samedi 20 mai - par Libertad14

Une élection savamment calculée

Malgré les efforts de la grande presse pour sacraliser l’avènement de Macron et son intronisation, nous avons bien senti que le peuple restait interrogatif quant à l’ avenir du quinquennat.

Tout d’abord il faut relativiser ces élections.

Ce fut un carnaval de magouilles, de combines, trahisons et de mensonges. L’élimination au premier tour des deux grands partis qui depuis 60 ans gouvernaient en alternance protégeant ce système libéral et capitaliste, puis l’émergence de deux forces politiques : « En marche » créée par Macron, les banques et le patronat et la grande presse. Puis « la France insoumise » un rassemblement de mécontents, force de propositions.

Conformément à la volonté du patronat le candidat Macron est élu avec 20 700 000 voix soit 43.6% des inscrits. Ce qui veut dire que 56.4% des inscrits refusent le contenu de son programme qui fait trop de place au libéralisme et qui renforce les prétentions de l’Europe.

Notons au passage que bien des électeurs qui ont voté Macron au 2ème tour on surtout voulu faire barrage au FN sans pour autant cautionner la politique bourgeoise, bancaire et capitaliste que représente Macron. De toute évidence même si la haute finance, les banques, et les grosses industries ont bien joué le coup de l’élection présidentielle, ce n’est pas pour autant qu’ils ont convaincu la majorité des électeurs.

 Les mauvais coups contre le peuple, que s’apprête à mettre en place le nouveau président, par des ordonnances, vont être dans le prolongement de « la loi travail », de la liquidation du code du travail, de la réévaluation des taxes (CSG), de l’aide accordée au patronat, une soumission sans précédente à l’Europe. En fin de compte la continuité de la politique libérale menée par hollande et le PS.

 Pourtant ces élections ont fait apparaitre une nouvelle donne : Une vraie volonté de changement. « La France insoumise » qui à obtenu lors du 1er tour près de 7 000 000 d'électeurs entend peser dans la balance pour l’avenir du peuple et de la France !! Son programme reste d’actualité tant sur le droit des travailleurs, sur une vraie politique sociale, que sur une Europe des peuples et non une Europe du capital. Cette force inquiète la bourgeoisie, le Capital et les nationalistes. Demain il faudra être forts et unis pour créer ce contre pouvoir pour donner au peuple la place qui lui revient.

 La grande presse, comme à son habitude, tentera d’orienter les esprits, mais si nous avons été assez forts pour obtenir cet essai du premier tour, nous le serons alors pour le transformer aux législatives. La réussite dépendra de notre volonté d’union.

 Toutes les forces de gauche doivent s’unir pour opposer, lors des élections législatives, un contre pouvoir, celui du peuple.

 

14/05/2017



36 réactions


  • Sergio Sergio 20 mai 10:20

    Soit on vote pour son candidat, soit on s’abstiens, et là pas de vote utile. Mais il me semblerait que cela soit définitivement plié, je ne vois hélas aucune formation/coalition de gauche, capable de faire barrage à un pouvoir de droite né d’un parti qui a accouché d’un monstre, on se croirait dans ’Covenant’. 

    Hollande à été une catastrophe, il ne faut pas oublier qu’il en est l’artisan, c’est une traitrise, François Mitterrand, machiavélique, n’aurait pas fait mieux !
    Bien sur mon avis peut être contestable, le choix me parait plus clair qu’aux Présidentiels, le mot d’ordre devrait être : Pas de vote utile, même en cas de position favorable du FN au 2ème tour des législatives. 

    • alinea alinea 20 mai 11:48

      @Sergio
      Si le 56% votent dans l’opposition, FI ou FN évidemment selon leur cœur, ce sera bon ! Si les gens sont honnêtes avec eux-mêmes, c’est un scénario sûr ; hélas, rien n’est moins sûr !! Les abstentionnistes, sur ce coup, seront désastreux. Et ceux qui soutiendront leur petit candidat, également.


    • Sergio Sergio 20 mai 12:31

      @alinea


      Bonjour Alinea, je ne suis sûr de rien en ce qui concerne le vote des électeurs, je suis d’accord avec vous. j’ajoute que je suis très pessimiste, Macron aura d’une façon ou d’une autre les pleins pouvoirs. 

