lundi 8 juin 2015 - par le moine du côté obscur

Un monde de menteurs et de censeurs

Je pense que nous sommes tous conscients que nous sommes dirigés par des menteurs. La fiole de pisse de l’autre à l’ONU, les mensonges de Bush qui serait un personnage de cartoon comme Sarkozy si ce qu’ils faisaient n’étaient pas aussi tragiques etc… Des menteurs qui en plus se posent en censeurs car ils savent qu’un débat ouvert et loyal causerait leur perte ! Pour moi la censure est une arme de lâches et de personnes qui ont horreur de la vérité. Maintenant les questions que je me pose sont de savoir quelles sont les limites de leurs mensonges et jusqu'où sont-ils prêts à aller ! 

Ceux qui me connaissent savent que je suis quelqu’un de très ouvert et que je me suis intéressé à des sujets tabous comme le paranormal, les extraterrestres, la terre creuse etc… Je discute même avec des personnes convaincues que la terre est plate ! Je n’ai aucune limite en termes de discussion du moment que ça se passe dans le respect et la bonne humeur. Je n’ai pas la vérité absolue et donc j’essaie de rester ouvert et d’écouter les arguments des autres. J’adore les débats (surtout dans le monde réel car j’aime faire face à mon interlocuteur) car au moins vous apprenez des choses et vous pouvez vous améliorer. En échangeant avec les gens je me suis rendu compte que c’était des monstres de complexité et qu’il ne fallait jamais juger quelqu’un trop rapidement. Je suis un adepte de l’intelligence et qui pense que seule l’argumentation lors d’une discussion devrait être utilisée pour convaincre les gens. J’en ai assez de ces gens qui ont eu beaucoup de chances dans leur vie (que ce soit parce qu’ils sont nés riches ou qu’ils ont eu de belles opportunités) qui viennent donner des leçons à ceux qui n’ont pas eu autant de chances. Oui la vie injuste c’est ainsi mais je pense que les humains devraient faire preuve d’assez d’intelligence pour équilibrer les choses. Je suis donc pour les discussions ouvertes et je pense que seul ce genre de discussions peut nous permettre d’avancer. Quand j’ai des connaissances je les partage sans hésiter notamment pour que l’on me fasse des remarques, qu’on me contredise et qu’on me fasse penser à des choses que seul je n’aurais pas pu envisager. Je veux me nourrir des connaissances des autres comme je veux que les autres se nourrissent de mes connaissances. Des échanges qui puissent nous être utiles à tous ! C’est une des raisons pour lesquelles j’ai horreur des personnes qui essaient de cacher des infos et pire vous méprisent quand vous vous voulez en savoir plus.

Inutile de vous dire que j’ai horreur de personnes comme Caroline Fourest et autres enflures qui traitent par exemple les gens de complotistes comme si les complots n’existaient pas. Et pourtant ces mêmes affirment que Ben Laden et sa clique de barbus ont fait un complot qui a débouché selon eux sur les attentats du 11 septembre 2001. Et quand on relève certaines incohérences et que l’on se pose des questions, ces chiens enragés se jettent sur nous, prêts à nous dépecer s’ils en avaient la possibilité. Je ne les ai pas vus pourtant s’indigner du livre de Fréderic Mitterrand, sur les actes du pédophile Polanski ou sur les dires indigestes du cyclope des Carpates Thierry Levy (https://www.youtube.com/watch?v=3goGr_SbgL4). Pour ma part je suis pour que tout le monde s’exprime et assume les conséquences de ses dires ! Avec leur attitude stupide ils donnent de la force à toute sorte de théories qu’elles paraissent farfelues (ça dépend du point de vue de chacun) ou non. Par leur attitude ils ne font renforcer l’idée qu’ils ont peur de quelque chose. Pourquoi tant d’acharnement sur certains sujets ? Comme a dit quelqu’un quand on veut attaquer un château il faut voir l’endroit où il y a le plus de soldats car c’est généralement là qu’il y a une faille ! Et je pense que s’ils défendent avec tant d’acharnement des théories comme la version officielle des attentats du 11 septembre 2001 c’est parce qu’il y a une faille qui pourrait sans doute faire s’effondrer leur château de cartes de mensonges ! Leurs attaques sont si basses qu’elles ne séduisent que ceux qui ont peur de remettre en cause leurs croyances ! Ne me demandez pas d’être conformistes si vous ne pouvez avancer des arguments qui puissent me convaincre d’être conformistes. Jusqu’à preuve du contraire, je ne suis pas un robot et j’entends qu’on n’essaie pas de m’obliger à me comporter comme un robot. Et ces intolérants qui viennent parler de tolérance me répugnent au plus haut point. M’enfin il faut bien qu’ils défendent des intérêts malsains et nauséabonds que l’on peut deviner.

