    Sur ce point, l’association anticor a raison : elle cherche à agir dès que possible. Mais, si on veut vraiment changer le fond des choses, il faut le faire au niveau politique, des structures, des institutions car sinon les résultats obtenus sont vite limités. Et cela est une autre paire de manches car ceux qui sont actuellement au pouvoir ou les autres qui l’ont été auparavant ont autrement plus de moyen que vous pour que vous y arriviez.

    Quand le gouvernement UMP voulait mettre fin aux régimes spéciaux, il se garde bien de penser au régime spécial des députés et sénateurs. C’est seulement valable pour les cheminots et autres. Voilà toute l’astuce.


    •  C BARRATIER C BARRATIER 28 mai 2014 13:21

      j’aimerais bien Anticor et j’ai failli y adhérer, mais je n’adhère pas à leur ambition politique, je m’en tiens à la transparence totale. Profiter des abus pour prendre la place de leurs auteurs est suspect de mon point de vue. La révolution a aboli les privilèges des aristocrates pour les donner à leurs successeurs ! Je ne choisis pas entre les profiteurs.


  • Le printemps arrive Le printemps arrive 28 mai 2014 13:55

    Destruction de la démocratie !!!

    Ah bon , nous sommes en démocratie ? c’est le peuple qui décide de son destin parce qu’il a le pouvoir ?

    Démocratie virtuelle... et non pas réelle.

    Comment peut-on détruire quelque-chose qui n’existe pas ?

    Cher et aimable auteur, retrouvons le vrai sens des mots pour retrouver le vrai sens de nos existences.


  • soi même 28 mai 2014 19:38

    Soyons lucides, depuis Mitterrand, nous assistons à l’accélération du sabordage de la République !
    Il y a des antécédents qui remonte à Pompidou et Giscard, mais ils n’ont pas l’ampleur que cela prit avec Mitterrand et Maastricht, Sarkozy et Lisbonne.
    Sous Hollande, nous allons vivre le découpage de charcutier des Régions et des département Français, tous les motifs vont êtres évoquer, régionalisme linguistique, communautarisme,synergie économique, et bien tout cela est du flanc, tout cela est crée artificiellement en vue du traité Transatlantique qui à besoin que tous les repaires géo-historiques soient cassées.
    Et cela ne concerne pas seulement la France, c’est l’ensemble des pays Européens sauf l’Allemagne bien sûr !

    Et que va faire le FN, et bien rien, ils ont signes les accorts préalables des négociations du Traité.

    Ceux qui ont votés le FN vont se retrouver doublement cocus , et bien que grand bien leur face, à ses couillions qui bande pour notre Walkyrie national !


  • Emmanuel Glais 28 mai 2014 20:10

    Le FN vient de faire démmissioner la n°2 de sa liste dans l’Ouest aux Européennes pour faire passer un monsieur....


  • julius 1ER 28 mai 2014 23:34

    Les Français ne les croient plus, la démocratie est en crise, et je ne pense pas que le FN, le parti montant , soit plus honnête que les partis traditionnels de pouvoir en France.

    @l’auteur,
    c’est sûr que le FN ne propose rien de nouveau, il va se couler dans le moule et profiter de tous les avantages inhérent à la fonction du système républicain...il a déjà commencé avec
    le parlement européen où il va bien profiter du système alors qu’il se la joue anti-système...
    si çà ce n’est pas le comble de la duplicité, je n’y connais vraiment rien......je crois que ce parti sera pire que les autres car il ne se donne même pas l’apparence ni même l’illusion d’être un parti démocratique............

  • elpepe elpepe 30 mai 2014 03:31

    Mon avis est simple il n’y a pas un seul humain d’honnete sur cette planete, tout le monde y est beau ou gentil devant les cameras et avec l’argent des autres, Maintenant proposez a un humain un billet de 100 euros a la condition d’eradiquer la moitie de la planete, et il nous resterait plus que l’hemisphere sud pour vivre, comme des batraciens.
    Dans l’etat de delabrement actuel de la France, etre fonctionnaire est un grand privilige, maintenant a l’epoque des 30 glorieuses, la situation etait inverse, les circonstances creent le statut. Maintenant la France va s’effondrer car trop de fonctionnaire, de black, d’elus, de politiciens, de patrons debiles, aucune n’etant honnete, tous essayant de survivre, ou tirer son epingle du jeu. On va mourir en final et on le merite bien car on ne merite pas cette societe beaucoup trop evoluee pour nos cerveaux degeneres.


  •  C BARRATIER C BARRATIER 30 mai 2014 10:29

    Je partage, l’effondrement constatable est bien là, mais les gens honnêtes aussi qui le subissent, il est impossible de dresser la liste des pillards,mais on peut regarder l’évolution des fortunes. Le citoyen commet la grande faute quotidienne de ne pas surveiller ses élus, mais je pense que cela ne suffirait pas. 


Réagir