      On est dans le même scénario qu’au 2ème tour des Présidentielles sauf que l’enjeu n’est plus le même et c’est étonnamment cornélien :

      - Au 2ème tour des Présidentielles, de nombreux électeurs ne voulaient ni Le Pen, ni Macron, le vote utile bon gré mal gré et n’en déplaise, à été décisif

      - Au 2ème tour des Législatives, le désir de s’opposer à Macron sera beaucoup plus fort que le refus de voir, par exemple un candidat FN accéder à un poste de député, et donc par conviction certains électeurs préféreront l’abstention

      A chaque fois, la faiblesse des ’ faiblesses de gauche’ fait que le choix soit complètement fou, le vote va à chaque fois à l’encontre de nos convictions

      Bien à vous !

    • riff_r@ff.93 riff_r@ff.93 21 mai 08:47

      @alinea
      Chacun peut voter pour son candidat de coeur au premier tour ça n’aura pas d’incidence. Tout se jouera au deuxième tour.
      Dans ma circonscription le mieux placé pour battre le candidat de la ’’majorité macronnienne’’ sera sans doute la candidate FI. Je voterai pour elle sans la moindre hésitation. Mais je n’hésiterai pas plus à donner ma voix au candidat FN si c’était lui qui arrivait en tête. Êtes vous prête à en faire autant ? Parce que si les 56% d’opposants dont vous parlez votent au deuxième tour ’’FI ou FN selon leur coeur’’ c’est mort. Il faut faire comme l’adversaire : faire barrage aux candidats de la majorité présidentielle LREM, LR, PS et Verts.


    • Ar zen Ar zen 21 mai 09:37

      @alinea

      Qui a alerté les Français sur la dangerosité absolue des GOPE ? 

      Qui a déchiré devant les caméras les documents contenant les GOPE ?


      Quels sont les personnalités politiques qui ont attiré l’attention des Français sur les GOPE, sur le fait que la politique économique et sociale était fixée par Bruxelles ? 

      Qui a proposé de sortir de cet enfer en rassemblant les Français hors clivage ? 


      Quand la manipulation et la propagande sont à l’oeuvre les Français tombent dans le piège de « l’autre Europe » et de la « renégociation des traités ». Tout ceci est impossible mais les gens pensent que c’est réalisable. Toute la manipulation est là ! 

      Je vous conseille la lecture d’un petit livre d’universitaires « l’Europe sociale n’aura pas lieu », de François Denord et Antoine Schwartz, aux éditions « raison agir » (8 euros). Le résumé : 

      « A l’instar de Nessie, le sympathique monstre du Loch Ness, l’Europe sociale soulève les passions sans que jamais son existence n’ait pu être prouvée. Dans les eaux glacées du grand marché, ses chances de survie sont pourtant minces. Sa mythologie n’a qu’une raison d’être : elle insuffle un supplément d’âme à une Europe qui flotte en apesanteur, au-dessus des peuples. Dès les années 1950, la construction européenne fut l’autre nom donné au rétablissement du libre-échange. Elle prend racine dans un projet conservateur porté par des élites atlantistes soucieuses de dompter sous le fouet de la concurrence les soubresauts du Vieux continent. Cette empreinte s’est avérée indélébile, malgré les élargissements successifs du périmètre de L’Union. Une Europe libérale ne saurait, comme par magie, se muer en Europe sociale. Sauf à envisager une refonte complète de ses institutions et de ses principes. Ce à quoi invite ce livre qui dissipe bien des illusions et permet de découvrir les possibles écartés sur le chemin de l’histoire ».