Publicité

Ils se plaignent que les gens ont l’esprit mal tourné, mais la faute à qui ? Que peuvent penser les gens quand en permanence c’est le deux poids, deux mesures ? Que les étasuniens osent parler d’agression de la Russie en Ukraine, quand eux ne se sont pas gênés pour agresser illégalement l’Iraq ! Mais c’est ainsi c’est la loi du plus fort et malheureusement beaucoup de jeunes l’ont intégré. Qu’on ne soit pas surpris si des ados agressent les profs ou font n’importe quoi car ils ont été à bonne école. Les gens de l’église de Satan disent que seuls les forts doivent régner, eh bien on voit où ça nous mène. On donne la chance à des médiocres de s’imposer or le médiocre n’a pas les capacités intellectuelles de faire des choses pertinentes et visionnaires. Il ne peut pas s’imposer par son intelligence et on comprend aisément comment il va s’imposer ! BHL serait un philosophe ? Platon et autres doivent se retourner dans leurs tombes. On indique aux jeunes que seule la force compte ! Imagine-t-on quel genre de jeunesse on est en train de créer. L’Etat Islamique et autres pour moi c’est le début. Je vois maintenant régulièrement des jeunes abrutis presque sans foi, ni loi qui ne comprennent que la loi du plus fort. On ne peut qu’être inquiet en effet quand on voit tant de médiocrité à la tête des états. Des gens qui ne veulent pas de débats, qui ne veulent pas que le peuple ait une opinion contraire à la leur (cas du traité européen) et donc qui vomissent la démocratie. La maffia ne ferait pas mieux, mais n’est-ce pas ce qu’ils sont en réalité ? Des maffieux ? Sarkozy en avait l’apparence en tout cas.. Les magouilles gangrènent la classe politique si bien qu’il est difficile par exemple en France de ne pas trouver un homme politique qui traîne des casseroles. Mais quand on crée un monde où il n’y a plus de loi juste et que seul règne la loi du plus fort, on peut que craindre le pire.

Quand on met la pression ça explose, c’est un principe physique. On n’étouffe pas quelqu’un sans qu’il n’essaie de se débattre pour sa survie. J’ai longtemps cru que la raison et le bon sens auraient le dessus dans ce monde, mais cette croyance s’effondre comme les chances de paix dans le monde. Je dois avouer que j’ai sous-estimé le degré de pourriture des élites et leurs caniches. Pourtant je sais que certains sont prêts à tout pour s’enrichir et faire partir de « la haute ». Alors on voit dans un monde de pourriture, d’hypocrisie et de mensonges. Comme a dit l’autre la démocratie c’est « cause toujours ». Si c’est la loi du plus fort qui règne que devons-nous faire ? S’imposer par la force ? Ce serait peut-être la seule solution qu’il nous reste et ce malgré toute l’horreur que ça implique. Peut-être y serons-nous contraints comme les gens du Donbass. 



14 réactions


  • klendatu2 8 juin 2015 19:49

    Le problème, c’est que beaucoup de psy veillent à se situer du bon coté de la loi du plus fort, et, en cela, valent nettement moins que la corde pour les pendre. D’où l’inutilité de la colère.


  • Allexandre 8 juin 2015 23:01

    Oui mais vu le nombre de cas pathologiques graves qui nous gouvernent, a qui peut-on les confier ? Ou alors c’est à nous de ne plus les élire, en ne votant tout simplement plus du tout !! Pour aucun !


