vendredi 11 mars 2022 - par yvesduc

Ukraine : pourquoi je suis agnostique

Les médias ne racontent que la moitié de l’histoire. Voici l’autre moitié, et voici pourquoi nous ne prenons pas position dans le conflit.

L’origine des événements actuels en Ukraine remonte à 2014. Cette année-là, un coup d’État a lieu. Il est mené, notamment, par des nationalistes et des néo-nazis (1). Plusieurs de ces derniers deviendront ministres au sein du nouveau pouvoir. Les milices extrémistes qui ont aidé au coup d’État seront formées par Blackwater et intégrées dans l’armée régulière. Les bataillons Azov et Aïdar seront envoyés dans l’Est, mener la guerre aux populations russophones (guerre du Donbass (2)). Parallèlement, le gouvernement nationaliste lancera des persécutions contre les ukrainiens russophones : retrait de la langue russe comme deuxième langue officielle de l’Ukraine, rues et avenues re-baptisées en hommage à des Collaborateurs des Nazis (3), procès retentissant contre un Résistant de 80 ans qui a combattu le nazisme… aux côtés des soviétiques ! (4), etc. Même Zemmour n’oserait pas. Les événements de 2014, ignorés du grand public, sont parfaitement connus de tous les spécialistes sérieux. Les médias occidentaux ne racontent que la moitié de l’histoire.

Pour les néo-nazis ukrainiens, l’occupation nazie de la Deuxième Guerre Mondiale n’est pas le problème. La victoire des Soviétiques contre les Nazis, est le problème. Ils ont une revanche à prendre. Contre la Russie. L’OTAN et la CIA (5), qui ont initié et soutenu le coup d’État, leur offrent l’occasion de réaliser cette revanche.

Un coup d’État est une mauvaise idée en soi. Un coup d’État de tendance néo-nazie est une très mauvaise idée. Un coup d’État de tendance néo-nazie, sous les fenêtres des Russes, est l’une des idées les plus tordues que l’on puisse imaginer, si l’on se souvient de la férocité avec laquelle les Nazis se sont comportés en URSS. La brutalité nazie a laissé à la population russe un traumatisme d’un autre ordre de grandeur qu’en France. En France, les Nazis occupaient. En URSS, ils s’installaient. Ils prenaient la place. Et exterminaient (6). Le bilan se monte à 22 millions de victimes, en fourchette basse. Autant dire qu’agiter le chiffon rouge du nazisme sous le nez des Russes, est bien le plan le plus pernicieux et psychopathe qui soit. À en écarquiller les yeux. On aimerait savoir de quel cerveau “génial”, à Washington, est née cette idée. Qui est donc cette personne qui, se levant un matin, devant son café, s’est exclamé : “Oh, mais voyons, nous avons des néo-nazis en Ukraine… On pourrait leur donner… hum… des armes, et… on les enverrait dans l’Est, taper sur les populations russophones” Du grand génie. Ou du grand sadisme.

Les acteurs de cette histoire sont donc au nombre de DEUX : l’impérialisme étasunien et l’impérialisme russe. Et non un seul, comme les médias occidentaux tentent de le faire croire. Dressons un portrait des deux acteurs : l’impérialisme étasunien est agressif et conquérant. Il a pris pied sur tous les continents. Seules exceptions, l’Arctique et l’Antarctique, mais avec le réchauffement climatique, qui sait ? Cela viendra peut-être. Les ambitions de l’impérialisme étasunien n’ont pas de limite. Ils veulent tout. L’impérialisme russe, de son côté, est en déclin. Il souhaiterait garder une influence aux alentours immédiats de ses frontières mais, peine perdue. Il recule continuellement. Estonie, Lettonie, Lituanie, Pologne, Roumanie, Bulgarie, etc. sont passées dans l’autre camp et hébergent désormais des bases militaires de l’OTAN (7). L’ancienne Union Soviétique est découpée en petits morceaux. De plus en plus petits. La Russie est cernée. Bordée de toutes parts par des bases militaires hostiles. De temps en temps, |’impérialisme russe tente de reprendre l’ascendance sur de petits morceaux de territoires perdus. C’est le cas aujourd’hui en Ukraine.

En 2014, |’impérialisme étasunien a remporté une manche. Le coup d’État “néo-nazi”, donc. En 2022, |’impérialisme russe tente une riposte. L’impérialisme russe joue en défense. Mais dire cela, ne signifie pas soutenir la guerre. Pour cela, il faut répondre aux deux questions suivantes.

La première question consiste à se demander si l’offensive russe arrive au bon moment, est proportionnée, correctement conduite, etc. Nous ne nous prononcerons pas ici sur ces questions, qui relèvent d’informations qui ne sont pas en notre possession.

La deuxième question porte sur le choix de la guerre elle-même. Y avait-il d’autres stratégies ? Par exemple, Poutine pouvait-il baisser la tête et reculer, comme il l’a fait presque à chaque fois depuis vingt ans ? Nous affirmons ici, résolument, que la réponse à cette question relève uniquement de l’âme et conscience de la population russe (et de ses dirigeants). Le statu quo fragile que Poutine espère obtenir à l’issue de son opération guerrière, mérite-t-elle le sacrifice de centaines ou de milliers de soldats ? Nous sommes agnostiques sur cette question car ce sont les Russes qui versent leur sang et, par conséquent, qui doivent répondre à la question. Et eux seuls. Personne n’a à dire aux Russes ce qu’ils doivent faire. Personne n’est à leur place. Dans le viseur de l’OTAN. Car les Russes sont victimes, de longue date, d’un mépris aussi vertigineux qu’incompréhensible de la part de l’Occident. Et des États-Unis, surtout (4). Souvenons-nous que la propagande anti-russe ne fut suspendue aux États-Unis que pendant la Deuxième Guerre Mondiale. Lorsque l’URSS combattait les Nazis. Mais le 8 mai 1945 au matin, l’encre de l’Armistice à peine sèche, la propagande anti-russe revenait ! Pourtant, les Russes n’ont jamais envahi les États-Unis. Ni frappé. Menacé, oui, une fois : depuis Cuba. Mais combien de bases de l’OTAN aujourd’hui devant les frontières russes ? La hargne anti-russe des Étasuniens est un mystère. Est-elle pathologique ? Psychologique ? Méta-physique ? Obsessionnelle ? Nous nous garderons ici d’hasarder une réponse. Certes, la culture russe est égalitaire alors que la culture étasunienne est élitiste. Mais de là à nourrir une telle hargne ! Toujours est-il que la population russe a de bonnes raisons de craindre les États-Unis et l’OTAN. Le dernier Président russe pro-occidental était saoul comme une barrique et a accompagné un effondrement de la société russe. Chacun aura reconnu Eltsine. Pas un bon souvenir…

Mais examinons tout de même le plan B : Poutine pourrait-il, comme il l’a si souvent fait, manger son chapeau ? Laisser faire ? Baisser la tête et reculer ? Serrer les poings et répéter : “Ne pas bouger, ne pas bouger…” Le problème est que la Russie a DÉJÀ, à de nombreuses reprises, baissé la tête et reculé. La Russie s’est laissée (plus ou moins de bonne grâce, parfois) dépecer. Disloquer. Elle a laissé des bases militaires et des missiles hostiles s’installer devant ses frontières. Avec quelle conclusion ? La guerre du Donbass ! 13 000 victimes… Le coup d’État de 2014 ! Le massacre d’Odessa, etc. Le problème de cette stratégie de la “paix à tout prix” est que l’impérialisme étasunien, lui, ne s’arrête pas. Est insatiable. Vous lui offrez la main ? Il veut le bras. Et l’épaule. Non, les deux bras ! Baisser la tête, reculer, n’a jamais ralenti l’impérialisme étasunien. Ils en veulent toujours plus. Sans doute occuperont-ils aussi l’Arctique et l’Antarctique, bientôt.

Que Poutine recule ou résiste, la sanction sera finalement la même : l’impérialisme étasunien remettra le couvert, ici ou là, tôt ou tard, fomentera un coup d’État, instrumentalisera tel ou tel groupuscule, agitera des opposants, montera une révolution colorée, massacrera un allié, etc. En la matière, leur imagination paraît sans limite. Les États-Unis ne comprennent finalement qu’une chose : la force. Ils sont, répétons-le, insatiables et ne s’arrêteront que lorsqu’ils trouveront plus fort qu’eux. Une alliance forte entre la Russie et la Chine pourrait matérialiser le cauchemar tant redouté à Washington. Mais avant qu’un nouvel impérialisme n’arrête les États-Unis, il lui faudra faire ses griffes. Petit à petit. Et pour cela, se frotter à l’impérialisme dominant.

Pour l’heure, Poutine veut démilitariser et dénazifier l’Ukraine. Ces objectifs devraient être évidents pour tout le monde (sauf pour le cerveau malade qui a imaginé le plan du coup d’État “néo-nazi”, s’entend). Répétons-le, dire cela ne signifie pas approuver la guerre. Mais un troisième objectif, qui est sans doute le plus important, est d’envoyer un signal à Washington : “On en a assez de vos provocations. Calmez-vous.”