  • Sergio Sergio 20 mai 10:35

    Libertad, j’ai oublié de vous saluer, alors bonjour


    Je suis vraiment désolé d’être très septique tant qu’à l’image de raz de marée qualifiant les forces de gauche, ce serait plutôt ’pétole’. Je pense que la représentation d’un Maelstrom se nourrissant de lui même serait plus approprié. 
    Dès aujourd’hui, un travail d’union devrait être le seul objectif à atteindre, et là on pourra parler de vague déferlante des forces de gauche



    • Libertad14 Libertad14 20 mai 17:39

      @Sergio

      bonsoir , oui évidemment le seul moyen de faire barrage au pouvoir grandissant du Capital serait qu’enfin cette gauche progressiste et sociale trouve enfin un accord pour s’unir. Les ambitions personnelles, les intérêts de partis, les rancunes revanchardes, doivent laisser la place aux intérêts du peuple. c’est en établissant un programme qui prendra en compte les besoins des travailleurs, des paysans, des commerçants, des étudiants, des chômeurs, des retraités, etc que les électeurs s’uniront . Pour y arriver il faudra que ce peuple impose sa volonté dans la rue et contraigne cette gauche à prendre ses responsabilités. Une gauche sans compromissions avec le Capital une gauche égalitaire et sociale pas seulement dans ses mots mais surtout dans ses actes.
       

    • Alren Alren 22 mai 19:00

      @Libertad14

      La gauche progressiste et sociale se trouve tout entière dans la FI (avec le NPA et le PRCF) surtout pas dans le PS de Hamon qui a laissé voter les lois scélérates à coup de 49/3, ni même dans le PCF de Chassaigne et Laurent qui ont sans doute voté Macron dès le premier tour !

      Ni en 2012, ni en 2017, le PCF n’a contribué, sur le terrain, au succès de Mélenchon.
      Il suffisait d’y être, sur le terrain, pour réaliser cette évidence.
      Parfois même, il était contre-productif avec des tracts mal venus, par maladresse ou volontairement ?

      Il faut que PS et PC disparaissent comme « grands » partis pour que les protestataires qui égarent encore leurs voix au FN viennent nous rejoindre afin d’appliquer le programme révolutionnaire de l’Avenir en commun.


  • lejules lejules 20 mai 11:33

    je suis en accord avec l’ensemble des analyses de cet article , mais pas du tout sur l’idée d’un rassemblement de la gauche pensez vous que les lepenistes iront voter FI ? les forces de gauche ont perdu leur faculté a rassembler, seul un mouvement centriste pourrait le faire Asselineau a ses chances. Mais pour cela il faudrait qu’il soit connu et reconnu, ce qui est loin d’etre le cas.


    • Alren Alren 22 mai 19:06

      @lejules

      L’UPR n’est pas centriste ! Asselineau, ancien membre du cabinet du gauchiste Charles Pasqua n’a en rien protesté contre la loi El Khomri : le seul à le faire était, est, JLM.

      D’ailleurs ce micro-parti n’a fait aucune avance à la FI pour un accord sur la base du programme l’Avenir en commun et une position dure sur le frexit.


    • covadonga*722 covadonga*722 22 mai 20:01

      @Alren


       Asselineau faire des proposition a Bénito Mélenchon , bouffre !!!
       avec leur deux ego surdimensionnés !!!
       vous ne connaissez pas le vieux proverbe Africain :

       deux crocodiles dans le même marigot , c’est un de trop !

  • MYOSOTIS 20 mai 12:32

    On a Macron à cause des soumis

    Alors la raison des 0,8 % de FA, c’est principalement parce que les sympathisants UPR ont préféré « voter utile » ! et bien on ne peut pas dire qu’ils aient des convictions solides ces sympathisants !

    Et vous croyez que ceux qui ont chié dans leur froc aux présidentielles, vont se mouiller davantage aux législatives ?

    Je suis dégoûtée pour ma part et hélas j’ai bien peur qu’à cause de tous ces lobotomisés, Macron ait les pleins pouvoirs !

    Que voulez-vous, faudra peut-être qu’ils souffrent encore beaucoup plus (et avec Macron, c’est garanti) et que surtout la classe moyenne encore trop bien confortable, paie le prix fort pour avoir choisi un tel parasite comme président !

    Maintenant, pour s’en débarrasser, ça va pas être de la tarte !

    Et quand je pense à Mélenchon qui continue à faire joujou avec ses insoumis, transis d’admiration pour leur boss et qui leur fait miroiter une victoire de la FI aux législatives avec lui en premier ministre ! non mais ça suffit les conneries !!!!!