    • le moine du côté obscur 9 juin 2015 11:18

      @Allexandre

      Je pense que si les humains sont intelligents et j’espère qu’ils le sont (quoique j’ai de sérieux doutes) ils trouveront des solutions. Mais je dois dire que c’est mal embarqué. Je croise des jeunes plus préoccupés par être à la mode que par le futur. On me prend moi pour un « génie » et franchement ça me dépasse. Ils se disent que je me pose trop de questions et qu’en fait je suis impuissant à changer les choses. Qu’on me parle de mon « impuissance à faire bouger les choses » passe encore, mais que l’on me reproche de me poser trop de questions, ça me débecte. Pour moi l’élection c’est de choisir lequel des démons proposés par l’élite va nous dévorer tout cru. Pour moi elles ne servent à rien ces élections. J’ai plusieurs idées que je proposerais si j’en ai l’énergie et le temps dans un futur article d’ici le moi prochain. 

  • Dom66 Dom66 9 juin 2015 00:37

    Bonjour (vu l’heure) le moine du côté obscur.

    Merci pour l’article (qui ne remonte pas trop le moral) mais c’est comme ça : La loi du mensonge, dans tous les domaines, et depuis longtemps, et en plus ça marche !

     

    Et oui c’est bien triste, tout nos dirigeants sont des menteurs, nos medias sont des menteurs, et bien souvent mentent par omission, nous vivons dans un monde du deux poids deux mesures, et ce qui le plus dégelasse c’est nos journaleux de merdes des TV majeures se faire les portes paroles de ces mensonges de plus en plus gros. Je voudrais bien savoir ce que pense en privé un Pue- Jadasse, sur la guerre en Ukraine ?


    • le moine du côté obscur 9 juin 2015 11:25

      @Dom66

      Moi ce qui m’inquiète le plus c’est que les gens aiment apparemment (je suis prudent) qu’on leur mente, certains l’avouant sans peine. Inutile de leur expliquer l’enchaînement dramatique que les mensonges peuvent entraîner. Je leur dis que je veux où je vis et dans quel genre de merde on est embarqué, mais il faut croire que je suis minoritaire. Je pense que les puissants l’ont compris et savent comment manipuler la plèbe, depuis l’empire romain pas grand chose n’a évolué dans le fond. Quand on voit tant de gens passionnés par les agitations de Nabila, on se dit qu’on est vraiment très mal barré. Je me dis peut-être comme certains que quand ils n’auront plus rien à bouffer ou que quand les distributeurs n’auront plus de billets à cracher comme ce qui s’est passé en Argentine, ils se bougeront le c.. ! Perso je suis en train de me préparer à ce que je pressens venir (et j’espère me tromper). Quand tu dis aux gens que ça va pas, ils sont dans le déni parce qu’ils sont effrayés tels des gosses par le monde tel qu’il est. Qu’ils restent à avoir peur de la vérité, je dis que c’est tant pis pour eux. 
      Quant à ne pas avoir le moral, je me dis qu’il faut profiter des bons moments tant qu’on peut. Quand je vois des gens être solidaires, je vois des bébés et des personnes encore humaines ça suffit à me remonter le moral. Je me dis qu’il y a encore du bon et du beau dans ce monde et c’est une des rares choses qui me donne le sourire. smiley 

  • soi même 9 juin 2015 08:57

    Bon et pour ceux qui haïssent de haïr ?


  • lloreen 9 juin 2015 10:41

    "Inutile de vous dire que j’ai horreur de personnes comme Caroline Fourest et autres enflures qui traitent par exemple les gens de complotistes comme si les complots n’existaient pas."

    Je mouche ce genre d’ individus très rapidement en leur livrant le témoignage d’ un des comploteurs en chef et qui se vantent de l’ être. Inutile de vous dire qu’ après cette mise au point, certains rient jaune de leur stupidité.

    Extrait de Mémoires, éd. Random House, 1st Trade Ed edition (ISBN 978-0679405887), 15 octobre 2002, p. 405.