Terminons sur une note positive. Nous aimerions que des négociations s’ouvrent. C’est la voie la plus raisonnable. Poutine (8) et Zelensky (9) le veulent. Washington le permettra-t-il ?

Yves Ducourneau, le 10 mars 2022

Notes :

(1) « Olivier Berruyer contre Le Monde, sur l'Ukraine (05/2014) », par Daniel Scheidermann, 05/2014

(2) "Donbass", par Anne-Laure Bonnel, 2016

(3) "Ukraine : Asselineau répond à Macron", par François Asselineau, 03/03/2022

(4) « Faut-il détester la Russie ? », par Robert Charvin, éditions Investig'Action, 2016

(5) "La réalisatrice Anne-Laure Bonnel adresse un message vidéo aux spectateurs de la Maison russe", 22/07/2021

(6) "«  Une bande de drogués et de néo-nazis »", par Thierry Meyssan, Réseau Voltaire, 05/03/2022

(7) "L’OTAN aux portes de la Russie", par Cécile Marin, Le Monde Diplomatique, 06/2018

(8) "Ukraine : c’est l’OTAN qui a lancé l’attaque il y a huit ans", par Manlio Dinucci, ilmanifesto.it, 01/03/2022

(9) "Vladimir Poutine déclare la guerre aux Straussiens", par Thierry Meyssan, Réseau Voltaire, 01/03/2022



142 réactions


  • slave1802 slave1802 11 mars 2022 11:25

    A priori une petite rectification s’impose :

    Terminons sur une note positive. Nous aimerions que des négociations s’ouvrent. C’est la voie la plus raisonnable. 

    Zelensky veut négocier.

    Poutine veut une capitulation totale.


    • Lynwec 11 mars 2022 14:38

      @slave1802
      Vous êtes un marrant, vous. Le protocole de Minsk, ce n’était donc pas une négociation ? Il suffisait de l’ appliquer à la lettre pour qu’on ne parle plus de l’Ukraine.
      https://fr.wikipedia.org/wiki/Protocole_de_Minsk
      5 septembre 2014, les autorités ukrainiennes n’ont eu que huit ans pour l’appliquer.
      Sans doute la mauvaise volonté de ceux qui exigent une « capitulation totale » ? Elles voulaient « négocier » ? Hilarant...

      Mauvaise volonté, un peu comme dans « mauvaise foi »... La rectification s’imposait, en effet.


    • yvesduc 12 mars 2022 09:24

      @slave1802 Poutine connaît parfaitement ses forces et ce qu’il peut raisonnablement espérer obtenir. Vingt ans de pouvoir et d’interventions militaires (courtes, avec retrait à la fin) l’ont montré. C’est bien Washington qui est jusqu’au-boutiste dans cette histoire.


    • yakafokon 12 mars 2022 12:49

      @slave1802
      Poutine, pendant 8 ans, a tenté vainement de négocier avec les nazis ukrainiens, qui n’ont toujours pas digéré d’avoir pris une monumentale branlée par l’Armée Rouge, quand ils étaient volontaires dans les panzer-divisions de la Waffen SS !
      La France était aussi partie-prenante dans les accords de Minsk, et ne peut nier que les réunions se soient toujours soldées par un échec, les ukrainiens refusant constamment la main tendue par Poutine !
      Comme les putes de Washington ( qui avaient organisé le coup d’état du Maïdan de 2014 ) continuaient comme à leur habitude à souffler sur les braises, Vladimir Poutine, qui avait fait montre d’une patience d’ange, a tapé sur la table et sifflé la fin de la récréation « C’est la guerre que vous voulez ? On va vous offrir ça ! ».
      C’est comme ça que ça a commencé, n’en déplaise aux nazillons français, qui ont oublié que 14.000.000 de soldats russes sont morts pour nous débarrasser du nazisme ( nos " libérateurs n’ont perdu que 292.000 hommes sur le théâtre européen ( en massacrant 75.000 normands sous les bombardements ) !


    • Samson Samson 12 mars 2022 12:56

      @slave1802
      La Russie a vainement cherché à négocier depuis 8 ans.

      Maintenant que l’OTAN fournit la quincaillerie et l’Ukraine la chair à canon, Zelensky qui est avant tout la talentueuse marionnette de Washington, sa technique pour jouer du piano est remarquable affiche dans les médias une posture de « négociations » mais dans la pratique, les couloirs humanitaires ouverts par l’armée russe sont partout bloqués par les milices néo-nazies intégrées à la garde nationale ukrainienne, les civils retenus comme boucliers humains et abattus quand ils tentent de fuir.
      Pour que Zelensky puisse valablement négocier, il faudrait que ses donneurs d’ordre Otanesques l’y autorisent, et rien n’indique que ce soit dans leurs projets.

      Quant à Poutine, une fois le Rubicon franchit, il négociera éventuellement les modalités de mise en application de ses exigences, mais il est clair qu’il ne reviendra en aucun cas dessus.


    • Franz 13 mars 2022 09:45

      @slave1802

      Encore un pro-Etats Unis


    • Captain Marlo Captain Marlo 13 mars 2022 19:11

      @yvesduc
      La hargne anti-russe des Étasuniens est un mystère. Est-elle pathologique ? Psychologique ? Méta-physique ? Obsessionnelle ?

      Je vais essayer de vous répondre. La haine anti russe, c’est la survie des USA en tant que puissance dominant le monde. Poutine aurait préféré une alliance avec l’UE, ce sont les USA qui ont empêché cette alliance.

      Les Américains savent regarder une carte du monde !
      L’UE + Russie + Chine + Iran et + si affinités, aurait créé la zone économique la plus puissante du monde, qui aurait envoyé les USA dans les choux.
      C’est ce blocage US qui a obligé Poutine à se tourner vers la Chine.
      .

      Pourquoi les USA s’intéressent autant à l’Ukraine ? Depuis plus d’un siècle les USA veulent s’incruster en Europe centrale pour empêcher cette alliance.

      Avec le coup d’état de Maïdan, ils ont installé un verrou purulent aux portes de Moscou, qui empêche toute alliance de la Russie avec l’UE. 

      Cf « Le Grand Échiquier » de Brezinski.
      "(...) Mackinder au début du siècle (20e) avait tracé déjà ce que nous avions vu plus haut développé par Brzezinski, à savoir que « qui gouverne l’Europe de l’Est domine le heartland, qui gouverne le heartland domine l’île-monde, et qui gouverne l’île-monde domine le monde » (le heartland étant le coeur continental). L’Amérique suit donc cette voie pour parvenir au maintien de son rang.etc


    • Captain Marlo Captain Marlo 13 mars 2022 19:19

      @slave1802
      Nous aimerions que des négociations s’ouvrent.

      Rassurez-vous, ça mijote... Les Mamamouchis occidentaux sont en train de rétropédaler en douceur, lentement, mais sûrement !
      Les Russes se moquent des sanctions, l’armée ukrainienne est dans les choux et les prix de l’énergie explosent. Nos merdias vont découvrir que oui, « la neutralité de l’Ukraine », après tout, pourquoi pas... !?

      Et ça commence par le Mamamouchi européen en Chef, Borell, Haut-représentant de l’Union Européenne pour la politique étrangère. " l’Occident a commis des erreurs dans la construction de ses relations avec la Russie. “Ainsi, nous avons perdu l’occasion de rapprocher la Russie de l’Occident afin de la dissuader“

      Tiens, il découvre qu’il vaut mieux s’entendre avec ses fournisseurs de blé, de terres rares, de gaz & de pétrole, que de leur pourrir la vie. Mieux vaut tard que jamais !

      Et au sujet de l’Ukraine et de l’ Otan :Il y a des moments où nous aurions pu mieux réagir. Par exemple, nous avons proposé des choses que nous ne pouvions pas garantir, notamment l’adhésion de l’Ukraine à l’OTAN. Cela n’a jamais été réalisé. Je pense que c’était une erreur de faire des promesses que nous ne pouvions pas tenir“.

      Ben chat alors ? Lisez la suite, Borell n’est pas le seul à mettre de l’eau dans sa vodka !

      PS : Confirmation. 17h30 sur BFM TV, on a parlé de la possible reconnaissance de la neutralité de l’Ukraine.


    • CATAPULTE CATAPULTE 13 mars 2022 21:05

      @Captain Marlo
      .
      En réalité, le neutralité de l’Ukraine a toujours été d’actualité et son entrée dans l’OTAN exclue...
      Il n’y a donc rien de nouveau là-dedans...
      En revanche, ce que ne dit pas cette « neutralité » à la Russe, c’est qu’il s’agit d’une « neutralité » qui priverait l’Ukraine de tisser les liens qu’elle souhaite avec l’Union européenne... et qui l’obligerait à des rapports exclusifs avec la Russie...
      Car, après tout, depuis son indépendance, l’Ukraine a toujours été neutre...
      Une des nombreuses supercheries du discours de Poutine...
      La Russie ne veut que d’une Ukraine sous gouvernance du Kremlin...
      Elle est là, la véritable « neutralité » réclamer sous ce vocable apaisant par Poutine...