    Et idem pour les militants UPR qui s’auto-intoxiquent et qui s’imaginent pouvoir avoir 50 députés mais oh ça n’arrivera pas, vu le résultat des présidentielles !

    Alors on fait maintenant que les insoumis ont voté Macron au 2eme contre la soit disant « fasciste » et que les sympathisants UPR, n’ont pas eu le courage de voter pour leurs convictions au 1er tour ?


    • MERLIN MERLIN 20 mai 23:13

      @MYOSOTIS
      0,93 p/c


    • Alren Alren 22 mai 19:17

      @MYOSOTIS

      Et quand je pense à Mélenchon qui continue à faire joujou avec ses insoumis, transis d’admiration pour leur boss et qui leur fait miroiter une victoire de la FI aux législatives avec lui en premier ministre ! non mais ça suffit les conneries !!!!!

      Vos niveaux d’analyses politique et psychologique sont vraiment désolants !
      On voit bien que vous parlez de gens que vous ne connaissez pas !


  • MYOSOTIS 20 mai 12:35

    Correction : Alors on fait comment maintenant que les insoumis ont voté Macron au 2eme contre la soit disant « fasciste » et que les sympathisants UPR, n’ont pas eu le courage de voter pour leurs convictions au 1er tour ?


    • Sergio Sergio 20 mai 12:52

      @MYOSOTIS


      Bonjour, 

      Et vous, vous ferez quoi ?

    • Le421 Le421 20 mai 16:15

      @MYOSOTIS
      Alors on fait comment maintenant que les insoumis ont voté Macron au 2eme

      « tour », je suppose.

      Vous en êtes sûr ?
      Parce qu’à part un trouillard que je connais bien, d’ailleurs élu local et soutien FI, je ne connais personne qui a voté Macron et beaucoup sont ceux qui se sont agacé fortement de ses écrits appelant à le faire.
      Moi ? J’ai fait ce que j’avais dit.

      Et même maintenant, je constate que l’UPR continue à baver sur la FI.
      Compte tenu de leur résultat, ce n’est pas très grave, en définitive !!


    • MYOSOTIS 20 mai 16:30

      @Le421
       
      Si vous le dites, je veux bien vous croire ! et je n’ai pas (encore) adhéré à l’UPR et peut être que je ne le ferai jamais !

      Ecoutez, vous êtes un insoumis plus respectueux de ceux qui officient chez Corbière ! Ca change :) Comme quoi, vaut mieux pas faire une généralité de quelques cas qui nuisent au mouvement ou parti qu’ils défendent.

      Vous croyez vraiment vous aussi que JLM peut être premier ministre  ? franchement, il fait gober ça aux insoumis, les sachant, dans leur ensemble, tellement malléables !
      Les insoumis, à trop voir JLM comme un Monsieur tout propre, vous en oubliez qu’il est capable de manipulation, comme les autres (certes de manière moins crapuleuse) !

      Ecoutez pour moi, qu’Asselineau passe aux législatives, ce serait l’essentiel ! Par rapport à ma circonscription, je ne me sens pas obligée de voter UPR ! je veux que mon vote participe vraiment à désactiver Macron !!!


  • MYOSOTIS 20 mai 13:14

    Sergio :

    J’ai voté pour mes convictions au 1er tour, donc pour FA (après avoir hésité à voter JLM mais trop flou avec ses plans A et B) : au 2e, j’ai fait barrage à Macron, comme je me l’étais toujours dit et si ça avait été JLM en face, j’aurais voté Mélenchon !
    Pour moi ça a toujours été TOUT SAUF MACRON !

    Aux législatives, ce serait le FN qui aurait le plus de chance d’avoir des députés élus parce que Mélenchon avec ses éternelles bisbilles avec les communistes, ras le bol !

    Que peut espérer l’UPR en terme de députés élus ? un ou deux pas plus et on fera quoi avec si peu ?

    Guaino contre NKM à Paris, faut saluer quand même !!!

    J’en peux déjà plus de voir Macron partout, j’en peux plus de voir sa gueule !
     j’envie les Suisses et si j’en avais la possibilité, je laisserai mon pays avec les nazes qui votent plus pour le physique que pour la politique qui va être appliquée !