    « Quelques-uns croient même que nous (la famille Rockefeller) faisons partie d’une cabale secrète travaillant contre les meilleurs intérêts des Etats-Unis, caractérisant ma famille et moi en tant d’internationalistes et conspirant avec d’autres autour de la Terre pour construire une politique globale plus intégrée ainsi qu’une structure économique – un seul monde si vous voulez. Si cela est l’accusation, je suis coupable et fier de l’être. »


    • le moine du côté obscur 9 juin 2015 11:34

      @lloreen

      C’est vrai que je déteste la Fourest, mais je n’apprécie pas du tout les gens qui écoutent toujours cette femelle (désolé je ne peux appeler cette créature une femme parce que j’ai trop de respect pour les femmes) médiocre. Mais que voulez-vous certains sont dans le déni ! Apportez les toutes les déclarations que vous voulez et toutes les preuves possibles, ils refuseront de sortir du monde des bisounours. Y en a qui croit encore la classe politique française et étasunienne. Je ne sais pas si c’est de la folie, de la bêtise ou autre chose. Je ne connais rien de leur vie et j’ai donc du mal à les juger honnêtement, mais tant de connerie me dépasse. La vérité est tournée vers elle-même et de mon point de vue les élites ont besoin que les gens cautionnent d’une manière ou d’une autre leurs actes. Le drame est que ça marche ! Donc pour moi le futur est vraiment infernal et je ne vois pour le moment pas de « fin heureuse ». 

  • Le p’tit Charles 9 juin 2015 11:26

    bof..les thés-au-riz..diverses et avariées remplissent l’espace des gens en manque de reconnaissance..qui cherchent à imposer des idées farfelues et nauséabondes pour le plaisir de réécrire l’histoire (c’est ce qui me semble..)

    Un peu comme en physique quantique remplie de théories.. ?
    Si encore toutes ces balivernes débouchaient sur quelques choses de palpables..ben non..nous restons dans le vide..le néant cosmique de cerveaux dérangés non.. ?

  • lloreen 9 juin 2015 11:32

    Pour que les menteurs perdent leur emprise il faut redonner leur vrai sens aux mots, sens que ces manipulateurs galvaudent tous les jours.
    Pour ne citer qu’ un exemple des plus probants, je donne celui de « l’ argent public ».

    L’ argent n’ a jamais été public. Il a toujours été privé.
    Faire croire le contraire est donc de la manipulation.

    L’ Islande qui a refusé -et pour cause....- d’ adhérer à l’ UE a d’ ailleurs reconnu cette vérité et une association d’ intérêt public portera plainte contre les banques pour émission de fausse monnaie.

    http://www.agoravox.fr/actualites/economie/article/scoop-plainte-contre-toutes-les-167890

    Il faut aussi savoir que la loi protège l’ intérêt public par le biais de la nullité pour entorse à ce principe de base.

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Dol_en_droit_civil_fran%C3%A7ais

    Au Canada, la loi Rothschild de 1973 a été ANNULEE pour anticonstitutionnalité le 26 janvier 2015.

    http://pourquinousprendton.blogspot.fr/2015/03/si-les-banques-regnent-en-maitre-absolu.html

    Il est donc possible d’ agir systématiquement contre les décisions abusives de ces imposteurs et il primordial d’ en faire la publicité autour de soi.
    Leurs pseudo lois et vrais dictats, leurs conventions et leurs traités sont nuls et non avenus parce qu’ ils sont contraires à la loi et à l’ intérêt public.

    Pour se rendre compte de la tyrannie de ces imposteurs, il est intéressant de s’ informer autour de la réunion des Bilderberg de 2015 au Tirol. Savoir que la directrice de la BBC y participe fait prendre conscience du fait que tous les médias occidentaux sont de purs organismes de propagande.


  • lloreen 9 juin 2015 11:35

    Manuel Valls parmi d’ autres, a participé à la réunion du Bilderberg en 2008.