    • CATAPULTE CATAPULTE 13 mars 2022 21:24

      @Captain Marlo
      .

      Borell, Haut-représentant de l’Union Européenne pour la politique étrangère. " l’Occident a commis des erreurs dans la construction de ses relations avec la Russie. “Ainsi, nous avons perdu l’occasion de rapprocher la Russie de l’Occident afin de la dissuader“

      .
      Là, on est plutôt dans l’autoflagellation...
      Avent tout, les Européens n’ont pas compris Poutine...
      Il y’avait pourtant bien eu la Tchétchénie, la Géorgie, la Crimée... mais les Européens n’ont pas compris ce qu’annonçaient ces conflits...
      Et il comprennent aujourd’hui que le statut que réclamait Poutine pour la Russie alors qu’il frappait à la porte de l’Europe, c’était celui de superpuissance. Ce, eu égard à sa superpuissance disparue...
      Il n’y a donc pas lieu de s’étonner comme Borell que l’Europe ait raté l’occasion d’une intégration de la Russie... car la Russie de Poutine, alors qu’elle tirait la langue comme un chien assoiffé, ne voulait pas d’un rang au sein de l’Europe qui ne fût pas celui de maître du jeu...
      On comprend aujourd’hui que le projet de Poutine était arrêté dès son arrivée au Kremlin... et que ses mains tendues à l’Europe ne visaient que l’arracher aux Etats-Unis et se l’accaparer...
      Borell édulcore et dit les choses très posément...
      Pour les Européens, le réveil est brutal...
      Ceux qui jamais n’ont cessé de se méfier de la Russie trouvent un réconfort moral dans l’achèvement de cette chronique d’une guerre annoncée....

    • Captain Marlo Captain Marlo 14 mars 2022 07:30

      @CATAPULTE
      Avent tout, les Européens n’ont pas compris Poutine...
      Il y’avait pourtant bien eu la Tchétchénie, la Géorgie, la Crimée... mais les Européens n’ont pas compris ce qu’annonçaient ces conflits...


      Les européens n’ont pas compris Poutine, mais Poutine a très bien compris les manigances et les objectifs de l’Otan !

      "(...) En effet, une fois l’Ukraine tombée dans l’orbite militaire occidentale, l’OTAN y aurait installé ses armes nucléaires comme en Pologne et en Roumanie, plaçant Moscou à cinq minutes de la destruction totale et en l’empêchant du même coup de riposter par un feu nucléaire équivalent et susceptible d’anéantir en retour l’Europe et les Etats-Unis.

      Ce scénario aurait ruiné l’indépendance et la souveraineté de la Russie. (...) 

      La Russie ne bénéficiant pas d’un système d’alerte avancé comme les Etats-Unis, elle est en effet particulièrement exposée. Et elle se sent d’autant plus menacée que les Etats-Unis ont unilatéralement dénoncé des traités nucléaires INF (2019) et Open Sky (2020) qui garantissaient une certaine sécurité et maintenaient un dialogue stratégique. Dans ces conditions, l’établissement d’une zone tampon entre la Russie et les missiles nucléaires américains en Europe – soit l’Ukraine et la Géorgie en l’occurrence – devenait une question existentielle pour les Russes.etc"


    • yakafokon 14 mars 2022 11:20

      @slave1802
      Il y a des mois que les nazis ukrainiens de Kiev sabotent les négociations prévues dans les accords de Minsk ( entre la France, l’Allemagne, l’Ukraine, et les républiques du Donbass ) !
      Alors qui croire ? La racaille à croix gammée qui a pris le pouvoir par la force à Kiev, ou la Russie qui depuis huit ans s’efforce de soutenir les négociateurs de ces accords ?
      La seule solution qui restait à la Russie, s’est imposée d’elle-même : appliquer aux nazis ukrainiens le même traitement que celui qui leur a été réservé lors de la contre-offensive de l’armée Rouge en 1945, à savoir l’anéantissement total ou la reddition, avec voyage organisé en Sibérie Orientale !
      C’est ce qui est en train de se produire dans l’Ouest de l’Ukraine, ou sur Kiev !
      Aucune pitié à avoir pour cette charogne qui a massacré 14.000 civils dans le Donbass, avec la complicité de l’Union Européenne !
      Il faut toutefois essayer de sauver le maximum de civils, pris entre deux feux, et qui se font tirer comme des lapins par les milices nazies dès qu’ils tentent de fuir !
      Un nazi ukrainien sans bouclier humain, c’est un peu comme une journée sans soleil !
      Par-contre, dans le Sud-Est, la population est russophone, et l’armée russe progresse lentement, soucieuse d’épargner les vies d’une population qui lui est favorable !
      Alors, seule la capitulation totale de l’Ukraine permettra de mettre fin au conflit, et Vladimir Poutine a pris la bonne décision, même à contre-cœur !
      Un conseil : Si vous voulez savoir qui-sont les nazis que vous soutenez depuis huit ans, vous pouvez contacter en Israël le Centre Simon Wiesenthal, qui gère le mémorial de Yad Vashem à Jérusalem. Il détient des tas d’archives, ( qui lui ont été communiquées par les services de renseignement allemands ) sur les nazis ukrainiens qui, lorsqu’ils faisaient partie des panzer-divisions de la Waffen SS, ont massacré plus de 80.000 juifs dans toute l’Europe ( leurs dignes descendants ont même conservé les drapeaux et les insignes de ces barbares, et surtout le goût du sang, s’il est russe ).
      Il ne faut pas être surpris par la décision d’Israël, qui conseille aux juifs de quitter l’Ukraine par tous les moyens, même s’ils sont ukrainiens !
      On leur doit même le massacre d’Oradour sur Glane, quand ils étaient engagés dans la panzer-division Das Reich, et qu’ils ont enfermé toute la population dans l’église, avant d’y mettre le feu !
      Tout ça pour dire que soutenir le régime de Kiev, c’est soit être totalement idiots, soit être de zélés nazis qui obéissent lâchement aux ordres de Washington !
      Posez-vous cette simple question : qui a déclenché ce bordel ?
      Un peu d’intelligence ne nuit pas !


    • yakafokon 14 mars 2022 11:27

      @Captain Marlo
      Alors, si c’était sur BFM-TV...


  • Gégène Gégène 11 mars 2022 11:30

    Pierre Conesa, hier soir sur Thinkerview 

    https://www.youtube.com/watch?v=zkLwVeaQOiA je recommande !  smiley


    • tonimarus45 11 mars 2022 17:00

      @Gégène-« Pierre conesa » je suis au courant depuis quelques jour, ;; il a mis les pirds dans le plat M’est avis qu’il n’est pas pret d’etre invite dans nos « mrdias » televisuels aux ordres 


  • joletaxi 11 mars 2022 11:47

    tous ces nazis qui franchissent nos frontières, toutes ces femmes, héritières des fameuses chiennes SS, cela devient effrayant, faut absolument fermer les frontiètres

    Vive Vlad, le libérateur


    • microf 11 mars 2022 16:16

      @joletaxi

      « tous ces nazis qui franchissent nos frontières, toutes ces femmes, héritières des fameuses chiennes SS, cela devient effrayant »

      Au moins vous êtes conscient, combien comme vous n´y réfléchissent même pas que ? et dans un futur très proche l´Europe sera encore envahi par ces hordes de nazis.
      J´ai des informations d´amis en Roumanie comment les Ukrainiens nazis qui qui s´y sont installés se comportent, ils cassent les maisons et s´installent carrément, lorsque vous vous plaignez, ils vous envoient..


    • Captain Marlo Captain Marlo 13 mars 2022 19:29

      @joletaxi
      tous ces nazis qui franchissent nos frontières, toutes ces femmes, héritières des fameuses chiennes SS, cela devient effrayant, faut absolument fermer les frontiètres

      Vous n’allez pas rigoler longtemps...
      1/ Les Ukrainiens n’ont pas besoin de visa pour entrer dans l’UE.

      2/ Néo nazis + islamistes arrivés d’Idlib + prisonniers de droit commun libérés par Zelensky. L’Otan se sert toujours des pires comme mercenaires...

      3/ Plus les armes envoyées par les pays de l’Otan.
      Ces armes sont distribuées à qui ?
      On est même pas sûr que Zelensky soit encore à Kiev.
      Ni qu’il organise et contrôle quoi que ce soit.


    • CATAPULTE CATAPULTE 13 mars 2022 20:16

      @joletaxi
      .
      Curieusement, notre ami Vladimir ne voit aucun inconvénient à ce que tous ces « nazis », dont il veut débarrasser l’Ukraine, aillent se réfugier en Russie... pour attendre en sécurité la fin des affrontement...