    On va morfler et on ne peut quasiment rien faire !

    Pour que l’on puisse contrer Macron, faudrait une union entre les souverainistes !
    Asselineau ne veut pas d’union avec d’autres, il croit quoi qu’en deux mois, les français vont avoir pigé quelque chose au film  ?

    Et vous les agoravoxiens que je suis depuis des années, en silence, les doctorix, les fifi, vous n’en démordez pas, faut être des puristes mais le peuple a peur pour son blé, la sortie de l’euro leur fout les chocottes, ils ne pensent qu’à leurs gueules, les familles sont disloquées, aucune aide entre les uns et les autres en cas de pépins, c’est le règne du chacun pour soi, partout !!!! on n’ira nulle part hélas !!!!


    • Sergio Sergio 20 mai 13:46

      @MYOSOTIS


      Merci d’avoir eu le cran de répondre, en conséquence je vais aussi me livrer. J’ai une famille de couleur et là imagine bien mon point d’observation. Oui c’est égoïste de penser qu’à soi, mais saches que bien souvent, je me retrouve seul pour affronter ce que tu peux imaginer ! 
      Alors oui, je pourrais uniquement m’exprimer en fonction de mes idéaux, et c’est contre la droite, mais quand Le Pen est dans la balance, comme aux présidentielles, je peux pas ! 
      Je ne suis pas soumis car j’ai déjà fait des choix que j’assume en serrant les dents. Pour les législatives, je m’opposerai à la droite et laisserai filer pour Le Pen en m’abstenant le cas échéant. 

      J’attendrai la suite pour les 5 années de merde qui vont arriver !

       Bien à toi

    • Le421 Le421 20 mai 16:22

      @MYOSOTIS
      Pas de problème pour moi.
      J’ai toujours dit et écrit que l’UPR était un parti souverainiste et plutôt proche de l’extrême droite. C’est le trait d’union indéfini entre l’extrême gauche et l’extrême droite, et c’est bien pour cela qu’il y a une nette différence entre FI, UPR et FN. La façon de voir les choses est totalement différente.

      Admettez quand même que votre discours mettant en cause l’Europe dans tous les problèmes, tant qu’à faire aussi dans la qualité de l’eau*, cela peut agacer certains...

      *Sachant que la France se prends des prunes monstres à cause des nitrates dispersés à qui mieux mieux, comme les pesticides, par les agriculteurs, qui, non contents de péter tous les records, demandent encore moins de limitations !!

      Comme Sergio, je salue votre franchise. Nous ne sommes pas d’accord, mais je respecte votre point de vue...


    • MYOSOTIS 20 mai 16:35

      @Le421

      Quand les points de vue différents peuvent s’exprimer en toute franchise et respect, ça me va très bien.

       :)


    • troletbuse troletbuse 21 mai 00:02

      @MYOSOTIS
      J’ai voté FA puis MLP
      MLP = NFA donne 9 500 000 millions au premier tour- MLP 10 630 000 au 2e tour. MLP n’a eue que 1 million de voix en plus. Donc très rès peu de FI. Macron a récupéré 12 100 000 voix de plus. D’où viennent-elles ? De Fillon+ Hamon+ Arthaud+ Poutou+ Lasalle =10 600 000 voix.. Cherchez l’erreur.


    • troletbuse troletbuse 21 mai 00:04

      @troletbuse
      MLP+NDA
      Donc une partie de FI a voté Macron. Bravo


    • troletbuse troletbuse 21 mai 00:08

      @Le421

      Vous me faîtes sourire(jaune) : l’extrême droite mais vous l’avez actuellement/ Macronimbus va donner quelques susucres juste avant les législatives et après le 18 juin tous aux abris.


    • troletbuse troletbuse 21 mai 00:15

      @troletbuse
      Les 300 000 voix de FA ne pouvaient rien modifier. Inutile de se focaliser la-dessus


    • Parrhesia Parrhesia 21 mai 08:48
      @troletbuse

      Bonjour troletbuse

      >>> L’extrême droite mais vous l’avez actuellement ... <<<

      Si vous parvenez à faire pénétrer cette « importantissime » vérité dans la tête des français encartés de tous bords, alors, je veux bien être le camérier du pape !!!