    BEL Etienne Davignon, Vice Président, Suez-Tractebel
    GERJosef Ackermann, Président du Management Board and the Group Executive Committee, Deutsche Bank AG
    CAN John Adams, Associate Deputy Minister of National Defence et Chief of the Communications Security Establishment Canada
    USA Fouad Ajami, est directeur du programme d’études sur le Moyen-Orient à la Johns Hopkins University
    USA Keith B. Alexander, est le directeur de la National Security Agency (NSA) depuis 2005
    INT Joaquà­n Almunia, est commissaire européen chargé des affaires économiques et monétaires dans la Commission Barroso depuis le 22 novembre 2004
    GRE Georgios Alogoskoufis, est ministre des Finances depuis le 10 mars 2004.
    USA Roger C. Altman, Président de Evercore Partners Inc., ancien député secrétaire du trésor sous Bill Clinton
    TUR Ali Babacan, Négociateur en chef dans le cadre du processus d’accession à l’Union européenne depuis 2005 et ministre des Affaires étrangères depuis 2007
    NED Jan Peter Balkenende, Premier Ministre des Pays-Bas
    POR Francisco Pinto Balsemà£o, est président et CEO de Impresa. Il fut aussi premier ministre du Portugal entre 1981 et 1983
    FRA Nicolas Baverez, Gibson, Dunn & Crutcher LLP
    ITA Franco Bernabè, PDG de Telecom Italia Spa
    USA Ben S. Bernanke est le président de la Réserve fédérale
    SWE Carl Bildt, Ministre suédois des Affaires étrangères depuis le 6 octobre 2006.
    FIN Antti Blà¥field, Editeur écrivain sénior de l’Helsingin Sanomat
    DNK Bosse Stine, PDG de TrygVesta
    CAN Ian Brodie, Chief of Staff in Stephen Harper’s Prime Minister’s Office
    AUT Oscar Bronner Editeur à Der Standard
    FRA Henri de Castries est le Président du Directoire d’Axa depuis mai 2000.
    ESP Juan Luis Cebrià¡n, PDG de PRISA
    CAN W. Edmund Clark, PDG de TD Bank Financial Group
    GBR Kenneth Clarke, Membre du Parlement
    NOR Kristin Clemet, Directeur gestion de Civita
    USA Timothy C. Collins, Directeur Sénior de gestion et PDG, Ripplewood Holdings, LLC
    FRA Bertrand Collomb, Président d’honneur de Lafarge
    PRT Antà³nio Costa, Maire de Lisbonne
    USA Chester A. Crocker, est un professeur d’études stratégiques à l’université de Georgetown
    USA Thomas A. Daschle, ancien Sénateur et leader de la majorité du Sénat
    CAN Paul Desmarais Junior, Directeur et co-PDG de Power Corporation
    GRE Anna Diamantopoulou, Membre du Parlement
    USA Thomas E. Donilon, Partner, O’Melveny & Myers
    ITA Mario Draghi, gouverneur de la Banque d’Italie
    AUT Brigitte Ederer, PDG Siemens AG àƒ”“sterreich
    CAN N. Murray Edwards, Vice Président, Canadian Natural Resources Limited

    DNK Anders Eldrup, Président de DONG Energy
    ITA John Elkann, est vice-président de Fiat et deviendra le président d’Ifil
    USA Martha J. Farah, Directeur du Centre de Neuroscience Cognitive ; Walter H. Annenberg Professeur des Sciences Naturelles, Université de Pennsylvanie
    USA Martin S. Feldstein, Président et PDG du National Bureau of Economic Research
    GER Joschka Fischer, ancien Vice-chancelier et ministre des Affaires étrangères d’Allemagne
    USA Harold E. Ford Jr., Vice Président de Merill Lynch & Co., Inc.
    CHE Peter Forstmoser, Professeur de loi à l’université de Zürich
    IRL Paul Gallagher, Avocat Général
    USA Timothy F. Geithner, Président et PDG de la Réserve Fédérale de New York
    USA Paul Gigot, Editeur au Wall Street Journal
    IRL Dermot Goddijn, Président de AIB Group
    NED Harold Goddijn, PDG de TomTom
    TUR Zeynep Gà¶güs, Journaliste et fondateur de EurActiv.com.tr
    USA Donald E. Graham, Président et PDG de la Washington Post Company
    NED Victor Halberstadt, Professeur dans l’Economie ; Ancien Secrétaire Général Honoraire des Rendez vous Bilderberg
    USA Richard C. Holbrooke, Vice Président de Perseus, LLC
    FIN Seppo Honkapohja, Membre du Comité, Banque de Finlande
    INT Jaap G. de Hoop Scheffer, Secrétaire Général de l’OTAN
    USA Allan B. Hubbard, Président de E & A Industries, Inc.
    BEL Jan Huyghebaert Président du comité de Directeurs du groupe KBC
    GER Wolfgang Ischinger ancien ambassadeur Allemand au Royaume Uni et aux USA
    USA Kenneth Jacobs, Président Député, Head of Lazard U.S., Lazard Frères & Co. LLC
    USA James A. Johnson, Vice Président de Perséus, LLC
    SWE Tom Johnstone, Président et PDG de AB SKF
    USA Vernon E. Jordan Junior, Directeur Sénior Gestion, Lazard Frères & Co LLC
    FRA Jean-Pierre Jouyet, Ministre des Affaires Européennes
    GBR John Kerr, Membre de la House of Lords (Maison des Seigneurs) ; Président Député de Royal Dutch Shell plc.
    USA Henry A. Kissinger, Président de Kissinger Associates
    GER Eckart Von Klaeden, Porte parole de la politique étrangère, CDU/CSU
    USA Kleinfeld Klaus, Président et COO, Alcoa
    TUR Mustafa Koç, Président de Koç Holding A.S.
    FRA Bassma Kodmani, Directeur de l’Initiative de réforme arabe
    USA Henry R. Kravis, Partenaire fondateur de Kohlberg Kravis Roberts & Co.
    USA Marie-Josée Kravis, Membre sénior de l’Institut Hudson, Inc.
    INT Neelie Kroes, est commissaire européenne chargée de la concurrence depuis le 23 novembre 2004.
    POL Aleksander Kwasniewski, ancien Président de la Pologne
    AUT Wolfgang Leitner, PDG de Andritz AG
    ESP Bernardino Leà³n Gross, Secrétaire Général au Bureau du Premier Ministre
    INT Peter Mandelson, Commissaire au Commerce de la Commission européenne.
    FRA Christophe de Margerie, Directeur Général de la société Total
    CAN Roger Martin, Dean, Joseph L. Rotman School of Management, University of Toronto
    HUN Jà¡nos Martonyi, est une personnalité politique hongroise, ancien ministre hongrois des Affaires étrangères. Il a fait partie du groupe Amato chargé de préparer la rédaction du traité modificatif.
    USA Jessica T. Mathews, Président de Carnegie Endowment for International Peace