    • Captain Marlo Captain Marlo 13 mars 2022 21:00

      @CATAPULTE
      Voilà qui va vous intéresser...

      "En réponse aux sanctions, Vladimir Poutine s’apprête à divulguer des images satellites du 11 septembre 2001 prouvant la démolition contrôlée du WTC par les USA. 

      La Russie préparerait la publication de preuves de l’implication du gouvernement américain et des services de renseignement dans les attentats du 11 septembre. Et cette liste de preuves comprend des images satellites.

      Le motif de la tromperie et du meurtre de ses propres citoyens servait les intérêts pétroliers américains et les sociétés d’État du Moyen-Orient. Les preuves seront si convaincantes qu’elles démystifient complètement la couverture officielle du 11 septembre soutenue par le gouvernement américain.

      La Russie veut ainsi prouver la participation de l’Amérique dans les attentats, et l’utilisation du terrorisme sous fausse bannière contre ses citoyens afin d’obtenir un prétexte à une intervention militaire dans un pays étranger. 

      Rappelons le bilan : 2 977 morts et 6 291 blessés."


    • CATAPULTE CATAPULTE 13 mars 2022 21:32

      @Captain Marlo
      .
      On attend avec impatience la publication de cette farce ultime...
      Une farce qui devrait s’inscrire dans le droit fil de celle déjà jouée en 2021 par les trumpistes et les Q-adeptes...
      Cependant... pas sûr qu’on atteigne le degré d’absurdité du Pizzagate de Washington... pas sûr...
      On est prêt !
      On attend !


  • sylvain sylvain 11 mars 2022 11:49

    C’est bon, on sait que les EU ont des bases partout dans le monde .On sait aussi que la russie est a moins de 2000 km de la moitié des pays du monde, évidemment qu’il y a des bases américaines autour .

    Je ne vois pas en quoi ça justifie d’envahir l’ukraine, vu que de toutes façon ça change rien au fait qu’il y aura encore des bases aléricaines partout autour de la russie.

    Et je vois pas non plus en quoi ça vous étonne que la russie ait encore moins bonne presse que les nazis en ukraine .Il sont subis des décennies d’occupation soviétique, qui ont organisés répréssions et famines qui ont causés des millions de mort .Les nazis sont justes passés pendant quelques années et n’en ont pas fait le quart .

    Pourquoi vous croyez que les nazis étaient acceptés dans les pays arabes ?? parce qu’ils étaient un atout contre le colonisateur historique, et la c’est la même chose ici .Ce qui ne veut pas dire que les ukrainiens, ou les arabes, soient des nazis 

     


    • berry 11 mars 2022 12:42

      @sylvain
      C’est l’Otan qui a commencé cette guerre en 2014, en renversant dans le sang le président élu Ianoukovitch et en installant une clique de mafieux cosmopolites à la tête de l’état. C’est parfaitement documenté et des responsables américains s’en sont vantés en disant qu’ils avaient mis 5 milliards dans cette opération. C’était un acte de guerre.
      Depuis, ils ont transformé l’Ukraine en une base de subversion anti-russe, un abcès de fixation au flanc de la Russie, au détriment même des intérêts du peuple ukrainien.
      la Russie ne fait que relever le gant et se défendre.


    • sylvain sylvain 11 mars 2022 13:24

      @berry
      la Russie ne fait que relever le gant et se défendre.

      On ne se défend pas de l’empire américain en envahissant un pays souverain .A ce compte là vous pouvez justifier toutes les saloperies qu’ont fais les ricains ces 50 dernières années .
      Que les américains aient manipulés les évènements de maidan, c’est avéré
      Qu’ils aient financés des neo nazis a hauteur de 5 milliard, ça reste a prouver pour moi : ou sont ces 5 milliards ??
       
      Je dirais que ce qui est en train de se passer se fait au détriment du peuple ukrainien en premier lieu effectivement, mais aussi au détriment des peuples russes et européens


    • Lynwec 11 mars 2022 15:01

      @sylvain
      La notion de pays souverain est visiblement à géométrie variable.

      Quand les USA envahissent l’Irak, à 10 000 km de chez eux, silence radio, bien, juste...L’Irak n’était pas un pays souverain, à cause de Saddam Hussein. C’est plus clair dit comme ça.

      Quand les USA fomentent le coup d’état du Maïdan en 2014, rien à signaler, bien, juste (l’Ukraine n’était pas encore un pays souverain, très probablement, à ce moment de l’Histoire)...

      Larousse 2022 révision sylvain
      souverain : se dit d’un pays dont le dirigeant obéit le petit doigt sur la couture du pantalon aux ordres de Washington.

      Aaaah ! Bien sur, avec ce sens-là, tout s’explique... Dire que j’en étais à la version non corrigée...


    • sylvain sylvain 11 mars 2022 15:30

      @Lynwec
      Quand les USA envahissent l’Irak, à 10 000 km de chez eux, silence radio, bien, juste


      je ne peux pas parler pour tout le monde, mais pour moi c’est la même chose. Vous soutenez ??

      souverain : se dit d’un pays dont le dirigeant obéit le petit doigt sur la couture du pantalon aux ordres de Washington.


      c’est vous qui le dites . A part ça, des pays qui obéissent a leur gros voisin, il y en a pas mal .La russie a aussi les siens .Vous croyez que loukachenko, khadirov et autres n’obéissent pas au doigt et a l’oeil au père poutine ?? Ca donne le droit d’envhair leur pays ?? Ne vous en déplaise, un pays souverain a bien le droit de suivre un pays plus puissant si il le veut .C’est arrivé très souvent

      Quand a maidan, si les américains ont clairement manipulés ce soulèvement populaire, qui reste tout de même un soulèvement populaire, ça ne justifie pas d’envahir l’ukraine .


    • tonimarus45 11 mars 2022 17:03

      @sylvain---

       et encore
      ACCUEILLEUR MONDECRISES » Comment l’Occident a promis à l’URSS que l’OTAN ne s’étendrait pas à l’Est, par Roland Dumas, ex-ministre des affaires étrangères

       » Comment l’Occident a promis à l’URSS que l’OTAN ne s’étendrait pas à l’Est, par Roland Dumas, ex-ministre des affaires étrangères« »« »« 

      Je vous ai deja dit de taper sur votre moteur de recherche »« Promesses faites a la russie ou a l’urss » que l’otan ne s’etendrait pas aux ex republiques sovietiques« »" et lisez 


    • yvesduc 12 mars 2022 08:44

      @sylvain « la russie [a] encore moins bonne presse que les nazis en ukraine » : ben non. Le gouvernement Porochenko (nationaliste et néo-nazi) a pris le pouvoir au moyen d’un coup d’État soutenu par des puissances étrangères. Ce gouvernement a apporté la guerre (Donbass). Et il s’est effondré dans les urnes aux élections suivantes, en raison notamment de sa corruption galopante (Réseau Voltaire). Après, il est sûr qu’après le massacre d’Odessa, les opposants n’auront pas forcément envie de manifester tous les samedis…


    • jjwaDal jjwaDal 12 mars 2022 11:42

      @sylvain
      A savoir quand même que l’Ukraine a connu de multiples révisions de ses frontières à son détriment mais aussi bénéfice. A son indépendance la plus récente (1991), une large portion de sa région ouest n’était ukrainienne que depuis 1945 (charcutage issue de la seconde guerre mondiale), quand aux régions est, elles proviennent d’un « don » de Staline pour russifier cette région, la Crimée étant « donnée » (sans aucune consultation populaire) par Kroutchev en 1954. Pour l’intangibilité des frontières, l’exemple du Kosovo , Serbe depuis des siècles, créa un précédent qui ne pouvait qu’être exploité par les Russes (30 à 40 millions se sont retrouvés dans un pays étranger à l’éclatement de l’URSS en 1989).
      En 1998, George Kennan avait prédit que l’élargissement de l’OTAN (effectif en 1999 pour la première vague) allait déboucher sur une nouvelle guerre froide avec la Russie et de très nombreux spécialistes du sujet disait depuis plus de 20 ans, qu’on atteindrait probablement un point de contact avec la Russie si l’élargissement de l’OTAN allait jusqu’à la frontière Russe.
      Or c’est bien cette volonté des USA d’aller au contact de la Russie qui est la cause de l’évolution importante de la politique étrangère et militaire russe depuis 1994.
      On a trahit la parole donnée, on a refusé tout partenariat (compliqué mais on l’a fait avec l’Allemagne en 1946...) soit comme membre de l’UE soit comme membre de l’OTAN, sans même qu’un strapontin (partenariat par ex) soit proposé.
      Cela n’excuse nullement une agression contre un autre Etat (seuls les USA sont auto autorisés à le faire avec l’assentiment du « monde libre »), mais cela exclu totalement un geste irréfléchis ou de fou.