      Bonne journée à vous !


    • troletbuse troletbuse 21 mai 09:54

      @Parrhesia
      Bjr Parthesia
      Effectivement. Vous ne prenez aucun risque.
      Pour moi, je dirais plus vulgairement : « ’Je me les coupe ». Naturellement je ne prends aucun risque non plus. smiley


    • MYOSOTIS 21 mai 11:09

      @troletbuse

      Le problème avec les gens de gauche, c’est qu’ils sont perpétuellement rivés sur le « fascisme » supposé du FN, (mais bon sang pas avec la ligne Philippot)
      Ils n’ont pas vu que Macron était celui par qui la France ne s’en relèverait jamais !
      Je crois aussi, au vu de vos chiffres, qu’une partie non négligeable de la FI a voté Macron, pensant le soit disant objectif de JLM à devenir son premier ministre, jouable !
      Ils croient au Père Noël comme toujours !
      Même pour certains d’entre eux, voter FA, c’est être leur ennemi !!!

      Je suis désespérée de voir qu’on va pas même pas s’en tirer aux législatives, vu que énormément de gens encore ne voient pas au delà de leurs dogmes, qui les conditionnent !

      Ecoutez, pour ma part, si j’estime que c’est le FN qui peut nous empêcher ce grand malheur d’avoir un Macron tout puissant, je ferai ce qu’il faut pour tenter sauver mon pays des griffes d’un destructeur, comme j’ai tenté de le faire au 2e tour des présidentielles !

      Je n’arrive plus à décompresser depuis ces résultats catastrophiques !!! parce que je sais trop bien qu’on est encore trop peu nombreux à avoir une vision élargie et neutre quant aux marges de manoeuvre (très réduites) qu’il nous reste pour se redonner une chance de ne pas se laisser broyer !


    • troletbuse troletbuse 21 mai 20:40

      @MYOSOTIS
      Après les législatives qui lui donneront une majorité, les « réformes » comme ils disent,(un petit clin d’oeil à la chanson d’Aznavour pour Macron) vont seulement commencer à tomber. Une partie commencera à ouvrir les yeux mais il sera trop tard. Comme je ne regarde pas les merdias, j’ai vu ùalgré tout qu’un journapute servile et bien-pensant comme Bernardo Pujadas s’était fait virer. Olivier Delamarche également, mais lui c’est dans la logique du macaronisme car il critiquait l’euro. Les copains et les coquins vont se retrouver nommés à la tête de tous les postes importants, surtout si ils sont incompétents(principe de Peter). Comme avec Hollandouille. J’aurai une satisfaction en entendant se plaindre tous ceux qui ont participé activement ou passivement à l’élection du psychopathe-On les reconnaît par leur façon de toujours minimiser ou positiver les macronades et la répétition des intox merdiatiques-(Dont plusieurs auteurs agoravoxiens). C’est la seule petite satisfaction que je pourrai tirer de ce fiasco.


    • MERLIN MERLIN 22 mai 18:39

      @MYOSOTIS
      Constat très moche mais vrai, le Français est un peu comme un mouton individualiste, un non sens vu qu’un mouton ne peut être individualiste, au vu que c’est un mouton...... La majorité Française y arrive......Suis la masse médiatisée et pense qu’à sa gueule, le pire est qu’il se plante en écoutant ses petites peurs égoïstes.
      Oui on va morfler.
      Quand à Guaino, seul contre tous, devrait rejoindre l’UPR


    • MERLIN MERLIN 22 mai 18:41

      @MERLIN
      Aux vues....... smiley


  • Croa Croa 20 mai 19:27

    « Pourtant ces élections ont fait apparaitre une nouvelle donne : Une vraie volonté de changement. »
    .
    ET ALORS ? L’oligarchie sait cela mais elle s’en fout. L’important pour elle c’est de prendre le pouvoir et peu importe que cette prise de pouvoir tienne plus du coup d’état que d’un processus démocratique.
    Le sentiment anti Le Pen, notamment, fait partie de la stratégie Macron. Le système, qui est amoral, n’a rien à foutre d’une légitimité démocratique du moment qu’il arrive le pouvoir. D’ailleurs avant le premier tour de la présidentielle les instruments du système ont tout fait pour que Madame Le Pen soit qualifiée tout en savonnant déjà sa planche pour le second. Plus qu’une élection c’était un coup d’état qui était en préparation. Il y a eu beaucoup d’abstentions c’est vrai... Et alors ?