    INT Charlie MacCreevy, est commissaire européen
    USA William J. MacDonough, Vice Président et Super Conseiller au Président, Merrill Lynch & Co., Inc.
    CAN Frank MacKenna, Député Président, TD Bank Financial Group
    GBR Tom MacKillop, Président, The Royal Bank of Scotland Group
    FRA Thierry de Montbrial, directeur général de l’Institut français des relations internationales (IFRI)
    ITA Mario Monti, est diplômé de l’université Bocconi de Milan en économie et management, ainsi que de l’université de Yale (États-Unis)
    USA Craig J. Mundie, Chef de la Recherche et Officier en Stratégie chez Microsoft
    NOR Egil Myklebust, Ancien Président du comité de Directeurs SAS, Norsk Hydro ASA
    GER Matthias Nass, Député Editeur, Die Zeit
    NED La Reine Beatrix des Pays-Bas
    FRA Christine Ockrent, directrice générale de la holding France Monde chargée de regrouper l’audiovisuel extérieur : TV5 Monde, France 24, RFI
    FIN Jorma Ollila, Président de Royal Dutch Shell plc
    SWE Maud Olofsson, Ministre de l’Entreprise et de l’Energie dans le Gouvernement de Fredrik Reinfeldt depuis le 6 octobre 2006
    NED Le prince Willem Alexander, Prince d’Orange
    GBR George Osborne, Shadow Chancellor of the Exchequer
    TUR Faik àƒ”“ztrak, Membre du Parlement
    ITA Tommaso Padoa-Schioppa, ministre des Finances du gouvernement Romano Prodi II le 17 mai 2006, après avoir été membre du directoire de la Banque centrale européenne, président du think tank Notre Europe
    GRC Alexis Papahelas, Journaliste, Kathimerini
    GRC Dimitris Papalexopoulos, PDG de Titan Cement Co. S.A.
    USA Henry M. Paulson Jr., Secrétaire au Trésor des États-Unis
    USA Frank H. Pearl, Président et PDG Perséus, LLC
    USA Richard N. Perle, membre de l’American Enterprise Institute, membre de la direction du groupe Bilderberg, ainsi que présent dans le « Projet pour un nouveau siècle américain » (Project for the New American Century – PNAC)
    FRA François Pérol, Secrétaire-général adjoint de la Présidence de la République Française
    GER Volker Perthes, Directeur, Stiftung Wissenschaft und Politik
    BEL Le prince Philippe Léopold
    CAN J. Robert S. Prichard, Président Torstar Corporation
    CAN Heather M. Reisman, Président et PDG, Indigo Books & Music Inc.
    USA Condoleezza Rice, Secrétaire d’État
    PRT Rui Rio, Maire de Porto
    USA David Rockefeller, ancien président de la Chase Manhattan Bank
    ESP Matias Rodriguez Inciarte, Vice Président Exécutif, Grupo Santander
    USA Charlie Rose, Journaliste américain et un interviewer pour la télévision, producteur de Rose Communications
    DNK Flemming Rose, éditeur du quotidien danois Jyllands-Posten, il est à l’origine de la crise des caricatures de Mahomet
    USA Dennis B. Ross, Conseiller et Membre Distingué Ziegler, The Washington Institute for Near East Policy
    USA Barnett R. Rubin, Directeur des Etudes et Membre Sénior, Center for International Cooperation, Université de New York
    TUR Ferit Sahenk, Directeur de Doà„Ÿuà…Ÿ Holding A.S.
    USA Mark Sanford, gouverneur républicain de l’État américain de Caroline du Sud
    USA Eric Schmidt, Directeur du Comité Exécutif et PDG chez Google
    AUT Rudolf Scholten, Membre du Oesterreichische Kontrollbank AG
    DNK Fritz H. Schur, Fritz Schur Gruppen
    CZE Karel Schwarzenberg, Ministre des Affaires Etrangères de la République tchèque
    USA Kathleen Sebelius, Gouverneur du Kansas
    USA George P. Shultz, Hoover Institution, Stanford University