    • fummi grouchette 13 mars 2022 09:26

      @sylvain
      ok mais quand un peuple élit des pignoufs manipulés ,il est quand meme responsable de sa betise et un peu complice car les infos sur l’ingérence et les manipulations US sont connues depuis bien avant 2014


    • Franz 13 mars 2022 09:47

      @sylvain

      Lui, il faut qu’il retourne à l’école pour apprendre à lire et à réfléchir........


    • Franz 13 mars 2022 09:51

      @jjwaDal

      En clair, vous classez les américains dans la catégorie « fouteurs de merde »....

      Et vous avez raison


    • Eric F Eric F 13 mars 2022 19:09

      @yvesduc

      « Le gouvernement Porochenko (nationaliste et néo-nazi) a pris le pouvoir au moyen d’un coup d’État soutenu par des puissances étrangères ... Et il s’est effondré dans les urnes aux élections suivantes »


      Oui, les ultra-nationalistes ont été battus dans les urnes, et même s’il reste des groupes nazoïdes en Ukraine -comme dans le Dombass-, ils ne constituent pas le gouvernement du pays.
      La prétendue « dénazification » cache l’objectif réel d’une « désukrainisation » de l’Ukraine.

      A propos de Nazi, ce qui se passe rappelle l’invasion de la Tchécoslovaquie et de la Pologne par l’Allemagne en 38/39 (et concernant la Pologne, l’Allemagne avait un comparse)


    • Captain Marlo Captain Marlo 13 mars 2022 19:35

      @Eric F
      La prétendue « dénazification » cache l’objectif réel d’une « désukrainisation » de l’Ukraine.

      Dans vos rêves ! C’est ballot, mais Poutine ne compte ni conserver l’ Ukraine, ni même le Donbass ! Il a 4 revendications et c’est tout.

      Le Kremlin annonce qu’il cessera aussitôt la guerre si l’Ukraine

      — est démilitarisée

      — inscrit la neutralité dans sa Constitution

      — reconnaît le rattachement de la Crimée à la Russie

      — et l’indépendance des Républiques de Donetsk et Lougansk


    • Captain Marlo Captain Marlo 13 mars 2022 19:47

      @Franz
      En clair, vous classez les américains dans la catégorie « fouteurs de merde »....

      Dans l’Otan, il n’y a pas que les USA, il y a 30 pays, plus des accords avec d’autres pays. « Michel Collon : l’Otan est une association de criminels. » 


    • Eric F Eric F 14 mars 2022 09:26

      @Captain Marlo
      Vous vous rendez compte de ce qu’est l’exigence qu’un pays renonce à avoir une armée pour se défendre ? L’accepteriez-vous pour la France ?
      Le but d’un grand pays qui exige de son petit voisin d’être démilitarisé est d’en prendre la tutelle. C’est ça la désukrainisation. Renoncer à se défendre, c’est ce qu’Hitler avait exigé pour la Tchécoslovaquie.
      Pour le reste, il y a de la marge de négociation, mais pensez-vous qu’en occupant toute le bande côtière de la mer d’Azov la Russie ne cherche pas à annexer davantage que les républiques séparatistes dans leur délimitation actuelle ? 

      Je suis d’accord qu’un statut de neutralité aurait du être établi pour les pays de la bordure russe, et figurer explicitement dans le memorandum de Budapest (de simples propos verbaux étant sans valeur), mais regardez maintenant la situation : les pays qui ne font pas partie de l’OTAN demandent à en faire partie pour assurer leur protection, vu le risque de retour par la force des armes dans le giron russe.


    • yakafokon 14 mars 2022 11:48

      @sylvain
      Le Maïdan, un mouvement populaire ? Mon cul !
      Des experts en balistiques allemands se sont rendus sur la place du Maïdan à Kiev, pour savoir d’où provenaient les tirs ( plus de 100 morts ).
      Leurs tâche a été facilitée par le fait qu’il y a de nombreux arbres sur la place, et qu’ils ont conservé les traces des tirs.
      En mettant une lampe laser sur les perforations des troncs, ils ont déterminé sans l’ombre d’un doute que tous les tirs provenaient du 9ème étage de l’hôtel Ukrainia, situé à l’opposé des bâtiments gouvernementaux défendus par les berkuts ( forces spéciales d’état ).
      Or cet hôtel était entièrement occupé pas la milice nazie Pravy Sektor, qui en avait fait son quartier général !
      Lorsque les allemands ont mis ces preuves sous le nez du ministre de l’Intérieur ukrainien, celui-ci a promis qu’il y aurait une enquête.
      On l’attend encore !


    • Daruma 14 mars 2022 15:51

      @sylvain
      Pourquoi dites-vous que l’Ukraine est un pays souverain ? Vous avez passé les huit dernières années dans un bunker sans lien avec le monde ?


    • Daruma 14 mars 2022 16:11

      @Eric F
      Vous inversez l’ordre des causes. Poutine n’a jamais exigé la démilitarisation de l’Ukraine mais sa neutralité. C’est parce qu’il n’a pas pu obtenir sa neutralité qu’il a été contraint de la démilitariser. Vous trouvez normal de désarmer un agresseur, n’est-ce pas ? Eh bien c’est la même chose pour un État, a fortiori si celui-ci n’est qu’un pion utilisé par une puissance étrangère qui veut vous détruire.
      Quant à la soi-disant désukrainisation, vous ne manquez pas d’air. Ici aussi vous êtes dans l’inversion. C’est le régime actuel qui se livrait depuis huit ans à un ethnocide envers les populations russophones. C’est lui qui se livrait à une ukrainisation forcée de ces populations. Que diriez-vous si les Flamands interdisaient le français aux Wallons et s’ils interdisaient les chaînes de télé en langue française ? Je vous fais remarquer au passage que, en Crimée, il y a trois langues officielles : le russe, le tatar et... l’ukrainien !


    • nono le simplet 14 mars 2022 16:17

      @Daruma
      C’est parce qu’il n’a pas pu obtenir sa neutralité qu’il a été contraint de la démilitariser.
      évidemment, vu sous cet angle ... t’es un sacré comique smiley
      concernant les flamands tu devrais mieux te renseigner ... il y a pas mal de flamands qui refusent que l’on parle français en Flandre ... et ils sont très agressifs ... des dizaines de reportages ont été fait la dessus ...


    • Daruma 14 mars 2022 18:44

      @nono le simplet
      Et toi tu es un sacré con, pour ne pas comprendre qu’un État qui veut t’agresser doit être désarmé, si toutes les tentatives diplomatiques pour éviter de recourir à la force ont échoué. Au sujet des Flamands, ce que tu dis apporte de l’eau à mon moulin. Pour l’avoir expérimenté moi-même, dans l’ouest de l’Ukraine certaines personnes refusent de parler en russe. Je leur disais que je ne comprenais pas l’ukrainien mais ils s’en foutaient. Même agressivité que tes Flamands. Mais je précise que c’était une minorité. La plupart étaient sympas et serviables. Dans les campagnes, apparemment certains ne parlaient pas le russe car je voyais bien qu’ils ne faisaient pas exprès de parler en ukrainien pour m’emmerder, contrairement à certains individus d’Ivano Frankovsk ou de Lvov.


    • nono le simplet 15 mars 2022 07:52

      @Daruma
      Et toi tu es un sacré con
      voui ! la Russie de Poutine était agressée par l’Ukraine ... et ma mère va faire ses courses en tongs à Monoprix ... pauvre type smiley


    • Daruma 17 mars 2022 15:03

      @nono le simplet
      Je me demande si c’est de la bêtise ou de la mauvaise foi. Si un type braque un pistolet sur toi, tu as besoin d’attendre qu’il tire pour prouver qu’il te menace ? La préparation d’une agression n’est-elle pas déjà une agression ? Par ailleurs, tu fais semblant de ne pas comprendre le contexte géopolitique et historique. L’Ukraine n’est qu’un proxy, un pion de l’Empire étasunien, pion qu’il est prêt à sacrifier pour servir ses propres intérêts. Si une centrale nucléaire explosait, il serait ravi. Il est même capable d’ordonner à ses sbires ukrainiens un false flag faisant de nombreuses victimes, juste pour accuser la Russie. À ce propos, l’histoire des laboratoires chimiques et biologiques sent mauvais. Je ne serais pas étonné que tes « amis » nous préparent une attaque chimique comme en Syrie.


  • lecoindubonsens lecoindubonsens 11 mars 2022 12:22

    Bon, ma comparaison est osée puisque pas la même envergure, ni réellement comparable !

    Mais quand même choquant

    1. Les corses manifestent avec violence : Castex lève le statut de "détenu particulièrement signalé" de deux membres du commando Érignac, bref ils ont ce qu’ils demandent
    2. Les russes « manifestent » avec violence : ce sont des méchants, des vilains devant qui il ne faut pas céder


    2 poids 2 mesures

    Et encourager les corses (ou autres) a la violence n’est pas un bon choix (leur première réaction = alors, on va demander plus !)