    En ce qui concerne la suite ce qui a marché à la Présidentielle a toute les raisons de fonctionner aussi pour les législatives. Avec en plus la presse régionale, très influente, comme service supplémentaire aux candidats présentés par En Marche. Avec en plus l’imbécile trahison Hulot car si Hulot se fait des illusions sur les pouvoirs qu’il aura dans le gouvernement Macron il n’est évidemment pas le seul et nombre de voix écologistes vont évidemment se porter sur les candidats « En Marche » pour le soutenir (À nous sur les réseaux sociaux de les détromper car c’est gros tout de même !). En moins pour le système des règles un poil plus démocratiques puisque tous les candidats disposants d’un nombre significatifs de suffrages au premier tour pourront se maintenir (jusqu’à 4 candidats.) La constance c’est que la phobie anti-FN sera toujours dans les têtes. En conséquence de quoi il faudrait que le FN se retire lorsque d’autres candidats populaires restent qualifiés mais osera-t-il ? (Les candidats de la Ø ne le feront pas car leurs électeurs sont trop conditionnés de toute façons même si en toute logique c’est ce qu’il faudrait.) C’est le seul moyen de barrer la route au fascisme Macronien !
    .
    D’ailleurs, en toute logique, Monsieur Macron ne dispose pas potentiellement d’une majorité à la chambre des députés. C’est bien en toute logique la phobie anti FN qui lui donnera encore, de manière infaillible cette pseudo-majorité et aussi à cause du principe amplificateur des règles de l’élection par circonscriptions à deux tours. Une élection à la proportionnelle intégrale ne lui assurerait que 25% des sièges au grand maximum. À priori cette chance lui assurera plutôt une majorité à 70% ! C’est vraiment con mais c’est comme ça. Après les commentateurs sur AgoraVox auront beau jeu de déclarer que cette majorité n’est pas légitime.  smiley Le système, qui est amoral, n’a besoin que du pouvoir et non d’une légitimité démocratique. (Je me répète je sais !) Que sa stratégie tienne bien plus du coup d’état que de démocratie, il s’en fout du moment que les pantins qui vont le servir soient mis en place !

    Ce faisant, Un système totalitaire s’était mis en place progressivement. Il y avait plusieurs partis en France avec une supposée gauche et une supposée droite mais en réalité il n’y a pas d’alternative aux programmes imposés par Bruxelles et Washington. Avec Macron les choses sont claires : On réunis tout ça en un seul partit de gouvernement. Son régime sera ouvertement totalitaire et son orientation est libérale, élitiste et mondialiste. Et comme, n’en déplaise à nos préjugés, la réunion des puissances d’argent caractérise les régimes fascistes, c’est bien un tel régime qui nous sera imposé !

    Comment en sommes nous arrivé là ? À mon avis grâce au leurre FN (des rigolos plus bêtes que méchants) sur lequel se crispent toutes les craintes totalitaires... Suite à quoi le VRAI DANGER totalitaire restait et reste encore ignoré des gens ! Et d’ailleurs les gens vont donner à ce régime, grâce au leurre FN comme d’hab., la majorité dont il a encore besoin pour nous la mettre bien à fond. smiley


  • pipiou 21 mai 02:03

    Il faut quand même noter que 84% des electeurs français ont rejeté le programme de la France insoumise, c’est pas négligeable.


    • JL JL 21 mai 08:08

      @pipiou
       

      ’’Il faut quand même noter que 84% des electeurs français ont rejeté le programme de la France insoumise,’’
       
      Vous êtes le pire falsificateur de résultats que j’aie jamais vu.
       
       Parce que, avec votre logique stupide on pourrait dire que le deuxième tour a opposé un candidat rejeté par 80% des Français à une candidate rejetée par 82% !

Réagir