    ESP S.M. La reine Sofà­a d’Espagne
    CHE Markus Spillmann, Editeur en Chef et Tête du Groupe de Gestion du Neue Zürcher Zeitung AG
    USA Lawrence H. Summers, ancien Président de l’Université Harvard
    GBR J. Martin Taylor, Directeur de Syngenta International AG
    USA Peter A. Thiel, Président de Clarium Capital Management, LLC
    NLD Frans Timmermans, Ministre des Affaires Européennes
    RUS Dmitri V. Trenin, Député Directeur et Associé Sénior du Centre Carnegie de Moscou
    INT Jean-Claude Trichet, président de la Banque centrale européenne
    USA Sanam Vakil, Professeur assistante en études moyen-orientales à la School of Advanced International Studies de l’université Johns Hopkins de Washington
    FRA Manuel Valls, Membre du Parlement
    GRC Thomas Varvitsiotis, Co-Fondateur et Président, V + O Communication
    CHE Daniel L. vasella, Président et PDG, Novartis AG
    FIN Raimo Và¤yrynen Directeur de L’institut Finlandais des Affaires Internationales
    FRA Hubert Védrine, Hubert Védrine Conseil
    NOR Knut Vollebaek, Grand Commissaire des Minorités Nationales, OSCE
    SWE Jacob Wallenberg, La famille Wallenberg est une des familles les plus riches et influente de Suède, Directeur et Investisseur AB
    USA J. Vin Weber, PDG Clark & Weinstock
    USA James D. Wolfensohn, Président, Wolfensohn & Company, LLC
    USA Paul Wolfowitz, American Enterprise Institute for Public Policy Research
    INT Robert B. Zoellick, directeur de la Banque mondiale

    Rapporteurs
    GBR Vendeline von Bredow Correspondant d’affaire pour le magazine, The Economist
    GBR Adrian D. Wooldridge, Correspondant à l’étranger pour le magazine, The Economist

    AUT Autriche HUN Hongrie
    BEL Belgique INT International
    CHE Suisse IRL Irelande
    CAN Canada ITA Italie
    CZE République Tchèque NOR Norvège
    DEU Allemagne NLD Pays-Bas
    DNK Danemark PRT Portugal
    ESP Espagne POL Pologne
    FRA France RUS Russie
    FIN Finlande SWE Suède
    GBR Grande Bretagne TUR Turquie
    GRC Grèce USA United States of America


     

  • Spartacus Lequidam Spartacus 9 juin 2015 12:02

    Pour moi la censure est une arme de lâches et de personnes qui ont horreur de la vérité......

    Et en modération y’en a un sacrés paquet...


Réagir