  • Lynwec 11 mars 2022 15:09

    Je suis devant un grave dilemme : durant ma carrière, je me suis vu offrir en cadeau de fin d’année, par une élève ayant voyagé en Russie, une matriochka.

    Dois-je la détruire immédiatement pour ne pas être soupçonné d’être un agent de Poutine ? Par quelle méthode ? Dans le même ordre d’idée, puis-je boire de la vodka, écouter Moussorgski ou Prokofiev, relire Soljenitsyne ou Tolstoï ?

    Inutile de dire que leurs délires d’hystériques, ils peuvent se les mettre quelque part et que mon avis sur la Russie et les Russes ne dépend pas des merdias.


    • Buzzcocks 11 mars 2022 15:43

      @Lynwec
      Quand vous allez en russie, vous pouvez acheter des matrioshka à des vieilles dans la rue, elles les achètent non peintes, juste la structure en bois, et elles les peignent et les vendent sur les marchés pour compléter leur retraite inexistante. Donc je vous encourage à en acheter, ça permet à des vieilles femmes de bouffer. Et ça ne doit pas s’améliorer en ce moment. 


    • Seth 12 mars 2022 17:17

      @Lynwec

      J’ai moi-même retrouvé un oeuf-icône avec la Vierge du Don.
      Que faire ? Peut être l’enterrer...
      Je viens aussi de voir passer une voiture portant à l’ancienne mode des rubans jaune et bleu au bout de son antenne.

      Prenez garde, braves gens !


    • Captain Marlo Captain Marlo 13 mars 2022 20:04

      @Lynwec
      Dans le même ordre d’idée, puis-je boire de la vodka, écouter Moussorgski ou Prokofiev, relire Soljenitsyne ou Tolstoï ?

      Tout ça c’est interdit, ainsi que les chats russes & les sportifs russes !!

      PS : J’ai trouvé sur le site « Les Merveilles de Russie », un Domovoi Kuzya .
      "C’est l’Esprit protecteur de la maison. Le domovoï ou domovoy (gardien de la maison) est un personnage mythologique qui faisait partie du panthéon des Slaves, avant de devenir, avec la christianisation, un personnage des contes populaires russes.

      Le domovoï est l’esprit protecteur du foyer et de la famille. Petit, poilu et barbu, il vit derrière le four. L’une des exigences du paganisme slave était de laisser chaque soir près du four des morceaux de nourriture pour le domovoï, de même que de l’inviter à suivre la famille lorsque celle-ci changeait d’habitat. Dans certains contes russes, le domovoï a une compagne, de même acabit que lui, qui vit dans le grenier."


  • titi titi 11 mars 2022 15:43

    @Yvesduc

    Vous ne devriez pas être agnostic.

    Vous ne devriez vous poser qu’une seule question : quel est l’intérêt de la France.

    Et quand je dis intérêt de la France, je parle de l’intérêt dans le temps, et pas simplement du fait que des gens râlent parce que le gasoil est à 2,20, ou parce qu’il faut montrer un QRCode pour rentrer dans un ciné.

    Donc quel est l’intérêt de la France ?

    La France a-t-elle intérêt à voir les chars russes s’avancer de 500km  ?


    • yvesduc 12 mars 2022 08:47

      @titi Excellente question qui n’était pas le sujet de l’article. La France, en l’occurrence, se voit entraîner, du fait de son retour dans l’OTAN et de son atlantisme, dans une confrontation avec la Russie. Pour l’instant, cette confrontation n’est heureusement pas militaire. Compte tenu que Poutine est déterminé, cette confrontation peut néanmoins dégénérer. Il y a des raisons d’être inquiet, et notamment du refus de Washington de négocier. Washington envoie ses alliés en première ligne.


    • Franz 13 mars 2022 09:49

      @yvesduc

      Avec le psychopathe qui nous sert de président, tout est possible


    • Captain Marlo Captain Marlo 13 mars 2022 20:10

      @titi
      quel est l’intérêt de la France ?

      Aucun, sinon des emmerdements et pas qu’un peu !
      L’intérêt de la France c’est de se barrer de l’Otan, qui nous entraîne vers des conflits qui ne nous concernent pas. Vous allez voir les impacts économiques résultant des sanctions imbéciles prises par l’UE, Ursula von Pfizer et Jupiter... .

      Quant à imaginer que Poutine va envahir l’Europe, il faut cesser de regarder la télé !


    • CATAPULTE CATAPULTE 13 mars 2022 20:34

      @Captain Marlo
      .

       l’Otan, qui nous entraîne vers des conflits qui ne nous concernent pas


      .
      Ainsi donc, le massacre des Ukrainiens par les Russes est un conflit qui ne nous concerne pas...
      Tant que ça passe pas les Vosges, nous, on s’en fout...
      Des Ukrainiens... Qu’est-ce que ça affaire avec nous, Français ?
      Et puis... c’est pas comme si c’était à côté de chez nous...
      Déjà qu’on n’a pas écouté les Gilet Jaunes...
      Si en plus la France se met à pleurer sur le sort de ces étrangers...
      Merveilleuse UPR...

    • Captain Marlo Captain Marlo 13 mars 2022 21:12

      @CATAPULTE
      Ainsi donc, le massacre des Ukrainiens par les Russes est un conflit qui ne nous concerne pas...

      C’est un conflit entre les USA et la Russie.
      Quant aux Ukrainiens, on ne vous pas entendu pendant 8 ans, quand l’armée et les néo nazis bombardaient le Donbass...

      Par contre, dès 2015, Asselineau a protesté contre la politique de la France vis à vis de l’Ukraine ! Lettre adressée aux 577 députés français pour leur demander de déposer une motion de censure contre le gouvernement afin de sanctionner la politique de la France vis à vis de l’Ukraine.

      Asselineau avait protesté aussi en 2014 : " Le gouvernement français, en refusant à nouveau de condamner la glorification du nazisme à l’ONU, confirme qu’il est le gouvernement le plus à l’extrême droite depuis Vichy . 

      Alors, camembert !


    • CATAPULTE CATAPULTE 13 mars 2022 22:05

      Depuis 8 ans que le « génocide des habitant du Donbass » est en cours, il ne devrait plus y avoir âme qui vive dans cette région désolée aujourd’hui...
      Plus une sauf celle de Christelle Néant, bien sûr...


    • CATAPULTE CATAPULTE 13 mars 2022 22:13

      Quant aux Ukrainiens, on ne vous pas entendu pendant 8 ans...


      .
      Disons plutôt qu’on ne nous a pas écoutés...
      Nos appels à la cessation des hostilités et au retour du Donbass dissident dans le giron de l’Ukraine sont restés vains...
      Il aurait pourtant suffi de ça pour épargner toutes les victimes de ce conflit sans fondement et instrumentalisé dès le départ par le Kremlin...

    • Captain Marlo Captain Marlo 14 mars 2022 07:47

      @CATAPULTE
      Tant que ça passe pas les Vosges, nous, on s’en fout...
      Des Ukrainiens... Qu’est-ce que ça affaire avec nous, Français ?

      Pourquoi les Européens et les Français devraient constamment éponger les conséquences des guerres coloniales des USA ??

      Les USA ont des avions civils et militaires, qu’ils les fassent venir en Pologne et qu’ils installent les réfugiés à New York, et dans les autres villes Démocrates.

      Puisque les Démocrates aiment tant les guerres, qu’ils assument les réfugiés et les conséquences économiques de leurs guerres !!


    • chantecler chantecler 14 mars 2022 08:07

      @Captain Marlo
      Comme si nous étions à l’abri de tout embrasement , dans les Vosges ou ailleurs ... !


    • CATAPULTE CATAPULTE 14 mars 2022 08:30

      @CYRUS
      .
      Eh non...
      L’Ukraine a gagné son indépendance en 1991 au moment ou toutes les républiques soviétiques prenaient la leur... bien méritée...
      Une indépendance reconnue par la Russie et le Memorandum de Budapest... Reconnaissance des frontières et de la souveraineté de l’Ukraine en échange de toutes les ogives nucléaires stationnées sur le sol ukrainien rendues à la Russie...
      L’Ukraine n’a forcé personne...


    • CATAPULTE CATAPULTE 14 mars 2022 08:32

      @Captain Marlo
      .

      Pourquoi les Européens et les Français devraient constamment éponger les conséquences des guerres coloniales des USA ??


      .
      Quel rapport avec la guerre russe en Ukraine ?
      A-t-on vu les USA tirer un quelconque missile sur le sol ukrainien ?

    • chantecler chantecler 14 mars 2022 08:35

      @CATAPULTE
      Non, mais ils les fournissent .
      Et leur présence ne plait pas à tout le monde .
      Ce qui peut se comprendre .


    • CATAPULTE CATAPULTE 14 mars 2022 21:07

      On nous apprend que le Donbass séparatiste « vient d’ être reconnu internationalement par la russie » !

      Une première du genre...

      Ainsi, la reconnaissance russe, la reconnaissance d’un seul, suffirait à faire la reconnaissance internationale.... quand il y a plus de 190 états dans le monde...

      On voit mieux avec ça où en sont les poutinôlatres dans le délire monomaniaque d’un monde voué à être façonné par la seule Russie...



    • Christophe 14 mars 2022 22:03

      @CYRUS
      Accords de Minsk ... c’était un accord signé par l’Ukraine aussi je crois, non ?


    • CATAPULTE CATAPULTE 15 mars 2022 09:03

      On s’imagine donc que la reconnaissance d’un état par un seul autre suffit à faire ce qu’on appel « la reconnaissance internationale » de souveraineté...
      Ainsi, n’importe quel état serait libre de dessiner sa propre carte du monde... et il y en aurait autant que de pays...
      Amusant...
      Les Etats-Unis ont cessé de reconnaître le Vénézuela comme état souverain... ils peuvent donc désormais envahir et s’approprier ce qu’il en reste...
      Pratique, la « reconnaissance » internationale...


    • titi titi 11 mars 2022 17:03

      @CYRUS

      "Ho non pas encore

      "

      Bien sûr que si.
      Il y a déjà un embargo, des livraisons d’armes, des déplacements de population.

      Et sinon, tout le reste, votre blabla habituel repris de la propagande russe, vous pouvez le garder pour Garev et Néant.


    • titi titi 11 mars 2022 17:39

      @CYRUS

      Vous attendez quoi ?
      Que les chars russes vous délivrent de Macron ?

      Comme Staline a « libéré » les Tchèques en 68 ?


    • chantecler chantecler 11 mars 2022 18:05

      @titi
      L’était mort le Staline en 68 depuis plus de 10 ans !
       smiley


    • titi titi 11 mars 2022 18:38

      @chantecler

      J’ai mélangé les « libérations » des chars russes en effet.


    • titi titi 11 mars 2022 18:40

      @CYRUS

      "on anticomunisme primaire l’ as prit en default de meconnaissance de la periode dont il parle .

      "

      Le nom de l’assassin change quoi au sujet ?

      Vous ne m’avez pas répondu : vous attendez quoi de Poutine ?


    • titi titi 11 mars 2022 18:43

      @CYRUS

      "endoctriner par la propagande US

      "

      Pour l’instant celui qui récite de la propagande en reprenant les menaces de Poutine c’est bien vous.

      Expliquez moi en quoi la réussite de Poutine serait d’un quelconque intérêt pour la France ?
      En quoi le fait qu’une armée qui aligne 12000 chars de combat fasse un bon de 500km en direction de Strasbourg serait bénéfique pour notre pays ?


    • titi titi 11 mars 2022 19:41

      @CYRUS

      Tant que la France n’a pas reconstitué son armée, il est illusoire de croire que Poutine s’arrêtera en chemin.


    • titi titi 11 mars 2022 19:42

      @CYRUS

      "poutine ne veut pas envahir la france ...

      "
      Il te l’a promis ?
      Parcequ’il avait aussi promis de ne pas envahir l’Ukraine.
      Il a aussi promis qu’aucun conscrit ne serait envoyé en Ukraine.


    • titi titi 11 mars 2022 21:00

      @CYRUS
      "je suppose que tu as vu les traité signé ? 

      "
      Il a aussi signé le mémorandum de Budapest, ainsi qu’un traité d’amitié avec l’Ukraine.

      La signature russe elle ne vaut rien.

      La France en a fait les frais bien souvent.


    • titi titi 11 mars 2022 21:01

      @CYRUS

      c« a c’ est vrai , mais macron a un plan il va mobiliser les boomer en premier ligne pour regler en meme temps le probleme des retraite ... »

      Ta haine de Macron fais que tu es prêt à livrer le pays à Poutine.

      C’est totalement puéril.

      Comme d’autres attendaient Hitler.


    • titi titi 11 mars 2022 21:58

      @CYRUS

      "’ autant plus que tu melange dans ta russophobie les periode du tsar , de l’ URSS , ou de la russie de poutine qui ne nous a jamais trahit contrairement a ce que tu affirme .

      "

      La Russie trahit toujours : c’est une constance depuis Pierre III.
      Poutine a déjà montré qu’il pouvait promettre tout et son contraire, et qu’il était aussi fiable qu’un âne qui recule.

      S’en est tellement caricatural que ça prêterait presque à sourir si il n’avait pas la deuxième armée du monde à 500 km de Strasbourg.

      Et c’est ce qui fait toute la différence avec les USA qui ne sont pas plus fiables, ça je l’accorde : d’un coté 500 km d’autoroute, de l’autre 5000 km d’océan.


    • Xenozoid Xenozoid 11 mars 2022 22:04

      @titi

      La Russie trahit toujours

       

      •                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                        

    • titi titi 11 mars 2022 22:05

      @CYRUS
      "s des allemand qui ont accaparer les richesse

      "

      Les allemands ont pris de mesure au début des années 2000, que nous avons été incapables de prendre.

      Tous les autres pays du Club Med, ont finalement su se réformer ces dernières années.

      Seule la France n’a rien fait : la prochaine crise financière, nous aurons du mal à nous planquer derrière les pays du sud.


    • Joséphine Joséphine 12 mars 2022 12:26

      @chantecler

       smiley Titi semble avoir des problèmes avec la chronologie. L’année 1953 a en effet marqué l’histoire , mais Titi a fait l’impasse. 


    • fummi grouchette 13 mars 2022 09:42

      @titi
      encore faudrait il que poutine ait une telle intention ;; ;ce qui serait parfaitement stupide de sa part de s’en gager dans une guerre mondiale ou civile illimitée ;je sais qu’on le présente dans nos médias idiots comme un fou sanguinaire mais quand meme ;et le rappelle que jusqu’à aujourd’hui les russes ne se sont pas étendus a l’ouest depuis 1991 tandis que l’otan s’est étendu àl’est


    • Captain Marlo Captain Marlo 13 mars 2022 21:16

      @CYRUS
      Essaye de ne pas nourrir les trolls...
      Ils découragent les lecteurs qui cherchent des informations.
      Bonne soirée à toi.


  • paulau 11 mars 2022 17:25

    très bon article 


  • Arrêter avec vos mots pompeux , arrogants bande de planche pourries


  • volèm rien 12 mars 2022 12:16

    les merdias aux ordres et a plat ventre nous ont fait chier des siècles avec jean-marie Le Pen nazi des nazis, fasciste, anti-mites, dictateur, réincarnation d’hitler, alors que finalement il est plus ou moins de droite, patriote français penchant anarchiste, et là d’un coup quand on découvre un vrai nid de nazi, bataillon azov, pravi sector, admirateur de bandera, il faut voir qui c’était, et bien tout ces glucksman, con bandit, kourchner, dray, macron, hollande, val, valls(?), et toute cette bien pensance a la bonne idée de soutenir ces groupe paramilitaire nazi, maffia vendeuse d’arme, les ennemis des nazis offrent des armes aux nazis.


    • Captain Marlo Captain Marlo 13 mars 2022 20:26

      @volèm rien
      et bien tout ces glucksman, con bandit, kourchner, dray, macron, hollande, val, valls(?), et toute cette bien pensance a la bonne idée de soutenir ces groupe paramilitaire nazi, maffia vendeuse d’arme, les ennemis des nazis offrent des armes aux nazis.

      C’est le Camp du Bien, pourtant !

      Xavier Moreau, français installé à Moscou, ne les porte pas dans son coeur !

      Il vient d’écrire « Le livre noir de la Gauche française. »
      " La Gauche française prétend depuis son apparition sur la scène politique française à la supériorité morale non seulement sur une droite conservatrice rarement représentée mais sur le peuple français en tant que tel. Elle en serait le guide vers un meilleur des mondes progressiste.

      Pourtant lorsque l’on regarde les accomplissements de la Gauche depuis 1792, on y perçoit sur l’essentiel qu’une succession de crimes et de trahisons dont à aucun moment elle n’a eu l’intention de s’amender. C’est cette histoire sans concession de la Gauche française qui est retracée dans ce livre."


  • njama njama 12 mars 2022 12:17

    Emmanuel Macron, président français : « L’Ukraine appartient bien à notre famille européenne » ( 11 mars 2022)

    Quelle démagogie ! ...

    la « notre » (?) famille européenne, les 27 États de l’entité fédérale Union €uropéenne (dont ne fait pas partie l’Ukraine), ou les 56 États du continent Europe qui inclut la Russie ?

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_des_pays_d%27Europe

    Chercherait-on à nous refaire le coup de l’Alsace et la Lorraine pour un affrontement ouest — est ?

    Si Macron escompte une union sacrée derrière lui, l’U€ et l’Ukraine ukronazie de Zelensky, il se fout le doigt dans l’œil


  • paulau 12 mars 2022 12:37

    Merci à yvesduc


  • njama njama 12 mars 2022 12:40

    La guerre en Ukraine n’est pas contre les ukrainiens elle est pour stopper la politique expansionniste de l’OTAN

    Le plan stratégique des États-Unis contre la fédération de Russie a été élaboré il y a trois ans par le think tank américain Rand Corporation

    https://www.guyboulianne.info/2022/03/09/le-plan-strategique-des-etats-unis-contre-la-federation-de-russie-a-ete-elabore-il-y-a-trois-ans-par-le-think-tank-americain-rand-corporation/


  • I.A. 12 mars 2022 12:43

    Tiens, yvesduc avec un article clair, intelligent, mesuré et modeste... ?!

    Ça change des surenchères anti-covid semblables à des batteries de missiles antiaériens...

    La libre pensée, la lucidité et la réserve vous vont bien.


  • Vercassivellaunos Vercassivellaunos 12 mars 2022 13:40

    Exposé simplet et franchement trompeur, car il devient évident que la perspective, très improbable, d’adhésion de l’Ukraine à l’OTAN, n’était qu’un prétexte saisi par Poutine pour entreprendre une guerre dont le seul but est l’annexion pure et simple de l’Ukraine. Nous sommes en septembre 1939, quand l’Allemagne attaquait la Pologne par l’ouest, et l’URSS par l’est.
    L’Ukraine, une démocratie pacifique , indépendante depuis trente ans, est envahie, bombardée, et sa population massacrée par une armée d’invasion d’une dictature. L’OTAN reste l’arme au pied, alors que les ukrainiens se font massacrer, comme lors de la Drôle de guerre, de septembre 1939 à mai 1940, quand l’armée française ne bougea pas, malgré les demandes du colonel de Gaulle. On sait ce qui arriva ensuite : la défaite française en juin 40.
    Que ferons-nous lorsque Poutine attaquera la Pologne ou la Lituanie ?

    L’objectif de Poutine est clair, il veut traverser le Donbass , les Russes pourront ainsi reprendre la mine de charbon ou s’est illustré le Heros du Travail , Alexei Stakhanov qui était Ukrainien ! L’armée russe est énorme et seule une petite partie est déployée en Ukraine . Poutine aurait les moyens d’attaquer sur plusieurs fronts en Europe . Et il a des armes nucléaires tactiques . Les bruits de botte
    deviennent envahissant selon Yuval Noah Harari. Ce Poutine est talentueux pour se faire passer pour la victime !
    A l’écouter, ce sont les ukrainiens qui ont attaqué la Russie qui essaie timidement et raisonnablement de se défendre.
    En 2022 cela a du mal à passer à l’ouest. Quant aux russes, ils semblent de moins en moins croire en leur Chef. J’en profite pour féliciter Laure Mandeville pour son : « Jusqu’où ira Vladimir Poutine » et la grande loge de France, avec ses frères et ses sœurs. Il est clair que le Poutine, est une calamité pour la Russie, les russes devront s’en débarrasser d’une façon ou d’une autre, sinon, c’est le monde qui s’en débarrassera.

    Pour ce chemin, il faut se réfugier sous la lueur d’un réverbère éteint.

    Profiter de la manne du pétrole, de la manne du gaz, pour engager la Russie en criminalités, pour engager la Russie en barbaries, pour engager la Russie en porcheries, non ce n’est ni glorieux, ni flatteur pour ses bandes, la seule voie reste le suicide ou la prison de la haye.


    • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 12 mars 2022 13:53

      @Vercassivellaunos
       
       ’’ il devient évident que la perspective, très improbable, d’adhésion de l’Ukraine à l’OTAN, n’était qu’un prétexte saisi par Poutine pour entreprendre une guerre dont le seul but est l’annexion pure et simple de l’Ukraine.’’
       
      Propagande et mensonge :
      d’une part le but de Poutine n’est pas l’annexion de l’Ukraine ;
      d’autre part, ça permettra de parler de l’échec de Poutine quand on ne pourra plus brandir l’épouvantail de l’annexion.
       


    • Vercassivellaunos Vercassivellaunos 12 mars 2022 13:58

      @Vercassivellaunos

      Selon des informateurs en Russie, il y aurait de grosses pressions du politburo et d’oligarques sur Poutine...

      Allons nous vers une destitution de Poutine ? une reprise en main par certains membres du politburo ?

      Apparemment et j’en suis convaincu , je détiens toujours les bonnes informations, à Moscou ça bougerait... Les généraux russes ne veulent pas continuer la guerre avec l’Ukraine (très pratique les malettes de communication codées prises aux russes). Contrairement aux ragots de certains l’Ukraine n’a pas de fabrication d’armes biologiques comme le polonium, novitchok, sarin ou VX que les russes ont balancés en Tchétchénie et Syrie.Donc il faut arrêter le bla bla, de l’Union Européenne, l’OTAN, de Biden, le fou furieux de Poutine ne vas pas s’arrêter, il faut envoyer de bonnes châtaignes sûr Moscou, et il s’arrête net, de toute façon la troisième guerre mondiale est déjà la, donc il faut oser du lourd sur Moscou. Les mensonges russes sombrent tellement dans la stupidité qu’on en vient même à se demander si ils ne veulent pas truquer l’ISS pour la crasher, condamner les sanctions et justifier leur action ! on se dit au départ "non quand même,ils n’en seraient pas capables, c’est tellement énorme !" Comme quoi, n’est stupide que la stupidité !


    • Vercassivellaunos Vercassivellaunos 12 mars 2022 14:07

      @Francis, agnotologue

      Selon le ministère ukrainien de la défense les pertes de l’armée russe s’élèveraient ce jour à 8h00 à :

      Personnel : plus de 12 000

      Avions : 158

      Hélicoptères : 183

      Drones : 17

      Chars : 3362

      Système anti aériens : 33

      Véhicules blindés d’infanterie : 1205

      Pièces d’artillerie : 135

      Lance roquettes multiples : 62

      Véhicules non blindés : 2585

      Camions citerne : 60

      Navires : 3


      Au vu des pertes russes, on voit bien que c’est une armée d’invasion, Poutine veut annexer l’Ukraine, mais la résistance ukrainienne est particulièrement active sur le terrain. Poutine veut s’approprier toutes les richesses de l’Ukraine quitte a « TUER » tous les ukrainiens qui ne sont d’accord puisqu’il n’hésite pas a bombarder les maternités.


    • yvesduc 12 mars 2022 16:39

      @Vercassivellaunos Vous délirez. Rien dans le comportement de Poutine ces vingt dernières années ne suggère qu’il est parti à la conquête de l’ouest. Poutine dit ce qu’il fait et fait ce qu’il dit. Tout dans le comportement de l’OTAN suggère qu’ils continueront à agresser la Russie. C’est le plan.
      La Russie a son traumatisme, l’Afghanistan. Les États-Unis ont le leur : le Vietnam. Chacun sait que l’occupation est coûteuse et impopulaire.


    • fummi grouchette 13 mars 2022 11:37

      @Vercassivellaunos
       ?????


    • Captain Marlo Captain Marlo 13 mars 2022 18:55

      @Vercassivellaunos
      L’agence Reuters a fait connaître les demandes de Poutine.
      Nos médias, d’habitude si prompts à recopier les âneries de l’AFP et de Reuters, n’ont rien dit.

      Traduction en français :
      Le Kremlin annonce qu’il cessera aussitôt la guerre si l’Ukraine

      est démilitarisée

      inscrit la neutralité dans sa Constitution

      — reconnaît le rattachement de la Crimée à la Russie

      — et l’indépendance des Républiques de Donetsk et Lougansk



    • doctorix, complotiste doctorix, complotiste 13 mars 2022 22:23

      @Vercassivellaunos
      C’est marrant que le gouvernement ukrainien ne nous montre que quelques tanks ou hélicoptères abattus s’il y en a tant... (3362 et 33, rien que ça)
      Ca vous amuse de passer pour un imbécile ?
      Vous n’avez jamais entendu parler de propagande de guerre ?
      Et encore le coup de la maternité, déjà démonté 40 fois !
      Vous écrivez ailleurs :
      « donc il faut oser du lourd sur Moscou. »
      Vous n’êtes donc pas seulement un imbécile, vous êtes aussi un malade mental.


  • paulau 12 mars 2022 14:32

    Un texte qui reprend un historique récent.

    Tout y est clairement expliqué depuis le Kosovo en 1999, Maïdan, le Donbass, le rôle de l ’ Otan.

    https://lesmoutonsenrages.fr/2022/03/11/pas-a-pas-vers-la-guerre-en-ukraine/


  • DLaF mieux que RN ou Z / Ukraine nemesis 12 mars 2022 14:53

    I had a dream !

    Que les commentateurs s’expriment avec sobriété pour faciliter les échanges :

    ne pas se faire plaisir en prédisant un avenir improbable,

    ne pas s’acharner longuement à répondre aux trolls ou aux provocateurs

    Il est fastidieux de rechercher dans tout ce fatras une information ou une opinion intéressante...

    You see the point ?


Réagir